Skip to main content

Full text of "Flore francoise, ou, Description succincte de toutes les plantes qui croissent naturellement en France ?disposee selon une nouvelle methode d'analyse, & a laquelle on a joint la citation de leurs vertus les moins equivoques en medecine, & de leur utilite dans les arts /par m. le Chevalier de Lamarck."

See other formats


FLORE FRANCOISE ;f 
DESCRIPTION SUCCINCTE^ ' 

D E 

TOUTES LES PLANTES 

Qui croiflent naturellement EN France, 

Difpofee felon une nouvelle methode dAnalyfe, if 
a laquelle on a joint la citation de leurs vertus 
les moins equivoques en Medecine , ir de leur 
utilite dans les Arts, 

Par M. ie Chevalier de Lamarck. 



Tome Troifieme. 




A PARIS, 

DE L'IMPRIMERIE ROYALE. 
M. DCCLXXVill. 



Nuturam invifcre tecum 
Duke m'lhi 

Et prueferre facem & grejfus frmare labantes. 



?W 



0^-5 ' 



<;j>^' 



Jf^^ 



METHODE ANALYTIQUE. 

Plantes adultes, ou dont les fteurs font dans 
un etat de developpement parfait. 



Tlge garnie de f cullies. 
Patience. Lapaihum, 



Les fl( 



Compofec 



;nce font peiitcs , herbac 

calice dc trois pieces caduques (Sc tre: „,. , 

petales perfiftans, de fix etamines, & d'un ovalie charoi 
ois (lyles plumeux. Le fruit ell ime fcmence triangufaire, 
par ia corolie. Dans quelques 



lifexuelles. 
ANALYSE. 




Valves de la feniei 

nues & /ans grair 

remarquable. 



II. PJtaks oil vahes dc la femaice charges d'lin grain 
partiadier. 


Vaives femlnales 

tres-enticres. 

I I I. 


Valves ferainales 
dentees. 
V 1 1 1. 


IlL Valves JaninaU 


. nes-eraieres. 


Feuilles dont Ics petioles 

& les nervures 

font a'un rouge noiratre. 

I V. 


Feuilles dont les petioles 

font fimpliment verdatres- 
V. 



IV. Feuilles dont les petioles ir les riervures font d'urt 

Patience fanguine. Lapathwn fanguir.nim. 

Layathum folio acuta ruhente. Tournef. 5 04.. 

Rumex Ja„guineus. Lin. Sp. 4.76. 
tigo efl; haute d'un pled & denii, droite, d'un rouge 
re & legeremcnt rameufe vers fon fommct ; ^ts feuilles 
alternes , lanceoiees , pointues , & remarquables par 
Lilcur de leur petiole & de leurs nervures qui font tres- 
iees •. les fleurs font petites & difpoftes par verticilles, 
pis fort gr^les. Cette plante cro?t en Alf^ce ou die 
dlquee par Mappus , % : its feuilles font laxatives; fa 
; <3c fcs femcnces font aliringentes. 



V. Feuilles dont les petioles Ir les tiervures font fimplement 
yerddires. 


Feuilles ovales-lanceolees, 

planes , 

W lec^ercment ondulees 

Ven leurs bords. 

V I. 


Feuilles etroires- lanceoiees , 

tres- ondulees. 

& comme frifees 

en leurs bords. 

V I 1. 



(3) 

VI. Feuilles ovales-lanceolees , planes , ou Ico-ercment 
ondidces en leurs herds. 
Patience des jardins. Lapathum hortenfei 

Lapathtm hortenfe folio ohlongo , J, Jtcundum diokoridk, 

rournei-. 504. 
Rumex patienda. Lin. Sp. 47 d. 
^ Sa tige eft epaifTe, cannelee, mediocre 
eleve jufqua quaire ou cinq pieds ; fes fei 
peiiolees, aloneees & pointues ; les gaines 



: torment leurs 



& difpofee. ... .^. 
dans Ics jardins. Vaillant h 
environs de Paris, %', fa 
'fgerement purgative. 



. On cultive cette plantc 
comme une des plantcs des 
: ell aflringente, tonique & 



VII. Feuilles etroites -laJiceolees , tres-ondulees ir com. 

frifees en lews herds. 

Patience frlfe'e. Lapathum crifpwn. Scop, cam, i, p. 26 

Lapathum folio acuta crijpo. Tourncf. 504. 

Rumex crijpus, Lin. Sp. 476. 

Sa tIge eft haute de deux ou trois pieds , cannelee & 

peu rameufe ; fes feuilles inCcrleures font oblongues & let 






fommet de 



VIII. Valves feminales den 

i les feuilles fimp 




^6i. 



Us feiiillcs fimplcs f fans echancrm 



Fcuilles inferkures 
lyanc une echancrure 
infertion de leur petiole. 



Toutes ies fcuilles 

fans echancrure 

I rinfertion de leur petu 

X I. 



X. Fcuilles infineuYes ay ant me echancrure a rwfehim 
de leur petiole. 
Patience fauvage. Lapathum fylveflre. 

Lapathum fol'o minus acuta. ToUrnef. 5 04; 
Eumex ohtufifoUus. Lin. Sp. 478. 
/3. Lapathum folio acato, Tournef, 504. 
Fumex aattus. Lin. Sp. 478. 

Sa raeine^ eft ^paifle , brune cn-dehors , jaunatre interieu- 
rcment , & pouffe une t'ige droite, canneiee , rameufe & 
haute de trois pieds ; Tes feuUies inferleures font larges , 
' -oblongues & plus ou moins pointucs; Ies autres font 
s-lanceolees & aigues : Ies flcurs font difpofees en 
us & rameux. La variete /S fe dillmgue par fes feuilles 
larges, toutes tres-pointues, & par les dents de fes 
feminafes un peu moins alongees- Cette plante eft 

._ une dans les fdfles , fur le herd des chemins & dans 

les pres couverts , 7P ; fa racine e(l altringente , tonique j 
fudorifique & utile dans Ies maladies de la peau. 



XT. Toutes les feuilles fa?is echancrure a V infertion i 
leur petiole. 
Patience mineure. Lapathum minus. 

Lapathum aquatkum luteo!(x folie, Tournef. 504, 
Lapathum muinmiu Ibid. 
, Rumex maritimus, Lin. Sp. 478. 
Sa tigc tft haute d'un pled, & fe dsvifl^ des fa bafe 
rameaux tres-ouvcits ; fes fcuilles font uiiccoiecs - iincaiix 



6(Ji.fH: 







(5) 








planes, tres 


-eritleres 


&apelnep^t 


olees 


leS fleurs for 


tver^ 


ucilLes, a 


illaires , 


& occupent la plus 


firande partie 


del* 


longueur de la tige 


Les valves 


feminales ont des 


denrs 


l.ngaes & 


fetacees 


rVu^i: z 




es verticilles 


vHns. 




cctte pia 


ddes 


etangs & des foffes 


.„«,ues. 













XII. Feu ill es radicales ay ant line ccharicrure de 

chaque cote. 
Patience finuee. Lapathum Jinuatum. 

Lapaihum pulchnm bonotiifnje fnuattm, Tournef. 504, 
Rumex pulcher. I.in. Sp. 477. 
Sa trge efl tres-rameufe , prefque paniculee , & s'eleve un 
peu au-dela d'un pied; fes feuiUes radicaies , fur-tout celles 
qui^naKTent lorfque fa tige n'cll: pas encore developpee , font 
petiolees , ovalcs, tres-obtufcs a leur fommet & remarquables 
par unc echancrure de chaque cote, qui leur donne la 
forme d'un v-lolon : ccs fcuillcs dlfparoirent la pkipart dans 
/la plante adufte ; ccIles de la tige font entieres . lanceolees 
\ Cc pointucs. On trouve cette efpece le long des haies & 
fur le bord des chemins. % 




XIV. Feuillcs tongues de plus de fix pauces. 

Patience aquatique. Lapathum aquatkum. Scop. earn. I, 
p.- 263. 

Laimthum aquntlcmn fo.io culitaR, Tournef. 504. 
Rwnex aquattcus. Lin. Sp. 479. 
Sa racine efl: grande, jaunatre interieurement , & pouffef 
unc tige droite , epaiffe , cannclee , qui s'elew jufqu'a quatre 
ou cinq pieds ; fcs feuillcs radicaies font fort amples , lan- 
ceolees , petiolees , non en cceur a»lcur bafe <Sc ordinaire- 
nient aflcz droltes : elles ont quelquefois ui> pied & denii 
A ii; 



Je longueur; ccTIcs de la tige font longues, po'intues & 
ondulees en Icurs bords : les flcurs font verliciliees & dif- 
pofees en epis longs & rameux. Cetrc plante croit fur le 

I dcs erangs , des foflcs aquatiques & des rivieres , % ; 

acine eft purgative, tonique & bonne dans les maladies 



-. pas trois pouccs de longue 



XVI. Ovairc charge de deux jlyles. 

Patience digyne. Lapathwn digynum. 

Acetoju rotundi folia Alpina. Tournef. 503. 

Kumex digynm. Lin. Sp. 4.80. 

Scs tiges font ioibiei & peu cievees ; ^C5 feuilles font 

petiblees , arvondies & fouveni un pcu tchancrees a leur 

fommei; les fleurs ont un caiice de deux pieces, une corolle 

leux petales , fix etamines & deux itylcs- Cette plan 



cioit dans !cs montagnes duDaup 
fa lavciir ctl acide. 


line &de la Provence, %; 


XVir. Ovaire charge 


de trois flyles. 


Valves feminaleser 

feuilles orelllees ou 

X V 1 I I 


hlSes. 


Valves feminalcsdentees; 

tcuiUcs trcs-endercs. 

X I X. 


XVIII. Vahcs jiminales entihes ; feuilles creilUes 
cu haflecs. 
Patience a ecuflbns. Lapathum fcutatmn. 
Acetofa fcutata rrpnis. Tournef. 503. 
(h. Acetofa romdfolia hortenfis. Ibid. [ofeiUe ronde] 
Kume.fcutams.[^.^.]Un.S^.^'io. 

Ses tiges. font un peu couchees a leur bafe, menues. 



foibles & Iiautes prefque d'un pied &. ^emi; Tes feuilles Ton* 
penolees , hairees, ailez Jarges , courtes & garnies de deux 



; ics montagnes ae la rrovence , Off ; fa variete eft 
ans Ics jardins ; elle a une favour acide & agreable; 
elle elt rafraichilTante , aperitive & diuretique. 



XIX. Valves feminales dentees ; feuilles tres-entieres. 
Patience bouviette. Lapathum bucephalophonim. 
Acetoja ocymi folio Nenfolitana. Tournef. 505. 
Jlumex bucephaiophorus. Lin. Sp. Y79' 
Sa tige efl haute de quatre a fix pouces , droite & flrie'e; 
fes feuilles font ovales 6c retrecies en petiole a leur bafe; 
les inferieures font fpatuiees , obtufes, & les fuperieures font 
tieuri font difpofees en epi fimple 6c terminal, 



■pais. 



' ^^''pw\r " 



les 



XX. Tcutcslesfieu 


rs unife.ucllcs. 


Feuilles ovales-arrondies, 

& iarges de plus 

de quatre pouces. 

XXI. 


Feuilles alongees , 

quatre pouces de largeur. 
XXII. 


XXI. Feuilles cv ales- arr era 

de qua 

Patience ^,, Alpes. Lapa 

Lapathum folia roturulc 
Rumex Alfinus. Lin. 

Sa tige eft epaiffe, ftriee 
a quatre pieds ; fcs feuilles ra 
ovales-arrondies , obtufes ou c 
cciles dc la tige font lanceole 


%s , ir Lngcs dc plus 
tre pouces, ■ 
hum Alpimim. 
Alplmnn.To^^mtL 504-. 
Sp. 480. 

, rameufe, & Iiaute de trois 
jicales font grandes , petiolees , 
uelquefbji.gerementpointue^; 
es : Ics ficurs torment des epis 



(8) 

denfes c'k alonges. On trouv6 cette plante dans les mon- 
es du Dauphine & de la Provence , 5j^ j fa racine eft 
purgative & amcrc. 

XXII. Feuilles alongces , ir n ay ant jamais quatre 
polices dc largeiir. 



Feuilles etroites, 

jrant des oreillettes 

rres-divergcntcs 

& prefque perpendkulaires 

X X I 1 J. 



Feuilles oblongues, 

dont les oreillettes 

s font point divergent 



XXIII. Feuilles etroites, ayant des oreillettes tres' 
divergentes ir prefque perpendiculaires 
a lew axe. 
Patience des cKamps. Lapathum arvenfe. 

Acetoja arvenfs lanceolata. Tournef. 503. 
Rumex acaojclk. Lin. Sp. 4.8 i . 

neufe , horizontale , rameufe , de couleuf 



brune , & poufTe plufieurs tiges extremement greles qui 
p'eltvont rarcmcnt au-dela de huit ou neuf pouces ;les feuilles 
font petiolees , lanceolees, pointues & haftees; les epis de 
flcurs font tres-menus, quclquefois ramaffes & affez courts, 
dautres fois tres-Iachcs & prefque filiformes. On trouve cette 
plante dans les terreins fablonneux fur le bord des champs. % 



XXIV. Feuilles oblongues y dont les oreillettes ne font 
point divergentes. 
Patience des pres. Lapathum prate nfe . [ ofeille commune ] 
Acetofa pratenfs.Towxntf. 502. 
Rumex acewfa. Lin. Sp. 4,81. 
Sa x\<s<t cfl haute d\m pied & demi , cannelee &; rameufe , 
k% feuUles font petiolees; ovales & fagittees; k% epis dc 



(9) 

fleilrs font ramSux &: un peu ramafTeS. On trouve cetM 
plante dans les pres ou elle eft Tres-commune : on la culiivc 
dans les jardJns pour I'ufage de ia cuifine , % ; clle eft 
ftyptique, rafraichiftante , & pafTe pour un excellent anti- 
fcorbutique ; fes feuliles font refolutives & fes femences 
cordiales. 



(^61, C Quatre etammes 663 

FeuiUes oppofees ou verticillees. < 



(>(^'y 



Tigepa, 



664. Xjgg paucipre ; feuilles hmtcs & Ihuaires. 

Sagine. Sagina. 

Lt% Sagincs portent At.% fleurs fort petUes, ccmpofees d'un 

ilice de quatre pieces , de quatre petaies fort courts , de 

uatre etamines 6c d'un ovaire charge de quatre ftyles. Le 

uit ell une capfule quadrivalve &: polyfperme. 

ANALYSE. 



I- Tiges drohes. 

gine droite. Sag'wa ereaa. Lin. Sp. 185. 
Alfine verna glabra. Tournef. 24.2. 
\ ^. Sagina apetala. Lin. mant. 559. 

ISes tjges font hautes de deux ou trois pouces , tres-menues , 
quelquefois fimples , mais ordinairement dichotomcs ; {e:% 
feuilles font oppofees, connees , etroites, pointues & plus 
courtes que les entre-nceuds ; les pedunculcs font unidores, 



fro) 

6 6^, filiformes <5c toujours redreffes. La varlete fi eft plus rameu/e , 
fcs ficurs font plus petites , en plus grand nombre , <Sc leur 
corolle manque ou fe derobe aux yeux par fa petitell'e. On 
trouve ceite pknte dans Ics iieux fablonneux , dans Ics 
bois. O 

r. Tio^es conchies, 

Sagine rampante. Sag'ma procumbens. Lin. Sp. 185. 

Alfmc minima, fore fugaci. Tournef. 243. 

Ses tiges font longues de deux pouces , nombrcufes, 

glabres , tres-nicnues , couchees & difpofees en gazon ; fes 

feuilles font oppofees , connecs , etioites , Hneaires & algues : 

ies peduncules font uniflores , & les petales beaucoup plus 

■rts que le calice, font difficiles a apercevolr. Cette plante 

t fur Ies murs & dans Ies Iieux fablonneux. TfT 



66y 



C Tfges chai 
Sa.UiaW.. 



66^. Xiges chargees de plufieurs fieiirs nxillams, 

Elatine. Elat'ine. 

A l^Iatlnes portent des fleurs axillaires, folitaires , com- 
pofees d'un calice de quatre pieces , de quatre petales courts 
& ouverts , de huit etamines & d'un ovaire charge de 
quatre ftyles. Le fruit eft une capfule a quatre ioges. 




Feuilles oppofees, 
£latine conjuguee. Ehitina conjugata. 

Aljinafirum ferpyllifolium , fore all>o tetrapetalo. Vaif/ 



Parif. 



Elatine hjidroprpn. Lin. Sp. -yij. [ a , fi, ] . 
Ses tiges font longues de quatre a cinq pouces , menues, 
lifTes, rampantes/rameufescSc dlffufes; fe. feuilles font ovales- 
lanceolees, oppofees & tres-glabres. Les fieurs font blanches 
ou roiigeatres, portees fur des peduncules plus courts, que 
es feuilles. On trouve cette plante dans ics mares & dans 
les lieux ou Teau fejourne. Q 

^I' Feuilles vcrticillecs. 

Elatine verticillee. Elatine verticillata. 

Alfmafirum galm foUo. Tournef. 244.. 
/a. Alfinaflrum gratiolz folo. Ibid. Vail. Parif. t. I , f. 6. 

Eiadne aljlnaftrurn. Lin. Sp. ^zj. [a.^]. 
_ Sa tige eft fimple, un peu epaifTe , garnie dans fa partie 
infeneure de petites racincs fibreufes , flottantes , dlfpofees 
de 1'""^"!^ '^ ^es feuilles , & s'eleve au-deffus de la furfacc 
fes feuilles font nombreufes'a cl 

^rticllles peu ecartes : celles q„. ^^v...^..o .vu^ . i.ai* , 

font capillalres & longues de huit a dix lignes, mais Jes 
autres (bnt beaucoup plus courtes , plus elargies , lifics & 
unpeufucculentes. Les fleurs font petites, de couleur blanche 
& portees fur de tres-courts peduncules. On trouve cette plante 
dans les mares & dans les fofles ou I'eau fe conferve. 



^ ^7' Tige chargee d'um feiile fieiir terminale. 

Parifette a quatre feuilles. Paris quadrifolia, 
Lin. Sp. 527. 

Hcrba pm-is. Tournef, 234. 
Sa tige ell haute d'un demi-pied^ drolte, tres-fimplc 



€6'7» cliargee vers fon fommet de quatre a cinq feuifles ovafeS 
^ tres-entleres , glabres & difpofees en verticilles. La fleur nak 
au-defTus des feulHes , foutenue par un peduncule droit & 
long de fiy ou huit lignes ; elle ell compofee d'un callce de 
quatre feuilles longues & lanceolees, de quatre petales etroits 
& ilneaires , de huit ctamines , dont Its aniheres font piacees 
dans la partie moyenne de ieur filet, & d'un piftile colore 
d'un violet noiratre , forme par un ovaire anguleux charge 
de quatre ftyies- Le fruit eft une baie tetragone, arrondie, 
roiratre & polyfperme. On trouve cette plante dans les 
bois , % ; elle pafle pour alexipharmaque , cephalique , 
refolutive & anodine. 



668. 

Cinq petales ou plus, . 


r Ovaire charge de ftyle ; leS 
Iftigmates font pedicules. . . 669 
) Ovaire prive de ftyle ; les 
Cftigmates font fefllles 7^3 


66p, 

Ovake charge de fiyle , , 


1 ■ Un feul %le termine par plu- 

fieurs ftigmatcs 670 

'"< Plufieurs flyles tres- di Hinds , 
termines chacun par un ftigmate 
^^^"^Ple , 671 


6yo. 

Un fml flyle termini 
plufieursftigmates. , 


( Style termine par trois ou fix 
Xfligmates , touies les feuilles tres- 


••••) St le termine par cinq %^^^^^^ 
/feuilles decoupees , ou lobees, ou 
V^entees .,. 672 



6y I . Style termine par trois ou fix fiigmates ; toiites Its 
feuilles tres-entieres. 
/- Franquenne. Frankenia. 

I Lt% Franquennes portent des fleurs fort petltes, compofeeS 
I d'un calice a cinq divifions, de cinq petales, de fix eta- 
I mines, & d'un ovaire dont le rtyle eft charge de trois ou 

^ Ifix ftiginates. Le fruit eft une capfule unilocuiaire & trivalve- 




Feuilles vcrtes , etroites ir liniaires* 
Franquenne lifle. Frankmia lixv'is, Lin. Sp. 4.73. 

Alfme marit'ma , Juplna , foliis quafi vermkuktis, Tournef. 

244.. 

St% tiges font longucs de quatre ou cinq pouces , couchees 

/fur la terre , dures , tres-rameufes , diffufes, <Sc forment ua 

"^ gazon bien garni; fes feuilles fontpetites, nombreufes , op- 

pofees , fafciculecs & comme venlcillces : les fleurs font 

axiljaires, folitaires , prefque feffiles & d'un rouge violet- 

curs antheres font de couleur jaune. Cette plante croic 

ins les lieux marltimes des provinces meridionales. % 



II. Feuilles pcUidreiifcs f ovales-obtufes. 

Franquenne poudreufe. Frankenia pulveruknta. JLln. Sp. 
4-74- 

Alfine maritiina fupina, foliis chaniitftces, TournefT 24.4.. 

Cette efpece a beaucoup de rapport avec la precedente ; 
fes tIges font egalement menues , couchees & rameufes , mais 
elles forment un gazon moins garni ; ^qs, feuilles font plus 
courtes, moins etroites & prefque blanchatres , & fes fleurs 
font plus petites & d'un violet fort pale. On la trouve dans 
les provinces meridionales fur les bords de la mer. 



^7^* Styk t ermine par cinq jl'igmates ; feuilles decoupees , 
ou lobies, ou dentees. 

CBec-de-grue. Geranium, 
Les fleurs de Bec-de-grue font compo fees^ d'un calicc dc 
nq feuilles , de cinq petales quelquefois inegaux , de cinq 
aix etamines plus ou moins reunJes, ^ d'un ovaire 



(I4-) 

, furmonte d'un fiyle en alene ou en p 
par dnq fli-mates ;' le fruit eft une capful 
chargee d'un long bee anguleux , <Sc qui 



ANALYSE. 



Peduncules charge's 

de plus de deux fleurs. 

XXVIII. 



Pcduncides charges d'une ou deux fei 

Pedunculcs charges Peduncules 

d'une feule lieur. de deux f 

II- III 



II. Peduncules charges d'une feule ficur, 

Bec-de-gruc fanguln. Geranium fanguinewn. Lin. Sp- 
958. ^ 

Gfranlum Jangukfum . maxhno fiore. Tourncf. z6j. 
Ses tiges font droites , un peu rameufo , velues , & 
5 elevent jufqu a un pied & demi ; fes feuilles font petlolees, 
arrondies , & profondement decoupees en lobes etroits , la 
plupart trifides : fes fleurs font grandes , de couleur rouge 
Du violette, 6c portees fur de longs peduncules. On trouve 
cetcc plante dans les hols & les pres couverts , % ; die eft 



Peduncules charges de deux pi 



Petales enti 
I V. 



Petales echancres. 



Feuilles decoupees 
& anguleufes 
eurs decoupu 



Feuilles arrondres, 

inclfees «Sc lobees ; 

lours decoupures 

font obtufes. 



Fleurs d'un rouge i 

ou d'un pourpre iividc , 
niais point tachecs de bleu. 



Fleurs de couTeur bleue , 
ou blanches, 
: des taches bieues. 
I X. 



VI. Fkurs d-un rouge incamat , cu d'un pourpre livide , 
mais point tackles de bleu. 




VII. Pctales /implement ouverts ir dun roug 
caliccs jlries, 
Bec-de-grue Robertln. Ceranium Robertiamn 



Lin. Sp. 



Ceranium Robertianum ruhens [&vinde], Tournef.'^fiS. 
Ses tiges font rameufes , velues, rougeatres, noueufcs & 
haures dun p.cd ou un peu plus; fes feuilles font petiolecs 
6c divifees en trois ou cinq lobes ailes ou pinnatifidcs. Lcs 
Heurs font axillaires , porrecs fur Ac^ pedunculcs plus loncj 
que lcs feu.iles ; leur calice eft velu , charge de dix firies 
affez faillautes , & fes foliofes font terminees par une 
efpece de barbc ou filet particuiicr r le fruit eft toujours 
dans la diredion du petiole. Cette pfante qroit Ic lon^ dcs 



Cyz. 



{i6) 
hales & fur Ics vleux nnirs 
d'un rouge vifdans toutes fcs 
<Sc aflringcnte. 


; dans les lieux fees ,' ellc eft 
parties, cf. Elle eft vulneralre 


VI If. Pctales rejlcchis vers 
Imde; c 


le calicc , ir 
likes non pU 


d'un pourprc 


Bcc-d€-grue livldc. Geran 

Geranium rhaim fwe 
zC-y. 


urn ph. 
fufcum. 


mm. L 


in. Sp. 953. 
refiexis, Tournef. 


fujcum 


Vetalis 


redU JcH phnis. 


Geranium fujcum. LJr 


.mant. 


?7. 





tlge eft drolte , velue & haute d'un pied & demi ; 
fes feujlles font petiolees , molles , un peu velues , nerveufes, 
ridees , palmees 6c divifees en cinq lobes dentes & incifes : 
les ftiperieures font alternes <3c prefque fefliles. Les fleurs 
formcnt , vers le fonsmet de la fige , une efpece de grappe 
droite ou d'epi tort lache ; elles font remarquables par Leur 
y corolle livlde ou d'un rouge-brun , plus ou moins reflechie 
\ felon fon age , & par leur caiice charg6 de poUs affez longs 
^ & fouvent tache a fa bafe. Cette plante croit en Alface , 
". ellc eft indiquee par Mappus. % 



Bec-de-grue dts pres. Geranium pratenfe. Lin. Sp. 954.. 

Geranium hatrachioides , gratia Dei Germanorum, Tournef. 
267. 
/Sr Geranium hatrachioides maximum, viinus laciniatum , folio 
aconti. Ibid. 266. 

Ses tiges font hautes d'un a deux pieds, prefque glabres 
: un peu rameufcs ; fcs feuilles font grandes , petiofees , 
limees &: decoupees profondement en cinq ou fept lobes 
pinnatifides & anguleux : clles ont beaucoup dc rapport avec 
celles de I'Aconit napel. Les fleurs font grandes , fort 
belles <3c portees fur dc longs pcduncules ; Icur calicc eft 
charge de polls courts , 6c Ics folioles font tcrniinccs par 



(17) 
()J^, ""e P^'"te partkuliere. La variete /5 eft rcmarqiiabfc par 
!es teuiiles ndees & beaucoup moins profondement decoiinecs 
fur-tout les inferleures ; elles refTemblent un peu a ceilcs de 
I'Aconit tue-kuD ; fes fleurs font un peu moins grandes & 
loutenues par des peduncules plus courts. On trouvc cette 



pres montagncux des provinces merldionales ; 
en Alface. % 






cifccs ir lobies. 

Bec-de-grue a feullles rondes. Geranium rotundifvUum* 
Lin. Sp. 957. 

Ctranlum folio maba rotunda. Tournef. 268. 
Cette plante eft un peu vtfqueufe ; fes tiges font le'gere- 
lent velues, rameufes, foibles & quelquefois un peu couchees : 
les teuillcs font petiolees, arrondies, prefque fcmiquinquefidcs, 
a lobes obtus , Inclfes ou creneles , bordees dans leur jeunefte , 
de points rouges , & chargees particulierement en - deftbus , 
d'un duvet court & vifqueux. Les fleurs font petitcs & 
rougeatresj leurj pt-tales ^om entiers , tres-obtus & a peine 
' '* On trouve cette plante dans les 




Feuilks arrondies tr hbecs, 

Tiges couchees fur la terre. | ^, ^'^'S« ^^°"^ '. , 
X I V. 



(r8) 
XIII. Tiges ccuchcees fur la terri. 

Bee dc gruemauvin. C^m/wm vialvcefol'mm. Scop. earn. IT, 
P- 37- 

Gttantttm cohmh'mvm majus . fore nmiore c^xruko. Tourni 

a68. Vail. Parif. 79 , tab. i 5 , lig. i . 

/S. Geranium cokmbinum umnus laciniatum, Tourncf. 2 63. 

Geranium pufj Hum. Lin. Sp. 957. 

Ses tiges font longues de cinq a huit pouces, ramenfes & 

legerement vclues ; fes feulllcs font petiolees, arrondies, 

femi-feptlfides & incifees en leurs lobes, qui font obtus a 

leur fommct, mais plus etroits que dans Pcfpece precedente 

vec iaquclle celle-ci a beaucoup de rapport : les fleurs font 

letites , de coulcur bicuc ou violette , remarquables par leurs 

,ieta}es echancres en coeur, & par leur calice dont les folioles 

font pointues , mals fans filets ni barbe parnculiere. La 

variete /S ne differe que par fa petlteflie , & par fes feuilles 

plus finement decoupees. On trouve cette plante fur les 

peioufcs, Ic long dcs chcmins & dans les lieux cultives. O 




XV. Calices rides trmfvcrplement ; feinllcs iuif antes, 
Bec-de-grue luifant. Geranmn lucidum. Lin. Sp. 955. 

Geranium lucidum faxatile, Tournef. 267. 

Scs racines font d'un rouge noiratre , & poufTent plufieurS 

tigcs rameufes qui s'elcvent jnfqu'a^un pied^; fes feuilles 

font petiolees , arrondies & decoupees jufqu'a Icur moitie 

en cinq ou fix lobes obtus , garnis de quclques dents peu 

profondes; elles font luifantes, mais chargces de quelques 

polls epars : les fieurs font petites , de couleur rofe, & 

narquables par Icur calice pyramidal , anguleux & ride. 

n trouve cette plante dans les lieux montueux & picrreux, 

L elle acquicrt fouvent une couleur rougeatrc. 



£yi, XV] 



fertiles &: d'egafe longueur; 
fcuiiles routes larges de 
moins de deux pouces. 



Cinq etammeS 
tertiles, <Sc cinq autrcs plus 
courtes& ileriles ; feuilles 
Jarges de deux pouces ou 



XVII. Fleurs ayant dix etau 
hngueur; feuilles u 



utes larg. 



■ & d'cgalc 



Bec-dc-grue molfet. Geraniwnmolle, Lin. Sp. 95^. 

G'rammn columlmum minus , majori fore . f Mis fonwi 

Ses tiges font velues , ramcufes , dlffufes, & cVr^^v.n. 
iufqu a un p,ed; fes feuilles font niolics, hiancharres v I , 
arrond.os ina(ecs, crenelees <Sc portees fur de I.>n''' .wiu* 
'" ""' petiies, decouleur rofe, 



fees & 1 



uheres violett 



■ On 



trouve cettc plante dansTcs 'lleux 



XVIII. Fleurs ayant cinq etamines fertiles & cinq autrcs 

plus courtes ir flerilcs ; feuilles larges de deux 

pouces ou day ant age, 

Bec-de-grue ^t^ Pyrenees. Geranium Pyrmaicum T m 

mant. 97. ^ "''^^^"'' -Lin. 

Gemnium columlmum pmme Pyrenalcum vuzxhfmm. 
Tournef. 268. ^ ' * via^mum, 

Ses tiges font cvlindrlques, vefues, rameufes, & s'efevent 
iufq^ua deux p.cds; fes feuilles font petlolee;, arrond oT 
mtes rougeatres en leurs Lords, & decoupees en S 
.ncfes & tres-obtus: cs ftipules font purpurin^s ; J.s W 
fmit d un pourpre vtolet & Ics folioles §e leur ca ice W 



Cjl- XIX. Feuilles anguleufes plus cu mows decoupie, 
po'mt a lobes obtus. 



allies palmees ou partagees 

en iobes anguleux, 

1 divlfes jufqu'au petiole. 

X X. 



lies finetnent decoupees 
& tomes dlvifees 
jufqu'au petiole. 
X X I I i. 



XX. Feuilles palmees ou partagees en lobes anguleux , 
non dhifes jufqu'au petiole. 



Feuilles luifantes en-deffous; 

celles dc la tige 

a trois lobes fimples. 



Feuilles non luifantes 



<XX1. Feuilles luifantes en-deQous; celles de la tige a 
trois lobes fimples. 
Bec-de-grue noueux. Geranium nodofum, Lin. Sp. 953. 

Cemnium nodofum, Tourncf. 267. 

Ses tjges font droites , rameufes , & s'elevent jufqu'a un 

j)led & demi ; fes feuilles font petiolees , prefque glabres , 

nerveufes & luifantes en-deffous, & divifees en lobes fimples, 

;, dentes & pointus. Les inferieures ont toujours cinq 

lobes, mais les fuperieures n'en n'ont ordinairement que trois, 

6c font portees fur des petioles beaucoup plus courts. Les 

fieurs font d'un rouge tirant fur le violet , & les filamens 

jrs etamines perfiftent affez long - temps avec le fruit 

la chute de la corolle. Cette plante croir dans les 

ignes de la Provence vers le Dauphine. % 

XX n. Feuilles non luifantes en-de^ous , & tcutes a cinq 
ou fept lobes incifes. 
Bec-dc-gTue des bois. Geranium fylvatkum. Lin. Sp. 954- 

Gernniinn hatrachioides , folfo aconiti. Tournef. 3 6 6. 
5a tige eft drolte , inedlocrement rameufe , & s'cleve uft 



Cyi, peu au-dela d'un pled; fes feuilles font petiolees, palmees » 



elues & decoup 



peu-pres ( 



bec-de-grue des pres, mais moins profondement : fej 
fleurs font grandes , purpurlnes &. rayees. On trouve cette 
"'-"•^e dans les Ileux humides & couverts At% montagnes. % 

XXIII. Feuilles finement dccoupces , ir tcutes divifees 
jufqu'au petiole. 



hampes nues & radicales. tlge portant 

Ics fleurs & les feuilles. 
XXIV. I XXV. 

XXIV. Feuilles foyeufes ir blajickatres ; hampes nues 
ir radicates. 

Bec-de-grue argente'. Geranium argemeum, Lin. Sp, 954. 
Geranium argcnteum Alpinum, Tourntf. 2 67. 

Sa raclne eft lonpe , noiratre en-dehors , cSc fe divlfe 
(iif)eneurement en pfufieurs fouches epaifles , fur IcfqiicIIes 
naillent les feuilles & Jes hampes qui portent Ics iieurs ; 
es feuilles font petites , arrondies , petiolees tSc divife'es en 
lan.eres etroitcs , nombreufes & ferrees : les pedunculcs font 
nus, rarement plus longs que les feuilles d'entre Icfquelles 
dspartent, & foutiennent chacin deux fleurs rouPcatres cSc 
ftnees. Cette plante croit en Dauphine dans Ics environs de 
aiahole-Ie-vieux , ou eile a ete obfervee par Dom Fourmault 



XXV. Feuilles vertcs ir point foycufes ; tige portant 
les fleurs ir les feuilles. 



(22) 

^72. XXVI. FcJuncuIes fort courts , ir dont la Icngumr 
: n'excede pas un fouce, 
Bcc-de-gruc diffeque. Geranium dipdum. Lin. Sp. 956'- 
Geranium columbinum maximum , fiHis difedis. Tournef. 

268. 

Ses tiges font rameufes , legerement velues , foibles , plus 
u moins droites & hautes d'un pied ; fes feulllcs font 
portees fur de longs petioles, 6c decoupees profondenient 

, pointucs , fimples ou trifides : les pedun- 

culcs font tres-courts , & portent chacun deux fleurs pur- 
purincs affez petltes , dopi le calice eft termine par des 
' ' '■' • >• On trouve cette plante ie ionff 



XX VII. Pedimcules fort longs , ou dont la longueur 
excede deux pouces. 
Bec-de-grue colombln. Geranium columbinum. Lin. Sp* 



Ceite cfpece a beaucoup de rapport avec la precedente ; 
es riges font rameufes , foibles , fouvent un peu couchees 
Sc longues d'un pied ou davantage : fes feuilles font mul- 
:ifidcs & portees fur de longs petioles- Ses fleurs font aifez 
grandcs , de couleur rouge ou bleuaire , & foutenues par 
des peduncules fort longs ou qui furpafient ordlnalrcment 
la longueur des petioles ; les petalcs ont aflez communement 
uiie petite pointe dans leur echancrure ; les calices fontprefque 
c^Iabres & termines par des barbes longues d'une ligne au 
3n trouve cette plante dans les lieux cukives & 
fur le bord des haies. O 

XXVIII. Peduncules charges de plus de deux feurs, 

Feiiilles ovales-en-cceur, 

mais point decoupees 



■Cji. 



(^3J 

XXIX. JFmiles ovaks-eji-cceur , tin pm lohhs , mats 
point dec rupees jufqu'a la cote. 
Bec-de-grue guimauvler. Geranium malacoides, Lin. Sp» 

Ctranium folh althea, Tournef. 26S. 
Ses t'ges font longues d'un pled, rameuds , legeremcnt 
vef ?.ies , quelquefois un peu droites , mais plus ordinairement 
couchees ; fes feuilles font petiofees , crenclees , incifees en 
un ou deux lobes de chaque cote , velues <5c d'un vert im 
peu blanchatre: les fllpules font rcarieufes & tranfparentes. 
Les fleurs font petites, rougeatresou violettes , & leur calice 
ell ftrie , velu & prefque fans barbes. Cette plante croit dans 
les champs des provinces meridlonales. 



CXX. Feuilles deccitpces jnfqi 
plufietirs ftfl 







XXXIV. 



XXXI. Feuilles dont les pinnules ou folioles font 
finement decouvees . Sr n'cnt Viis nn 




plus grandes que ie: 
X X X i I, 



(24) 

'Cj%, XXX IT. Feuilles prefqne tr'iangulmres , leiirs pinnuks 
infcrieiircs etant beaiicoup phis gratiJes 

Bec-de-gruedcs rochers. Geraniutn vcetreum. Gouan. Obf. 
p. 4-5,1. XXI, f. I. ^ 

Ceranium petraum , cicut(B folio , raSce era fa. Tournef. 
269. 

Sa radne eft longue , epailTe , ligneufe , & fon collet 
aiongc en une fouche ecailleufe , vivace, qui porte les 
juilies & les peduncules des fleurs; fes feuilles font deux 
)is ailees, a decoupures fines, pointues , <Sc font portees 
fur des petioles velus , & longs de deux a trois pouces. Les 
peduncules naiflent parmi les feuilles , doni ils furpaflent un 
peu la longueur, &: foutiennent chacun trois a cinq fleurs 
afTez grandes , d'un rouge violet ou bleuatre ; ils font velus, 
& les calices des fleurs font firies. On trouve cette plantc 
dans Jes femes des rochers en Languedoc. % 

XXXIII. Feuilles fimplement ahngces ; leurs pinnules 
infcrieures etant egales aux autres , cu 
meme plus courtcs, 
Bec-de-grue dcutln. Ceranwm citutaviwn. Lin. Sp. 951. 
Geranium ckuta folio, minus if Jupinum. Tournef. 269. 
/3. Geranium Jupinum, Dod. pcmpt. ^3. 
^ Ses tiges font longues de deux a trois pouces, couche'es, 
iimples (Sc legerement velues ; fes feuilles font longues de 
quatre a cinq pouces, ailees dans prefque toute leur lon- 
gueur, a pinnules a peu-pres egales, & ddbt les decoupures 
font profcndes & pointues; elles font couchees en rond fur 
la rerre ou elles forment un gazon ou une rofette affez 
grande. Les peduncules font de la longueur des feuilles , & 
loutiennent quatre a fix fleurs de couleur rouge ou violette. 
La variete /3 pourroit , felon Topinion de M. Gouan, etr« 
difiinguee comme une efpece a part ; ^t% tiges font toujours 
beaucoup plus longues que les feuilles , iSc font quelqucfois 
rameufes : les pinnules infcrieures des feuilles font plus dif- 
tantes les uncs d(t% autres , & celles du milieu font Ics plus 
grandes; \t% peduncules font fort longs, & portent jufqu'a 



3u dix ffeurs. On trouve cette plante fur le bord dcs 
ins Si dans les terreins fablonneux j fa variete croit dans 
ies paturages fertile^. Q 



XXXI V. Feuil/es dent les pinnules font groffihcment 
decoupies , f cm plus d'un ponce 
de lojigueuv, 
Bec-de-grue ciconler. Geranium ciconmm. Lin. Sp. 952. 

Ceranium acuta folio, acu longiffma, Tournef. 268, 
Ses tiges font longues d'un pied & demi , epaifles , cylln- 
driques , legcrement velues & un peu couchees ; ^t% feullles 
font grandes , petiolees , ailees , a pinnules larges , incifees > 
(Sc dont les decoupures font prefque obtufes : ies peduncules 
font axlllaires, & foutiennent chacun quatre a fix fleurs vio- 
lettes , dont les callces font ftries & termlnes par des barbes. 
Les bees At% capfules font longs de quatre ou cinq pouces. 
On trouve cette plante en. Provence. O 



Pliifieursfiyles tres-difiinas J 
termlnes chacun par un^ 
fligmate fnnple ( 


Trois ftyles 

Quatre ou cinq (lyles. 


. 674 
. 685 


674. c 

Trois fiyles ^ 


Calice monophylle. . . 
Callcepolyphylle.... 


. ^75 




. 676 



^jy Calice monophylle, 

Carnillet. Cucubalus. 
'^ Les fleurs de Carnillet font compofe'es d'un calice tubule 
ou ventru , dont le bord eft a cinq dents , de^ cinq petales 
foutenus par des onglets etroits, ayant comraunemcnt chacun 
deux petites ecailles dans leur panic moyenne, qui forment 
a I'entree de la corolle unc couronne plus ou moins appa- 
rente; de dix etamines &. d'un ovaire charge de trois ftyles. 



^75' ^^ ^?/* '^ ""^ ^^P^"^^ ^ ""^ °" *^°'s logeg; les feullles Ton? 
-' oppofees & connees. 

Obs. Je ne conno'is pas de caradere fuffifant pour etablir 
une diilincftion generique entre '- ^"-- *- ' / / t 

M. Linne : celle qu'offrent les 
tres-apparentes dans les prcmiei 
feconds, me paroit defedueufe. 
nuiles que dans un tres-pen't nombre d'efpeces-' 
ANALYSE, 



hs filmed hscucubalus 
lies de la coroHe qui font 
mouis fenfiLles dans les 




Corolle ayant une couronne; 

petales non lineaires. 

I I 1. 



I. Cor die fans cmronne; petales liiicaires, 

Carnillet parviflore. Cucubalus parviforus^ 

Lychnis vijcofa , fiort mujcofo minor. Totirnef. ^^,6. 
Cucubalus otites. Lin, Sp. 594,, 

Sa tige eft droite , affez fimple, cylindrique, glutineufe 
ers Ton fonimet, peu garnie de feuilles, «Sc s'eleve jufqu'a 
n pied & denu ; fes feuilles inferieures font nombreufes , 
Dngues, ipatulees, retrecies en petiole a leur bafe & d'une 
onlifhnce un peu ferme : celles de la tige font etroites & 
n petit nombre. Les fleurs font fort petites , d*un blanc- 
lunatre ou verdatre, fouvent unifexuelles , & ramaffees par 
paquets ou efpeces de verticilles qui forment au fommet de 
la tige un epi imerrompu & quelquefois un peu panicule. 
Cette plante croit dans les lieux lleriles & fablonneux. % 



■^75- 



-alice en mafTue , 

& fort etroit 
5 fa panic inferieurt 



?; pet ales 7Wn Uniatres. 



^ & renfl 
(Jans fa partie i 



\ Calice en maffue ir fort etroit dans fa partie 
infericure. 
Carnlllet fafcicule. Cucubahis fafciculatus. 

Lychnis vifcqfa purpurea latifolia iccvis. Tournef. 335: 



< 



i'y pof( 



Sikne 
I eft du 



glabre 



' Ies"feuines^' 



ncnt rameufe , & 
e-noeuds fuperieurs 
nt ics inftdes qui 



/ poieni ; its leuiiics lont larges , ovaies , iiiies oc a m\ 
n un peu glauque. Les fleurs font rougeatres, terminales 
difpofees par faifceaux, Celte plante croit dans les pro- 
nces mc'ridionalcs. O 



VI. Calice conique 


ir rcnfJ clans fa partie inferieme. 


Carnlllet conoide. 


Citcuhalus conoldeus. 


^^'tL3 


(firs latifolia , caljculis turgldis ftmtUi 


Sikne conoid 


ca. Lin. Sp. 598. 


Sa tige elt droirc 
un pied; fes feuillcs 
un peu retrecies vcr 
font prefque fpatule 
&: remarquabfes par 
fa bafe & charge de 
plante fur le bord de 


fmple, pubefcente, cSc s'eleve jufqu'a 
font lanceolces , pointues , glabrcs & 
leur bafe , fur-tout les inferieures qui 
=s. Les fleurs font rouges, terminales 
eur caiice conique, nomtu , ventru a 
flriesrres-nonJeuf;sI^Ontrouvecette 
s champs. 



Feuilles velues. 



Perafes pourpres 
n Icur fupcrficie , 

& blancs 
leur bord terminal. 



V I 



VIII. Pctales pcniryres en ieur fupcrficie , ir blancs t 
leur bord terminal, 
Carnillet panache. Cucubalus variegatus. 

Lychnis hirta minor, forevatiegato. Tournef. 3 3 8. 
Silene quinque vu/rtera. Lin. Sp. 59J. 
Sa tige eft haute de neuf a dix pouces , droite , vc 
rameufe; fes feuilles font oblongues , etroites - fetrprem 
ifpatulees & un peu rudes au toucher. Les 



prefqu 



iridionales. Q 






IX. Pctales egalement rougeatres ou blanchatres en la 
fupcrficie ir en leurs bords. 
Carnillet fauvage. Cucubalus fylveflris. 

Lychnis fylveflris , hirfuta . annua . fore mimre . car. 
Tournef. 537. Vail. Parif, 121, tab. 16, fig. 12 
Silene gaWca. Lin. Sp. 595. 
P>. Ljchnis fylveflris , hirfuta , annua . fore minore , c 
Vail. Parif. .2,. ^ 

Silene angllca. Lin. Sp. 594. 
Sa^tige eft droite, velue, rameufe, cyllndrlquc , vSc sc\i 
fufqu'a un pied; fes feuiiles font oblongues, lepercment U 
tulees, retrecies vers leur bafe & chargccs dc noils ecar 
& un peu rudes. Lts fleurs font petitcs, drolres , altcn 
& porrecs fur de courts peduncules; Icur culice eft ftrl 
hcrsife _& un peu vifcpieux. On trouve cette piante d: 



Cjy 



Petales ^chancres i 



Touies Ifs feuilles lint'aln 

&i dont la largeur 
n'egale jamais deux l}gn( 



Tige & feuiHes 

velues ou pubefcentes. 

XXII, 



Tigc f feuilles tom-a-fai 



ovales oil lanceolees, 

& dont la largeur 

excede toujours deux lignes. 

XVII. 



XII. Toutcs les feuilles lineaires ir dont la large, 
n'egale jamais deux lignes. 



XIII. I XIV. 

XIII. Calice en ma^ue. 

Carnillet cafle-plerre. Cucubalus faxifragus. 
Lychnis minor faxifraga, Tournef. 338. 
Sikne fdxifraga. Lin. Sp. 60 z. 

Ses tiges font menues , filiformes , articulees & longiics 
de fix a huit pouces; fes feuilles font iifles, etroites, lineaires 
& difpofees par palres peu diflantes ; Ics fleurs font terminales, 
folitaires , droites ck portees chacune fur un peduncule 
nu & fort grele- Leur corolle ell un peu rougentre en 
dehors. Cette plante croit dans les lieux pierreux des provinces 



cyhndnque , mms point en 

Fleurs rougeatres ; Fieurs blanches ; 

feuilles iongucs a peine feuilles longues 

de trois ou quatre iignes. de plus de fixdignes. 

XV. XV I.* 

XV. Fleurs rougeatres; feuilles longues a peine de trois 
ou quatre Iignes, 
Camlllet moiifTier. Cucuhahs mufcofus. 

lycknldis fore. Tournef. 357. 
Sikne acaulis, Lin. Sp. 603, 
Ses tiges font longues d'un pouce 6c demi , nonibicufeS , 
diffufes, trw-garnies de feuilles & ramaflees en un gazon 
denfe qui a I'afped d'une moufle ; fes feuilles font courtes , 
J etroites , lineaires & polntues ; les fleurs font folitaires , 
X terminales, feffiles & de couleur rouge. Cette plante croit 
* 'Tans fes paturagcs elevcs des montagnes en Provence. % 

CVI. Fleurs blanches ; feuilles longues de plus 
de fix Iignes, 
Carnlllet de roclie. Cucuhalus faxatilis. 

Lychnis Jyh'efws IX . Cfuf. hift. p. 29,. 
Sihne quadrifida. Lin. Sp. Coz. 
/3. lychnis faxatilis alplna glabra immila, Tournef. 338. 
Silene rupejlrls. Lin. Sp. 6qz» 
Sa lige eft haute de cinq ou fix pouces , menue , fouvcnt 
rougeatre & branchue feulement a fon fonimet , ou elle 
■me quelquefois une efpece de corymbe ; ks feuilles font 
igues d'un pouce & demi, lineaires, larges d'une ligne a peu- 
I's , niais un peu plus etroites a leur bafe; ft^s fleurs font 
minafcs , pedunculees , aifez grandes, courtes & fort belles J 
ir coroi'e eR d'un bfanc de lait <Sc fes petales ont leur limbe 
^ife en trois ou quatre dents ou efpece de lobes; la 
riete /S ell moins grande dans toutcs fes parlies , nioinS 



^jy 



(30 

chargee de fleurs , & le iimbe de fes p^tales n'a fouvent 
quune couple de dents, ce qui le fait paroitre fimplement 
echancre. On trouve cette plante dans les montaanes des 
provinces meridionales , parmi les rochers. cf 



XVII. Feuilles mfmeures , ovules cu lanceolies , ir dont 
largeur exude wujoiirs deux lignes. 



CoroHe fort ci^unc, 

font ieJimbe eft peufenfible 

&: prefque point ouvert. 

X V 1 I I. 



Corolle aflez gra..„^ , 

dont le Iimbe eft: trcs-apparent 

& tres- ouvert. 

X I X. 



XVIII. Corolle fort courte , dont le Iimbe cji pen fenfibU 
& prefque point ouvert* 
Carnillet ferme- Cucubalus inapertiis. 

Lychnis fylvef US minima , fore mfcofo. Tourncf. 337. 
Silme inaperta, Lin. Sp. 6qo. 
Sa tige eft haute de fix a fept pouces , glabre , brancbue ou 
dichotome; i^s feuilles font liftbs & lanceolees, & Cc^ fleurs 
font pedunculees & blanchatres; dks ont un calice <^fabre 
ftrie & un peu enfl^. On trouve cette plante dans les environs 
de Montpellier. Q 



XIX. Corolle i^feigrande, dont le Iimbe ef tris-appartnC 
& tres-ouvert. 



Fleurs rouges , 

& prefque feffilcs; 

tige un pcu vifqueufe, 

X X. 



Fleurs blanches, 
& toutes pedunculees ; 
tige non vifqueufe. 



675. 



(30 

XX. Flrirrs rmges Ir pre[fM fcfiles ; tigc m pet 

C::rni!Ict fourcKu. Cucubalus dichotomm. 

Lychnis fylvfjlr'ts vifcofa rubra altera. Tournef. 337, 
Sikne mufa'imla. Lin. Sp. 601. 

Ses ttges font hautes d'un pied, llfTcs , cylindriqucs , bran- 
chues des Icur ha'e , <Sc fburchues vers leur fommet ; ^ti 
feuilles inferleures font longues, lanceolees & un peu rerrecies 
a leur bafe : les fuperieures font prefque lineaires ; les fieurs 
font rouges , portees fur de trcs-courts peduncules , <Sc di(^ 
pofees dans les bifurcations fuperieures des tiges & de leurs 
rameaux. Cette plante croit dans les champs fteriles des pro- 
vinces meridionales. 

Nota, Si les fleurs font fafciculees, voyei n.** V. 



[XI. FUurs blanches sr totitcs peduncuUes; tigc nm 
rifyueuf,, 
Carnillct behen. Cucubalus behen. Lin. Sp. 591, 

Lychnis Jylvejlris , qua. behea album wlgo, Tournef. 3 3 ;. 
/3. Lychnis fyheflris , qiix behen album vulgo , foUis angufit- 






Ibid. 



Ses tiges font liffes, cylindriques , tendres, un peu foibles, 
branchues, & s'elevent jufqu'a un pied & demi; fes feuilles 
font ovales - lanceolees , glabres 6c d'un vert glauque : les 
fleurs font blanches & remarquables par leur calice enfle, 
glabra , velne & quelqucfois rougcatrc. Ceite pfante eft 
commune dans les champs. La variete /3 n'en diHere que 
pnr iti feuilles qui font plus longues 6c plus etroites. L^ 
v?.riete > a les tiges greles , couchees &: moins longues; 
mais fcs tleurs font plus grandes que dans les deux premieres. 
On la trouve dans les lieux niaritimes des provinces men- 



^75 



(33) 

" feuilUs velucs cu puhefcentis. 




ion conique, 
& n'ayant ])as 
plus de dix ftries. 
XXIV. 



XXIII. Callce conique, pointu & charge de treme Jlrics, 
Carnillet conique. Cucubalus conicus. 

^"^Tourncfr-^"' ''"^"^^'f"^''' ' "^^"''^ turgidis Jlrlads. 
Silene conica. Lin. Sp. J98 

Ianceolees-I.nea.res, argues, molles & chargees d'un SuveJ 
fort court rfes flours font rougeatres , oblongucs , terminate' 
<Sc remarquables par leur calice, dont I« dents ront^refauf 




XXV. Calice court, campamfo..... , „.,, j,,,, ^ 
femiquinquefde. 
Carnillet bacdfere. Cucubalus bacciferus. Lin. Sp.^gj, 

Cucubalus Pllnii. Tournef. 339. 
Ses tiges font longues de deux a trois piedj. tre^ Kr, 
chues, etalees diffufes , pubefccntes , foSfes & ', ^"^r; 
farmcnteures; fes feuilles f^nt ovales /pointues t 2j^, 
de po. s extremement courts. Les fle«rsVont peduncul^ef^ 
blanchatre^. Ueur cordle efl con^pof^c de ^.^,,^!^, 



€jy 



(34) 

les uns iJies autres , etroits , lacinie's &. anricuTes a Itfur bafc^ 
Le fralt eft une capfule ovale-obronde , noiratre & bacci- 



XX VT. Calice oblong > Jirie ir foint [emi^quinqiicjide. 



Fleurs droltes , 

aUcrnes &. folitaires 

fur ieurs peduncuks. 

XX VII. 



Fleurs penchees 
& difpofees en panicule. 



XXVII. Fleurs dmtes , altcrnes & folitaires fur leur 
-pedimcule. 

/^ I I ■ ■ Ill I /V ■ ■ ■■■i^ii'i ^ N 

Fleurs prefque fefliles , Fleurs pedunculees 

difjiofees en epi unilateral; & point en epi ; 

dents callclnales iongucs dents calidnales longues 

d'une ligne a peu - pres. de trois lignes au moins. 

X X V I I J. XXIX. 



:. Fleurs prefque feffiles , difpofees en epi uni- 
lateral ; dents calidnales longues dune 
ligne a peu-pres. 
et a epi. Cucubalus fpkatus. 



\m verju dfpofitis. Morif. Hil 



ift.p.346, (. 



Silene m£lunm, Lin, Sp. 595. 
/3. Lyclxnis fylveflris , alia , jpka refexa. Tournef. 33S. 
Cucubabis reflexus. Lin. Sp. 594.. 
tige efl haute d'un pled, cylindrique, velue 6c plus ou 
rameufe ; fcs feuiiies radicales font o vales , retrecies 
tiolc a leur bafe , un peu rudes au toucher & etendues 
tcrrc ; ccllcs de la tige font alongees & plus eiroiteS'^ 
[eurs Forment un epi' unilateral fouvent un peu courhe 
jxtrcmitc avant leur entici" developpemcnt. Lews petaks 



«75 



(35) 



meridionales 0^ "' ^" '^^""^^ ^'^"^ "^'^^■= 

XXIX. F/,, 

<aiicinciles hngua- ae trai. 
CarniJIet nodiflore. Cucuhalus nodific, 
Lycknis nodifora. Tournef. 355. 
Siknc noiliflora. Lin. Sp. 599. 



la fl 
I Cett, 

\XX 



• 



XXX. Flcurs penchees ou ^'cndantcs , ^ cfifpofcrs 
en patiicide, 
;t penche. Cucubalus nutans. 
lychnis momma, vljcoja alba latifoUcu Tournef. 3 3 j 
^//^«^;w^«^. Lin. Sp. 59(;. 
pes tiges font hautes d'un pied «Sc demi , cvllndrlan^. 
pubefcentes, peu garnies de feuilles & leoeremenfvSnf 4 

bord ^^^ bois & dans les vignes. % * 



(36) 

(,j^, r Cinq petales tres-entlers, 677 

Calice polypliilk . 



C Cinq pet 



^77- Cinq petales tres-entkrs, 

^ , Sabline. Arenaria, 

Les fleurs de Sabline font petites , compofees d'un calice 

e cinq feuilles , de cinq petales entiers , de dix etamines 

difpofees fur deux rangs , & d'un ovaire charge de trois ftyles. 

' fruit eft une capfule uniloculaire & polyfperme. 

ANALYSE. 



Feuilles ovales. Feuilles etroites <5c lineaires. 



Feuilles feffiles 
& point chargees de ner 
I I I. 



L Feuilles petioUes ir a trois ou cinq ncrwxes, 

Sabline nerveufe. Arenaria nervofa, 

Alfine plantaglnh folio. Tourncf, 24.2. 

Ses tiges font legerement velues , greles , rameu fes , foibleJ 
& hautes de fept a hult pouces ', fes feuilles font ovales, 
pointues, chargees de trois ou cinq nervures <Sc didindement 
petiolees , fur-tout les inferieures. Les fleurs font blanches, 
pcdunculees & folitaires. Les petales font plus courts qu« 
le calice. On trouve cette planie dans les bois. Q 



6jj, 



(37) 

Faiillcs fejfdes ir point char get 



I V. 



Corolle de meme grandeur 
ou plus courte que le calice. 



Corolle beaucoup plus grande que le calice, 
sabline dilee. Arenaria ciliata. Lin. Sp. 608. 

AJ.nem;nor, fmntana. mogno fore. R^j.fyli. p. 59. 
^ ^^«^ alpina, JtrpylU folio , tmltkauUs & muhifiora, 
rournef, 245. ■' 

Arenaria multkaulis. Lin. Sp. (Jo 5. 
;es tiges font longues de deux i trois pouces , un peu 
cufls & prcfque glabres ; fes fcuilles font petites , ovales, 
peu charnues vertes & iegerement ciliees a Icur tafe; 
le. Heurs font blanches pedunculees & afTez grandes. La 
I vanete /3 eft remarquable par i^,% tiges plus rameufes & 
longues prefque de quatre pouces , & par ^<,^ feuilles plus 
fortement ci ccs. On trouvc ns r.ianr,- /^:■■,c r . i- - * 

mr,nr, A y " ' ^^'^ ^ ccs plan tt . dans les iicux pierreux 

monu-ncs de la iVovence & du Dauphine. % 

Corolle dc mcmc sraJideur ou »/;/? r.^^n-t^ ^„. /. 



Fleurs pedunculees] 
feuilles minces 
& point charnues. 



Fleurs prefque feffiles 

& ramaffees ; 

feuilles epaifies & charnues. 



VT. Fleurs pedunculees ; feuilles minces ir point charnues, 
Sabline ferpoliette. Arenaria fcrpyllfolia, Lin. Sp. 606. 

Alf.r,e minor multkaulis. Tournef. a^j. 

Ses tiges font ha utes de trois a fix pouces, menucs rameufc<; 

d.chotomes (^ iegerement velues, ainfi que les feuiHcs & Ics 

cal.ces ; k^ feuilles font courtes , ovales & tres-polnrues Le, 

fleurs font petites, blanches, pedunculees, t\ naiffent dans les 



677. 



(38) 

le fommet ^cs, tlges. 
k. dans les " 



fablo: 



Vil. Fleurs prefquc feffiles ir ramajjccs ; fcuilles epaijfes 
i?" charnues, 
jline pourpiere. Arenaria portulacea. 

Alfme linomlis . foliis portiilaca. Tournef. 342, 

Arenarii peploides. Lin. Sp. 605. 

5 tiges font haures de trois pouces , cylindrlques , tendres, 

lentes, fimples cSc feuiilees dans toute leur longueur; 

fes feuilles font ovales , pointucs , charnues & affez rap- 

"lees les unes des autres , fur-tout les fuperieures. SeS 

font blanches & ramaflees au fommet des tiges ; Icurs 

petales font un peu ecartes entre eux. Cette plante croit 

"cs bords de ia mer aux environs de la Rochelle & 

les lies de Re &. d'Oleron , ou elle a eie obfervee par 

Dom Fourmaulf. T? ' ^ 



VIII. Feuilles 


dtr 


oites 'f lincaires. 


Fleurs blanches. 
I X. 


Fleurs rouges. 
XXVI. 


IX. Fleurs 


blanches. 


Corolla plus grandc 
que le calice. 

X. 




Corolle de meme grandeur, 

ou plus courte 

que le calice. 

X I X. 


X. Cewlle plu 


grande que le calice. 


Fleurs fefllles 

& ramalTees en tcte. 

X I. 


Fleurs pcduncule'es 

& point ramaflees en tetc 

X I I. 



(39) 

<>77* XT. Fleurs fcfrles f ramafes 

Sabline capltee. Arenarla capitata, 

Caryofhyllus faxatilis , erica foliis , 
liauh. pin. a i i , magn. bot. 52. 

Aremria tetraquetra, Lin, mant. 38( 



^^^^' Calices veins. 

Sahllnc melefictte. Arenaria laricifolia. Lin. Sp. 607, 
Alfme Alpiua juncfo folio. Tournef. 243. 
Alfme Jaxatiiis , laricis folio , major if w.ajori fore. Ibid 
^. Alflm faxatilis , laricis folio , minar iX minorifore. Ibid 
Sa racine poufle bcauconp de feuillcs iiaeaires, argues, ur 
)eu dures, ramaflees & djTpofees en gazon ou en faifceaux , 
1 Ja bare des tiges qui font hautes de trois a cinq pouces : 
preiciue nues dans kur panic Ibperieure & iegerement vclucs . 
les teuilles caiilmaircs font en petit nombre , v^n peu vel !cs, 
en alene, mais Iegerement elargies vers leur bafe. Les fleur- 
(ont afTez grandes , en petit nombre & femarquables par ieu! 
cabce oblong, filbnnc' & pubefcent. On trouve cette plants 
dans !es lieux montagneux & pierreux; % 



€77- 



(4°) 

Calices glahn 



ges chargees 
ou deux fleurs. 
X V. 



riges chargees 

de plus de deux fleurs. 

X V I. 



XV. Tiges chargies d'une ou deux fieurs, 

Sabline grandiflore. Arenaria grandiflora. Lin. Sp. 608. 
Alfne foliis Jukatis , argute ianceolatis , pctiolis miforis. 
Hail. Hi(i. n.° 874.; "^ ' 

Ses tiges font bafles , feuillees mediocrement vers leuf 
fommet , & chargees chacune d'une ou deux fleurs feulement; 
,fes feullles font rudes, lanceolees-lineaires, aigues, fillonnees 
& ramaflees a la bafe des tiges. Ses fleurs font blanches, 
fort grandes , & les folioles de leur caKce font ovales-lan- 
ceolees. On trouve cette plante dans les environs de 
Montpellier. % 



XVI. Tiges chargees de plus de deux fiei 



XVII. Folioles du calice , oyales ; fiduncuks non pendans, 
Sabline de roche. Arenaria faxatilis. Lin. Sp. 607. 

capillaceo folio. Tournef, 

Sa raclne, qui efl longue 6c fibrtufe, poufTe un grand 
nombre dt tiges nienucs , rameufes , hautes de quatre a fix 
pouces , tres - feuillees dans leur partie inferieure & dl/]:>ofees 
en gazon affez denfe; ks feuilles font glabres, etroites, 
,!„..;^. .„ A\.,r,'.^^ i leur j,afg gj. connees : les infe- 



font beaucoup plus longues que les a 
pedunculees , prefque par 

plante parmi les rocliers, dans 



font blanches , pedunculees , prefque paniculeei 
les environs dc Fontainebleau. % 



6jj. 



(40 

XVI If. FolioUs du calice aigiies ; peduncules ^epuris 

Sabline de montagne. Arenaria montana. Lin. Sp. 606. 

Alfine foliis Uneariliis acutmnalis , petalis forum inttgns 

calyce duplo longioribus, Monn. Obf, i 27. 

Ses tiges font longues de quatre ou cinqpouces, rougeatres 

& droites feulement lorfqu'elles fieurlflent) fes fcuilies font 

lanceolees-llneaires , un peu rudes en leurs Lords & en leur 

nervure pofterleure. Les fieurs font grandes , blanches & 

folitaires fur leurs peduncules qui font aflcz longs. Cette 

plante croit dans les montagnes ^ts provinces meridionales. 



XIX. Ccrolk de jncme grandeur ou plu. 



Fleurs portees 

furdetres-courts peduncules, 

" imafTees par faifceaux. 



FJeurs peduncuIeeSj 



u dlfpofees c 
X X 



ex. Fleurs portees fur de tres-courts peduncules , ir 
ramapes par faifceaux. 
Sabllne fafciculee. Arenaria fafciciilata. Gouan. Obf. 
p. 30. 

Stellaria rubra. Scop. earn, i , p. 3 i (f , tab. 17. 
Alfine folus fliformikis , yungent'ihus , caJycilus ariflatis. 

Hall. Hilt, n." 870. 
Alfine mucronata. Lin. Sp. 389. 

Sa tige eft droite , menue , un peu roide , pubefcente , 
imeufe & haute de trois a quatre pouces; elle eft fouvent 
>ugeatre a fes articulations : fes feuilles font fetact'es , 
lineaires, algues , droites & affez roidcs. Ses fleurs fone 
petites, nombreufes & rcmarquables par les folioles de leur 
calice , qui font longues , fubulecs , tres-aigucs , roides & 
fur leur" dos : les petales font extremcnicnt petits , 
& la capfule du fruit eft une fpis plus courte que le calice. 



^€77. 



(40 

On trouve cettc plante dans les environs de Montpelli* 
M. de Villars I'a auffi obfervce dans le Dauphine. O 

XX I. Fleurs pcdunculees., fclitaires , oil dij popes 
en pan'icule. 



Feuilles auffi longues 
e ies entre - nceud: 
& garnles de ftlpulcs 
nfparentcs & frange* 
X X V. 



Feuilles plus courtcs 

je les cntre - no^uds , 

tSc "point garnies de ftipules 



XX 11. Feuilles plus courtes que les entre-nmids , 
point garnies dc ftipiiles remanjuablcs. 



XXIII. 


Pctalcs c 


^e meme longueur que le calice. 


Sabllne 


printannlere. Arenaric 


verna. Lin. i 


lant. J2, 




Alf^ne fufilla 


imlchro fo 


e , folio tenuiiftwo 


nodras , ftn 




■fa.ifrasac 


.r,,opkylloiJes 


rufdk,-forcalho, pukbelb. 




1 oumcf. 


43- 






^' 


Armaria folh 


llnenrH'us , 


redis . fuhius fir 


ans,forihs 




m\ 


naqualiter p 


(dunculatiu Gcr. 


prov. 405, 




Arcnaria juu 


rnina. Lin. 


mant. ji. 




J^J% 


cs font haut 


s de deux 


a quatre pouces, droites , 




prefque giabres & pk 




neufes; Us 


reuilles r 


dicales font 


fetacees , 


ffez longues, 


nonibreufes 


cS. difpofecs en gazo 


: celles d 


cs tiges font pi 


us courtes, 


droitcs , 


aigues & u 


1 peu plus 


iarges vers leu 


r bafe. Us 


tleurs Ton 


blanches , & les ecalUes de leuc calice 


font ftrlecs 


?.:s 


La varie 
fcloa M. L 


nnc. On 


feuilles roides 
rouvc ccrte plai 


^.ilX 



'67y. 



(43) 

f fleriles des monragnes de la Provence, ai:f; 
obfervee en Dauphlne par M. de Villars. 



XXIV. P^/^/d-j r^z//V.vi 
Sabline a fcuilles menu 






• plus courts 
). Arenaria i 



uifolia. Lin. Sp. 



^>yj«. 



, Tournef. 243.\ 

s de quatre a 1^ 
, ramcufes & 



panicuk 



rarif.7, 
Ses tlges font longues de auatre a fix oouces . 

^t% feuilles font petites, 

fleurs font nombreufes , fort petites" peduncuiees & de 
couleur blanche ; Ics folioies de leur calice font aigues & 
capfule du fruit eft pointuc & plus 
plante fur Ics murs 



peine flriees, 
longue que le calice. On 
& dans \q% lieux fablonneux 



^^^ 



XXV. Feuilles ajiffi longues que les entrenceuds , 

& garnics de Jllp.lcs tranjfarcntcs 
t fran^Jes. 
Sabline des ble's. Arenaria fegetalis. 

Alfinejfge talis , granmeb foliis unum latus Jpedant'ihun 

Aljmc Jegetdis. Lin. Sp. 390. 

Cette efpece efl trcs-difdnguee de la preredente , & ne 

doit pas^Iui etre reunie , comme le penfe M. de Haller , 

Mijt. n. 866. Sa tige elt haute de quatre pouces, droite , 

filiforme , articulee, ranieufe fur-tout dans fa partie fupe- 

rieure, & chargee de quelques polls; a chaque ardculation, 

obferve une ftinule vaginale. 



^ une ftipule vagumic, 
^is bords : ^t% feuilles 



meme celles du fomme. , v.. 

courte , tranfparente & dechiree 

font fetacees ,^ lineaircs , longues .. .„.^ . „. .s-'" ^ 
nvent touinees d'un feul cote. Lti fleurs font extremement 
cites; les peduncules defleuris font prefque pendans, & 
capfule du fruit n'eil pas plus longue que ' - 
II trouve cette plante parn' ' 

de Celloville, a deux lieues 



les bles, dan 
•0 



(44) 
'Cjj, XXVr. Fleurs rouges. 

Sabllne rouge. Arenaria rubra. Lin. Sp. 60^. 

Alfim fpergul^ facie minor, five Jpergula minor, fojcuh 

Jub cardeo, Tournef. 2/j.^. 

/2>. Aifine Jptrgulix. facie media. ToUrn. s^J. 

Ses tiges font couchees , rameufes , articulees , un pen 

velues dans leur partie fuperleure , 6c iongues de trols a fix 

pouces ; chaque articulation eft remarquable par une ftipule 

vaglnale, membraneufe , seche , tranfparente , <3c plus ou 

moins dechiree en fes bords ; les feuilles font lineaires , un 

charnues, oppofecs , paroiffant fouvent fafckulees a 

caufe des nouvelles poufles , & prefque aufli Iongues que les 

entre-noeuds : les fleurs font rouges ou d'un pourpre bleuatre. 

Les petales font a peine plus grands que le calice , <Sc les pe- 

duncules defleuris font 1 " ^ 

dans les tetreins fa 



6y^. 

Cinq petales echancres ou<^ 

: etamlnes . 682 



C Trois a 1 
7inq petales echancres ou< 
^if^es J Dix etam 



^jQ, C La plupart des feuilles quaternees 

^•^' , , , . , , lou verticillees 680 

Jrcis a hint etamuies, . • .< ^ , _ „, - , 

) Toutes les feuilles limplement 
Coppofees 681 

680. La plupart ^les feuilles quaternees ou vertic'illees. 
Polycarpe quaterne. Polycarpon tetraphyllum, Liii. Sp. 



Ses tiges font hautes de trols ou quatre pouces , menucS » 
cyliadriques , prefque glabres , fourchues, tres-raraeufes & 
pantculees : fes feuilles font ovales-oblongues , un peu fpa- 
tulees, rt'trecics en petiole vers leur bafe, fimplenient op- 
pofees dans la partie inferieurc des tiges > <Sc verticilk'es quatre 



(+5) 

iSSo. ^" ""^ enfemble aux articulations fuperleures. On obferve 
a leur bafe , des llipules fort petites , rcarieufes & argentees. 
Les fieurs font nombreufes , extremement petites , terminales 
& ramaffees par bouquets legerement panicules; ces bouquets 
paroiiTent panaches par les ilipules qui font plus fenfibles & 
plus rapprochees vers le fommet des rameaux. Cette plante 
croit dans les provinces meridional«s. Q 

v8 I. Toutes les feuilles fimplement oppofees, 

Morgeline. Alfme. 

Les fleurs de Morgeline font compofees d'un calice de 
cinq feuilles , de cinq petales egaux , dentes , echancres ou 
bifides , de trois a huii etamincs & d'un ovaire charge de 
trois fly les. Le fruit eft une capfule unifoculaire & 
polyfperme. 

ANA LY S E. 

> 



Feuilles felTifes; 
fleurs en ombelle term 
L 



Feuilles petiole'es ; 
fleurs non en ombelle. 



L Feuilles feffiles ; purs en ombelle terminalc, 

Morgeline ombellee. Alfme umbellata. 

Alfint vtma , glabra , foribus umhellatis albis, ToUrneC 

Holopum umbeUatum, Lin. Sp. 130. 

Sa tige eft haute de quatre a cinq pouces , droite , fimpFe , 
tres-menue& peu garnie de feuilles dans fa pariie fuperieure; 
^^5 feuilles font ovales - oblongues , gbbres & d'un vert- 
glauque. Les fleurs font blanches, aflez petites & foHtaires 
fur chaque peduncule ; ces peduncules , au nombre de cinq 
ou fix, font inegaux, s'inferent tous en un point ccmmua 
au fommet de la tige , & pendent lorfqu'ils font defleuris. 
On trouve ctttQ plante fur les vieux murs. O 



(4^) 

1!. Feuilles pcdolees; flcurs ?wn en ombelle, 

Morgcline dcs oifeaux. Alfme aviculanmu 

Aljhie media. Lin. Sp. 389. Tournef. 24.2. 
Ses tli>cs font longues de fix a dix pouces, plus 011 moinS 
drokcs /menues , cylindr'.ques , tendres, legorcment velues 
c^ ramculcs ; fes fculllcs font ovales , poinrues , petiolees 
& un peu fucculcntes. Les fleurs difpofees vers le fommet 
dcs n^es , font axi!!ah-es , folltaires , pedunculees & de 
1 couleur blanche ; leurs petales font profondement blfides & 
de la longueur du caiice qui eft communement un peu velu. 
Cette pi ante eft comnuine dans les jardlns , les cours & Ic 
long des hales , ; ellc ell vulneraire , deterlive & ratrai- 
chifianie : on la donne aux petits oifeaux & fur-tout aux 
levins , qui I'aiment beaucoup. 



Petales portant les etan 
Petales ne portant poin 



Petales portant les etamines. 
Cherlerie a gazons. Cherkria cefphofa. 

Chnlnia JeJoides. Lin. Sp. do 8. 
Cette plante eft fort petite; fa racine fe dlvlfe fuperleu- 
rement en plufieurs Touches couchees & ranipantes ; ceS 
fouches font garnles chacunc vers leur fommet , d'un grand 
nonibre de feuilles etroites, linealres , algues, un peu fermes, 
connees , extremement Tapprochees 6c difpofees en rofettes 
tres-denfes, qui par leur affemblage , forment des gazons aifeZ 
epals. Les fleurs font d'un jaunc-verdatre & poriees fur des 
peduncules fort courts. Elles font compofees d'un calice de 
cinq folioles lanceolees & ilrlees, de cinq petales tres-petits, 
portant chacun une etamine , & echancres en ca-ur , dc dix: 
etanfincs dent les filaraens font alternanvenient inferes fur les 
petales & fur le receptacle ; & d'un ovaijc furmonte de trois 
Oyles. On trouve cette plante dans les fentes des rochers en 
Provence. % 



'62^, Pc'tdlcs lie portant point les et amines, 

Stelfaire. Stellaria. 
Lt% fleurs dc SrcIIalre font compofees d'un callce de 
cinq feujlles ordinairement ouvertes, de cinq petales echancres, 
quelquefois affez grands, de dix etamines, & d'un ovaire 
charge de trois %Ies. Le fruit eft una capfule uniloculaire 
& poiyrperme. 

ANALYSE. 



Feuilles larges , 
J. 




Feuilles alongees 

& point ovales ni en cceur. 

I V. 


T. Fctiillcs la 


■ges , cvaks ou m caur. 


Peduncuks rameux ; 

feuilles ovales en caur 

& pe'tiolees. 

II. 


Peduncules fimples; 

feuilles ovales 

& feflllcs. 

I I I. 


I I. Fcdunculcs ram 


eux; f 


euillcs wales ca caur 



Stellaire des bois. Stellaria nemor urn. Lin. Sp. 603,. 
Alfme ahifnna nemorum. Tournef. 24.3. 



Ses feuilles font 



articulee <Sc feuillee dans tc 

molles , larges d'un pouce 

fur its petioles fort courts ; les fuperieures fontYelfTfes. Les 

fleurs font blanches , termlnales & d'une grandeur mediocre. 

Leurs petales font profondement bifides. On trouve cette 

plante dans les bois 6c les ileux couverts. \ 



11, Peduncules fmplcs ; feuilles ovales ir fe files. 
Stellaire fourchue. Stellaria dichotoma. Lin. Sp. 603. 

Myojotis foliis petiolatis , cordatfs , tulis ternis. Half. hill, 
n." 886. /3. 
Sa tigc eft haute de dea 



5 pleds , feiiillce & un pcu 



^84. 



(48) 

plus rameufe que celle dc la precedente. Scs fculllcs font 
ovalcs , feffiies & legcrement velues ; fes fleurs font blanches, 
tcrmrnales & folitaires fur leurs peduncules qui font flechis 
& pendans lorfqu'ils font defleuris. Cette plante croit dans 
Ics environs de Montpelller. 



IV. Femlles ahngc 


s ir point ovales ni en cam: 


Fleurs en paniculc ; 

peduncules rameux. 

V. 




Fleurs non paniculees ; 

peduncules fimples. 

VIII. 



paniculc ; pidwicide 




VT. Calice une fois plus court que la corolle ir point pic. 

Stellaire holoflee. Stellaria hohftia. Lin. Sp. 603. 

Alfme pratenfs . gramineo folio ampUore, Tourncf. 24.3. 

Sa tige eft menue , drolte , glabre , feulllee & s'eleve 
jufqu'a un pled & demi ; fes feuilles font longues , un peu 
elargies a leur hafe , fe retreciffent enfuite infenfiblement 
vers leur fommet & ferment en fe terminant une pointe fort 
aigue ; elles font glabres , d'une confiftance scche , & remar- 
quables par des afperites ou de pctltes dents prefque impercep- 
tibles , fituees en leurs bords &. fur leur nervure pofterieure, 
qui les rendent comme accrochantes & rudes au toucher. Les 
fleurs font grandes & de couleur blanche. On trouvc cette 
plante dans les haies & les bols talllis. % 



VII. Calice prefque auffi long que la corolle tr Jlric. 

Stellaire graminee. Stellaria graminea. Lin. Sp. 604. 

Alfine pratenfis , gramineo folio angufliore. Tournef. 245* 

Cette efpece a beaucoup de rapport avec la precedente; 
mais elle eft plus peiitc dans toutes fes parties; fa tige eft fort 



4^84. 



(49) 

greic & s'e'Ieve rarement lufqu'.^ un pled; fes feuilles fonC 

au-dela de moit.e qu, ne furpafTent que de trLpeu la lon- 



Vlir. f/eurs non panicJdes ; peduricules fimples, 
Stellaire aquatique. Stellaria aquatka. 

Alfine aquatka media. Tournef. 24.3: 
Alfine fiyperici folio, Vaill. Parif. 9. 

& afTez lifTes : les peduncules font uniflores ou quelauefois 
biflores, & d.rpores au fon.met des tiges & des\a,Lux! 

Un trouve cette plante fur Ic bord dts ruifTeaux & des 
folTes aquatiques. ^ 



^^5- C Feuinesoppofeesouvcrtidlfees. 

Quatre ou cinq ftyUs ^ ' 686 

FeuIIIes ou alternes ou radicales. 
693 



' Fet,lkscppofees,ou.crtS ^^"^^ ^-^PMc . . . 6^7 
' C ^^^'^^ polyphllfe 689 



^87. 

Calice momphyUe. 



C FeuIIIes fimples, fefTiIes, od- 

Wees & connees 6^8 

J Feuilles ternees & petiol^es. 

^ 698 



(so) 
Feuilles fmples , feffiles , oppojies & cornices. 

Lampette. Lychnis. 
Les Lampettes ont un tres-grand rapport avec fes carnille« 
° 6-/'y. Leurs fleurs font compofees d'un calice tubule, 
ont le bord eft a cinq dents , de cinq petales foutenus 
J ar des onglets etrolts , de dix etamines & d'un ovairc 
charge de cinq ftyles ; dans une efpece, les fieurs font uni- 
fexuelles. Le fruit eft une capfide a une ou plufieurs loges 
polyfpei 



ANALYSE. 



Fleurs hermaphrodites. 



Fleurs unifexueUes. 



F/eurs hcrmt^phrodit 



Calice aufTi long , 

u meme plus long 

que la coroUe. 

1 I. 



Ice jamais aufli long 
que la corolle. 



IT. Calice aujfi long , ou meme plus long que la ccrolle* 
Lampette des bles. Lychnis fegetum. 

Lychnis Jegetum major, Tournef. 3j<;, 
Agrojlemma githago, Lin. Sp. ^524. 
Sa tige eft haute de deux pieds , droite , fouvent fimpic, 
elue & cylindrique ; fes feuilles font alongees , lineaires , 
ointues , velues & prefque cotonneufes. Les fleurs (ont 
grandes, folitaires , terminalcs & d'un rouge-bleuatre, leiirs 
petales font legeremcnt echancres. Cette plante eft commune 
dans les champs , parmi les bles. Q 

IIL Calice jamais auffi long que la cor He. 

Petales entiers 

<Sc point decoupes. 

I V. 



(50 

rV. PJtales entiers ir point d^couph. 

Lampette vifqueufe. Lychnis vifcaria. Lin. Sp. 62.^ 
Lychnis Jybejlris, vijcoja, rubra , angujiifolia. Tournef. 

Sa tige efl haute d'un pled, drolte , fimple, artlculee, un 
pen rougeatre & vifqueufe dans fa partie fuperieure ; fes 
feu.Iles (ont glabres lanceolees & pointues. Scs fleurs font 
rouges, termmales & d.fpofees par bouquets oppofes & 
prefque pan.cules. On trouve certe plantedans leslux feS 
6c pierreux , dans la toret de Fontainebieau. % 



Petales echancres ou decoupes. 



Petales tres-decoupes ; 

fleurs difpofecs 

en panicule iache. 



Petales echancres ou bifid 

en bouquet ferre 

ou en corymbe. 

V \ I. 



VI. rctales tres-accoupis ; fieurs difpofecs en panicule 
Iache, 
Lampette dechiree. Lychnis ladniata. 

Lychnis prnenfs , fore Uciniato fmpUd. Tournef. 3 j ^,- 
Ly.hnisfos cuculi. Lin. Sp. 6^5. 
Sa tige cfl droite, cannelee , rougeatre, leeeremcnt vif- 
queufe vers fon fonimet , & haute d'un pied %c dcmi ; {ts 
Kuilles font lilies, lanceolees <Sc pointues- Ses Heurs font 
grandes, de couleur rouge & fort belles; leur calice e(fc 
anguleux (bie rougeatre «Sc a peine auffi long que Ics 
onglcts des petales. Cette plante croit dans les marais <Sc 
Jes pres humides. % 




Feuilles vertes & glabres. 
y I I I. 



(50 
VIII. Feiiilks yertes Ir glahres, 

Lampette ties Alpes. Lychnis alpina. Lin Sp. 626. 
Lychnis fyrenaica tmbelUfera minima. l.in.Sp. 338. 
Sa tlee eft drolte , fimple & haute de cinq a fix pouces ; 
fcuilles font lanceolees , etroltes & pointucs ; fes fleiirs 
ir rouges & ramaffees en bouquet ferre & terminal. LeS 
tales lont bifides , & Povaire n'eft ordinairement charge 
le de quatre ftyles. On trouve cette plante dans les mon- 
tagnes de la Provence. % 



IX. Feuillcs cctcnneu^cs ir blanchatres. 

Lampette ombelllfere. Lychnis wnbellifera. 

Lychnis umbeUifem montana hehetica. Tournef, 33^. 
Agroflemma fosjovis. Lin. Sp. 62 5. 
Sa tige eft haute d'un pied , droite , ordinairement fimpltf 
<Sc trcs-cotonneufe dans toute fa longueur. Ses feuilles font 
ovales-lanceolees & pareillement cotonneufes; les fleurs font 
purpurlnes , termlnales <Sc ramaffees en une ombelle ferree , 
■ peu garnie. Leurs petales font echancres en Cceur. Cettc 
e croit dans les montagnes de la Provence. % 



X. Fleurs tmifexuelUs. 

Lampette dioiqiie. Lychnis dioica. Lin. Sp. 626. 
Lychnis Jylveflris , alha fimpUx, Tourncf. 354. 
jS. Lychnis phejhisfm aquatica . purj'urea fmy/cx, Tournef. 

Ses tigcs font hautes d'un pied & demi , droites , cyjin- 
driques, articulees, velues, & un peu rameufes ; fes feuilles 
fontiarges, ovales', velues, niolles, tcrminees en pointe & 
d'un vert - fonce ; les fleurs font blanclics , <Sc difpofees an 
fommet de la plante fur des peduncules affcz courts ; elles 
ont leur calice velu, ftrie S^ un peu veniru ; & leurs petales 
echancres en cceur. La varieie /S eft plus fortement velue 
dans toutes fes parties; fes feuilles font plus mollcs, fes calices 
moins venirus & fes fleurs de couleur rouge. On trouve 
cette efpt-ce fur le bord des champs. Sa variete croit dans 
les lieux humidcs. % 



(53) 

Calice polyphylle 



C Pe'talese 
^ Petalese 



^pO. 



Feiiilles emites & I'meaires. 

Spargoute. Spergula, 

Les Spargoutes ont tin tres-grand rapport avec les SaWines 

n. 677. Leurs fleurs font affez petites, conipofees d'un calice 

-'iq feurlles, de cinq petales entiers , de cinq a dix eta- 

& d'un ovaire furmonte de cinq Ityles. Le fruit eft 

apfuie uniloculaire , polyfperme & a cinq valves. 

ANALYSE, 



Feuillcs verticillces. 



Spargoute pentandrique. Spergula pentandra. Lin. Sp. 
Alf.ne Jpergula facie minima Jemmlus marginaiis, Tournef. 



Ses tigcs font hautes- de trois ou quatre pouces , 
■-''"- -'' '-""-^ntvelues; fes feullles font 



articule 
verticillees 



(54) 

lon^ues que les entre-noeuds. Cfiaque verticille efl garni a /a 
hafe de liipulcs ovales & membraneufes ; les fleurs font 
[blanches «Sc portees fur des peduncules dont les uns font droits 
5c les autres plus ou moins inclines. On trouve cette plante 
ians les champs. O 

ill. Fleurs a dix et amines. 

Spargoute des champs- Spergula arvenfis. Lin. Sp. 630. 
Alfme Jpergula Jida, major. Tournef. 24.3. 

Ses tiges font hautes de fix a fept pouces , articulees, 
rameiifes ou fourchues vers leur fommet , & mediocrement 
velues ; fes feuilles font linealres , plus courtes que les entre- 
noeuds & au nombre de huit a douze a chaque verticille. 
Les fleurs font blanches , terminales , prefque paniculees & 
portees fur des peduncules divergens & pendans lorfqu'ils font 
defleuris- Cette plante croit dans les champs. O 



Feuilles cfpofce 



V. 



V. Tige droite ir fmple ; ■peduncules a^ei courts, 
Spargoute noueufe. Spergula ncdofa. Lin. Sp. 630. 

Alfme aremria dida. Vaill. Parif. p. 7. 
Sa tlge efl haute de trois pouces , trcs-menue , prefque 
fillforme, glabre &: garnie d'articulations nombreufes , fort 
rapprochees ies uncs des autres, fur-tout celles du fommet; 
fes feuilles font lineaires & connees : les fuperieures fon' 
cxtremement courtes, & les jcunes pouffes qui font danS 
lours aiffelles, les font paroitre fafciculees , & donnent un 
afped noueux a la tige. Les fleurs font blanches , pedim- 
cultes & terminales. Cette plante croit dans les iJeui 
fablonneux & humides. % 



6c)i, 



(55) 

VI. Tige cmichee ir rameufe ; peJuncuks fort longs* 

Spargoute faglnetfe. Spergula faginoides. Lin. Sp. 631. 

A I (he tenuifolia, jirdiculis fiomn longifim's. Vail. Parif. 

•p. 8. 

Cette plante reffemble beaucoup par Ton port , a ia fagine 

rampaiuc n." 66^ — 11 ; fes tiges font cres-menues , longues 

de trnis ponces , rameufes & diffufes : fcs feuilles font lineaircs , 

tres-ctroites , connees , IKTes <3c un peu roides ; celles de la 

bafe des tiges font nombreufes & ram.flecs. Les fleurs 

d'lin pouce ou quelquefbis davantage. On trouve cette plante 
dans ies lieux pierreux, parnil les moufles. 



^^^* Pet ales khancres. 

Ceraifte. Cerafiium. 

Les Ceralftes ont beaucoup de rapport avec les 
." 68 r , & les ftcllaires n.U}%^. Lcurs fleurs 
pofees d'un calice de cinq feuilles, de cinq petalt 
ou nlfides , de cinq ou dix etamines & d'un o\ 



ANALYSE. 

/" I^MI "" IT 

Toutes les feuilles fefliies. [ Feuilles in 



Toutcs les feuilles fejfilei 
Corolle 




6^2. 



' fiis plus grande 



Feuilles lanceolees- 



Ccralfle a feuilfcs larges. Cerafihim latifoUtim. Lin. Sp. 
629. 

Myefou's Alpha latijolia, Tourncf. 24.4,. 

Ses tiges font BafTes , coucliees &: divifees en rameau^c 

's-ouverts ; ^es feuilfes font ovales , un peu epaifTes & 

jerement cotonneufes. Ses fleurs font fort grandes, blanches, 

pcduncLiIees & fouvent folhaires fur chaque rameau ; elles ont 

Jeur calice^velii «Sc leurs peiales profondemeni bifides. Cettc 

plante crojt dans \t& environs de Montpellier. % 



Feuilles lanccolees -lined. 



Feuilles verdatres, glabre 

ou legerement velues. 

V I. 



V. Feuilles blanches ir tres-cototmeufes. 

Ceraifle cotonneux. Ceraflium tomentofum. 
A-J^ojotis incana , repens. Tournef. 24J. 
MyofoHs tomentoja . UnarU folio angufiiore. Ibid. 

Les tiges , les feuilles & les calices de ctite plante , 
font couverts d'un coton blanc tres-remarquable ; c^s tiges 
font hautes de fix a fept pouces , trcs-rameufes & couchees 
dans ieur partie inferieure ', les feuilles font etroites & 
lineaires. Les fleurs font blanches , grandes , fort belles & 
portees par des peduncules rameux ; il Ieur fuccede des 
capfules courtes , mais cylindriques <Sc jamais globuleufe^* 
Cette plante crou en Langucdoc, % 



(57) 

Obs. Le premier des deux fy nonymes de M. Tournefort, 
que je viens de citer , ne doit erre rapporte a aucune dtS 
cfpeces de Myofotis figurees par M. Vaillant. 



Vr. Feuilles verdatres , glahres 


Oil Ughement velues. 


Ceraifte des char 


ips. Ceraflium 


arvenfe. 




"^ilfV 


rvenfs fuhhirjuta 
rif. p. HI , tab. 


t,r: 


u, Toumef. .^5. 


Myofotis.c 


'venfts , polygoni 


folio. Ibid. 


Va'l. Parif. 14.1, 



Scs tiges font hautes d'un demi-pied , cylindriques , pubef- 
centes , articulees , rameufes & un peu couchecs dans Icur 
partle inferieure ; les jeunes rameaux non fleuris font tres- 
garnis de feuilles , mals les tiges fleuries les ont tres-diftantes , 
6c paroilTent prcfque nues vers leur fommet : les feuilles font 
etroites, lanceoiees-lineaires , d'un vert clair , alTcz glabres 
en-deflus & legerement velues en-deffous. h&s> fleurs font 
grandes , de couleur blanche , terminales & portees fur des 
peduncules rameux. Le fruit eft una capfule oblongue , 
cylindrique & un peu courbee en manicre de corne. On 
trouve cette plaiitc fur le bord des champs , le long des 
chemins , % ; elle fleurit au commencement de Mai. 



VII. CcTolle a peu-pres de meme grandeur que le calice, 

Feuilles vertes & polntues- Feuilles jaunatres & obtufes. 
VIII. I X. 

VII I. Feuilles vertes ir pointues. 

Ceralfle commun. Ceraflimn vulgatum. Lin. Sp. 6zj. 
My of Otis atfenfis hirfuta, parvo fore, Tourncf. 24.5. 
Vail. tab. 30, fig. i , non. 3. 

Ses tiges font longues de fept a dix pouces, plus ou moins 
couchees, articulees, rameufes & legerement velues ; fcs feuilles 
font ovaies-lanceolees , polntues , connees, vertes, velues & 
un peu epaiffes. Ses fleurs font blanches, petites, termlnales 
& portees fur des peduncules d'abord fort courts , qui les 
font paroitre ramaflees , niais ces peduncules fe developpent 



a mefure que la frudlfication s'acheve ou fe perfcc^lic 
& alors ks fleurs font un peu paniculees : le calic 
prefque aulTi grand que la corolle ; fes ecaliles font poi 
& rcaiieufes en leurs bords; les petales font erroits , 

s, & n'ont pas plus de deux lignes de long 
Cttte plante eft commune dans les lieux incultes & le 
dcs chemins. X 



IX. Feuilies jaunatres f ohtujes. 

Ceraifte a feuiiles obtufes. Ceraflium obtuJifolium. 

Myofot/s hirfuta, alter j. vijcoja. Tournef, 34.5. Vail. 

tab. 30, fig. 3, non. i. 
Cerafiium vijcojum. Lin. Sp. 6zj. 
/S. yT^'P>/5 ^/»/aw, minor. Tournef. 24.5. Vail. tab. 30, 
%. =»• 
Ceraj}ium Jemi-decandrum. Lin. Sp. ^^27. 
Cette efpece differe de la prece'dente par fes tiges plus 
drones , motns nombreufes , &. qui ne forment point de 
gafons , & par fes feuiiles fort courtes , ovales - obtufes , & 
qui jauniffent de bonne hcure ; ^zs fleurs font petites & un 
peu ramaflees. La variete /3 ne s'eleve que jufqu'a quatrc 
ou cinq pouces ; & {(i% fleurs ont , comme celles dcs autres 
sfpcces, dix etamines & cinq ftyles, felon i'obfervation dc 
M. Scopoli. [flora, earn, i, p. 321, n.° 54-9.] C)n 
? cette plante fur le bord des champs & dans les lieuX 
un peu ^ecs ou fablonncux. © 



X. Feuiiles inferieures petiolees. 

Ceraifle aquatique. Ceraflium aqimtkwn. Lin. Sp. 639. 
Alfmt maxima , JohmifoUa, Tournef. 24.2. 

Ses tiges font longues d'un pied & demi, fouvent un pc" 
couchees, anguleufes, rameufes , articulees , feuillees dans 
toute leur longueur , liffes inferieurement , & pubefcentes 
vers leur fommet; S:t% feuiiles font larges, ovales en cceur, 
pointues , la p'upart entierement glabres , mais les fuperieures 
font un peu velues en-defifous : les fleurs font blanches > 



(59) 



159; 

)ecluncu!ees &: terminales ; leurs petales font profbndement 

■.\f-<A^. & un peu plus grands r— '- —••-'^ ^^ - 

dans les tofles aquatiqu 



j UllKlCS tA UU peu piU5 giauus i^ut ic cailCC. W.I [fUUVC U 

plante dans les tofTes aquatiques, %. iVl. I'abbe^Haiiy 
ohfervee dans le foile qui horde le ' " 



Fjtz-James 



h3- ( 

Feuilles ou alternes ou radicaks.< 



Feullies fimples ; cinq c 
Feuilles ternees; dix . 



^514. 



Feuilles r 



(5o c, /' Calice d'une feule piece, entier 

^ .u f 1 - ' \ou femi-quinquefide 600 

Feuilles fimples; cinq eta-] r- v ^ \ r ' 

mines \ *^^''Ce de plulieurs pieces, ou 

jdivife juTqu'a fa bafe en cinq 

Vfoliules dilVindes 702 

696. i Feuilles fimples ; cinq ovaires 

Feuilles radicales Du alternes. J * * ' ^^ 

) Feuilles ternees; un feul ovaire 

Ca cinq angles 698 

6^ J, Feuilles fimples ; cinq ovaires d'ljlmcls. 

Cotylier ombilique. Cotyledon umhiitcata. 
Cotyledon major. Tournef. 90. 
Cotyledon umhil'cus, Lin. Sp. 615. 
Sa racine eft tubercufe & poufle una tige droite haute de 
fix a dix pouces , tendre , un peu foible & plus ou moins 
rameuJe ; fes feuilles radicales font nombreufes , petiolees , 
arrondies, la plupart ombiliquees, fur-tout dans la jeunefTe 
de la plante , crenclees en leurs bords , liHcs , charnues & 
lucculentes : celles de la tige font plus petues, moins 



(60) 

liez penres, dun joianc-vcrdatr 
breufes & difpofees en epr ; elies ont iin callce a cinq d'wU 
une corolle campanulee fcmi - quinquelide & dix etan 
On trouve celie plante en Provence dans les lieux pie 
& fur ies vieux murs , % j fes feuilles font anodin 
rafraichifTantes. 



Teuilles ternees ; dix hamhies. 
Surelie. Oxys. 
Les fleurs de Surelle font compofees d'un calice court a 
cinq divifions profondes , de cinq petalts adherens par feurs 
onglets , de dix etamines difpofees fur deux rangs , & d'un 
ovaire anguleux charge de cinq liyles. Le fruit eft une capfulc 
oblongue , pentagone & a cinq loges. 

\A N A L Y S E, 

Hampe nue <Sc uniflore. Tige rameufe & plurifiore. 

I. II. 



I. Hampe nue ir imifiore. 

Surelle blanche. Oxis alba. [Alleluia], 

Oxfsflore aUw. Tournef. 88. 

Oxalis acetojella. Lin. Sp. 6zo. 
Sa racine eft ecailleufe & dentee ; elfe poufte heaucoup 
de feuilles portees fur de longs petioles , compofees de trois 
folioles en coeur, d'un vert-clair , d'une faveur acide , & 
qui ont quelque efpece de fenfibilite felon M. de Haller. 
Les fleurs font blanches , & foutenues par des peduncules 
foibles qui naiftcnt immediatement du collet de ia racine, 
entre les feuilles. On trouve cette plante dans ks lieuX 
cou verts, les bois, %■, eile eft rafraichiftante & temperante. 



f. Tige rameufe ir plurifio) 

Surelle jaune. Oxis htea. Tournef. 88. 

Oxalis comkulata. Lin. Sp. 623. 
Ses tiges font longues de cinq a huit p 



%8. 



couchecs , feuillees , rameufes & diffufcs ; Tes feuHIes font 
petioiees & compofees de trois folioles cordlfonnes & feee- 
rement velues : les peduncules font axillaires , & portent 
chacun deux a cinq fieurs dc couleur ja^ne. Cette plante 
^roit dans les provinces meridionales. O 

<^P5>. f Callce feml-quinquefide & point 

Calice d'ane feu/e ,,/,;,, ^""eux; feuillescouvertes de poils 

enjier oufemi - ^.^.^l^^S^^ 70O 

^ j Calice prefque entler&fcarieux ; 

ffeuilles non chargees de poils 

^ Vouges yOI 

700. Calice femi-quhquejide & point fcdrieux ; 

feuilles convenes de poils rouges. 

RofToIi. Drofera. 

" ^f ^^'■^^^ RofToII font petites, compofe'es d'un calke 

court & fem.-quinquefide , de cinq petaies , de cinq etamines 

c\_d un ovairc charge de cinq %les. Le fruit eft une capfulc 

uniloculaii-c , polyfperme & a cinq valves. 

ANALYSE. 



Feuilles arrondles 
& petioiees. 



Feuilles oblongucs 
&: retrecies infenfiblemeno 



Feuilles anondics ir petioiees. 
RolToli a feuilles rondes. Drofera romndifolia. Lin. Sp. 

;?<?j >//> folio fubrotmido, Tournef. 245. 
Petite plantc alTez jolie , dont la racine eft fibreufe, nol- 
tre , & poufte beaucoup de feuilles portees fur de loncs 
peduncules, petites, arrondies , orbicufaires & remarquables 
par les polls rouges & glanduleux, dont elles font hcVilTeer 
Du milieu de ces feuilles, nait immediatement de la racine 
une ou plufieurs tiges nues , greles , prefque tiiiformes , hautcs 



(62) 

atre a 1:1114 jjuuces , qui portent en leur fommet de 
^..._ fleurs blanchatres, dlfpofees en epi unllaterai. Cette 
plante croit dans les lieux humides & marecagcux. Q 

II. Feuilles oblongues & mrecks infaifib lenient 

RofToIl a feuilles longues. Drofera longifolia. Lin. Sp. 
4.03. 

Ros /oil's folio ohiongo. Tournef. 245. 

Cette efpece reffemble beaucoup a la precedente , tnaJS 
la forme conftante de fes feuilles Ten diftingue ruffifamment. 
M. Scopoli penfe qu''elle n'eft qu'une variete de la premiere, 
qui degenere infenliblement , & fe change en ceile-ci ; mals 
je fuis porte a croire avec M. de Haller , que ccs deux 
efpeces font toujours diftindles , ayant obferve pendant long- 
temps la premiere dans un endroit ou elle etoit affez abon- 
dante , fans jamais y trouver un feul pied de la feconde. 
On la trouve auffi dans les pres humides, les marais, Q; 
Tune & I'autre efpece font regardees comme pe6torales & 
bechiques, cependant M. de Haller les dir acres & un peu 
cauttiques. On a en effet obferve qu'elles nuifoient beaucoup 
aux moutons qui en mangeolent. 

Calice prefque entkr & fcarkux ; feuilles non 

chargies de polls rouges. 

Statice. SiaticC' 

Les fieurs de Statice font compofees d'un calice mono- 

phylle , liffe & fcarieux , de cinq petales dans le plus grand 

nombre des efpeces , de cinq etamines , & d'un ovaire charge 

^^ cinq ftyles. Le fruit ell une femence rcnferraee dans le 

lice qui s'ed reffcrre , & tient iieu de capfule. 

A N A L r S £. 



(«3) 

Hampe fiinple , terminee par une tste. 

Statice capiiee. Statke capkata. [gaz 

Statice Lugdunenfium. Toumcf. 34.1. 



)n d'OIympe] 



Statu 



Lin. Sp. 394. 
font des harr 



& qui s'elevent jufqu'a huit 011 c 
L^^4'!*-^'^^ > nombreufes , aflcz longui 



-« i.p uc tcue pianre lont aes hampes nues, grefes, 
tres-fimples , & qui s'elevent jufqu'a huit ou div pjuces ; 

^ an has des tiges : les fleurs 

rougeatres ou de couleur blanche, ramaflees en tete 
nale, & renfermees dans un calice commun , compofe 
de plufieurs rangs d'ecailles. A la bafe de ce calice , on 
obferve une gaine ou une efpece de fourreau long de quatrc 
dechire en Ton bord inferieur, & 




Collet de la racine fimple, | 
pouflant immediatemen 
Ics hampes , & ne produi 
fant qu'une rofeite d( 



Collet de la racine divife en 
plufieurs fouches ligneufes 
qui produi fent chacunc 
une rofette de feuilles. 



(64) 

TV. Collet de la racine fimple , pou[fdnt mmediatmejit lei 
hampcs, ir 7ic produifant qu'une rosette 
defeuiUcs, 



Feuilles chargees 

de tubercules tres-rudes 

au toucher. 



Feuilles lips f point rudes au toucher. 



, oka folio, Ibid. 34.2, 
fodis cordat'is. Tourncf. 342* 



Statlce cordata. Lin. Sp. 394.. 
Ses tiges font nues , dures, 






On obfer 



•wc.^.^, .^^ fleurs font pethes , nombreufes, de 
■iolette'ou blanchatre, & difpofees par ferles unilaterales: 
lies font ordinairement tournees vers le del. Les feuilles 
bnt radicales , couchees en rond fur la terre ,^ longues , un 
peu elarsles vers leur fommet , plus ou moins pointues, 
kes & affez epaiffes. La variete ^ eft moins grande dans 
its parties; fes feuilles fonr fpatulees , un peu plus 
obtufes , mais jamais en cceur. Cette plantc croit fur ks 



VI. Feuilles chargees de tubercules tres-rudes au toucher. 
Statice apre. St at ice afpera. 

Limnmim minus amuum , lulUtis- folds , vd tchwidti* 

Tournef. 342. 
Stdticc ecMoides. Lin. Sp. 394-. 

fes, paniculees, pon(^iJees» 



cpt pouccs, (Sc garnics i 



divifio"-' 



70 1 



divifions, de petltes ecailfes ampjexicaules , polntues & 
rouges a leur fommet ; fes feulHes font radicafei, couched 
^n rond fur la terre , tubercuieufcs , rudes au toucher 
brgees de plufieurs nervures & d'une forme prefque ovale • 

'ontT... .P''''"'pP"'P"""'; ^ f^^" nombreufes. OA 
ouve cette plante en Frovence & en Lan^uedoc. O) 



VII. {:^//V; Jc- la racine divifd en plufieurs fa.uLs ligncufes, 
qui produifem chamne une rofette dc f cullies, 
Statice mlneure. Statice mlnuta. Lin. mant. 59. 

Cette efpece eft la plus petite de tomes ; iM^ forme, par fe 
rapprochement des rofettes de feuiUes qui font a fa p.r ie infe- 
neure, un gazon fort denfe & ferre ; L feuilles foL^et'ei, 
-ourtes, fpatulees.arrondlesa (eur fommet, un peu dures 
^ntallees & ramaflees au fommet ^^s fouches priduites par 
es div.fions du collet de la racine. tes tfges font nues, areles 
rameufes, hautes de deux a trois pouces, & nalffent chamn^ 
du milieu d'une rofette de feuilles. Les dei.rs f)nt tres pcii 
d'un rouge pjl^le , difi.ofees comma celJes ds deux efoS. 
precedc-ntcs. Cette plante crou dans its lieux mamimes dcs 
provuiccs meridionales. fj 



Vlir. Corolle moncp Stale ir hifundibuliforme, 
Statice monopetalc. Statice monopctala, Lin. Sp. 396. 

Limonium foliis haliwi. Tourncf. 5^2. 
Petit arbriifeau dont la tige eft rameufe, rouoeatre, feuillee 

i\rr^lTu'r """r ^a" ^^.^'^l^^^' quclquefois tout-a-iaii drolte' 

lur-tout orfquil eft cultive. <Sc quis'eleve jufou'a trn^ ./. 

quatre picds ; fes feuill.s font alongees ! Vn Tu % ° L. 

obtufes a leur extremite , poncflu.^es t chaVmeef d'aHer; 

blanchatre, un peu dures i engainees a leur bal'- fes fie ^' 

font dun rouge violet, Cd[i\cs ix difnofees en enJ. r.. 

&. panicules; elles naiflent chacune de' I'aiff-eUe dW T'-n'' 



702. 



(66) 
Calice de phfieiirs fikes , on JivifS jiifqua fa bafi 
en cinq folioles dijl'incles. 



Lin. Linum. 
C Les fleurs de Lin font compofees d'un calice de cinq 
feuilles, de cinq petales elargies vers leur fommet , commu- 
nement de cinq etamlnes , accompagnees quelquefo.s dim 
nareil nombrc de filamcns flc riles & d'un ovaire charge de 
?inq %les. Le fruit eft une capfule courte, divifee en hult 


Feuilles eparfes & alterncs. 
I. 


Feuilles oppofees. 
XVI. 


[. Feuilles eparj 


s ir ahernes. 

Fleurs de couleur jaune. 
I X. 


Fleurs bleues ou blanches, 
ou rougeatres. 



II. tcailks calicinales courtcs ir unpen cbtufi 
Lin vivace. L'wum perenne. Lin. Sp. 397- 

L'f!um perenne , majus carukuin, caintulo major e. 



Toumcf. 



Ses tlges font droites, cyllndrlques, glabres , feuillees, 
rameufes vers leur fommet , & hautes de deux a trois pieds; 

allies font lanceolees-llnealres , polntues , nombrcufes «X 
eparles ; fcs fleurs font terminalcs , pedunculees , fort grandes 
& de couicur bleue. Cette plante croit dans les paturages deS 

jwncs de la Provence. % 



Ecailks calicinales, lanceolees b' po'intues. 



Pctalcs creneles ou dcnticuUs. 
Lind'ufage. Unum ufitatijfmum. Lin. Sp. 397, 
Linum arvenje. Tournef. 339. 
Luitim fativum, Tournef. ihid. 
Sa tige eft lifie , cyllndrique, feulllee , rameufe feulement 
on lommct , & s eleve julqu'a un pied & demi ; fes feuilies 
U eparfes, Janceolees-lineaires , polntues , & d'un vert ua 
J glatique. Ses lieurs font bleues , pedunculees & tcrml- 
cs. Cctte plante croic dans Jes champs. On (a cuitive pour 
fa grande utHire qui eft fuffifamment connue. © Sa fcmence 
-'^ tres-mucilagineure. On I'empfoie dans Jes lavemens emol- 
s ; & on en tire par Texpreffion une huile tres-anodine , 
-dyfurique &: bechiquc. 




I. Ft'uilles lanceolees-aigues I cor die d'u 
Lin de Narhonne. Linwn Narbonenfe. Lin. Sp. 399. 

Linum fylveftre carukum , foBo amto, Tournef. 34.0. 
Sa tige eft haute d*un pied & demi tout-au-plus , grele, 
cylindriqne , feulllee & rameufe a fon fommet. Ses feuilies 
lont cpar/es , prefque touies ra[)prochees de la tige, un peu 
ro.des & d'un vert-clair. Les fleurs font fort grandes , pedun- 
culees & terminales. Elles ont Icurs ecailles calicinales tres- 
aigues & niemhraneufes en leurs bords, & leurs eiamjnes 
reunies a leur bafe. Cette plante croit en Languedoc (3c ea 
i'rovence. % 



(68) 

V 1 1 L Feuilles fetacees - Uneaires ; coroUe hlancU 
ou purpurine. 
Lin a feuilles nienues- Lmum tenwfoUvm. Lin. Sp. 399^ 
Linum fylveftre avguOifolium , foribus dUute pwpuraJcentibuS 
Linum fjylreftre anoujhfollum , fore magjio albo. Ibid. 

Ses tiges font hautes d'un pied , menues , aifez (Tares & 
rnies dans toute leur longueur de feuilles eparfes tres- 
roites , lineaires , algues , un peu roides <Sc mdes en leurs 
>rds ; fcs fleurs font grandcs , pcdunculees , ternfinales & 
dinairenient purpurlncs ou couleur de chair. £lles ont 
imme cclles de la precedente, leurs etanfines reunies a leur 
fe. On trouve cette plante fur les collines seches & 



Fleurs de couleur jaune^ 



X. Corolle deux ou trcis fois plus grande <jue le calice. 



Tiges fimplcs , 

& chargees 

de deux ou trois fleurs. 



X 1 



XL Tiges fimples , ir chargees de deux ou trois purs. 

Lin campanule. Linum campanulatum. Lin. Sp. 4.00. 

Linum Jybefire , lutemn , foliis Jubrotundis. Tournef. 34-0'! 

Ses tiges font hautes de ( 
& fcuiliccs ; elles fouticnner 
deux ou trois fleurs aflcz gra 
font lanceolees &i pointues : les h-ui[ies (- 
felon M. Linne , par un point gUnduieux 



nq pouces , menues 
ment a leur fommet 
les folioles calicinales 



702. de^chaque cote. On trouve cett, plante dans les lieux ancles 
cles iKovinces mendionales. % 



XIL Tiges rameufes , ir char gees dc plus de t 
Lin jaunc. Linum fiavum. Lin. Sp. 399. 

Limm fylveflre (atijolium kteum. Tournef. 3 
^^^ tlges font hautes de hu 



pouces, mcnues, un 

font ^v^i^7^^^:^;;;^^:z^r^ 

de longueur. Les fjeurs fonr peduncufcW, affez grandes, 
beau jaune, & difpofees dans la partie fuperioure dcs 
ellcs ont un calice court, dont les folioles font 
s . ovales & un peu pointues. On trouve cette plante 
les environs de Montpellier. % ■ 



Fleurs fibres , 

& point ramaflecs 

par bouquets glomerule's. 

X V. 



I V. F/e,rs nmafecs par bouquets glomei-ulcs. 

Lin ramafle. Linum Jlricium. Un. Sp. 4.00. 

Lnumfilils aJjKris, imhellatum kteum. Tournef. 340. 
Sa tige eft haute de fix pouces , menue , droite & divifee 
:rs Ion <omrnet en rameaux Gorymhiformes; fes feuiUes font 
^-nceoiees-lmeaires, pointues, affez roides , rudes en leurs 
bords & un pcu fcrrees contre la tige. Les fleurs font ja.ncs 
erm.nales & leurs folioles callcinaies font lonoues &. 
aigues. On trouve cette plante fur le bord des. chemins; 
rovcnce (X en Languedoc. Q 



(70) 

IV, Fkurs likes , ir point Ydinapes par bouquets 

glomcndcs. 
Lin maritime. L'lnum maritimwn. Lin. Sp. 400. 
Linum marinmum luteum, Tournef. 3 4.0. 
y3. LifHim calycibus acvds , foliis lineari-lanceolath , patnculat 
pfditnculis Inforh, Ger. prov. 4,2 1 , tab. 1 6 , fig. i . 
Linum gallkum. Lin. Sp. 401. 
Scs tiges ibnt hautes de fix a huit pouces , tres-menues 
c rameufes dans leur moitie fuperieure ; ellcs font glabres 
c legerement anguleiifes : les feuilles font ianceolees-linealres, 
ointues, eparfes , un pen ecartees Ics unes des autres dans 
1 partie fuperieure dcs tiges , mais nombreufes , ferrees & 
prefque ramaflees dans I'inferieure. Les fleurs font petites, 
)uleur jaune , teiminalcs & difpofees en panicule. La 
:e /3 a les folioles caiicinales tres-aigues. On trouve cette 
efpece dans les lieux maritimes des provinces meridionales. 

XVL Feuilles oppofecs. 



XVIL Corolle cle qiiatre pieces, 

n multiflore. Lhmm multijlorum, 

Chamalinum vulgare. Vail. Parif. 3 3 , tab. 4. , fig. ^ 
Linum radiola. iJn. Sp. 4,02. 
tlge s'eleve a peine jufqu'a un pouce <Sc dcmi ; 



: rameufe , panicuiee & remarquable [ 

nbreufes bifurcations : fon epaifTcur ne furpaffe pas celle 

n fii ordinaire ; fes feuilles font ovales , glabi^s , & n'ont 

pas plus d'une ligne de longueur. Ses fleurs font blanches, 

tires , 'tres-nombreufes & difpofees au fomniet des 

X ; elles ont un calice de quatre feuilles , quatre 

, quatre etamines , & un ovaire charge de quatre 

Icur iruit eft une capfule a huit loges. On trouve 

plantc dans les allecs des bois, les lieux couverts 

lidcs. O 



(70 

XVnr. Cor die de cinq pieces. 

Lin purgatif. L'mum catharticum. Lin. Sp. 402. 
Linum pratenfe , fioribus ex'^guis. Tournef. 340. 

Sa tige eft haute de cinq a fept pouces , droite , tres- 
menue, glahre & rameu/e a Ton fommet ; ks feuilles fbnt 
ovaies-oblongues, liffes & plus courtes que les entre-noeuds. 
bes Heurs font affez petites , pedunculees & terminales ; 
ifurs petales font blancs , jaunatres en leur onglet , & une 
fois plus longs que le calice. On trouve cette plante dans 
Its ores fees, O; elie ell amere, purgative & legerement 



705. C Tiges fimples; capfules unifo- 

Tigescoucheesfurlaterre.y''^'^]''^ ""^^^^^^^ 7o6 

i Tiges ranicufes ; fcmences nues 
^ ^^ V & triangulaircs 707 

70^. Tiges fimples ; capfules wnhculaires & trivalves: 
Telephe rampant. Tekphium repens. 

Telephim Diojcoridh. Tournef. 24S. 

Tekphium imp e trad, Lin. Sp. 388. 

Ses tiges font longues d'un pied, fimples , couchces, 

nienues , glabres , legerement anguleufes & feuillees dans 

toute leur longueur ; fcs fcuilles font alterncs , ovales &; 

dun vert glauque. Ses fleurs font blanches, petites, & 



(72) 
^o6» tJifpo^ecs en Bouquet glomeruTe ; 



: un ovaire charge de trois ftigmates : 
plante en Provence. % 



Tigcs rameiifes ; femences niies & tnangulaires. 
Coirigiole des rives. Corr'igiola littoralis. Lin. Sp. 
388. 

Polj^oni vel Untfolia per terrain fvarfa , fore Jcorpioidis, 



'^Tlr^iBoi'" r. /^™^/;,.r/.. 



SeS tlges font fongucs de cinq a fept nonces, tres-menues, 
rameufes , cuuchees & difpofees en rond fur la terre ; elles 
font garnies de feuilles oblongues , beaucoup moins largcs 
que celles de I'efpece precedente , alternes, un pcu dlflantes 
& d'un vert glauque prefque blanchatre. On obferve a la 
tafe de chaque feulile , une couple de flipules fort petites 
& argentees. Les Heurs font blanches, extremement petites, 
& ramafTe s en bouquets glomerules aux extremites iti 
rameaux & des tlges; elies ont un calice de cinq feuilles, 
cinq petales , cinq etamines , & un ovaire charge de trois 
ftigmates. On trouve ceite plante dans les lieux fablonneux, 
fur le bord des ruifToaux, O 

Tiges droites & point conchies, 
Parnafiie des marais. Pamajfia pakjlris. Lin. Sp. 
391. 

Parnafia palujfris if vulgaris, Tournef. 24.^. 

Sa racine eft fibreufe , chevelue , & poufTe une ou plu- 

fieurs tiges menues , tres-fimples , chargees d'une fcuille dans 

leur partie moyenne , <Sc hautes d'un pied a peu-pres ; les 

feuilles radicales font petiolees , codiformes, lifTes & tres- 

glabres : cellej des tiges font ftflllcs & amplexicaules. Chaquc 

- ~ • npofee d't 

petales blai 

; & d'une forme ovale , de cinq follicules particuli 



tige ell: terminee par une fleur aflez grandc 
calice a cinq divifions profondes , de cim 



cinq divifions profondes , de cinq petales blan* 



hordes de cils globuliferes , 
charge de quatre ftignntes. Le fruit eft une capful 
valve &. polyfperme. On trouve cette plante dansle: 
les pres humides. % 



(73) 

7<5p. C Feullles fefTiIeS, 

Tige ligneufe. 



C Feullli 

V Feuill( 



Feuil/es feffiks. 

Tamaris. Tamarifcus. 

Les fleurs de Tamirls font petites , compofees d'un c 
cinq divlfions , de cinq petales ouvens , de cinq ot 
amines , & d'un ovaire charge de trois ftigmates plun- 
Le fruit eft une capfule uniloculaire & trivalve. 



Tamaris pentandrlque. Tamarifcus pentandra. 
Tamarjcus Narbonrnfis. ToUrnef. 66 \. 
Tamarix Callica. Lin. Sp. 38^!. 
Arbrifleau de cinq a huit pleds, tres-rameux , dont I'ecorcc 
H grifatre ou rougeatre &: les rameaux tres-flexibles ; fes 
:uil!es font extreniement petites , courtes , pointues , tres- 
rapprochees & embriquees fur ics jeunes pouiles : elles ref- 
femblent un peu a celles des bruyeres ou dcs cypres. Lts 
fleurs font difpofees en epis greles , places vers le fommet 
^- iges & des branches; elles font fort petites, & de 
ur blanche ou purpurine. Get arbrifleau croit dans les 
provinces meridionales , f? ; fon ecorce & fa racine font 
regardees comme aperitives , diuretiques & meme un peu 
fudorifiques : ie fel lixlviel , qu'on retire de ks cendres, eft 
de la nature du fel de Glauber. 



(74) 
fl» Fleiirs a Mx etammes» 

Tamarls decandrique. Tamarifcus decandra. 
Tamarijcus Germanica, Tournef. 66 1* 
Tamarix Germanica, Lin. Sp. 387. 
Ctt arbriffeau a beaucoup de rapport avec le precedent; 
iiais fes feuilles font unc fois plus grandes , moins fcrrcev , 
moins pointues & d'un vert glauque. Ses fleurs font auiii 
''^is plus grandes, de coulcur de rofe ou vioktte , & 
V.MI uix etamincrs difpofces fur deux rangs. II croit en Aiface, 
ou il eft indique par Mappus , F? ; il' a les memes vertus 
que le precedent. 





Feuilles pkiolees. 

r Sumac. Rhus. 

L« fleurs de Sumac font tres-petltes & difpofees en 
pan.cule ou en epl denfe 6c rameux ; elles font compofees 
d un caKce a cinq divifions , de cinq petales , de cinq etamlnes 
& d'un ovaire charge de trois %mates. Le fruit eft une 
ba.e monofperme. 

ANALYSE. 




Feuilles fimples & arrondles. 


Feuilles ailees 

avec impaire. 

I J. 



Feuilles fimples Ir arrondles. 
Sumac fuflet. Rhus minus. Lin. Sp. 383. 

Cotinus coriaria. Tournef. 610. 
ArbriHeau de cinq a fix pieds , dont Te'corce eft Ilfle, Ic 

uuis jaunatre & les rameaux cylindriques 6 

feuilles font arrondies , ovoides , tres-liffes , n< 



en-deflus , blanchatres en-deflbus & portecs fur de longs 
petioles. Les ficurs font verdatres 6c difpofees en paniculc 
au fommet dcs rameaux. On trouve cct arbriffeau dans leS 



(75) 

ntag'ncs cfe la Provence , b ; il eft odorant r Ton Lois efi 
employe pour teindre en jaune , & fes feuilles fervent pour 



impain 



I. Femlles ailccs 

Sumac des corroyeurs. Rhus conaria. Lin. Sp. 379. 

Rhus folio ulmi. Tournef. 611. 

ArbrifTeau de quatre a cinq pieds , dont les rameaux 

bnt nombreux , flexibjes & converts d'un duvet rouffatre ; 

fes feuilles font compofees de neuf a onze folioies ovales- 

ngues , velues , dentces , oppofees , fcffiles & difpofees 

jn petiole comnuin egalement velu & fouvent rougeatre. 

fleurs font blanchatres & ramalTees au fonimet des 

branches en epis denies & ferres ; il leur fuccede des bales 

recouvertes d'un duvet rougeatre. Q^i arbriffeau croit dans 

les lieux fees & pierreux des provinces merldlonales , Fj 5 ^es 

feuilles, fes fleurs & fes fruits font altringens & rafrakhiffans. 

On le reduit en poudre apres Tavoir fait fecher, & on s'en 

: pour preparer les cuirs. 



712. 

Pluf^eursov. 



Quatre petaks on moins , , ,< 



s Oil quatre hamines. 
Tilli. Tillcea, 



Les fleurs de Tllli font petites , cc 
d etamines , & d'un j»areil nombre d'o 



J autant 



tamines , & d'un j»areil nombre d'ovaijres qui fe ghangent 
capfuics polyfpermes. 



(76} 
ANALYSE, 



Ccrolle dc trots pieces; trois etamines. 
Tilli mouflet. Tilloea vwfccfa. Lin. Sp. i86. 

Sedum , quod polygonum minimum mujcojum. Vaii. PariC 



dans Ics allees dcs bois humldes. O 

IT. Cor die de quatre pieces ; quatre etamines,. 

Tilii aquatlque. Tillira aquatlca. Lin. Sp. i86. 

Jf//OT ww//77;/OT ctnnuun-, fore rojco tetrnvetah. VaH. 
Parif. ,82, tab. ,0, fT .. 

Cette cfpece s'eleve jufqu'a un pouce & dcmi ; fa tJge 
ert rameufe, fucculente, lin'e & un pen rou^eprre; Ics f u'lllcs 
font oppofees , charnues , emouflees a leur fommct , & un |)eu 
pius grandes aue celles de iVfpece precedente r fes fjeurs (ont 
loiitaircs , pcdunculees & de couleur de rofe. On trouve 
cette plante dans Jes lleux humldes & couverts. O 



Fluteau. Alifma. 

Lt^ Fluteaux font ^ts, plantes aquaiiques qui ont beaucoup 
de rapport avec la flechiere, n." 169 ; leurs fleurs font com- 
pofees d'un callce de trois pieces, de tiois petales arrondisi 



7^- 



& cJe plufieurs ovaires ramaffes qui fe changent en capfuIeS 
ANALYSE. 


l^ges droites. 
I. 


Tiges ranipantes. 
VL 


FcLiilk-s un peu en cceur 
a leu; bafe. 


d,ohes. 


Feuilles point en cceur 

a leur bafe. 

I I I. 


II. Feuilles un feu en 
Fluteau eioile. Mfum flel 

Ahjma damafonium, L 


ca'ur a leur iafe, 

Tournef. .57. 
n. Sp. ^86. 



11 X pouces, fimples, 
bmmet, un ou deux 
mite unc ombelle ; les 



>es tiges font hautes de qua 

;s , nues , <Sc foutiennent a 

ticilles de fleurs, dent le ten 

feuilles font radicales , nomh; 

igues, lilTes <Sc tres-glabres : Ics tleu^s font a(lez pVtUes, 
•uleur blanche, & portees fur des peduncules vertlcilles 
n^mbelle. A la bafe de ces peduncules, on obferve 
_ collerette compofee de trois ecailles membraneufes & 
pointues. Les capfulcs font aplaties , terminees en pointe & 
difpofees en etoile. On trouve cttie plante fur le bord des 
etangs. % 



formant trois angles em ouflcs; 
vertlcilles compofcs. 



(73) 

I, Fruits en tete ronde , tres - beripe ; verticilles 

on omhellcs fimplcs. 
Plateau renonculier. AUfma ranuncub'ides. Lin. Sp. 487. 
Rixnunculus -paluflns , plantuginis folio . hiimilis ir juphiutt 

Ses tlges font hautes de quatre pouces , droites , ou quef- 

lefols legerement Incllnees , & fe termlnent par un ou 

ux verticilles umbelliformes qui ne font jamais compofes; 

; feuilles font radical es , etroites, pointues , & portees fur 

de longs petioles. Les peduncules propres de chaque flcur 

ont pres d'un pouce de longueur. On trouve cette piante 

dans les lieux aquatiques. % 

V. Fruits formant trois angles enwups ; verticilles 

compofes. 

Fluteau plantagine. AHfma plantago. Lin. Sp. 4.86. 

Ranunculus pahifiris , plantaginis folio awpliore. Tourncf. 

/S, Ranunculus palujlris , plantaginis folio an gufliore. Ibid. 
Sa tige eft droite , nue , haute d'un a deux pieds , <5c 
fouiicnt a Ton fommet plufieurs verticilles compofes , & 
formant uiie paniculc etalec &; fort grande ; fes feuilles font 
radicales , droites, petiolees , ovales - oblongues , pointues, 
glahrcs & ncrveufes : les fleurs font petites , tres-nomhreufes, 
pedunculecs <Sc dc couleur f)lanche ou roueeatre. La variete /3 
ell moins grande, fa paniculc dc fleurs elt moins compofee, 
& fes feuilles font plus etroites. On trouve cctte piante 
dans les foffes aquatiques, les mares, & fur le bord ^t% 
etangs. % 

VL Tigcs ramp antes. 

Fluteau nageant. Al'ifma nutans, Lin. Sp. 487. 

Damafonlum radiculas tmitttns ex geniculis. Vail. Parif. ^6i 

Sc^ tiges font couchees , rampantes & radicantes ; ^es 
feuilles font oblongues & obtufes , & les peduncule*s dc (ts 
fleurs font folitaires ou en ombelle peu garnie. Les capfules 
font fouvcnt au nombre de huit. Cette piante croit dans leS 
— --.ns de Paris. 



(79) 

V CoroIIe a eperon pog 

^ CoroIIe fans eperon. . . 909 



Cinq petales ou plu: 



C Troisafix 
C Plus de fix 

^ Plus de 



718. . ^ . . 

' •^ »— T ovaircs 71^ 

trois ovalres. . . 720 

7^9' Trjis ov aires. 

Garidelle nielline. Garidella mgellapum. Lin, Sn. 

G^n^f//^ folns tenuifme Amfs. Tournef. ^tfj; 
Sa tlge eft haute d'un a deux pieds , gr^fe , anguleufe. 
glabre d.vifee en quelques rameaux droits & prefque nue 
dans fa part,e fupeneure ; fes feuilles radicales font lontu^ 
ailees <& finenient decoupces; celles de la tige font ecaSS 
pea nombrcufes, & compofees de trols ou^cinq d/cotS 
lineaires : les fleurs font terminales & folitalres • dies ont ua 



^2 1. \ Clnq^ 

Tige herbncee; feuilles char-^ 



Cinq 
Craflule. Crnjfula. 
; CrafTuIes ont un tres-grand rapport avec les orpins, 
23 &. les joubn-bes n." 78 s; leurs fleurs font com- 
5 d'un calice a cinq divifions, de cinq petales lanceolees, 
de cinq etamines & de cinq ovaires polntus. A la bafe dc 
n de ces ovaires , on obferve une ecallle pareillement 
ie, Le fruit eil tonne par cinq capfules polyfpermes. 
ANALYSE. 



Feidllcs ahanes ; tiges un pen velues. 
CrafTuIe rougeatre. Crajfula rukns. Murra). Syft. veg. 

SeJum (irrrnfe. fore ruhentf. Tournef. 3<Jj. 

Sedum ruhens. Lin. Sp. 619 , & mant. 588. 

Ses tiges font bautes de quatre pouces tout au plus , un 

pcu velues , rougeatres , ramcufes &; fourchues , trifides ou 

quadrifides a leur extremite; ^ts feuiiles font alternes, eparfes, 

oblongues, prcfque cyiindriques , charnue^, counes, g'^bres 



& fouvent rougeatrt 



bla, 
[effous. On 1 






; humides © 



Les rieurs font feffiles , & les petales 
ne ligne purpuvine , & velu 
planie dans les iieux fablonn 






II. Feuiiles oppofees ; tiges 

CrafTuIe diffufe. Crajfula diffvfa. 

Crdfuhi verticillaris. Lin. mant. 361. 
Ses tiges font hautcs de trois pouces, ues-grele; 



(8r) 

rougeatres, exti-^mement rameufes 3c diffufes ; leurs dlvJfrons 
font oppofees, & refiemblent a des bifurcations : le.s feuiHes 
onr pontes, ovales-ohlongues , oppofees, un peu diftantes 
Jans la partie inkneure des tiges, mais plus rapprochees, & 
prefque ramaffees vers leur fommet. Les fleurs font t pf 
petiies , fefliies , & difpofees dans les bifurcations des ti4s & 
des rameaux. Les petales font plus courts que le calice. 'Cette 



7-^3* /}/> et amines. 

_ Orpin. JV^/fiOT. 

Les Orpins font des plantes cbarnues & fuccufentes, qui 
le different des craflules n.° 72a , & des joubarbes n.'^ 78 c 
;ue par le nombre des parties de Jeurs fleurs. Ces fleurs one 
la plupart un cailce a cinq divifions, cinq petales, dix eta- 
mmes & cinq ovaires qui^ fe changent en un pareil nombre 
de capfules polyfpcrmes. On 




(82) 

I. Flcurs pidunculees Ir difpofees en corymhe. 
Orpin rcprlfe. Sedum thelephhm. Lin. Sp. 6i6. 
An^cawpjeros vulgo frba crafu TourntC 2 6^. 
^. Anacampferos jmrpurea. IWid. 
y. Anacampjem minor purpurea. Ibicf. 
A Anacampjeros maxima. Ibid. 
Sa ngeeatendre, cylindrlque, fcuillee dans tome fa lon- 
gueur , rameufe feulement a fon fommet , & s eleve julqua 
an pied<Sc dem5; fes feuiiles font fcffiles, eparfes ou oppofees , 
avales planes , I'lfTes , epaiffes , fucculentes , & legerement 
dentees en Icurs bords. Ses fleurs font purpurines ou b!an- 
chatres & difpofees en corymbe ferre & terminal. On trouve 
cette plante dans les vlgnes , les bois taillis & dans les^lieax 
nlerreux & converts. '% EUe eft anodine , rafraichiffante , 

vuineraire 6c refolutive. 

IV. Fleurs ftftles ir point at corymbe^ 

Orpin etoiie. Sedum fie llatwn. Lin. Sp. 617. 

S(dum echinatum vd pilatum . fiore alho. ToUrnef. a ^5 • 
Sa tiee eft foible & rameufe; fes feuiiles font aflez largcs, 
ipaifles , dentees & angukufes , felon la 

*" " font blanches ou rougcatvcs , 

Cette plante 
merldionales ou elle a ete obfcrvee 



ovales, pl£ . . 
IpJupart des Auteurs. Ses fl< 
fefliles & difpofees 
' ' ; les provi 




Sfdum iinacainpferos, Lin. Sp. 616. 
Sa raclne eft fibrcufe, <3c poufte plufieurs tlgcs I 



(83) 

Tept a huit pouces , cyllndrlqueS; 

(fans Jeur partie inferieure & tr 

leur fomniet, lorfqu'elles ne fot 

font arrondies, un peu retrecie; 

leur bafe , charnues , d'un vert 

bleu, & font ramaflees fur Ics 

defquelles eiles forment des roft 

fleurs font petites, I 

corymbe ferre & tcr 

provinces nieridionales parmi les rochers 



fimples , un peu coudie^s 

;-garnles de feutlles vers 

pas fleurJes; fes feullies 

en manlere de coin vers 

rcs-g!auque tirant fur le 

iges fleriles , au fommet 

fettes tres-remarquables. Les 

rougeatres, & difpofees etj 

tte plante dans les 



VII. Fleiirs en panicule ; feuilles oyales-oblongues^ 
Orpin panicule. Sedum pankulatwn. 

Sedum cep^a didum. Tournef. 263. 
Sedum cepaa. Lin. Sp. 617. 
eft haute de fix a fept pouces, rameufe, cylindrlque. 



feuili 



lauic uc HA a ic^t puuLCb , rameuic , cyiinarj 
jgeatre ; fes feuilles font planes , oblongues , .... 
etroires & d'une couleur oHvatre; fes fleurs font petites , 
)reufes, blanchatres, <Sc difpofees en una panicule qui 
ige en manicrc de grappe droitc. On irouve cctte plante 
les lieux pierreux & couverfs. Q 



VIII. Feuilles cyimdri 

Fleurs blanches ou rougeatres. 
I X. 


ques ou coniques. 




Fleurs de couleur ]z 
XIV. 


une. 


IX. Fkurs blanches 


ou rougeatres. 




Tiges glabres. 

au moms dans toute 

leur moitie inferieure. 

X. 


Tiges vciues, 

meme dans icur nic 

inferieure. 

XIII. 


Me 



7*5' 



(8+) 

X. Tiges glakes, au mom 

inftri 



Feuilles cyiindriques , 

oblongues ^ 

&: un peu rougeatres. 

X I. 



Feuilles coniques> 
& d'un vert glauque. 



XI. Feuilles cylindriqius , oblongues ir un peu roiigeatra. 
Orpin a feuilles cyiindriques. Sedum teretifolium. 
et. Sedum minus , teretifolium, album, Tournef. i^a. 

Sedum album. Lin. Sp. 619. 
yS. Sedum tninus teretifolium , altenm, Tournef. i6i. 
y. Sedum faxatile , atrorubentihis forihus, Bauh, pin. 284. 
Sedum atratum, Lin. Sp. 1^73. 
Cette e/])ece varle dans fa grandeur & dans la quantite de 
points rouges dont fes feuilles font ordinairement chargecs- La 
plante a s'eleve jufqu'a huit ou dix pouces , ^t% tiges font 
.^ cyiindriques , glabres, peu colorees & fe divifent a leur fommet 
A en deux ou trois rameaux courts , qui foutiennent des fleurs 
' lanchcs 5 difpofees en corymbe rameux. Ses feuilles font 
longucs de quatre lignes & a peine rougeatrt 

chees & plus chargecs de points rouges ; fes ficurs font plus 
petites & en bouquet molns etale. La variete y ne s'eleve 
que jufqu a deux pouces ; fes tiges , fes feuilles & les calices 
de fes fleurs font abondamment couverts de points rouges qu' 
donnent a tome la plante un afpe<^l d'un pourpre fonce & 
obfcur. Cette plante croit fur les niurs & dans les lieux fees 
& pierreux. La variete y a ete obfervee en Dauphine par 
M. de Villars. 



XIL Fcuilks coniques, ventrues , tres-courtes i/ d'lm y^rt 
glauque. 
Orpin glauque. Sedum glaiiciim. 

Sedum minus . folio circinato. Tournef. 265. 
Sedum dajyphillum. Lin. Sp. 6r8. 
Ses tiges font hautcs dc trois ou quatre pouces, cyIindrfq"fJ» 



yll 



(85) 

tres-nombreures & ramaflfoes en gazon. Elfes font char^e'eS 
de quelques poils vers leur fommet. Les teuilles font la plupart 
oppofees, charnues , courtes , coniqnes ou en forme d'epi^lotte, 
o one couleur glauque un peu blanchatre , & Jegerement 
Donauees. Les fieurs font pedunculees , rerminales , difpofees 
■^n bouquet lache , de couleur blanche, mais rou^^eatres avant 
leur parfalt devcloppenient. Cetre planre croit en Provence 8c 
sn Dauphine , fur l,s murs & dans les ileux pierreux. Tj^ 



hieinpr 



XII/. Tigcs velues , meme da 

Orpin velu. Sedwn villofmn. Lin. Sp. 620. 

Sedum fmluftre , Juhhirjutum purpureum, Tournef. 2 63 . 

Ses tigcs font hautos de cinq ou fix pouces , droites . 
ve ues , rougeatres <Sc |)eu rameufes; fes feuilles font epar/es , 
objongues , ecroitcs , convexes en - deffous , Icgerement apla- 
ties en-defJTus, & fouvent un peu rougeatres. Les fleurs font 
rouges, pedunculees, terminales (Sc difpofees en bouquet lache. 
n trouve cctte p,ante dans les lieux humldes dcs moniagnes. 



; M. Linne eft pla 



dec-ire, pr f^s''£Tfeffi les' Cilia ires , & j^oc 
■dcflcus. V^oycz CraJJule rougeane , n. 



Gerard (Sc Haller en adme 



dans chacun 



XIV. 




Fii) 



(86) 

X V. Tiges cte trois cu quatre fouces , feu'illes ccmui 
ir un fcu comqucs. 
Otpin biulant. Sedum acre. Lin. Sp. 619. 

Sedum -parvum , acre ^ jiore luteo. TourneK 16^, 
/S. Stdum minus , luieum , non acre. Ibid. 
Sedum fesangulart. Lin. Sp. 620. 
Ses tiges font glabres , feuillees , trifides a leur fommet , 
nombreufes & ramaflees en gazon. Ses feuilles font vertes , 
plus epaiffes a leuv bafe & d'une forme un peu conique. Les 
Heurs font jaunes prefque fefTiIcs & affez grandes. La variete/3 
le paroit pas devoir etre diftlnguee comme une efpece 
;uliere. Ses feuilles font un peu moins rapprochees les 
dcs autres , moins epaiffes & d'une faveur moins bru- 
lante , quoique reellement acre. On trouve cette plante fur 
'-^^ murs & dans les lleux fees ; fa variete croit fur les 
lilies humides &placees a Pombre. % Elle ell vomitive , 
purgative , anti-hydropique & paffe pour bonne dans ie fcorbut 
& dans Ics ulceres chancreux. 



XVI. Tiges cic 


plus defx 


polices ; feiiilks cylinJriques 




ir 


aigucs. 






Orpin reflechi 


Sedum refexum. Un 


Sp. 6 


8. 


Sedim 


ninus, luteum 


folio acuta. 


Tournef. 


Z63. 


Sedum minus, luteum . 


ramulis refie 


is. Ibid. 




Ses tiges font 


cylindrique 


, glabres, 


prefque 


fmiples & 


a leur bafe, 






. recourbes 


ou reflechis a leur extremite 


le's feuilles 


font cy 


indriques , 


terminees par un 


e pointe rcmarquable , 


qui efl 


^uelquefois 


courbee, d'un v 


sft-: 


dans la jeu 


lelTe de 


la plante, 


eparfes, nombrei 




avant la 


floraifon: 


mais lorfque les t 


ges font dev 


T^k 


chargees 


d€ fleurs, 


les feuilles font 


plusecar,^ 


s. kles 


nferil^ur 


s alors fe 



defsechent, tombent <Sc laiflTent ces tiges a demi-nues. Les 
fleurs font jaunos , terminales , portecs fur de courts pedun- 
cults , & difjiofees en une efpece de corymbe rameux , u" 
peu fcrrc , & dont les cotes font quelquefois recourbes 
ou contournes. Cette plante croit fur les murs & parm' 
les rochcrs. % 



(87) 

7^4' C Toutes les feuJIIes radicales. . 

Plus dejix ovaires ,/ 7^5 

' feullles. . 789 



(«7) 

r Toutes les feu 

( Tfgegarniede 



7^5' Toutes les femlles radicales. 

Ratoncule mineure. Myofurus minimus Lin Sr, 
407. ' ' ^' 

Ranmcuhs gmmnco folio , fore caudato , fminihus in 
capiwlum Jpicamn congeflis. Tournef. Z93. 
Pknte fort petite, dont les ilges font dcs hampes nues , 
filiformes , unlHores , cSc qui s'elevent rarement au-deia de 
deux pouces; (cs feuillcs font radicales, nombreufes, etroires, 
lineaires , redrcflees , & un peu moins longues que les ti-e<;. 
i)es fleurs font folitaires , terminales , & compofees d'un 
calice de cinq feuili'es etroltes , de cinq petales tres-petirs , 
ligules & en cornet^, de Crrrq a dix etainines dirpofees fur 
un feul rang, & dam grand nombre d'ovaires entaffes Ics 
uns fur les autres, formant une queue droiie , cvlindnque. 
qui s aJon^c a mefurc que la fmcflification fe pertecftionne. On 
^^^^'^"'- «"-' P-^-"te dans ies terrclns fees & fablonneux. Q 

7^^« C Pctales inf;:Tes fur le calice. 

On-^e^tamlue, oil plus,,. \ 7^7 

) Petales non Infe'rcs fur le calice. 

7^7' C Unfeulovairetres-fmiple. 728 

inj.usjur ecaluc.^ Ovaircs nombreux &. ramaHes. 



^28. 

Un feul ova 



r Ovaire pedicule «& charge de 

Itrois %Ics ; tige [aite«fe. . 729 

") Ovaire feffile & char^vc d'un 

(feul %ie; tige non laitcufc. 730 



(88) 
Ovaire pedkuU & charge de trois Jlyks ; 
t'lge laheiife. 
Tith y male. Tithymalus. 
W% fleurs de Tlthymale font compofees d'un calice campani- 
forme ou en grelot , dont le bord eft a quatre ou cinq dents ; 
de quatre ou cinq petales lunules ou entiers , Inferos au bord & 
entre les dents du calice, de neuf a dix-hult etamines q-"' ^- 
developpent rLicceflivement , & d'un ovaire globuleux 
uonte d( 

Ics efpeccs contiennent i 
LY S E. 






V 



Ombefle nulla, oucompofet 

de trols ou quatre rayons 

feulement. 

XXXVI. 



I. Ombclle c 


mpofee tie cinq ra 


yo7is cu davantage. 


Ombelle a cinq rayons. 
i 1. 


Ombelle 

a plus de cinq rayons. 

X I X. 






cinq 




Feuilles en 


=— 


rayons. 


Feuilles fenfiblementdentees. 
X I. 


Petales e 

& point c 

I V 


Feuilles en 
ntiers 


Petales lunules 

& a deux cornes. 

X. 



lupart des «,eurs La plupart des fleu 

quatre petales. a cinq petalcs- 

V. X L 1 1 I.* 

La -phipan des purs a quatre petales. 



Feuilles t 


■* 


■" 


cnpointe, 


& dont 


a 1 


irgeur 


n'excede 


pas 


dc 
I I 


.X lig„«. 



VI. Feuilles obtufcs & larges dc trots ligncs cu davantage, 
Tithymale doux. Tithymalus diilcis. Scop. earn. 334-. 
lithymalus mon tarns non acrh. Tournef. 86. 
Euphorbia dulcis, Lin. Sp. 65(5. 
Sa tige eft ordinaircment fimple , cyllndrlque , glabre <5c 
feuillee dans toute fa longueur; fcs feuilios font oblongues, 
'tiques, obtufes, & quclquefois Icgerement velues; eiles 
partagees par une nervure blanche & longitudinale , & 
Tuperieures^ font fouvent terminees par une petite echan- 
e. Les folioles de la collerette font finement dcnticulees ; 
les bradees font ovales, obtufes & jaunatrcs; les petales 
:ntiers, & les capfulcs font chagrinecs ou vcrruqueufes. 
rouve cette plante dans les champs & fur le bord des 
bols. % 



VJI. Feuilles 



pcitite , ir dont la largcux 
'excede pas deux lignes. 



& les inferieures reflechies. 



(9°) 
III. Feuitlcs toutcs redrejfees t" termmees par mefohils 

Tithymale maritime. Tithymalus maritimus. Tounief. 87. 
Euphorbia paralias. Lin. Sp. C^y. 

Sa tige e(l haute d'un pied & demi, cylindriqtie , quel- 

efois rougeatre , rameufe dans fa partie Inferienre , &. 

jillee dans toute Ton etendue ; fes feuilles font blanchatres, 
nombreufes, eparfes , prcfque embriquees , toutcs redreflees, 
lanceolees &: terminees par unc pointe fort courte. Les folioles 
de ia collerette font lanceolees, 6c les bracflees font en coeur; 
les capfules i^mt llffes. On trouve cette plante dans les Ueux 
maritimes des provinces meridionales. % 

IX. Feuilles tcrminees par une paint tie tres-aigue , 
ir les infe'rieures refechies, 
Titbymale a feuilles aigues. Tithymalus acutifolius. 
Tithymalus arl'oreiis linifolluu Tournef. 87. 
Euphorbia pithyuja. Lin. Sp. 6<^C, 
S a tige eft haute d'un pied, rameufe, fouvent rougeatre, 
& ordinairement ligneufe dans fa partie inferleure; fes feuilles 
font d'un vert glauque , nombreufes , embriquees , etroites 
& aigues a leur fommet : les folioles de la collerette font 
ovales , & les biaflees font en coeur. On trouve cette plante 
dans les iieux fablonneux des provinces meridionales. 1^ 

I. Pet ales limules d" a deux comes. 

Tithymale des champs. Tithymahts fegetalis, 

Tithymalus linaria folio . lunato fore. Tournef. 8<5. 
Euphorbia fcgetans. Lin. Sp. 659. 
Sa tige eft haute d'un pied, tout au plus, nue <& rougeatre 
dans ^a. partie inferieure, feuillee vers fon fommet, ainfi 
qu'en fes rameaux , glabre, & quelquefois d'une confiftancc 
afTez dure a fa bafe ; ks feuilles font lineah-es , pointues , 
eparfes & d'un vert clair : les ombelles ont une grandeur 
remarquable, & font compofees de cinq rayons, une on 
pluficurs fois fourchus. La collerette de chaque ombelle eft 
aflez petite , &. forme'e par cinq folioles oblongues j 1" 



(9>) 

bra^ees font un peu en coeur; leS petales font jaunatres, 
: deux comes feiacees : ies capfulcs font ponduees fut 
angles. On trouve cette plante dans Ies champs des 
ices meridionales, 



Feuliles lanceolees I Feuillcs fpamiees 

(Sc point arrondies | <5j. arrondlcs a Icur fommet. 

a leur fommet. j 



XI I. Feuilles la7iccolccs ir pjint arrondies a leur fommet, 

Corolle Corolle 

de deux ou trois petales; de quatre petales; 

feuilles tres-glabres. feuilles iegerement velues. 
XIII. XIV. 

XIII. Corolle dc deux ou trois pctnles ; feuilles 
tres-glahes. 
Tithymale dente. Tithyiimlus ferratus. 

Tithymahs charachias. folio f errata, Tournef. 87. 
Euphorbia ferrata, Lin. Sp. 658. , 

rront'feJfiic 

ovaies-lanceolec? , pointues , remarquables par ies dentelures dc 
icurs bords, & fouvcnt rougeatres dans la jeunefie de la plante : 
celles ^^s rameaux lleriles font etroites & prefque Ilneaires. 
Les folioles de la colierette font fort iarges & cordiformes ; 
la plupart dcs fleurs n'ont que deux petales, qui font rouflatres 
& terminees chacun par deux dents counes & epaifTes : Ies 
capfufes font glabres. On trouve cette plante fur le bord des 
champs & des chemins dans Ies provinces meridional es. % 



XIV. Ci?r<.^lle dc quatre pc'tates ; feuilles Ughcment 



1 Iges giabres ; 

capfules verruqueufcs. 

X V. 



Tiges velues; 

apfales non verruqueufcs 

XXXV.* 



Tiges g lakes ; capfules 



XVI. Tiges ncmhreufes , diffufes f un peu inclinces. 
Thhymale verruqueux. Tithymalus vemicofus. Scop, earn, 
336. 

Tithymalus myrfmhes , fru^u verruca fiinill. ToUmef. %C, 
Eupiiod'ia penucofa. Lin. Sp. 658. 
tiges font hautes d'un pied, cyilndilques, ordinalre- 



jnt fimples & feuillees dans 
allies font etroitcs , lanceolees, denticult 
-de fills & legerement velues en-dcflbi . 
font pas confiderables ; ies petalcs font entiers & jaui 
(Sc Ies capfules font petites & verruqueufcs. On trouv 



pjante fur le bord des chemins & dans Ies licux fablonneux 
provinces meridionales. % 



XVJI. Tige tns-droite ir ordinmrement Jditairc, 
Tithymale a feullles larges. Tithymalus platyphylks. 
Scop. earn. 357. 

Tithymalus arvenfis . latlfoUus , gtmanicus. Tournef. 8^. 
Euphorbia flatyphylla. Lin. Sp. 6C0. 
Sa tfgc efl haute d'un pled ou un peu plus, cylindrique, 
glabre 3c comniunement finiple ; fes feuilles font lanceolees , 
denticult'es , rougeatres en ieurs bords , fur-tout dans leur 
jeunefTe, k'gercment velues en-dcfibus , la plupart tres-ou- 
veries , <Sf Ics infeiieures un peu reiiechies : rombelle ell 



r93) 

npofee de dnq rayons trifides a leur extremite , les foHoIcs 
la collerette fonr lanceolecs & {.rtrque aufll longues que 
rayons : les petales Com jaunes & entiers, & les'hradees 
It un peu en coeur. Cettc plaute croit dans les Ifeux ftcs 
& montueux. 



XVITI. Feuilles ffatultes ir arrondics a leur fo7rnnet. 

"hhymak reven-matln. Tithymahis helkfccpius . Tourn. 87. 
Eitfhirh'ia ktlhjcppla. Lin. Sp. 658. 

a tige cfl hdure dc fix a dix pouces , droite , prcfque 
gfabre & fouvent fimplc; i'es, feuilles font alternes , glabres, 
i'iargles vers 'cur fomniet & termrnees par un bord arrondi , 
charge de denrelurcs ■ les fofiole^ de la collerette font plus 
grandcs que les feni'Ics & pardiienient fpatulees; i'ombelle 
eft fort confiderab'e c^ conipoffe de cinq rayons ires-ou verts : 
les petales font jaun.^tres & entiers, & les capfules font 
glabres. Cette plante ell: commune dans les jardins & les 
Iieux cukives. © 



XIX. 
Tige 


Ombelle 


a plus dc cinq rayons. 


& feuilles glabres. | 
XX. 1 


Tiges & feuilles velues. 
XXXI. 


XX. 


Ti^^cs 


^ J 


''adlli's glabres. 




Tiges droltes. 
X X J. 


Tiges couchees. 
X X V 1 I I. 


XXI 




Tig' 


. drones. 


Tige arborcfcente, viva 
&domlesrameauxfeuki 
font feuilles. 
XXII. 


-"• 


Tigenonarborefcente, 
& chargee de feuilles , 

^" X X I I J. 



(94) 

XXI r. Tige cirbi>refcc7itc , vivace , b* dont Us rameai 
feulement font feuillcs. 
Tithymafe arborefcent. Thhymalus arboreus, Tournef. 

Euphorbia dendroUes. Lin. Sp. 662. 
Sa tige eft haute de quatre a cinq picds , & 



peu 



' ; fes I 






feuilles , nombreux , & forment 
fes feuillcs font lilTes , etroltes, lanceolees , ^ 

es des rameaux; les folioles de la col- 

Jetette font etroites , pointues &: nombreufes : ics bradees 

Qs capfules font glabres. Cet arbrlffeau 



: dan. 






Feuilles lanceolees, 
un peu obtufes , 
& la plupart Iarg( 
de plus de • " 
X X 




XXIV. Feuillcs lance oUes , unpen obtufes, ir la plupart 
larges de plus de trois lignes, 
Tithymale des marais. Thhymalus pah flr is. 
Tithjymalus palujiris fruticofus. Tournef. Sj. 
Euphorbia paluflris. Lin. Sp. 662. 
(h. Tiihymalus amygdaloides ktifoUus. Vail. Parif. 193. 
Euphorbia amygdahides. Lin. Sp. Cdi. 
Sa tige eft haute de deux ou trois pieds, cyTindrlque? 
glahrc, un peu epaiffe , ferme , feuillee, & pouiTe laterale- 
ment bcaucoup de rameaux rougeatres, ordinairenient fterilesi 
fes feuillcs font eparfes , ovales-obfongues , lanceolecs , lege- 
rement obtufes a leur fommet , glabres Aq% deux cotes , rou- 
geatres en lours bords dans leur jeunefle, & partagees pai" 
une nervui-e blanche & longitudlnale : les petales font entiers, 
<Sc d'un jaunc rouinUre ; Xo^i folioles dc la coIJcrette font 



(90 

ovales; les braae'es font obtufes, prefque arrondies & de 
coujeiir jaune ; les capfules font verriiqueufes. La variete /5 
nc s'eleve pas au-dela de deux pieds; fa tige eft plus fimpJe, 
& ne pouffe lateralement & vers Ton fommet , que des 
rameaux fort courts : rombclle eft compofee de peduncules 
niolns nombreux dc fouvent fimplement bindes a leur extremhe. 
Cette 'plante crott dans les marais , fur le bord des ruifleaux. 



XXV. Feidlles lifieaires , toutes poimucs , ir dont la 
largeur n' ex cede jamais trois lignes. 



TSges fimples; 
bradees terminees 
une pointe particuliere. 

XXVI. 



TIges rameufes 

vers leur fomraet ; 

bradecs 

fans pointe particuliere. 

X X V I f. 



XXVI. Tigcs fimplcs ; bradces terminees par une polnu 
particidUre, 
Tithymale a feuliles de lin. Tnhymalus llnifdlus. 

TithytnahsfoTusftni, forte Dlojcoridis pithyuja, Tourn.gtf, 
Eupliodia efula. Lin. Sp. 660. 
Ses tiges font cylindriques , glabres , feulllees dans toutc 
;ur longueur, prefque toujours fimples , <3c s'elevent jufqu a 
n pied & dcrai; {^s feuilles font nombreufes, cparfes , d'un 
ert glauque , iineaires , larges d'une iigne & demie , longues 
'un pouce a peu - pres , 6c terminees par une petite pointe. 
,es rayons de rombelle font tres - nombreux & une ou piu- 
eurs fois fourcKus ; les petales font prefque entiers ou le^e- 
anient echancres , & les capfules font glabres. Cette plante 
roit dans les licux fees. £lic eft commune aux environs de 
-hantiiiy , fur le bord de la route d'Amiens. % 
Oes. II ne faut pas rapporter a cette efpece le Tithy nidus 
^Hydaloides anguJiifoUus de M. Tournefort. 



(9^) 

ir. Tig-es rameufes vers leur fcmmet ; bradccs 
fans pointe particliere. 

[lymafe cyparlffe. Tithymalus cypanjjias. Tournef. 86. 
Euphorbia cyparipas, Lin. Sp. 66 \ . 

tige eft drolte , rougeatre inferieurement , garnle dans 

rtie moyenne & fLipcrieure , de beaucoup de feuilles 
....^o,..-es , vertes , glabrcs & tres-rapprochees; elle s'eleve 
a peine jufqu'a un pied, & poufle vers Ton fommet , plu- 
fieurs rameaux charges de feuilles plus etroites que les autres, 
prefque capillaires , extremement nombreufes &. ramaflees : 
les petalcs font jaunatres , fort petits & un peu lunules ; 
les capfules ne font pas iiffes , mats fenfiblement verruqueufes. 
Cette plante eft commune far le bord des bois , le long des 
chemlns & dans les lieux fablonneux , % ; elle efl comtne 
la pluparc des autres efpeces , acre , cauftique & un violent 
purgatif. 






Petales lunules j 
feuilles ovales 


Petales entiers & tronques) 
feuilles etroites 


par une pointe aigue. 
X X I X. 


& fans pointe aigue. 
XXX. 


XXIX. PhaUs lunuUs ; feuilles ovales b- uminics 


par une pointe aigue. 


Tidiymale myrtier. Tithymalus myrfinites. 


Tithymalus mrfmites . latifohs, Tournef. 86. 


Euphorbia myrf Kites. Lin. Sp. 66 1. 


Ses tioes font longues d'un pied , cyllndriques , feuilfe 
& couchees fur la terre ; elles font marquees vers leur bafc 
par les cicatrices ou empreintes des feuilles qui font tombees; 
les feuilles font nombreufes, eparfes , larges , charnues, 
d'un vert olauque c3c prefque blanchatres : les folioles de la 


collcrette font ovales avcc ur 
lies petales lent xov^^ai^c, , 


e petite pointe a Icur fommet. 

& les capfules font glabres/^ 

redrelTees. 



•72 0. redreffees. Cette plante 



les provinces meri- 



XXX. Petales entlcrs ir tronqucs ; feuilles emitcs 
ir fans pointe argue. 
Tithymale At% rochers. Tithymalus rupejlris. 

Titkymalus amygdahides angujiifolius. Tournef. 8<J. 

Cette plante eft tout-a-Eiit differente de celle du n." XXVI ; 

les tiges font menues , dures , rougcatres , rameufes & lonmies 

1 un pied tout au plus : fes feuilles font etroites , ianceol^es , 

ion iineaires, un peu fermes , tres-rapprochees les unes dzi 

autres, & vont en diminuant de grandeur vers le fommet 

jes, ou elles font petites & prefque embriquees. Uz 

^sdt la collerette font etroites & prefque Iineaires - 

•adees font ovaies, & les capfules font glahres. J'ai 

e cette efpece fur les cotes plen-eufcs qui bordent la 

e route de Pans a Rouen, du cote de fa r;,,;^r^ 



: derniere ville. % 



Tigc (r feuilles yclues. 



uilles denticul 
XXXV. 



Petales. jaunatrcs 

&encro" 
XXX 



Pctalesd'u..^...., „.-... 
<5c triangulaires. 
XXXI V. 



XXXIII. Petales jaunatrcs f e?i cn^iffant, 

Tithymale des Lois. Tithymalus fylvaticus. 

Tnhjmclus Jylpaticus , lunaio fore. Tournef. 85. 

Euphorbia fybatka. Lin. Sp. 66 j. 
Sa tigeeftdroite, cylindrique , velue, affez fmiple rue 
Zlwr/yV "^^"''"'^ qui conferve les empreintes dcs fe^iI]lc5 



725). 



(98) 

qui font tombees , & s'el^ve jurqu'a deux pleds. Ses feuilles 
(bnt o vales - lanceolecs , legerement velucs , & d une conlil- 
tance un peu coriace. Celles des tiges Heuries , lout ontules 
(Sc d'une longueur mediocre ; mals celles qui occupent le 
fommet des Touches fteriles , font tres-longues , tres-ramafiees 
&, forment un toupet ou une efpece de rofette large & bien 
garnie. Chaquc fleur eft accompagnee a fa bafe, par deux 
bradees reunies en une feule , dont la forme elt orbiculaive, 
echancree de chaque cote & pcrfoliee ou traverfee par le pe- 
duncule. On trouve cette plante fur le bord des bois. [7 

XXXrV. Fe'L^/es d'un pourpre nciratre , ir triangulaires. 

Tithymale pourpre. Tithymalus purpureus. 

Tlihjmalus charackias , rubens , feregrinus. Tourncf. 85. 
Euphorbia charachias, Lin. Sp. 662. 

Ses tlges font hautes de trois ou quatre pieds, cyllndnques, 
velucs vivaces , feuillees & afTez fimples ; ks feuillcs font 
eparfcs', nombreufes , longues , lanceolees, etroites, moiles, 
un peu coriaces, & couvertcs d'un duvet fin, L ombelle et 
--mmale , feffile & ramaffee ; au - deflbus de cette ombel^ 

I obferve beaucoup de fleurs pedunculees , foiiiajrcs oC 

illaires , qui font paroitre les tlges termlnees chacune par 

I epi. Cette plante croit en Provence, h 

XXXV. * Feuilles denticuUes, 

Tithymale velu. Thhyimlus hirfutus. 

Tithymalus incanns . kirjutus. Tournef. U. 

Euf)karliia yiloja, Lin. Sp. 659. 

Ses tlges font hautes de deu>c a trols pleds , velues , cylln- 

drlques , feuillees & prefque finiples ; fes fcaUles font eparfes, 

lanceolees, moUes, velues, fenfiblement dcntees , & partagee^ 

ns leur longueur par une nervure blanche. Les braetees ot 

; flours font jaunatres ; les petales font entlers, & les capluie 

vt lilies , mals chargees dans leur jeuneffe de quelques poi's 

,s & aflez longs. L'ombelle eft compofee de fi)t ou fept 

rravons , au-deffous defquels on en obferve plufieurs autr« 

■ font foiitalres & axillaires. Cette plante croit en Ptovence, 

slespres. % 

Obs. II nc faut pas rapporter a cette efpece Ic T/^ 






mahis 



(99) 
pdofus de M Scopoli. C'efl: une plante diffe'rente de celfe 
que je v.ens de decrire; fa tige s'eleve moins ; ^,s feuliJes 
font entieres & plus diftantes entr'elfes ; & I'omhelle de 
^-a i"''-. ^o"^P«^^^ que de cinq rayons trcs - foibles. 
Ceft le tuhymalus namrofus , vdlofus , mollbr de Barrelier. 
198. 

XXXVI. Ombelle nulle , ou compojce de trois on quatY& 
rayons feulcmejit. 



Tiges droites. 
X X X V I J 



Tiges couchees. 
X L I V. 



<T. 



Tjge herbacee ; 
rs a quaere 
XXXV 



XXXVIII. Tige herbacc. 

Petafe; 
appendicuWes & obtufes ; 
toutes les feuilles oppofee; 
XXXIX. 



Petaies a deux comes aiguej 

la plupart des fcuUles 

alternes. 



XXXIX. FetaUs a diux cornes appendicuUes ir obtufes; 
toiites Ics feuilles oppofces, 
Tithymal^ Spurge. Tiihymdus ladiyth . Scop. earn. 333. 
Thhynmlus latifohs cataputia didus. Tournef. U, 
Euphorbia lathyrh. Lin. Sp. (Jjj. 
Sa lige eft haute de deux pieds , quelquefois beaucoup 
plus; ferme, cyllndrique, lifTe. d'un vert rougeatre ou bieuatre 
J rameufe a Ton fommet. Ses feuilles fijnt fefliles, lanceoiees 
d an vert4once tres-IilTes., oppofees & placees fur quatrc 
rangs. L ombellc eft quadrifi/e ; les braclees font ovales & 
pomtuesi Jes petalcs font a deux comes, terminees chacunc 
Gij 



(lOO) 

n petit appendice arrondi & Icntlculaire ; & les capfiilcj 
res-glabres. On trouve cette piantc dans les iieux cuitives 
& fur le bord des chemins. cf Elle eil emetique , drafiique, 
'^■que & depllatoire. 

XL. Paales a deux c 



Feuilles ovalcs ; Feuilles alongees , 

les inferleurcs arrondies etroites ou lineaires , 
<Sc petioiees. & toutes feffiles. 

X L I. X L I I. 

XL I. Feuilles ovalcs ; les jnfaieures arrondies ir petioiees, 
Tlthjniale a feuilles rondes. Tithymahs rotundifolius. 
Tithymdus foliis rotundis mn crenaiis. Tournef. 87. 
Euphorhid jjeplus, Lin. Sp, 653. 
Sa tige eft haute de fix a fept pouccs , liffe, cyllndrique & 
rameufe ; ^ci feuilles font ovales-arrondles , vertes , glabres , 

de chaque dlvlfion de la tige. Les petales font tres - petits , 
d'un vcrt-jaunatre, & ont deux cornes fetacees. Les bradees 
(ont ovales; &i les capfules font glabres^, obtufcs , & cannelees 
ou fdlonnecs fur leurs angles. Cette plante ell commune dans 



XLIL Feuilles alongees. Etroites ou lineaires ^ mteS 
fef^les. 
Tithymale fluet. Tithymalus exiguus. 

«. Tithymalus five ejula exiguu. Tournef. 8(f. 

^. Tithymalus five ejula exigua . folih obiuf.s. Ibid.^ 

y, Tithymalus exiguus, fexatilis. Ibid. 

Euphorbia exigua. Lin. Sp. 65^5.. [a., (h.'y] . 

Cette cfpcce eft fort petite ; fa tige eft menue , prefqne 

filiformc , rameufe & haute de trois a fix pouces. Scs feuilles 

font eparfes , lin'^aircs , glabres , la plupart pointues , niafS 

les inferieures font fouvcnt un peu obtules. L'ombellc clt 



(10.) 

tnfMe ou quelquefois quadrifide , <5c Tes ravons font iinfi 
OLi plufieurs fois fourchus. Les bradees font lanccolees & 
a.gues; les petales font lunules; & les capfules font glabres. 
Un trouve cette plante dans les champs. ElJe fleurit en aout 
& fl^ptemhre. O 

Obs. M. Gouan fait mention d'tme nouvelle efpece qu'il 
nomme EupliGrbia peploicfes. \ oy Aon flora Alcnfp. p. 174. 



XLIII. * Tige ligneufc; fiems la plupart a cinq petales, 
Tithymale difFus. Tithymalns diffufus. 

Titkiwalus mar'timus . Jphwjus. Tourncf. 87. 

Euphorbia Jvinojd. Lin. ii^. 655. 
^. Euphorbia ephhymoides, bid. 65(5. 
Sous - arbriffeau de deux a trois picds dont les trges font 
nombreufes , rameufes , difflifcs , & foiment un petit buiffon 
touffu. Scs rameaux font greles , durs , & ics vieux fur-tout 
font prefque plquans , & font paroitre le buiflbn herifle dc 
pointes. Les feuiiles font affez petites , alternes , oblongues , 
entleres , ordinairement glabres & d'un vert-clair. L'ombeHe 
eft mediocre , trifide ou quadrifide , & tre"; - rarcment ouin- 
quefido. Les bracflees font ovalcs c\ jaunatres ; les petales 
font cnticrs c^ d un ,aunc-rougeatrc; les capfules font heriffecs 
^/■"Turt" ^" ^'""^'^ cettc efpece en Provence parmi 



X L V. 



XLV. Feuiiles mondics. 

Tithymale monnoycr. Titlmnahis mmvnulariim 

Thhynuilus exignm, gkber , nummularia folio. Toumef. 87. 

Euphorbia chamajyce. Lin. Sp. 65Z-. 

Petite plante fort jolle, dont les tlges font rftenues. prefcjue 

filjformes, rougeatres, glabres, fongt'es de trois a fix pduc« 

tres-rameufcs & etal^cs en rond fur fa terre ; fes feuiiles fnnt 

petucs, cppofees, petlolees, arrondies, Icnticulaires , un peu 

G lil 



Irregulleres , a peine dentkulees , tjuelquefois ecliancrees i 
lour fomnict & tres-fouvent roueearres ; les fleurs font axil- 
[aircs , la plupart folita 
font glabres Ceite plan 
provinces nieridionales. 

XLVJ. Feuilles ovales ~ oblongues, 

Tithymale aurlcule. Tithymahs aurkulatus. 

Tithymalus warinmus , folk obmjo , aurito. Toumef. 87. 

Euphorbia ptplis, Lin. Sp. 652, 
Cette efpece a beaucoup de rapport avec la precedente ; 
mais elie eft plus grande & moins glabre dans toutes fe6 
par ies; fes tigcs font longues de fix a huh pouces , greles, 
velues , tres-rameufes & etalecs fur la terre. Ses feuiUcs font 
oppofees , petiolees 6c irregulieres a leur bafe, ayant un 
cote qui s*avance en forme d'oreillette , tandis que I'autre 
eft tres-deprime. Les fleurs font petites & axiliaires ; & leS 
capfules font legerement velues. Cette plante croit dans leS 
licux fablonneux & i\iaritimes dcs provinces meridionales. 



73^' \ Tige herbacee 73^ 

Ova'ire fejjile if charge d'iin<^ 
Jtulftyle; tJ^e nonlaheufe.^ Xjge Hgneufe 733 

751, Tige herhacee. 

Saiicaire. Salic aria. 

calicemonopliyne, 
droiles , de quatrc 
a fix petales inferes fur le calice , de fix a douze etamineS 
pareillemcnt inierecs fur le calice, & d'un ovaire oblong 
charge d'un feule ftyle. Le fruit eft une capfule a deux 
looes polyfpermes. 
" ^ ^ ^ ANALYSE, 



^ FeuUks cppofees ; feurs en epu 

Sallcaire a epis. Salicaria fpicata. 

Salkaria vulgaris purpurea , foliis ollmgis. Tournef. ^ J 5 • 
Lythrnm falkar'm, Lin. Sp. 640. 

Sa tige ell haute de deux ou trols picds , droit e , fermc, 
quarree , rougeatrc & un peu rameufe vers Ton fommet ; fes 
feuiiies font oppofees , quelquefois ternees , lanceolees, lifles , 
pcintues & tres -cntieres. Ses fleurs font purpurines , & 
ferment de beaux epis aux extremites des rameaux <Sc de la 
tige; elles ont un calice llrie & a douze dents, fix petales 
obfongs &: une douzaine d'etamines. Cette plante cfl corn- 
fur le bord des ruifTeaux , des etangs <Sc des fofl^s 
aquatiqtics , % ; elle eft vulnerairc , albingente & bonne 



FeuilU-s ahernes ; fieitrs axtllaires. 



w fix petales. Fleurs a qua;re petales. 

1. 1 V. 



I. FLuYs a cinq ou fix petioles. 

Salicaire a feuiiies d'hyfope. Salicaria hyjfopifolia. 

Salicaria hyfopifulb latiore. Tournef. 253, 

ythnm hjfppiforia, Lin. Sp. 642. 

Ses tiges font longucs de fix a huit pouces , un pen 
dures, rameufes & quelquefois affez droites; ks feuiiies font 
alternes, lineaires , tres-entieres & obtufes a Icur fommet. 
Ses fleurs n'ont que fix etamines «Sc un pareil nombre dc 
[)etales rougeatres & lanceoles ; elles font axillaires , ordi- 
nairement folltaircs & prefque feifiies : il Icur fuccede une 
capfule cyllndrique, qui eft divifee en quatre loges felon 
M. Scopoli. On trouve cette plante dans ies champs voifms 
des bois cSc dans ies lieux humrdes. O 



TV. rieurs a quatre fitales, 

Salicaire a feuilles de thyni, Salicarla thymifoVia. 

Salkaria minma tenuifoHn. Tournef. 25^. 

Ly thrum thymiforia. Lin. Sp. 6^z. 
Cette efpece eft une fois plus petite que la precedente, 
avec laquelle elle a beaucoup de rapport ; fa tige eO: droite & 
ramcufe; ^es feuilles font lineaires, peu dlftantcs , la plupart 
altcrnes, mais les inferieures oppofees. Ses fleurs font axlliaires , 
folltaires & rcffiles. Elle croit dans les lieux humldes des 
provinces meridionales. Q 



732. 

Tige 



Ovaire glabre ; fruit dont le noyau efl lijfe, 

Prunier. Prunus. 

Les Prunlers & les Cerifiers font reunis fous le memfi 

genre , parce que leur frudlftcation eft cniierement femblable. 

Les fleurs de ces arbres font compofees d'un calice monophyltc 

cinq divifions , dc cinq pcta'es blancs , arrondis & inferes 

Jur lecance,& de beaucoup d'etamines parciliement rnfereeS 

fur fe calice. Lcur fruit efl fucculent , charnu , colore , c^ 

nt un noyau ofleux , a futures falllantcs , dans lequel 



N A L Y S E. 

Peduncules uniflores , 
folitaires, 

eunis en ombelle feflile. 



i communs, 
t des fleurs 
X en corymbe ( 



I. Pc'dimcules miprcs , piHaires , cu riunis en ^nbelU 


Arbre non epineux. 1 Arbriffeau garni d'tplnes. 
II. 1 V. 


IT. Arbre n 


m epineux. 


Calice tout-a-lait veflcchij 

petioles des fcuUIes , 

glabres ou charges ^ 

de quelques poils ecartes. 


Caiice jamais entlerement 

Veflechi ; 

petioles des feuilles , veluS 

&prerquecotoaneux. 

I V. 



III. Caiice tout-a-fait rcfieehi ; petioles des feuilles , 
glabres ou charges de quelques poils ecartes, 
Prunler - cerifier. Prunus cerafus. 



Lin. Sp. 68o 



Aerifier. 



jS. Cerajus Jatira , frudu ruhro & acido, Tournef. ^aj; 
Cerafus fativa , frudu majori. Ibid, 
Cerafus major , jmflu magno cc/rdato, Tournef. tfatf. 



Trunns cerafus. Lin. Sp. Cje). [ F/i^- mant. 5 97] . 

Le Merlfier ou Cerifier des bois eft un arbre qui s'eleve fort 
haut & dent Tecorce eft d'un gris-argente & bfancbatre. Ses 
feuilles font ovales-ianceolees , chargees en-deflous de quelques 
poili ecartes, & portees fur des petioles rougeatres. Elles font 



(ro5) 

un pcu vifqueures dans leur jeunefle. Sci fruits font tres-petlts, 
peu charnus , fufpendus a de longs peduncules , quelquefois 
fimplement rouges , mais plus ordinairement d'une couleur qui 
paroit noire. Le cerifier des jardins fournit beaucoup de va- 
rjetes , dont je viens de citer quelques-unes des plus connues. 
^fneral , il s'eleve moins que le mefifier; fes feuilles font 
plus"glabres «Sc fes fruits font rarement aufTi petlts ; mais les 
caraderes exprimes par le plus ou le moins , ne me paroilTent 
pas fuffifans pour diflinguer <Sc determiner des efpeces. Le 
merifier cfl commun dans les bois. On rencontre fouvent fa 
plupart des autres varietes dans la campagne , ou la culture 
ks a fuffifamment multipliees, ainfi que dans les jardins. % 
Les fruits de cet arbre font connus de tout ie monde fous le 






& laxatifs. 



IV. Ca/ice Jamais entiirement refiet: hi ; f hides des feuilles 
velues ir prefque cotonneux, 
Prunier domefliquc. Pruntis domeflica, Lin. Sp. 68o. 
Prunui ^befiris t fruSlu major e. Vail. Parif. 163. 
/S. Prum Jadva. varietates innumera:. Tourncf- 622. 
Arbre mediocrement cfeve , dont le bois eft veine <5c rou- 
gealre, I'ecorce brune un peu cendree , & les feuilles ahernes, 
petiolees , ovales - obIoni;ues , nerveufes , d'un vert trifle i 
denteesen leurs bords , & velues en-defibus. Ses fleurs font 
blanches & font remplacees par un fruit ovale , charge dans 
fa maturite d'une pouflTiere fine, a iaquelie on donne vul- 
gairement le nom d^fleur, & qu'on n'oblerve jamais fur leS 
rifes. Ce^ fruit eft univerfdlement connu fous le nom de 
une , & Ton fait les varietes nombreufes que la culture en a 
forme. Cct arbre croit dans les bois , les haies ; & fes varietes 
dans les jardins , & ies champs ou on leS 
F? Les prunes ont une faveur trcs - agrcable. Bk^ 
, laxatives , rafraichiffantes , mais un peu 



^. Arbriffeau garni d'epines. 

Prunier epineux. Prunus fpinofa. Lin. Sp. 68 r. 
Prtinusfylvffris. To\xiT\t^,6i^. 

ArbrifTcau mediocre, tr^s-rameux, dlffus, epineux* 



(107) 

y-}-), fouvent en Buiffon ; Ton ecorce efl brune; fes feulHes font 
ovales - lanceoiecs , affez peiires & dentclecs ; fes fleurs font 
blanches, pedunculees, fotltaires & paroifTcnt avant les feuilles, 
iSc fes fruits , d'abord verdatres , devlcnnent d'un bleu fonce en 
mui-iffant. lis font petits & connus vulgairement fous le nom 
Je pnmdles. On trouve cct arbriffeau dans les haies & dans 
les lieux arides, I7. Ses feuilles, fon ecorce & fes fruits, avant 
leur maturite , font aftringens & anti-diarrhoiques. 



^ales-fanceolees ; Feuilles ovales - ai 

fleurs en grappe aiTez longucs. fleurs en covyr 

V 1 1 I. 



"" I I. Feuilles ovales - lanciolees ; fieurs en grappe 
ajfci longues. 
Prunler a grappe. Prunus mcemofa. 

Cerafusracemoja JylufJIru.frudlu non cMl Tournef. 6x6, 
Prunus padus. Lin. Sp. 6yj. 
ArbrifTeau^ de cinq a huit pleds , dent I'ecorce eft d'un 
brun - rougeatre; les feuilles ovales - lanceolees , petiolees, 
glabres , den tees en leurs bords & d'un vert-gai ; les fleurs 
blanches , pedunculees & difpofees en grappes plus longues 
que les feuilles ; les petales denticules a leur fommet ; & 
les fruits petits, ronds & d'un gout amer & defagreable. II 
roit en Lorraine ou il a ^te obferve par M. Buchoz , <5c 
It pareillement indique en Alface par Mappus. f, 
^ Obs. Le prunier laurier - cerife. Prunus lauro - cerafus, 
^m. Sp. 6y8 , eft une efpece etrangere qui paroit s'etre 
naturalifee dans quelques provinces de la France. On Ic dillin- 
^ucra du prunier a grappe, par fes feuilles liffcs, epaiflTcs^ 
durcs , coriaces & perfiftanies pendant I'hiver. 



(ro8) 

VII T. Fcuilles ovales-arrondiesifeurs eti mymhe. 
Prunier odorant. Prunus vdoratus. 

Cemjtis J^rlveflris , amara . mahdlei putata. Tournef. 6iji 

Prunus mahaleh, Lin. Sp. 678. 
Arbre qui s'eleve dans les jardins , jufqu'a quinze ou 
dix-huitpicds de hauteur; Ton ecorce eft l)runc ou grifatre, 
& Ton bois , dur <Sc odorant , eft connu vulgairement fous le 
nom de boh de Sainte - Lucie. Ses feullles font petioiees , 
arrondies , mais avec unc pointe a leur fomraet , dentees en 
leurs bords, vertes , glabres & un peu fcrmes. Elles ont unc 
odeur aereable , fur-tout lorfqu'elles font seches. Les fieurs 
font blanches, peJunculees & difpofees prefque en corymbe , 
fur un peduncule commun , long d'un a deux pouces. H 
leur fuccede un fruit noiratre , petit , rond , d'un gout defa- 
greable & amcr. Cn trouve cet arbre dans les lieux incultes 
(Sc les bois , en Provence, en Alface & dans les environs de 
Paris, \}. Dans fon lieu natal ^ il a a peine la hauteur d'un 
arbrifteau. 



734. Ovaire velu; fruit dont le noyau ejl crevajfi 
& reticule. 
Amandier commun. Amygdalus mnmunis. Lin. Sp. 

6yy. 

Amygdalus amara. ToUrnef. 6z-/. 
P,. Amygdalus Jatha. Ihid. 
Arbre de dix a quinze pieds , dont le bois eft alTez dur, 
Pecorce du tronc un peu gercee , & celle des rameaux m 
& grifatre; fes feuilles font alternes , petioiees, longues, 
etro'ites , pointues & dentees cn leurs bords. Ses fleurs ioni 
prefque feffiles, folitaires ou geminees, & compofees d'un caiice 
monophylle a cinq decoupures obtufes; de cinq petales bbncs, 
rougeatres en leurs onglets & inferes fur le caiice ; d une 
trcntaine d'etamines pareillement inferees fur le caiice, ^ 
d'un ovaire velu, furnionte d'un ftylc de fa longueur deS 
etamlncs : il leur fuccede un fruit fuffifamment connu fous 
Ic nom d'amande, dont cn diftlngue de deux fortes, l^s 
amandes douces & les amandes ameres. Cet arbre eft commun 



( '09) 
dans les provinces meridlonales, I7 ; les amandcs fournl/Tent 
par I'expreflion, une huile douce, laxative & tres-anodlne. 

O B S. Le Pecher eft une efpece de ce genre , que 
M. Linne nomme Amygdalus perfica. On le cultive dans 
tous les jardins pour fes fruits , qui font dcs meilleurs qu'il y 






ks fleurs i 



feptiques &; febrifuges. Ses 



Ovaires no7nbreux df ramajfi 



C Caliceadixc 



; de dix > 



73^' 



CaUce a dix divificn 



/ Feuiiles fimples , ou ternees, ou 
idigitees; leurs folioles s'inserent 
Itoutes en un point commun. j'^Y 
\ Feuiiles ailees,ayantcinqfoIioFes 



7^7- 



Feuiiles fnnples , ou compofees 

|de trois folioles feuletnent, 758 

Toutes les feuiiles, ou plufieurs, 

mpofees de plus de trois folioles. 



7li^* FeuUles fimples , ou composes de trots fdtales 
Jeidement. 

Fraifier. Fragar'ia. 

Les fleurs dc Fraifrer font compofees d'un calice monophyllc 

dix divifions aitcrnarivement grandes & peiites , de cinq 

petales inferes fur le calice, de vingt etamines ou environ, 

inferees pareilicmcnt fur le calice , & d'un amas d'ovaircs 

nombreux &. extr<;mement petits, dont les Ityles font courts 



738. 



(I.O) 

5c lateraux. Dans quelques efpeces , les femences font piqueei 
1 receptacle charnu , pulpeux & colore. 
I 5. Les fratficrs ne different des potentiiles que par le 
re de Icurs fblioles , qui ne font jamais au-dela dc 
& des argcnunes, que par ia difpofition de ces memcj 
foiioles qui s'inserent toujours en un point commun. La 
reunion de ces trois genres, formee par M/' de Haller & 
Scopoli , eft defavantageufe en ce qu'elle muhipiie teilement 
les efpeces, qu'elle nuir a ia facilite de les connoitre, & 
fur-tout de fc les rappeler fans confufion. 



ANALYSE. 



Fleurs blanches. 



I I. 



IL Bafe dc la tige -produijant des rejets longs , 
fUpmes ir tmans. 
Fralfier de table. Fragaria vefca. Lin. Sp. 708. 
Fragaria vulgaris, Tournef. 295, 
(h. Fragaria frudu albo. Ibid. 296. 
y. Fragaria fruHu pani pruni magnhudine. Ibid. i()6. 
«^, Fragaria monoiyhylla. Murr. Syft. veget. 396. 
Sa racine eft noiratre, fibrcufe , rameufe, & poufTe 
plufieurs tiges greles , velues , peu garnics de feuilles ^ 
hautes de quatre ou cinq pouces ; les feuilles font la plupart 
radicales , veiues , portees fur de longs petioles , & com- 
pofees de trois foiioles ovales, prefque foyeufcs en-deffous 
& fortcnient dentees en fcie. Les fleurs font blanches, 
pcdunculees & terminales ; Icurs petales font arrondis : I« 
receptacle dcs /emcnccs grandit aprcs la floraifon , devient 
[gulpeux , ru€culcnr , acquiert ordinaircment une couleur 



(Ill) 

rougeatre, & fe transforme en une efpece de ftuit d'une 
odeur agreable, d'un gout exquis, Sc qui eft connu gene- 
ralement fous le nom de fraife. La. variete /3. porte des 
fruits blancs, meme dans leur maturite, & on ia reconnoit 
fouvent, lorfqu'elle eft fans frudlfication, par les dentelures 
de fcs feuilles, qui font terminees par un point blanc & 
non rougeatre , comme cellcs du fraifier a fruits rouges. La. 
variete y fe diftlngue par fes fraifes , dont la grofleur approche 
de ceUe d'une petite prune. La variete <r' eft remarquable 
par la plupart de fes feuilles fimples & point ternees. Cette 
plante eft commune dans fes bois taiilis, %; fes fruits font 
rafrakhiflans <Sc diuretiqucs : (es feuilles & fa raeine font ape- 
ritives & legerement aftringentes. 



I. Bafe de la tige ne prcduifant aucun rejct 

remarquable, 
Fraifier fteiile. Fragq^ia fierilis. Lin. Sp. 709. 
Fragaria firrUis, Tournef. %^6, 

Ses tiges font longues de trois ou quatre pouces , prefque 
filiformcs , velues <Sc couchees fur la terre ; dies font garnics 
ir bafc de plufreurs ftipules lanceolees & d'une couieur 
;nt ferrugineufe : fes feuilles font petites , velucs , un 
peu foyeufes en-deflbus, petiolees & compofees de trois 
folioles ovales , courtes , obtufes 6c dentees. Ses fleurs font 
blanches & plus petites que celies de i'efpece precedcnte; 
'- receptacle dcs iemences fe defseche &. ne grandit point, 
•n trbuve cette plante dans les bois & les lieux aridcs , % ; 
elle fleurit de bonne heure. 



Feuilles fovcufcs 

&blanchatres; 

tiges de trois pouces- 



)int foyeufes ; 
de fix pouces 
davantage. 



(112) 

Femlles foyeufes ir blanchatres ; 



Fraifier blanchatre. Fragaria incana. 

Ftagaria Jlefili's , j}>lvejlris , Jerkea feu incana* Toumef. 

Ses ttges font baffes, clifFufes & un peu couchees a Icur 
bafe } fcs feuiiles font petiolees & compofees de trois foiioles 
oblongues , cuneiformes , den tees a leur fommet , & coton- 
"s ou foyeufes des deux cotes. Ses fleurs font jaunes, 
Kulees & aflez grandes. Cetie plante croit en Provence 
fur les montagnes. % 



ir point foyeufes ; tigcs de fx polices 
etk davantag€. 



^ 1 1. CoroUc line fo'is plus gra?ide que Ic call 

Fraifier grandiflore. Fragaria grandiflcra. 

Fragaria flerilis ampjifmo fole if pre , pttalis c 
Vail. Parif. jj , tab. lo, fig. i. 

es font inclinees, roupeatres, legerement veiues , 
s de fept a huit pouces; fes feuiiles font petiolees 



tiges font inclinees, rougeatres, legerement vejues > 

fept a huit pouces; fes feuiiles font peti 
ijyuitc» de trois foiioles ovales , aflez grandes , - 
■lues & profondement deniees en fcie. Ses fleurs font 
rulees , terminalcs , fort grandes & d'un beau jaune. 
uve cette plante dans les environs de Paris. % 



(113) 
73 S- Vril. CffrclU de meme grandeur , cu plus cmte 
que le calice. 
Fraifier parviflore. Fragaria parviJJora. 

Fragaria Jierilis Alpha caulefcens. Tournef. 39^. 
Potentllla Monjpelknfiu Liu. Sp. 714.. 
Ses tiges font longues d'un pied, un peuinclinees, a/Tez 
epaifles, cylindrlques & velues; fcs feuilles font grandes, 
petiolees & compofees de trois folioles ovalts , vertcs , 
prefque glabres en-delTus , vclues en-defibus , & garnies en 
leurs bords de dents tres-profondes. Ses fleurs font pedun- 
culees, de couleur jaune , & remarquables par ieurs petales 
fort petits. Cette plants croic dans les raontagnes des pro- 
vmrp<: meridionales. 



7l^* Tomes les feidlies, ou phifieurSj compofees de plus 

de trois folhks, 

^ Potemille. Potmilla, 

Les Potentilles ont beaucoup de rapport avec les fraifiers ; 

mais elfes en font fiiffifamment diftinguees par la forme de 

Ieurs feuilles, dent la plupart, & fur-tout les infericures , 

font conftamment digltees & compofees de cinq folioles 

da vantage. 

ANALYSE. 



Fleurs jaancs. 
1. 


f 


Fleurs blanches. 
XIII. 


Tlgcs droltes. 


Fleurs 


i.,.,u-s. 


V I J. 



(■>4) 

Tigcs 



III.* Fcuilles tres-bUmches ir argentces en-depus. 

Potenclllc argentee. Potmtilla argentea. Lin. Sp. 712. 
Quinque folium folio argenteo. Tournef. 297. 

Sa tige efl: dure, rougeatre dans fa partie inferieure, 
cotonneufe & blanchatre vers Ton fommet, <Sc s'eleve jufqu'a 
un pied; fes fcuilles font petiolees <St compofees de cinq 
folioles decoupees , femi-pinnatifides , chargecs en-deffous d'un 
coton fin & tres-blanc. hts fleurs font petires , de couleur 
jaunc, terminales & portecs fur des peduncules un peu courts; 
ellcs ont leur callce velu & cotonneux. On trouve cettc 
plante dans les lieux fees «3c incultes. % 



IV. Feiiilles rictant point d'une couleur Blanche ir argentee 
en-dcfous. 



V.I. 



Cor die d'un jaune tres-paU; tige verddtre» 
Potentllle foufFree. PotentilJa Julfurea. 

QuinquefoHum tnontamim , ereiflum , hirfutum , lut(Wi' 

Tournet. 297. Garid. tab. Z^, 

Sa lige eft haute de deux pleds , tres-droltc , cylindrique , 

uillee , velue 6c fimplement verdatre; fes feuilles font peiio- 

es, un peuepaiiTes, velues, &prefquerudcsau toucher. L^ 

compofees de fept digltations oblongues <X 

_ Tunjaune 

» & feutenues par des pcdunculeS 



3rt courts, & les autres folitaires fur Ics pe'diinculcs 
aifTent des bifurcations de la tige , 6c qui font affez lo 
)n trouve cette plante dans ies montagnes des provii 
leridionales. TS 



VI. Ci^rclle d'lni jaune-dorc ; tige xougcatre. 

Potentllle droite. Potentilla reda. 

Quinquefolium ndum , luteum. Tournef. 2 97. 

^. Potentilla intermedia. Lin. mant. 76. Non Jynonima. 

Cette e/pece a beaucoup de rapport avec la precedente , 

lis fa tige ell: moins epaiffe , rougeatre & ne s'eleve que 

jufqu'a un pied & detni; Ies digitations de fes feuilies font 

)Ius etroites & garnies de dents plus profondes ; & fes fleurs 

bnr un pen moins ramaflees <&: d'un beau jaune. Les feuilies 

nferieures de.ia variete ;G , n'ont que cina digitations. On 

rouve cette pianie dans les montagn s de ('Alface & de la 

Provence. % Sa racine eil vuineraire & aflringente. 



VII. Tiges couchhs. 


Feuilies prelquetoutes a cinq 

ou fept digitations ; 

tige d'un pied oudavantage. 

VIII. 


Feuilies de la tige, 

la plupart ternees ; 

tige de moins d'un pied. 

X. 


VI 11, Feuilies pref que tomes a cinq ou fept digitations ; 
tige d'un pied ou davantage. 


Feuilies vertes 

des deux cetes ; 

tige tra^ante. 

I X. 


Feuilies tres - blanches 
& argentees en - deflbus; 

III.* 



IX. Feuilies yertes des deux^ cotes ; tige trafante, 
Potentllle rampante. Potentilla reptans. Lin. Sp. 714. 

QwnquefoHum majus , rtpens. Tournef. 397. 
Ses tiges font menucs, longues d'un a trois pieds , feulllees 
HI; 



rampantes, & pouffent des raclnes a leurs articulations. 5e8 

feuiUes font portees fur de longs petioles , «Sc font compofces 

Timunemeni de cinq folioles ovales , obtufes , dentec* , 

neu velues & d'un vert - fonce. bes fleurs font jaunes , 

Txll aires, folitaires & foutenues parde forts longs peduncules. 

3uve cette plante fur le bord des champs & dans les 

un peu humides & couverts. % Eile ell vulneralre, 

ente, & anti-dyfenterique- 



X. FeuiUes de la tige , laplupart 
d'un pied 



Folioles des feuilles 

infericures cuneif^ormes , 

& denteesfeulemement 

en leur fommet , 

qui eft tronque. 

X I. 



s des feuilles 

inferieures , ovales , 

ayant quelques dents iaterales, 

& point tronquees 

a leur fommet. 

X I I. 



XI. folioles des feuilles inferieures, cuneifovmes & dentin 
I feulement a leur fomtnet, qui ejl tronque. 

Potentllle printanniere. PotentUla vema. Lin. Sp. 712. 
Qulnquffolium minus , repens . luieum. Tournef. 297. 
(h. Quin^uefolium minus, repens, lanvginojum , futeutn. Ibid 
Ses tiges font couchees , menues , ramcufes & longues 
■ ' pouces. Ses f 



f's & 



npofees de folioles cuneiformes 

nt foyeufcs en leurs bords ni en 

Les folioles laterales font molns £ 

1 font jaunes , pedunculees & affez petii 
un peu en coeur , & quelquefois tachi 



: petites , 

gerement velues , nw 

rs nervures pofterieures. 



que les autres- te; 



lafe. On trouve ( 
bord des chemins. 



plante fur" les collines seches & Tur ic 
£ile fleurit au printemps. 



739- 



XII. Ffflioks des feuilles inferlcures , evaks , ayant 
quclques dents laterales , ir point txonquies 
a lem fcmmeu 
Potentllle dorc'e. Potentilla mirea. Lin, Sp. 71a. 

Quinqtiefolium minus, repens . mircum. Tournef. 297. 

la precedenfe , 



efpece a bcaucoup de rapport 
mais elfe ell un peu plus grande dans 



. Scs 






Les folioles de fes feuilles font legcrement loveules en Icurs 
bords, & celles des inferieurcs ne font pas fenfiblement tron- 
5 a leur fommei. Les fieurs font grandes , d'lin beau 
: & portees fur d'aflez longs peduncules. Leurs petales 



: de la Provence. % 




XIV. Tiges char gees d'une ei tto'is feurs. 

PotentUIe lulfantc. Potentilla nkida. Lin. Sp. 714. 

Trifo/ium alpimim argenuum , yetfci fore. Bauh. p. 328. 
Cette plante ell couvertc d'un coton fin, foyeux & lui^nt; 
fes_ tiges font longues de quatre ou cinq pouces & fouvenc 
uniflores ; ^ts feuilles interleures font portees fur des petioles 
afl"ez longs , & font compofees de cinq folioles ovales- 
"jngues, argentees, foyeufes & chargees de trois dents a 
fomniet. Les autres feuilles font petites & fimplement 
ternees. Les fleurs font blanches, unpeu rougeatres & grandes 
celles du pecher. Le receptacle 6t% femcnccs eft 



par Dom Fourmauit- % 



t de Covnl: 



(ii8) 

XV. Tiges chargees de plus de trois purs, 

Potendlle blanche. Potentilla alha. Lin. Sp. 713. 
Quinquefolium album majns alta-um. Toumef. 297. 
Quinquefolium albmn minus. Ibid. 
/S. Quinquefolium allnim majus , cauhjcens. Ibid. 
Potentilla caulejcens, Lin. Sp. 713. 
Cette efpece a beaucoup de rapport avec !a precedente, 
iwais die eft plus grande & plus garnie dans toutes fes parties; 
fes feuilles radicales font nombrcufes , difpofees en un gazon 
ep^s , portees fur de longs petioles , & compofees de cinq ou 
fept folioles ovales - obiongues , dentees a leur fommet, 
cotonneufes & foyeufes en-delTous- Les tiges naiffent parmi 
ces feuilles. Elles font cylindriques , velues, un peu inclinees 
& longues de fix a dix pouces. Elles fe_ partagent a leur 
extremite en quelques rameaux qui foutiennent des fleurs 
blanches , aflez crandes & un peu ramaffees. Leurs petales 
font arrondis & "echancres ; le receptacle des femences eft 
barbu. On trouve cette plante dans les montagnes du Dau- 
phine & de la Provence. % 



jAO, C Semcnces nues ou chargees dc 

Feinlles ailees , ayant cinq 1 replies dans leur longueur. . 74' 

folioles oudavantage, qui} ^^^^^^^^^ ^^^^^,^^ ^^^^^^, 

ne s insercnt pas tmes\^,^^^ ^^^^^ ^^ ^,^^ ^,^j £ort 

en un point commim,.. . 1,^^^^ remarquable par une torfion 

/& un rcpli particulier dans fa 

Oongucur.... 74^ 

741. Semences nues ou chargees de flets courts, ncn 
articules n't replies dans leur longueur, 
Argentine. Argmtma. 
Les Argentines ont un tres-grand rapport avec les potentiHes 
& les fralfiers , mais elles en different par la difpofiiion des 
" " 'fs de leurs feuilles , qui ne s'inferent pas toutes en un 
coninuin en forme de digitaiions, mais- qui font Htu'-''^^ 
aniere d'aile. 



ANALYSE. 



Fleurs de couleur jaun 



Fleurs de couleur 



Petales toujours plus grands 
feullles foyeufcs en-deflbus. 



II. Petales toujours plus grands que le calice ; feuUles 
foyeujes en-defous, 

Pcnuiphylloides argenteum alatum , Jcu fotentUla, Tournef. 
498. 

PottntiUa anjerina. Lin. Sp. 710. 
Ses tigcs font menues, vampantes, tra^antcs, Icgercmcnt 
vclues & rameufcs; fes feuUles font afTez grandes, Vilees <Sc 
compofees de quinze a dix-fept folioles ovales-oblongucs , 
peu diftanres, dentees en leurs bords , velues, verdatres 
en-dcflus , mais blanchatres , foyeufcs & luifantes en-dtflbus. 
Entre ces folioies, on en trouve fouvcnt d'autres fort pctites , 
qui font comme avortees. Vt^ fleurs font axillaires , folltaires. 



& portees fur de longs peduncules ; les divifions 1 
de leur caUce font quelquefois decoupees ou dente 

; eft tres-commune fur le bord des chemins <Sc 



dentees. Cctt 



III. Petales n'ctant fas plus grands que le calicc 
feuilles non foyeufes, 
Argentine couchee. Argentina fupina, 

Pfntaphylloides Jupimmu Tournef. 398. 
Potf/itilb Jupina, Lin. Sp. 71 i. 
Ses tlges font longues 4'un pied, couchees, rameufcs ^ 
H iv 



leur fommet Sc. le/'ercment velues; fes feuilles font petioIeeS,' 
un pf-u velues , d'un vert pale ou afTez clair , «5c 
ees de folioles Inclfecs & pinnatlfides. Les fieurs font 

prrites, & dilpofees, vers rextvemite des tiges , fur des 

peduncules folitalres , axillaires & d'une iongueur mediocre. 

Cetie plante croii dans les environs de Paris, O 

£ie cpuleur rouge 




{j. 



Pctales blancs , ir un peu plus grands que le calice. 
.rgentine de roche. Argentina rupeftris, 
Pentaphylloides tredum* Tournef. 498. 
Potentilla ruptflris. Lin. Sp. 711. 
a tipe eft haute d'un pied ou un peu plus, droite, 
'-atre le^erernent velue , & rameufe vers fon fommet; 
fes1>uii!e; font petrolecs, aiiees, & compofees de cinq 
e P ft folioles nvaies-arrondies , dcntees , vertes , ct 
les inreri-iircs font les moins grandes. Les fieurs /ont 
hes , pedunculees <8c terminales. Cette plante crou en 
:e (3c en Provence. % 



VI. Pctales d'un rouge cbfcur , if toujour s plus pedts 
que le calice. 
Argentine rouge. Argentina rubra. 

Pfntaphyllnides palnflre rubrum. Tournef. 198. 
Comarum paiuftre, Lin. Sp. 718. 

[ & demi , <5c couchec 
font petiolecs , ailees, 
ou de fepi folioles ovaies-oblongues, 
es en-de(Tus , blanchatres , & chargeeS 
en-dcfTous. Les fleurs font terminales, 
•quablcs par leur calice colore , a 01* 



(121) 

jdivifions pointues, alternativement grandes & petrtes, Sc par 
trs petaies rouges, ligules 6c fort courts ; le receptacle eft 
peu charnu. On trouve cette plante dans les lieux mare- 
^eux & aquatiques. "Jf? 

Sentences chargies chacune dune barbe ou dun filet 

fort long , remarquable par une torfion & un 

repli particul'ier dans fa longueur. 

Benoite. Caryophyllata. 

LesBenoites ont beaucoup de rapport avec les Argentines. 

Leurs fleurs Tent compofees , comme les leurs , de cinq 

petaies & de beaucoup d'etamines inferees fur un calice a dix 

divifions alternativement grdndes 6c petites ; mais elles en 



ANALYSE. 

ore. I Tig 

Tige unifiore, 

les 
^dl, 
"^'''^'. , & profondement decoupe. 



Lobe terminal des feuilles^ l^,j,^ ,„^;„3l j^j f^ 

tort grand , ovale - arrondi , mediocre 

crencle, ,%^ nr, 

[egerement incife. 

I L III. 

ale-arrondi , 

Benoite de montagne. Caryophyllata montana. Scop, earn, 
364.. 

Caryophyllata Alpina lutra. Tournef. 295. 
Ceam montanim, L'ln. Sp. 717. 

Sa tige eft haute de fix a huit pouces, droite, fimple. 



74-^. 



(,22) 

cylindnque Sc legerement velue ; die eft prefque nue ou 
chargee de quefqiies feuilles ftffiles, diftantes <3c fort petltes: 
s feuIKes radicales font grandes , petlolecs , ailees , vekies, 
: compofees de pinnules qui vont en augmentant de grandeur 
:rs le /bmmet de chaque feuille , de forte que la pinnule 
rminale a au moins deux ou trois pouces de largeur. La 
jur eft grande, d'un beau jaune, & fcs petales font un 
?u echancres ; les barbes des femences font plunieufes. On 
ouve cette plante dans les montagnes du Dauphine & 
t la Provence. "^ 



I. Lcia terminal des feuilles , mediocre , dcnie , 

ir profondement decoupe. 
Benoite tra^ante. Caryophyllata reptans, 

Caryophyllata A/pina , apii folio, Tourncf, 295. 

Ceum reptans. Lin. Sp, 717. 

Sa racine eft fort grande, & poufte, outre Ics feuilles 

les tiges , fouvent des rejets greles , couches (Si prefque 

^ans ; fcs tiges font a peine plus longues que les feuilles , 

portent chacune a leur fommet une fleur jaune & tres- 

grande : les feuilles radicales font longues , ailees , a pinnules 

decoupees , <Sc bcaucoup moins larges que celles de refpece 

precedente. On trouve cette plante dans les 1 

la Provence, la vallee de Barcelonuette- IfT 



IV. Tige plurifior 



Fleurs prefque droites 

barbes des femences 

jiabres dans toute leur mo 



Fleurs penchees ; 
barbes des femences values 
dans toute leur longueur. 



V. Fleurs prefque droites; barbes des femences glahrcs 
dans toute leur moitie fuperieure, 
Benoite commune. Caryophyllata vulgaris. Tournef. 

Ceum urbanum, Lin, Sp. 7KJ. 
Sa ti^e eft haute d'un pied & demi, drolte, feuill«> 



[egerement velue , & rameufe dans fa partie fuperieure ; fes 
feuiiles radicales font ailees , a pinnules pen nombreufes, 
doiit la tei-minale eft fort grande & dentee : celles de la 
tige font prefque en lyre. Les fleurs font jaunes, pedun- 
culees , terminales , ©rdlnairement droites & affez petites ; 
leurs petales font tres-ouverts , <Sc les barbes des femences 
font rouges & prefque entierement glabres. Cette plante eft 
commune dans les bois , fes iieux couverts & les haies. IfT 
£lle eft fudorifique , vulneralre Si. un peu aftringente. 



VI. Fkurs penchces ; barbes des femences veiues Jatis 
tome leiir longueur. 

Benoite aquatique. Caryophyllata aquatka. 

Caryophyllata aquatka , nutante fiore. Tournef, i <j^. 
Ceum nvah. Lin. Sp. j\7. 

Scs trges font hautes d'un pied, quelqucfois davantage , 
droites , veiues & prefque fimples ; leurs feuiiles font petites, 
ternees ou a trois lobes dentes , & font portees fur de fort 
courts petioles r celles de la racine font longues , ailees , 
a pinnules laterales , petites & peu nombreufes, mais la 
terminale eft fort grande , arrondle , dentee & fouvent a 
irois lobes. Les fleurs, au nombre de deux ou trois, font 
pedunculees , penchees, & terminent les tiges; leur calice 
eft d'un rouge-noiratre , & les petales font un peu echancres, 
legerement couJeur de rofe, mediocrement ouverts, & point 
plus grands que le calice. On trouve cette plante daus les 
Iieux aquatiques desmontagnes, fur le bord ^th ruifleaux. % 



743' V Calice a huit divifions. . 744 



Calice a moms de dlx divi-< 



>"^ /fions, 



Calice a molns de huit divi 



74'7 



Calice a huit divijlor. 



Quatre petales jaunes. 
Huit petales blancs. 



Quatre petales jaunes. 
Tormentiile droite. Tormentilia ereda. Lin, Sp. 
716, 

Tormentilia J^lvejim, Tournef. 298, 
/S. TomtntUla Alpina , vulgaris , major. Ibid. 
Ses tiges font menues , chargees de queJques polls , rameufes, 
longues de cinq a huit pouces, quelquefois afTez droites, 
mais fouvent couchees & difFufes ; k% feullles font feffiles 
& compofees de trois ou de cinq digitations , dentees en 
fcie. Ses fleurs font petites , folitaires , pedunculees & de 
couleur jaune. La variete (h eft remarquable par fa racine 



747- 



Huh petales llancs. 
Chenette a huit petales. Dryas odopetak. Lin. Sp. 
717. 

Cnryophyllata A/pina ckamadtyos folio. Tournef. 295. 
Ses tiges font longues de trois a fix pouces, couchees, 
rameufes , diffufes , rougeatres , feuillees , dures &: prefquc 
llgneufes; iti feullles font petiolees , fimples, ovales , cre- 
nelees, fermes, vertes en-defTus , fort blanches & couvertes 
d'un coton court cn-defTous. Les fleurs font affez grandes, 
folitaires, pedunculees & compofees d'un calice a huit de- 
coupures un peu erroites, & de huit petales oblongs ; efles 
font remplaceespardesfemences ramaffees & chargees chacune 
d une longue barbe plumeufe. Cette plante crott dans B 
montagnes du Dauphine & de la Provence. % 



( Fruit fee 
, \nombreufes. 
. S Fruit cha 
/fleurs aflez g 
^breufes. . . . 



748. Fruit fee; purs petites & nomhreufes, 

Spiree, Spircea, 

"Les fleurs Je Spiree font ordlnalrement fort petites, 

Dmbreufes, & difpolees en panicule, ou en epi, ou par 

bouquets corymbiformes ; elles font compofces d'un caljce 

a cinq ou fix divifions, d'un parcil nombre de petales & 

dc beaucoup d'etamines infcrees fur le calice : ies ovaires 

varient de trois a quinze, & fe changent en autant de 

capfules reunies, monofpermes ou polyfpermes. 

ANALYSE. 



Feuilles ailees , 
ou furcompofees. 



Feuilles ailees ou furcompofees. 



^^^ 



II. Fleurs hemaphrOiJites ; feuilles fimpla 






Feuilles blanchatres 

en-deffous, 

& compofees 

t moins de dix foiioles. 

1 V. 



III. Feuilles : 



• des deux cotes , ir compofees de plus 
de dix folioks. 
Spiree filipendule. Spiraea fiUpendula. Lin. Sp. 702. 

Filipendula vulgaris, Tournef. 293. 
Sa racine eft compofeede plufieurs tuberofites d'une forme 
ovale , attachees & comma fufpendues a des filers trcs-deiies; 
elle poufTe une lige haute d'un pied &denu, droite , pcu 



(1^6) 

748. feuHIee, tres-glabre, & fouvcnt fimple ; fes feuilles font 
' * compofees de beaucoup de foibles afTez egales entr'elles , 
petites, ovales ou oblongues , dentees en leurs bords, glabres 
<Sc d'un vert-fonce. Les lllpules font amplexlcaules , dentees 
& un peu courantes fur les petioles ; les fleurs font blanches , 
quelquefois rougeatres , nombreufes & difpofees en une pani- 
cule ombelliforme & terminale ; elles ont leur calice reflechi. 
On trouve cette plante dans les bois & les pres converts. IC 
Elle eflincifive , diuretique , vulneraire Si. un peu afbin^ente. 

IV. Feuilles blanchatrcs en-dej[vus ir compofees de moins 
de dix folioles. 

Spiree ormlere. Spirixa vhnar'ia, Lin. Sp. 702. 
Ulmariackfii. Tournef. 265. 

Sa tige eH: haute de deux a trols pjeds , droite , un peu 
rameufe, dure, glabre & rougeatre. Ses feuilles fontgrandes, 
ailees , compofees de folioles ovales , pointues , dentees , d'un 
vert - fonce en - deflus , & toujours un peu blanchatres en- 
deflbus. La foliole terminale eft plus grande que les autres , 
& partagee en trois lobes. Les fleurs font petites , nom- 
breufes , de couleur blanche & ramaflees au fommet de la 
tige en panicule un peu denfe. II leur fuccede un fruit compofe 
de cinq a huit capfules comprimees <Sc torfes ou contournees 
en fpirale. On trouve cette plante dans les pres bumidcs. % 
Elle eft vulneraire, aftringcnte , tonique & fudorlfique. 

V. Fleurs laplupart iinijcxudles ; feuilles furcompofees. 
Spiree barbe de chevre. Spirea aruncus. Lin. Sp. 702. 

Barha copra , foribus ohlongis, Tournef. ^6^. 
Sa tige eft haute de quatre pieds , droite, ferme, glabre, 
feuillee & un peu rameufe; fes feuilles font alternes, petiolees, 
rrois fois ailees , & compofees de folioles ovales , pointues 
& dentees en fcie. Les fleurs font blanches , tcrminales , 
trcs-petires , extremement nombreufes , & difpofees en une 
panicule ample , formee par un grand nombre d'epis cylin- 
driques , portes fur des peduncules rameux ; elles font la 
'upaft unifexuellcs , &. du meme fexe fur chaque Individu, 
ais on trouve fouvcnt A<t% fleurs hermaphrodites fur les pjeds 
femelles , &: meme fur les pieds males , quoique ftcrues- 



748. ^f ^;,P^f fe ell commune dans k Dauphine & dans le Bugey, 
ou eile a ete obfervee par Dom Fourmault. w 



VI. Fcumes fimpks , entihcs cu c/entees, 

Spirce crenelee. Spircea crenata. Lin. Sp. 701. 

Spiraa H,Jpanka , hypmci folio crenato. Tournef. <5,g. 
ArbrifTeau de trois ou quatre pieds , dont les rameaux font 
omhreux grcles , rougeatrcs & flexibles ; fcs feullles font 
etites , alternes , vertcs , glabres , fpatulees , quelquefols 
^ticrcs, nia^s la plupart dentees ou crenelees a leur fommer. 
bes fleurs font blanches, pedunculees & difpofees par bou- 
quets ombelitornies , places fur Je cote & dans la partie 
fupeneure des rameaux. Get arbrifTeau croh en Languedoc, 
a ete obferve par M. Gouan. }j 



Bafe du cafice charr 



: gio- 



Ibuleufe; flipules membraneufes , 

, grandes, .^/^^^^^^^^^ ^"^ ks petioles. . 750 

Bafe du calice point charnue 

globuleufe; flipules non cou- 

ntes fur les petioles. ... 751 



750* Bafe du cdice charnue & ghhukufe ; Jlipuks 

membraneufes^ courantes fur les petioles. 

Rofier. Rofa, 

de Rofier, que Ton nomme communement 

zompofees d'un calice campanule , charnu & 

partie inferieure , <Sc partage en Ton bord 

decoupures fmiples ou quelquefbis pinna- 

& de beaucoup 



tupeneur en cinq decoupures fmiples ou quelquefbis pinna- 
tihdcs ; de cmq petalcs arrondis ou en coeur , & de beaucoup 
detamines inferees fur le calice : k% ovaires font veius , 
raraafTes & rcnfermes dans la bafe du calice, qui perfiile, 
e CO ore , devient un perlcarpe pulpeux & couronne , dans 
lequel font contcnuci les fcmences. Les tiges font ordinal- 
rement garnies daiguiUons, & les feuiiles font ailees avec 
""'' ^oUoIe impaire. 



(128) 

ANALYSE. 




{ 



III. La plupnrt des fcuilles a cinq ou fept folicles. 



Feuilles glabres. 



Feuilles charge,- 

de poils glanduleux. 

X I. 




VI. Fleurs hlanclies avcc unc teintc rougeitre; feuUk, 
luijames en-dcffus, 
Roficr dcs haies. Rofa fepmm, 

Rojajylvcjlrls, vulgaris . fiorc cdorato incamato. Tournef. 
Roja canine. Lin. S^. 704. 

ArbrifTeau de crnq a huit pieds , tres-rameux, diffus <5c 
en buKTon; fes rameaux font longs. foib!e> , prefque far- 
memeux lifTes , verdatres & garnis d'aiguiilons un peu diftans, 
mass tres-forts ; fes feuilles font alternes , compofees de fept 
folioles ovalcs , dentees , lulfantes en-defTus & d'une couleur 
pale ou un peu glauque en-deflbus; Jeur petiole commun 
dt charge poflencurement de quelqucs aiguillons crochus ; 
es fleurs font blanches , toujours un peu rougeatres dans 
leur jeunede compofees de cinq p^tales en coeur, & ^'nn 
calice dont^ les divifions font fouvent pinnatifides. Ccl 
...i_.n /I __ J j^^ j^g.^^^ ^, ^^^ ^^^^^ ^^^^ 



Cetl 



euYs tout-a-fiiit blanches ; feuilles non luifantt 
en-dcfus, 

dts cliamps. Rofa arvenfis. Lin. niant. z^'y. 

Rofa arvenfs Candida. Tourntf. 6^%. 
cfpcce a beaucoup de rapport avec la pre'redon 



ionc garnies d'aiguiilons moins forts ; fes rameaux lont ron 
geatres ou bleuatres ; fes feuilles font d'un vert obfcur ' 
iam.m luilantes en^dcflus , cSc v.n peu blanch ■ures en- dellous 1 
fes fleurs font blanches, meme dans leur jcuncHe , & 
lont portecs fur des pedunculcs aflez longs, dun rou^e- 
Weuatre & <jal ne font pas parfaitcmeni glahres av'nt 
eniier developpenient des fleurs. Get arbrifll^au cro?t dans 



(130) 

Fcdunculcs herifs J'aigu 




plods; fes fcuillcs font compofees de ^'Pt ^ol'^ « f'V' 
dentees, glabrcs , mais portees fur des Pft'olcs pubefcens ^ 
garnls d'aigulHons ; les ilmules font ctroites; les tteur. i 
...,j.c mnr-n-f-ilr blancies & odorantes; elles ont lej. 

dans Ics lieux iacultes & un peu couverts. I7 



FleiiYs rouges. 
fier rouoe. Rofa rubra. ( Rofes de Provins ). 

;?./.r rubra fmpkx. Tournef. 657. 

/?</« ^d///f^. Lin. Sp. 704. 
brifleau dont I« tlges font rougeStrcs couvcrtes dai- 
an plus; fes feuiUcs font compolees de ^nq otM 

.,..ve cet arhrilTcau dans les provinces meridionales , h> 
ticurs font ailrinsentes & tonu|ues. 



inn 

7 5 0- Xr. Feui//es chargces de polls glanduleu:^. 

Rofier egfantier. Rofa eglanteria. 

Roja Jylveflris . fallis odorads. Tournef. 6^^. 

Roja Jyheflm , joliis carinatis Jubtus jcahrS. Vail. Parif. 

^' M'' fylt'^ftm pomifera . major. ToUrnef, 63 g. 
Roja villoja. Lfn. Sp. 70-j,, 
ArbrifTcau de trois ou nuatre nieffs fTnnf [^.c t?^ . r 

les, dentees, odorantes , un peu rudcs au toucher & 

.arqLiables par des poils glanduleux, vifqueux & rouHa'tref 

places entre leurs dentelures, & dans toute leur furface polll' 

neure; es fleurs font rouses, petltes , & porrees fuV L 

coeur, & les friurs font lifTcs ou guefquefofs charoes de 
petltes pointes molles; la variete (h erf pfus fortement %efue 
& fes fruits font pfus conflamnient herifles On trouve r r 
arbriffeau dans les Heux fees & plerreux. fj ' 

XII. Prefque toutcs les fcuilles a neiif ou cnie foliolcs. 

^°Lb. Spl'jo? ^^ P^P^^^'^-elfe. Rcfa phnpindlifoUa, 

Rofa pumila fp!r.oflf:ma , ficre rulro. Tournef. <;>S. 
/?. /?o/d cawpeflrisfpinofiffivm, fore alio odoro. Ibid. 
Rofa fpimffma. Lin. Sp. 705. 

I pied cSc demi, rameufe & extre- 
>ns droits, inegaux & tres-ramafles; 

i.' *r" *""^ wu.puices de onze foliolcs petites, ovales! 

dentees, glabres cSc ve.nees en-deffous; Tes fleurs font portee 
fur des peduncules courts, glabres, ou queiquefols in peu 
trifles d a.guiflons ; les divifrons de leur callcc font fimfTes 
fen f^^ " ^''"^ """ ^•'^'""' ^''''"" ' ^''"'''■'"^ "" f"*^" rougcatres 
Wesl globuleu'x /Ta"ta'Ste'"/i's''^lcVef ufqu'I' tfols 'pieds"- 
^s aigudlons font plus forts, & communemcnt rouc^catrcs * 
^ les fieurs font prefque une fois plus fi;randcs. On'^trotr^e 



.■^^ -.. wauic u uii pieu OS. aemi , ramei 
....c.it chargee d aiguilions droits , inegaux & t 
: feuilles font conipofe^<; -^^ ^"-^ <^"i:'^i • 



et arT^rlflTeau dans les lieiix arldcs da Languedoc <Sc de h 
^ovence : fa vaiicte crolt dans Ics environs de Paris, f? 

S.III. Tii^-e ir rameaux fajis aiguillcns rcmarquables, 
Rofier des Alpes. Rofa Alpina. Lin. Sp. 703. 

Roja campefiris . frinis cnmis. Ufova. Tournef. 6,<). 
^. Rofa Pyrenaica. Gouan. Obf. p. 3 i , tab. 19, f. J. 
Sa tlgc eft haute de deux pieds tout au plus, rameufc, 
>Iabre & point heriiree d'aiguillons ; fes feuiiles font com- 
pofecs dc fept ou de ncuf folioies , ovales, glabres & dcntees; 
elles ont leurs petioles communs , & leurs flipules cilies ou 
charges de pointes tbibles & extremement petites; les fieurs 

ou geniinees', & portee's fur des peduncules ecu verts dc 
pctites pointes peu fenliblcs ; les divifions de ieur cailce font 
fi-nples, (Sf leurs petalcs ont les onglcts blancs. Get arbrifTeau 
croit en Alfacc & en Dauphine : la variete /S a ete obfervee 
Jans les Pyrenees par M. Gouan. _ 

XIV. FleiiYs de coideur jaune. 

Roficr jaune. Rofa lute a. 

Rofa lutca, fnniUx. Tournef. <5j8. 

Sa tioc eft haute de trois ou quatre picds , rameufc , & 
garnie d'aiguillons afTez petits , mais nombreux & peu dtftans; 
fes feuiiles font compofees de fept, & quelquefois de neut 
folioies ovales-obrondes, prefque obtufes , bordees de den- 
telures aigues , & d'auiant plus profondcs qu'eiles font plus 
voifines du fommet : ces folioies font petites , glibres, dun 
vert fonce, un peu luifantes & afll-z fermes. Los Hears font 
fort belles , grandes , de couleur jaune , folitaircs , & portces 
fur des peduncules glabres : le? petales font en co-ur, oc " 
callces font charges de quelques ai^ulllons fbibles. Ce 
arbrilTeau eft ind.que en Provence par Garldel , & dans les 
environs de Paris par Vailiant. K , ^, 

Obs. \.trofa TubigimfaAc M. Linne, ne differe de ccttc 
efrecc que par la couleur de fes fleurs , qui eft d'abord dun 
pourpre fonce, nuance de jaune, mais qui palTe enfaitc 
infenfiblcmcnt au jaune prefque pur, a mcfure que la floraiio 
s'avancc <Sc que Ics corolles fe sechent ou fe fletriflent. 



(^33) 

^^ife dii calice point charnue jil glohuieiife ; 

ppules non courantes fur les petioles. 

Ronce. Ruhus. 

^ Lcs ffcurs de Ronce font compofees d'un callce onv.rf 

anq per Ics ..feres fur le callce; de beaucoup d'etamines 

Uflenblage de pkifieurs peths grains fucculens , difpofes 

r un receptacle conlque. ^ 

ANAL Y S E. 




(^34) 

KerlfTes ; les pe'tales font oblongs & un peu plus grands que 
le callce : Ics bales font compofees 'k trois ou quatre grains 
rouges , lifTes & fepares. Cette efpece crolt en Alface <Sc 
en Provence , % ou [7. 



III. Feutllt's im peu vclues endepus; bate compose 
de plus de quatre grains. 
jnce bleuatre. Rubus ccefws. Lin. Sp. 706. 

Rul'us repens , frudu cafo, Tournef. 614. 
s tiges font dcs farmens ligneux , lonos , foibles , coucheS, 
driques , rougeatres , feuilles & charges de beaucoup 
uillons ; fcs feuilies font petiolees , ternees , «Sc ieurs 
ies lateraies font fouvent a deux lobes : les bales font 
itres & couvertes d'unt poufTiere fine , que le toucher 
fait difparoitre. On trouve ce fous-arbrifleau dans les hales, 
le long des nnirs, & fur le bord ^^i chemins. I7 




Feuilles digitees. 
Ronce frutefcente. Rubus fruticofus. Lin. Sp. 70-7. 
Rubus vulgaris, fve ruous frudn nigro. Tournef. 614.. 
fh. Ruhus vulgaris major , frudu allw. Raj. Synopf. p. ^^7' 
y. Rubus fore alho , foliis lacinlatis, Mapp. Alfat. %-]%. 
Ses tiges fontligneufes, plus ou moins couchecs , longues, 
farmenteufes , anguleufes , & garnies d'aiguilions tres-forts ^ 
crochus; fes feuiiles font la plupavt compofees de cinq 
folioles ovales, pointues, dentees, d'un vert fonce en-deffus* 
un peu cotonneufes <Sc blanchatres en-deffous : la fol'olc 
impaire eft petiolee d ecartee des deux ou des quatre autres. 



Les fieurs font blanches ou un peu rougeatres, & dirpofees 
^n bouquet terminal; & les fruits font compofes de beaucoiip 
de grams noiratres : la varlete /S e(l remarquable par ii 
feu.Iles qui font fort grandes, d'un vert pale ou afTez clair 
en-denijs , & dont les folioles font tcrminees par une pointe 
tres-athlee ; ks fruits font blancs : la variete > a les folioles 
de fes feullles profondement decoupecs & pinnatifides. Cette 
efpece eft commune dans les haies , les lieux couvens & 
les bois : la feconde variete cro?t en Alface, Fj ; les feuilles 
tte plante font aitringentes , deterfives , dcfficcatives , & 
s dans les maux de gorge ; fes fruits font rafraichiffans.' 



'• Feuilles ailees. 

Ronce frambolfiere. Ruhus framhcefmmts. 
Ruhus iiLms , fpuiofvs, Tourncf. 61^. 
Ruhs Ucxus ,' laris. Ibid. 
Ruhs iAaus. Lin. Sp. 70*?. 
Scs tigcs font liautes de quatre a fix pleds, affez droites, 
foibles, blanchatres, & chargees d'aiguiibns ires-petits &: 
pcu piquans ; fes feuilles inferieures font ailees, compofoes » 
cfe cin(j tolioles ovales-oblongucs , pointucs , dcnrecs , 6\\n 
\crt f^ai cn-dcfius , & legerement blanchatres en-ddfous ; les 
fuperl.ures font tcrnces : fes fleurs font blanches , & dlfpoVees 
'"'■dj^i peduncules veins & un peu rameux ; il leur fuccede 
d'une 



dcs n-L, 



s-fuav, 



t fous le i 



framboife. Cette efpece croit en Alface, en Dauphi. 
Provence , [7 ; on la cultive dans les jardir 
le gout aoreable de fes fruits : ellc a les 



Pcniles mil inl'ires Cw /AS""''?.Pi'"'"f<;l""-lon6u. 



(136) 

ttatnines reimks dans la plus grande partie de hut 

longueur en m'jeul faijceau colummforme, 

Columniferes. Columnifene. 

Les plantes Columniferes, que I'on nornme auffi mjilvafes, 

portent des fleurs qui ont un cahce ord.na.rement double & 

diverfement divlfe ; une corolle decoupee prefque jufqua la 

bafe , en cinq parties qui vont en s elargiHant "-^ '-'• 



net ; beaucoup detammes reunies par leurs filamens 
efp^ce de colonne , niais dont les antheres font lib 

que le fommet des filamens ;& plufir ■— ""' 

dont les rtvles plus our ' ' ' 



, , . .levent au travers 
Le fruit eft compofe 
■s ferrees & difpofees 



ANALYSE. 



y r r Ccl'ice extcrieuY monophylle & trijidi 

Lavatere. La\ 
Les Lavatercs portent la plupar 
<3c fort belles , 6c Icur fruit ell 
^^..riiUc rpiinlp<; I'k monofpermes. 

ANALYSE. 




('37) 

Tige hcrbacce, 
Lavaterc a grandes fleurs. Lavatera grandifiora . 

Mclra mneflns,pre cv,n u.g.ibus rvrpurds. Tourn. ^6. 



Lavaterc 



• ^>- ^ 






ylmdrique & un pcu 



: les fuperieiirts font tres-anguleufes. Les tieurs font for 
■andcs, d'un pourpre vif, tcrminales, axUiaircs, & folitaire 
ir leur peduncule. Cette plante efl: indiquee en Lanpuedo 
ir M.- Sauvage & Linnl. ^ 






' 




III. Feiiillcs angukufes 


& dont les lobes jot 


t tres-pointus. 


Lavatere a feuilles po 


ntues. Lavatera acu 


tifolia. 


Althaafrtnejcens 


.foiioncufo.yarrofon 


Tournef. 97. 


Lavatna ollla. 


Lin. Sp. 97?. 




St% tiges font hautes de trois ou quatre pieds 


cyllndriques 


& velues dans leur partie 


fuperieure ; fes feuilles font altemes , 


petlolees , affez grandes 


, molles, blanchatr 


es & un peu 


coronneufes ; les fuperle 


ares font courtcs , un 




& a cinq angles medioc 


es , les fupc^rieures 


font beaucoup 
du milieu eft 


plus longues , eiles ont tr 


ois angles , dont celu 


fort grand & polntu ; le 


fleurs font purpurlncs ou violettes. 


prcfquefefI]les,folirairesd 


ansiesaSn-cliesfuperict 


res,&formenc 


I'epi par leur rapproehe 
vcnce. [7 


lent. Get arbiOeau c 


roit en Pro- 



(138) 

V. FeuUles anondies ir dont les lohes ne fcnt point 

pcintus^ 
Lavatere a fcuillcs rondes- Lavatera rotundifolia, 

Althaa fnttrfcrns folio rotundiore incano, Tourncf. 97, 
Lavatera mamma. Gouan. Obf, p. 4<; , t. a 1 , f. z. 
Lavatera triloba, Lin. Sp. 972. 
Sa tige efl haute d'un a dtux pieds , rameufe, d'une 
ouleur cendree dans fa partie Inferieure qui eft peu garnie 
de feuilles, cylindrique , cotonneufe, blanchatre & feulllee 
vers fon romniet : ks feuilles font beaucoup plus petites 
que celles de I'cfpecc precedence; elles font mollcs, coton- 
neufes, bJan chat res , petiolees, crenelees , Jcs Inferteures a 
cinq lobes peu faillans, & les fuperieures a trois ; les fleiirs 
font pedunculees , purpurines ou bicuatres , folitaires darw 
Jes aiffelles Inferieures, mais fouvent deux ou trois enfemble 
; celles du fommet. On trouve cette efpece en Languedoc 



^ar 



i de Narbonne. F? 



73^. ^ Capfules difpofecs en plateau ; 

Xfeuillcs arrondies <Sc plus ou moins 

Cal'ice exterieur compofe f/^' jdecoupees 757 

dijiindies ] Capfules amoncelecs ou dif- 

fpofees en tete ; feuilles ovales- 

f oblongues 75^ 

YW' Capfules Aijpojees en plateau ; feuilles amnaies &. 
plus ou mo'ins dccoupces. 
Mauve. Malva. 

calice interleur campanule 
- quinqucfide ; I'exterieur eft plus petit & compofe 
folioles lanceolees & pointues ; les capfules font 
ices, ferrees & difpofees en rond, fonnani un difquc 



{'39) 
ANA L Y S E, 



; prefque fm.^._ 
& divifees en lobes 
pcu profonds 
& jamais etrolts. 



Feuilles 

la plupart multlfides 

& dont les decoupu 

font profondcs <Sc etroi 



\. Feuilles prefque firvples , ir dm fee 
prcfcnds ^ jamais etrc. 



lobes peu 



Tigcs couchees; 

leduncules & petioles 

prefque glabres. 



Tiges droites; 
peduncules & petiole 



II. Tiges couchees ; peduncules ir petioles prefque 
J glabres. 

\ Mauve a feuilles rondes. Malva roUmdifclia. Lin. Sp. 

Malva vulgar s, fort mmore, folio rotunda. Tcurnef. ^^, 
Ses tiges font longues de huit a dix pouces , rameufes & 
couchees fur ia terre; fes feuilles font petites , airondies, 
crenelees, a cinq lobes a peine fenfibles, echancrtfes en coeur 
a leur bafe, & portees fur de longs petioles; fes fleurs font 
ordinairement de couleur blanche, axillaires, pedunculees & 
fort petites. Les foh"o!es de leur calice extericure font tres- 
etroites. On trouve cette plante fur le bord des chemins & 



dans les licux incult€ 



lesr 






n. Tiges droites ; peduncules f petioles tres-velus. 

Mauve fauvage. Malva fylvefr is. Lin. Sp. ^6<). 

AJalua vulgaris, fore majore , folio fnu&to. Tournef. 95. 

Ses tiges font hautes de deux pieds, velues & rameufes; 
s feuilles font petiolecs, vertes, Icgerement vclues , arron- 
les, a cinq lobes obtus & creneles : les flc-urs font grandes. 



(140) 

nculecs , axiflaires & rougeatres ou purpurines ; les di- 
ns de leur coroHe font echancrees, & les folioles dc 

les licux incultes & le long des haies , 1P ; elle eft 
lliente , laxative , adouciflante , anci-nephretique <x anti- 

IV. Feuilles la plupart multifides , iy dont les decoupures 
(cm prcforJcs ir ctMies. 

Tige lifle & tres-glabre; Tige rude & point glabre; 

peduncules inferieiirs pedunciiles inftriJurs 

que les feuilles. que les feuilles. 



V. Tige life ir tres -glabre; peduncules inferieurs une 
fois plus longs que les feuilles. 
Mauve maritime. Malva markima. 

Akra maritima, gallo provindaHs, geranii folio. Tourncf. 

98. 
Malm Tourntfortiana, l.in. Sp. 971. 
Sa tige efl: haute d'un pied & demi, plus ou moins droite* 
^rele, cylindrique , tres-IilTe & d'un vert clair , prefque 
glauque ; {^% feuilles font glahres , muliifides , decoupees 
trcs-nienn , & portecs fur des petioles tres-couris. Les fleurs 
ont tres-grandes , purpurines ou bleuatres , axillaires, foli- 
aires fur les peduncules iuperieurs , mais deux a quatre 
nfemble aux extremites des peduncules inferieurs que Ton 
peut regarder comme des efpeces de rameaux ; les petales ou 
divifions de la coroUe font tchancrees ; les caliccs font courts 
I us. L'exemplaire qui m'a fervi pour cette defcription ^ 
nyoye a M. Thouin par M. I'Abbe Pourret , qui ^ 
I'C cette plante dans les environs de Narbonne : on la 
e aufli dans \^% licux maritimes de la Provence 



7^7 



(141) 

ru^c ir point glahre ; piduncuks hifcrh 
netant pas plus longs que Us fcuilU-s. 



FeuHIes decoupees 

jufqu'au petiole; 

polls de la tige redrcffes , 



couches, <Sc fans point colore 



VII. Fcuillcs decffupees jufqu'au petiole ; polls de la 
tige redreffes , ecanis & inferis chacun 
fur un point colore. 
Mauve mufque'e. Maha mofchata. Lin. Sp. 971. 

Akta folio rottmdo , lacininto. Tourncf. 97. 
Sa tige efl haute d'un pied & demi , drolte , fouvent 
limple, cyhndnqiie, & heriiTee par des poils aiTez lon^s. 
droits & dlllans ; fes fcuillcs font alternes ' " 
<X decoupecs jufqu'au petiole, en cinq 
& plurifidcs ; celles de la racine font 



aiflelles fupei 



fteriles. % 






ifbrmes &: incifees; 
^eiitres ou purpurines , la plupart 
quelques-unes folitaires dans Ics 
ifions de la corolle font echan- 
fTes de polls 6cdc points colores, 
ige : ces fleurs ont une odeur 
: plante dans les lieux fees & 



VIII. Feuilks 



VI dicoupees jufqu'au petiole , poils de 
la tige tres-petits , couches , & fans point 
colore a leur bafe. 
Mauve alcec. Malva alcea. Lin. Sp. 971. 

Alcea vulgaris major. Tourncf. 97. 
Sa tige efl haute de deux a quatre pieds, un peu rameufe 
dure, cylmdriquc, & chargce de poils fort petit* , couches 



(■42) 

; difpofes comme par falfceaux; fcs feitllles font alternes, 
ftantes, petlolees , rudcs au toucher, (Sc partagees en cinq 
.1 en trois fegmens decoupes , pinnatifides , quelquefois 
es-profonds, mais jamais prolongt^s jufqu'au point ou 
insere le petiole ; (ks fleurs font grandes , fort belles , de 
)uleur de chair ou purpurines , pedunculees , difpofees dans 
les aiflelles fuperieures & au fommet de la tige : les divifions 
de la corolle font echancrees, & les calices font velus. 
Cette plante croit fur le bord des bois, dans les lieux incultes 
(Sc couverts , % ; elle ell emolliente , adouciflante , & pafle 
pour bonne dans les dyfTenterles epidemlques- 



Capfules amoncelees ou difpofees en tete ; 

femllcs ovales - ohlongues. 
Malope malacoide. Malope malacoides. Lin. Sp. 

Malacoides betonica folio. Tournef. 98. 
Ses tiges font longues de hurt a dix pouces , couchees, 
cylindrlques , rougeatres ^ prefque glabres; fes feuilles font 
alternes , petioiees , ovalcs-oblongucs , un peu en pointc a 
leur fommet, legcrement echancrees en cceur a leur hale, 
crenclees, & communenient trcs-glabres , on trouve quclques 
polls ecartes fur leur petiole ; les fleurs font grandes : tort 
belles, rougeatres ou purpurines, pedunculees, & placees 
dans les aiflblles fuperieiires des feuilles ; les folioles du calice 
exterieur font larges , cordiformes & pointues. Cette planie 
croic en Provence. % 



75P- 

CaUce exttfieu 
lions ou dav^ 



Cdivif 



760, Calke extineur a Jix divljions. 

Alc^e pafTe-rofe. Alcea rofca. Lin. Sp. ^C6, 

Malva roffa, folio Juhmundo. Tournef. 94. 
^. A/cea rnfea, hortenjls , r^iaxima folio ficus, JbW. oS. 

Alcfa fidfoUa. Lin. Sp. 967. 
, Sa tige eft haute de quatre a fix pleds , drolte. fermc, 
altcrnes , petiolees , farces , arrondics , iin peu en cceur a 
lei.r bafe , creneiees , finuees , anguleufes & velues : ^t% 
«eurs font tres-grandes , fouvent doubles , purpurincs na- 
nachees de Mane, & difpofees fur de courts pedunciL 
dans les a.fTelles fuperleures, formant un peu I'epi par leur 
rapprochement : la yariete ^ s'eleve jufqu'a huit pieds; fes 
teuilles ont desfinuofites profondes, & font prefquc palmees 
Cette plante croit en Provence , cf ; on la cultlve dans !c^ 
jard.ns pour la beaute de ^t% fleurs ; elle eft un oeu vulneralre : 
les fleurs font emollientes & anodines- 



Cnlice extmeiir a huit ou neiif divifioi 

Guimauve. Althxa. 

^ Les fleurs de Guimauve ne diffc>rent de cclfes d, 

p'antcs malvacecs , que par leur calice exterleur , 

divlfions font un peu etroites , pointues (Sc aflez nombr 

ANALYSE, 

Feuilles fmiples , 

mguleufes , ou a trois lobes 

peu fenfibles; 

peduncules longs 



de deux 



:rois ou a cinq lobes 

profonds ; 

peduncules long-s 



pouces ou da vantage. 



Feuilles fmpks, anguleufes on a trois lobes peu ft nfibUs; 

peduncules longs a peine d'un pouce. 
Guimauve officinale. Althcea officinalis. Lin. Sp- 966- 

ALhaa Dlojcoridis ix Pl-nii. Tournef. 97. 
Ses tiges font hautes de trois picds, durcs, cy llnfrJques 



(144) 

y^l, velues, afTez fimples , creufcs & feuillees dans toute Icur 
/ ln,-,.,M^nr- Jes feuilles font alcernes , petiolees , un peu en 

iriileufes, pointues, dcntees, moiles , Manchatres, 
°s d'un coton ou d'un duvet prefque foyeux ; fe 
prcfque feffiles & difpofees dans _les aiffelles des 

& dans les 



II. Feuilles a trcis cu a cinq lohes -profonds ; ■pedunculci 
longs deplus d'un pouce. 

f I .^ ■ II I "N 

Feuilles dont les lobes Feuilles dont les lobes 

font arrondis ou obtus ; ou digitations font pointus; 

tige a peine d'un pled. tige de plus d'un pied. 



Feuilles dont les lobes font arrondis ou obtus; 
tige d'un pied a peine. 
limauvc velue. Althcea hlrfuta. Lin. Sp. 966. 

Althmlhjum. Tournef. 98. 
tige eft ramcufe, plus ou moins droite, & tres-he'rifTee, 
que les petioles , les pedunculcs & les caiicts , de poili 
blancs, droits , allez longs & epars ; fes feuilles font altemes, 
petiolees, d'un vert-pale ou hianchatre , & prefque glalr" 
-delTus ; les inferieures font rcnitbrmes & a cinq lobeS 
ondis & creneles ; les fuperieures font decoupees profon- 
nent en trois lobes oblongs, dentes vers leur fonimet* 
toujours un peu obtus. Les fleurs font blanches , ou d'u" 
ige-pale , poriees fur de longs pedunculcs, & difpofees dans 
ailTelles des feuilles ; les divifions de leur calicc font henf 
s & ciliees. Cctte plante croit dans les hales & les IieuJ 
ultes. O 



TV. Feuilles dont les lobes ou dimtathw, f^.t « ■ . 

ui^ lumens jcnt pointus ; 

tige de plus d'nn pied, 
Gulmauve a feullles de chanvre. Alth<jea cannabina. 
Lin. Sp. 996. 

Alcca cannal'ina. Tournef. 98. 
Cette plante, dans fon lieu nata!, ne s'eleve que {ufqu'a 
deux ou tro.s pieds; fa tige eft dure, menue, cylindrique , 
un peu rameufe & chargee de poils courts ; fes feullles font 
aflez petites, petiofecs , vertes en defTus , blanchatres en- 
defTous, dentees en fcle & la piupart a trois lobes pointus , 
^— telu. du milieu ell une fois plus long que les deux 
les fleurs font rouge^tres , petites, portees fur dcs 
^ _ :ules longs de trois pouces & dlfpofees dans les aifTelles 
(uperieures & au fonimet de la tige. La meme plante cultivee, 
s'eleve une fois da vantage , & fes feuiiles font alors divifees 
en digitations, profondes, etroites & plus nombreufes. On 
trouye cette efpece dans les rignes & fur le bord i^s. bois 
en Provence & en Languedoc. % 

CoroIIe regulicre 765 



Corolle irreguli( 



7^}' C Un feul ovaire tres - fin.ple. 

Corolle n-guliere -^ 764. 

) Ovaires nombreux & ramafTe's- 



7^. 

Un feul ovaire tres-funplc. 



Ovaire fefllle 765 

Ovaire porre fur un long pe- 
!uncule 7gr 



J Ovaire prive de llyle .... 77 > 



j66, C Calice a deux divifions, . 76/ 

Ovaire charge de fiyle , . . J ^^^,_ ^ ^^_^^ ^^^ ^_ .,^^._ 



^6-/. Calke a deux dmfions. 

Pourpier potager. Portulaca oleracea. Lin. Sp. 638. 

Portulaca anguflifolia. Slpe Jylrfflris. Toumcf. 236. 
(h. Portulaca ktifolla five fativa. Ibid. 
Ses tlcrcs font tendrcs , fucculentes , liflTes , rameufes , plus 
ou moins couchees , & longucs d'un pied a peu - pros. Ses 
feuilles font oblongues , cuneifornies , charnues , tendres & 
luifantcs. Ses fleiirs font feffiles , ramaffees <Sc conipofees 
d'un calice a deux divlfions , de cinq petaics jaunatres, 
de douze a aulnze etamines & d'un ovaire charge d'un ftyle, 
felon M. Linne, ou de cinq felon M. de Haller. H leur 
fuccede une capfule ovale , conique , poiyfperme & qui 

rult7ves , les terreins gras. On en conferve dans les jardlns 



/O r Calice a cinq divifions ou cinq 

7 <^ ^ • (foHoles egalcs \ toutes difpofees 

Ifur un fcSl rang 1^^ 

Calice a plus de deux divifions J Q^y^^^ compofe de cinq fdioles 



|inegales,doi 

f petites que les autres , ou ca- 
Vrieures & hors de rang. . . 77 



7^9' ^ \ Feuilles oppofees 

Calice a cinq divijions ouj 
cinq folioles egales, M 
toutes d,fpofeesfur unfeu/l p^^^.j,^^ ^j^^^^^^ ^ 



(H7) 

FeuUIes oppofees. 

Millepertuis. H)per'icum. 

Les fleurs de Millepertuis font compofees cl'un callce 

profondemenr quinquefide ; do cinq petales iaunes& oblongs; 

un grand nombre d'etaniines , dont les filamcns font un peu 

pproches a leur bafe 6c dillingues comme par faifceaux , & 

un ovaire ovale charge d'un a cinq ftyles. Le fiuit' eft 

le capfule conique ou globuleufe, polyfperme, (Scdivlfee en 

irant de loges que I'ovaire a de ftyles. 

Obs. Les feuilles , Ics calices & les petales , font fouvent 

)rdees de points noirs & glanduleux. 

ANALYSE. 



Tige <Sc feuilles glabres. Tige & feuilles velues. 
I. 1 XVI. 


r. Tige ir feuilles glabres. 


Divifions du calice 

bordees de points noiratres 

& glanduleux. 

I I. 


Divifions du calice^ 

non bordees 

de points noiratres. 

X I. 


ir. Divificns du calice be 
ir g. 


rdces de points noiratres 
anduleux. 


FcuiIIcsovaIes,oucncceuf, 

ou lineaires. 

I I I. 


FeuJllc-s 

tout-a-fait orbiculaires. 

X. 


III. FeuUlcs cvales, cu 


en ccEur , ou lineaires. 



IV. 



(.48) 

Tigc droite. 



(Scdifpofeespar' 




JVT. Feuilles cvaies, fe{filcs , & bordces de points noirs, 
Millepertuls de montagnc. Hypericum montanum. Lin. Sp. 

Hypericum elegmtifmum ncn ramojtini , folio lata. 
Tournef. 255. 
Sa tloe efl haute d'un pled & demi, droite, cyHndriquC 
: tres-timple, fos entre-nceuds fupeneurs font tres-grands. 
: la font paroUre prefque nuc vers Ton (ommet ; fes teumcs 
>nt ovales-oblongucs, ternilnees par une^ponne obture, 
nerveufes & d'un vert blanchatrc en-dcfious. Les fleui^ 
font termlnales & dKpofees en une panicu e courte t 
,fl-erree. On trouve ce\te plante dans les bols & les lieu^ 



VII. Feuilles en cczur , ample xic aides , if ja 
de points ?ioirs. 
Millepertuis elegant. Hypericum pukhn. 



s horded 
Lin. Sp, 



H;ffrici 



te6lum, Tourncf. 255. 






( '49) 



cctte plante vieillit ou 
couieur rouge dans t( 
ks hois fees & pierre 



jaune & difpofees en panicule etroite & peu ,arnfe" Lor^Sn. 



VIII /-..//^V. .'.-./.,., //.,.;>.., ^ ^^;,./^..^,, ,,,,,V///... 

Millepertuls vertlcille. Hypericum vertiallatum. 

Hjpaicum faxaiile , tenuilfmo & glauco folio, Tourncf 






trge eft haute de huit a neuf pouces , cvlindrique , dure . 
ure & tres-branchue dans fa partie inferieure; fes feuilles 
etites, nombreufes, etroites , obtufes & toujours dif- 
pofees trojsenfenible a chaque noeud, independamment des 
jeunes pouites ou dc, ftipules qui font fouvenc parohre les 
vcrcrcrlles plus garnis. Les fleurs font terminales , pedunculecs 
& en pet.t nombre : leurs petales font deux ou trois fois plus 
lerfocrrs '^'"' ^" ''°"'' ""'P'^"^^ ^" y^xo...c., plrmi 



IX- Tige couchce. ^ 

iMilfcpcrtuIs couche. Hypericum Innnifufum. Lin. Sp. 

Hj^pnkum vunusjupinum, vel Jup^num slahunr. To.rnef. 

Ij^^s ibnt ovalesl^l^ngS:: ^a^^ dige^^,;^: 
bords de quelques points noirs, & fouvent perfbrees" 



peduncule. *Cette plante 
ux & les paturages fee 



jauncs, terminales cSc foJitalr 



Fcuillcs 



Mil[opertuisnionnoycr. H\ 



H^it crbiculaires, 
ypericiimnummularium. Lin. Sp. 



Hypericum nummujaria folio. Tourncf. : 



> tiges lent hautcs de t 



[pouces, tres.graip^^ 



('5o) 

foibles, cyllndnques , & fouvent un p€U Branchues ; fes 
feuilles font petites , orbiculaires, glabres , vcrtes cn-delTus, 
" legerement blanchatres en-dclTbus; ellcs font hordees 

terminales & difpofees en un bouquet ou une efpece 
de panicuie courte & peu garnie. Cette plante a eie obfervee 
dans les environs de Grenoble par D.om Fourmault. IP 



Tige herbacee ; 

feuilles n'ayant jam 

un pouce de largeu: 

X I I. 



feuilles^ ayant toujours 

de largeur. 
X V. 







XIII, 

Millepertuis 



Ti^c carn'c ; fes angles font continues fans 
interruption dans toute fa longueur. 

e. Hypericum quadranguhnn. Lin. Sp- 
aJcyroH mum, caule quadrajiguh, Tournef. 



fl haute d'un pied <3c demi 
blement quadrangulaire,g!abr" -^^ ^ """"' 



trcs-droite, Tenli- 

branchue,ougar"'^ 

rameaux extremement courts ; fes feuiUcs font 

, glabres fans points tranfparens fur leur difque. 

'en ont que de peu fenfibles ; ellcs font nombreuffS, ^ 

,ent dans toute la longueur de la tige des entre-nceua 

confiderables : fes fleurs font terminales , affez V^^'f^^Z 

difpofees en une panicuie mediocre. On trouve cette plant 

dans ies marais & les fofles humides. % _^ 



XIV. Tige ncvi carree ; fes angles f^nt intevrompus f 

deplaces a chaque entre-nceud, 
Mlllepertuls comn.un. Hypericum ndgare. Tournef. ^54.. 

Hypericum perforatum. Lin. Sp. 1105. 
Sa nge eft haute de deux a trols pleds , tres - branchue , 
^flez ferme cylindnque, ma.s gamie a chaque entre-nceud 
de deux angles oppoies , pvoduits par la nervure moyenne 
de chaque fbuiHc qui eft courante , & fe prolongc feulemcnt 
dans la ongueur de Ton cntre-noeud interleurr les fcuilles 
ionr ovales-ohlongues, obt u fes , verres , ^labres & remar- 
quables par des points tranfpaiens parfemes fur leur difoue, 
ce qui Jes fait paroitre criblees de petits trous : les fieurs 
ont jaunes, terminales & difpofees en niveau ou en une 
:rpece de corymbe aflez garni Cette plante eft commune 
lans les bois, Ics iieux xncultes & le long d^^ Jiaies, %- elle 
^ft tres-vulneraire refolutive, vermifuge, mondificati^e & 
uue dans le crachement de fang. 

XV. Tige ligneufe; feuillcs ayant toujoias un pence 

au mcins de largcur, 
Mlllepcrtuis baccifere. Hypericum baccifenim. [toute falne] 

Hypericum androjamum. Lin. Sp. 1102. 

rhfr" ''^'J ^Z"" ^'"P^^Sf^^.V^ ^" trois pieds, cylindriques, 
chargecs de deux bgnes failfantes ou elpece d'angles trcs- 
petus , & feu ii^es da,, toute [eur longu/ur; fes feuilles font 
grand«, ovo.des ieftlles , glabres /ncrveufes & veinees 
-n-deftous; elles deviennent d'un rouge obfcur en automne, 
-u lorfquelles fe sechent : Ics fleuis font jaunes, pctitcs en 
proportion dtj, autres parties , pedunculecs <& diTpofees en 
une efpece d ombelfe terminale. Leur fruit eft une forie 
de faaie noiratre , fpherique & polyfperme. On trouvc cc 
foLis-arbriftl-au dans fes Iieux couverts en Provence, f? ; il 
palle pour vulnerairc^ reloJutlf & vermifuge^ 



!• T/V(? ^ feuilles seines, 

I'l l ■ n il ^^^ -—^MMMW— — ^ 

Ige droite & longue Tige couchee & longue 

dc plus d'un pied. de moins d'un pied. 

XVII. XVIII. 

XVII. Tige drcitc er, longue de plus d'un pied, 

Mlilepertuis velu. Hypericum hirfutum. Lin. Sp. 1105. 

H}'peruum viUcJum ereilum , caule rotundo. Tournef. 255. 

Sa tige efl haute dc deux ou trois pieds , tres- droite, 

ylindnque, pcu hranchue & feuillee dans toute fa longueur; 



fre-noeuds peu confiderables. Les fltu 

oarnie. Les divi- 
rs tres-abondans. 



en une panicule terminaie , alongee & affez 
lions de Icur calice font bordecs de 



M\z plante dans les bois 



montagneu: 



XVIII. Tige couchee ir longue de moi?2s d'un pied. 
Millepertuis cotonneux. Hypericum tomentofwn. Lin. Sp. 

Jlj'fcucum fupimm tomentojum . minus vd Monf^tliacm 
J ournei. 355. 
(h, Hypericum paluftrejupmurn.tomentofum. Ibid. 
Hypericum dodes. Lin. Sp. 1106, 
Ses tiges font longues de fix a huit pouces , cylindriques , 
cotonneufes, feuiifees & ordinairement fimplcs ; fes feuilles 
font ovales , obtufes , molles , cotonneufes , & blanchatres ; 
elies ont prefque toutes dans leurs aiflelles , des jeunes poufTes 
qui fe developpent rareraent. Les fleurs font jaunes , termi- 
nales & difpofees fur des peduncules oppofes qui forment une 
panicule courte fSc bifide ; la fleur qui nait dans la bifurcation 
■ lale eft prefque feffile. La variete {h a fes feuilles pl"S 
iies , <Sc {^% caiices prefque glabres. Cette plante croit dans 
'es humides & marecageux. % 



Teuilles ahernes, 
Tilleul commun. Tilla Europcca. Lin. Sp. 7 ? ? . 

Tillafamna , folio majore. Tourncf. 6, ,. 
/3. Tilia fumina, folo minon. ]bicf. 
^ Arbre eleve & d'un beau port ; Ton tronc eft droit , Ton 
ecorce gnfatre & fes feuHles alterncs , petlolees , arrondies , 
un peu en coeur , terminees par une polntc , dentt'cs en Icnrs 
bords, & nerveufcs en - deftbus , avec dcs polls dans les 
angles des nervurcs. Lcs peduncules font axillaires c^ adherens 






a ceo m pas 



nguette partic 



detachee dans fa nai 


ie fuperieur 


; ils font 


pendans 


& portent 


chacun cinq ou l]x 


fleurs bhu 


ches d'un 


e odour 


agreable. 


conipofees d'un call 
\^t% a leur fommet . 


e a cinq dl 


ifions de 
d'etamin 


VXl 


!es crene- 
iin ovalre 


arrondi , charge d'u 


.^f^nfftyk 


Le frui 


eft une 


capftde a 


cinqloges dontqu 
croit dans les bois 


tre font ordinairemen 


fteriles. 


Cct arbre 


I7. On I'e 


mploie p 
incs , ctp 


ur i'orn 


ment des 


promenades. Ses flei 
modiqucs 6c anti-hv 


rs font anoc 
'tc'rlques. 


.aliqucs, 


antl-fpaf. 



Caike compoje de cinq foholes he g ales , dont 

deux font ou plus petites que les mitres, 

ou exterteures, & hors de rangs. 

Cifte. Cifus. 

_Les ficurs de Clfte font compofees d'un calice de 1 

nombre d'e 



pieces ovales , polntues, concaves & inegales; de cinq petales 
arrondls & tres - ouverrs ; d'un grand r ' "' " 



^ - .. fes petales ;& d'un c._.._-.._-^ 

mate globuleux, Lc fruit eft une capfule polyfperme & a 
une ou plufieurs loges. 

Obs. Les Cifies de M. de Tournefort ont feur capfule 
rf.v.fee en cinq ou dix loges, & les Helianthemes du ni(mc 
^uteur, ont la Jeur uniloculaire & trivalve. 



(154) 
ANALYSE. 



Folioles 
callcinales exte: 
um la 



prefque auffi grandes 
ou plus grandes 
qii^ les autres. 
X X X 1 V. 




Point de llipules 

la bafe des feuilles. 

XXI. 



Fleurs blanches 
ou rougeatres. 



rs de couleur jaune 
& point pales , 
ni rougeatres. 



; pales ou rougeatres. 



Calices jjIus longs 
que les pedimcules; 
lapfulc de la longueu) 



Calices moins longs 
que les pedunculcs; 
capfule plus courte 



771 



V. CaUces plus longs ^ue les piduncuks ; capfuU 
de la longueur dii calico, 
Cide ledier. Ciftus ledifolius. Lin. Sp. 74.2. 
Heliamhaimm fobs kdi. Tournef. 249. 
fiuille?'f f'^r"'' "^^ ^'' ' ^'?^ P^"«^' ^^^''^' cylindrlque. 
opposes /pi.fole., , verdSrpf„"oa J,o „f d feT 

ova es-oblongucs ou ellipiiques , & les /unerieure. Inn. In 
ceolees : les fleurs font alterne non ax iTa re, fl HT r 

cs provinces meridionales. Q 



^ 



VI. Calices moins longs que les pddunculcs ; capfulc plus 
courte que le calice, 
Cifle a feuiiles de faule. Cijlus falicifolius. Lin. Sp. 742. 
Hdianthmum JaUcis folio, lournef, .49. 



cinq hgfes OnTo'u'v'e cet,e''"la'';''"""'p" '""«' 



dans Ics lieux lleriles. © 





X. Fcuilles vcrtes\if tres-IIfes m-deffus. 

Cifte luifant. Ciftus fpkndens, 

Helianthemum alhm , grmanicum. Tournef. 24.8. 

Sa tige eft haute d'un pled, tres-rameufe dans fa partie 
.nferieure, ditFufe & feuillee feulement fur fes rameaux, qui 
font greles , cyllndrlques & aflfcz glabres ; fcs fcullies font 
petiolees, oppofees , fanceolees-llnealrcs , d'un vert fonce, 
& luifantes en - dcfTus , partagees par une gouttierc ou un 
fiHon longitudinal, un peu replie'es en leurs bords comme 
celles du roniarin , & blanclwtres en-defTous; ^ts fleurs font 
blanches, peduncuiecs , alternes & difpofees au fommet des 
rameaux : leurs etamincs font jaunes , ainfi que les onglets 
de leurs petales. Ce fous-arbriffeau croit dans les provinces 

' idionales fur le bord des bois. T? 



X. Feuilles blanchatres des deux cotes, if pcint lip 
en.de(fus, 
Cifte a feuilles de polium. Ciflus polif alius. Lin. Sp. 745' 

Hflianthemum foUis polli montani. Tourncf. 249. 
Scs tiges font couchees, rameufes, dlffu/ls & blanchatres 
ians leu? partie fuperleure; fes feuilles font etroitcs, bnea.res, 
»ointues , blanchatres , partagees par un fillon , tres-rapprochee 
es unes des autres, & difpofees fculement vers le iommet des 
.atneaux. Je n'ai pas vu fes fleurs; elles ont ieur calice mi_ 
& leurs petales dentees, felon M. Linne. J'l 
nlinte fur la cote pierreufe qui borde la gr; 
cOte Je la riviere, a deux \ 



f'57) 

Calices veins* 
^elu. Ciflus hirfutus. 



HtUanthemum fio) 



. folio angujlo , hhjuto. TourncC 



/J. HtUanthamm Jaxatik , folils & caulihus incanis , oblongU, 

Ciftus apenninus. Lin. Sp. 74.^. 
>. Ci^//5 pihju^. Ibid. 

tiges font afTcz drokes , rameufes , pubefcentcs, hlar>- 
5 > <X s eleventh a peu-prcs a la hauteur d'un nled ; fes 
feuilles font oppofees , velucs, blanchatres & leoerement 
cotonneufes en-deffous; les fleurs font blanches, pedifnculecs, 
& difpofees en maniere d'epi au fommet des tiljes La va 
i ;;*^^%^ "5 "^^^"^^^ q"; J^^qu'a huk ou neuf poucirs, & porte 
des feuilles un peu etroites & blanchatres d^s deux ccVes • 
/ in H 'i^''' ^ r^ f "'' f ^'"il-^" ovafes-oblongues & verdatre^ 
'en-defTus; fes fleurs font affez grandes , blanches, ou ie^i- 
rement coufeur de rofe. La variete .T eQ plus fortem?nt 
^ prccedentes dans toutes fe parties ; fcs feuilles 
'^' v.fr«^,5lent beaucoup a celles de Telp.cc 




1 ige tlont la lonoueur 

n'exiede pas fix p^ouces. 

X V. 



XIV. Tigcs tongues 

Clfte grandiflore. Ciflm 



grandijiorm 



Hehanthanon panax chironmn. Lob. ic. 117. 

An helianihemum vulgare , fore dilutiore. Toumef. 24.8. 

Cette plante a beaucoup de rapport avec le cifte hellan- 

leme , n.' XVI J , nials die eft plus grande cJans tomes 

parties; fes feuilles ont pres d'un poucc de longueur f 



deux ligr 

ne font pas fenfiblemcnt repii 
leurs bords. Ses fleurs font grandes & d'un beau 
:tte plante dans les lieux montagneux 
fur le bord Acs. bois. \y 






XV. 77,-^- 

Cifte a fc 



It la longueur nexcede pas fix pouces^ 
de ferpolct. Cifias ferpillifoUus. Lin. Sp. 

hemum ferpilli folio , fore majore . aureo , odorato. 



Ses tigcs {ont tongues de cinq ; 
velucs, feuillees, rameufes, difFufes, couchees & i 
la terre; fes ieuilles font oppofees , petiolees , ovales- 
oblongues , allant en pointe vers leur fommet , velues parti- 
culierement en-deflbs, & vertes des deux cotes. Ses tleurs 
i'ont cVun beau jaune, afiez grandes, pedunculees & difpofees 
en maniere d'epi , aux extremites Aes tiges. Lcurs calicos Tont 
tres - velus. On trouve cem plante dans Ics lieux arides des 
Provinces nieridionaies. fj 



XVI. Feuilles hlanc 


hhres en-de\feus. 


Feuilles vertes en-defTus, 

& dent Ics bords 

font un pcu roules en-dcflbus. 

X V I I. 


Feuilles blanchatres .J 

des deux cotes , % 

& dont Ics bords M 

ne font point roules J 

eu-dJlous. 1 



XVII. Feuilles 



i^59) 

tcs en-dcffus, ir dont les hrJs fmt 
tin pen rouUs en-deffous. 
Ciae helrantheme. Ciflus hdianthanum. Lin. Sp. 744 

Hdianthamrn vulgare , flore luteo. Tournef. .^8. 
Ses tlges font longues de fix a neuf pouces , .reles 
legerement veues rameufes, diffufes & couchees ^fi! li 

planre eft commune fur Ics coliines, dans le Seuv' fe^ & 




XIX. Feuilles tres-pethes , longues ^ p.inc de deux 

, hgnes , ir un peu plides en gouttme, 

Cifte 4 feuilles de thym. Ciflus th/nifolius. Lin. Sp. 



Hdkmhmum thymi folio buano. Tounief. 



..^"^'g^eftligneufcbrune, 
diffufe, & forme fur la tcrre un -azon tre^'-rudedeT' 

^ de p<„ls Wanes , couches & un peu fep.ires ou L°"" 



XXIII. Fcuilles cvale. 


cu [ancer:ces, \ 


Feulllcs vcrdcitrcs dcs deux 


FcLiillL's hKuichatres 
& cotonneufos cn-tlclTouS. 


X X I V. 


X X V. 




"^ 1o^* 



Fcuilles verdatres des deux cotes. 



Hd'umthmum firpilU folio, fort Viinore, aureo, odorata^ 
Ciflus akndkus, Lin. Sp. 74.1. 

Sa tige eft ligneufe & fe divlfe a fa bafe en Leaucoup Jfi 
rameaux couches, greles , rougeatres, velus , diffus, etales 
& divergens; fes feuilles font petites, ovales - ob!ongues , 
oppofees , prefque feffiles , verdatres , velues & comme 
cillees en leurs bords ; fes fleurs font jaunes , affez petites , 
pedunculees , & difpofees aux extremites des rameaux : leur 



calice eft charge de polls blancs, droits &: un peu 
Cette plante croit dans les provinces meridionales. 



XXV. FeuilUs blanchatres ir cotonneufes en-dejfous. 
Cifte a feuilles de myrthe. Ciflus myrthifoUus, • 

"JdcHanthemum foHis tJiyrti minorii , Jublus mcanh, ToUrnj^, 

24.9. 
Ciflus cams. Lin. Sp. 74.0. 
^. Hclianthmum aijnnum, folio pilofella mum's. Tourtief, 
249. 
ajius n^arifohs. Lin. Sp. 74T. 

Ses tiges font longues de quatre a fix pouces, ligneufes, 
neufes, tres-greles , feuillees dans leur partie fuperieure & 
fur leurs rameaux; fes feuilles font petites, ovalcs, pointues, 
verdatres ou chargees de quelques poils blancs en-delfus, mais 
cotonneufes & fort blanches en-dellbus : fes fieurs font jaunes, 
petites, terminales & difpofees en bouquets courts, prefque 
ombelliformes. La varlete (h a fes feuilles moins pointues & 
plus conrtammcnt verdatres en-deftus. Cette plante croit en 
Provence , .fj ; fa varlete a ete obfervee datis les environs de 
Narbonne par M. Tabbe Pourret. • 



TonuHU 



(I62) 

FeuUles etroites f lineaires. 




XXVII. Flms blanches & difpofees prefque en 
cmbelle, 
lie ombelle. Ciflus wnbdlatus. Lin. Sp. 739. 

IleHanthmum foh thymi, fortius umhellatis. Toarrief, 

tige efl: brune , branchue , 6c s'eleve jufqu'a huit on 
dix pouces; die eft garnie de beaucoup de rameaux greles, 
"^ I'illes & un peu vifqueux ; i'ts feuilles font lineaires , tres- 



XXVIII. Flcttrs jaunes ir point difp^pes en cmbelle. 

FIcurs en grappcs ; feuilles Fleurs folltaires; 

elauques, fetncees, & dont feuilles vertes , lineaires, 
les ajflelies font garnles de & la plupart 

jcuncs poufTes falciculees. ayant leurs aiffeiles nues» 
XXIX. XXX. 

XXIX. Fleurs en grappes ; feuilles glauques, fetafees^ 

ir done Us aifelles font gamies de jeunes 
poujfes fafcicidees. 
Clfte a feuilles glauques. Ciflus glaiicophyllas. 

Helianthtmum Ma{filUnfe coridis folio, Tournef. ajo. 
Cifus lavr'pes. Lin. Sp. 739. 
Ses tigcs font longues de fept ou huit pouces, ligneuft^f 
hruncs ou cendrees, un peu couchees & tres-rameufes; ^ 
feuilles font nombreufes, alternes, fetacees-lineaires , longue 
de trois a quatrc li^nes, d'une couleur glauque , & 1°"^ j 



17^^ 



garnies Jans leurs aifTelies , de paquets d'autres feullles plus 
petites, formes par les nouvelles pouffcs. Les fleurs fonf 
; , pedunculees & difpofees au fommet A^$, rameaux 
^ a huic enfemble , en maniere de giappes ; dies ont 
leur calice velu. On trouve cette piante en Provence, f^ 



XXX. Fleurs [olitaires ; feuHles venes , line'aires , b" la 
plupart ayant leurs aijfclles nues, 
Cifte a fc^uilles nues. Ciflus nudifolius. 
A. Heh 

If 

/5. Hdiamhemum unuifotium . eredum. luteo fiore. Ibid, 

Sa tige ell grele , rameufe , feuillee , dure , ligneufe a fa 
bafe, plus ou moins droite, & haute de fix a huit poures; 
fes rameaux font tres-ouverts , & les inferieurs font couches 
fur la terre ; fes feuilles font alternes , tres-menues , retnar- 
quables par quelques afperites en leurs boids , & refftmblent 
un peu a celles de la lineaire ou 6.0. muflier commun , mais 
elles font beaucoup plus petites. Les inferieurcs ont quclqueS 

ux naiflani dans leurs aifTelies , mais prtTque tomes les 

font nues ; Its fleurs font jauncs , folUaires fur Icur 
peduncuie, & fouvent menie fur chaque rameau. On trouve 
piante dans les environs de Paris, f^ 



XXX f. Tioe herbacce & point couchh 
Fleurs jaunes & tachees 



XXXII. Fleurs jaunes f tachees dc rouge cu de yieleu 
Cifte tache. Cifius guttatus, Lin. Sp. 74.1. 
Hdianthemum fore rrtacuhjo, Tournef. a 5 o, 

Sa tige efl: droite, un peu rameufe, lierifTee de polls blancs, 
(Sc s'eleve jufqu a huit ou dix pouces; ^ts feullles font affez 
grande$, ovaWoblongues , oppofees, fefliles, velues & ua 



77^ 



(164.) 

peu rudes au toucher. Les fuperieim 
" 2S. Les fleurs font pedunculees , d'l 






XXXIir. Fleurs jamm & point tachees, 
CJlle ncrveux. Cifius nervojhs, 

Hdianthmum j,lantagms folw, pmnne. Tournef. i j«; 

Cijlus tuberaria, Lin. Sp. 74-1. 

Ses feuilles radicales font ovales , velues & charge'es it 

■>\s nervures iongitudinales ; celles de la tige font lanceole'es 

6c ordrnairement glabres , & les fuperieures font etroites & 

ts. On trouve cette plante en Provence & en Lan- 

guedoc. % 

XXXIV. Folioles calicinales exterUures , auffl larges^ 
prefqite aujfi grandes ou plus grandes 



Fleurs blanches ou jaunc 



Feuilles retrecies 

infenfiblemeni vers leurbafe, 

mais non petioleef 

XXXIX. 



XX XV J. Feuilles dtjlinacment pctlo. 



/e) tes des deux d 
X X X V I L 



Feuilles obtufes 

& blanchatres, 

particulierement en-deflbuJ* 

X X X V I H- 



r7^- 



(16^) 

XXXVJl. Feuilles pointues b' mtes des deux eSth, 
Clfte a feuilles de iaurler. CiJJus laurifolius. Lin. Sp. 73^. 

Ciflus Udon foils Imirinis, Tournef. 260. 
ArbriiTeau de deux pleds , dont la tige eft rameufe «^ 
I'ecorce d'une couleur brune ou rougeatre ; fes feuilks font 
oppofees , petiolees , ovales , pointues , verdarres , prcfque 
glabrcs , nerveufes & legerement vifqueufes ; ieurs pexioles 
(bnt velus & un peu rougeatres a leur bafe : les flvur-; font 
blanches, terminales & portees fur des peduncules affcz longs. 
II croit dans les environs de Montpeliier. fj 



XXX VIII. Feuilles obtufes ir blanchaires , particulUfement 
en-d4ous. 
Cifle a feuilles de fauge. Ciflus falvifolius. Lia. S^. 738, 
Cijlus jamina, folio falvia , elatior if redh virgis, Tourn. 

ArbrifTeau d'un pied & demi , rameux & plus qu moins 
droit; fon ecorce ell d'un brun rougeatre, & ^t% jeunes 
poufles font velues & cotonneufes ; fes feuilles font oppofees, 
petiolees, ovales, obtufes, ridees, d'un vert blanchatrf- tn- 
deffus, & prefque cotonneufes en-deffous , fur- tout dans 
mneffe. Les |:>eduncules font iongs d'un a deux pouces, 
ticnnent chacun une fleur blanche ou legerement jau- 
II croit en Provence & en Languedoc. [7 



XXXIX. Feuilles mrecies infenfiblement vers leur bafe. 



Feuilles lanceole'cs 

& glabres en-deflus. 

X L. 



Feuilles lineaires-lanceolees, 

& point glabres en-deflus. 

X L I. 



!L. Feuilles lanceolees ir glabres en-deffus. 
Ciile ladanier. Cifius ladaniferus. Lin. Sp. 737- 

Ciffus hdanifera, hifpanka , JaUds folio > fon eanS.de* 
Tournef. 260. 

ArbiUTeau tj'un a 4eux pleds, dont I'ecorce eft brune > ie$ 



ieunes ranieaux veTus & les feullles Oppofees , lanceolee^f 
?es d'un fuc tres-vifqueux , un peu ridees , nerveufes, 
vert fonce en-deflus, cotonneufes & blanchatres en- 

defTous ; fes fleurs font blanches , portees fur des peduncules 

-u rameux, & n'ont jamais plus de deux pouces de 

tie ; les petales font jaunatres en leur ongiet ; le ftyle 

qui foutient le lligmate n'a qu'un quart de ligne de longueur. 



['abbe 



Is blancs aflez longs. Get aibrifleau croit d; 
IS de Narbonne ou il a ete obferve par M. 
t , fj ; fon odeur efl forte & balfamique. 



X L I. Feuilles lineahes - lanciolees ir point g lakes 

en-de{fus, 

Cifle de Montpellier. Cijlus Monfpelienfis. Lin. Sp. 737. 

Clfius ladanifera , MonfpeUfnJium, Tournef. a 60, 

/3. Cijlus kdon J jolils olea. , fed anguflioribus. Ibid. 

Get arbrifleau refTemble beaucoup au precedent & pourrolt 



d ffere en effet (jue par {e^?, feuilles qui font una fois 
;roites & chargees de quelques poils fort courts en- 
mais le fuc vifqutux qui les enduit Its fait paroitre 






glabres & quelquefnis un peu lulfantcs ; fes fleurs font 
blanches, por;ecs fur des peduncules velus & i 
pas tout-a-falt un pouce de diametre. On le 
vence <Sc en Lan^uedoc. \^ 



^ tres-ondulees 

& frifees en leurs bords- 

X L I I I. 



Feuilles larges 

de plus de trois llgnes, 

planes & point frifees 

en leurs bords. 

X L 1 V. 



Xt67) 
XLIir. FeuUles petites , Urges a peine de trois Ugm i 
trh-ondulccs & frife'es en leurs bords, 
Cifte frife. Ciftus crifpus. Lrn. Sp. 738. 

Ciflus mas foiiis undularit ir crifids. Tournef. 159. 
Sa tige eft haute d'un pied & deml, rameufe , tortueufe^ 
plus ou moins dro'ite , & rccouverte d'une ecurce bnine; k% 
> rameaux font v..ius & blanchatres ; fcs feuilles font 
; , lanceolees , ridees , frifees , cotonneufes 6c blan- 
chatres des deux cotes , & un peu ramalTees vers ie fommet 
' s rameaux; ^qs fleurs font tcrminales , purpurines & pedun- 
lees: leurs petales font legerement echancres en cceur , & 
les folioles inierieures de leur callce font terminees par une 
polnte particuliere. On trouve cet arbrifleau dans les lies 
d'Hyeres. Z? 

XLIV. Feuilles largcs de plus de trois lignes , planes 
ir point frifees en leurs herds, 

■ ■ ^ — — > 

Feuilles fpatufees ; Feuilles ovales ou elllptiques; 

elles font plus retrecies elles ne font pas 

[ans leur partie Inferieure plus retrecies vers leur bafe 

que vers leur fommet. que vers leur fommet. 

^ L V. I X L V I. 

XLV. Feuilles fpatulees, 

Cifte blanc. Clflus incamts. Lin. Sp. 736. 

Ciflus tnas 2. foUo lofigiare, Tournef. z^<j, 
Sa tige eft haute de deux pleds & poufTe beaucoup de 
imeaux velus & blanchatres ; fcs feuilles font oppofees, 
ipatulees , ovales-oblongues , toufours plus fortement retrecies 
leur fommet, legerement ridees, un peu cotonneufes, 
blanchatres des deux cotes, mais particulierement en-deftbus; 
les fleurs font purpurines , pedunculees & terminales ; leurs 
petales font en cceur; leurs calices & leurs peduncules font 
charges de polls blancs. Cet arbriffeau croii dans Jes, environs 
de Narbonne. f^ 



(.«8) 
XLVT. ' Feuilks cvates cu eliiptiquesl 

Cirte cotonncux. Ciflus tomentofas. 

dps mas folio oblongo , incano. ToUrnef. 259; 
Ofms albidffs, Lin. Sp. 737. 

Cet arbrifTeau refTemble beaucoup au precedent , mais il 
en dlffere conftammcnt par fes rameaux , &: ies peduncuies 
de fes fleurs , qui font cotonneux & non pas fimplement 
velus ; par la forme de fes feuiHes qui ne font jamais plus 
retrecies vers leur bafe que vers leur fommet ; & par fes petales 
qui ne font pas echancres en coeur. li croit en Provence & 
^n Languedoc. f^ 



773' 

Ovaireprive deflyle, . , 


C Quatre petales 

'I Plus de quatre petales.. 


77^ 
779 


774- 

Quatre petales 


C Calicede deux feuilles. 
I Calicede quatre feuilles 


77$ 

778 


775- 


r S.,„,a,eWeu.ou.o 


s divi- 


Cahce de deux feuilles , . 


') Stigmate en plateau ra> 
C& a plus dc trois divifions 


777 



27^6, Stigmate a deux mi tms dmfions. 

Chelidoine. Chel'idonium, 
Ltt. Chelidoines ont beaucoup de rapport avec Ies PavotsJ 
leurs fleurs font coriipofees d'un calice de deux feuilles tres- 
caduques , de quatre petales planes, arrondies ou ovales, 
de beaucoup d'etamines iibres , & d'un ovaire cylindrique, 
termine par un fligmate ordinaircment bifide. Le fi^iil eit 
une iilique llneaire, uniloculaire & poljfperme. 



(i69) 
^■j6. ANALYSE, 




r. Stigmate a deux divifwns ; feurs rouges, 

Chelldoine rouge. Chelidoniwn phcenicewn. 

A, Glauc'mm hirfuium , fiore phaniceo. Tournef. 254.. 
yS. Cldudum glabrum , fore phankio. Ibid. 

CheUdonium corniculamm. Lin. Sp. 734.. [a, ^J. 
Ses tiges font hautes d'un pled ou un peu plus , tres- 
rameufes & heriffees de polls blancs un pcu ecartes ; fes 
feuilles font fefliles , prefque amplexicaules , protbndement 
plnnatifides , <Sc heridees de polls blancs ; leuvs decoupures 
font poiniues <Sc dentees, & ieurs angles rentrans font ar- 
rondls ; les peduncules font unlflores > les petales font rouges 
- une tache violette ou noiratre en leur onglet , <3c les 
es font longues de quatre a cinq pouces. Cette plantc 
dans les provinces meridionalcs. O 



Iir. Stigmate a trois divifions ; purs vhlettes, 

Chelldoine violette. CheUdonium vielaceum. 
Glauciim fore vlolaceo% Tournef. 254. 
Chelidonium hyhridim, Lin. Sp. 724-. 
Sa trge eft rameufe , lifTe ou chargee de quclques polls 
ecartes, & s'eleve jufqu'a un pied & demi; fes feuilles 
fontalternes, feiTiles , profondement decoupees, deux ou 
trois fois pinnatifides, & a pinnules etroites, poiutues & 
prefque lineaires. Ses fieurs font grandes , d'un violet fonce , 
& foUiaires fur leur peduncuie; ie5 peiales cm unc tach« 



77^^ 



e en leur ongTet , & les filiques n'ont^ que deuT oti 
; pouces de longueur. Cette plante croJt en Provence 
n Languedoc dans les champs. O 



/. Flm-s tout-a-fai 

Peduncules uniflores- I F 



V. Peduncules unifares. 

Chelidoine glauque. Chelidon'ium glaucum. 

Glmcium fore luteo. Tournef. 254,. 

Chelidonium glaucium. Lin. Sp. 724.. 
Scs tiges font rameufes, ordinauement un peu couchecs, 
longues d'un a deux pieds , liffes , entlerement glabres, ou 
quelquefois legerement herifTees de poils courts & diftans, 
dans leur partie fuperieure ; fes feullles font aiternes , am- 
plexicaules, finuees , plnnatifides , un peu charnues , tres- 
lifies, ou quelquefois auffi heriflecs de polls courts, droits 
& ecartes: elles font, alnfi que ies tiges, remarquables 
par une couleur tres-glauque & blanchatre. Les fleurs font 
jaunes , grandes & aflez femblaf-ies a celles dts pavots ; ii 
leur fuccede des fdiques longues de cinq a huit pouces. Cette 
plante croit dans les environs de Paris & dans les Heux 
fablonneux des provinces meridionales. 



VI. Peduncules multipres. 

Chelidoine majeure. Chelidonium majus. Lin. Sp. 7^5' 
(Eclaire). 

Ses tiges font cyiindrique5 , rameufes, quelquefois "" P^"* 
velues, & s'elevent jufqu'a un pied & demi ; fes feuiHes 
font grandes, molles, decoupees, ailees ou profondement 
pinnatihdes , a lobes ou decoupures arrondis ou obtus » 
vertcs en-delTus & d'une couleur glauque en-deflTous- ^^^ 
fleurs font jaunes cSc plus petites que celles des efpeces pre- 
cedentes ; leurs peduncules particuiiers font reunis fur '« 
peduncules communs en raaniere d'ombclki .les m^^^^ 



^j6. 



font greleS , & n'ont pas deux pouǤ de fongtieur. 
plante eil pleine dun fuc jaune tres-remarquable ; e! 
commune dans les hafcs, les iieux couverts & fur les 
murs, %. On la regarde comme diuretfque, hepatl 
diaphoretique & anti-hydroplque ; Ton fuc eft un peu 
<X s emploie pour detruire les verrues. 



777* Stigmate en plateau rayonne & a plus de mis 

Pavot. Papaver. 
Les fleurs de Pavot font compofees d'un calice de deux 
feuilles peu durables, de quatre petales arrondis , d'un grand 
nombre d'etamlnes & d'un ovaire ovale ou oblong , charge 
d un ftigmate fort grand ^ aplati & rayonne. Le fruit efl 
une capfulc ovale ou obJongue , terminee par le ftigmate 
qur perfifte & forme a fon fomniet un plateau remarqutble; 
r ^^_Sarni interfeurenient de pfufieurs bandes droltes qui 
^"'^eptacle aux femences , & qui forment des 



clolfons rmparfaii 



ANALYSE, 




[I. Calice glahe, 

Pavot fomnlfere. Papaver fommferum. Lin. Sp. 726. 



Papaver horienfe . Jn 
/3. Papaper hortenje , Je 



ine alho, Tournef. : 
line nigra. Ibid. 



iifle, plus 



fes feuilles 



Sa tige eft droite , cylindrlque , 
rameufe , & s'eleve jufqu'a deux ou 
font amplexicaules , incifees , inegalement deniees , lifles, 
glabres , & d'un vert glauquc ; fes flcurs font grandes , 
termlnales <5c penchees avant Icur epanouifTemcnt : ^ leurs 
petales ont une tache d'un rouge noiratrc & livide a leur 
bafe, <Sc ieurs peduncujes font herifles de quclques polls 
redrelTes & diflans. Cette plarte croit dans les jardins (Sc les 
Ileux cultives, 0; i^eiS feuilles <Sc fes capfules font narco- 
tlques, anti-fpafmodiques , & fes femences font adouciffantes 
& anodincs; fon fuc epaiffi en confiftance d'txtrali, eft 
connu fous le nom d'opiwn. 



Calice velu. 




V. Capfule ovale; pur ayant deux pouces ou davantage 
dc diamctre. 
Pavot coquelicot. Papaver rhdeas. Lin. Sp. 726. 

Ptipaver erraticum , ma jus. Tournef. 258. 
Sa tlge eft droite , rameufe , ch.irgee de polls un pea 
;(}an<; & ouverrs. & s'eleve iufau'a un pled & d.nni; ki 
profondenvent en 



affez 



& de< 



aies & d'u 



fes fleurs font grand 
clatant ; Icurs petales ont une tache noiratre a it- 
( bafe. Cette plante eft commune dans les champs P^''"^' ''' 
4>!es , Q; (^s fleurs font anodines , diapboretiqucs , pc^^ 
rales & adouciflkntes. 



f'73) 

VI. Capfule alongce ; feur ayant a peine tin vomt 
dc diametre. ^ 

Pavot parviflore. Papaver parviflorum. 

Papaver maticum . capite longiffimo gklro. Tournef. 528. 
Pnpaver dubium. Lin. Sp, yz6. 
Cette efpece a beaucoup de rapport avec la precedente; 
fa tige eft droite, rameufe & chargee de poils ecartes, couches 
^ ^a partie fuperieure, & ouverts ou redreffes vers fa bafe; 
eleve prefque jufqu'a un pied & demi; fes feuilles font 
■s en-defTus, velues en-defTous, une ou deux fois pmna- 
tifides & a decoupures tres-menues : fes fieurs font petites , 
termlnales & de couleur rouge; H leur fuccede des capfules 
alongees , un peu greles , & terminees par un plateau a fix 
X fept rayons. Cette piante croit dans les champs. 

VI I. Fleur de coulenr jaune, 

Pavot jaune. Papaver luteum. 

Papavtr erraticum. Pyrenakum , Jore favo, Toumef. ajp* 
Papaver cambrkum. Lin. Sp. yiy. 
Sa tjge eft drolte , legerement velue , feuillee dans fa 
loitie inferieure, & s'eleve jufqu'a un pied; ks feullies font 
It^s, prefque glabres , & d'une couleur giauque en-deftbus; 
leurs folioles font incifees, pinnatifides &l un peu courantes 
fur leur petiole commun : fes fleurs font au nombre de deux 
ou trois terminales , aflez grandes , & d'un jaune tirant fur 
la couleur de foufre. II leur fuccede dts capfules ovaks, 
retrecies vers leur bafe , glabres , a quatre cotes blanches & 
longitudinales , & terminees par un ftigmate en bouton a 
* fix rayons feulement. Cette piante a ete obfervee 

Dom Fourmault 

Capfules yelues cu hhi^ecs. 




(174) 



jleuT d'un hlattc 



Pavot des Alpes. Papaver Alpinum. Lin. Sp. 725. 

Pcpaver Alpinum , jaxatUe , coriandri foliis, Tournef. 
239. 
Sa tige eft une hampe nue , unlflore , vekie, & haute 
de fix a fept pouces ; fes feullles font radicales , petiolees, 
pinnatifides , a pinnules plus ou molns incifees , & ordi- 
airement un peu velues. Sa fleur eft terminale , aftez petite, 
[e couleur blanche, mais jaunatre en I'onglet de Pes petales; 
[ lui fuccede une capfule ovale , velue , & dont Ic ftigmatc 
Cette piante croit dans les lieux pierreux 
;s provinces meridionales. % 



cinq rayons. 



X. Tige feuillee, portant plufieurs fieu 



Capfule 

ovale , globuleufe , 

& dont la iongueur 

I'excede pas deux fois 

la largeur. 

X 1. 



Capfule 

prefque cylindrique, 

& dont la longueur 

excede deux ou trois foi* 

la largeur. 



Capfule ovale , globuleufe , ir dont la longueur 

n excede pas deux fois la longueur. 
vot heriffe. Papaver lufpidum. 

Papaver erraticum , capUulo ollongo , hifpido. ToUmef. 



Papaber hydridum. Lin. 



.725. 



Sa tige eft haute d'un pied & demi , un peu rameufc » 
feuillee & legerement velue; fes feuilles font deux ou trois 
innatifides , Sl leurs decoupures font etroites , pointues 
minees par une petite barbe ou un filet particulier : ell« 
vertcs en-defllis, un peu blanchatres en-deffous , ^ 
chargees de quclqucs poils en leurs bords & fur leurs n 
i pofterieures Ses fleurs font rouges 



&aire2 



petites > leurs petales ont les on, 
qui leur ^accede , eft tres - he 
les fommets fe courbent Sc n^ 
cette plante dans les iieux cultives & les champs. Q 



XIL Capfide prefijue cylindnque , f dont la longueur 
excede deux ou trois fois la largeuu 
Pavot a maflues. Papaver clavigennn, 

Pdpaver erraikum , capitulo longiore , hijpido, TourneC 
Papaver nrgtmone. Lin. S^. 725. 
Cettc efpece refTemble beaucoup a la precedente, <& 
pourroit ctre regardee comme n'en etant qu'une variete ; 
eile n'en dilfere, en effet, que par fes capfufes qui font 
alongees, beaucoup plus greles, molns heriflees dans leur 
parrie inferieure , & qui ont la forme d'une malTiie. On la 
Trouve dans les champs. Q 

Calkc de quatre feuiUes. 
Atfle'e a epi. Ad.(^a fpkata, Lin. Sp. 722. 

Chnlhphoriana vulgaris , nopas , racemofa it ramofa^ 

Sa tige eft haute d'un pied & demi , herbacee & rameufe ; 
fts feuilles font grandes, compofees, deux ou trois fois 
ailees , vertes , glabres & prefque iuifantes ; leurs folioles 
font ovales, pointues , dentecs en fcie & plus ou moins 
inclfees. Les fleurs font petites , de couleur blanche , & 
ramaffees en epi court & ovale ; elles font compofees d'un 
calice de quatre feuilles, de quatre petales pointus, d'une 
vingtaine d'etanfmes plus longues que la corolle, & d'un 
ovaire qui fe change en une bale ovale, noiratre dans fa 
maiurite. On trouve c^te plante en Provence , dans ks. 



779' C ^'g^ herbacee ; plante aqua- 

Plusdeauatrevkak,. . . .)"^"^ ^80 

Ige Ilgneufe; plante non aqua- 



C Tig 

)nque. 
) Tig< 
Clique. 



(176) 

P73o. 2^1^^ herhack ; jplante aquatique. 

Nenuphar. Nymphosa* 
Les fleurs de Nenuphar font compofees d'un Calice de 
[uatre ou cinq feulUes, de quatorze a vlngt petales plus ou 
rioins errands, de beaucoup d'etamines dont les filamens font 
ffez courts , & d'un ovalre ovale charge d'un lligmate en 
ilateau & rayonne , comme celui des pavots. Le fruit eft unc 
lapfule muhibculaire & couronnee par le lligmate. 

analyse/ 



Fleurs blanches; calice de quatre feuilles. 
Nenuphar blanc. Nymphcsa alba. Lin. Sp. '^z^. 

Nymph(iaalba major. Tournef. 260. 

Sa raclne eft longue , epaifle , charnue , noueufe , couvertfi 

J'ecailles brunes, <Sc pouile les feuilles & ies hampes qu» 

foutiennent les fleurs; Jfes feuilles font larges, arrondies, cordi- 

formes , epaiffes , tres-liffcs , & portees fur des petioles qut 

aiongent jufqu'a la furface de I'eau , ou elles reftent flottantes; 

ks fleurs font grandes , compofees de beaucoup de petaies 

blancs, plus larges <Sc un pcu plus longs que les folioles di« 

"^■■ce : les petales interieurs vont en diminuant de grandeur, 

les plus petits fe changent en etamines , dont les filame"* 

t plus ou moins elargis & petailformes , felon qu'ils iont 

plus ou moins exierieurs. On trouve cette plante daps lej 

" ■ tranquilles ou peu agitees. % Sa racine c\i 

i-dyfurique, anti-gonorrhoique 



jfraichiffante, temperante, anti-dyfurique, 
c un peu narcotique. 



II. IlcuYs jaunes i calices de cinq feuilles. 

Nenuphar jaune. Nymphoea liitea, Lin. Sp. 72()' 



:cttc cfiK'ce a beaucoup de rapport ; 
. eilc en dilfere coiiftamnient par fcs i 



^cedentei 
grandes* 



(177) 
78o.|g^3"des, compofees d'un calice Je cinq feoUles jaufiatfa 
linterieurement , & de beaucoup de petales tres-pctits, toui 






miate qui la cour6nne a de rayons- C 
me dans les etangs & les eaux dovm 
fubftituer a la precedence pour I'ufagc 



:)eaucoup de petales tres-petits, \ 
Ton fruit 
logeis que 



June fbis plus courts que les feuilies du calice ; fon fruit 
une capful ' " 



Ovaire jjcrte fur iin hng peduncule, 
Caprier e'pineux. Capparis fpinofa. Lin. Sp. 720. 

Capparis JpinoJ,! , frudu minore , folio rotunda. Tournef. 

Sous-arbrifTeau dont les trges ou Ics farmcns* font nombreux, 
Jongs de deux ou trois pieds, cjlindriques, glabres, fbullle's 
& armes d'epines qui tiennent lieu de flipules ; Ccs teiiilfes 
font alternes, petiolecs , o vales - obtufcs, liffcs , vertes , & 
fouvent un peu rougcaires ; fes fleurs font peduncule'es , 
folicaircs , axillaires , (Sc d'un blanc rougcfltrc ; cJ.'cs font 
compofecs d'un calice de quatrc fcuillcs, de quatre netaJes 
aflez grands & obtus , de beaucoup d'eramines plus longues 
que la corolie, & d'un ovaire ovale, foutenu fur un \ox\v 
pedunculc : le fruit eft une efpece dc baie cbarnue , unilo- 
culaire & polyfpcrme. Cette plante croit dans les fcj^tes de% 
murs cSc les lieux pierreux de la Provence ; elle eft tres- 
e dans les envimns de Toulon , f^ ; fon ecorce & 
font diuretiques , ape'ritifs & emmenagogues. On 
rer les boutons de fteurs dans le vinai^re pour i'ufage 
fine; ce font les capres que tout ic monde connoit. 

Petales planes 783 

Ovaires nombreux isf r J^' 

Petales en cornet 899 



1: 



7^^}' r Calice a plus de cinq divifions. 

Petales. planes ^ ^H 

Calice n'ayant pas plus de cinq 
ivifions 786 

177. M ' 



( '78) 
7S4- 

Cal'ice a plus de cinq divi- 



Fetiilks piaties & c'tlUes ou vehies. 
Joubarbe. Sempervivum, 
Les Joubarbes font des pfantes charnues, tendres , fuccu- 
lentes , & qui ont un ties-grand rapport aveC les orpins; 
leurs fleurs font compofees d'un calice dont les divifions 
varient de neuf a quinze , d'un pareil nomhre de petalcs 
lanceoles , etroirs & poiniiis , de douze a trente etamines 
prcfqiie aiiffi longues que les petales , & de neuf a quinze 
ovaires oblongs , pointus , dlfpofes en rend , & laiflant 

changent en capfules polyfpcrmes, qui s ouvrent lateralement. 
Les feuiiles, lorfque la tige n'ell pas developpec, ferment 
fur la lerre une rofette tres-remarquable. 



ANALYSE, 



} Rofettcs de feullles 
chargees de jeunes poufTes 
globuliformes. 


Aucunes pouffes 

globalifurmes 

fur les rofettcs de feuill«. 

I I. 


I. Rofettes de feiiillcs cha 

globulin 

Joubarbe globulifere. Semp 

Sedum vulgare , magn 
^<t% ftiiilles ^ox\t legercment 
d'un vert riair, «Sc difpofc'es 
tige, en rolcrres aHcz nomb 
globules fie dilFcrentes grofTct 
dans ienrs ailklles, & qui n 
fibres ires-jueuues ; fa tige ell 


■gees de jeiines poujfes 

formes, 

eryivufn globuliferwn, Lin. Sp. 

faniU. Tournef. xCi. 
veiues.ciiieesen ieursbords, 
avant le devcloppement de U 

rs qi'eliespUent^a&Ia 
y adherent que par quelques 
droite, vdue,feuillee,&/« 



785. 



( ^79) 

divife a Ton fonimet en deux ou trois rameaux auxquels font 
attachees, par de tres - courts peduncules , des flturs afTez 
grandes & de couleur jaune. Cette phnte croit en Alface 
ou elte a ete obfervee par Mappus. jp 



Douze a quinze petales ; Neuf . 

feuilles ciliees en leurs bords ( feuilles pi 
& gtabres 



velucs en leur fuperfic 



III. Di?uid a quinie petales ; feuilles ciliees en leurs bordi 
ir glabrcs en leur fuperfcie. 
Joubarbe Aqs toks. Seinpervivum tedorum. Lfn. Sp. 6(54.. 

Sfdummajus, mlgare, Toyrncf. zCi. 

Ses rofettes font compofees de feuilles ovales - lanceok'es , 

ter.dres , fucculentes , gUbres , ciliees en leurs bords , & 

fouvent rougeatres ; de leur milieu s'eleve une lige haute 

d'un pied ou un peu plus , droice , cylindrique , velue , 



des fleurs prefquc feffifes , purpurincs 6c toumecs (a pliipart 
du meme cote. On trouve cetre pfante fur Ics loits & fur 
les vlcux niurs. If: £IIe ell rafraichillante & tres-anodine. 


IV. Neuf ou dix petales ; 


feuilles plus ou mcins ciliees 
s velues en leur fuperficie. 


Rofettes de feuilles 
chargees^de longs filets 

qui relTemblenTrde la telle 

d'araignee. 

V. 


Rofettes de feuilles 

n'ayant point de filets - 

cotonneux rcmarqiiables/ 

meme dans leur jeuncfle. 

V 1. 



(1 80) 

V. Roft'ttes dc feuilles chargccs Je longs filets cotonneuJt 
qui re{femblent a de la toile d'araigjice. 
Joubarbe araignee. Sempefv'mim arachnoidewn. Lin. Sp. 
665. 

SeJum montanutn , tomentofum. Tournef. 262. 

Cette efpece eft remarquable par fes rofettes de feuilleS 
qui , fur-tout dans leur jeunefle , font charge'es de longs filets 
blancs & cotonneux , qui fe croifent d'un bord a i'autre de 
chaque feuille & imitent une tolle d'araignee ; fa tige eft 
liaute de fix pouces , cylindrique , velue , feuiilee & divifee 
a fon fommet en deux ou trois rameaux qui foutiennent dcs 
fleurs purpurines , affez grandes. On trouve cette piante dans 
les rochers des niontagnes en Provence. % 



J\. Rofettes de feuilles n'ayant point de filets cotonneiiX 

remarquabks , 7ncme dans leur jeunefe. 
Joubarbe de niontagne. Sempervivum montanum. Lin. Sp. 



Srdum majus , montanum, foTds non dtntatis , for thus ruim' 
titus. Tournef. 262. 

Cette pTante a beaucoup de rapport avec la precedente,^ & 
n'en eft pcut-etre qu'une variete ; fes feuilles font velues , cilieeJ 
legcrement en leurs bords & forment dcs rofettes pfus on 
molns contradlees felon leur age ; fa tige eft haute de fi^ 
pouces, &: divifee en quelques rameaux a fon fommet, qu' 
foutiennent des fleurs purpurines & prefque feftiles. 0" 
trouve cette piante dans les montagnes dcs provinces meri- 
dionales. % 



786. C Cinq ovaires ou moins . 

Cal'ice ii'ayant pas plus de^ 

anq iiivifions J Six ovaires ou plus. . •• 



'. 



(i8i) 

?'v • Cinq ovaires ou moms. 

_ Pivoine. Pcenia. 

Les fleurs de Pivoine font compofees d'un cafice de cinq 

feulllcs inegales ; de cinq petales fort grands & ouverts ; 

-"■ - grand nombre d'-etamines dont les filamens font aflez 

s ; & de deux a cinq ovaires oblongs , velus & termines 

chacun par un ftigmate comprime & colore. Ces ovaires fe 

ent en capfuies uniloculaires , univalves & polyf- 

A N AL Y S E. 

' •;" ■■■ ■!— 1,^, ^ . II iiMii I \ 

Decoupures dcs feuilles Decoupures des feuilles 



I. I f. 

Decoupures dcs feuilles lanceolees ; ovaires charo-cs 

de foils hlancs, 
Pivoine officinale. Pcenia officinalis. Lin. Sp. 74.7. 

/E. Vania folio wgrkantt JplenMdo qua. mas. Ibid. 

Sa racine eft tubereiife & pouffe une ou pluficurs tiges 
Litcs d'un a deux pieds, ramcufes & fouvent un peu rou- 
gcatrcs ; fes feuilles font prefque deux fois ailees & decoupces 
m folioles ou en efpeces de lobes oblongs , elliptiques ou 
anceoles : les fleurs font folitaires, terminaies , grandes, fort 
belles , 6c d'un rouge vif. La variete /S eft remarquable par 
Tes feuilles plus larges , plus epailTes , d'un vert-brun, lut- 
fantes en-dedlis & pubefcentes en-deflbus. On trouve cette 
plante dans les paturagcs des montagnes du Dauphine & de 
la Provence, op £lle paile pour cephalique, antl-epileptique, 
^"^■-ipafiuodlque & diaphoretique. 



(182) 

7 St* ^^' Deci>npures des feuUles lindanes; cvaires chargh 
de polls rouges. 
'jvoine a feuilles menues. Poania tenuifolia, Lin. So, 
74.8. 

Panra tenuius lacinmtcu, Jultus non pubejcens. Garid, prov; 

' 369. tab. 79. 

-a tfge eft droite, fimple , feuillee & terminee par une 

fleur rouge, moins grande <^ue celles de rcfpece precedente; 

le petiole des feuilles eft aflez long , divife a Ton rommer en 

irois parties, fous -divifees chacune en irois auires , qui font 

compofees de folioles ou de detoupures tres- menues & 

"---'res; ces feuilles font d'un vert-clair & glabres des deux 

. Cette planie croit en Provence felon Garidel. % 



•y^S, ( Onglets Ats pe'rafes diftingues 

Ipar une petite glande en coeur, ou 
jpar une ecaille , ou une foffetie. 

Six ovalres ou plus / 789 

j Onglets dc^ pe'tales nus, & 
fn'ayant a leur bafc , ni glande 
\ni foffette 79O 

7^9* Onglets des pi tales dijlingiics par une petite 

glande en coeur, ou par une ecaille , 

cu unefoffette, 

Renoncufe. Ranunculus. 

s fleurs de Renoncule font compofe'es d'un callce it 

ou cinq feuilles peu durables, de cinq petales 00 

davantage, remarquables chacun^par une petite glande en 

— — ou en cornet , ou par une ecaille ou une foflette par- 

ere, dlfpofee a leur bafe interieure ; de beaucouP 

mines moins longues que la corolle , & d'un aftcz grand 

nombre d'ovaires qui fe changent en autant de femcnces nues, 

naftecs en une lete arrondie, ovale ou conique. 



7^9' 



ANALYSE, 



Fleurs de couleur jaiinc. 
X X. 



F/t'!^rs blanches ou roiigeatres. 



1 J I. 



Tomes \es feuilleS , 

ou plufieurs , 

ayant ^es docoupun 



in. Tputcs les feuilles fmples , a trois cu cinq lobes 
cbtus , <tr fans dccoupures capHlahes. 
Renoncule lierree, Ranunculus hedcraceus. Lin. Sp. 781. 

Rcmnculus aquaticus . hfderacfus . fore eilho . panx,, 
Tournef. 286. "^ ^ 

, Ses tiges font rampantes , glabres , & lon^ues de trois 
a cmq pouces ; fes feuFHes font petiolees , arrondies , dlvifees 
en trois lohes creneles , & tres-liiTes en-deffus. Ses fleurs 
ont blanches , foJiraircs , & portees fur dcs peduncules plus 

lnn„c ..,. \ fg^;„^j^ Q^ ^^^^^^ ^^^^^ ^^^^^^ ^^^ j^ ^^^^ 

& dans les foffes ou I'eau a fejourne. 






Obs. Ses feuilles font quelquefois chargees ( 
tache noiratre, dans leur partie moyenne. 



: petite 



(.84) 

/So* ^^- Ti^^^tss Ics feuilks , cu pIupuYS , ay ant des 
deccupures capillaires. 



Fcullles 

dont les decoupures 

font ktngues & paralleles. 



FetiiUcs , dont les decoupures font courtes 
ir divergcntes. 
Renoncule aquatique. Ranunculus aquatkus. 

et. Ranunculus aquatkus capilkceus. Toumef. 291. 
6. Ranuncu'Ms aquatkus , folio rotundo & capillaceo. Ibi<J. 
y. Rr.nuncuhs aquatkus allms , folks circtnatis , tenuitme 
dkifs. Plufc. p. 3 I r , tab. 52 , fig. 2. 
Sa fige ert grefe, rampante , rameufe, liiTe & feuilleej 
s rieurs font pedunculecs, axiliaires «Sc de couleur blanche, 
-a premiere varied a. fe dillingue par (ts feuilles toutcs 
decoupures rameufes & capillaires. La feconde ^ eft 
•marqual)ie par fcs feuilles , dont les fuperieurcs font finiples, 
rrondies & lobees , & ies inferieures a decoupures capillaires. 
.a iroifieme y differe beaucoup des deux autres ; fes 
feuilles font fefliles , petites, a decoupures tres- courtes , ra- 
meufes (Sc capillaires , & font tout-a-fait circonfcrites : ^ti 
font^ portecs fur de longs peduncules. On trouve les 
deux premieres fur le bord desecangs & des fofies aquatiques; 
(a derniere croit dans les ruIiTeaux ou eile eft enticrement 
plongee (Sc flottante. On pourroit la dilUnguer comme un€ 
efpece a part. 

VI. Feuilles , dojit lc\ decoupures font Ungues 
ir paralleles. 
Renoncule flottante. Ranunculus fuitans. 

Ranunculus aquatllis . al'uus . fuitans , peucedani foSis> 

Sq% tiges font longucs , rameufes , feuille'es &i flottantcs 
dans I'cau ; fos fcuillcs font alongecs «Sc partagees en fila* 
mens ou rameaux lincaires ^ fourchus. Ses^ fleurs font 



7Sp, 



petites.de couleur blanche, 
fur de longs peduncules. On 
ruiffeaux. Us etangs. 


axilfalres, foHtaire? 5c portees 
trouve cctte plante dans les 


VII. Tige drche, f pc 


nt rampante ni pttante. 


Toutes les fcuiUes fimples 
& enlicrcs. 

Will, 


Tomes les feuilles, 

ou pluf.eurs, 

decoupees ou lobecs. 

XIII. 


VI7I. Toincs les feuilles fnnples ir entieres. 


FeuHles inferleures ovales , 

& point iineaires. 

IX. 


Toutes -les feuilles etroltes 

& Iineaires. 

X I I. 



IX. Feuilles infericures ovales , ir point Iineaires. 
Feuilles ovales , pointues Feuilles ovales , obtuf 

X I. 



Feuilles ovales , pointues ir amplexicaules. 

Renoncule amplexicaule. Ranunculus amplexicauHs, 
Lin. Sp. yj^. 

ia tige efl haute de fix a fept pouces , drolte , Ilffe , 
garnie de quelques feuilles , & fouticnt a fon fommet trols 
ou quaire fleurs blanches, pedunculees & terminales ; fes 
temlles font giabres , nerveu/ls & un peu dures : les radi- 
cles font ovaies &: prcfque petiolces ; celles de la ri^e font 

i^plexicaules & plus etroitcs. On trouve cette plante dans k% 

wirons de Montpeilier. % 



(,86) 
y^p' XL Feuilles ovales , ckufes l^ petiMeS, 



moHtams , gramirtis parnajpfollo. Tournef. 



legerement rougeatres, & portees fur des peduncuies dif- 



pofes prefque 
hianchatres & x 



liflores : les feuilles font la piup<irt radicales, 
peiioiees, ovaies ou cord'iformes, nerveufes & corbccs. Cettc 
te a ete obfervee dans les mCntagnes du Dauphine, 
par M. de Villars. % 

L Tomes les feuiUes etroites ir lineaires, 

Pyrenceus. Lin. mant. 



Ranunculus gramineo foFto , lullwfus. Tournef. 292. 
Le collet de ^Ji radne eft un falfceau blanchatre, ecailleiix, 
fibreux & prefque buibeux , d'ou nait une tige grele , iiHe, 
: de quatre a cinq pouces , & qui porte a fon fommet 
unc coupe de fleurs blanches , pedunculees & aflez pentes ; 
fes feuilles font prefque routes radicales , etroites , lineaires, 
pointues, un pcu nerveufes & redrcfiees. Cetteplante croil 
dans les Pyrenees <Sc en Provence. % 




Tige chargee 

I'une feule flcur, 

dont ie calice n'eft pas velu. 



ysp- 



Feullles In 




arrond 


es 


6c a trois 


lobes 


incifes ou 


denies. 


X \ 





XIV. TIge chargee d'me feule pur , dont le calke 
n'efl pas yelu. 



Feuifles inferleures 

oblongucs , 

prefque ailees & muftlfides. 



XV. Feuilles infer ieures ancndies, & a trois lobes 
imifls en Jenus. 



Ranunculus Alpinus . humllls . vomdifolius , pre majcre 
[ir minore], Tourncf. ago. 
Sa tige eft haute de trois pouces, chargee d'une couple 
de feuilles ligule'es , ovdinairement tres-emieres , & fomient 
a fon fommet une feule (ieur affcz grande & de couleur 
blanche ; it% feuifles inferleures ou radicales font petiolees , 
arrondles , lobees , incirees ou dentees , tres-Uffes & prefque 
fuifantes. On trouve cette plante dans les montagnes de !a 
Provence. % 

XVI. Feuilles inferleures oblongucs , prefque ailees 
ir muhifides. 
Renonculea feuilles de rue. Ranunculus rutafolius. Lin. Sp. 
777- 

Ranunculus rutaceo folio , fore fuave rulcnte, Tourncf. 

^ Sa tIge eft haute de quatre pouces , cylindiiquc , chargee 
'une ou deux feuilles qui ont quelques decoupures etroitcs , 
& foutieni a fon fommet une fleur blanche ou rougeatrc ; 
k^ feuilles radicales font petiolees, ailees, & leurs pinnules 
font tres-de'coupees , prefque palmees ou divifees en iobes 
nombreux & dlvergens. Cette plante cro?t dans les mon- 
tagnes du Dauphine , % ; die fleurit de bonne heure. 



78c?. 



(i88) 
XVII. Tige cliargcede plus d'une pur, dortl le calice ejivelu. 



Feuilles multifides 

Sc comme allees. 

XVIII. 



Feuilles digitees 

ou palmees. 

X I X. 



XVIII. Feuilles multifides f comme ailces, 

Renoncule glaciale. Ranunculus glacialis. Lin. Sp. 777* 

Manunculus montanus , purpurtus , calyce villojo fcelids 

platen. Tournef. 289. 

Sa tige eft haute de cinq a fix pouces , peu garnie de 

'feuilles, ordinairemcnt fimple , & chargee communement 

d'une couple de fleurs affez grandes , dont la couleur eft 

blanche ou un peu purpurine ; les callces font charges de 

polls jaunatres ou rougeatres : les feuilles radicales font 

alongees , tres-decoupees & d'une confiflance un peu cpaifTe 

on fuccuiente- CtUe^ plante croit dans Je *' 

Dauphlne , % : die eft monocotyledone. 

■XiX. Feuilles digitees eu palmees. 

Renoncule a feuilles d'aconit. Ranunculus aconitifolius. 
Lin. 5p. 776. 

Ranunculus montanus , aconki folio , alh fore mmre, 

(h> Ranunculus montanus , acmiti folio , alho fore mjort, 
Ibid. 
Ranunculus platanifolias, Lin. mant, 79. 
Sa tige eft haute d'un pied , quelquefois beaucoup davan- 
5ge, droite, iifte, fiftuleufe & rameufe; f^s feuilles font 
glabres , palmees , anguleufes , & conipofees de trois ou cinq 
lobes aftez grands , pointus & denies en fcic : Ics fleurs font 
blanches , pedunculees & terniinalcs ; leur calice eft petit 
nbe de bonne heure. La varicte (h ne differe que par 
la grandeur de fes parties, qu'elie doit aux circonftances at 
fon lieu natal. On trouve cette plante dans les montagncs de 
la Provence <Sc du Dauphlne ; eUe croit aufli fur ie mont 
d'OrenAuvcrone. % 




XXIV, Tigc un pen yclue, ir haute de dci 



Renoncule a feuilles long 
[ grandc douve ] 

Ranunculus longifolws , paMris , 
Ranunculus lingua. Lin. Sp. yy^ 



Ranunculus iongifoUu. 
s, major. Tomntf. zgi. 



clue , un peu rameufe , 
fes feuilles font fort 



I tige efl droire, cvlindrlque 

laure de deux pleds au mo.., , ... ....... ..,„ ,ort 

ues, pointucs, le-erement vcfues , chargees dc quelque^ 
u....elures dirtantes & peu fcnfibles , & emhrancn/ h til 

FT une efpece de gainef fes fleurs fontgrandes, termlnalcs. 



78 O. pe<lunculees & d'un beau jaune; leurs petales font luifanS, 
' '^* ,'t Ipijr calice cfl un peu velu. On trouve cette piante fur 
•d dcs etangs & des fofles aquatiques, % ; elie eft acre 



r^/^. 



Rcnoncule graminee. Ranunculus gram'ineus. Lin. Sp» 

Ranunculus montanus , grammeo folio. Tournef. 191; 

Sa tige eft haute de huit a dix pouces , drolte, cylindriqiie, 

glabre, peu garnie de feulHes, & porte a fon fommet deux 

ou tfojs fleurs jaunes, dont les petales font arrondies, luifans, 

callces tres-glabrcs ; fes feuilles font alongees, etroltes, 

es , pointues , lifles , ftriees & un peu nerveufes ; elles 

blent a celies des plantes graminees; On trouve cette 

efpece dans les pres fees & montagneux. % 

XXVI. Tige indinJe: feuilles infcrieures petioUes. 
Renoncule flammette. Ranunculus fiammula. Lin. Sp. 772* 

[ petite douve ] 

Ranunculus longlfoHus , ptilu/Irts, niinor. Tournef. i<)i» 
(h. Ranunculus ralujlris . Jenam, Itid. 
Sa tige eft longue de huit a neuf pouces , un peu couchee 
ans fa partie interieure, iifle, feuillee, <Sc legcrement rameufe; 
■s feuilles font glabres , ovalt-s- lanceolees, un peu dentees 
1 lours bords, <Sc fenfiblement petiolees, fur-tout les in^e- 
eures; leur petiole cmbrafte la tige par une galne membra- 
eufe ; les fleurs font }auncs , pedunculees, icrminales, & 
loins grandes que cclles des deux ef[)eces precedentes. La 
ariete /^ eft remarquable par fes feuilles qui ont des den- 
tures tres- marquees. On trouve cette piante dans les pres 
uniides , % ; clie eft acre , cauftique & nuifible aux beftiaux. 

XXVII. Feuilles cvales , ou en c(£ur , ou arrondies. 



(^90 

ySp. XXVriL Calice dc mis pieces. 

Renoncule ficalre. Ranunculus ficaria. Lin. Sp. 774. 

Ranunculus vnnus, rotundifolras . major [ir minor], Toura.: 

^, Ranunculus vernus , romdlfollus . minor, maculatus. Ifatd. 

Ses ttgesfont tongues de trois a fix pouces, liflTes, fcuillecs, 

uchees & rampantes ; fes feuilles font petiolees , cordi- 

rmes , arrondies a leur fommet, quelquefois un peu an^u- 

Jeufes ou legerement lobees , vertes , glabres <Sc tres-lifles; 

fcs fleurs font jauncs , affez grandes & pedunculees : leur 

corolle efl: compofee de huit ou neuf petales oblongs ; les 

peduncules font uniflores , axiilaJrcs & paroiffent dans la jeu- 

'^ de la plante , naitre immediatemenr de la racine. La 

e /3 a fes feuilles chargecs d'une tache rougcatre ou 

ferrugineu/e. On trouve cette piante dans les lieux couverts, 

les haies. %. Elle Neurit de bonne heure ; elle eii: bcaucoup 

moins acre que 3es autrcs efpeces de fon genre , & paile pour 

nti-fcorbutique & anti-hemorroVdale. 




XXX. FeuilUs ovale s. 

Renoncule nudiflore. Ranunculus nud'ifiorus. Lin. Sp. 
773- 

Ranunculus yl/mtasinis folio, ftkuh's caulkulis ndharenSus^ 
Vail. Parif. .68. 

Ses feuilles font ovafes, petiolees, liflTes, luifantcs en-deffus 
'<. un peu nerveu(es; fcs fleurs font petites, feifiles, & de 
ouleur jaune. On trouve cetie plante dans les environs de 
'ontainebleau , dans ks lieux ou I'eau a croupi pendant 



78p. ^XXI. Tcuilles rmlfomes. 

noncule venimeufe. Ranunculus thora. Lin. Sp. 77^. 

Ranunculus cyclaminis folio , ajvhoddirad.ct , major. Tourn; 

.85. 

jS. Ranunculus cyclaminis folio , afphodeli radice, minor. Ibid. 

tige eft haute de quatre a fix pouces , glabre , menue , 

argee d'une ou deux feuilles aflez grandes , arrondies, 

)rmes, crenelees, glabres , veinees & un peu coriaces; 

elle pone a fon fommet une ou deux fleurs jaunes , petites, 

& au-deilous defquelles on trouve fouvent une bradee ou 

:)etite feuille decoupee en trois ou quatre lobes. Cette 

e croit dans les montagnes du Dauphine, % ; fon fuc 

:re, cauftique : on pretend que les Anciens s'en fervoient 

pour crapolfonner ieurs fleches. 



XXX IT. Fc-uilles dccoupees; lohics ou rnultifidcs. 


Tige ou hampe unitlore. Tige pluriflore. 
XXXIIL 1 XXXVII. 


XXXIII. Tige ou hampe xinifiore. 


Hampe nuc, dont la hauteur 

n'excedc pas deux pouces. 

XXXIV. 


Tige feuillee,& haute 

de plus de deux pouces. 

XXXV. 



XXXIV. Hampe nue , dont la hauteur n'exccde pas 
deux pouces. 
Renoncule faucliiere. Ranunculus falcatus. Lin. Sp. 7^^' 
Ranunculus ceratophyilos . feminihus falcaiis in fpic<^ 
adadis. Tournef. 289. 
Cettc efpece eft la plus petite que Ton connoifle de ce 
genre; fes tlges font dcs hampcs nues, tres-greles, pubel- 
centes, cotonneufes, uniflores, & hautes a peine de deuX 
pouces; fcs feuilles font radicalcs, petiolees, prefque palmees, 
& partagecs en decoupures lineaircs, rameufes , & ^^ P^** 
councs.Lcs fieiirs font petites, & de couleur jaune ; '' 'f"' 



(•93) 

789. ■ 



fuccede des femences difpofees 

plante crok dans les champs des j 



hacune par une pointe tres-aigue, alongee & un r 



meridionales. Q 



XXXV. Tigc fmllee 


, ir 


haute de plus de deux 
prices. 


Feuilles inferleures palniees, 
ou a trols lobes. 
XXXVI. 


Feuinesinrerleuresmuli}f7des, 

alongees & point palmees. 

L V*. 



XXXVI. Fcuilles infJrieures palmees m d trais lobes, 
Renoncule des fi'imats. Ranunculus nivalis . Lin. Sp. 778. 

^, Ranunculus faxatiUs t magna fiore, Tournefi 291. 

Ranunculus Pynnaus. Gouan. OU. p. j 3 , fab. 17 j 

y. Ranunculus McnJpAiacus. Lin. Sp. 778. 
Sa tige eft haute de quatre a hult pouces, gr^Ie & chargee 
d une ou deux feuilles fefliles , partagees en trols ou cinq 
igitations un peu etroltes polntues & dentees; les feulllel 
idicales lent petites , petiolees , arrondies , gfahrcs , luifantes 
c decoupees profondement en trois lobes crenele's : leurs 
ohes lateraux , fouvent {eml-bifidcs , fes font paroure a cinq 
lobes & un peu palmees. La Hear eft terminale, foIJtaire & 
d'un beau jaune; \\s petales font arrondies & luifans, & {on 
callce eft velu. Cette piante croit dans les montagnes du 
Dauphinc & de la Provence, & dans \t% Pyrenees! !?; 

XXXVrr. Xige pluripre. 

Callce fimplei 

XXXIX. 



7^9' 



XXXVIII. Calice refiechi fur le piduncuU, 

Renoncule bulbeufe. Ranunculus bulbofus. Lin. Sp. 778. 

Ranunculus pralenfa , radia verikilU modo rotunda. Tourncf. 
.89. 

fi. Ranunculus vratenfis , radice vertkilli modo rotunda minoti 
Ibid. 

Sa racine eft ronde, bulbeufe, & poufle une ou plufieurs 
tJges hautes d'un pied , droites , un peu couchees dans Jeur 
Jeuneffe, legerement velues, feuillees& divifees en qielques 
rameaux unlflores ; fes teuilles inferieures font petiolees, 
partagees en trois parties , crenelees , incifees & menie trilohees ; 
elles font d'un vert noiratre & fouvent veinees ou tachees 
de blanc ; ies feuilles fuperieures ont des decoupures plus 
^-~' (Sc plus etroites. Les fleurs font jaunes , terminales , 
res , peu nombreufes , & remarquables par leur calice 
i-fait refiechi , lorfqu'elles font enderement epanouies. 
plante ell commune dans Ies pres , le long des haies 
& dans Ies jardins- % 




C'9n 
78^. XLI. La phtpart des fcuilles h ^ecupures prafond.s , 
etrohes ir lineaires. 
H en on cufe des champs. Ranunculus arvenfis. Lin. Sv>. 780. 

Ranunculus arvenfs , echinatus, Tournef; 289. 
Sa tige eft haute de huk a drx pouces . feuKfe'e , un 
eurameufe & chargee de quelques polls tres-fins fes 
^uilles font glabres, perloiees <Sc decoui)ecs tres-menu • « 
iferieures ont les decoupures moins etroitcs , & les radrcales 
font implement partagees en trols lobes oblongs & trifides. 
Les fleurs font t.rminales , pedunculees , afle^z petires \ 

6c heriffees fateralement de pointes nombreufes <Sc fort grandes. 
Cette plante croit dans fes champs, parmi ies bles. O 

XLI I. Toutes les feiidbs prefque fimples , arrcndles , 
bbees d^ indfees, 

Feuilfes prefque gFabres ; Feuilles tres-velues - 

uge courte , droltc , tiges foibles , rameufes , 

& point diffufc. & ditfufes. 

X L I I L X L I V. 

XLIII. Feuilles prefque glabres; tige courte, droite , 
ir point dipife, 
Rcnoncule he'riOee. Ranunculus muricatus. Lin. Sp. 780. 

Ranunculus pahfiris , tchinatus. Tournef. zZ6, 
Sa tlge eft haute de trols a cinq pouces, un peu epaiflc, 
Iroite quelquefois legerement oblique, glabre & fimpfe , 
^u div.fee en une couple de rameaux courts ,• U% feuilles 
ont affez grandes, glabres, arrondies, partagees en trois 
lobes incifes , dente's , & font portees fur de longs petioles 
charges de quelques polls. Les fleurs font jaunes , pedun- 
culees & remplacees par huit ou dlx femences tres-heriffees 
ae pointes laterales. Cette plante croit dans leslieux humides 
aes provinces meridionales. Q 

— _ 



(196) 
78 g XLIV. Fcuilles tres-velues; t^'cs foibles , mmeufa 

Rcnoncule parv'iflore. Ranunculus paryijlorus. Lin. Sp. 
7bo. 

Cctte efpece a beaucoup de rapport avec la precedente ; 
ais fes tiges font une fois plus longues, tres-velues , ra^ 
meufes , diffufes , foibles &: prefque couchees : fes feuilles 

font moins gran ' ' "' 

fur des petioles Ic 

, pedunculees (X^ rcmpla 
jcrement heriflocs d'af 




Ses tiges fleuries font droites , hautes i 

allies ; fes feuilles font grandes , petiolee 

compofees dc folloles anguleufes, lobe< 

& dcntees; dies font char^^m de quclques poiIs, d'un vert 

" ' Sc (juelq uefois veinees ou parfemees de taches blan- 

, les feuilles fuperieurcs dcs tiges font partagees ^" 

lobes lanceoles-lineaires ; Jes jfleurs fonc jaunes , terminalesi 



7Sp. 



f'97) 

peu nomKreufes, & fourennes par cfes pc'duncules fiHorn^s, 
'^^ette planre eft commune dans Ics pres, les Heux culilves &, 
un pen converts, iP ; elle a peu d'Scrcte. 
Oes. On trouve da. 



IS les licux fees tSc 
ncuie qui le rapproche beaucoup de celle que je 

]u VKes' font fleurlest'resTuilir font 'LTpcthes ' 
compofees de trois foiioles tnfides ou incifees. Je 
1 pourroit la diftinguer comme une efpece. On la 
Renoncule couchee, Ranunculus pre jhatus. 



XLVII. Collet de la racine , ne produifmt que cics 

FeuiUes glabrcs & tres-IinTes. | Feuiiles velues & jamais liflVs^ 
X L V I I I. I L J. 

I X LVin. Feuillcs glabrcs ir tris-liifes. 

Fleurstres-petltes; Fleurs aflTez grandes; 

ovaircs failians ovalres non faillans 

hors dc la corolle. hors de la corol e. 



Renoncule fcelerate. Ranunaihs feeler atus. Lin. Sp. yjS. 
Rmuttculus palujhh , api Jciio . lam. Tournef. >9i. 

Sa tige eft haute d'un pied & demi , un peu epailTe, li/Te, 
uillee & trcs-rameufe ; fes feuiiles radicales font petiolees , 
•rondies, femi-trliobees, incifees & crenciees; celies dc la 
ge ont des decoupures plus profondes , plus etroites , & 
>nt prefque digitecs ou palmees : les unes & les autrcs font 
lies & d'un vert pale. Les fieurs font nombieufes , pedun- 
Jlees, terminales & fort petitesj les ovaires fe devcloppent 
es J epanouilTemcnt de la corolle , dont ils furpaffent bientot 

grandeur, & fe changent en un fruil obion^ & un peu 
Kiij 



frpS) 

cette plante dans 
elle ell tres-acre, 



rals & fur le 



L. Fleurs n^ei grandes ; ov aires mn faillans hors de 
la corolle, 
Renoncule h\oudt. Rammcuhis aurkomus. Lin. Sp. f7^> 
Ranunculus timorojus vd Jylvatkus . folio Jubromde, 
Tournef. 285. 
Sa tige eft haute de fix a fept pouces , glabre , feuillee & 
imeufe; ks feuilles radicales font petiolees, fimples, rcni- 
formes & crenelees; celles de la partie infericure de la tige, 
font palmees & incifees; & celles du fommet font feflTiles, 
digitees , & profondement decoupees en lanieres etroites & 
'"vergentes; fes fleurs font jaunes, pedunculees, termitiaies, 
: remarquabies par leurs pe'tales qui ne fe developpent que 
5 uns apres ies autres, <5c qui avortent quelquefois. Cette 
plante eft commune dans Ies bois & Ies fieux couverts, %; 
J elle fleurit de bonne heure. 



LI. 



illes velues ir jamais li^es. 



Feuilles inferieures 

alongees , 
allees &. multifides. 



angideiifes , ir palmees . 




7^9 



Llir. Tige fjfukufe; feuilles Ugerement ydues , ir dm 
U largeur 71 eg ale pas trois pouces, ' 
Rcnoncule acre. Ranunculus acr'isu Lin. Sp. 779.^ 
Ranunculus pratfiifis, eredus , acrls. Toumef. 289. 
0. Ramncu'us pohantkemos , fnnplex. Ibid. 
Ranunatlus polyanthemos. Lin. Sp. 779. 
Sa lige eft haure d'un a deux pieds , rameufe , me'dlocrc- 
ment feuilJee, & prefque glabra; fes feuilles radlcales font 
petiolees , palmees , anguleufcs , & decoupees en lobes 
pointus_& Inifes; elles ont fouvent une tache brune dans 
leur milieu. Celles de la tIge font plus decoupees , digitees , 
& les fuperleures font partagees en trois lanieres etroites , ou 
Tent rimpks^& Iiueair.s : les fleurs Tom terminales, pedun- 
'~"' : & d'un beau jaune ; leurs petales font luifans &L 
le vernifTes Cette plante eil commune dans les pres &. 
les paturagcs , 'jp ; elle eft fort acre & cauftique. 

LIV. Tige folide; feuilles tres^velues , prefque fcyeufes 
ix larges de trois ponces ou davantage. 
Renoncule lanugineufe. Ranunculus lanvghwfus. Lin. Sp. 

Sa tige cftdroite, cyllndriquc, velue, rameufe, feulllee, 
& s eleve jufqu'a un pied & dcmi ; fes feuilles font grandes, 
mhdes a lobes pointus, incifes & dentes, d'un vert obfcur 
en -del us, blanchatrcs , tres-velues 6c prefque cotonneufes 
en-dellous, & particulf^rement fur leur petiole : les flcurs 
font jaunes , pedunculees & terminales. On trouve cette 
plante dans les bois & les pres des montagnes. % 



LV.* Feuilles inferieures alongees , ailees ir multifides, 
Renoncule cerfeuillette. Ranunculus chan-ephj/llos Lin. Sp. 

Rtinuttcuhs charbphyllos , afphode& radice, Tournef. 189. 
Sa tige eft haure de fa a fcpt pouces, legercment velue . 
IS iv 



7^9: 



(200) 

garnie d'une ou deux feuilles fort pctiteS , quelquefdis fimple 
& uniflore , mais plus ordinalrement divifee en deux ou 
trois rameaux droits , termines chacun par une fleur jaune 
afftz grande , dont le calice efl fimplenient ouvcrt ; les 
feuilies radirales font couchees fur la terre , petiolees , allecs 
& ? pinnules pinnatifides & decoupees tres - menu ; celtes 
de la tige font beaucoup plus petites & plus linement de- 
coupees. Cette plante croit dans les lieux moniagneux & 
couverts. % 



Onglets des petaks mis 
if n'ayant a Uur bafe , 
g/andeni Metre.,.. 



Feuilles alternes & tres-decc 
ees 7 

Feuilles alternes & entier 



Feuilles alternes & tres-dccoupks. 

^ Les fleurs d' Adonis font compofees d'un calice de cinq 
feuilles tres-caduques . de cinq petales ou davantage , de 
beaucoup d'etamines moins longues que ia corolle, oc d'un 
affcz grand nombrc d'ovaircs , qui fe changent en femt-nces 
leufes , pointues & ramaffees en une tete obiongue. 
ANA LYSE. 



-.''^- 



Une douzalne de petales 




t,nq peaks hrcits f d'm ,<mge Mr. 
Adonis d'ete, AJonh a-ftimh. Lin. Sp. 77,. 

ronr beaucoup plus petite. Sa fleur eft foiitaire & ternAia e ■ 

Peu pale, d' legerement noiratrcs a leur bafc • fon calJre 

eft compofe cfe cinq folioles etroites, moins lon^ues que les 

petales , ce qui me paroit fuffifant doi r Hi^n..^ .l.lTrlif 

Ja fulvante. On la rrnnv 



II. Six a huh petales ovales-arrondis , ir d'un 
pourpre jioirdtre, 
Adonis d'automne. Adonis autwnnalh. Lin. Sp. 771. 
Ramnctilm arvfnfis . filiis chamatneli , fort mlnore atro^ 

Sa tige eft longue d'un pied ou davantage , rameufe, 
i't?"". '^' ^^"'J'^e & un peu foible; fes feuiUes font 
nuiiuhdes & decoupees comme celles de la precedente. Ses 
Heurs lont tcrminales folitaires, aflez petites , & d'un rouge 
once & trcs-v,f ; la longueur des petales n'excede pas deux 
tois leur largeur ; les folioles calicinales font arrondies <3c rou- 
geatres. On trouve cette plante dans les champs, Q- ellc 
neurit en automnp. 






Vne douiaine de petales de couleur jaunt 
printannier. Adonis vernalis. Lin. Sp. 771 
Rcnuncuhs faniculaceis foliis , hdUbori nigri re 
Tournef. 291. 

Sa racinc eft epaiffe , noiratre, fibreufe & poulTe nlu 
tiges hautes d'un pied , liiTes , vertes , feuiJIecs , ur 
foibles & prcfque limples , ou n'ayant que quelriues ran 



(202) 

courts Sc flerllcs ; fes feuilles font decoupeeS tres-menu S(. 
fort rapprochees les unes des autres dans ia partie fuperieure 
dcs tiges ; Jes infevleures font petltes «5c didantes : les fleurs 
font grandes , folitaires , terminales & d'un {aunc un peu 
verdatre: il leur fuccede des fcmences ramaflecs en une tete 
ovale. Cette plante croit fur les coUines & dans les champs 
des Provinces meridionales. % On la regarde comme le 
veritable Hellebore d'Hippocrate. 



^ Feuilles oppofies. 

Atragene des Alpes. Atragene alpina. Lin. Sp. 7^4* 

Ckmatitis alpina, geranii foiia. Tournef. 29/^. 
/3. Atragent aufiriaca, Jacq. Vind. obf. 34.8. 
Sa tige eft haute de cinq a fix pouces , glahre , d'un rouge- 
noiratre, foible, fimple , chargee de deux paircs de feuilles, 
& terminee par une feule fleur ; ks feuilles font petiolees, 
deux fois ternees , compofees de folioles ovales-lanceolees, 
pointues, dentees &.incifees : la fleur eft peduncuiee , ter- 
minale , compofee d'un calice de quatre pieces fort grandes , 
knceolees, pointues & de couleur blanche ou bleuatre, de 
dix a douze petales etroits , obtus , beaucoup plus courts 
que le calice , & qui paroiftent formes par un develop^ement 
particulier d^t etaniincs exterieures ; de p!us de dix etamlnes 
un peu plus coiirtcs que les petales ; & dt- ptufieiirs ovaires 
ramaftes , dont les ftyles font velus & foycux. I.a pLnte P 
eft remarquable par fes tiges hautes de tr-is pleds au tnoins, 
feuillees dans toute leur longueur , farmenlc'irf.s <Sc grim- 
panies. On peut la dillinguer comme une efpece particu- 
liere. Cette plante croit fur les montagnes de la Provence. % 

Cowlle irreguliere. 
^ Refeda. 

Les fleurs de Refeda font communement fort petrtcs oC 
difpofc'cs en epi ou en mamere de grappe ; elles font conJ- 
nofecs d'un calice monophvlle , profondement divile^^" 



luksi de c 



7p2, 



& d un ovaire- termlne par pFufieurs pointes ou ftvl.. forf 
courts. Le fruit eft une capfule uniloculaire ouv^rr ' f 
fommet & qui contient plufieurs femenccs attachees'en fcs 



ANALYSE. 



Toutes les feulllcs , 
- au moins Jes inferieures , 
decoupees , pinnatifides , 




qumre divifw? 



Luteola herhajalids folio. Tournef. 423. 
Sa tige efl droite , glahrc , cannelee , fcuille'e & s'eleve 
uJqua deux ou trois pieds ; ks feuilles font eparfes , nom- 
breufes, longues-fanceolees , un pcu etroitcs , tcrminees par 
une pointe emouffee , ilfles & planes , mals ondulees dans 
^"""jt^" r- ' ^^^ ^^"'' ^°"t P^f^'^« , de couleur herbeufe 
& difpofees en un epi fort long, nu & termina! : que!- 
quefois la tige eft rameufe & fe termine par plufreurs V- 
Un trouve cette plante fur le hord dts chemins. O Sa 
racjne elt aperitive. On eniploie touie la plante pour teindrc 



(204) 

Calice a cinq ou fix divfions. 



Capfule 



V. Capfule oblonguG , termince par trois pointes peu 

Refeda calicinier. Refida calicinalis. 

Rejeda minor , vulgaris. Tourncf. 4.2?. 
/S. Releda minor, vulgaris foHo -.inus indjo. Ibid. 
y. Rejedu.,. -nor vulgaris., joins tmegvis. Ibid. 
Rejeda phyuuma. Lin. Sp. 645. /"/S- y] . 
Sa tlge eft haute de fix a huk pouces , anguleufe, rameure, 
feuillee & garnie de quclques polls courts dans (a partle fupe- 
rieure; fcs feuilles radlcales font alongees , fpatulees , ob- 
tufes «Sc tres-entieres ; celles de ia tlge font quelqutfois auffi 
ntieres , mais plus fouvent feml - trilobees : ies fleurs 
cette erpece , font reniarquables p;ir letir calicc fort 
grand, ayant cinq decoupures fuperieures difpofeesen eventaif, 
(Sc une inferieure pendantc : Ics petales foiu blancs & pvo- 
fondsrnent lacinies ; Ies antheies lont jaunatres ou rougcatres, 
(Sc Ies peduncules font herilles de polls courts , alnd que les 
ngles des capfules. Cette piantc croit dans Ies lieux ftiblon- 
leux , dans ies champs. © 

Obs. Lc Refeda odorant que Ton cultive dans Ies jardlns, 
e diftingue de cette efpece par fos calices petlis & fort courts, 
lar fes antheres d'un rouge de brique , & par fes ti<^es & ^" 
peduncules tres-glabres. 

\ Capfule ayant quatre ou cinq pointes divergentes > 
ir difpofees en ctoik, 
Refeda e'toile. Refeda fiellat a. 

SefamoiJes frudu ftdlato. Toumef. 424.. 
Refeda fejamoides. Lin. Sp. 6^4.. 

St% tiges font hautes de fept a neuf pouces ; glabres^ 



feuillees & /ouvent un peu rameBfes; fes feuUIes font la.^ 
ceolees-lmcaires eparfes & routes tresentieres. Ses fleurs 
font petites, prefque feffiles , & fes fruits font en etole 
Cette plante croit dans les environs de Montpeliicr. 

VI. routes le 




VII. Feuillcs pinnatifides , ir dont Ics deccupur 
vertcs ir afei longues. 



Capfule term! 

par trois poii 

VIII. 



Capfule tcrminee 
)ar quatre pointes. 



VIII. Capfule terminic par trois pc'mtcs. 

Refeda jaune. Refida lutea. Lin. Sp. 64. j. 

Rffeda vulgaris. Tcumef. ^23, 

jS. i?f/'f^iz 07^'fl galHca. Boc. fie. 77, tab. 41 , f. 

Ses tiges font hautes d'un pied & demi , un pe 

ees dans leur partie inferieure , cannelees , feuij 






quelquefo 



;rs p 
; elle 



innules font i 






■nes decoupees. Les fleurs 
ou en une efpece de grappe droite, nue 
.inatre; leur calice eft a fix divifions profond< 
rs etamincs iont au nombre de quinze a vingt 
pale ainfi que les petales. On trouve ceti 
terrelns fablonneux , le long des chernins <! 
murs , Q ; die pafle pour refolutive. 



dif- 



(206) 

X. Cdpfide termine'e par qiiatre pointes» 

Rcfeda blanc. Refeda alba. Lin. Sp. 64.5. 
/?p/'f^ maxima. Bauh. pin. 1 00. 
18. /?f/f^ w/W /z/-?^, ^^«rd«V folus. Barr. ic. 5! 

Sa tige eft haute d'un a deux 1 
" iles font pinnatlfi 
un peu lulfantcs , & Icurs pinnules font grandcs , ianceolees, 
linealres & pointues : les inferleures rcffemblent un peu a 
celles de la Chauflc-trape etollee. Les fleurs font difpofees 
en epis fort longs ; leurs petaies font bkncs & plus grands 
que le caiice qui eO: quelquefois a fix divifions , mais plus 
fouvent a cinq. La variere (h eft moins grande dans toutes 
{ts parties; les pinnules de fes feuilles font affez courtes, 
& fes fleurs font prefque feffiles. On trouve cette plante 
dans les provinces meridionales. O 



Feuilles char gees de quelques dents blanches, 

Rcfeda glauque. Refeda glauca. Lin. Sp. 64,4.. 

Luteola pumla , Pyrenaica , llnaria folio. Tournef. icH* 
Sa tige eft haute d'un pied, foible, cylindrique, feuillec, 
glabrc&d'un vert glauque; ks feuilles font longues, etroites, 
' 'res, eparfes , d'une couleur femblable a celle de la 
& chargees vers leur bafe de quelques dents aigues, 
;s & fort blanches. Les fleurs font difpofees en epi 
terminal ; leurs petaies font blancs , leurs etamines jaunatres, 
& leur ovaire charge de quatre pointes droites & diftantes- 
Cette efpece croit dans les Pyrenees. 



■): 



e etamines c 



) 

CoroJIe a cinq dlvrilons on 

'^^"^ 795 

Corolle a fix divifions ou 
PJ"S 84.6 



7P5- 

Corolle h 


cinq 


dlvifion 


C Quatreetaminesoumoins. 7<)^ 




75)5. 

Quatreeta 


,nine 


-- 


( Quatre etamines 797 

^ Moinsde quatre etamines. 804. 


797' 

Qiiatre eta 


.... 




r Plufieurs ovaires ; plantes aqua- 
yiques&flottantesdansl'eau. 798 




'S \}n feul ovaire; plantes noa 




799 



75)0. Plujieurs ovaires; plantes aquatlques & fottantes 



Epi-d'eau. Potamogeton, 

Les fleurs d'l^pl-d'eau font compofees de quatre petales, 
e quatre etamines, & d'un pareil nombre d'ovaires fans 
ftyle , mais termines chacun par une petite pointe un peu 
courbee. Ces ovaires fe changent en quatre femences nues 
& o vales. 

ANALYSE. 



Feuilles ovales Feuilles lineaires, 

ou lanceoiees, tres-etroites, 

: larges de deux lignes & n'ayant pas deux lignes 

ou davantage. de largeur. 

i. X 1. 



! lanccolccs , b' larges de deux ilgnt 
oil davantage. 



Stipules rres-remarquables, 

& ayant au moins 

fix iignes de longueur. 



II. Stipules trc 


Iignes de 


, & ayant au mo 
longueur. 

Feuilles enfoncees 
I V. 


nsfix 


Feullles flottantes fur I'e 


IT 


dansl'cau. 



I r . Feuilles fottantes fur I 'eau. 

Epi-d'cau flottant. Potamogeton imtans. Lin. Sp. 182. 
roiamogeton mundifolium, Tournef. 233. 

Ses tiges font longues, articulces , rameufes , feulllees <Sc 
;arnies de ftipules fort grandes ; fes feuilles font petiolees, 
res - liffes & nerveufes : les inferieures font oblongues- 
.anceolees, & les fu[>erieures font o vales ou elliptiques- L'epi 
de fleurs eft cylindriquc , ftrre , pcduncule , & long dun 
poucc. On trouvc cette plante dans les eaux tranquilles. % 



lilies larges d'un pouce 



Feuilles larges 
de moins de fix iignes , 
ondulees & denticulees 

X.*, 



VI. Feuilles larges dun pouce ou davantage , planes 

Epi-d*eau luifant. Potamogeton lucens. Lin. Sp. lo3- 
rotatnogeion alpinum , fkntaginis folio. Tourncf. 23 ?• 

Ses tiges font longues , articulees ; feuUIees <Sc rameul 



7p8 



nement terminees par une pointe particuliere un peu pro- 
longee: I'epi de fleuife efl peduncule, cylindrique, & long 
de deux pouccs ou quelquefois davantage. On trouve cettc 



plante dans ies etangs. Tp 



VI. Stipules prefque nul/cs , mt n'ayant pas trots lignes 
de longueur. 



'II. Feuilles opposes I dpi de quatre a fix feu 
Epi-d'eau pauciflore. Potamcgeton paucifivrum. 
crijpis , five laibica ranarm* 



Potamogeton drnfum, Lin. Sp. i8a. 
fi,. Potamogfton ramofum , angujlifolmn. Toumef. 135, 
Potamogfton fetaceum. Lin. Sp. 184. 
Sa tige eft longue, grele, artrcul^e, tres-garnie de feuilfes, 
ramaifc &. fourchue a Ton extremire; ^ts feullles font ovafes- 
lancfolecs, pointues, legerement ondulees, lifles, luifantes , 
d un vert fonce & Tres-rapprochees fes unes des autres 
fur- tout aulommet de la tige & des rameaux ou elles font 
tres-lcrrees. L epi n'eft compofe ordinairement que de quatre 
tieurs, ramalTees en une efpcce de tete fort petite , foutenue 
mr „n neduncule long de quatre a fix iignes. Cette plante 
■"- '— les.rui(reaux & Ies rivieres. 



VIII. Feuilles alternes ; epi de plus de fix fie 

Feuilles amplexicaules , Feuilles lanceolees , 

denticulees , 
igueur & dont la longueur 

furpalTe trois fois au mi 
la largeur. 



(^10) 

-^ 8 . ^ ^' ^'^^^^^^^ amplexicaules, cor di formes, ir dont la longueur 
*^ ' ne furpaQe pas deux fois la largeur. 

]&pl-d'eau perfeuille. Potamogeton perfoliatutn. Lin. Sp. 
182. 

Potamogeton foUis laiis.Jpkndentihus. Tourncf. 235. 
Sa tige eft grele , feuillee & rameufe ; k^ feuilies font 
vales en cceur, amplexicaules, liffes , fuifantes, nerveufcs, 
'un gros vert , & a peine auffi iongucs que les entre-noeuds. 
^es epis font axillaires, compofes de dix a quinze fleurs, 
& portes fur des peduncules plus longs que les feuilies. On 
: cette plante dans les etangs. % 

X.* Feuilies lanceolees, denticidhs , ir dont la longueur 
furpaffe trots fois au moins la largeur. 
l^pi - d'eau dente. Potamogeton /erratum. 

Potamogeton longo . ftrrato folio, Tournef. 433. 
|S. Potamogeton foliis angufiU if undulatis. Ibid. 
Potamogeton crifpum, Lin. Sp. 183. 
Ses tiges font longues , menues, feuillees & fegeremenl 
imeufes a leur fommet; fes feuilies font lanceolees -lineaires, 
i^oneues de deux a trois pouces , larges de trois ligncs* 
^ une nervure dans leur milieu, plus grande & plu5 

marquee que cclles de lews cotes, luifantes, tranfparentes , 
ondulees & bien dirtindement denticulees en leurs bords r 
celies qui font niacees au fommet ou dans le voifinage de 
I'epi , font quciquefois oppofees , mais toutes les autres 
font touiours alternes; I'epi de Heurs eft denfe, cylindriquC 
& porte fur un peduncule affez court. J'ai trouve cette 
plante aux environs de Peropne, dans les foftes aquatiques 
qui bordent les pres du cote de la porte de Paris. 

XI. Feuilies lineaires trhs 
deux lign 




798. 



Feuillcs fimples f emicres. 



Tige cyllndriqu 
XIII. 



XIIT. Tige cylindriquc. 

£pi-d'cau gramine. Potamogeton gramnewn. Lin. Sp. 

Potamogfton mnus , fohis dtnfs , mucronatis , non Jcrratis, 
Tourncf- 135. 
/S. Poiamogeton pufdlum , gramineo folio , cauU r^undo. Ibid, 

Potamogtton fufdlum. Lin. Sp. 1 S4,. 
y, Potamogeton marinum. Ibid. 

Sa tige eft tres-grele, fiJiforme, articul^e , feuillee & 
rameufe ; fes feuHles font lineaires., planes, larges d'une 
ligne, iongues de trols pouces, & un pcu reflemhiantes a 
celles des plantes graminees : elles font alterncs , excepre celles 
qui naiffent aux divifions de b tige ; les pedur.cules font 
courts , & foutienncnt cinq a dix ficurs vcrdatrcs , auxquclles 
fuccedent des femences alR.z grandes, La variete /S a fes 
feulUes tres-etroites , & Iongues de deux pouces feulement. 
La variete > a fes feuilles prefoue capillaires & fes pedun- 
cu!es longs de deux pouces. On trouye cette plante dans 
'fleaux , les rivieres & !a mer. O 



XIV. . Tigo:c(*mfrmcc. 

^pl - d'cau comprime. Pctcanogeton compreffhm. Lin 
1B3. 

Potamogeton caule compnfo , foUo graminis cam 

Ses tigcs font menues , co]nipimiees , feuillees & rame 
fes teuiUes font fort Iongues , linealres , etroites , ur 
obiufcs, planes, legerement ondulees , iulfantes & d\u 
pale : fes epls font peduneules & paucifiores. On c 
cttte plante dans les fofles aquatlques. 



(Ill) 

^^%. XV. Teuillcs rameu^cs OU dhifccs, 

Epi-d'cau pcdine. Foiamogetcn pe6linatum. Lin. Sp, 
J83. 

Po'rtogetott ramofum , follh gramineis. Valll. Parif. 1 6^, 
Myriophylkm maratriphylkm palupt alterum, Lob. ic.79o< 
Ses tiges font fort longucs, filiformes &. raraeufes; fes 
feuilles font lineaires , caplllaires & comme ramifiees ou 
partagecs en plufieurs filamens fetaces , longs Sc paralleles : 
les epJS font un peu laches , compofes de dotize a qulnze 
flcurs , & foutenus par des peduncules longs de deux pouces. 
On trouve cette plante dans les ruiffeaux. 



7^^. V Feuilles fefliles 

Un feul cvdire ; ph 



Feuilles petiolees. 



r Feuilles 
lalternes ou < 
' J Feuilles o 
via plupart Of 



5 , & touted 

I eparfes 80 1 

ovales-oblongues, & 
I plupart oppofees . -. . B 3 4 — * 



Fatilles lineaires , & toutes ahernes ou eparfes. 
Camphr^e de Montpellier. Camphorofma Monf" 
peliaca. Lin. ,Sp. 178. 

Camphorata hirfuta. Bauh. pin. ^^6. 
Sa tige eft ligneufe, rameufe , velue & blandiatre ve» 
fon fommet, & s'eleve jufqu'a un pied ; fes feuilles loni 

rudcr&"legeremenVvelues^ les nouvelles poufTes forment 
dans ieurs ailfelles de petits paquets de feuilles fort couries 
& dift)orees en faifceau. Les fleurs font petites, compolfs 
d'une corolle de quatre pieces aigues, -■-' ^ -^'"^ 



que la corolle, 



peu plus grandcs, de quatre etamincs plus co""^* 



le fruit eft une capfule ovale qui renferme une femeflC* 
noire & lu'^anre. On trouve cette plante dans les lieux 
lablonneux & fur le bord dcs. chcmins/ en Provence & en 
Languedoc, F?; eile eft vulneraire , aperitive, incifive, 
Giucetique , fudonhque <3c emmenagogue. 



FJcurs axillaires 805 

FIcurs terminales . '. 85 9-VIII 



F/ews axillaires. 
Parie'taire officinale. Parktaria officinalis. Lin. Sp. 



I tifi;e eft drolte , cvlindri* 
e, feulllee dans tou're fa 



longueur , rameufe interie 



rement, & s eleve jufqu'a deux pieds; fes feuilles font 
altcrncs, petiolees, ovales - lanceolees , pointues , un peu 
luifantes cn-de/Tus , velues & nerveufes en-deffous: fes fieurs 
font petites, axillaires, & ramaffees plufieurs enfemble par 
pelotons prefque felTiIes. Les unes font femelles, & les autres 
hermaphrodites : celles-ci font compofees d'une coroHe qua- 
drifide, de quatre etamines qui fe developpcnt avec une 
tlafticite remarquable lorfqu'on les touche avec une epingle 
ou autrement, & d'un ovaire dont le ftyle eft termlne par 
un fngniate rayonne ou muhiiide. Cette pJante eft comnuine 
dans les fentes des vieux niurs , & quelquefois le Jong des 
hates, O/T; elle eft emoliiente, rafrakhilfante , nitrcufe & 
diuretique. 



? etamines . , J 



Tige garnie de feujlles. 
IS de quatre etamines . , < 

Ttge nue & fans feuIIIes. 8 1 5 



(2,4) 

^ <3 5 • ( Feuilles oppofeeS 806 

Tige garnie de feuilles, . . . < 

/ Feuilles alternes. ..... . 807 

8od. Feuilles oppojees, 

Callitric. Callitriche, 



Lss Callitrtcs nalflent <Sc vivent ordinairement dans I'eau; 
leurs fleurs font fort petites , feifiles & axillaires ; dies font 
compofees de deux petales oppofes , d'une etamine aflez longue 
& d'un ovaire charge de deux (lyles. Celies qui font placees 
dans les aiflelles fuperieures font conimunement unifexuelles. 
ANALYSE. 



Feuilles fuperi 



Toutes les feuilles etroitesi 

& fouvent bifides 

a leur fommet. 



I. Feuilles fuperieures ovales ir tres-entieres. 

Callitric printannier. Callitriche verna. Lin. Sp. 6. 

Vaill. Parif. .90. ' ' ' 

Stellaria qUiz alfne aquis innatans , folds kngiufculis. VM' 
Sti tiges font filiformcs, rameufes, & s'elevent jufqu'a la 
furface de Teau ou elies fe termment par une rofme de feuiljes 
ovales & prefque arrondies ; les feuilles qui font enfoncees 
dans I'cau font oblongues «Sc difpofees par paires un peu 
diftantes. Les fleurs font feffiles , axillaires & foliiaires. Cette 
plante eft commune dans les ruifleaux. 



n. Toutes les feuilles etrcitcs ir fcuyent bifides a k^^ 

Callitric d'automne. Callitriche autumnalis, Lin. S^. 6. 

Stellaria qua lentUuk valufiris anguftfolk, ftll9 in ^P'^' 

#^.^..VaiH. Parif. ,90. 
Stellaria aquatica , foliis loiigis tenuifimts. Ihid. 

Cette plante n'eft prefque qu'une variete de la precedence; 



fes feuilles font lineaires & tronquees ou bifides a leur fommet J 
celles qui lerminent les tiges forment un peu la rofctte , & . 
font oblongues ou iegerement elargies ; ellts nc font , ma!gre 
cela, jamais arrondies comme celles de la premiere efpcx:c. 
On trouve ceue plante dans les fofles aquatiques , ics 



807. 

Feu'ilks alternes. 



808. c 

Feuilles decoupees ou dentees.K 

^ ) Un feul %Ic; feuiHcs deW 

Cpees tres-menu. . .. 4-99 — X. 

80^. Deux Styles ; feuilles dentees. 

Blette effilee. BUtum virgawm. Lin. Sp. 7. 

AtrlpUx Jylvfjiris , morifrudu. Tournef. 519. 
Ses tlges font hautes d'un pied ou un peu plus , foihics , 
glabres , anguleufes , rameufes & feulllees dans toute leur 
iongueur; fes feuilles font alternes, lifTes , vertes, lanceolees, 
un peu triangulaires, pointues, dentees & vont en dlminuant 
de grandeur vers le fommet des tiges. Les fleurs font rres- 
petites, herbacees , ramaflees par pelotons felliles , axillaires 
& difpofees dans toute la longueur de la plante; ces pelotons 
dans la maturation du fruit , devicnnent fuccufens , bacci- 
formes , & acquierent une couleur rouge qui leur donne 
i'afped de mures ou de fraifes. Cette plante croit en Lan- 



810. 


( CoroUe de deux pieces 


T, 


Feuilles tres-entiere 


^ i Corolle de cinq pieces 


si? 









(216) ^ 

Corolle de deux pieces ; ttges dmtes. 
Corifperme a feuilles d'hyfope. Corifpermum hyjfa- 
pifolium. Lin. Sp. 6. 

Corifpermum foliis ahernis. SaUV. Monfp. 51. 
Ses tiges font longues de fept a dix pouces , dures a leuf 
bafe , rameufes , pubefcentes , un peu rougeatres , marquees 
de quelques raies ou cannelures verdatres, & feuillees dans 
toute leur longueur ; {"ts feuilles font alternes , eparfes , 
iineaires , longues de deux pouces a peu- pres , larges a peine 
d'une ligne , & diftinguees par une nervure blanche : les 
fleurs font axillaires & fefliles ; il leur fuccede des femences 
rues , comprimees , elliptiques & entourees d'un rebord 
mince, echancre a fon fommet. On trouve cette plante en 
Languedoc, dans les environs d'Agde. O 

Cpralle de cinq pieces ; tiges couchees. 
Policnenie des cliamps. Polycnemum arvenfe. 
Lin. Sp. 50. 

Chenopodium annuum , humifufum , folio breviori if Capil- 
lacco, Tournef, 506. 
Ses tlgcs font tres-rameufes , couchees & etalees fur la ten-e, 
abondamment garnies de feuilles , fur-tout en leurs rameaux , 
& longues d'un pied a peu -pres ; ^ts feuilles font vertes, 
glabres , etroites , Iineaires & pointues ; fes fleurs font tres- 
petites , axillaires , folitaires & felfiies : leur corolle eft enfermee 
cntre deux flipules fetacees & blanchatres : les etamines font 
au nombre de trois , plus courtes que la corolle , & o"^ 
leurs antheres purpurines- On trouve cette plante dans les 
champs. 

Tige nuc & Jans feuilles, 

Saiicorne. Salicornia, 

Lts fleurs de Saiicorne naiffent dans les articulations fup^" 

rieures de la tige; elles n'ont qu'une feule etamine, & "" 

ovaire charge d'un ftyle tcrmine par un ftigmate bifidej leul 

corolle ell entiere, un peu ventrue &. perUflante. 



(217) 
ANALYSE. 



Tige ligneu/e ; 
elle ell dure & gri 
dans fa plus grande 



!• Tige ligneufe. 

Salicorne Ugneufe. Salicorniafrutkofa, Lin. Sp. 5. 

Salkernia geKicHlata , fmper rirens. Tournef. cor. jt; 

Sa tige eft artlculee, rameufe, perfiftante & s'eleve jufqu'a 
un pied & demi; fes epis font toujours verts; fes articulations 
font nombreufes & prefque uniformes. On trouve cette plante 
fur les bords de la mer, dans les provinces meridonales. h 

I^' Tige herbacee, 

Salicorne herbacee. Salkornia herbacea. Lin. Sp. y. 
Salkornia annua , geniculata. Tournef. cor. 31. 

Cette efpece eft plus petite que la precedente ; fa tige eft 
tendrc, charnue , un peu moins ranuufe , & garnie d'arti- 
culations plus diftantes , legerement comprimees & echancrees 
a leur fommet : elle crok fur les herds de la Medi terra nee 
& dc I'Ocean. Q ^^^ cendres fournilTent beaucoup de fel 



C Un feul ovaire 81 J 

/ Plufieurs ovaires 84.5 

r Un feul ftyle & un feul ftigmate 

Stres-entiers 816 

•< Plufieurs ftyles ou plufieurs 
iftigmates, ou un feul ftyle avec 
Cdes divifions 825 



(2l8) 
Si 6, C FeuIIIesfimpIes&entieres. 817 

Un fevi ftyle if vn feuU ^ „ .,, 

- -^ • ^ Fcuilles ailees ou decoupees. 

8^ 

S17. • C Cinq. 

FeuilUs fimples if i 

Huit etamines 819 



\ 

C, Con 

i Cor( 



olle monopetale ; capfule 

, femences 8 1 8 * 

* Corolle polypetale ; capfule a 

feule femence 836* 

^ Corolle monopetale ; capfule a cinq Jemences, 
Glaux maritime. Glaux maritima< Lin. Sp. 301. 

Glaux maritima. Tournef. 88. 
Scs tjges font longues de fix a fept pouces , glahres , ra- 
itieufes, couchees & etalees fur la terre ; ^t% feuiiles font 
petites , ovales , elllptlques , fefliles , nombreufes & f^s- 
rapprochees les unes des autres. Les fleurs font axillalres, 
fort peiites & compofecs d'une corolle monopetale a cinq 
divifions , de cinq etamines de la longueur de la corolle , 
& d'un piftil qui fe change en une capfule a cinq valves 
& a cinq femences. On trouve cctte plante fur le bord 
de la mer. % 



Sip. 




( Tige herbacee. . 


8iO 


Huit hi 




\ 








) Tige ligneufe. . . 


821 


§20. 




Ttge herbach. 




Th 


ly melee des 


champs. Thymelxa ar\ 


.4- 




Thymel^a 


nnarU folio , vulgaris. Tournef. 5 97- 




Sreilera pt. 


,/mW. Lin. Sp. 5,2, 




Sa 


tigc eft haute 


: d'un pied, cylindrique, 


glabrc & ^ 



f*'9) 

S20. Pe" rameufe; fes feiiilles font eparfes , lineaires, pomtues, 
courtes & tres-glatres. Ses fleurs font petites , axlllaires , 
fefli es & ramaflees deux ou trols enfemble dans chaquc 
aiffelle , fur-tout fes inferleures ; leur corolie eft leg^rement 
quairifide, d'un blanc jaunatre , <Sc pubefcente cn-dehors r 
elle eft remplie prefque entierement par I'ovaire qui fe change 
enune femence lifTe , nolratre , & qui a la forme d'une 
petite poire. On trouve cette plante dans les champs, O ; 
elle eft commune a Saint- Remi-en-l'eau pres Saint -Juft, 
route" d'Amiens : elle fleurit en Aout & Septembre. 

sir. ^~Y~ 

Y 

Tige ligneufe ymonofperme 8i2 

J Etamines infe'reesau fommct du 
/tube de ia corolie; fruit fee & 
^mono/perme 823 

Si 2. Etamines injerees & renfermees dans le tube de la 

corolie ; bak monofperme. 

Laureole. Daphne. 

Lt% fieurs de Laureole font compofecs d'une corolie 

jbulee & quadrifide , de huit etamines courtes (Sc renfermees 

ans le tube de la corolie , & d'un ovaire qui fe cliange apres 

I fleur en une baie ovale , pulpeufe & monofperme. 

ANALYSE. 

les feuilles. 




feuilles tres-glabrcs des deuM coth. 



Fleurs dlfpofees 

plus de trois enfembfe 

par petites grappes pendantes- 



III. Fleurs folitaires , cu deux ou trois ensemble ^ 
bouquets fcjftles. 




rouges , ir difpofees trois a trois. 
tilfe. Daphne meiereum. Lin. Sp. ')0^^ 



Thymtlaa laurifoi 
59S- 
Sa tige eft haute de deu 









,ftvt lour eola fan 






ales-lanceolees , d 
couleur un peu glauqiie en-de^Tous 

nntpei-'- '" " 
paroiffen; 
les bois 



jaunatre, dune 

, & ne perfiftent 

fes fleurs font fefliles, odorantes , & 

C de tres-bonne heure. On trouve cet arbrifleau dans 

montagneux , F? ; il eft acre & cauftique. 



h Fleurs jaxinatres ir folitaires ou geminces, 
Laure'ole thymeiee. Daphne thy meloe a. Lin. Sp. 509. 
Thymelaa foliis polygaU glahris. Bauh. Pin. 4.63. 
/3. Daphnt dioica, Gouan. Obf. p. 17, tab. 17, f. u 
Ses tiges font droUes, cylindriques , ordinalrement frmple?, 
c selevent jufqu'a un pied; fes feuilles font fefliles, eparfes, 
..ombreufes , fort rapprochees les unes des autres , aflez 
petites, lanceolees (Sc tres-glabres : fes fleurs font d'un blanc 
"re, & naiflcnt dans les aifl^elles fuperieures des feuliles* 
ante /3 eft ramcufe, & dioique felon M. Gouan; elle mc 



1 meme que \et/iyme/^ie /pedes myconi de Dalechamp. 
Rouffillon. li 



VI. Fleurs difpojecs plus de trois enfembU par pttitcs 
grappes pendantes^ 
Laureole majeure. Daphne major. 

Th^mdita lauri folio Jempervireni, Jen kureok mas.ToMxn. 
Daphne laureola. Lin. Sp. 5 i o. 



cfe beaucoup de feuilles lamafTees, 
lees, feffiles, cpaifles , coriaces , tres - glabres , lifles 



<Sc perfiftantes : fes fleurs font d'un jaune verdatre , & di 
pofees en grappes coiirtes dans les airTeJIes des feuilles. On 
trouve cet arbrifleau dans Jes bois du Lyonnois , du Dau- 
phine & de fa Provence, ^7; il ell comme toutes les autres 
efpeces dc ce genre , ires - acre , cauftique , drailique & 



VII. Feuilles velues ou pubefce 



Feuilles difpofe. 
le long des rame; 

y I il. 



Feuilles difpefees le long des rameaux* 

ureoie blanchatre. Daphne candicans. 

ThymelaafolUs candkaniibus Jerki injiar inoUiius. 1 

Daphne tarton-ralra, Lin. Sp. jip, 

Sa tige eft haute de huit a dix pouces , & divlH 
pluficurs rameaux droits, velus & feuilles dans toutc 
longueur ; fes feuilles font eparfes , ovales , &: couvertt 
deux coles d'un dttvct bknchatre «Sc prefque foyeux 



X. FeuUles ramajfces vers le fommet des rameaux, 
Laureole ^^^ Alpes. Daphne Alp'ina. Lin. Sp. yio. 

ThymeLxa. Jasatilis , okot folio. Tournef. 594.. 
Sa tige eft haute d'un pied & demi , ramcufe & recouverte 
'une ecorce Cendree; fes feuilies font ovales-oblongues, un 
eu obtufcs, d'un vert pale ou jaunatre , pubefcenres 
■efTous , fur-tout dans leur jeunelTe , & la plupart rama 
nmeau fot des rameaux : fes fleurs font blanchatves & 
pofees dans les aiffelles des feuilies. Ce fous-arbriffeau < 
dans les montagnes du Dauphine & en Languedoc I7 



flees 



X. Fit 



les ir point difpjfeei 




pubefcente; fes feuilies font linealres , glabres, 
k. un peu ramaffees vers le foipmei; des rameaux: 
fes fleurs font purpurlnes ou de couleur de rofe , & ont une 
odcur tres-agreabie. Ce fous-arbriffeau croit en. Alface, ^^ 
Dauphine & en Provence , dans les montagnes. Fj- 

Xn. Fieurs dif pofees en tine panicule terminale. 
Laureole paniculee. Daphne paniciilata. [ le Garou j 
Thymelaa foliis Hni. Tournef. 5 94.. 
Daphne gnidium. Lin. Sp. 511. 
Sa tige k divife des fa bafe en plufieurs rameaux. plus 01 



f"3) 

Imoms droits, feuilFes & longs d'un pied h pcu-pres; fe, 
feudles font lanceolees-l.neaires , tres-gbhres, tcrmine^ 
par une pmnte aigue, eparfes, nombreufes, tres-rapprochees 
jles lines des autres , & prefque embriquees vers le Tom met 
des rameaux : fes fleurs font petltes , bfanchatres ou rou 
geatres, pedunculees, & difpofees en une panicule mediocre 
& peu etalee ; leurs peduncules & ieur corolle font couverts 
d'un duvet prefque rotonneux. On trouve ce fous-arbrifTeau 
dans les lieux aridcs & montueux des provinces meridio- 
nales , fj ; fon ecorce maceree dans le vinaigre, eft employee 
comme velicatoire iorfqu'ii s'agit de detourner quclquc hu- 
meur, & particulieremcnt celies qui fe jettent fur les yeux. 



823. £tamhies injerees au fammet du tube de la corolle; 
fruit fee & moiwfperme. 
Paflenne velue. Pajferina hirfuta. Lin. Sp. 513. 

Thymeliza tomentoja , folds Jtiii minom. Tournef' coy, 
Sa tigc eft haute d'un pied , <Sc divifl^e en beaucoup de 
rameaux grefes feuilles & charges d'un duvet blanchatrc 
afTez abondant; ^^% feuilles font tres - petites , nombreufes, 
fort rapprochees les unes des autres , un peu charnues , 
vcrtrs & prefque glabres. Ses rieurs font axiilaires , fort petites 
& d'une couleur herbacee ou blanchatre ; ce fous-arbiiOeau 
croit dans les lieux fteriles en Provence, f? 



Tige herbacee 
Feuilles uilees oudkoupees.. 

Tige ligneufe. 



')* I -Arbres 1 dont 

Plu/ieurs fiyles , cu pluneursY^^''^'^'^? au - dela de Hx pie-is. 

des dmfiQin 



j4rhre dont 
beaucoup c 



^2.j, Et amines heaumtp plus hngues que la cmlle ; 
fruit comprbnL 
Orme des champs. IJlmus campejiris* Lin. Sp. 

Ulmus camprftris it Thfephrajli Tourncf. <5ot; 
)S. Ulmus minor , felio anguflo . fcahro. Vaiii. Par if. a oj; 
y. Ulmus folio latifmo , Jcabro. ibid. 
Arbre eleve, dont le tronc efl: affez droit, fort rameux 
& couvcrt d'une ecorce crevaffee ; fes feuilles font alternes, 
petiolees , ovales , pointues , dentees , glabres , garnies dc 
rervures paralleles , inegales a leur bafe , seches & un peu 
rudes au toucher. Les fleurs font petites , d'une couieuf 
herbacee , & difpofees fur les rameaux par bouquets prefque 
feffiles, elles font compofees d'une corolle a cinq divifions, 
de cinq etamines plus longues que la corolle , & d'un ovalrc 
charge de deux ftyles : elles fc developpent toujours avant 
les feuilics , & font remplacees par des fruits tres-comprimes , 
echancres a leur fomniet & monofpermcs. Cet arbre _ eit 
comniun dans les champs , les villages, le long des chtmms; 
on le cuUlve par-tout, I7 : fon bois fert pour le charronage, 
la charpente, &c. Son ecorce, fa racine , & la liqueur qui 
decou!e ordinairement de fon tronc , paflent pour vulneraires 
& aftringentes. 

727. Etajnines nit ant pas plus Impies que la cordis; 
fruit gbbuleux. 
Micocoulier auftraie; Celtis aupalis. Lin. Sp. 



Cfltis fmSlu nlgricante. 
Arbre ailcz grand, gros & 1 



font axiilairts, folitaircs , pc'dunculees Ics unes "I 
& les autres hermaphrodites : celles-ci fo'nt compofecs d'une 
corolle herbacee a cinq divifions , de cinq diamines & 
a'un oyaire charge de deux fiyles veins , ouvcrts &' nui 

«nLl'^^'''*^f.^'''Ki''''' """ '^'""' P'^'"' ^^''"'"^- LeVruit ell: 

noiratre, reflcmble a une petite cerife , & renfcrme un novau 

iphenque. Cet arbre croit dans les provinces meridionaks. l^ 

^^9' ( T'o'Jtes les fleurs hermaphrodites, 

\f^ aucune n'ayant leur corolle 

ne s'e levant pas au-ddrl r» a /- .r r 

defixpieds, \ ,f ^^.^''^ femelles , dont la 

-^ Jcorolje eft bivalve, melangees 

f parmi les fleurs hermaphrodites. 

^;^ _^ 8't4. 

^30. ^ i^apfupartdesfeuillesoppofe 






^ La pfupart des feuilles oppofe'es. 

^ ifur-tout les inferieures ou celles 

• Jleiirs hermaphro- Iqui n accompagnent point les flcurs. 

tr aucune n'ayant/ 831 

/meme avant le developpement des 
^^"'"- 837 

r , ( DixetamInes,oudnqetamInes 

-La phipart dex feuilles oppo- J (X cinq filamens llcrjies 8 ? z 

/m, l^ fur-tout les iifJ 

n^ accompagnent point lest ^'"q etamines, fans filamens 
feurs. (^fierilcs 835 



Fleurs terminales S3 3 

'~Tome UI, 



833. 



Fleurs termhales, 
Gnavelle. Scleranthu. 

corolle campanulee a cinq divifions, de dix 

_ d'un ovaire charge de deux ftyles 

droits. Lc fruit eft compofe de deux femences difpofees au 
fond de la corolle qui eft perfiftantc. 

AN A LY S E. 



pofe. 



Divifions de la corolle 

panachecs de vert 

&de blanc, 

emouftees a leur fommet, 

& refterrees apres la floraifoi 



Divifions de la corolle 

prefque point panachees , 

tres-aigues a leur fommet, 

& point reffcrrees 

apres la floraifon. 

1 I. 



I. DivlfwJis de la corolle, panachees de vert ir de hlanc 
e'mffufees a Isur fommet , ir refferre'es apres 
lafioraifon, 
Gnavelle vivace. Scleranthus perennls, Lin. Sp. 580. 

AlchimiUa gramv^o folio, majori fiore. Tournef. 5«^' 



Vail. Pari!. 4 , 



inq pouces 



articulees* 






demi - couch ees , ramcufes , . 

Dmmet; fes feuilles font oppofees , legerement connees, 
neaires , tres-etroites & aigues : les fleurs font raniailees 

deux ou trois enfemble par petits bouquets portes fur 1« 
eduncules pubefcens & panicules. Cette plante croit dan* 

les champs, les tcrreins fabionneux. % 



833- 



(^27) 

rr. Dhipns dc la ccrollc prefque point panaches , m 
^tgues h leurfommet , & point ufferrees apres 
la praifcn, 
Gnavelle annuelle. ScUranthus amuus. Vm. Sp. j8o. 
Alchimilla ereda , gramineo folio , fore minore. '1 our 



J c — ' grammro folio , fort mmore. Ibid. 
nthus polycarpos. Lin. Sp. 58 f. 
Ses tlges font articulecs, rameufes , plus longues , plus 
al.es & plus redrelKfes que cclles de I'efpece prece^cW 

oppolees un peu connees, Ilneaires & tres-etroites • les Heurs 
Jont ramaflees par petlts paquets, foutenus par des pcduncules 
rameux & panicules. L.s coroll.s font remarquahl s p r f ur' 
d.vifions a.gues, fimplement verdatres , & point rc(f. rr^es 
pendant la inaturation des graines. Cette plante eft comn.une 
dans les champs. O v.nui,uiie 



Fkurs axillaires, 
lerniaire. Hcrmana, 

petites , compofees d'une 

ajvifions profondes <Ss Ianceo!v-es 

ines a peine aufli lonoues que la 

nomhre de filamcns lleriks places 

charge^ dc dt'ux %Ies 

tres- mince & monof- 



dans lours intervalles , & 

tres -courts. Le fruit eft une capfule „.. 

ANALYSE. 



Corolle a quatre Hhifions. 
Herniere ligneufe. Htrniarhi fr^iiafa. JLin. Sp. 317. 
Herniarla fruticofa, vikuUs Ignofi, Tournef. 507. 

Sa raclne eft fort grande, & pouiTe beaucoup de tigcs 
Pi) 



§34- 



(228) 

greles , ligneufes , rameufes , & feulllees dans toute Icur 
lonaueur; fes feuilles font tres -petites , ovales & pointues : 
' urs ont une cofolle a quatre divlfions tres-protondcs , 
I etamines fertiles & quatre fiiamens fteriles. Cette 
croit en Provence, ff 



Ccrolle a cinq divifw^ 



Tige & feuilIcs glabra 



II. Tige ir feuilles glabres, 

Herniaire glabra. Herniaria glabra. Lin. Sp. 3 1 7. 

Hrrniaria glabra, Tournef. 507. 
Ses tiges font greles, tres - rameures , feuillees, longurf 
de cinq a fix pouces , quelquefois davantage , couchees & 
/ etalees fur la terre; fes feuilles font petites, ovales-oblongues, 
<. vertcs, glabres, oppofees dans la jeunefle de la plante, mais 
\ deviennent alternes par la chute de celles qui fe trouvoient 
1 du cote de chaque rameau fieuri , les autres perfiftant beau- 
coup plus long - temps : les fleurs font petites, verdatrcs » 
feffiles & ramaffees par pelotons axillaires, qui fe developpeot 
& s'alongent en rameaux par la fuitc : les corolles font 
glabres , & les antheres de couleur jaune. On trouve cette 
plante dans les Ileux fablonneux , Q, elle pafle pour aftnn- 
gente, anti-herniaire , diuretique & anti-calculeufe. 



V. 77^,? tr feuilles yelues. 

Herniaire velue. Herniaria hirfuta, Lin. Sp. 317' 
Herniaria hirfuta, Tournef. 507. 

Cette plante reflemble beaucoup a la precedente , & n e" 
n peur-etre qu'une variete , mais elle eft velue dans toutes 
>s parties ; fes tiges acquierent une durete plus fenlible 
endant la maturation dcs graines , & fes pelotJns de flcurs 
jnt un peu moins garnis. On la trouve dans les champs- 



^^5' ^ C Feuilles planes 836* 

Cinq etamines fans flamensJ 
-^''* I Feuilles cylindriques. 841 -VI 

^3^-* FeNi/Zes planes, 

Paronique. Paronychia. 

s ficurs de Paronique ne difFerent prefquc de celles 

des Herniaires que par le defaut de filamens fteriles; elles 

font compofees d'une corolie profondement dlvifee en cinq 

pieces un peu coriaces & ordinairement colorees , de cinq 

'nes non faillantes hors de la coroIIe , & d'un ovaire 

fe ftyle eft fort court & fouvent blfide. Le fruit eft 

:aprule a cinq valves , & monofperme. 

Tiges droites. I Tiges couche'ev 




Tiges prefque fmples , f term'uiecs chacune par 
trne feule the de ficurs. 
Paronique capitec Paronychia capitata. 

Paronychia Narbomnfis ere6la. Tournef. 508, 
llUcebrum capitatum, Lin. Sp. 299. 

Scs tiges font hautes de deux pouces, nombreufe , un 

peu dures, fculllees <Sc la plupart a/?cz droites; clles font 

garnies de feuilles tres-petltes , ciliees & un peu velues en- 

defTous. tes iieurs font terminales, ramafiees en tete <3c 

PHj 



S36. 



(23^ 

cachees par des bradees argentees & Iuirant«. On trouvft 
i plante fur les colllnes des provinces meridionales 8s. 
Je Mont-d'or en Auvergne. 



1 1 1. Tiges tres-rameufes , ir garnies de plufieurs pehtons 
de feurs feparcs ir fort petits. 
Paronique ligneufe. Paronychia fruticofa. 

Paronychia Hijpanka , fruticofa, myrti folia. Tournef. 

Ilkcebrum fufruticofum, Lin. Sp. 298. 
Sa tige eft ligneufe , & Te divjfe des fa bafe en beaucoup 
de rameaux greles , redrefles , feuilles , articules , pubefcens 
& longs de cinq a fix pouces ; fes feuilles font oppofees , 
ovales , terminees par une petite pointe particuliere , prefque 
glabres & d'un vert-gai : on trouve a leur bafe deux 
ftipuies fort petitcs , pointues , luifantes & tranfparcntes; les 
pelotons font compofes de deux a cinq fleurs feffiles, tres- 
petites & d'une couleur herbacee : elles ont toutes cinq 
etamines dont les antheres font de couleur jaune. On trouve 
cette plante fur les coteaux maritimes de la Provence. I? 



IV, 77^1?^ couchces. 



Fleurs difpofees 



& des 



; tiges 



& garr 
V. 



ex garnies 
de bradees argentees 
tres - remarquablcs. 



Fleurs non tcrminales, 

mais difpofees 

dans les aiiTelles des feuilles, 

que des bradees fort petltes- 



\ Fleurs difpofees au fommct des tiges ir des 
rameaux , & garnies de bradces argentees 
tres-remarquables. 
Paronique argentee. Paronychia argentea. 
Paronychia Hifpanica. Tournef. 507. 
llifcebrum paronychia. Lin. Sp, 299. 
Ses tiges font longues de fix a fept pouces, arlicuIe'eSj 



iLpulcs ovafes pointues , blanches & tranrparentes I es 
fleurstermrnent estlges & lesrameaux; elles font difpofe s 
par bouquets abondamment garnis de bradees lulfkmcs 
charmant . les ova.res font charges d'un ftyle trifide. On 
! dans ies provinces meridionafes. IP 

VI. /V^/^rj fw?z terminales , mais Sfpofees <Ians Ies 
ai^elles des feuilles , ir n'ayant que des 
braaees fort pethes. 




articulation, 
Paronique verticIII^e. Paronychia verticillata. 

Paronychia Jerpyin folia paluflris. Vailf. Parif. x^j, tab. , j; 
Illfcehrum vtrtkilktum. Lin. Sp. 398. 
Ses tiges font longues de trois a quatrc pouces , greles , 
n peu rameufes, feuilfees c5c coucl^ees fur la tme; ii 
■uiiles font pet.tes, oppofees . fe/TiIcs , glabres , ovalcs & 
rmmees par une petite pointe. Les fleurs font blanchaires, 
jt peftes <Sc vertiaflees dans Ies aiHelfes des feuiHes; leurs 
perales font pointus & concaves Intericurement ou un peu 
creufes en capuchon. On trouve cette plante dans Ies lieux 
humides, aux environs de Paris. 



(^30 

?36. VI IT. Fleurs par fdotcns fegiles , later aux & point 
yerticillcs. 
Paronique herilTee. Paronychia echinata, 

J-ol)'gonum capiiuJs inter genicuk echinatis. Bocc. fie. 40 

Illtcebrum cymojum^ Lin. Sp. 299. 



& fou 






)nt petltes, ovalci, polntues , oppofees, 
dans leurs aiflfelles d'autres feuilles pro- 
dulies par les jeuncs poufles, ce qui les fait paroitre quaternees 
I talciculees; les tleurs font ramaflees par petits bouquets, 
urts, TclTiIes, axillaires, & communement tournes d'un feul 
te. Les jetales fe terminent par une pointe fort aigue, un 
u roide , & qui rend les paquets de fleurs trcs-herifles. On 
)uve cette plante en Provence dans les lieux maritimes Q 



7 


/ CoroIIe coloree; At% ftipulcs 

m^me a.L ie deyeloppeJ ^^^ 

mem desjieurs \ CoroIIe hcrbacee ou verdatre; 

/point de flipules vaginalcs a la bafe 


^ 


838. 


Corulle coloree ; des filpules vapmks a la hajc 
des feuilles. 
- Renoue'e. Polygonum, 

Les fleurs de Renouee font petites , compofees d'une 
corolle profbndeaient divifee en quatre ou cinq parties 
colorees au molns intericurement & en Icurs bords , « 
emuulTees 4 leur fommet ; de cinq a huit etamines affcz 
courtes , <Sc d'un ovaire dont le ftyle eft a deux ou trois 
divilions. Le fruit eft une fenience nue, & ordinairement a 
trois angles. 




non tronquees 
echancrees * 
leur petiole. 



V. Flews a cinq c t amines ; feuilles tronquees cu prefqua 
echancrees a rinferticn de leur petiole. 
Renouee amphible. Polygonum amphibium. Lin. Sp. 5 17. 
Paficarin Jalicis folio, potamogeton 



I tige eft iongue, cylindrique, IlfTe, articufee, fouvcnt 
rougeatre & couchee fur la terre ou rampante & fiottante 
dans leau felon les varietes ; fes feuilles font loncvues. 
pet.olm, pointues, llfles des deux cotes dans la plante 
aquatique, & chargees dc queiques polls rudcs dans la variete 



terreflre ; leS ftipules font prefque nueg, & les flcurs fon? 
difpofees en epis un peu denfes ; elles font rouges , & leurs 
' ' les font plus longues que la corolle dans I'une & I'autrc 
=. On trouve cette plante dans les lieux aquatiques , 
les etangs, hs foffes, &c. 

V. Fleurs a fix etamines ; feuilles non tronquees ni 
echancrees vers leur petiole. 



Feuilles knceolees-Hnea 
& n'ayant pas trois ligi 
de largeur. 



VI. Feuilles ^yales lance olees , ir larges de quatre ligne 
mi davantage. 

£pls laches <Sc tres-greles; I £pis denfes & ferres; 
faveur acre & brulante. faveur douce ou acidulc. 

VII. VIII. 



VI r. tpis laches f tres-greles; faveur acre & brulante^ 
Renoue'e acre. Polygonum acre. [ Poivre d'eau] 

Perficaria urens , feu hydropipn. Tournef. 509. 

Polysonum hydropiper. Lin. Sp. 517. 
Sa tlge eft haute d'un pied «Sc demi , cylindriquc, lif^c. 
articulee, un peu rameufe, & fouvent tout-a-fait droite; fes 
feuilles font lanceolees, pointues , glabres, non tachees « 
porteesfurd '•• ^- ^' n- , . r„„, ...el- 

quefols prefqi 
celles de i'efp 



fuivante,' avec laquelle celle-ci a beaucoup 



porte._^ 

'•■^ 1 eipece luivante, avec laqueiie ceue-ti a ^v^"— »^ 
rt : fcs fleurs font la plupart quadritides ^,"^j '^' 
colorees. On trouve cette plante fur le bord ^ 
I'eau & dans les fofles humldes, O; elle eft diuretique « 
exterieuremcnt refolutive, deterfive & anti-sedemateufc 



(^30 

Vlir. ipls denfes f ferns ; fav^m douce ou acidule. 

Renouee perficaire. Polygonum perj^c aria. Lin. Sp. 518. 

Perfaaria mith . non maculoja. Tournef. 509. 

/8. Perfcaria mitis , maculoja. Ibid. 

y. Perficaria folio Jubm incano. Ibid. 510. 

Ses tiges font cyllndriques , articulees , feulllees , coucheej 

]ans leur partie inferieure , 3c hautes d'un pied on un neu 

davantage; les feuilles font ovales-IanceolL, glabres en- 

dellus, & legerement velues en-dciTous & en leurs bords r 

I difnor ^^"^^'!'*:«y^^ fleurs font ia plupart quinquefides 

& difpoTees en ep.s denfes & rougeatres. La vlrlete ^ ne 

d ffere de la plantc que je viens de decrire , que paV fes 

feujlles chargees d une tache brune dans leur milieu. La 

ie>a fo feuilfes paredlemcnt tachees dans feur milieu, 

elies font oyales & prefque arrondies dans leur ieunelTe ; 

.-.- font alors blanchatres & un peu cotonneufes en-delTousr 

dans tous les mdividus que j'ai obferves , les %ules etoient 

I ansciis, & Us flours la plupart quadrlfides- M. de Hailer 

la diltingue comme une efpece pardculiere; il dlt fes ftipules 

cd.ees , & fes feuilles quelquefols non tachees [Hall. Hifl. 

fur le bord des foffes & des chemins , O; elle eft vulneraire 
detcrlive & un peu aftringcnte. 

IX. Feuilles lanccolecs-lineaircs , f n'ayant pas trois 
lignes de largcur. 
Renouee fluette. Polygonum pufdlum. 

Perficaria minor. Tournef. 509. 
Cette efoece differe beaucoup de fa preccdente , & ne 
loit pomi lui etre reunle ; fes tiges font grelcs , fongues de 

IX pouces, feuillees & couchees fur la ferre : fes fbuilles 
ont lanceolees-Imeaires , tres-etroltes , aigues, jamais tachees 

X xrlpbr^c des ^tnx cotes; fes Illpules font longues& ciiit 



& fes . ... j.„.^„.._, ^^^ V..V.OC.. ...o 

greles & prefque filiformesr On'irouve ccttV'ph 

iieUX humides & flhlnnnpnv 



purpurines , difpofees en epis laches , tres- 
filiforme 
& fablonn( 



(^30 

Style a irois dmfions ; t'lge ne pdrtant qtiun fcut 
epi terminal, 

--— -«— — -^ ^ ■ V 

Feuilles radicales Aucune feuille 

jrantes fur leur petiole , courante fur Ton petiole, 

& les cauUnaires ^i amplexicaule. 

amplexicaules. 

XI. XII. 



XI. Feuilles radicales cour antes fur leur petiole , i/ les 
cauUnaires amplexicaules. 
Renouee blftorte. Polygonum biflorta. Lin. Sp. 516. 
Biflorta major , radice magis intorta. Tournef. 511. 
Biprta ma.or, radice minus intorta. Ibid. 
Sa racfne eft oblongue , groffe , fibreufe & repllee plufieurs 
)is fur elle-meme; elle poulTe piufieurs tiges droites, fimples, 
[abres & hsutes d'un pied ou un peu davantage ; fes feuilles 
idicales font fort grandes, ovales-lanceolees, un peu on- 
. duIeeSj courantes dans la partie fuperieure de leur petiole, 
glabres , vertes en-deflus & d'une couleur glauque en-defTous ; 
cclles de la tige font plus petites & amplexicaules. Les 
fleurs font rougeatrcs , terminales & difpofees en un epc 
denfe, barbu & embrlque d'ecailles iuifantes; elles ont 
etamines. On trouve cette plante dans les pres , les 
paturages montagneux , %\ clle efl vulneralre& aflringente. 

XII. Aucune feuille cour ante fur fan petiole , 
ni amplexicaule, 
Renoue'e vivlpare. Polygonum viviparmn. Lin. Sp. 51^' 
B'lflorta Alpitn , media, Tournef. 511. 
Biflorta Alpina, minor. Ibid. 
Cette efpece efl beaucoup plus petite que la precedentcj 
fes tiges font droites , fimples , feulliees & hautes de cinq 
': fepr pouces tout au plus: fes feuilles inferieures fontpeiio- 
ees, etrohes , lanceolees , pointues , 6c remarquabies par "^s 
ftries ou efpekes de nervures courtes , difpofees en leurs 
faords, & qui les font paroitrc ^ncfque dentees : les fe^ies 



du Dauphine & de Ja Provence. 'Jff "°"' 



Feuilles 
coriaces ni perfiftantes; 
"Jpules mediocr 




locres. 
X V. 



^ perjijia. 



XIV. F^ui/les hLmchatres, 

Jftipules fort grandcs 

Renouee maritime. Polygonum rnarkhiium. Lin. Sr^. 519. 

Pol)'gonummannmum. latifdrnm. Toxxxnd. jro/ 

, Ses tiges font longues de fept k huit pouces , vlvac« 

/ lous - Lgneufes feuillees , prefque entierement couchee &^.; 

< J^r-ar"" "?^" feuilles font ovales-lanceolees , blahchanes" 

N^co .aces, prefque peuolees & perHftantes ; les ftipules font 

» colorees a leur bafe, tranfmrentes A I^nr fr^n.,.,., «. r 

auffi longues que le's en,.i„™S : krflerT^^.t^^'^fe 

aeux a cinq par paqucts dans les aiffellcs des feuilles. 0„ 

■rouve ccite plante da ns les fables fur le faord de la mer. ^ 

XV. FeuUUs .en.s.nou cciaccs ni ferj.jl.„u-s ; " 

flipuks rneJiocres. 
Renouee centinode. Polygonum ceminodhim. 

Polygonum ohlongo angujlo folio. Toumef. 5 lo. 
Polygonum hrrvi angujlo folio. Ibid. 
.6. Polygonum latifolium. J bid. 

Polygonum latifolium , flare candldo. Ibid. 
y. Polygonum eredum . nmjus. Garid. ^y^. 

Polygonum auicularc. Lin. Sp. 5 .9- /«> ^^ >]- 






izj> iuuL neruacees, verres, glabres, articulees , r 
teu.lfees, couchees, etaiees fur la terre, & longu 
... jufqu'a un pied & dcmi; fes feuilfos fo 

moins eiroites, vertes & prefque fcffilc; 



les ftipules font blanches , tranfparentes , un peu dechirees i 
".mmet , & beaucoup plus courtes que les entre-noeuds: 
urs font folitaires ou ramaflees deux a quatre par 
paquets dans les aiflelles des feuillcs : leur corolle eft yerte 
a fa bafe, <Sc blanche ou rougcatre en fes bords. La variete (i 
a les feuilles ovales-lanceolees , & larges de quatre a fix llgnes; 
fes tiges ne font qu'a demi-couchees. La plante y eft remar- 
quabfe par fes tiges droites , hautes d'un pied & demi & 
tres-rameufes. On pourrolt la diftinguer com me une efpece. 
Cette plante eft commune dans les champs , ies lieux incultes 
& fur le bord des chemins, O ; elle eft vulneraire & 




Tige foible 
rampante 

X V I i. 



XVn, Tige foible , rampante ou grimpante. 



Antheres blanches ; Antheres rouges 

valves femlnalcs ou violettes; 

a trois ailes failiantes. valves feminales non ailees. 



XVIII. Antheres blanches ; valves feminales a trois ailes 
failiantes. 
Renouee des bulftbns. Polygonum dutnetorwn. Lin. i>P' 

5^2. 

Fagopyrum majus , Jcandens. Vailf. Parif. 5 a • 

Ses tiges font legerement ftriees, feuillees, grimpantes, & 

.elevent quelquefois fort haut ; ^ts feuilles font petiolees, 

glabrcs , triangulalres & fagittees : fes fleurs font ramaliees 

par pt'tits bouquets , les uns axillaires , & les autres dilpo.es 

■pis laches ou en grappes menues & terminales. On trouvc 

; plante dans les hales <Sc les lieux couverts. O 



^5 8. XIX. ^nthires rouges cu viclettes ; Valves fe'minaUs 

Renouee liferonne. Polygonum convolvulaceum, 
Fago},j,rum vulgarr , Jcandens. Toumef. 5,,. 
Polygonum convolvulus, Lin. Sp. 512 
u^^^Zf^'T^"-'""^^' r''"'°"P ^ ^^ pricedent., mals f« 

^'^^^^s, & acquierent dansL lieuxVeSr^'ri ^"1"?.^ 
coroII.T'^"'^'V' '"J ^^"•■%^»"f I^ Plupart axillaires -Tear 
corolle eft comnofee de cinq folloles, dont deux plus ^etlt^ 

perfiftent & enveloppent la femence , fans former aucun^ 

^ XX. 77V^ ^r^ite ir point grimpame, 

Renouee farrafine. Polygonum fagopyrum. Lin. Sp. 5^2, 
Fagopyrum vulgar,, ereaum. Tournef. j,,. 

fleurs font blanches on rougS r« & difco^i ^ f '" ' '== 

au fommc. de la tige & def rSux On ±!/h'-''°?'l"r 

iaunltrcs au fbnd dc la corolle, placees a fa baft Sitef 

l« fieS?cT -™r' & '"-eul^!res. Ce„c plan, c J I 

^^* r_, fJeurs folitalres, ou ramaffecs 

Ideux ou trois feulenient dans 

Ichaque aiffeilc, par pelotons feffiles; 

Corcneherhac^eouv.datre;) '""''"'''' '^'"'^ °" ^'"'^^^g"'^^ 

/'ow </e y?/p://e vaglnale\ ^i ^, . ^^ 

a la bafe d.sfeuilles , . . . \ F^^"*"^ ramaffees au - dela de 

l^fois par pelotons nombreux 

/aiffelles , des epis ou des grappes! 
— ^lemence lenticulairc y. > 



840. 



fleursfoU 
det, 
dan 
pek 



( FeiuIIes llneaires , plam 
../r.'.\cy''^f'^^''<l^^^s , & n'ayant 
^'^^^ Icrois liR^^^'S de largeur.. . . 

jfe0es'^; femencesX Feuilles petlolees , ovales-trian- 
rale oil rmiforim. igulaires , & larges de plus d'ur 

(' 






84.1, Feuilles lineaires, plmes cu cylindnques , & nayant 
jamah trois i'lgnes de largeur. 
Sonde. Salfola, 
Les fleurs de Sonde font petites , felTiIes , routes axil- 
ires & compofees d'une corolla herbacee a cinq divifions 
rofondes , de cinq etaniines moins longues que la corolie, 
; d'Lin ovaire dont le llyle eft bifide ou trifide. Le fruit 
eft une capfule qui contient une Temcnce contournee en 
fpirale ou en coquille de lima(^on. 

ANALYSE, 



Feuilles 



Tige drohc. 
; eplncufe. Salfola fpinofa. 

Kali fmofum, foliis longioribus iX angufiioribus. Toum«f. 

Salfola tragus. Lin. Sp. 312. 
;e eft haute d'lin a deux pieds , rameufe , f^^-nje 



& 






velui 



fon fommet ; fes 



§41. 'ont longues, e'trohes , ilneaires , vertes, ghhrcs , & 
,5 par ^une pointe epineufe. Ses fleiirs font avi.'fai 
ires &: garnles de brac^iecs courtes & epineufes 
e cette plante fur ies' bords de la mer, dans 
nccs meridionales. 



nr. Tije couchce, 

Soude coLichee. Salfola decwnbensJ 

Kali fprnojum , foliis crajfioribus iX hrmorihus, ToUrncf' 

247. 
Saljbia haVu Lin. Sp. 33a. 
Cettc efpece refTcmble beaucoup A fa precedcnte , <Sc 
Lirroit en etre regardee comme une variete; cepcndarK fes 
:cs font pius rudes & entierement couchees : ^^, feuifJes 
nt plus courtes & un peu plus epaifTes, & ^ts fleurs ont 
ies dividons de feur coro»e fcaneufes en fcurs bords. On 
trouve cetre plante fur le bord de la mer. 

/ IV. Feuilles , dvnt la pointe n'cjl point epin£ufe, 

Tige herbacee. 



Feuilles vertes 


■ Feuilles velues 


& tres - glabres. 


& blanchatres. 


V I. 


V i I. 



n, Feuilks vertes ir tres-gUbres, 

Soude a feuilles longues. Salfola longifolia. 

Kali ?mjus , cochkato femine, Tournef. 247. 
Salfola Joda. Lin. Sp. 323. 
Sa tige eft haute d'un pied «Sc demi, droite, fcranchue , 
lie , tres-glabre & queiquetois un peu rougeatre; fes feuilles 
>nt etroites, linealres, charnucs & longues de trois pouccs, 
u mcme davaniage. Ses fleurs font axillaircs, folitalres . 
iome m, Q ' 



§41 



arrondis, contenant cbacim 
i en fpirale. On trouve cctte 
; provinces meridionales, ©; 
anti-ulcereufe : fes ccndres 
re dans la conipofition du 



VIT. Feuilks yeliies ir blanchatres, 

Soude veiue. Salfola hhfuta. Lin. Sp. 323. 

Kali minus vUloJum. Baufi. Pin. 289. 
Sa tige efl haute de fix a huit pouces , grcJe , velue & 
ameufe ; fes rameaux inferleurs font fort grands, tres-ouverts 
k prcfque couches; fes feuilles font etroites , lineaires, 
ongues de deux a quatre ligncs , molles , blanchatres, values 
k un peu cotonneufes. Ses fleurs font tres-petltes & axlHaires. 
</ On trouve cette plante en Languedoc , dans les lieux 
\ maritimes. Q 

VIII. Tke ligneufe. 

Soude ligneufe. Salfola fruticof a. Lin. Sp. 324. 
Chamapitj's vermiculaU. Lob. Ic. 381. 

Sa tige efl haute d'un a deux pieds , droite, ligneufe, & 
poulTe beaucoup de rameaux greles , feuilles , flexibles & 
alT'ez droits; fes feuilles font petites, nonibreafes, charnues, 
glabres , Hr,eai/-es & un peu pointues; elles ont rarement trois 
lignes de longueur : fes flcurs font fcffilcs , axillaires & ff>li- 
taires ou ramalfees deux ou trois enfemble. Leurs etarnines 

Get arbriffeau croit dans Ics lieux maritimes dcs provinces 



842. Feuilles fciiolees , ovales - triangulaires , & Idr^ 
plus du?i pouce, 
Poiree maritime. Beta manfima. Lin. Sp. 32 

Beta fyhr (Iris , mariima. Tournef. 502. 
Sa tige ell haate d'un pled &l demi , un peu c 



fort petites & font 4oi re p. fl .'''''l-r' ',^'°"^Pag"ent font 

divlfion.,. Le trui, eft une femence aSfo™. ,■ f °^ T" 
la bafe de la corolle. On irouve a,J n ^,1 "■"%""^<= "^^"^ 
d^ns les lieux n,aritin,es. <? ^ " '" P^^ence, 

.i.?».=ifird;o;,r&"h'"' T'7 ■*= "«= '-P^" P" ra 



843. F/eurs ramafes au - dda de trois , par pelotons 
nomhmix , formant an fommet on dans les aijjelles, 
des epis ou des grappes j femence Imtkulam, 
^ Patte-d'oie. Chmopodium. 

.ftes dune corolie de anq p.eccs lanccolees <5c un peu 
^leaves, de cinq etamincs de fa longueur de fa corolJe, 
^ dun ovaire charge d'un %le bifide & extremement 
T'Lf '^"f i ""' fr^^"'^ orbicufaire, comprimee 
& cnfcrmee dans la corolle qui forme cinq angles autour 




;a43. 



T. Tomes les feuilles entiere 


r non decoupees ni dcntks. 


Feuilles petiolees 

& point lineaires. 

I 1. 


Feuilles lineaires 
& feffiles. 
V 1 I. 


1 1 . Feuilles petiolees 


^r^c?/«r //;z.vr/V^.c. 


FeuUIes trianguiaires 

ou fagUtees. 

III. 


Feuilles ovalcs 

ou rhomboidales. 

I V. 


III. Feuilles trianguiaires ou fagittees. 

Patte ' d'oie fagittee. Cheriopodiumfagittatum. [ Le bon 

ClienopoJiuw folio triangulo. Tournef. ^06. 



5es tiges lont droites , un pea epailles , cannetees , lege- 
rement farlneufes , & s'elevent jufqu'a un pied & demi; fes 
feuilles font petiolees , triangulaires-fagittees , un peu ondulees, 
■"^ ■" " d'un gros vert en-deflus, nerveufes & 

; fartneux cn-defTous ; fcs fleurs font termi- 

, :/,.... \ din)or- 

lidale. Cette plai 



V. FcuUics rhomboidales blanchatres f tres-f hides, 
tte-il'ole fi^ride. Chenopodium foetidum. Tournef. 500' 

Chfnfljw<lhim vulvaria. Lin, Sp. 311. 
> tigcs font ranicufcS; couchees fur la terre, blanchatres j^ 



dans Iesaifre!les fuperieuresde? S OnTo" '" '' ^ 

ruv le hord dcs chemins, le long &s nmrs ITJ^" Pj-"'" 
O : elle a une odeur extrem^m^nt fl:j '^ ,f^ns^Jes jardins , 
iquc & emmenagogu 



Fcuilles Wales , yerdat 



Patte-d'c 



' pomt fhides 



' graineufe. Che.opodJ.m po/yfj^ennum. Lin. Sp. 
".vo/'a-5'w« ^./^/,Z.i,. Tourncf. ^06. 

' P;"^"^ o« tin peu pfus, rameufe. 



grappes rameufcs , 



greles, 
lieux c 



^M!^s.^ 



h«Umu, Mum,J,mi,«fpl,ndm,. Baub. Pin. jS,. 

fenienccs noires m\^^ Ji ' luperieures; 11 leur {ucckAt dt^ 
^tte nlanrVf f. r K j ."" ^"^ contournees. On trouve 
ionales O '^' ^^ ^" "^" ^^"^ ^« Provinces mcri! 

■^^fdr^rv^" '^^^'' ' beaucoMp d'affinite avec les foudes. 
oevroit peut-etre pas en etre feparec. 



843 



(246) 

VTIT. La pltipart dcs feiiillcs denties ou decovpees. 

slcsfeuillesoblongues. La plupart des feuiHcs 

linuecs deltOid.es, 

ou feml-plnnees. & dentees ou anguleufes. 



IX. Tvutes les feiiillcs ohlongues , fim 



feuilics Jerd, 



X. Tige glahre ; feuilics glauques ou blanchatres 

en-depus. 

Patte-d'oie glauque. Cheiwpcdiwn glaucum. Lin. Sp. 320. 
Chenopodium angufiifolium, kcinlatum minus. Toiirn. 50(5; 

Ses tiges font longues d\in pied, un peu couchecs , medio- 
crement rameufes , cannelees & rayees de vert & de blanc; 
fes feuUIes font petlolces , obiongues , legerement fmuecs ou 
garnles do quelques angles emouffes , vertes en - defius, & 
d'une couleur glauque en-dellbus : les fleurs font petites, 
les unes lateralts, fbrmant de petites grappes ramenfts pi_"S 
courtes que les feuiiles , & les autres terminalcs , difpofces 
de la meme maniere. On tiouve cette plante dans les lieux 
cultives, les champs. Q 

XI. Tige velue ; feuiiles yadatres des deux cole's, 
Patte-d'oie botride- ChenopoHium botrys. Lin. Sp. 320. 

Chenopod'.um ambrofw'tdes , folio fnuato. Tournef. 50 (J. 
Cette plante eft odorante & legerement vifqueufe dans 
toutes fes parties i fa tige eft droite , un peu ramcufe, fur-tout 
vers fa bafe, <3c velue ou pubefcente dans toute fa longueur; 
k% feullles font petioiees, obiongues, fmuees, femi-pi"'"'^'^^' 
a pinnules eniouflecs & anguleufes, legerement velu-^s oc 
vcr44tre* des deux cotes : fes lleurs fornient de petites §r>ipF'''* 



§43 . 



axiHalres & terminales- On trouve cette efpece dans les li.uT 
fablonneux des provinces merldionales, Q; die elt Homa- 
chique, refolunve, cxpecloraiue & Incifive. 



XII. La plupart des f 




XIII. Fcuillcs cha 



Fcuiilesluirantesen-defrus; 

>oints farineux pea abondans, 

X I V. 



Feuillcs non 

points farineux t 

X V 



^XIV. Feuillcs luifanies en 
peu ab 


dcff-us; points farineux 


Feuil!c5 & corolles rougeatres 

en Icurs herds; 

^grappcs iongucs d'un pouce 

feulcment. 

X V. 


Fcuilles (Sc corolles 
prefque tomes verdatres; 

grappes longues 

de deux pouccs ou plus. 

XVI. 


XV. FcuUlcs ir corolles , 

grappcs lovgiics 

Patte-d'oie rougcatre. Chem 

Chenopodiumpesaujerir 

deltofdcs, pointues, dcnu'es 
lilTcs en-dclFus, rougeatrci ei 


ougc/itrcs en lours hords ; 
d.n po:uc fJareKC. 
pcdhnn rubnnn. Lin. S^^. 3 I 8. 
usi^riri^stalcr^^, Tournef. 50 5. 
, alurum , cou.lz luri^urajan:,, 

\ Sz dcml , droitc . canncfc'c , 
ufc; f^sU•lM!icsfo!:tp.■tio!ces, 
cS. Jaofii.f.s en Kit. loi'ds , 
Icurs bad., c^c .:^:^ :,s ^e 



Hs' 



C248) 

quelqueS points farineux en-delTous. Les fieurs font difpofecS 
rappes rameufes & plus courtes que les feuilles. On 
; cette plante dans les lieux incuites , les decombres. O 



XVI. Feuilles & cor 

grappes lon^ 

Patte-d'oie des murs 


olles prefqve tomes vcrddtres ; 
lies de deux ponce's on plus. 
Chenopodium murale. Lin. Sp. 


'"cw».«™,„ 


anferims ffcundus, Tabcrn. Toumef. 


Cette efpece a beauco 


p de rapport avcc la precedente. 



tige eft plus ramcufe , plus foible, & ne s'elcve que jufqu'a 
un pied : fes feuilles font un peu plus grandes , tves-luifantes 
en-deffus, ovaics-rhomboidalcs , dcntecs & Icgerement fari- 
neufes en-deftbus, fur-tout dans leur jeuneflc. Ses fleiirs 
font dlfpofees en grappes prefque toutcs tcrminales, rameufes 
& affez grandes. On trouve cette plante le long des murs 
& fur le bord des chemins. 



XYII 


. Feuilles ; 


on luifa 


ntes; points 


farineux 


tres^ 


Patte-d'oic blanchatre. Chenopodium candicans. 






Chenopodu 


m folio fn 


uato candicante. 


Tournef. 


^06. 






m album. 


Lin. Sp. 3,9 








/3. Chenopodiu 
f. 1. 


mj^bejlre 


, opulifoHo. Vail. Parif. 3 


c, t.7. 






m viridt. 


Lin. Sp. 3.9- 






Sa 


tige eft haut 


e d'un 


deux pieds 


droite, 


un peu 


ramei 


fe, verte, quefquefo 


's rnugcatre , 


& farine 


ufe dans 


fa par 


tie funerieure 


fes ftu 


Jes Ibnt pctiolecs, tria 


guiaires- 


rhomboidales, irre^uliereme 


nt dcntees, 


vertes en 


-delTus, 


blanc 


arres & farin 


cufes en 


deftbus : celles du fomniet font 






cs-entieres; k 


s grappes 




font 


n peu greles 


alongee 


s, prefque n 


.es & blanchatres. 


La va 


riete (h a fes 


tiges pli 




fes feuille 


s un peu 


mains 


farineufes en 


-deVous 


& fes sraoDe 


s de fleurs 


alongees 


(Sc m 


ins hianchat 


es. Cette plante erf 




dans Ics 


iardin 


& les lieux 









^ 




Chempod'ium deltoideum. 
Chenopedium p 
Chenppodium urbicum, Lfn. Sp. 5 i 8. 

.^^ ^3^J^ ^^"Je d'un pled & demi, droite , glabre, 

impfe; fes feuilles font pecloiees, 

u charnues , vertes & glabres des 

5es fleurs font petites, herbacees & difpofees 

raenues, droltes , axiilaires <Sc termlnales. On 



; plante dans i 



de Paris. 



XX. Feuilles Urges, un peu en cam & a fcpt angles 
tres-fitillajis» 
Patte-d'oie anguleufe. Chenopodium angulnfum. 

Chenopodium firamonn folio. Vaif. Parff. 3 6, tab.7, f. a. 

Chenopodium hybridum. Lin. Sp. 3,9. 

Sa tige eft haute de deux pleds , droite , jjlabre , cannelee . 

temllee & ordinalrenient fimpfe ; fes feuilles font petiolees , 

tes des deux cotes & tres-anguleufes : leur angle terminal 

tort grand , alonge c^ aigu. Les fleurs font prefque 

-tes termmalts , & ferment au fommet de {a tige unc 

efpece de panicufe compofee de grappes nues & tres-ramcufes- 






Des jleurs femelles , dont la coroUe eft I'lvahe , 

mUangh's parmi les feiirs hermaphrodites. 

Arroche. Atrlplex. 

que parce 




■s fur leur dos. 



II. Valves fanhiales dances en lews herds eu herip^s 
fur leur dos. 


Toutcs les feuiiles airernes » 

& la plupart 

lanceolees-lineaires. 

III. 


Plufieurs fcuillcs oppofees, 

& prcfquc toutes 

triangulaircs & haltees- 

I V. 


III. Tcutcs les feuilles alta 

lin 

Arroclic ctalce. Atripkx p 

Sestigesronilo.gucscl'un 
glabres, quc'ciuciuii uu pen d 


nes, irlapkpartlanccdccs- 

eaires, 

tula. Lin. Sp. 1494. 

././.^.Tournof. 505. 

picdc^dcmi,rameurcs,nnees, 

roltes, maii plus ordinaircment 



-„:he'cs & e'talees fur la terre ; fes feullles infe'rieures font 
Lin peu haitees, ou garn.es a leur bafe d'un ou deux angles 
oblongs & courbes; toutes !es autres font etroites, lanceojL- 
lineaircs, avec quelques dcntelures vagues ou queiquefois 
tres-entieres : les fleurs font petues , <Sc forment des epis fort 
greles au fommel de la tige & des rameaux. On trouve 
cette plante dans les lieux incuites , le long des chemins, fur 
le Dord des champs. Q 

W^Plufieursfeuilks oppofees f pre f que tomes tria?2gulaires 
& hajlccs. 
Arroche haflee. Atr'iplex haflata. Lin. Sp. 1494. 

Atripkx foUo hajlawjeu deltoidf. Tournef, 50J. 
Sa tige eft droite, anguleufe, tres-rameufe , diffufe , & 
leva jufqu'a un pied & denii ; {ts rameaux inferieurs font 
inds, tres-ouverts & couches fur la terre; fes feullles font 
tiolees, larges, triangu (aires, un peu haftees , dentees & 
s-gfabres: \^?. valves feminales font grandes , deltoides, 
ritees & prefque finuees. On trouve cette plante dans \t% 



. lieux incultes, le 


long des mu 


s cSc des haies. Q 


V. Vahcs [cmh 

Feullles toutes 

& prefque f 

V I. 


ales tres-entieres ir point dentees ni 
hcrijfces. 


lincaires 
iTiics. 


Feullles petiolees 

& point lineaires. 

V I I. 


VI. Feuilles toutes lincan 

Arroche ^t% rives. Atripkx 

Anipk. a.guiU^.no I 

Sa tige eft haute d'un a deu 

rameufe; fes feuilles font alte 

de deux pouces , larges d'une 

un peu retrecies a leur bafe, 

garniesde quelques dents peu cc 


es ir prefque fcJf^les, 
littoralh. Lin. Sp. 1494. 
r hngiffmo fvUo. Tournef. 50;. 
.'pieds, droite, ftrie'ecSc tres- 
nes , d'un vert clair, longues 
ligne & demie tout au plus , 
■k tres-entieres ou queiquefois 



844' 



au fommet de h tige & des rameaux, des epls grefes & cvUn- 
driqucs. Les etamines out leiirs antheres jaunatres. Cette plante 
eft indiquee en Alface par Mappus , & dans les environs dc 
Paris par Vaillant-O 


VII. Feiiilles peticlees ir point luicaiyes. 


Tigedemoinsdedeuxpieds; 

feuiiles couvertes de points 

argentes & farineux. 

VIII. 


Tige deplusde deux pieds; 
feuHks fans points farineux. 

I X. 



VIII. Tige de moins de, deux pieds ; feuilles emmrtes de 

Arroche laciniee. Atriplex laciniata. Lin. Sp. 1494. 

Sa tige eft longue de fix a dix pouces , droit* , qucfquefois 
un pcu couchee, jaunatre ou rougeatre dans fa partie i»fe- 
rieure, blanchatre & prefque cotonneufe vers i'on fommet; 
fes feuilles font petiolees , blanchatres & comme farineufes 
deux cotes ; les inferleuTcs font oppofees , ovales &. 
■ement anguleufcs; les fuperieures font alternes , deltoides, 
dcntces c3c comme dechirees en leurs bords : les valves 
nalcs font un peu tetragoncs & leurs angles lateraux font 
s. Cette plante croit en Provence, fur le bord de la 

o 

IX. Tige de plus de deux pieds; feuilles fans fcViits 

farineux. 

Arroche de jardln. Atriplex horteufis. Lin. Sp. 1493' 

AtripUx hortfnfs, alha , five jmllide vinns. Tournef. 505. 
(h. Atriplex hortenfs , rubra. Ibid. 
Sa tige eft haute de quatre ou cinq pieds , droite , glab''5 ' 
canncluc & un peu rameufe ; ^es feuilles font alternes , petW' 
iecs , HfRs , mollcs , triangulaires & pointues ; fcs fleurs font 
terminal's & dlfpofees en epis greles & panicules. Cette 
plante eft errangcre , mais on la cultlve dans les jardins pota^ 
Sers, ou die I? rcfemc d k renouvellc tous les ans d'elle- 



«44 



(^53) 




PcuiUespeticlces, oblongu.s ir fpatulces. 

Arrochepourplere. Atripks portulacoUes. Lin. Sp. ,493, 

>4/n/./.^ mariuma . avgufiiffmo folio. Tourncf. 505 

^plante dans les l.eux marWmes des provinces l"il 



'M. F:udUs f.jjUes ir f,mpUmcnt cvalcs. 

Arroche glauque. A,ripU^ g,,,,^, l,„ j^ ^^^^ 

Sous-arbrifeu dont les tlges font greles blaneh^.re, * 

ve^cette plante en Languedoc, dans Ici lieux 




t^6. 



Corolkh fix dmfionsDu plus 



Coroile a fix dlvifions. , 
CoroIIe a plus de fix div 



g^-r, Cowik a fix dlvifions. 

Liliacees. 

Lc5 f Jllacecs font des plantcs monocotyledones , dont les 

Icles «Sc cngainecs a leur bafe ; leurs fleu'rs ont une coroUe 
p3rtap,ee en" fix decoupurcs plus ou moms profondes, com- 
munement fix etamines , & en general un ovaire qui fe 
change prefque toujours en un fruit a trois loges. 

On S. Les Lillacees, dont Tovalre efl infencur au receptacle 
deJa coroile, font analyfecs aux 0.-^962 & 1090. 
ANALYSE, 



848. 



Ovaire charge dc {lylc ^49 
Ovah-eprivedeflyle.... 88» 



84p. 



Ua feul %Ie »>" 

Trois ftyles ^77 



5B^I. / Ffeurs rania/Tees en najffar 
CT' <f«f/frj / ^"^ 

) Fleurs non ramafTe'es dans 
/fpathecommun, cSc point difpor; 
Ven ombelle g, 



852. Fkurs ramajfies en naijfant , dans iin fpathe . 
& difpofies en ombelle. 
_ A if. Allium. 



Les fleurs d'AlI font afTez pet 
vant leur epanouIfTcmcnt dans 
portees 



;, nomLreu/es, renfermees 
^"f un f|)athe membraneux , & 

ae lix e ammes dont les filamens font quelquefois 
-......«.., ement elargK, & dun ovaire charge d'un flvle 

fimple. U fruit eft une capfule courre & a frof, loges. ^ 
ANALYSE. 




CmbelU portant des hulhes. 



V. Feuilles tres-enderes. 

Ail cultive. Allium Sativum. Lin. Sp. 425. 

Allium Jaiivurn. Tournef. 383. 

Sa tige eft haute d'un pied ou un pen plus , droite", cylin- 

rique & feuillee dans fa panie inferieurc ; fes feu.iles font 

,hnes , lineaires , pointQes & tres - enticres ; fes fieurs font 

blanches ou rougeatres , terminales & difpofees en une om- 

belle arrondie en tete. On irouve cette plante en Provence. 1^ 

, la culdve dans les jardins potagers. Sa racine eft ftoma- 

que, andielniintique , alexitaire , fudorifique , diuretique , 

:i-hyllei-iqi-ie , & exteiieurement refolutive & maturative. 

Fcmllcs denticidets. 
Ail rocambole. Allium fcorodoprafum. Lin. Sp. 4^5- 

Mlum fatlvum, durum . five allio^rajum caulis fummo cif^ 
cumvoluto. Tournef. 383. 
Cette efpece reffemhle beaucoup a la precedente ; Ta t'ge 
eft droite , cylindiique , feuillee inferieurement & s^J^^^ 
iufqu'a deux pieds ; fa partie fiiperleure fe replie en Ipiraic 
avant la matufite des huibes; fes feuilles font longues , etroites, 
pointues , planes & finement denticulees en leurs bords. On 
trouve cette plante dans les provinces meridionalcs, %-^^^ 
bulbes , ainfi que ceux dc la precedente , font d'ufage dans 



'L Ombelle ne pcrtarit que des capfides. 

Ail poii-eau. Allium porrum. Lin. Sp. 423. 
Porrum commune , capitatum. Tournef. 382. 
fi, Scorodoprajum primum, Ciuf. hifl. 1 , p. 190. 
Ailium ampdoprajum. Lin. Sp. 4.23. 
Sa tige eft havitc de trois a quaere pieds , droite ; cylindnque » 



ferme & feulllee dans fa partle inf^rieure ; fes feuWks font 
longues, planes 6c un peu en gouttiere ; fes fleurs ferment 
line tete arrondie , terminale & d une couJeur elauque ou 
[egerement rougeatre : les trois etamlnes trifides ont 'leur 
lament fort large & petaliforme. La varlete yS a fa racine 
rolifere-^ fes feuilles un peu plus etroites , & fa tcte de 
eurs mo.ns denfe. On cultive cette plante dans les jardins 
3ur 1 ufage de a cuHine. Sa variete croit dans les provinces 
.end.onales; elfe eft druretjque , emmenagogue , bechique 
. incilive; exteneurenient elle eft tres-adouciffante. 

^^' Feuilles cylindrujues, 

Ombelle . OmhcHe 

pDrtant 6.qs bulbes. ne portant que ^ts canfules. 

VIIL IX. 

VIII. Ombelle portant des bulbes. 
AH ^ts vignes. AlUum v'meale. Lin. Sp. 4.28. 

Porrum fylvtflre , vhiearum, Tournef. 382. 
?n ^'S%«^,,f^'t^' cylindrlque, garnie de deux ou troIs 
nulles , & s eleve depuis un jufqu'a deux pieds ; ^,s feuilles 
3nt menues, cylindnques & fiftuleufes ; ks fleurs font rou- 
geatres & leur ombelle porte des bulbes qui fouvent com- 
;nt apouft'erde nouvelles plantes avant d'etre detachees 
^^ ^..i la fait paroitrc alors comme cbevelue. On trouve cette 
plante dans les vignes, parmi les haics. % 

IX. Ombelle ne portant que des capfules. ' 

Ail k tete tonde. Allium fphoerocephalmn. Lin. Sp. 426, 

Allium montanum, capite rctundo. Tourncf. 384.. 

yS. Cepa temifolia .Jpharocfphalos , purpurajcens. Ibicf. 385. 

, Sa tige eft droite, cylindrique, feuillee dans fa partie infe-' 

rieure & haute d'un pied & demi ; i^s feuilles font un pea 

Wtuleufes , femi - cylindriques , menues, affez iongues & fe 

tanpnr de bonnc heure ; fes fleuvs ferment au fommet de la 

ne tete arrondie & d'un pourpre fonce : les etamines 

^ II L ~ R-^ 



(MS) 

2, 1 font (ViHantcs liors de I 



les lieu 


X montagneux , 


es champ 


nerllcs. % 


X. 


Tons les flam 


ns des e 


amines tres-fimples. 


Spathe 


remarquablcs. 
X I. 


rnes 


Spathe ne formant pas 
XVIII. 


XI. 


Spathe forme 


7it deux 


ornes remayquables. 




Fleurs jau.es 

Du blanchatres. 

X 1 I. 




Fleurs verdiitres 

ou rougeatres. 

XIII. 


XI f. 

Ail 


Fleurs 
aune. Allium fi 


James o 


/ blanchatres. 
. Sp. 4^8. 



Allium juncifolium , bicornt . luteum. Tournef. 3S4. 
/S. y4///«m motttanum, blcorne , fore jamde odoro. Ibid, 
.^///am /;a&w. Lin. Sp. 427. 
oa tige ell haute d'un pled <Sc deml , cylindrlque , feuiHee 
<Sc d'un vert un pcu glauque , fur-tout vers fon fommet ; les 
fcuUIes font menues , fort etroites , deml-cyllndriques & un 
^u fifluleufesi ces fleurs font jaunes & difpofees en ombellc 
che , prefque paniculce : les etamines font plus longues 
que la coroUe , & les petales font ovales & emoufTes a leur 
fommet. La variete )3 fe dilVingue par fes fleurs d'un jaunc 
tres-p5Ie & prefque blanchatre. On trouvc cette plante dans 
Ics champs, les haies, les bois talllis. % 



. T ,T Ombcilc ne portant 

Ombelle portant des bubes. ^^^ ^^^ ^^^f^ies. 

XIV. XVII. 



Omhelle pcrtant des bulbes. 



ItL 



& en goutl.ere ; & un peu fiftuleufes : 

fleurs purpurines. fleurs pales ou verdatres. 

XV. XV I. 

XV. Feuilles planes ir en gouttiere ; fieurs purpurines, 

AH carine. Allium carinatum, Lin. Sp. 426. 

Alilum montamm . hkornr. anguflifoUum , fore dilute varpu, 
rajcente. Tournef. 383. '^ ^ 

Sa tige eft haute dun pied ou un peu plus, cylindrique. 
oc chargee de deux ou trois feuilfes erroites , planes , un peu 
en gouttiere , & ordlnaireraent torfes ou contournees ■ le 
fpathe forme deux comes ecarrees, dont une eft beaucoup plus 
longue que Tautre : les fleurs font en petit nombre , laches 
& difpofees fur la tete formee par Jcs bulbes. Les corofles & 
menie les peduncules , font d'un pourpre prefque violet. On 
^■•ouve cette plante dans les champs , les lieux cultives ' let 
ignes. % . cs, les 



XV I. Feuilles cylindriques f un peu fijluleufes ; fieurs 
pales ou verdatres. 
All verdatre. Allium virefcens. 

Cepa bkorms, iemifoHa , fore ohjoleto. Toumcf: 383. 

Sa tfge eft haute d'un pied , cylindrique , & charge'e de 
eux ou trois feuilles tres-menues , fiftuleufes & fillonnees; 
(ts fleurs formcnt une ombelle lache & mediocrement garnie; 
elles font verdatres ou d'une couleur brunc, prefqUe point 
purpurine : le fpathe eft divife en deux comes ecartees, dont 
une eft fort longue. On trouve cette plante dans les hales, les 
lieux cultives, les vignes. % 



Kij 



8 J.. 



Omhelle tie portant que des capfuUs, 
nicule. Allium pa nicu latum. Lin. Sp. 4.28, 

foliis Juccukntis, Jpaiha hicorm f, 



s pendulh. Hall. Hift. 

e efl Ilfle , cyllndrique , & haute d'un a deux pieds; 

": femi-cylindriques, 

tres-iache & conime 

peduncules un peu 

pendans. Les corolles font purpurlnes ou violettes , les petales 

. rr^. 1 jgyj fommet, & les etamines font un peu 

la corolle. On trouve cette plante dans les 



Sa t!g( 
es feuilles font longues, 
fes fleurs font difpofees ei 
paniculee 



terieures 









ncultes. % 



Feuilles cyllndriques. 
XXXIV. 



XIX. FeuiUes planes c 




Fleurs 

jaunes ou blanchatres. 

X X. 


Fleurs 

fenfiblcment rougeatrcs. 

XXIX. 


XX. Fleurs James 


ou blanchatres. 


Fleurs jaunes. 
XXI. 


Fleurs blanchatres. 
XXII. 


XXI. Fleurs 

Ail dore. Alliinn aureum. 

Allium ladfoUum luttum 

Allium mob. Lin. Sp. 

Sa tige eft haute de ncuf 

cruieremenl cyiindriqucj fes f 


jaunes, 

Tournef. 38^. 

a dix pouccs, nue & \>xtp^f■ 
utiles font longues, lanceolees. 



{26l) 

po!ntir« femies, <5c embrafTent la partic infe'rleure cJe la 
tige : ies fleurs font aflez grandes, dun beau iaune. &. Hif- 
pofees en ombelle aplatie ou tres-ouverte. On trouve cettc 
plante dans Ies environs de Paris. % 


XXir. Fleurs 


blanchatrcs. 


Tige nue. 
XXIII. 


1 Tige feuillee. 
1 XXVI. 


xxiir. 

Feuilles planes 
(Sc petlolees. 
XXIV, 


Tige nuc. 




Feuilles en gouttiere 
XXV. 


XXIV, Feuilles 


P 


'ancs ir rctidces. 



Ail petiole. Allium petiolatum. 

Allium Jy!v(flre htifolium. Tourncf. 
Allium urfnum. Lin. Sp. 451. 



: de fix a fept pouces, nue (Sc 



triangulaire ; fes feuilles font grandes, c'vales-Ianceolces 
i^ointues , peiiole— '- ^ '■ -' ' • - 

?s fleurs font d 

plaiie. On troui 

lie fleurit en A 



ic de lait , & dlfpofees en ombdie 
plante dans Ies lieux couverts, %\ 



XXV. Feuilles en gouttiere f ftfiles 

Ail trjangulaire. AUiian triquetnmu Lin. S,p. 



Allium caule 



■ 385. 



Sa tige eft droite, un peu plus courte que Ies feuilles, 
nue 6c triangulaire ; fes fbuilles font longues , enfifcrnies & 
profondement creufees en gouttiere. Ies fleurs font blanches 
Ies petalcs font droits, lanceolcs & pointus, & \&s etaniines 
lont moms longues que la corolle. On trouve cette phiitc 
en Provence, fur le bord des ruifleaux, % 




852. XXVT 

Feuilles glabi 

de plus d'un pouce 
XXVII. 



XXVII. Feuilles glabyes , nerveufes , ir larges di 
plus d'un pence. 
Ail plantagine. Allium plautaginewn. 

Aliium vidoralis. l.in. Sp. 414.. 

Sa tlge eft haute de huit a neuf pouces, quelquefols 

tachee & feuUIee dans fa partie inferieure ; fes feuilles, au 

nonibre de deux ou trois , font ovales-oblongues , fefliies, 

nerveufes & aflez feniblables a ceiles du plantain majeur. 

fleurs fbrment une tete arrondie, <Sc font d'un blanc 

pale ou verdatre. On trouve cette piante dans les montagnes 

provinces meridionales. % 



XXVII 

Ail V 

Sa tigc 
llndrique 
font long 
trois ou 
blanc de 
cctte pla 


. Feuilles velues en leurs bords , & larger 

de mains de fix ligncs, 
lu. Allium hirfutum. 

Allium Juhhirjumm. Lin. Sp. 4.4. 

eft haute de fix a huit pouces , IIlTe , creufe , cy- 
& feuiHee dans fa partie inferieure; fes feuiHf 
ues , planes , vektes en leurs bords , <Sc larges de 
quatre lignes tout au plus. Les fleurs font d'un 
lait , & forment une ombelle aplatie. On trouvc 
nte dans les provinces meridionales. 


XXIX. 


Fleurs fenfib 


ement rougcatres. 


Tig 


e cylindrique. 1 

XXX. 1 


Tige a deux angles. 
XXXIII. 



^5 2- ^ ^^' Tige cyUnJrique, 

Tige feuiliee. I Tfge" nue. ^ 

^ ^ ^ J- I XXXII. 

^^^^' Tige feuiliee. 

Ail rofe. Allium rofewn. Lin. Sp. 4.32. 

^f:;if.t8;/" "''^ """' "> ^'"^'^ ■^-• 

Sa tige eft haute d'un pied, lifTe, cylindrique & fcuille'c 
Im^Siondet"^" '^''"'^^' champs, Jes vignes des provinces 



JXXXU. Xige nue. '^ 

\ Ail a fcuiUes, de narcifTe. Allium imraffifdium. 

Allium imntamm , joliis naicifi molliorihs , foribm dilution 

yu'us, J ourncf. 3 B4. 
Allium nigrum. Lin. Sp. 430. 
(h. Allium Monjpefulamm. Gouan. Obf. p. j^, tab. , ^. 
duf." ^S^f ./r^? ^^ deux pieds, nue, JifTe & .^n pcu 
dure, fcs femlles font rad.cales , au nombre de quatre ou 
cinq, Jongues, planes , pointues & d'un vert pfauone. ^,-^ 
Hours font grandes & purpurincs ; les perales font droits ou 

?ucdoc, dans les champs. % '"' 
















XXXIII. 




Tige 


a deux 




W. 


Ail anguleuv. 


Allium 'an- 


vlnfum. L 


n. 


.p. 430. 




mm 


mon^anum. fo 


■■is nnrcm, 




/5. Tour.icf. 3S. 


/3. A 


tium 


montanum, folHs narcijfi , 




.. Jbld. 


^ 


Hum 


Jemjcens. Lin 


iJp. 430. 






Sa racinc 


cn 




dcvient I 


^nc 


Tc , horizontalc 



(264) 

P& garnie de beancoin. de fibres ; elle pouiTe une tige drolte, 
; , Hire , haute d'un pied a peu-pres , & remarquable par 
)x anoles oppofes plus ou moins tranchans : fes feuilles 
t radicales au nombre de fix ou huit , longues de huit 

neuf pouces , larges de deux ou trois Jignes , convexes 
•deflbus , prefque planes en-deffus , & torfes ou un peu 
itournees. Ses fleurs font legerement rougeatres & dlfpofees 

ombelle hemifpherique ; les petales font dem'i-ouverts , 
& Ics etamines font un peu plus longues que la corolle. 

trouve cette piante dans ies montagnes du Dauphine <Sc 

la Provence. % 



XXXIV. FeuiHes cylindriques. 



Tige grcle, 
n venirue a fa bafe ; 
tout-a-fait purpurines. 
XXXVI. 



XXXV. Tige ventrueafa bafe; feurs verdatres ou 
legerement rougeatres^ 
Ail oignon. Allium cepa. Lin. Sp. 43 I. 

Cejia vulgar !s, Tournef. 382. 
Sa tige eft haute dc deux a trois pieds, nue, cylindrique, 
fiftulcufe & renflee dans fa partie inferieure ; fes feuiHes font 
longues , cylindriques , fiiluleufes & pointues , & ks fleurs 
forment au fommet de la tige une tete arrondie ou un peu 
ovale; Ies petales font droits, prefque reunis a leur fommet, 
& laiffent faillir ies etamines par les cotes des fleurs- Cettc 
piante eft cultivee dans les jardins potagers pour i'ufage fie 
la cuifine, <f ; {^ racine eft maturative , diuretique, incifive, 
alexiicre & aphrodlfiaque. 

XXXVI. Tige grele non ventrue a fa bafe; purs 
tout-a-fait purpurines. 
Ail ciboule. Allium fchwrnprafuin. Lin. Sp. 432. 
Cepa ferilis . juncifolia , prrennfs. Tournef. 382. 
,S. Cepa alpha, yahjlris , tenu folia. Ibid. 
Scs tiges font grcles, cylindriques, & hautes de cinq ^ 



fix polices; fes feuilles font auffi longues que les tisres, 
cyhndnqucs, un peu fifliilcufes , mais trk-menues, filiformes 
& pomtues ; fes fleurs font purpurints , & forment une 
ombelle ferree & ramafTee en tete. On trouve cette piante 
dans les lieux humides des montagnes de la Provence, X; 
on Ja cultive dans ies jardins pour Tufage de la cuifine. 



"53' /Six ecailles conniventes 8c (la- 

Fleursnon ramaffees dam unY'^'^'^^^^^^ ^" fo"^ tie la corollc. 
fphate^ commun isT .. point) 8 5 4, 

difpofees en ombelle , . . . \ _, . ■ , , 

J Point d ecailles particulieres 
fchargees des etamlnes au fond de 
Via corolle 855 

^54- Six ecailles comiiventes & Jlaminiferes aufondde la 

corolle. 

^ Afphodele. Afphodehs* 

Les fleurs d'AfpKodele font affez grandes , & difpofees 
en epi fimpfe ou ramcux; elles font cOmpofees d'unc corolle 
a fix dividons profondes, marquees d'une raie particuliere 
dans leur milieu ; de fix etamines remarquables par les ecailles 
qui foutiennent leurs filamcns , & d'un ovaire charge d'un 
ftyle alTez long. Le fruit ell une capfule fpherique <Sc a trois 

A N A L Y S E. 

Feuilles enfiformes , p^^ju^^ p^^^^^^ cylindriques, 

oucinqlignes. & un^peHSufcs. 



S54. 



(266) 

I. Fei^I/Us enfifcrmes, unpen en gouttiere , f fai'ges ae 
quatre ou cinq Ijgnes, 
Afphodele rameux. Afphodelus ramofus. Lin. Sp. 444. 
AJphodelus alhus, ramojiis , mas [ f tnhm ] . Tourncf. 
343. 
;S. AJYhodtlus alhus, non ramofus. Ibid. 
Sa tige efl; haute de trois pieds, cylindriqae, nue, <Sc plus 
ou moins rameufe dans fa partie fuperieure; fes feuilles font 
radicaies, fort longues, nombreufes & enfiformcs : fes flcurs font 
grandes, ouyertes en etoile, & portees fur de courts pedun- 
cules. Les petales font blancs , & charges d'une ligne rougeatre 
fur leur dos. On trouve cette plante dans les montagnes de 
Ja Provence. % 



1 1. Feuilles prefque cylindriques , tres-menues , d' un pen 
fjluleufes. 

Afphodele fiiluleux. Afphodelus fflulofus. Lin. Sp. 444. 
Afphodelus foliis fijlulofs. Tournef. 344. 

Sa tige efl: haute de deux pieds, grele , nue, cyllndrique, 
& un peu rameufe dans fa partie fuperieure; fes feuilles font 
radicaies nombreufes, menues , prefque filiformes , d'ua 
vert fence, & fiftuleufes : fes fleurs font plus petites que 
celles de I'efpcce precedente ; Icur corolle efl compofee de 
lix pieces dillmdes : les ecaifles des etamlnes font velucs, 
& le lllgmate eft un peu a trois lobes. On trouve cette plante 
^ans Its provinces meridionales. % 

^^' P ' .J,' -n ^ CoroIIe monopetaie. ... 856 

J-o/nt d ecailles jyarticuUeres 1 

chargees des etamines , au\ ^ „ i . , C/(» 

fond de la corclle ......( ^^^oWe polypetale ^ ^ ^ 

S5<^. ( ^l&tamlnes inclinees d'un feul 

Icote J corolle longue de plus d un 
Corolk monopetaie /" 

) Etamines fans indlnaifon rcmar- 
Iquable; corolle dont la longueur 
Vn'excede pas un pouce. . . ^5^ 



£t amines hidmees dun fed cote ; corolle hnpi$ 

de plus d'un poiice. 
Hemerocalle fafranee. Hemerocallis crocea. 

LiUo-aJphoddus pham'ceus. Tournef. j^^. 

HanerocaUis fulra. Lin. Sp. 462. 
Sa tige ell haute de trols pieds, nue, prefque cvlindrique, 
lifTe & un peu rameufe a Ton fommet; fcs feuilles font ra- 
dicales , fort longues , enfiformes , un pcu etroitcs <Sc creufees 
en gouttiere. St% fleurs font grandes , pedunculees & ter- 
minales ; leur corolle eft d'un jaune rougeatre , fur-toat 
interieurement : elle forme a fa bafe un tube etroit , au 
fond duquel fe trouve i'ovaire qui eft bien certainemcnt 
fuperieur au receptacle de cette corolle. Cettc piante crok 
en Provence felon Garldel. % 

(/aire globuleux , nonfillonne; 



la longueur n'excedepas). ^^^,^ ^,„„.^^ . ^.^r.'.u.l^f 



Ova'ire glohuleux , non fiUonne ; baie Jphcrtque. 
^ Muguet. Convallaria. 

Les fleurs de Muguet font compofees d'unc coroHc en 

cloche ou en grelot, a quatre ou fix divlfions, d'un pareil 

nombre d'etamines , fouvent mohis longues que la corolle, 

& d'un ovaire qui fe change en une baie fpherique, tachcc 

It fa maturite , & divifee interieurement en deux ou 

loges. 

ANALYSE. 



85p. 



I. TleUYs axillaires 


68) 


fp^fees fous les f, miles. 


Fcuilles akernes. 
I I. 


Feuilles verticillecs. 

V. 


If. Feuilles ahernes. 


Tige anguleufe; 

peduncules uniflores. 

I I I. 


I V. 



Tigc anguleufe; peduncules unifiores. 
i^uguet anguleux. Convallana angulofa. [ Sccau dc 
Salomon ] . 

Polygonatum latifolium , vulgart. Tournef. 78. 
Convallaria -polygonatum. Lin. Sp. 451. 
-a tlge eft haute d'tm pied ou un peu plus, fimple , 
anguleufe , dure , un peu courbee & feuiliee dans toute fa 
rnoitie fuperieure ; fes feuilles font ovales-fanceolees , glabres, 
iegerement nerveufes & femi -amplexicaufes. Les fieurs font 
blanches, pendantes & la plupart folitaires. On trouve cette 
nlnntc dans les hois, % ■, fa racinc paffe pour vuIneraiK, 



(. Tlge prcfque cyimdrique ; peduncules plurlpus. 

Muguet multiflore. Convallaria mukijlora. Lin. Sp. 45^- 

Polygonatum latifolium, maximum. Tournef. 78. 

P>. Po.^gonatum latifolium , hellelori Mi foliis. Ibid. 

Sa tige eft haute de deux pleds , fimple , courbee & 

cylindnque , ou n'ayant qu'une ou deux cotes tres-obtufes 

cK peu fiillantes; fes feuilles font larges , ovales-elliptiques , 

ou un peu lanceolees, nerveufes, ^ fouvent redreftees ou 

reliechics en-dellus : ^^^ peduncules portent chacun deux a 

iix lleuis pendantes &. blanchatres. On trouve cette piante 

les lieux couvcrts, les bois. % 



|V. Feui/ks yenicilh'es. 

Muguet vcrtlcille. ConvallarU verticillata. Lin. Sp. 45 r. 
Polygonatum cnguflifolium , non ramojum, Tourncf. 78. 

Sa rige eft droite, ordlnalrement frmple , creufe, feuillee 
& s eleye jufqu a un pled <8c demi; {t% feuilles font etroites, 
lanceolees-Iineaires , pointucs , lifles, a peine nerveufes & 
difpofees quatrc a quatre a chaque articulation: elles font 
routes plus longues que les entre - noeuds ; les peduncules 
portent une a trois fleurs petitcs , pendantes & blanches ou 
un pen verdatres. Cette plante croit dans les Jieux couverts 
des provinces meridionales. % 

VI. Fleurs term'uiales , ir point difpo^ces fous les feuilles, 

corolle a fix divifions. 

VII. I V^I I I. 

m. Hampe me; cor die a fix divifions. 

Muguet de mai. Convallaria majalis. Lin. Sp. 4.51, 

Sa tige eft haute de cinq a fix pouces, tres-grefe nue 
5c un peu courbee fous le poids i^s fleurs ; fes feuilles font 
radicales, ovales - lanceoiees , lift'es, & ordinairement au 
bre de deux : {cs fleurs font blanches , courtes , campa- 
es ou en grelot , un peu pendantes & difpofees en une 
:e de grappe terminale ou en epi lache & unifate'ral; 
_ ont une odeur agreable. On rrouve cette piante dans les 
hois, parmi les haies, % ; ^ts fleurs font cephaliques, atte- 
i-fpafmodiques. 



Tige feuillee ; ccrdle a quatre divifiefi 
let quadiifide. Convallaria quadrifida. 

Smilax unifolia, humiUima. Tournef. 654. 

Convallaria bifoiih. Lin, ^'^, 45 a, 
:ine eft fibreu/e , & poufle a f'entree di 



■g <g,|une feule feuille_ portee fur un aflez Jong petiole; quclque. 
^^* temps aprcs la tige fe dtveloppe & s'eleve a la hauteur de 
trois ou quatre pouces; elle eft chargee d'une ou deux fcuilles, 
& fe termine par un epi lache , compofe de petites fleurs 
blanchatres , dent la corolle eft a quatre divlfions profondes, 
reflechies contre le peduncule, les etamincs au nombre de 
quatre , <3c I'ovairc charge d'un %Ie legerement bifide a fon 
fommet. Les feuilles font cordiformes, liftes & un peu ner- 
veufes. On trouve cette plante dans les bois montagneux. % 



860. Ovaire a tms cotes, & charge de tms fillons i 

capjule trigone. 

Jacinthe. Hyacinthus. 

Les fleurs de Jacinthe font compofees d'une corolle 
ibulee ou en grelot, & a fix divifions plus ou moins pro- 
fondes , de fix etamines plus courtes que la c( 



ire furmonte par un ftyle fimple. Get ovain 
:rois pores prefque imperceptiblcs , niais remai 
petite goutte de liqueur qui en tranfude 
decouvre aflez fouvent. 



eft charge 
juables par 



ANALYSE. 



Pedunculcs 
etant pas plus lor 
que les corolles. 




(271) 

ir. Ci>rp/k oblonguc, f dont Vemrie n'eii point ritucle, 

Jacinthe ^t% pres. Hyacinthus pratenfis. 

Hyacimhus oLlongo fore , caruleus , major, Tournef. 34X. 
Hyacinthus nonjcriptus. Lin. Sp. 4.53. 

Sa tlgc ea drolte, cylindrique, nue, & s'eleve un pea 
au-dda d'un p.ed; fes feuilles font radicalcs , lon-ues de 
fept a huit ponces, larges de trols lignes, planes'^ lifTes 
foibles, & prefque couchees fur la terre au bas de la planre* 
Les fleurs forment un epi lache au fommet de la tige; ellcs 
font ordinairement bleues , d'une odeur tres-agrcable , tournees 
fouvent d'un meme coie , & un peu pendantes : leur corolfe 
elt decoupee un peu au - dela de moitie , ou quelquefols 
jufqu'a fa bafe , & le fommet de ks divifions eft relete en- 
dehors. A la bafe de chaque fleur , on trouve une couple de 
bradees lineaires, colorees , & prefque auffi longues que les 
corolles. Cette plante eft commune dans lespres en Picardie. 
^^ Artols. % 



I If. C<?rdle ovale ou glcbukufe ir retrecic a fen t 

Feuilfes greles , 

prefcjue cyllndriques , 

& d'une ligne 



IV. Feullks greles , prefque cylindriques , f d'une ligne 
a peine de largeur, 
JaVinthe a fcullles de jonc. Hyacinthus juncifoliui: 

Mufcan arvenje jundfoliam . caruleum, minus. Tournef. 

34.8. 
hlyadnthus racemofus. Lin. Sp. 455. 

Sa tige eft grele, nue, cylindrique, & haute de cinq it 
lix pouces; ks feuiJles font menues, plus longues que la 
tfge, lineaires, aflez femblables a celles de quefques efpcces 
de jonc , mals plus foible , & chargee d'une cannelure en 
gouuiere; les fleurs font pethes, nombreufes^ & difpofces 



pz-p, en un epi court, ovale <Sc ferre. Les corolles font bleues, 
*J^^' „_:, ]g^^ jj^be forme un petit rebord bianc , qui fe colore par 
ulte. On trouve cette plante dans les lieux culuves. % 

V. Feuiiles de deux a trois lignes de largcur , it 
Jimplement canaliculecs. 

Jadntbe botrlde. Hyacinthus botryoides. Lin. Sp. 455. 
Mujcari carukum, majus. Tournef. 34-7, 

Gette efpcce a beaucoup de rapport avec la precedenre, 
.nais fa tlgc s'eieve un peu plus , & fes feuil'es font plus 
laraes , plus fermcs & plus redreffees; fes fleurs font Inodorcs, 
" leur corolle eft globuleufe , bleue , & terminee par un 

^s-petit rebord blanc. On trouve cette plante dans ies pro- 

uccs meridionales. 

' VI. Pcduncidcs des fleurs fuperieures beaucoup plus 



Jacinthe a loupet. Hyacinthus comofus. Lin. Sp. 455* 
Alufcari arvenfe , latifoHum , purpurafcens. Tournef. 347' 

Sa tige eft nue , cylindrique , lifte & haute dc huit a dix 
pouces ou quelquefois davantage ; fes feuiiles font radicales , 
iongues , larges de trois lignes, un peu epaiftes , & planes 
au niojns fuperieurement. Se,s fleurs font d'un bleu-roiigeatre , 
dii])oiees en un epi fort long & jache dans fa partie infe- 
rieure ; les pcduncules infefieurs font tres-ouverts , oc dc 
nieme couleur que celle de la tJge : les fuperieurs font re- 
drefles , colores , fort longs . & foutiennent de petires fleurs 
ordinairement fterlles. On trouve cette plante dans les 
champs , les lieux cuUives , & fur le bord des bois. % 



26 I. ( Plantes ayant ^t% feuiiles radi- 

\cales;capfulea trois loges polr 

Irnprmf>«.. o02 

Corolle polypetale .,,,,,./ 



>^2, Plantes ay ant des feuUles radicdhs ; capfule a tro'is 
hges polyjpermes. 
Ornithogale. Orniihogakm. 
Les fleurs d'Ornithogale font compofees d'une coroffe de 
X pieces lanceolecs , fouvent imparfaitemcnt colorees & 
_de fix eiamines , dont Ics filamens 
net; & d'uii 
peu - pres de Ja longueur dcs 

r J a plus de difference entre le Blflorta , le 

& le Polygonum de M. dc Tournetort , qu'entre 

le Salla, V Omithogalum & la plupart des Anthencum de 

M. Linne. Les filamens desetamines, fiiltbrmes ou alter- 

vis a feur bafe , & revafement plus ou 

ble de la corolle, n 'offreni pour la diitindion 

genres, que dts caraderes obfcurs & tres- 

imparfairs. 

A N A LY S E. 

yPJeursbleuesc 



FleuYs bleues ou purpurines. 




n. FeuUles planes , f Urges de plus d'une ligne. 



(^74) 

III, Deus ou trois feuilles feukment. 

Ornlthogale double-feuille. Ornithogalum bifolhim. 

Ornitkogalum hifoUum » gemaniaitn , carukum. Tournef, 

Siilk Infoita, Lin. Sp. 4^3. 
Sa tige eft haute de quatre a fix pouces , nue , Ilfle & 
cyllndrique; fes feuilles font radicales , communement au 
nombre de deux, larges de trofs lignes, un peu obtufes a 
leur fommet, & a peine plus lougues que la tige. Les 
fleurs font au nombre de deux a cinq , difpofecs en epi 
"iclie, <Sc compofecs de fix petales ouverts en etoile. On 
■ouve cette plante dans les lieux couvcrts , & les paturages 
n Alfacc, % ; elle Heuiit au commencement d'Avril. 

V. Toujoi^rs plus dc trois feuilles. 

Ornithogale ecailleux. Ornithogalum fquamofum. 

Lil'w-hyackihus vulgaris , fore caruleo, Tournef, j/Ji 
Sella liiio-hyac'mthus. Lin. Sp. 44.2. 
Sa raclne eft e'cailleufe , oblongue & jaunatre ; elle poufTe 
ne tige nue , haute de fix a fept pouces , & charges a fon 
ommet de plufieurs fleurs bleues , ouvertes en etoile; ^ts. 
euiilcs font radicales, au nombre de fix ou fept, lifles. 
planes , ditpofecs en rond au has de la plante , & ordinai- 
oins longiies que la tige. Cette plante a ete obfervee 
provinces meridionales, par Dom Fourmaut. % 
Le Scllla amotna de M. Linne croit fpontanement 
^-tit bois du Jai-din Royal a Paris ; on le diftingue 
•acine bulbeufe, 



r, Feuilles fiiformes , & n'ayant pas une ligne 

Ornithogale d'automne. Ornithogalum autuinnale. 

Ornithogalum autuntnaU . minus, forihus caruleis, Tournef. 

Sdlia aummalis. Lin. Sp. 443. 
Sa tige eft nue, grele & hiute dc c'lnq a fix pouces J 



fes feuifres font radlcalcs, tres-nieniics , filiformes, folBIes 
— s, nioins longues que la tige , & fe fanent tres-fouvent 
: le developpemeni des fieurs. Les fleurs font bleues 
urpurines & an peu difpofecs en corymbe. On trouve 
plante dans ks environs do Paris, "jp 



I VI I L Feta/es yens f blancs. 

Ornithogale ombelle. Ornithogalum umheUatim. Lin. Sp 

Ornhhegalum umhdlatum , medium, angujllfolium. ToUrneC 
}7^- 



Izxpou, 



Sa tIge eft drolte, nue & haute de c ..^ ,, , ^„^ 

fe termine ruperieurcment par un corymbe etafe , conipofe 
de kyt a huit fleurs pedunculees , afTez grandes & remar- 
quablcs par Icurs petales alonges , polntus , blanchatrcs en 
leurs bords , & vtrts dans leur partie moyenne : k, pedun- 
cules font garnis de bradees longues, merabraneuies & poin- 
tues ; les filamcns da etamines font fimples & non echancres; 
les feuilles font radicales , etroires & un peu en gouttiere. On 
trouve cette plante dans ie» champs , ies iieux cultives. % 



^^' Petales jauncs interienrement, 

Ornithogale jaune. Omkhogalum hiteum. Lia. Sp. 44.0. 
Ornhhogakm ktrum. Tournef. 379. 
/S, Ornitfwgaium lutfum , minus. Ibid. 
Ornit/ioga/um minimum, Lin. Sp. 440. 
Sa tige eft haute de deux ; 



58(^2, 



(276) 






glatre infeneurement , •&: fe divifc vers fon fommet en 


plufieLirs rameaux ou peduncules pu 


lefcens, & dlfpofes en 


corymbe : a la bafe de chaque ra 


neau, on obferve une 


bradlee longue , etroite & pointue : 


es feuilles radicales font 


etroites, fouvent plus longues que 


la tige & rarement au- 


deia de deux : les petales font ligule 


s , velus en dehors , & 


jaunesinterieurement: lesfilamensde 




elargis a leur bafe. On trouve cette 


plante dans ies champs 


fees & arides. % 




X. Fleurs en epi on er 


panicule. 


Tige f:mple. 1 


Tige rameufe. 


X I. 1 


X X. 


XI. Tiges fimplcs. 








XIII. Petales tout-a-flit blancs ; feuilles larges de deutC 
pouces ou davantage, 
Ornlthogale maritime. OrnitJwgalwn maritlmum, 

Ornithogalum marhimum , Jtu Jcilk radice ruhr'a. Tourncf, 
581. 
/5. Ornithogalum marhimum , feufcilla radice alba. Ibid. 
Scilla matitima. Lin. Sp. 44.2. /«, ^] 
Sa racinc ell unc bulbe plus groITe que le poing , fom^^C 



de plufieurs tunlques epailTes, charnucs &rouge5tres ou bFac 
chatres ielon ks vanetes; elle poufTe une tige haute de deux 

font radicafes, larges , longues prefque d'un pled, & cou- 

le^ bonds de la mer en Bretagne , en Normandie. jp Sa racine 
;iiive, diuretique & aperitive. 

XIV. Pctales verJ£tres fur leur dos , f colores en Icurs 
bords; f euilles Urges de mains d'un pence. 

Petales d'un blanc - jaunatre Petales d'un blanc de lait 
en leurs bords; en leurs bords ; 
^e de deux pieds. tige de moins :de deux pieds 
^ V- XVI. 

XV. Petales d'un blanc - jaunatre en leurs bcrds ; 

tige de deux pieds, 
Ornithogale jauniffant. Ornithogalumfayefcens. 

'^'^ff'^rrurnfr^^''^"''' "'"^"' ' ^'"^"' " ""^^ ''''''^'■^""" 

Ornhhogalum Pjremicum. Lin. Sp. ^40. 
Sa trge eft fimple , nue, tres^droite & haute de deux pieds 
ou quelquefois davantagc ; elie fe termine par un epi ion 
long pointu & compofe de beaucoup de fleurs : les pedun- 
cules de celles qui font epanouics font tres-ouvcrts, mk tous 
les autres font redreHTes & ferres contre I'axe de I'epi • les 
petales font llgules, verdatres dans leur milieu & d'un blanc fale 
a jaunatre en leurs bords : les bradees font membraneufes , 
elarg.es a leur bafe & tres-aigues. On trouve ceite plante 
dans les environs de Paris. % 

XVI. Petales dm blanc de lait en leurs bords ; 

tige de nwins de deux pieds. 
Ornithogale de Narbonne. Ornhhogalum Narboncrfe. Lin 
Sp. 4.^0. 

Onnthcgalum majm , Jpkatum , fore albo. T'ourntf. -.70 

Cette plante n'cft qu'une varie'te tfc la piecedente feloa 



M. Gerard; cependant fa tlge ne s'eleve que iufqu'a Un p'erf 
& demi , & (es fleurs font toujours un peu plus grandes & 
n'ont jamais un afped; jaunatre : les feuiiles dans I'un & dans 
I'autre efpece fe fanent la piupari avant rtpanomOement des 
fieurs. On trouve celle-ci en Languedoc & en Provence. IP 

XVII. ~£t amines m pip I ay ant me inclinaifcn 



Corolle _ CoroIIe 

Duverte en etoile ; fimplement campanulee ; 

i lache & aflez long. epi court Scprefque unilateral* 

X V I I i. XIX. 

XVIII. Ccrolle omerte en eioile; ej?i lache & afei hng. 
Ornithogale gramine. Ornithogalum gramitieum. 

Phalangium parvo fore , non ramojum, Tournef. 3 ^8. 

<Anthericum IH'tago. Lin. Sp, 445. 
Sa tige eft cylindrique , nue, ferme , & Iiaute d'un pied 
& demi; fes feuiiles font radicales , longues d'un pied, larges 
d'une iigne & demie tout au plus, planes, legcremeni en 
gouttiere , & refTemblent un peu a celles des gramlnees : les 
fleurs font blanches , larges d'un pouce (Sc demi dans leur 
epanoulflement , fort ecartees les unes ^es autres a la bafe dc 
I'epi , & tres-rapprochees a fon fommet. Les bra(5tees ^t% 
fleurs inferieures font longues , lineaires & pointues. Les 
petales font tres-minces , & chargees de trois lignes fur leur 
dos : fe piftil eft fenfiblement incline. On trouve cette plante 
dans les environs de Paris. % 



XIX. Corolle fimplement campanulee; epi court t 
prefque unilateral, 
Ornithogale liliforme. Ornithogalum liliforme. 
Liliadrum alpinum minus. Tournef. 36 9. 
Antherkum liliajlrum. Lin. Sp. 445. 
Sa tipc eft haute d'un pied, nue & cylindrique ; fes/euiHeS 
font radicales, planes, prefque auITi longues que k i^g^> ^ 



U79') 

larges de deUx ou trois lignes r fes fleurs font blancKcf , 
grandcs , tort belles , <X la plupart tournees dun menie cote 
Les petafes prefque connivens , leur donnent I'afped de celles 
du iys ordinaire. Les braflees inferieures font fort longucs. 
Ceiie plante croii dans Ics paturages des montagnes de Ja 
Provence, 'jp 

^X* Ti^e rameufe, 

Ornlthogale rameux. Ornithogalum ramofwn. 

Phalangium parvo fore . ramofum. Toumcf. 368. 

Anthericum ramofum. Lin. Sp. 4^5. 

Sa tige efl haute de d^ux preds , droitc , nue & rameufe 

i^ers fonfommet, ou eile forme une pankuie iache; fes feullles 

font radicafes, longues, lineaircs , etroJtes, & affez reni[)iables 

celles des plantes graminees : les fleiirs font blanches & 

orns grandes que cciles des deux efpeces precedentes avec 

fquelles cefle-ci a beau coup de rapport : le piftH n'eft point 

clme. La braflee infe'ricure eft longue de deux pouces , 

leairc & aigue. On trouve cette planie dans les lieux mon- 

gneux & incuites. % 



3dj. Flantes Jans feuilles radkales ; haie a deux on trm 
Jemences. 
Afperge, 



Les fleurs d'Afperges font petites, compofees de fix petales 

d/oits, un peu reflechis a leur fomniet, fur -tout les trois 

■ iterieurs , & prefque connivens a leur bafe , de fix etamines 

us courtes que la coroile , adherentes chacune a la bale 

de chaque petale fans s'y inferer pofitivcment, & d'un ovaire 

poire renverfee. Je n'y ai point obferve de ftyle; le fruit 

une bale fpherique. 

ANA L Y S E. 

Tige herbacee ; I Tige ligneufe; 

feuilles fetacees , feullles courtes , 



point piquantes. roldes & un peu piqu; 



$6}. 



r. Tige herhacSe ; feuilles fetacies , motles b' point 
piquantes. 
Afperge officinale. Afparagus officinalis. Lin. Sp. 44.8. 
AJparagus Jylvejiris , tenuijfimo folio. Tournef. 300. 
^. AJparagus maritimus , crajftm folio. Ibid. 
y. AJparagus Jativa, Ibid. 

Sa tige eft droite , cylindrique , verte , tres-rameufe & 
panlculee dans fa partie fuperieure, & s'eleve jufqu'a deux 
ou trois pieds; {c% feuilles font lineaires , fetacees, molles, 
& difpofees deux a cinq enfemble par faifceaux aflcz nom- 
hreux. A la bafe de chaque faifceau, on trouve une flipule 
inembraneufe extremement petite : les fleurs font d'un ve?t 
jaunatre , pedunculees, & difpofees a I'origine des rameaux; 
il leur fuccede ^^^ bales d'un rouge vif dans leur maturite'. 
On trouve cette plante dans les provinces meridionales. La 
variete ^ croit dans les lieux voifins de la mer ; la variete y 
ell cultivee dans les jardins pour I'ufage de la cuifine, %; 



IL Tige ligneufe; feuilles courtes , roides f tm peu 
piquantes. 

Afperge piquante. Afparagus aciitifolius. Lin. Sp. 449- 
AJparagus foUis acmis. Tournef. 300. 

Sa tige ell haute d'un k deux pieds, blanchatrc, flrlee, 
tres-rameufe & prcfque en buiffon ; fes feuilles font longues 
rl une ligne & demie tout au plus, roides, aigues , un peu 
piquantes, vertes , nombreufes, & ramaflees par faifceaux 
:res - rapprochcs les uns dcs autres , & difpofees fur les 
■ameaux. Les fleurs font folitaircs , d'un blanc jaunatre, & 
)ortees fur dts peduncules a peine plus longs que les feuilles. 
Jn trouve cette efpece dans les lieux fteriles & pierreux d^5 
)rovinces meridionales. t^ 



■864. 

Style ou fiigmate h trois 


f Bafe inttMeure Jes petales , 
Idminguee par une ralnure , ou 
June foffette, ou deux callofues 

Aeraarquables 865 

) Aucune rainure, ni fofTette , 
fnl callorite partkuDere a la bafe 
Vinierieure dcs petales. . . . 87^ 


865. 

Bafe wterieure des pStales 
diftingueeparuneminvre 
ou une fojfette , on deux 
callofues ranarquables. 


( Une rainure longltudinale a la 
A bafe interieure des petale,s. . ^(^(» 
\ Une foffette ou deux callofites 
/a la bafe interieure des petales. 
( 867 



866. Une rainure bnptndhidle a la bafe 
des petales. 
Lys. Lilium, 
Les fleurs de Lys font grandes , fort belles , compofecs 
de fix petales ovales - lanceoles , un peu epais , reunls en 
maniere de cloche , & remarquablcs par une cannelure longi- 
tudlnale , difpofee en leur furface interieure \ de fix etamines 
un peu moins iongues que ies petales; & d'un ovaire oblong, 
charge d'un ftylc de ia longueur dc la corolle : le ftitrmate 
eft epais & a trois lobes ou trois angles obtus. Le fruit eft 
une capfule prcfque cylindrique , marquee dc fix fillons , 
trois plus profonds que Ies autres , (Sc divifee en 
logcs. 

ANALYSE. 



IT. Ori^lle mit-a-fait hlanche, 

Ly$ blanc. LiUum candidum. Lin. Sp. 43 3- ' 

Luium album, vulgan. Tournef. 369. 
Sa tige efl haute de deux ou trois pieds, drolte, cylln- 
drique & tres-fimple ; ^t^ feuiUes font entieres , eparfes , 
oblongues , ondulees , poimues , & d'autant plus courtes 
& plus eirohes , qu'elles font plus voilines du fommet de 
la tige ; ies fleurs font terminales , pedunculees , fort belles 
<5c d'une odeur exquife. Cette plante parok etrangere , mais 
on la cultive dans lous Ies jardins , dont elle fait I'ornement, %; 
fa racine efl emoHiente, anodine & maturative. 


in. CoroUe rouge ou jaunatre. 


CoroIIes droites 
& fimplement campanulees. 

I V. 


Corolles pendantes , 

& dont Ies pet^fes 

font reflechles en-deffus. 

V. 



IV. Corolles ciroitcs ir fimplement campamiUes, 
Lys bulbifere. Lilium bulbiferum. Lin. Sp. 43 3' 
Lilium purpuro-croceum , majus. Tournef. ^6^, 

Sa tige efl haute d'un a deux pieds, droite , ti-es-fimple , 
feuillee & terminee par une ou plufieurs fleurs; (ts feuili^s 
font eparfes, aifez petites , etroites , poinrucs , <Sc chargees 
de lignes ou de nervures tres- fines en leur furface inferleure: 
on trouve dans leurs aifTeiles funerleures de petites bulbcs 
blanchatres & feffiies. Les fleurs font grandes , d'un poupre 
jaunatre ou couleur de fafran , parfemees interieurement 
de petites taches noires & pubefcentes en leur rainure. ^e' _ 
plante croit en Alface & en Provence, dans Ies lieux 
montagncux di. humides. % 



V. Or dies pendantcs , f dont les pitales fvm repcUs 



CoroIIes tout-a-falt rouges , 

& point pond aces. 

V I. 


CoroIIes jaunaires, 

& plus ou moins ponauecs. 

V I 1. 


VI. Cor lies tout-a-fait rouges , & point ponduees, 
Lys rouge. Lilium ruh'um. 

Lilmm ruhrum, anguflifolium. Tourncf. 371. 
Lilium fomponium, Lin. 6>. 434. 



Sa tige eft haute d'un pied & demi , drolte , fimpl 
bondamment garnie de feuilles dans toute fa longu 
fes feuTlIes font eparfes , nombreufes , 

' I fomniel 
es font tres-petites. l.es fievirs 1 
!un rouge vif , & rarcnvMit au-i 
: plante en Provence. % 



VII. CoroIIes jaimatres Ir plus ou moins poncli 
Lys jaune. Lilium favum. 

Lilium fiavum, angvftifolium. Tournef. 371. 






. Obf. . 



Cette efpece a beauco' 
I trge eft haute 
luilles eparfes. 



des 



L beaucoup de rapport avec la precedentc 
eft haute d'un a deux pieds , fimple & garnie d( 
lombreufes & ires-rapprochec 
etroltes-fanccolees , nerveufes.en-deflbus, & 
:nt de grandeur vers le fbmmct de la tige. 
Les fleurs font terminalcs , a peine au-dela de trols, & 
quelquefois folitaircs ; leur corolfe eft jaune , d'une couleui 
- dehors , & parfemce en-dedans de points rouges ou 
noiratres. Cette plante croit dans Us Pyrenees. % 



(284.) 

VIIT. FeuilU's venicillces. 

Lys martagon. Lilium martagon, Lin. Sp. 43 y. 

Lilium forihus reficxU, montamm , fore rubente, Tourncf. 

/3. niiumforihs refiexis, montamm, fore alhknnte. Ibid. 
y. Lilium fioribus refexis, alteram, lanuginojum, hirjutum. Ibid. 
Sa tige eft droite , fimple , quelquefois tachee , & s'eleve 
jufqu'a deux pleds ; fes feuilles font o vales - lanceolees , 
pointues , nerveufes en-deffous , & difpofees par verticilles 
dont les fuperieurs font fouvent imparfaits : les fleurs font 
rougeatres ou blanchatres, communement velues en-dehors, 
fur -tout avant leur epanouiflement , pendantes & parfemees 
de taches purpurines ou noiratres : leurs peiales font reflechis 
en-deiTus. Cette plante croit en Provence, en Alface, <3t fur 
I le Mont d'or en Auvergne. % 



Unefojfetteoudeuxcallofite 
a la bafe interieure de 



petales interieurs. 



^l/tTr"1v" ""t'{ Fleurs difpofeesVous'les feuHIes; 
J;J;Le (^-"1" '-SCS & an,plexicaules. 

86(), Fleurs teminaks ; feuilles hroites & jeffiles. 

^ Fritillaire. Fritillar'ia, 

Les fleurs de Fritillaire font pendantes , compofees de fi^ 
petales difpofes en cloche pentagone, de fix etamines prelq"^ 
auffi longues que la coroile , & d'un ovaire oblong cliarg 
d'un ftyle qui excede la longueur dcs etamines, & 00."^ J^ 
fllgnuitc e(l triiide. Le fruit eft une capfuie obionguC; pri'i"-' 
tique 6c triloculaire. 



f . Toutes les feuilles alternes ; tige uniflore, 

Frhillaire meleagre. Fritillaria meleagris. Lin. Sp. ^36. 
Fritillaria precox , purpurea, yariegata, Tournef. 377, 
iS. Fritillaria alba , precox. Ibid. 
y, Fritillaria Intra maxima , italicut Jbid. 
</^. Fritillaria Jerotitta , florihus exfiavo virentilus. IblJ. 

Sa tlge eft droite, menue, trcs-fimple, & haute cle huit a 
i neuf pouces; fes feuilles font au nombre de trois ou quatre, 
<. ecartees , longues , etroites & pointues ; fa fJeur eft terminale , 
I fort belle, & reflemble un peu a una tulipe renverfee; elle 
't dans fa couleur, mais elle eft communement panachee 
ou tachee par petlts carreaux en forme de damicr. On trouvc 
" plance dans Ics paturages humides & dans les moii- 
tagnes. % 

r. Feuilles inferieitres oppof6es ; tige plurifore, 

Friiillaire des Pyrenees. Fritillaria Pyrendica. Lin. Sp. 
436. 

Fritillaria fort minorr. Tournef. 377. 

Je ne fai ft cette efpece eft fuffifamment diftinguee de fa 
precedente ; felon les Auteurs fa tige s'eleve davantage , ^es 
feuilles font plus etroites & ks ffeurs plus petites ; elles font 
ordinairement feparees par une feuille. On trouve cette plants 
dans ks niontagnes de la Provence. % 



(286) 
Fleiirs difpojces fous les feuilks ; femlles Urges & 
ample xicdules. 
Uvulaire amplexicaule. Vvularia ampiex'ifoUa. Lin. 
Sp. 43 <^- 

Polygonatum latifolium , quartum, ramofum. Ciuft. Hid. I, 
p. zjG. 
Sa tige ert haute d'un pied , rameufe , feuillee & cylin- 
(frique;''res feuilles font alternes , amplexicaulcs , pointues, 
lifTes & nerveufes : fes fleurs font petitcs , pendantes ,^ foli- 
talres & attachees a des peduncules courhes dans Icur milieu, 
& qui naiflcnt a la Irafe des feuilles : Icur coroile eil campa- 
nulee , & compofee de fix petales lanceoles , dillingues chacun 
par u'ne petite foifette a leur bafe interieure. Les etamlnes 
font tres-courtes . & au nombre de fix ; le fruit eft une baic 
qui devient rougeatre en muriflant. Cette plante croit en 
Dauphine dans les iieux couverts de montagnes. % 

Deux calbfues Jaillantes a la bafe des mis 

petales intcrieiirs. 
Dent-de-chien mouchetee. Erythronium nmculofum. 

Dens canis kdore roiundiorf/]iie foHo. Tournef. 378. 
/S. Dens canis angujuore longioreque folio. Ibid. 

Eryrhronium dens canis. Lin. Sp. 4J7. [n-, ^]' 
Sa tige eft une hampe uniflore, haute de cinq a fix pouccs, 
garnic dans fa partie inferieure d'une couple de teuilles 
ovaies-ianceolees , tres-ouvertes , & mouchetees & panaciiees 
de vert & d'un rouge obfcur. Sa flcur eft tcrminale , pen- 
dante , compofee de fix petales lanceoles , pointus , c3c a dem 
reflechis en-deffus ; de fix etamines inferees aux onglets tie 
petales ; & d'un ovaire dont le ftyle eft plus long que !« 
etamines, & termine par trois ftigmates. On trouve cctte 
. plante dans les iieux couverts des montagnes. % 



■e, nifoffette, , 



(^87) 

FcuUks lanceolecs ; point d'e- 
icaillesgfumaceesembriqueesautour 
rdes fleurs g^^ 

Feuillcs nullcs ; des ecailles glu- 

jcees embricfuees autour des 

fleurs g^y 



874.. Feuilles lanceolees ; point d ecailles glumacees 
emhnqiiies autour des fieurs. 
Canipanette printanniere. Bulbocodium vcrnum, 
Lin. Sp. 422. 

Cokhkum vernum , Hifpankum, Tourncf. 350. 
Cctte plante a beaucoup de rapport avec les Colchiques 
n." 878; fes feuilles font radicales & lanceolees. Sa fleur 
ert campanul^e , blanche avant Ton epanouiffement , & acquiert 
en s'ouvrant, une cou[eur purpurlne plus ou moins foncee* 
elfe nait prefque immediatement de la racine , & ell com- 
pofee de fix petales dont les onglets font longs & elroits ; 
de fix etamiiies inferees fur les 6figlers des petales ; & d'un 
ovaire pointu, charge d'un ftyje de la longueur des etamines, 
& termine par trols ftigmates, Le fruit eft unc capfule obtu- 
fement triangulahe, pointue & divifec en trois loges poly- 
fpermes. Cctte plante a ete obfcrvee dans le Dauphine par 
M. de Villars. % i' V 

875. Fcu'ilks nulles ; des ecailles glumacees embriquees 
autour des fieurs, 
Non-feuiU^e de Montpellier. Aphyllantes A^fonf- 
pelknfis. Lin. Sp. 422. 

Aphyllantrs Alonfpdunfium. Tournef. 657. 
Cette plante a i'afped d'nn petit jonc ; '^ts ti^es font des 
hampes nues , grelt-s , & hautes de fept a hait pouces r 
elks font chargces a leur extremite d'une ou dtwn fieurs 
felliles, blanches ou bleuatres, & environnees a leur bafe 
par dt% ecailles kilfantes, Ibarieufes & un pea rouflatres. 
*Jn trouve cette plante dans les iieux pierrcux des provinces 
meridionales. % 



(288) 
g 7 6. P^^^^'' '^^« pmimferes . eJ^ >i onskts 

' remarq^iiahles. 

Jonc. Juncus. 
f Lcs Jones tiennent k 
xquelles ils ] 




UjG. 



Bouquet de fleurs 

cout - a - fait terminal 

& fans brac5lees faillantes 

a fa bafe. 

I V, 



^ Bouquet de fleurs 
n etant pas a la fois terminal 
& fans bra(flees a fa bafe. 

V. 



IV. B,,^ua de feurs tcut^i.fait terminal ir fans braadc, 
faillantes a fa bafe, 
Jonc rude. Juncus fquarrofus. Lin. Sp. 465. 

Jmcus parvus, cum pericarpiis rotundh. Tournef. 2^7.- 
Cette plante 'a une rigidite tres-remarquabfe ; fa ti?e efl 
uc , & ne s eieve que jufqu'a fix a fept pouces; fes feuilles 
3nt rad^cafes, vertes , fetacees , un peu carinees & aiguis; 
-^s fleurs torment une panicule terminale , non feuillee & 
ks fruits font luifans & rouflatres. On trouve cette nlante 
dans Jes lieux humides (Sc marecageux. % ^ 

Bouquet de fieurs n'itant pas i la fois terminal 
dr fans bradees a fa bafe. 



in peu lateral 
\ bradlcc falllante 

fa bafe. 

V I. 



Bouquet de fleurs 

parfaitement lateral 

c3c fans bradee faillante 

a fa bafe. 



^ I. Bouquet de fleurs terminal, entre deux bradees 
piquantes, cu unpen latiral avec une bradee 
faillante a fa bafe. 
Jonc piquant. Juncus acutus. Lin. Sp. 453. 

Juncus acutus, caphulls forghi Tournef. 24^. 

Sa trge eft nue , cyiindrique & fe tennine par une pointe 
iome m, X * 



876- 



(290) 

&piquante; fes ficurs font dlfpofees en ime panlcn'i 
lache, imparfaltement terminale , ou difpofees un peu lau- 
ralement, dans I'aiffelle dune bradee aigue 6c faiilante; fes 
feuiilcs font radlcales , cylindriqucs & plquantes a ieur (ommet. 

Olive cette plante dans les lieux marecageux. % 

VII. Bi^'J^wt de flews parfahement lateral f fans hudcc 
faiilante a fa bafc. 



Bouquet de fieurs 

difpofe prefque au mi!i 

de la tige qui ne s'eIe^ 

(jue jufqu'a un pied. 



Bouquet de fleurs difpofe 

de la tige qui s'eleve 
au-dcla d'un pied. 



VIII. Bouquet de fleurs difpofe prefque an milieu de In tige 
qui ne s'eleve que jufqu'a un pied, 
Jonc filiforme. Junciis filiformis. Lin. Sp. 4-^5- 

Juncus hzvis, panlcuiafparja , minor. Bauh. Pin. 12. 
;, £^rcle, foible & plui 
fdicales, mollei " " 
font d'une couleur pale & difpofc't 
peu garnie , placee dans la partie moyennc 
)it dans les marais. % 



IX. Bouquet de fleurs difpofe 
de la tige qui . 



, ;/^,,-y fiiperieuT 



'.-dela d'un pied. 



(^90 
^y6. |X. Ffeurs ramaffccs en un peloton ferrd if feffu'e { tm let 
piduncuks ms -courts ir peu fenfiblcs, 
Jonc conglomere. Juncus couglomeratus. Lin. Sp. 464.. 

Juncus lapis, paniiulanonjparfa. Tournef. 2^6. 
Sa tige eft haute d'un pied 6c demi, nue, lifTe , & cylin- 
dnque; {cs feu.JIes font radlcales , cyfindrlques , ai.ues & un 
pea fo.bles; fes fleurs font d'un brun-roufbtre & difooflS 
en un pcioton ferre & lateral : les capfufes font courtes & 
obitufes. On rrouve cette plante dans ks marais. 1^ 

Xh Fleurs difpofces en une panicule lache ; peduncules 
#X longs ir tus-fenfibles, 

Tige donr la pointe eft dioite Tige dont fa pointe eft foible, 
& point courbee. & couibee ou penchee. 
^ J J- X\ l\. 

XII. Tige dont la pointe cjl drone ir point courbee. 
Jonc t-pars. Juncus effufus, Lin. Sp. 4.64. 

Juncus laufs. panicukjparfa ,mnior. Tournef. 2^6. 
Ses tlges fontdroites, liffes, ftriees, cylindriques , nucs & 

hautes de deux pi.ds . elles fe terminent par une poinre droite 
tres-aioue ; les tcmlles font radicalcs, cyllndrlques, pointucs, 
Mtes & rcfierrces contre les tiges ; les Heurs ferment une 
i.cufe fatci-ale tres - lache ; Its capfules font brunes & 
rules. On irouve cette plante dans les maris & fur le 

bord des chemms un peu humides : on en fait des cordages, 

dt$ liens , &c. . p j 



XIII. Tige dont la pointe ejl foible ir courbee oupenehea, 

Jonc recourbe. Juncus injiexus. Lin. Sp. 2x^6. 

Juncus acvmfne refiexo , major. Tournef. 2^6. 

Cette plante a beaucoup de rapport avec h precedente - 

'< n'en eft qu'une varietc felon M. de Hafler ; i'^s li-cs 

font cylindriques , nues, ftriees & fe prof ongent au-dcfTus 

des fleurs en maniere de feuilles tres-ibibles & arquees: 



57^- 



(292) 

les feullles font radlcales , cylindriques 6c pointues; les fl; 
difpofees en une panicule lache & laterale. On irouvc cc 
te dans les Hcux humldcs dcs provinces meridionaies. ^ 



XIV. Tige feuille€ , au moin 


dans fa moitie infaicure. 

Feuilles velues. 
,X X I I. 


Feuilles glabres. 1 
XV. 1 


XV. Feuilles 


glahes. 


Feuilles articulees ; 

dies p^^roiflfenr noucufes 

enlesgliirantentrelesdoigts. 

X V i. 


Feuilles non articulees, 
& point noueufes. 

XVII. 



XVI. Feuilles articulees. 

Jonc articule. Jimcus artlculatus. Lin. Sp. 46 j. 

JuncusfoWs articulofis,fioribus umM/atls. Tournef. H7' 
JS. Juficus nemorofus . folio artkukfo. ]bid. 
Sa tige eft droite , cylindrique & s'eleve jufqu'a un pied; 
e eft garnle de deux ou trois feuilles un pcu comprmH^es, 
fenfiblement articulees, pointues & peu ouvertes : les neurs 
nt terminates, & difpofees en panicule lache, formee par 
?ux ou trois onibelles ; elies font folitaires ou ramafTees deux 
quatre enfembie fur chaque peduncule , par petits faifceaux. 
,a variete jS s'eleve un peu plus ; fes fleurs forment_ u"'- 
anicule plus ample, & fes feuilles font prefque cylindriques 
u tres-peu comprimees. On trouve cette piante dans les lit"x 
umides ; fa variete croit dans les bois. % 



XVII. FeuiUes 




^7^' 



XVIII. Feuilles planes ; fleurs en e'pi on grapps pendei, 
Jonc a epi. Jiincus /picatus. Lin. Sp. 469. 

pendula. Mich. nov. Gen. ^2/ ^^^f'"^^> nigrtcante , 
fi. Juncus foiiis planis, g/ahis , Jpicis ohlongis vlurihus. Ger. 
prov. ,40. 
Sa tige eft haute de cinq a fept pouces, feuillee , & fe 
ternunc par une grappe dc fleurs brune ou rOL:fratre , plus ou 
moms droire , & compofce de petits epis peduncules & 
nombrcux ; fes feuilles font planes , glahrcs , lineaires & 
uues. Celles de la variete jh font larges dc deux ou trois 
es. On trouve cctte plante dans les montagnes des' pro- 
res meridionales , % ; elle a beaucoup de rapport avec le 
: champetre, n." XXV. 



XIX. Fad lies anguleufes ou canalkulees ; purs drones. 



Capfuie arrondie ; 

petales tres- courts, 

iin peu pointus 

& d'un brun rouflatre. 

X X. 



Capfuie oblongui 



& fimpiemcnt bianchatres. 
XXI. 



XX. Copfule arrondie; pitalcs tres-caurts , un pen pointus , 
ir d'un brun rouffatre. 
Jonc bulbeux. Juncus bulbofus. Lin. Sp. ^dd, 

Crnmen junccurn pmcarpils rotuf,dis. vulgart, MonT. Hxf!« 
p. 227, fee. 8, tab. 9, fol. ir. 

Sa ratine eft epalfTc, s'alonge hori/.ontalement, produit 
beaucoup de fibres chevelues, & poufle plufieurs tiges hautes 
de cmq a hmt pouces ou quelquefois davantage, fort g re les ^ 
e?c legerement comprimees ; fes feuilles font lineaires , tres- 
etroites , canaliculecs <Sc pointues : les fleurs forment une 
pantcule peu etalt'e <5c termlnaie. Les petales. font courts , (Sc 
les capfules font brunes. arrondies <Sc luiikntes. Cette plantft 
eft commune dans Jes marais & les pre's. huniides. % 



Tiij 



%j6. 






XXI. Capsules chlongiies ; pit ales along it 
h" fimplemcnt blanchatres* 
Jones des crapauds. Juncus bufonius. Lin. Sp. 466. 
Jmcus paluflris , humilior , eredus> Tournef. 24.(5. 
/S. Juncus palujiris 






Ses 






furcations des tigcs. On reniarque a leur bafc une ou 
deux ecailles fort petites , tranfparentes &: blanchatres ; les 
petales font plus longs que la capfule. La variete ^ eft 
extremement grele dans toutes fcs parties ; fes fleurs font 
to-ufes folitaires , blanchatres , & la plupart ont leiirs petales 
termines par une barbe ou pointe fetacee particuliere. On 
trouve cette plante dans les lieux bumides , Ics pres mare- 
cageux, fur ie bord des chemins , &c. Q 



^ xxu. 



Feuilles ychu's, 



Fleuis brunes ou rouflatres. 
XXIV. 



XXIII. Flcurs tout-a-fait blanches. 

Jonc blanc. Junais nivem. Lin. Sp. 468. 

Juncus avgujlifolhis vilhjus , fonbus alius, pankuhth, 

Sa ti^e ert droite , menue , fimple , feuiHee , & haute 
d'un pied & demi ; fes feuiUcs font lon^ucs , larges a peine 
d'une ligne , & velues fur-tout a leur bafe. Les lieurs lo'it 
difpofees en une panicule refferree & un pcu convexe ; 
petales font tres - blancs & pointus , & les interieurs Jo" 
beaucoup plus longs que les autres : la feuillc fiipeneure 
thit une faillle au-deffus d. s fleurs. Cette plante croit dans ics 
paturagcs des montagncs do I'AIface & de la Provence. % 



s fur des pedunculei 
XXV. 





esfurleur 
Li raniaflees 
ts difpofes 
les rameu 


pe. 
Z 




X X 


V I. 





XXV. Fkurs rmnaO'ees en deux a cinq tetcs compadcs , 
dont line feffile , ir les autres portees 
fur des pcduncules fimples. 
Jonc champetre. Juncus campeflrh. Lin. Sp. 468. 

Juncus viilojus, capinilS pfjllH. Toiirnef. 24 (f. 
Sa tige efl haute de quatre a dx pouces , menue, lege- 
'ment feuillee & ordinalrement fimple ; fcs feuilies font 
Janes, alongees, pointues , larges prefque d'une ligne , <& 
chargees de polls blancs en leurs bords ou a I'eiuvee de 
;aine : fes tetcs de flcurs font arro;dIcs, brunes ou 
res & un pcu panachecs par ie melange de quelques 
'cs ou ecaillcs membrancuds & blanchatrcs ; cllcs font 
lircment au nombre de trois , <Sc fcnriblcmcnt heriffecs 
■s petltes harbes qui termlnent les petalcs, & par la 
des liigmatcs. On trouve cette plante fur k bord d^i 
champs & dans les pres fees. % 



XXVI. Flcurs folitaires [itY leur pi^duncule , ou ramape, 
par pcths paqucts difpofes fur des 
pcduncules ramcux. 



Peduncules charges 
d'une a trois fleurs 
utes feparees &. folitaires. 



Peduncules charges 

de plus dc trois fleurs , 

la plupart 

amall'ees par petits paquets. 

X X V I 1 J. 



?7^- 



(296) 

XXVII. Piduncules charge's ^une a trots purs mnes 
feparccs ir [olhaires, 
Jonc des bois. Jmciis nemorofus. 

Juncus nemorofus , latifolius, major. ToUrnef. 24.^. 
Ses tiges font hautes de huit a neuf pouces , droltes , 
fimples, feuillees, & terminees par une ombelle de fieurs, 
mediocre ; elles font chargees de trois ou quatre feuilies 

feuilles radicaies font nombreufes , planes , larges de deux 
Ugnes & prefque aufii longues que les tiges ; elles font garnies 
de quelques polls blancs en (eurs bords. Les fleurs font 
petites , pedunculees &: folltaires; leurs petales font iiifes, 
de couleur brune & un peu blanchatres fur leur bord. On 
trouve cette plante dans les bois , % ; elle fleurii de bonne 



XXVIII. Piduncules charges de plus de trois purs, U 
plupart ramajfees par petits paquets^ 
Jonc de montagne. Juncus montanus, 

Juncus villojus , latifolius , maximus. Vail. Parif 1 1 0. 

^. Juncus foliis plants , pHofs , panicula coarda nutantc. 

Ses tiges font hautes d'un pled ou quelquefois davantage, 
droltes, feuillees, & terminees par une panicule de fleurs 
etalee , garnle a fa bafe de deux ou trois feuilles qui I'em- 
bralTent , & lui fervent de collerette ; les feuilles caulinaires 
font a peine plus longues que leur gaine ; celles de la racine 
font fort longues, nombreufes, & ferment un gazon denfe; 
les unes & les autrcs font planes, velues en leurs bords, 
& larges de deux a trois lignes. Les pedunculcs font rameux, 
foutiennent des petits paquets de deux a cinq fleurs, cc 
pendent quelquefois un peu fous leur polds ; les petales font 
lilfes & bruns dans leur moitie fuperieure. On trouve cette 
plante dans les bois montagneux. % 



^77* ( CoroIIe fort [ongue 



pi au fomniet de la tige. . 879 



%y 8 . CoroUefon longue , dont le tube nait immid, 
de la racim. 
Colchique. Colchicum, 
Us^ fleurs de Colchique font compofees d'une corolle 
tubulee fort longue, partagee en fix decoupures ovales- 
lanceolees , droites & profondes ; de fix eramines nioins 
' es que la corolle, & d'un ovaire charge de rrois %Ies 
mes, de la longueur des etamlnes. Le fruit eft com-' 
pofe de trois capfules enflees , coherentes & poly/permes. 
ANAL Y S E. 



FeuiHes a peine larges de 
fix lignes , fe developpant 
peu de temps aprcs les 
flours, (Sc toujours dans la 
meme faifon. 



Feuilles larges d'un pouce 
au moins , fe developpant 
long-temps apres les fleurs, 
& toujours dans une faifon 
diiferente. 



I. Femlles a peine larges de fix lignes , fc devebppant 

peu de temps apres les purs , cr toujours 

dans la mcme faifon. 

Colchique de montagne. Colchicum inontamm. Lin. So. 
485. ^ 

Colchicum montanum, angufiJoHum, Tournef. 550. 
Sa fleur eft rougcatre, & compofee de petafes lineaircs; 
le paroit en automne, & quelque temps apres Jcs feuilles fe 
devefoppent; elles font trcs-ouvertes, etalees fur fa terre, 
•mbre de quatre ou cinq, ctroites, un peu en gouttiere , 
* ' *^^ perliftent communement pendant I'hiver. Cette 
: croit en Alface dans ks montagncs. % 



(29S) 

IT. Feuilles larges d'un pouce an moins , fe devehppanl 
long -temps apres les purs , ir tonjours dans 
une faifon difcraite. 
Cokhlque d'automne. Colchicttm autumnak. Lin, Sp. 4.85. 

Cokhkum commune. Tournef. 34.8. 
Sa fleur ell longue de trois ou quatre pouces , d'un blanc 

ougeatr " ^ " '" ' ' '"" " 

accompj 
. ... ^ 

nt grandes , larges, lanceolees 
b. Cettc plante elt commune d; 
ell un puiiTant diuretique que 1 



Fleitrs petites & ramaffees en cpi aufommet de la tige. 

Narthec calicule. Nanhecium calyculatum. 

Phalangium alphium , palujlre , iridis folio. Tournef. 368. 
Antherkvm calyculatum. Lin. Sp. ^47. 

Sa tige eft haute de fept a huit pouces , fimple & feuiUte 
dans fa partie inferieure; fes feuUles font etroites , pointues, 
& s'engainent par !c cote comme celles des ivis : les rad.cales 
font nombreufes, planes, un peu dures , & difpolees en 
gazon. Lcs flours font petites, yerdatres^, portees fur de 
tres-courts peduncules, & ramaffees en epi terminal un p 
intcrrompu; dies font compofees de fix petales herbaces,de 
fix etamines. & d'un feul ovaire charge de trois ftyl« coum. 
mais tres-diain<5ls. Un peu au-deflfous de la fleur, ie peduncui^^ 
eil charge de trois petites dents qui paroiflTent former unp 
calice f la bafe d/lacoroile : la capful, du frul^ e ■>* 
'uper,eu,e.e„. en^.ro. pa„,es dans U^n^n^^O^^ 



te. On trouve 
plante en Provence , en Dauphim 
ides des montagncs. % 



Ovaire pr'm de ftyle 



petites & nombreufe^s. 



(^99) 
88 r. ( PJante ayant des feullles radl- 



Fleurs petltes if nombreufes. 



Plante ayant des feuilles radicaks ; fieurs ranwjpes 
mttoiir d'lin chaton. 
Acore odorant. Acorus odoratus. 

Acorns five calamus oficinalis arematlcus. Bauh. Pfn. 34; 

Ses feuilles font droites, longues, enfiformes, <Sc s'engainent 
par le cote comma celles des iris ; ks fleurs naiflent fur un 
chaton, un peu Incline d'un cote, & moins eleve que les 
feuilles; elles font compofees d'une corolle de iix pieces 
courtes & perfiftantes , de fix etamines un peu plus longues 
^ue la corolle , & d'un ovaire qui fe change en une capl'uie 
a trois foges monofpermes, obtufe & fillonnee. On trouve 
cette plante dans les tbfies & fur le bord des eaux , % ; ks 
feuilles froiffees cntre les doigts rendent une odeur agreable : 
fa racine clt Iloniachique, carminative, hilierique & diu- 

Fieitr filitairc & tcrmhiak. 

Tulipe fauvage. Tulipa fylvejlris. Lin. Sp. 438. 

Tulipa minor, lutea, gallka, Tourntf. 376. 

Sa tige eft haute d'un pied , cylindrique , & garnle de deux 
ou trois feuilles etroites & legercment pliees en goutiiere ; 
elle fe termine par une fleur jaune dent les petales font lanceoles, 
tres-pointus , <Sc les etamines un peu velues a leur bafe. Ccttc 
fleur eft penchee avant fon epanouiflement , ce qui diftingue 
cette efpece de la tulipe des jardins dont la fleur eft en tout 
temps ires-droite. On trouve cette plante dans les pres mon- 
tagneux de la Provence <Sc du Languedoc % 



(300) 
584- C Sixc'tamlnes 88 j 



g g ^ ^ r Fleurs fuperieures hermaphro- 

^' Vdltes^ & les inferieures males; 

Ifeuliies larges de plus de deux 

/polices & tres-nerveufes... 886 

Six etamines / 

\ Toutes les fleurs hermaphro- 
idites ; feuilles n'ayant pas deux 
f lignes de largeur & point ner- 
Vveufes , i. .. 88/ 

886. Fleurs fuperieures hermaphrodites , & les inferieures. 
males ; feuilles larges de plus de deux ponces 
& ires - nerveufs, 
Veratre. Veratrum, 
Les Veratres portent des fleurs nombreufeS , difpofees par 
petites grappes en une panicule droite & alongee; ces fleurs 
font compofees de fix petaies ovales-lanceoles & perfiflans ; 
de fix etamines un pen plus courtes que la corolle, & de 
trois ovaires , dont les fommets divergent , & qui avortent 
uiiercmcnt dans les ffeurs inferieures. Le fruit eft forme 
ois capfules comprimees & univalves. 
ANALYSE. 



Fleurs d'un hlanc verdatre, 
Veratre blanc. Veratrum album, Lin. Sp. 1479' 
[Hellebore blanc]. 

Veratrum fore Juhviridi. Tournef. 373. 
Sa tige efl haute dc deux ou trois pleds , droite , finiF|; 
I c^liiidri^uc ; ellc fc termine par une ^anicule de »c" * 



(301) 

d'tin blanc verdatre, & dont les corories font droltes ou 
t-nediocremcnt ouvertes: fes icuilles font fort grandes ovaJts 
lanceolecs, & remarquables par dcs nervures nombreufes 
& paralleles. On trouve cette plante dans les paturages des 
montagnes de la Provence, %; elle eft eme'tique, draftique 



ir» f/t-wrj- ^'//« r^//^-^ nciratre. 

ratre nolr. F..^/mm «/^r«m. Lin. Sp. 14.79. 

Veratmm fore ah-o-ruhentir. Tournef. 273. 
tte efpece a beaucoup de rapport avec la precedente, 
on 1 en diaingue aifement par la couleur de fcs fleurs , 
urs petales tres-ouverts, & par fes peduncules pubefcens. 
;roitdans les montagnes de I'AIface, felon Mappus. % 

Toutes les fieiirs kermaphro^hes ; feuilles nay ant pas 
deux iignes de largeur , & point nemufes. 
Scheiichzere des marais. Scheuchierla paMris. 
Lin. Sp. 482. 

Juncus foridus , minor. Baub. Pin. 12. 
Sa raclne eft rampante,^ & poufTe plufieurs tiges fimples, 
femllees , bautes de fix a huit pouces , & garnies a ieur 
bafe de quclques ecallles vaginalcs & blanchatres ; fes fcullJes 
font afternes, tres-etroites , aigues , engainees & pliees en 
gouttiere. Scs fleurs font folltaiies fur chaque peduncule, 
& difpofecs cinq ou fix enfemble en une efpece de grappe 
termmale ; elles font compofees de fix petafes , fix ttamines 
& trois ovaircs qui fe changent en un parell nombre de 
capfu es nionofpermes. Cette plante croit dans le Dauphine, 
ou die a ete obferve par M. de Villars. % 

Neiif etamhies. 
Butome ombelle. Butomus mnhellatus. Lin. Sp. 
J 3 2. [Jonc fleurij. 

Butomus fore rojeo, Tournef. 271. 
Ses tiges font droltes, nues, cylindrlques , &i h.iutes de 



bafe d'ur 
es. Les flei 









fur des peduncalcs longs de trois pouccs 
font coninoie<?s de fix petales oblongs & roLip^catres ; de 
neuf etamincs molns longucs que la coroile > & de fix ovalres 
pointus, qui fe chaiigeut en un pareil nombre de capfiilcs 
univalves & polyfpcrmes : les fcuilles font radicales , longues. 



bafe. On trouve cette plan 


te fur le bord des ea 


JX.Tff 


Corolle a plus defix dlvijlons. < 


Quatre etanilnes-. 
Plus de quatre eta 


.... ^0 
mines. 891 



Qiiatre etam'ines. 

Pied- de-lion. Akhemilla, 

Les fleurs de Pied -de -lion font petites , h e rba cees <5c 

mpofees d'une corolle a huit divifions, dont quatre plus 

, tites que les autres : de auatre'etamincs tres-courtes , >n- 

ferees fur la , .,- 

llyles , qui fe change en une ou deux femcn 




terminales , ir difpefces par bouquets 



refque panicu 



(303) 

11. Fm/fes lobces, fimples, «y point decoup^^cs 
juf quail petiole. 
Pied-de-lion commun. Alchemilla vulgaris. Lin. Sp. 178. 
Akhimilla vulgaris. Toiirnef. 508. 
/3. AkhimVa Alpma, pubefcens . minor. Ibid. 
Alchemilla A/juna , hyhrlda, Lin. Sp. 179. 
Sa radne ell grode , ligncufe , garnie de beaucoup de 
fibres cheyelucs , cSc poufTe plufieurs tiges cvlindriqucs , ra- 
^eufes, legerement velues, fcuillecs, & hautcs i'un pled 
3u environ ; les reuillcs lont penolecs , arrondics a hult on 
iix lobes denies , glabres en-deffus , nerveufcs & veinees 
^n-defTous, & chargets de queiques poils en leurs bords & 
ur leurs nervures : celles de la racine font aiFez erandes . 
5c portees fur de longs petioles. Les fjeurs font perites! 
lombreufes , verdatres , & difpofees par bouquets pedun- 
:iiles au fommet & dans les ailTelles fuperieures des tWs 
La variete ^ eft un peu moins grande dans routes ^c% partfes * 
es tiges & le clefTous de fes feuiiles font plus abondamment 
■ garnics de poils. On trouve cette plante dans les pres & 
les bois niontagneux. Sa variete croit dans les Alnes TIT- 



III. Fcuillcs digitccs ir ccmpcfccs dc cinq ou fept fdiolcs 
tres-dijlinclcs. 
Pied-de-IIon aigcnte. Alchemilla argente a. 

Akhimilla aqdm. quinquefdli folio, Jultusargmtfo. TourncC 
50b. 

Cette plante a un afped charmant; fa radne eft alTez r^rofTe 
Iigneufe, & poufle plufieurs tii^es hautes de fix a huit pouces' 
greles ,^ fouvent fimpfes , femil"(^es & pubefcentcs ; fes feuille^ 
font pet.olees, compofees de cinq ou fept foiiolcs tres-dif- 
tm(^Jes , difpofees en maniere dc digitations ; ces fo'ioles font 
"-'- -n peu retredes vers leur bafe, dcntees a leur fommet, 
-deffus, foyeufes, lulfantes & tres - argentecs cn- 



ges.'Si ^.. _^^^ 

fi Dauphin e , en Provence 6c fur le' 



)^ofees au fommet &: dans les aiffelles fi 
les pati 



(304-) 

V. Fleurs ramaffees dans les ai(feUes des feuillcs f foi^f 

Pied -de -lion des champs. Alchemilla arvenfis. Scop, 
cam. I. p. 115. 

Alchimiilamoniana, tnmima. Tournef. 508.; 
Aphanes arvenfis. Lin. Sp. 179. 
Cette plante eft petite & legerement velue datis toutes 
fes parties ; fes tiges font greles, feuillees & hautes de deux 
trois pouces ; fes feuilles font petites , blanchatres , arron- 
>s decoupees en trois lobes bifides ou trifides , iSc portees 
r des petioles fort courts , a la bafe dcfquels on trouvc, 
mme dans les efpeces precedentes , une ffipule embralTame 
& vadnale- les fleurs font tres - petites , herbacees , leliiles 
& ramaflees dans ies aiflelies des feuilles : ies fruits font 
fouvent compofes de deux femences. On trouve cette panic 
dans ies champs, ©. EHe paffe pour diuretique & iithon- 
nriptique. 



Feuilles ecailleujes , pointues & alternes. 
Sucepin parafite. Afonotropa hypop'ithys. L"^' ^P' 
555- 

Orolanchoides noflras , pre oblongo , jlaveJcenH, "Va"' 
Parif. ,55. 

Cette plante eft d'une couleur pale & un peu jaunatrt 
dans toutes fes parties ; fa facine eft ecaiHeufe , charnue ot 
na'it ou s'attache fur celles des arbres aux depens defque ies 
elle fe nourrit ; elle poufl-e une tige droite , tres - fnnp'^'^ 
garnie d'ecailles oblongues , pointues , eparfes , & prefque e 
briquecs inferieurement : les fleurs font oblongues , ja 
nati-es c'^ dlfpofees en epi terminal penche avant le"J 
epanouiifcmcnt ; ellcs font compof^es de Imit ou dix pew 



(3^5) 

ivtrts, d un pareil nombre d'etamlnes, & d'un ovaire 
qui fe chaoge en une capfule polyrperme. On troiivc 
5lante dans ks bois , au pied des pins, des hetres, <Scc. 



Oniee 



Cpetal 



8p4. 

Corolle regulm- _ ^_,..„ 

) Toutes les fleurs a plus de quatre 
__^^^^^^^^ -Petales 898 

^9y C Scmences a aigrette ; feuiUes 

Quatre petales dans /^ p/^-fP?^^"^ ^9^ 

part desjleurs ) Capfules nues; feuilles alterr^s. 

. ^ J97 

^9 ^' Semences a aigrette ; femlles oppojies, 

Ciematite. Clematis, 

Lcs fleurs de Ciematite font compofe'es de quatre petales 
3bIongs , de vingt etamines ou davantage , & de cinq a vingt 
ovaires , charges de ftyles longs & fouvent plumeux ou 
foyeux. 

ANALYSE. 



Tiges droites ir point grimpantes. 
^ Ciematite droite. Clematis re6la. Lin. Sp. jSj- 
> CUmatitis five fammula furrtda , nlba. Tournef. 19^, 

I Ses tiges font droites, feulliees, & hautes de trois pleds; 
ifcs feuilles font grandes, ailees, compofees de folioles o vales, 
Toiiui III. U 



8p<$. 



(506) 

tres-entieres , pubefcente 
les fleurs font I ' 



iitantes : les fleurs lont biancnes , terminaies , cX ditpo 
1 une efpece de panicule formee par des peduncules drc 
eux ou trols fois ternes ou trifides ; les femences font 



Tigcsfar 



plus de hu'it femences 
pour chaque fleur. 



III. Petales pubefcens en leiirs lords, ?nms point fur kur 
dos i cinq a huit femences pour chaque pur. 
Clematlte fiammule. Clematis Jlammula. Lin. Sp. 766. 

Ckmatitis five fiammula repens. Tournef. i93« 
Ses farmens font nombreux , rampans ou grimpans, feuii'^^ 
& un peu anguleux ; fes feullles font ailees , compofees ae 
follolcs fort pctites , ovales - lanceolecs , & ia plupart tres- 
cniieres : fes fleurs font blanches & difpofe'es en une elpece 
de panicule terminale fur dcs peduncules trois a trois. Un 
trouve cette plante dans Ics provinces meridionales. % 



IV. Petales pubefcens, f comme yeloutes fur leur dosi 

plus de huit femences pour chaque pur. 

.Ciematite des haies. Clematis fcpium. { herbe aux gueux- ] 

Chnatins J[ylvepis . latifolia. Tournef. 293. 

/S. CUmams fybepis , latifolm, foiiis non incifs. Ibid- 

Clematis vitalba. Lin. Sp. 766. [ ct , /3. / 

Se« farmens font nombreux, anguleux, fcuilies, gV;/^P^5' 

s'alongent fouvent au-dela de fix pieds ; fes ^ewjles ion 

utes ailees , compofees ordinairement de cinq ^o^'^/^Jj^s 

u en <:oettr, poiniues & pius ou moins dentees ; 'es P^^' * 



(307) 

gp S, comme dans la plupart des autres efpeces, s'accrochent a tout 
ce qu 1 s rencontrent, en fe roulant ou fc tornllant en maniere 
de vrille ; les fieurs font blanches , & difpofees en une pani- 
cule iormee par des peduncules plufieurs fois tr.Tidcs. I,es 
femences font ramallees, & forment, par leurs aigrettes, dc^ 
plumets blancs foyeux 6c trcs-remarquabfes. Cette plante eft 
commune dans les haies, %■ die eft cauftiquc. veficatoii 
0£ anti-ulcereufe. 



veficatoire 



^97' Capfules nues ; feuilles altemes, 

Pigamon. Thalidrum. 
,es jleurs de Pigamon font petites , nombreufes , com- 
es de quatre ou cinq petales tres-caduques, de beaucoup 
- -ani.nes, & de plufieurs ovaires qui fe changent en capfules 
monofpermes, cannelees ou ailees. 

ANALYSE. 



Tige de deux pieds 

ou davantage; 

fleurs droites ou peu etalees. 



fleurs penche^ 



I. Tige de deux pieds ou davantage ; feurs dro 



Folloles des feuilles , 

arrondies ou ovales , 

c larges de plus d'une ligne. 



Foliolcs des feuilles, 
lineaires <Sc point larges 
de plus d'une ligne. 



des ftipules a la baVe 
^t^ divifions A<i^ petioles. 



point de ftipules 
divifions des petioles. 



(3o8) 

I. Cap Jules pendantes ; des Jiipiiles , 
dhifwns des petioles. 



Thalidrum alpinum , aquifegia foliis, florum Jlarhinilius -pW' 
furafcentibKu Tournef. 470. 
Sa tige efl haute de deux ou trois pieds , cylindrique , a peine 
riee & d'un bleu rougeatre; fes feuilles font fort grandes, 
•ois fois atlees , compofees de folioles larges , ovoides, 
;gerement trilobees ou crenefees a leur fommet , <Sc d'une 
couleur gfauqae : les fleurs font difpofees en une panicule 
denfe , termlnale & un peu purpurine ; ii leur fuccede des 
capfules pendantes, triangulaires & prefque ailees. On trouve 
cette plante dans les pres couverts des montagnes. % 

IV. Capfules non pendantes; point de Jlipules mx 
dhifions des petioles, 
PIgamon jaunatre. Thaiidrum flavum. Lin. Sp. 770. 

Tialidlrum majus , filiqua anguhja aut jlrlata. Tourn. 270. 
yi, Tkali^um majus . fiUqua feminis firiata , foliis rupP*- 
ifdt's. Ibid, 
haute de deux ou trois pieds , droite , un peu 

, _, & plus ou moins ramcufe ; fes feuilles font 

grandes , deux ou trois fois ailees , compofees de /o'ioIeS 
)vales, a trois lobes ohtus, nerveufes, prefque ridecs, & 
I'une couleur paleen-deflbus. Les fleurs formentune panicule 
aunaire , terminale & un peu etaiee. La variete /3 elt 
-t marquable par les folioles de fes feuilles , un peu etroites , 
^lus ridees , d'un vert noiratre en - deffus , & la plupart 
par trois angles ou trois dents pointues. On trouvc 



V. folioles des feuilles lineaires , ir point liJrors d^ 
plus d'une ligne, 
Piqamon a fcuilJes etroites. Tlialidnim nngufifiliu^' 
^Lin. Sp. 769^ 

Tludidmn jnatenfe , anguftilpmo folio. Tournef. */'• 
Cette efpece a bcaucoup dc rapport avec la precedentci 



(309) 

^97' f *f f ^^"^^ ^' trofs ou quatre pled., droife, ftrle'c, 
tpij.llpp .Sr n.n ranieufe : fcs feuilles font deux fois ailees , 
olJoles etroites, Irnealres , longues prefque 

" "" "-'' rldees & luifantcs en^ 

& dl/pofees en 



Les fleurs font 



t/eux pieds ; 
" tres-laches. 

Tige & fi:uilles velues Tige & feuilles glabres,' 

ou pubefcentes. & point pubefcentes. 

V 1 I. VIII. 

^11. Tige ir feuilles velues ou pubefcentes. 

Pigamon fetide. Thalianim fmidum. Lin. Sp. jS^. 

Thalidrum minimum, fatidijfwim. Tournef.271. 

Sa tige efl haute d'un pied ou un peu plus , grcle , cylin- 

nque feulilee, pubefcente & rameufe; fes feuilles font 

•CIS lots atrees, compofees de foliores tres-petites , courtcs, 

trois lobes entiers ou denies , d'un vert obfcur en-dciTus 

& pubefcentes des deux cotes. Les fleurs font difpofees 

"" panicuies tres-laches ; les capfules au nombre de cinq 

huit, font ramaffees, & divergent en formant letoile. 

tte plante crolt dans le Dauphine , la Provence & Ic 

Languedoc. , % ; elle a une odeur fetide. 

VIII. Tige d- feuilles glabres, ir point pubefcentes. 
Pigamon mineur. Thalidrum minus. Lin. Sp. 769. 

ThnMrum tninus, Tournef. 27 k 

Sa tige efl haute d'un pied , un peu ftrFe'e <Sc feuiUe'c 

julement dans fa partie inferieure ; ^es feuilles font petites , 

deux ou trois fois ailees , compofees de foliolcs ovales , ur> 

peu cuneiformesj & partagees a leur fommet eti trois lobcit 



8p7- 



rarement entlers r le lobe da mHleu efl a trois dents , l< 
les lobes lateraiix n'en cm communc'ment que deux ; ia 
panlcule de fleurs eft tres-lache , & occupe la plus grande 
nartie de la twc : les capfules font tres-pointues , cannelees 
k au.nombre de trois k fix. On trouve cetie plante dans les 
& les bois humides. 7f? 



QqC ( Plufieurs cornets ou follicu les 

•^ , ^ < / . \ tubules, difpofes entre les petales 

Jbwrw les feurs a plus deV^"^^^ ^^J^^ ^^ g^^ 

qiiatre pctales < 

/ Aucun cornet ni foliicule tubule, 
Vdifpof^danslafieur 9°7 

go, / Cinq cornets fort grands, & 

•^^ , , ^„. ; Vtermlnes chacun par un eperon 

Plufieurs cornets on foU,cules\^^^^^^^^ ^^^^ j^ ^^^^H^^ _ ^ ^00 
/«^w/« , r////7f3/^5 entre les J 

petaks dsr les ovaires . . A ^^^^ ^^^ ^^^^^^^ renfermes dans 
/la fleur, & point failians fous la 
Vcorolle 9°^ 

5,00. Cinq cornets fort grands. & termines chacun f^r 
un eperon faillant fous la corolle. 
Aiicolie. Aquilegia. 
Les fleurs d'Ancolie font gvandes , fort belles , comporeeS 
ae cinq petales ovales-lanceoles , de cinq cornets tubules , 
places alernativement entre les petales & faiHans lous w 
" 'e trente a quarante efamines & de cinq ova.res 
; de dix paillettes courtes , ridees 6c canal.cukes. 
es fe changent en capfules uniloculaires & po'y 
fpermes. 

ANALYSE. 

Decoupures des feuiHeS; 



(3") 

r. Decoiipurcs des feuilUs , arrondieS, 

Ancolie vulgaire. Aqwlegia vulgaris. Lin. Sp. 752, 
AquUegia jyheflYis. Tournef. 428. 
^. AqidUgia rifcofa. Gomn. Obf. 33 , tah. 19, f. ,. 
Sa tige eft drohe, pubefcente, rameufe , feuillee , 8c 
s'eleve jufqu a trois ou quatre pieds ; fes feuilles font grandcs, 
petioiecs , deux ou trois fois ternees , &: leurs folioles font 
larges , arrondles , incifees ou trilobees , & d'un vert glauque 
en-defibus. Les fleurs font pedunculces , terminales , de 
couleur bleue & pendantes. Cette plante croit dans les 
les bois, les haies, <Scc. % ; elle paflTe pour 
■butique. 
s fleurs . 
igreablement dans leur 



II. Dccoupurcs des feuilles lineaires, 

Ancolie ^ts Afpes. Aquilegia alp'ma. Lin. Sp, 752. 

AquUfgia montana , magna fore, Tournef. 4.28. 
La tige de cette plante , felon M. de Hallcr , eft haute 
d'un pied & demi , & chargee d'une ou deux fleurs ; fes 
feuilles font pctioiees, deux fois ternees, & leurs folioles 
font partagees en trois decoupures ou lobes lineaires , prefque 
paralleles & point divergens : les fleurs font grandes , fort 
belles, d'un beau bleu, terminales & pendantes. Cette plante 
a ete obfervec en Dauphine par M. de Villars. cf 



5)0 1. I Petales petiole's & a onglets 

Tons les cornets m;/£rm/j\*''^^'''^"^^''^"''^''^s ; capfule fimple, 

dans la fieur ^ point 1^" ^'^Jiee dans fa moitie fupe- 

faiilansfcus la coroUe, . . /neure 902 



1 Petales fcfTiIes ou 
Ffenfibles; plufieurs < 
a-fait diltindes ..... 



^02. Petdles petblh & h onglets tres - remdrqualles ; 
capfule Jimple , ou divijee dans fa moitU 
Juperieure, 
Nielle. mgdla. 

Les fleurs de Nielle font compofces de cinq pctales pe- 
tioles, pointus & tres - ouverts , de huit petits cornets ou 
follicules pedicules, termines par deux levres dont i'inferieure 
" ' deux dents, & la fuperieure courte & pointue, de 
beaucoup d'etaniines un peu moins longues que la corolle , 
& d'un ovaire dont les divifions fuperieures plus ou mojns 
profondes, font chargces de flyles qui divergent en raaniere 



A N A LY L 



& fanscolleretteremarquabfc. 



XJne collerette feuilUe ir multifide fous la corolle. 
Nielle bleue. Nigella ccerulea, 

Nigella anguflifolia, fort fmph'ci caruko. To\xmt^. i^^- 
l^'gella darnajcena, Lin. Sp. 7 J 3, 
Sa tige eft haute d'un pied ou un peu plus , glabra , 
triee , feuillee & rameufe dans fa partie fuperieure ; (ci feuilles 
font alternes, felTiles «& de'coupees tres -menu; fes fleurs 
font grandes , terminales , & de couleur bleue. On trouvc 
cette plante dans les champs & les vignes des provinces nien- 
dionales , Q. On la cultive dans les parterres. 

ir. Corolle nu€ ir fans collerette remarqualle, 

Nielle des champs. Nigella arvenfis. Lin. Sp. 753- 

Nigella atvenfs , comuta. Tourncf. 258. 
Cette efpece eft un peu plus petite que la precedentc 4anS 



toutes fes parties ; fes fleurs font nues & blanches ou d'un 
bieu tres-pale; fa capfule efE oblongue, retrecie inferieurcment 
& profondement dlvifee , au lieu que ceKe de h premiere 
eft globuleufe & prefque entiere : elie croit dans ies champs , 
parmi Ies ble's , O- Ses femences paffent pour incifives, 
emmenagogues & diuretiques. 



5)03. Phales Jeffiles ou a onglets pen fenfibles ; plujieiirs 
Ciipjules toui-a-fah djflin^es. 
Hellebore. Helkborus. 
^ Les fleurs d'Hellebore font compofees de cinq petalcs ou 
davantage , communement 'arrondis a leur fommet & per- 
fiftans dans plufieurs efpeces ; de cinq a douze cornets tres- 
petits , tubules , fouvent labies & tres-caducs ; de beaucoup 
d'etamines moins longues que la corolle, <Sc de trois a douze 
ovalres pointus , qui fe changent en un pareil nombre de 
capfules ramafTe'es ou diverg* 



lant pour fepare 
rapfules n'efl pa 



Obs. Je ne connois pas de moyen fuffifan 
Vifopyrum de VHelleborus. Lc nombre dcs capfules n'ell pas 
au-dela de trois dans Vifop. thaliSiroides & aquilegioides, felon 
M." de Haller & Scopoli; j'ai obfcrve bien diffindenienc 
des cornets, dans Vifop. finnaroides ; les petales dc I'helleb, 
hyemalis ne font pas perfiftans , &c. 

A N A LYSE. 



Petales coriaces , 

perfiftans & verdatres 

dans leur plus grande partie. 



Petales coriaces , perfifians ir verdatres dans lei 
plus grande partie, 

TIge prefque nue Tige rameufe , 

& pauciflorc ; feuillee & multiflore ; 

feuilies radicales , feuilles radicales 

plus nombreufes niotns nombreufes 

que les caulinaires. que fes caullnaires. 

II. III. 



(314') 

II. Tige prefque nue ir paucijl^re ; feuilks radicates 
plus nombreufes que les caulinahes. 
Hellebore noir. Helkbotus niger. Lin. Sp. 783. 

HelUborus nlger , anguflwrihus foliis, Tournef. 272, 
^. HelUborus niger, hortenfis , fion viridu Ibid. 
Hdkhorus v'mdis, Lin. Sp. 784.. 

Ses tiges font prefque nues, fouvent fimples ou fourchueS 
ans leur partie fuperieure, & s'elevent iufqu'a un piedj 
lies portent a leur fommet queiques fleurs verciatres & ordi- 
airement penchees ; fes feullles radicales font pedialres, 
igitees , coriaces <& portees fui- de longs petioles : leurs 
3iioies font dentees en fcie. On trouve cette plante dans les 
ieux arides des provinces meridionales. % 



ir. Tige rameufe, feuillee ir miikipre; feuiUes radicales 
moins nombreufes que les caidinaires. 

Hellebore fetide. Hdkborus fatldus. Lin. Sp. 784. 
[ pied de griffon. ] 

hUlUhortts nigtr, faitdus. Tournef. 272. 
Sa tige eft droite , cylindrique , epaifle , ferme , feuillee, 
\ haute d'un pied & demi ; fes feuilles font petiole", 
digltees, d'un vert noiratre, fouvent rougeatres vers j epa- 
nouiflement dc leur petiole, & a digitations longues, pomtues 
& dentees; les corolles font verdatres & un peu rouges en 
leurs bords : les pedunculcs font pubefcens. On trouve cti\.t 
plante dans les lieux fleriles & pierreux, % ; elle a unc 
odeur fetide : elle eft acre & purge avec violence. 




(315) 

pOj. V. Tige unipre. 

Hellebore d'hlver. Helkboms hyemalls. Lin. Sp. 783. 

HelkboTUS n'lger , tuherojus , ranunculi folio , fore luteo; 

Sa racine efl tubereufe , tSc poufTc une ou plufieurs tiges 
rohes, tres-fimp[es , & hautes dc trois pontes; ces tiges 
)nt chargees a leur fommet d'une feuille dlfpofee horizon- 
ilement , plane , or])icuIaire , tres-giabre , & profondement 
ecoupee en lobes un peu eiroits , fimples ou incifes. Au- 
defTus de cette feuille on trouve line fcule (Icur feffile , ter- 
minale & de couleur jaune; ^fi, petalcs font communement 
Cettje plante croit dans les Iicux couverts 
& fleurit de tres- bonne 



n. Tige plurifiore. 

Hellebore piganifer. Helleberus thalidroides. 

Thali£lrum montanum , -prizcox, Toumef. 271, 

JJopyrum thaliflroidcs. Lin. Sp. 783. 

Sa tige eft haute de cinq a huit pouces , grele , d'un vert 

n peu rougcarre , feuillee , & plus ou moins rameufe ; {t% 

feuillfs font petiolees,^ line ou deux fois ternees, compofees 

de folioles ovales , legerement trilobees, petites , tendres, 6c 

peu glauque : ^ts flcurs font blanches & 



^04,. r Toutes les leuiiles radlcales. 

Feuilles fimples , 

Tige garnie de feuilles, 863 



5)05. 

Toutes les feuilles radicale. 



^ Plufi 



po6. 



CoroIIe monopetale. ... 860 
CoroIIe polypetale 862: 



.plu- 



^ Semences libres ; 

Vfieurs feuilles vertici 

• r-ir 7 Iniere de collerette , a quelque 

Aucun cornet m /^/WOdiftance au - deflbus de la licur. 

tubule J difpofe dans la/ ^08 

Capfules polyfpermes ; point de 



008. Semences libres; trois on plujieurs feuilles verticilkes 
en 7naniere de collerette, a quelque dijhnce 
au-deffous de la feur. 



" Les fleurs d'Anemone font pedunculees, terminales, 
pofees de cinq a douze petales difpofes fur pliifieurs rangs , 
de beaucoup d'etamines molns longues que la corolle, oC 



les fcmences font ou 



, Feuilles I FeuOles 

< de la collerette, petiolees. de la collerette, fefiil"- 




ueue remarquable ; 

collerette 
s feuilles feulement. 



Semences , 

ou chargees 

d'unelonguequeueplumeue* 

collerette communement 

de plus detrois feuilles. 



(317) 

mences niies , non lameufes , b- fans queue 
remarquable ; collcrette de trois feuilUs 

Jeulement, 



Fcuilles a trois foiioles , Fcuilles , dont ies folioles font 

fimplement dentee|. profondement decoupees. 



IV. Feuilles a wis folioles, fimplement dentees. 
ifollee. Anemone trifoUa. Lin. Sp. je:i. 
Ranunculus rumorajus , trifolius. Tournef. 28;. 
Sa tige efl haute de cinq a fix pouces, grcle, cylindrlq 



feuilles petiolccs , difpofees en vertldlle , 6c compofees 
me de trois folioles ovales , pointues & dentees : elles 

font un peu luifantes en-deffoiis & rougeatres en leur petiole. 

Cette plante croit dans Ies bois. % 

V. FeuiUes, dont Ies folioles font profondement 
decoupees. 

Cinq a huit petales. I Plus de huit petales. 

VL Cinq a huit petales. 

Anemone des bols. Anemone nemorofa. Lin. Sp. jdi.. 
[LaSilvie]. 

|S. Ranunculus phragmites , purpureas, vernus. Ibid. 
Sa tige eft haute de cinq a fept pouces , grele , & 



(3'8) 

■ ^Q terminee a Ton fommet par une fleur aflez grande, blanche, 
P*^ quelquefois purpurine extericuremcnt , & ordinairement com- 

ofee de fix petaies oblongs ; a un poucc & denii au-deffous 
..e la fleur , on trouve une collerette de trois feuilles petiolees 
<Sc partagees en trois ou cinq folioies pointues ', incifees , 
dentees <Sc prefque glabres. Cette plantc eft commune dans 
Ics bols , ou elle fleurit de tres-bonne heure. % 

VII. Pius de huit petaies. 

Anemone bleue. Anemone a^rulea. 

Ranunculus nemorofus , fore caruho , foil's majorihus [If 
m'noriius] Apen^i tnontis. Tournet. 285. 

Sa racine eft aroflb , recourbee , noueufe , & poufTe une 

u^e grele, nue "dans fa plus grande partle , haute de cinq 

atix pouces, chargee vers Ton fomnict d'une collerette de 

s feuilles, (5c terminee par une fleur, dent Ics petaies lont 

.its & nombreux ; les feuilles de la collerette font partagees 

trois folioies incifees ou trilobees : celles de la racine 

t petites , portecs fur de lonjrs petioles , deux fois ternees 

^ a folioies incifees ou dentees. Cette ^plante croit dans les 

bois des niontagnes de ia Provence, ou elle a ete obkrvee 

Dom Fourmault. 



^III. Fleur s de coulcur jaime. 

Anemone jaune. Anemone lutea. 

Ranunculus nemorojus , luteus, Tournef. 2S5. 
Anemone ranunculoides. Lin. Sp. yCi. 
Sa tige eft haute d'un demi-pied , menue , cl'"g^' "J' 
quelques poils , <Sc porte a fon fommet une ou deux^ 
jaunes , petites , & dont les petaies font arrondis ; a F 
de diftance au-deftous de la fleur, on trouve une colle ft 
•ois feuilles portees fur de courts petioles, d'vne 
ndement en trois ou quatre lobes incifes ou dentes ^^0^ 
cfteniblent a des digitations. Cctte plante croit 



(V9) 

IX. Semences cu laineufcs , cu chargies ctune lcn<ru. 
queue plumeufc; collerette ccmmunemcnt de 
plus de tms feuiUes. 



X. Semences entourees dun duvet la'meux. 
Anemone fauvage. Anemone J} Ivejiris. Lin. Sp. 761. 

Anemone Jylvtjhis , alba, major. Tournef. lyj, 
Ss tige eft haute de fix a huit pouces , cyiindnque, 
velue & chargee a Ton fommet d'une fleur blanche, com- 
pofee de fix petales ovales-oblongs & afTez grands ; a quelques 
pouces au-deflbus de la fleur , on trouve une colleretie 
compofee de trois a cinq feuilles petiolees, & partagecs en 
lobes profonds & mcifes : les feuilles radlcales fonr p?tioIees 
& compofees de cinq digitations incifces & angulcufes. 
Cette plante croit en Alface. % 

XI. Semences char gees d'une Icngue queue plumeufe. 
Anemone dt% Alpes. Anemone A/pina. Lin. Sp. 760. 

Ftdjaiilla fore albo, Tournef. 2 84. 

^. Puljatilla lutea , pafiinaca jylveflris folio. Ihid. 

Sa trge efl haute de huit a ncuf pouces , cyllndrique , 

velue & chargee a fon fommet d'une fleur aflez grande , 

blanchatre en-dedans, & quelquefois un peu rougeatre en- 

dehors; la collerette eft compofee de plus de trois feuilles 

petiolees , tres-dlvifees & a decoupures anguleufes : les feuilles 

Ics font grandes , d'un vert pale ou un pen obfcur , 



(320) 

Feuilles de la ccllenlte , fc [files. 



Feuill^ fimplej 
X X. 



Six ou fept petaleJ 
femences chargees 
de longues queues plum 
X V. 



Plus de fept petales; 

femences 
fimplement laineufes. 



XV. Six ou fept petales ; fe 




XVI. feuilles deux fois ailees , f a pinnuUs 

Anemone pulfatille. Anemone piilfatilla. Lin. Sp. 7^9' 
Pulfatilk folio cwffiore if majore fore, Tournef.28^. 
/S. Pulfatillaflore tnimre . nigncante. Ibid. 
Anemone pratenfs. Lin. Sp. 760. 
Sa tige eft Haute de fix a fept pouces , cylindrlque^ 
velue; clle porte a fon fommet une fleur ^iolette a t 
grande; dont Ics petales font oblongs, plus ou n^^'^^^^uj 



00 8. ^ "^^^"s en-dehors ; a un dcml-pouce au-cfeflous de Fa fleur 
on remarque unc collerette profbndement decoupee en Janieres 
vdues ^ etroites : les feuillcs font radicales , petiole'es , 
dongees , deux fois ailees , velucs , blanchatres dans leur 
ieunefle, & a decoupures ftncs^ & pointues. La varlete ^ 
i le fommet de fes petales rejete en-dehors. Ou trouve cette 
plante fur le bord des bois & dans les pres montagneux , g(pr ; 
peu veficatoire. 



XVII. Faulles une fols ailees, ir a pinnules eUirmes , 
courtes ^ indfes, 

■none printanniere. Anemone vernalis. Lin. Sp. 759. 
PulJatUla apii folio. vcmdU , flort majors [ ir minorcj, 

ige eft haute de trois a fix pouces , tres-vefue , & 
Ton fommet , une fJeur droite afTez grande , d'un 
blanc jaunafre , quelquefois un peu rougeatre en-dehors , & 
done les petales font velus exterieurement , a un pouce au- 
deflbus de la Heur , on trouve une collerette decoupee comme 
-elledela precedente, mais remarquable par le coton rouflatre 
m jaunatre &: tres-abondant dont die eft garnie : fcs tkulles 
bin radicales , fimplement ailees , a pinnules peu nombreufes, 
ndlees & prefque cuneifornies. Cette plante croit dans les 
paturages des montagnes. % 

XVIII. Plus de fept pecaks; femences fimplement 

ics jardlns. Anemone hortenfis. Lin. Sp. jSx, 

\nimone geranii rotmdo folio , purpurafcens. Tournef. 17^. 

eft compofee de plufieurs tuberofites garnics 

"^ ' ' ; de dnq a fept pouces 



de fibres, 

ylindrique, a peine velue"& uniflore; les^feullles radicales 
bnt prefque digirees , compofees de trois folioles profonde- 
nent incifees & portees fur d'aftez longs petioles : les feuillcs 
de la collerette font au nombre de trois, fefliles , un peu 
i & plus ou moins decoupees. La fleur eft terniinale , 
iegerement purpurine , &. compofee de neuf petales 
longs , etroits , marques de quelques lignes & un peu vdus 
n-deflbus. Cette plapte croit dans Im lieux fterlles de k 
Tome J I J. X 



^ot 



>nce, X; on en cultive dans fes jardins de tres-f:c;:,: 
,„..v.es, dont les petales font molns eiroits & les coukurj 
beaucoup plus vives. 



XIX. Tige pluriprc. 

Anemone ombellee. Anemone wnbellata. 

Ranunculus wontanus , hirfii'.us , humiCor , mrd/fi fore, 
Tournef. 290. 
/5. RriKunculus tmntmus , hhfutus . dims, altior. \h\d. 
Anmone nardf for^. Lin. Sp. 763. [a, fh]. 
Sa tige s'elevc depub huit pouces jufqu'a un pled , ou 
quclquefbis un peu davantage ; elle eft velue, & porte a fon 
fommet trois a fix fieurs blanches , foutenues par des petioles 
rts <3c difpofcs en ombelle : les petales font ovalcs & 
!tus; la collerette efl compofec de trois feuilies fclTiIes, 
pcutes, decoupees & prcfque palmees. Les feuiiles radicalcs 
font petiolees, arrondies & partagees en trois ou cinq lobes 
profondemenr bitidcs ou trifides. On trouve cette plante dans 
les montagnes de la Provence. % 



XX. FeuiUcs fimples t a trois Icbcs aiders. 

Anemone hepatique. Anemone hepaticd. Lin. ^^- 75°' 
Ranmcus nidentams , vanus . fore fwii'Hci , carukf 
Tournef. zU. 

Ses tiges font hautcs dc trois ou quatre pouces , frre.cs , 
foibles, & terminecs chacune par une fleur aflez belle, dc 
couleur blanche ou bleue , ou rougeatre : la collerette < 
formec par trois peiites feuilies lanceole 
tellement rapprochees de la fleur, qu'on les 
pour Ion calicc. Les feuilies radicales 1 

petioles la plupart plus longs que les tiges. 

cultive dans les jardins pour la beaute de : 
loilknt de tres-bonne heure; elle eft vulm 






(3^3) 
909' C 

CapfuLs polyfpermes ; poirtt\ 



Cinq 'ou fix petales . 

fiiiilles venicUUes nil 

colkmte terneefous la\ pj^^ je dlx petales. . 



pIO« C FJeurs jaunes; feullles fimples 

Cinq cufix f kales. 



■ 

•) FI 

Cpofet 



Fleurs blanches; feul'.lcs 



F/eurs j dimes ; feuilles fimples. 
Populage des marais. Populago palujlris. Scop, 
earn, i , p. 404. 

Populago fore major e, [f minorej Tournef, 273. 
Caltha palujlris. Lin. Sp. 784. 
Ses tiges font hautes d'un pied , cylindriques , IlHes , 
feuillees, & quelquefois ramcufes; elles foutiennent dcs fleurs 
d'un beau jaune , afTez grandes^,^ compofees de cinq f^etales 
oblongs, d'un grand nombre d'etamines & de dix a douze 
ovaires qui fe changent en capfules polyfpermes. Les feuilles 
font grandes, petiolees, arrondles, reniformes ou un peu eri 
coeur, tres-glabrcs & crcnelees en leur contour. On rrouve 
celte plante dans ies marais & fur ie bord des etangs, T^; elle 
eft acre, un peu cauftique & dcterfive. 

Plus de dix petales. 
Trolle globuleux. Trollius globofus, 

Hdlchorus mger , ranunculi folio , fare glohojo-, ma'ore, 

Trollius y£uropcrus. Lin. Sp. 782. 

Sa tige eft haute de huit a dix pouces , feuillee , ordinai- 
rement fimple & uniflore ; fts feuiiles font palmees , angu- 
leufes , a cinq lobes pointus , incifes & denies ; eilcs ont 
quelque reflemblance avec celles de la renoncule acre : la 
fieur eft grande, terminale, de couieur jaune, <Sc compofec 
Xi) 



m f de douze ou quatOiZ.e petales ramaflfes en boille; elle contieni, 
y^ outre les etamln^s & les ovaircs, dix ou douze ianguettes 
canaliculees , qui ont beaucoup de rapport avec les cornets 
des hellebores. On trouve cette plantc fur le mont d'Or en 
Auvergne & dans les prcs montagneux du Dauphine & de 
la Provence , %; on la dit antl - fcorbutique. 

/' Petale fuperieur termine en 
9^3* I arriere par un eperon , &' point 



Corolle 



Petale fuperieur fans eperon , 
oute , & renfermant deux folll- 
jjes fiftuleux & pedicules. 91 J 



f? 14. Petale fuperieur termine en arriere par un ^perun, c^ 
point voute anterieurement, 
Dauphin. Delphinium, 

Les fleurs de Dauphin font compofees de cinq petafeS 
inegaux , dont le fuperieur un peu moins grand que les 
autres , fe termine poflerleurement par un eperon alonge oc 
pointu, ou quelquefois legerement biftde. Au milieu de 
chaque fleur on trouve un follicule particuiier a trois lobes, 
dont Ic fuperieur eft droit & mediocrement echancre , & les 
deux lateraux font rabattus fur les etamines & comme corn- 
primes- Cc follicule fe prolonge en arriere dans I'epcron du 
petale fuperieur. Les etamines font au nombre de douze a 
feize , <Sc ie nombre des ovaires varie d'un a trois. 

la corolle avant fon e'panoiiif- 

peu-pres la torme que Ton attribu aue dauphin- 

ANA LYSE. 



s&palmees; 1 Feuilles prefque feffijes 
ifulaire. & ^ decoupures Imeaiit- 




n. Tige life, creiife f Relevant au-dcVa dc deux pie Js. 
Dauphin eleve. Delphinium elatwn. Lin. Sp. 749. 

Dejphkiion uerenne , momanum . viUcJum , aconiti folio, 
Tourncf. ^26. 

Sa tige fi droite, iifTe , feuifle'e , <Sc s'e'Ieve jua^u'a quatre 
3u cincf pieds ; elle fe termine par un long epi de iieurs d'un 
bJeu admirable , & dont les peduncules propres font un pen 
pubefcens ou legerement farineux : les feuilles font alternes, 
es, palmees, glabres dans leur parfait developpemcnt, 
& decoupees en cinq lobes pointus & incifes. Cette plante a 
te obfervee en Dauphine par M. de Viliars. % 



< ni. Tige y clue, pie. 






Dauphin flaphiraigrc. Delphinium flaphifasria. Lin. Sp. 

Delphinium platan! folio, fiaphifagria diamu Tourn.4.2S. 
Sa tige efl haute d'un pied & denii, cylindrlque, velue c^ 
un peu ramcufe; fes feuilles font petiolees, palmccs, velucs, 
& a lobes ou digitations pointus & incifes : les fleurs font 
allcz grandes, d'un bleu pale, & difpofees en epi terminal. 
Cette plante croit dans les provinces meridionaics , dans les 
llcux cx'pofes a i'ombre , © ; fa femence ell un purgafif 
violent cc dangereux : on remploie cxterieurement pour 
detergcr les ulccres & pour detruire fes poux. 



[V. FeAllcs prcfquc feffdes ir a decaupiires lineaircs ; 
fruit unicapfulairc, 
Dauphin des bles. Delphiniuir. fegetum. [pied d'alouette. ] 
Delpiiinium fegeuim , fore carulto. Tournef. 4.26. 
Delphhwm ca^JolUla. Lin. Sp. 748. 

Sa tige ell haute d'un a deux pieds, cyilndrique, prefc^uc 



?iiA.ls,hhre, rameufe, & un peu panlculee 

^ ^ louverts; fes feuiHes font decoupees tres-r 

jcrdinairement d'un beau bleu, font difpofefS au fommet dc 
I !a tige & des rameaux , en bouquets laches forniam a peine 
ll'epi. Les coroUes, avant ieur epanoulllement , oni un peu 
la forme d'un dauphin. Cette plante eft commune dans Ics 
[champs parnii les bles, Q; elie eil vulneralre. 

5? I 5» Petalefiipineurfans epemi, voiite & renfermant deux 
follkules jijhdeux & pcdkulcs. 
_ Aconit. Aconitum. 



Les Aconits o 
le petale fuperie 
[e Irult eft toujo 

Fieurs de couk 
I. 


nt beaucoup de 
r de Ieur core 
rs pluricapfulair 
ANAL 

- 1 


rapport avec 
le rellembie 

V S E. 


.les 
a u 


t^l 


Fieurs d'u 


.launepale. 
L 


r. 

Aconit napel. 


Fkurs de coul 
Aconitum napell 


"ur blcue, 
is, Lin. Sp 


75 







Aco.ru. c.rui.um, feu 


nape! 


... Tournef. 4M- 


1 Sa tige 


eft droite , fimple , ferme 


, feuillee 


& haute dc 


deux pieds 




un 


-pi un pe 


, denfe,dont 


les fleurs font alTez erandes\ 


fen-ee 


s & folit 


aires fur Ieur 


peduncule 


fes feuilles font pet 
oiratre,luifantes&a 


olees, Dalmee 


s, muitifides, 


d'un vert n 


deco 




oites.chareees 


d'une lign 


ou cannelure coura 




On trouve cette plante 


dans les i 


eux couverts & humide 


des mo 


tasnes de la 


Provence, 


7P; die eft acre, cau 


^;r 


&paflepou"runpoi/on 


dangereux 


cependant fon ex 


donne a 


petites clom 


peut, felon les expe'riences de 


'm. 


Storck , 


Itre enip oye 


avantageufement & fans dange 


dar 


s les ma! 


adies oii il ei^ 


neceffaired 


excuer la tranfpiratic 


n & la fueur. 






ovdires; dceoupures des feuillcs elargies 

ir point lincaires. 
-loup. Aconkum hcoSIomnn. Lin. Sp. 750. 
onifum lycodomtm , luutim. Tournef. 424. 



Sa 



ite de deux ou trois plcds , cylindnqne , 
Li rameure;fcs feuHles font petiolees , fort 
a trots ou cinq. lobes pointus , incifes & 
d un vert fonce ou un peu noiratre : ies 
fieurs font terminalcs , d'un blanc jaunatre & dlfpofees en 
epi ; le petale fuperleur de feur coroJfc ert alonge en manierc 
de toque ou de bonnet prefque conlque , ohtus a fbn fommct, 
pubefcent & anguleux ou ride. Cei ' - - - 






I'Alface & dcs pre 



iV. Liuq ovains.; dtccvpuns des feuilles tcutes hrohes 
ir lincaires, 

Aconit fafunfere. Aconithum anthora, Lin. Sp. 751. 
Aconuum falutifenm Jru anthora. Tournef. 415. 

^d. tige cfl haute d'un pied ou un peu plus , lifie <^3^ni fa 
panic infericure , feuiilee & prefque f/mple ; fes feuilles font 
palniees , muhifides &. a dccoupures lineaires; el'es font un 
peu blanchatrcs en-deffous, & Ies fuperieures ibnt prefque 
fclTiIcs : Ics fleurs font terniinales , jaunatres, velucs , & !e 
cafque que forme ieur petale fuperleur ell obtus , convexe, <Sc 



'pi 6, C CoroIIc monopetale. . . . 917 

Ovaire foils la coroUe <' 

/ Corollc polypetale 977 



Feuilles ou radicales ou alternes. 
919 

Tige garnie de feuilles oppofees 



Feuilles fimples , entieres 



r Feuilles i 
'"i Feuilles a^ 

i 



.irs incomplettes ; cllesnont 
; corollc iSc point de calice. 



Corolle reguiie 
CoroIIe irre'guli 



Stigmate fimple & 
Stigmaie a deux < 



( 3^9 ) 
Stigmate Jimple & entlen 
Samole aquatique. Samolus aquaticus, 

Samoius valnandi. Tournef. 143. Lin. Sp. 2^3. 
Sa tige eft haute d'un pled ou environ, Jroire, cylin- 
drique , glabre , feuiUee & un peu rameufe ; fes fcuilles 
font ovales - obtufes , fpatulees & tres-liffes. Ses «eurs font 
blanches & difpofees en grappcs droites 6c terminalesj dies 
ont une corolle en foucoupe , partagee en cinq decoupures 
ovales - obtufes , tSc remarquable par cinq petites ecailles 
pointues & conniventes a i'entree de Ton tube : le fruit eft 
une capfule ovale, uniloculaire , polyfperme & couronnee 
par le calice. Cette plante croit fur le bord des ruifl'eaux 
& dans les lieux aquatiques. cf 



P24. 

Femlks aiUes 


s 


Feuilles aile'es avec une impaire. 
93^ 




i 


Feuillesalleesfansimpaire. 259 


P25. 


„>) 


Corolle partagee au-dela de 

mokle en cinq decoupures llneaircs. 

926 




I 


Corolle non divlfee au-dela de 
-noitie, &. dont les decoupures 
ne font pas linoaircs ^zj 



5? 2 6 . Corolle partagee mi - dela de vwhie en chi^ 

decoupures linealres. 

r Raiponce. Rapmculus. 

Les Raiponces ont beaucoup de rapport avec les Canit 
panules& les Jafions; leurs fleurs font ramafiees en epi ou 
en tete , & compofees d'un caiice court , a cinq divilions ; 
d'une corolle, dont les decoupures font profondes & iineaires ; 
de cinq etamines , & d'un ftyle termine par un iVigmatc 
bifide ou trifide.' 



ANA 


LYSE. 


FeuUIes inferleures 

en cceur a leur bafe. 

I. 


Toutes les feuilles etroitcs , 

& point en cc^ur. 

V I. 


I, FcmUes infcrieures en cceur a leur bafe. 


Fleurs en epi aiTez long 
(Si conlque. 


Fleurs en bouquet court 

ou orbiculaire. 

1 I I. 


ir. Fleurs en epi afi long f conique. 
Raiponce a epi. Rapmculus fpkatus. Tournef. 113. 

PJ^,■mwa Ipkara. Lin. Sp. H^' 
Sa tige eft haute de fix a hult pouces , droite , fcurflee 
cSc tres-fimple; eife fe termlne par un epi conique ou cyiin- 
' drique , long de deux a quatre pouces , & compole de fleurs 



ordiibrmes , portecs fur de longs petioles 6i 
cntees en leurs bords ; les fuperieures font 
'fliles. On trouve cette plante dans les pa 
montagncs. '^ 




V. The de jlcurs nue , f fans bradecs a fa bafe 
Raiponce orbiculaire. Rapimculus orbicularis. Scop. earn. i» 
p. 150. 

Rapmculus folio oUm go . fpicfi orbkulari. Tourncf. i'3' 
jytmua oyhkuhim. Lin. Sp. 242. 
Sa tii;e e!l grClc, tres-fmiplc, & haute de fix a ^^ 



€}26. 



(331) 

ponces , fej feullles font un peu durcs : les infericures fonf 
en coeur & plus courtcs que leur petiole ; les fuperleures 
lont etroiies, pojntues & prefque feffiles ; les fleurs font 
nieuatres & ramaflees en une tete terminafe , arrondle ou 
orbicuIaire.*^On trouve cetie planie c' 
.de I'Alface & des provinces meric 



K montagneux 



\ Tete de purs gamie a fa hafe de deux bradccs 

^Pl l<^rigues, 
Raiponce colletec. Rapunculus comofus. 

Rapmcuhs Alpmus, cornkulatus, Tournef. 113. 
Phyteuma comoja. Lin. S^^, 24.2. 
Sa racine poufTe plufleurs tiges greFes , lifTes, garnies dfi 
quclques feuilles , & hautes do cinq a fix pouces ; fes feuilles 
font petiolees , un peu dures, nerveufes , d'un vert noiratre 
& plus fortement dentees en leurs herds que celles dc% 
eJpeces precedentes : les radicales font en coeur & beaucoup 
plus courtes que leur petiole , & les caulinaires font ian- 
ceolees. Les fleurs font bleuatres <5c ramaflees en une tete 
terminale, remarquable par les bradees qui raccompagnent. 
Cette plante a ete obfcrvee, dans les montagnes dcs provinces 
meridionales , par Dom Fourmault. 



VI. Tomes les feuilles etr cites ir point en cauu 
Raiponce heniifpherlque. Rapunculus hcniifphericus, 
Rapunculus grnmineo folio, Tourntf. 1.3. 
Phytnima hemfphtrica. Lin. Sp. 24.1. 
Sa tige efl tres-fimple, cannelee, haute d'un demi-pied, 
(3c garnie dans fa partie moyenne de beaucoup de feuilles 
roites, legercment dentees, & dont les inferieures font 
»rtecs fur des petioles extremement longs. Lit% fleurs font 
eues & ramaflees en une tete tcrminale fort courie & hemi- 
herique. Cette plante croit dans les montagnes de la 



Ccrolle mn divijee au-dela de mo'iiU , & dont 

les decoupures ?ie font pas hnedres. 

Campanule. Campanula, 



forme d'une cloche, & partagi 
limbe , en cinq decoupures elargies , pointues & ouverte: 
de cinq etamines qui fe fletriffen^ de bonne heure , & do 
les filamens s'inserent fur des ecailles conniventes au foi 



& qui s'ouvre lateralement. 

ANALYSE. 



I. Fleurs glomerulees ir ; 



Feuilles inferieures petiolees, 
<Sc point lineaires. 



il. Tmtes les feuilles fcffiles , ir lancMees-lin 
Tig 



lete de fleurs. 
I V. 



(^33) 

III. Tige temin^e par un epi Jenfi b- cylindriquc. 
Campanule thjrfoJfde. Campanula thyrfoidea. Lin. Sp. 

Campanula Alpina , echioides . pyramidata. Tournef: 109. 
^ Sa tige eft haute de huit a dix pouccs , droito , tres- 
limple & herlOee de polls blancs; fes feullles font nombreufes 
eparfes autour de la tige , fanceolees-Iineaifcs, un peu emouflc'cs 
a leur fommet, & pareillement heripes de polls. Lcs fleurs 
font d un b^anc fale , feffijes , velues , tres - nombreufes . 
(Scdifpofees en un epi denfe , cyiindrique, terminal teuillc 
dans fa partie inferieure , picfque nu vers Ton fonimct & 
long cie irois ou quatre pouces. Cette plante crou dans les 
montagnes de la Provence. % 

IV. Tige terminee par une tke de fieurs. 
Campanule cervicaire. Campanula cervicaria. Lin. Sp. 

Campanula foliis echii. Bauh. prodr, 1,6. 
. Sa tige eft haute de deux pieds , herilTee de polls blancs . 
reuillee , fimple ou quelquefois garnie dans fa partie fupe- 
-•leure de quclques rameaux mediocres ; fcs feuilles fint 
etroites, prefquelmea.res, dentees en leurs bords, emoufrers 
a Icur fommet , d un afped blanchatre & herlflees de polls 
qui les rendent tres-rudes au toucher. Les fleurs font tcr- 
minales , de couleur bleue , feffiles & ramafTees en tete 
au fommet de ia tige & des rameaux : leur corolle eit vclue 
en (ts angles. On trouvc cette plante dans les bois & ks 
heux pierreux des montagnes. % 



Feailles inferieures , piticlccs f point lincaires, 

nerule'e. Campanula glomerata. Lin. Sp. 

Campanula pratenfs , fore glomerata. Tournef. 1 1 o. 

tige eft haute d'un pied, ordinairement fmiple , a peine 

, feuillee & legerement anguleufe ; fes feuilles radi- 

cales font ovales - lanceoiees . pointues, finement dentt-es 

leurs bords, mediocremeut velues, un peu blanchatres 

■delfous & portees fur de longs perioles ; celles de la li^vg 

!t petites (Sc femi - amplexicaules ; Jes fleurs fon; bieues , 



(3341 

IdifMolccs dans les alffellcs des tciuiles (upeneures On t 
ir .ante dans les Ueux fees & monrueux. % 




X. Ccrolle longue dc plus d'un pouce ^ vdue en de ors, 
Carapanule a grandcs ficurs. Campanula grandiffora. 

^...„„/. ,W.v././..V^ /W. .^K^. --/- Tournc.. 

Campanula medium. Lin. Sp. 2?6. 
Sa tigc eft haute de deux p'cds, droite, fenillt'e, rude, y^^'^^^ _ 






cufe; fcsfeu 
1 toucher , iegcn 






s & d't! 



.clquefo'* 



noiratr? , fes fleiirs font fort granjes , peduncule-s & de 
couleur bleue ou hianchatre; leur calice eft remarquahle par dcs 
rcplis & des finuofites particultercs dans fa moitie Inft'ricui- 
& kur corolle eft legcrement vclue en fes angles. Cme plame 
croit dans les bois & les lieux aiides de la Provence, cf 



XI. Corolle longuc de 






^ampanule barbue. Campanula harbata, Lin. Sp. 236. 

Cami^amda foliis edw , fori! us villaf,s. Tournef. , , «. 

1 tige eft velue, mediocrement feulilee , un peu rameufe 

fon fommet & s'eleve jufqu'a un pied & demi ; fes 

feuilles font ovales - oblongues , velues , un peu rudes au 

jcher & tres-cntieres; les fJeurs font bieues , pedunculees 

plupart Inclinecs ou pendantes & difpofees au nombre de 

huit a dix en une panicuie tres - lache ; elles font beaucoup 

plus petites que celles de I'efpece prece'dente , & leur corolle 

'^ remarquable par beaucoup de polls blancs & tortueux 

rendent fon entree tres-barbue. Cette plante a etc obfervee 

Dauphine par M. de VHlars. 



Xir. Fcuilles infer ieures peiiclees ir < 



Prefque toutes les feuilles 

petiolecs ; 

angles exterieurs de la corolle, 

vclus. 

XIII. 



Feuilles inferieures 

petiolecs; 

angles exterieurs de la corolle. 

glabrcs. 

X I V. 



XIII. Prefque toutes les feuilles petiolecs: angle. 
de la corolle , yclits. 
Campanule gantele'e. Campanula tracheUum. Lin 
Campanula vulgatior , foliis urtica , vd major b 
Sa tige eft velue , 
feulllee dans loute 

troispieds; k% feuil , , , ,.^,„ 

fcie , lar^es, rudes <St petiolecs; ki fleurs font biei 



viofettes, pedunculees & remarquables par leur calice heriOe 
Is blancs, (Sc par fes divifions elargles. On trouve cette 
piaiite dans les bois. % 

XIV. Fcuilles infcrieures pctiolces ; angles exterlms 
de la ■ c<7rolle , glabres. 
CatnpanuTe inclinee. Campanula nutans. 

Campanula hortrnfs , rapunculi radice. Townt^. lo^i 

Sa tlge eft haute de deux pieds , droite , cylindrique , 
ougeatre , prefque iirte , a peine velue , & feuillee dans 
oute fa longueur; fes feuilles inferieures font en coeur, 
)ointues , dentees & } 
ieures font ovalcs-lanceolees & feffiles 
Les fleurs font d'un bleu rougeatre , pedunculees , toutesindi- 
lees ou pendantes , & difpofees dans les ailfelles des feuilles 
Liperieures, en un cpi fort long & terminal ; les divifions de 
leur calice font tres-ouvertcs , prefque reflechies , & celles 

trouve cette plante dans les iicux fees & fur le bord 
vignes. % . 




(337) 
■gij. XVII. Feul/ks hiferieures retrecies enpitiole, f I 

ins de deux ponces^ 




XVIII. Tisefirnple ir tus-glabre ; longueur de la corolle 
moms grande que le diamkye de fen 
ouverture» 

Campanula perJIcifoUa, 



Camjianula perfca folio. Toi 



^. Cam^ 



, angujiifolia , magna pre , 



w^ haute de deux a trois pieds; fes feuifles font longues 
dZ?c' §^,^I^^es & garnies de dentelures legeres & glni 
duleufc-s: les radicales font o vales- oblongues & retrecies 
en petiole; cclles de la tige font diftantes %c tres-polntues' 
^s fleurs font bleues ou quelquefois blanches, pedunculecs 
& alTez grandes. La variete /3 n'en porte ordi^airen.ent cue 



deux ou trois. On trouve c 



s les bois taiiii 



XIX. Tige rameufe ir legerement velue ; longueur d<f 
la corolle plus grande que le diametre de 
fon ouverture. 
Campanufe raiponce. Campanula rapunculus. Lin. Sp. 

Campcviula radice rjculent^ , fiore caruleo. l^ournef. , i ,, 
/3. Campanula radice eJculentH . fort candicante. Jbid. 

beaucoup davantage, cannelee . rameufe, & me^iocrenunt 
^'romc 7nT *^*"* ^*'^'' Tuperieure ; fes feuilles ra4i«Ies 



(338) 

'92 7» ^*^"^ molles, un peu velues , ovales-obfongues & retrecleS 

•^ ' en petiole a leur bafe : celics de la tige font lanceoiees- 

lineaires , pointues , feifiles & un peu diftantes. Les fleurs 

t)nt bleues ou quelquefois blanches , pedunculees <Sc difpofees 

m fommet de la tige <& des rameaux en nianiere d'cpts 

greles & tres-laches. On trouve cetce plante dans les vignes, 

les iieux incultes & le long des haies , & ; on mange fa 

: en falade, au printemps, avant qu'elle ait pouflee 



[X. TiPiues les feiiilles feffiles , ovales , pcintues if 
longues a peine dun police. 
Campanule rhomboidale. Campanula rhomboidalis . Lin. Sp. 
233. 

Campanula Alpina, teucrii folio , angulato. Toumef. no, 

Sa. tige efl fimple , grele , flriee , prcfque glabre, feuillee, 
: stle\'c jufqua un pied & demi; fcs fcuilles fonteparfes, 
aflez nombreu/es , petites , ovales, pointues, glabres oc 
' dentees en leurs bords : elles ont quatre ou cinq ligoes de 
largeur , &: font longues de fept ou huit lignes. Les fleurs 
forment au fonimei de la tige, un epi court & un peu lach*-^; 
elles font de coulcur bleue , pedunculees & fouvent tournees 
d'un memc cote ; les divifions de leur calice font fetacees ou 
capillaires. Cette plante croit dans les pres des montagnes 
du Dauphine & de la Provence. % 

XXL Feuilles inferh 
d-une fc 




CXI I. Fcuilles p € tidies , 



Campanule licrree. Campanula hedetncea. 
Campanula cymbalaria foliis , vd folio h 



foible, rameufe& peu eleveeJ 



(339) 

Ccs feuHIeS font glabres penofees, en cceur & 'a cinq hhes 
••- peu po.ntiis. Lcs «eurs font petites , ecartees '• 

lees & folitaires. On trou " * 

uverts & un peu humldes. 



>uw , cLdriees , pedun- 
i plante dans les lieux 



XXIir. /mV/^^ /^ j^/upan lincaires, ir les infericures 
anondies, 
Campanule mineure. Campanula minor. 

Campanula winor , rotundlfolia , vulgaris. Tournef. 1 1 1. 
/3. Campanula alpina , rotundlfolia, minor. Ibid. 
y. Campanula aipina , linifoHa , caruka. Ibid. 

Campanula rotundlfolia. Lin. S^. x^i. [a, H , y J, 

Ses tiges font hautes de (ix a neuf pouces, tres-ffreles 

)Ius ou moins glabres & feuillees , mais un peu nues vers 

I leur fommet; fes feuilles Inferieurcs font fort petites, petiolees 

jarrondies, & un peu en coeur a leur Jbafc. Au-delTus d'elfcs' 

Ion en trouve quelques-unes qui font lanceolees & dentees en 

/leurs bords: routes les autres font lineaires, tres-etroites & 

y pointues : lcs fleurs font en petit nombre, affez orandes 

A pedunculees, & ordinalrenient de couleur bleue; les divifions 

de eur calice font fetacecs. Cette plante eft commune dans 

lcs beux pierreux , montueux & fur le bord des bois. % 



XXIV. Calice 



'Uffi grand ou plus grand que la corolle. 



Tige & feuilles glabres; 
corolles planes & £n roue, 



Tige & feuilles velucs; 

corolles camjjani. 

ou tubulees. 

X X V I I J 



XXV. Tige ir feuilles glabres; corolles pi 
Fie 



irs petiolees & folitaires 
fur leur petiole. 



Fleurs fefllles, 

& fouvent ramafTci 

pluiieurs enfembic 

XXVII. 



(340) 
XXVr. Fleurs petiolces ir folkaires fur kur pk'wk. 
Campanule doucette. Campanula fpeailum. L'm. Sp. 238. 
[ilroirde Venus]. 

Campanula arvenfjs , ereda. TovLvnti. 112. 
Campanula arvenfis , procumbens. Ibid, 

Sa tige eft haute de fix a dix pouces , anguleufe, feuillee, 
rameufe & diffufe j {t% feuilles font petites , ovales , un peu 
en pointe , fclTilcs & Ifgerement dentees : les fieurs font 
d'un bleu rougeatre , pedunculees , & difpofees au fommet 
& dans les aiffelies fuperleures de la tige & des rameaux ; 
feur corolfe ell plane & femi-quinquefide , les etamlncs n'ont 
pas d'ecailles bien fenfibles a fa bafe de leurs fiiamens, Ic 
calice efl a cinq divrfions tres-profondes & lineafres, & le 
fruit eft une capfule longue & prifmatrque. On trouve cette 
plante dans les champs parmi les bles. O 



XXVII. Fleurs fcfles , ir fouvent ramaffas plufieurs 
enfemble, 
Campanule batarde. Campanula hyhr'ida. Lin, Sp. 239' 

Campanula arvenfis, minor , filtqua ampliori. Tournef. i '2; 
Cette efpece a beaucoup de rapport avec la precedente, 
lis fa tige eft fimple ou feulement rameufe a fa bafe; fes 
lilies font oblongucs & legcrement crenelees : les fieurs a 
ine fe developpent <Sc paroiffent meme avorter entierement. 
t fruit eft une capfule longue, prifmatique & couronnee 
par le calice, dont les divifions font grandes, lineaires & P^"^* 
:es. On trouve cette plante dans les champs. O 



XXVIII. Tige ir feuilles velues ; corollcs campanuUes 
cu tubulees. 
Campanule erine. Campanula erinus. Lin. Sp. 24.1' 

Campanula minor, annua, foHis incifxs, Tournef- u*' 
Sa tige eft haute de cinq a fix pouces , grele , velue ^ 
raineufc; kh feuilles font fefliles, un peu diftamcS; ovales « 



(341) 

garn.es de queTques dents ecartees & afTez profondes; fcj 
mteneurcs font objongues & un peU fpatulees : celles du 
fommt-t font oppofecs : es ikurs font petites , & leur coTolIe 
elt d un bleu pale ou blancharre ; fes divifions font drolfes & 
^eguheres. On trouve cette plante dans les Jieux pierreux. Q 

6>w//^ imgidiere. 
Lobelie brulame. Lobelia urens. Lin. Sp. 1321. 

Raymtium urens, Joionienje, Tournef. ,63. 
Sa tige eft haute d'un pied ou un peu plus, droite, feuille'e, 
tres-bmple & anguleufe ; ft% feuilies radicales font ovales- 
obiongues , 6c celies de la tige font ovales - lanceoiees & un 
peu diltantes entr'elles ; les unes & les autres font glabres & 
legerement dentees en leurs bords : les flcurs font bleues , 
portees /ur de courts peduncules, & difpofees en une efpece 
de grappe ou d'eoi terminal : leur corolle eft comme labiee 
& fa gorge eft difiinguee par deux taches pales ou blanchatrcs! 
On trouve cette plante dans les environs dt Paris, Q; fon 



^25?. 



mpUt 



V Quatrc ou cinq etamines. 93c 
( Trois etamines 1093 



pjO. C Tige hcrbacee , & de 



Tige ligncufe, c\ de plus de 
deux pleds 1068 

5? 30.*" Tige herbacee & de mains de deux pleds. 
Thefion. Thefmm, 
Les fleurs de Thefion ont une corolle monopetale , colore'c 
interieuremeot, & partagee en quatre ou cinq decoupures, 
un pareil nombre d'etamines inferees a la bafe des divifions 
dc la corolle, & un ftyle tcrmine par un ftigmate fimple. Le 
fruit eft une femence inferieure au receptacle de la fleur. 

ym 



(342) 
ANALYSE, 



Tiges rameufes , Tlges fimples ^ 

& prefque paniculecs dans ieur moitie fuperieure i 
ins Ieur partie fuperieure; fleurs la plupart 

fleurs pedunculees. prefque fefiiles. 



T. Ti^es rameufes Ir prefque ■panicnlees darts Ieur panic 
fuperieure ; fleurs pedunculees. 
Thefion linophylle. Thefnim linophyllum. Lin. Sp. 301. 
Alchmilla Vnarlcz folio , calyce forum albo. [iffuhluteo], 
Tournef. 509. 
Ses tlges font menues , glabres , anguleufes , feulllecs , pl"s 
ou molns droltes , & longues de fix a dix pouces ; fes feu.lles 
font alternes , etroites - lineaires , & quelquefois lanceolees- 
[ineaires : fes fleurs font pedunculees & communement qum- 
quefides. On trouve cette plante fur les collines & dans les 
pres fees & montagneux. % 

II. Tige fimples dans Ieur moitie fuperieure; fleurs 

la plupart prefque feffiles. 

Thefion ^t^ Alpes. Thefmm Alpinum. Lin. Sp. S^^' 

Thtfum fiortbus fulfeffiiihus , pedunculis foBfs, fi^i 

Unearibus. Ger. prov. 44.2 , t. 17 , f. •• 

Ses tlges font nombreufes, tres-menues , fimples , feuHieeS 

& hautes de fix a huit pouces; fo feuliles^ (ont tout« 



lineaires , & les fuperleures font auffi longi 

• • • ^- Ses fleurs font jo^J 

^^»x. xi«.v..»xv... v^ y.^.^at fefliles ou porf" 

ncules iongs dune ligne ; ces peduncules -• 

charoesd'une longue feuiile & fouvent de deux autres beaucoup 



pecltes, la plupart < 
fur des peduncules 






tites. On trouve cette plan 



(345) 

FeuUks ailces avec tme hnpa'ire. 
Piiiiprenelfe. Pmpindla, 
'^ Les fleurs de Plmprenelle font petltes & ramafTe'es rn 
tete ou en epi ferre ; elles font compoiees d'un caiice de 
deux ou trois feuillcs fort counes <Sc inferieures a I'ovaire; 
d'une corolle profondement quadrifide & portee fur I'ovalre ; 
de quatre ou plus de dix etamines , & d'un flyle fimple ou 
de deux ilyles plumeux & rougeatres. Le fruit eft une capfule 
seche ou un peu charnue , tetragone & biloculaire. 

'analyse. 



Fleurs a quatre etamines. 
Pimprenelle officinale. Pimpinella officinalis. 
Pimpinella fanguiforha , mnjor. Tournef. 156. 
Satigulforba c^clnalis. Lin, Sp. 169. 
Ses tiges font droitcs, anguleufes , glahrcs , mediocrcmcnt 
neufcs cSc hautcs de deux ou trois pieds ; fes feuilles font 
altcrncs , un pcu diftantes , petiolecs , & compofees de onze 
:Ize foliolcs cordiformes, obtufes a leur fommet , deniees 
urs bords & d'un vert glauque en-deffous. Lcs fleurs 
font terminales, rougeatres & di/pofees en unc tcte ovale nu 
■)i fort court. Cette plante croit dans ks ores fees, %\ 



TI. Fleurs a plus de dix etamines. 

Plmprenelle mincure. Pimpinella miner. 

rimimtl'a fanguiforha , nimor , Iiirfuia. Tourne 
/S, Piminnelia Jangw/orha , minor . Lxvis. Ibid. 

Puterium Janguijorha. Lin, Sp. i-j.it. [cc.,^] 
Ses tiges font un peu angulcufes , plus ou morns 

iSc dcmi ; ks feuilles font compofees ^0 onze a 

folioles afiez peiitcs^prcfque toutes egales^ovalcs & ga 

Y iv 



(344) 
ti? IdenteTures profondes. Ses fleurs font terminales 8c difpofeeS 
•^-' I en tete ovale ou quelquefols cntieremcnt arrondle ; les unes 
font femelles , & n'ont que deux fly les plumeux^& rou- 






quarante etamlnes tort longu 



I font hermaphrodi 

\ fees & montagneux , % ; elle eft deffi 
laftringente & antl-dyfenterique : ell' ^ 
I mcnt dans les falades. 



soppo-J p^ 
Cdeux 



Feuilles fimplement oppofee; 



QJ2, £ FIeurettesnombreufes,dirpofees 

^ J J* I fur un meme receptacle environne 



Feuillesfimplew 



O 2 /L. / Fleurettes ayant chacune 

^^^ r... „._„.... ,..,Unceflrnple;nervurepoften 



r Vcalic 

Jcalic 
fan, 



..„;.. , ^„y .^g5 teuiiies, eplneufe y:)f 

pojees Jur un meme recep-J 

tacle environne par uncaUce\ Fleurettes ayant chacune u 
jcalice double ; aucune epme mr 
ll. n.r.nre pofteticure dc feuiIles- 



935. Fleureites ayant chacune un calice fimple ; «' 

pojlerkiire des feuilles, ipineuje, 

Cardere. JOipfacuSt 

Les fleurs de Cardere font ramafTees en tete conif 
hemifpherique, herilTee par (Jes paillettes fort grandes, 



93 5- 



piquantes. Chaque fleurette a ^ un calice fimple fort 
le , tubulee & quadrifide, quatre 
"- -"- Mn lUgmate fimpIe. Lc 



r 




Feuilies /implement dentees. 
Cardere fauvage. Z>;>/ac«^ fylvejiris. 

Dipjacus jylvefiris cut virga pajloris major. Tournef. 4.6 <J, 
Dlyjacus fuibnum. Lin. Sp. ,40. 
Sa t'[ge eft haute de trols ou quatre pieds , drolte , ferme j 
m peu branchue , cannelce & heriffee d'epincs ; fes feuilies 
bnt oppofees , connees , fur-toui les inferieurcs , ovales- 
lanceoiecs , vertes , glabres & epineufes en leurs nervures : 
les tetes de fleurs font terminales , folitaires , & garnies a 
leur bafe de bradees Hneaires, courbees & epineufes; les 
fleurettes ont Jeur corolle d'un bleu rougeatre, & les pail- 
lettes du receptacle font tres-droites. On trouve cette plante 
• le bord des chemins & le long des haies , cf ; fes racines 
font diuretiques. 
Obs 



III. Feuilies fmuces ou laciniees. 

Cardere laciniee. Dipfacus lacimatus. Lin. Sp. 14.1, 

Dipjacus folio laciniato. Tournef. i^66. 
Cette efpecc a beaucoup de rapport avec la precedentc. 



mals elle eft ear 


( 


epines plus 


petites & 


moins 


foitcc; 


res feuHles font 


larinU 


es & plus 


forrement 


cornees , c^ 


Ics hraclees font 


moin 


courbees 


moins e 


roites 


& plus 


courtes. Elle eft 


indiquce en Alface par Ma 


PPUS, 


a :pres 


J. Bauhin. d 













IV. Tetes de purs , anondies ou hemifphcriques. 

Cardere velue. Dipfacus pilofus. Lin. Sp. 141. 

Dipjacus Jyhe^rls , cafitnlo minore , feu virsa pafwris 
minor. Bauh. Pin. 385. 

Sa tige eft haute de deux a trols pieds , hranchuc , can- 
nelee & garnie de petites epipes aftez foibles ; fcs feuiHes 
font ovales-lanceolees , pointucs , dentees en Icurs bords, 
epineii fes en leur nervure polteiieure , & remarquables par 
quelques appendices ou ore'iilettes difpofees a lour bafc ; Ics 
infei-ieures font petiolees , <Sc les fuperleures font prefque 
fefTiIes. Les tetes de fteurs font petites , velucs <Sc hemi- 
fpheriques ou prefque arrondies : les coroUes font blanchatrcs, 
& les etamines ont des antheres noiiatres ou purpurlnes. 0;i 
trouve cctte plante fur ic bord des fofics hunildes & ie 
Ions; des hales, cf 



5? 3 "• Fkurettes ay ant chaciine itn calice double ; (im 
epine fur la neniire pojleneure des feuilles. 
^ Scabieufe. Scabiofa, 

Les Scabieufcs ne font point garnies d'epines comnif 

Cardcres , & leurs tetes de fleurs font en general plane; 

" anient convexes ; la corolle de chaque fleurette eft ni< 

petale , tuhulee & divifee en quatre ou cinq parties ineg; 

Le receptacle eft velu ou charge de paillettes courtes. 

ANALYSE, 

irettes ayant leur corolle I Fkurettes ayant leiu- co 

quadrlfidc. quinquclide. 

L X I L 




Receptacle fimpkment yelu ir fai 



Toutes les feuilles 

trcs-fimples , 

& point pinnatifidcs. 

V 1. 



Toutes les feuilles 



Feuilles inferieures 1 Toutes ics feuilles pointues 
obtufes a leur fommet & 

& en Icurs decoupures. fans decoupures obtufes. 

IV. V. 



V. Feuilles inferieures obtufes a leur fommet ir en 
lews decoupures. 
Scabieufe a feuilles de paquerctte. Scabiofa bellidifolia. 

Scahiofa annua , integrifolk five foliis beUidis, Tournef. 



465. 

Scahiofa integrifoUa, Lin 
eft haute d'un pied & d 



Sp. 14.3. 



nees par un lobe fort grand, ovale, un peu obtus & 
les pinnules font obtufes & crenelees a leur fommet ; 
roites - lanceolees , pointues , 
Icurs bords : les flcurs font 



(34S) 



'. Toutes les feuilles pointues ir fans deconpures cbwfes, 
Scabieufe des champs. Scabiofa arvenfis. Lin. Sp. 14-3. 

Scahiqfa pratenfis, hirfuta qux officinarum. Tournef. 464,, 
Sa tige eft haute d'un a deux pieds, plus ou moins bran- 
hue , un peu vekie , feuillee & cylindrique ; fes feuiiles font 
profondement pinnaiifides , prefque ailees, & terminees par 
une pinnule affez grande , lanceolee , un peu dentee & pointue : 
les fleurs font d'un bleu rougeatre , tcrminalcs, & portees fur 
des peduncules longs & nus. Les fleurettes de ta circonfe- 
rence font plus grandes que celles du centre. Cette plante 
eft commune dans les champs, les pres & furlc borddesche- 
niins; elle pafle pour fudorifique, expedlorante , deterfive & 



/I. Toutes les feuilles fimples ^r point pinfiatijidcs. 

Scabieufe des bois. Scabiofa fylvatica. Lin. Sp. 142. 

Scabiofa monrana, latlfelia, non laciniata, rubra if prim. 
Tournef. 4.64. 

Sa tige eft haute de deux ou trois pieds, cylindrique, 
"euillee, branchue , & cbargee de poils un peu diftans & 
•edreffes; ces poils naiftent chacun fur un petit point rou- 
geatre; les feuilles font grandes, ovales, pointues, dentees, 
un peu connees , traverfees par une nervurc blanche , & 
d'un vert prefque noiratre : les fleurs font grandes , termi- 
nales, & refiemblcnt a celles de I'efpece precedente. ^n 
trouve cette plante dans les bois des montagnes. % 

VIL Receptacle charge de paillettes difpcfec. 
les flei 



. fimples 
fleurs ordinairement 
de couleur bleue. 



(349) 



p^6, 



VIII. Feuilles pbmatifides : fleurs blanches ou jaunatres. 



IX. £cailles calici7ides glabres b" cbtufes. 

Scableufe a fleurs blanches. Scabiofa leucamha. Lin. Sp. 
14.2. 

Scabiofa fruikms , angujiifclia . alLi, Tournef. ^^Ca^. 

Sa tige eft haute de trols ou quatre pleds , branchuc , 
cyhndrlque, cannele'e & tres-glahre; ^t^ feuilies font grandes, 
profondement pinnarlfides , compofees de pinnules , lan- 
ceolees, pohitues , dentees & prefque incife'es; elles font 
vertes , & ont leur nervurc pofterleure tres-blanche : les fleurs 
font de couleur blanche , & forment de petites teres prefque 
giobuleufes au fommet de la plante. On trouve cette efpece 
dans les lieux montagneux de la Provence. % 

Obs. II y a une variete de cctte plante dont les ecailles 
-terieures du calice font polntus , & les fleurs d'un blanc 
jaunatre: les fleurettes ont leur corolle quadrifide. 



r. Ecailles calicinales velues ir pointucs, 

Scabieufe des Alpes. Scabiofa Alpina. Lin. Sp. r^r, 
Scabioja alpina, foliis centaurii majoris. Tournef. 46 



fiftuleui 



ige eft haute de trols ou qu. 
fe , cyiindrique & velue ; 
I a celles de la erande cental 



; pieds , epaifle , ferme , 



elles font fort grandes. 



XI. Feuilks tres-fimples ; purs m-Jinahemcnt de c 



Lin. 



Sp. H2. 

. Tournef. 46^. 
que, feuillee, 



Scablei 
[m. 

Scahloja folio intfgro, glahro.fiore can 
{h. Scabioja folio miegro, hirfuto. Ibid. 

Sa tige eft haute d'lm a deux pieds , cyllni 
prefque fimple & pauciflore ; fes feuilles inferieures fon 
petiolecs , ovales , eiuleres , & chargees fouvent dc quelque 
poils aflez iongs ; celles de la tige font ovales -lanceolees 
retrecles a leur bafe , connees , ordinairement tres-entieres 
quelquefois dcntees ou meme incifees , & difpofees par paires 
un peu diftantes : les fieurs font termi ' 
nombre de trois , & forment des teres un 
fleurettes ne fonr point inegales entr'ellcs, < 
eft fort court. On trouve cette plante d 
les coliines seches , ip : on la regarde 
fudorifique & vulneraire. 



terminales , 



les bois & fur 



XII. 



Flew 



aya 



■olle quinqncfide. 



Feuilles decoupecs 



XIV. Calice commun dcbordant la pur. 

Scabieufe maritime. Scabiofa viaritima, Lin. Sp. H4" 
Scaiioja mcritima , parva, Tournef. ^(>y 

Sa tiive eft haute d'un pied & denii, blanchatre, charge 
de quclqucs noils un pcu ecartes entre eux , fcuiljee, tres- 
branchuc & prcfquc paniculec; fes feuilles font vertes , 



f3P) 

03^. plupart gTaKreS , profondement pinnatlficTeS & a de'coupufrt 
etroltcs (3c lineaires : celles du fomniet font fouvent Jineaires 
tres-fimples. Les fleurs font blanchatres, terminalcs «Sc 
rtecs fur d'affez longs peduncules ; les fleurettes de la 
conference foni plus grandes que celles du centre. On 
uve cette plante dans les lieux marhimes des provinces 
ridionalcs. O 



dcbcrdant -point la feu 




XVI. Feuillcs caulinaircs clargics f dentccs a kur 
fcmmct , t" pimiatifiiies a kur bafe, 
Scableufe etollee. Scab'iofa flellata. Lin. Sp. 14.4. 

Sccihioja ftelkta , folio lacimato , major. Tourncf. 4(^5. 
Scaliojd flellata , folio kcimato , minor. Ibid. 
Sa tige eft cylyndrique , blanchatre, velue , un peu bran- 
hue , & haute d 'un pied & demi ; fes feuilles font molJes , 
velues , d'un vert - blanchatre , profondement pinnatlftdes II 
(eur bafe, elargies & fimplement incifees ou dentees dans leur 
partie fuperieure : les flcurs font blanches , terminaJes & alTez 
grandes ; les fleurettes exterleures font plus grandes que 
celles du centre , & les divifions de leur calice commun font 
s & ciliees : les femences font fort belles & ramaffees 
le tete globuleufe; chacune d'clles eft velue a' fa bafe, 
^uee par huit cavites laterales, & chargee d'une aigrette 
campaniformc membraneufe & fcarieufe, au milieu de laquelle 
on obferve une etoile nolratre, pediculee <Sc a cinq pointcs 
plante croit dans Ics lieux fteriles & maritimes de la 
Provence. © 



(3>0 

^tes cauUnciircs pvinatifides Aaiis toiite lent 
figucur , ir point dentees a lew f emmet. 



Fleurs d'un blanc jai 



XVI IT. Fleurs bleuatres ott migeatres. 

Sabieufe colqmbaire. Scahiofa Columbaria, Lin. Sp. 14.3. 
Scahiofa caplmlo gtchojo , major, Tournef. 465, 
/S, Scahiofa capitulo globojo minor. Ibid. 
ScaHofa gramuntia. Lin. Sp. 143. 
Sa tlge efl cylindrique, branchue , prefque glabre & s'eleve 
depuis un pied jufqu a deux; fes feuilles radicales fonc fimples, 
ovalcs, fpatulees, dentees, &; fe fanent de bonne heure , ce 
qui fait qu'on ne les trouve que dans la jeunefle de la plantc; 
loutes les autres font une fois pjnnatifides 6c a decoupur^ 
es : les fleurs font povtees fur des pedundules nus & 
ongs ; les fleurettes exterieures font plus grandes que 
du centre ; les femences font petites , diftinguees par 
cannelures iateralcs , & chargees d'un petit godet 
fcarieux , au niilioii duquel on obfervc une etoiie tcrminec 
par cinq filets fort longs & noiratres. La variety ^ eft moms 
grande & a toutes fes feuilles decoupees. On trouve cette 
plante dans les lieux fees & montueux. % 



XIX. Fleurs d'un blanc jaunatrc. 

Scabieufe jaunatre. Scabiojh ochroleuca. Lin. Sp. I4"* 
ScaHoJamuIdfido folio, f ore fiavefcente. Tournef. 4^4- 

Cette plante a beaucoup it rapport avec la precedente & 
n'en ell pcut-ctre qu'uiie variete ; fa tige ell haute d'un pie 
& demi, branchue, cylindrique, grele, unpen dure, verte, 
& quelquefois rougcacre a ks articulations ; fes feuilles fo"^ 
connees , profondement pinnatifides , & a decoupures lineaires, 
les fleurs font {crminaleS; portees fur dcs peduncules mis 



(3n) 

«Sc fort longs ; les fleurettes extcrleures font plus grandes qu 
celles du centre. On trouve cette plantc dans les pres fe( 
des provinces mendionales. % 



XX. FeuHIes toutes trcs-cntieres. 

Scableufe gramine'e. Scabbfa graminifolia. Lin. Sp. 14.J, 
Scal/io/a argentea . angufiifulia. Tournef. 464.. 

Toute la plante eftcouverte d'un duvet blanc 6c tres-court; 
fa tige e(l haute d'un pled ou un peu peu plus , uniflort <Sc 
nue vers fon fonimet ; {es feuillcs font lineaiics , lonoues 
de deux a quatre pouces , larges d'une ou deux llgnes , 
polntues & d'un blanc - argente; la fleur eft ailez grande 
& terminale , fon calice ell cotonneux , & les fleurettes 
de la circonferencc font plus grandes que celfes du centre. 
Cette plante croit en Provence ou elle a eie febfervee par Doni 
Fourmault. % 



9}7' 



rf ... ,.r f, 1 Tice herbacce. 

Fleurs hbres , non difpofees) 
fur un meine receptacle A 
nienvironnees par im calice I Tige ligneufe. 



5)38. ( Fleurs (l^ffiles & toures axil- 

Tise hevhacce T'"'' '' ^'^^ ''^"^Pa^te. ... 938 * 



938.* Fleurs feffiles & toiites axiUahes ; uge rampant e. 

Ifiiarde des marais, Jfnardia palujlris. Lin. Sp. 175. 

Dantia foliis Juhovatis . ycdkulatis, fioribus in foUorum alii 

J'ejfitibus. Guett. Stamp. 11, p. 115. 

Cette plante reffemble beaucoup a la peplide pourpicrc, 

n." 5^4.; fa tige eft grele *Sc rampante ou flottante dans I'eau; 

fes feuilles font ovales-arrondies, oppofees, glabres, «Sl uc 

T<fms UL Z 



(354) 

'n -) 9 peu epalfles ^ fes fleurs font petltes, verdatres & axilfa 

>^1 elles font compofees de quatre t'tamines , dun piaK 

d'une coroUe hcrhacee a quatre divilions. On trouve 

plante fur le bord des rivieres & dans ies ruifieaux. Q 



919' 

Fleurs terminales 
rampante , . . 



C Une a quatre etamines 

X&iligmaiefimple 

'"'") Cinq etamines; trols ftl 
Cfefl.les 9^; 



94.0. ^^ ^ quatre etamhtes; fyle & Jligmate fimple. 
Valemiie. Valeriana. 
^ Les fleurs de V'alerlane Hint compofe'es d'une coroJ/e 
onopetale , fouvent renflee a fa bafe , & a cinq divifrons 
us ou moins regulieres , d'une a quatre etamines aulli 
[ongues ou plus loogues que la corolle, & d'un flyJe ter- 
ir un /ligmate /impfe. Le fruit efl: une femence ou 
I couronnee par le calice qui ell: ?tn{ih\t dans quelques 
efpeces, ou chargee d'une aigrette de polls. 
N A L Y S E. 

Fleurs a trols etamines. 



Feuilles lanceolees cT" tres-fnnples, 
criane rouge. Valeriana rubra. Lin. Sp. 44- 
Vnlaiana rubra. Tournef. .3.. 
/J. Valeriana rubra . angujlifolla. Ibid. 
tl-e eft lifie, cylindrlque, branchue , & haute de deu^ 



s, Si d un 



(355) 

font quelquefois dentees a leur bafe : les Reurs font rou- 
geatres, blanches dans une variete, & difpofees en paniciife 
termlnale : leur corolle ell garnie d un eperon alonge & tres- 
grele. La variete ^ eft remavq Liable par fes feuilles beaucoup 
p[us etroites &. prefque lineaircs , mais elle degenere & (e 
change infenfiblemcnt en la premiere au bout de quelques 
annees » plus ou nioins promptement , Tclon la fertilite du 
fol. Cette plante croit dans les vieilles muralltes & dans les 
ierreux des provinces meridionales , %; ; on la cultive 



t pierreu 
les part 



III. Feuilles profondhnent pinnatifides. 

Valerlane chaufle-trape. Valeriana calcitrapa. Lin. Sp. 44, 
Valeriana foliis calcitrapa, Tournef. 152. 

Sa tige eft lifle , cyrmdrique , creufe , branchuc , & baute 
d'un pied ou quelquefois davantage ; fes feuilles font profon- 
dement pinnatifides, molleSj.vertes, liiTes , «Sc terminees par 
un lobe elargi, ovale-oblong & dente : les fleurs font rouges 
& dJfpofees en panicule courte ou corymbifornic , au fommet 
de la tige & des rameaux. On trouve cette plante dans ies 
fteriles de la Provence. O 




V. Tige 7ion interrompue dans fa diredion , ir fimple , 
0U dont les rameaux font latdraux, 

Feuilles de la tige 
la plupart aijees 
ou pinnatifidc*. 



VI. Fcuilles dc la tige fimples ou feidement trifijes. 



VI r. Feuilles de la tige profondcment trifides ou tenia's, 

Valeriane trifide. Valeriana tripteris. Lin. Sp. 45. 

Valmrtna Afpina . prima. Tournef. 131. 

r ?n/'^o^ ^i^ ^^""^^ **'"" P'^^ °" "" Peu plus, cylindriquc , 
feuiHce (Sc (Ijuvent fimple; fes feuilles radlcales font petiofees, 
vertes , Iifles , cordiformes , quelques-unes un peu obtufes 
ou prefque arrondies , & fes autres pointues & dcntees en 
leurs bords : fes fcuiffes cauiinaires font portees fur de courts 
pe'tiofes ; effes font conipofees de trois foiioles lanceolees , 
poititues, confluentes , inegafement dentees , & dont une 
termina/e eft pfus grande que les deux autres. Us fleurs 
font blanches ou rouReatres & diTpofees en panici.le au 



/bmmet de la tfge. On. t 
de Ja Provence. 'Jff 



I plante dans les montagnes 



les feuilles fimples ir point trifdes. 



ayant a leur bafe 
enfoncement en cce 

dans iequel 

i'ins^re leur petiole. 

I X. 



[X. Feuilles ayant a leur bafe un enf 

dans Iequel s'insere leur 

Valeriane ^t% Pyrenees. Valeriana Pyn 



Lin. Sp. 4-^' 
haute de deux pieds, fimpic, cjIindrfquCi 



(357) 

epaliTe creufe , feuillee & qndquefoh rongeStre dans f. 
parue fuperiecre; fes fcuillcs font petiolees , grandes, cordl 

formes , dentees , d un gros vert, & chargees en leurs nr -- 

pofteneurcs & a la bafe dc leur petiole , de polls fort 



& blanchatres. Les fleurs font purpurines , & forment au 
r_ J. I- ..„. . . ^^^ raniaflee. Cette 



tnatres. Les neurs Jont pur 
de la tlge , une panicule i ^ 
nte a ere obfervee dans les niontagm 
ridionales par Doni Fourmault, ^ 



dimndement petiole 

«Sc larges de fix llgn 

ou da vantage. 



Feiillles inferleurcs 

flmplenient Ipatulees , 

& dont fa largeur 

n'excede pas trols Hgnc 

X I J. 



Xr. Fcidlles dijl'indemcnt petioU'c 



Valenane de montagne. Valeriana mvntana, Lin. Sp. 4.5. 

\ akruvm vwntana , folio fubrotmdo, Tournef. 131. 

Valeria Alfma , fcrophularia folio. Ibid. 
_ Sa racine efl longue, un pen horizontale, & pouffe une 
tige limple, cylindrique, mediocrement garnle de fcuilles , 
& haute de fix a dix pouces; fes fcuilies interieiues font 
petiolees, ovales , la plupart pointues , tres-entieres & plus 
ou moms glabres : les feuilles de la tige font fellJles, ovales- 
oblongues , un peu ctroites , pointues & au nombi-e de deux 
ou de quatre feulemcnr. Les fleurs font rougealres, termi- 
nales & difpofees en une panicule mediocre. Cette pfantc 
croit dans les monragnes du Dauphine & de la Provence. -?; 

Xn. Feuilles infmcures fmplcment fpatulccs , & dent 
la largeur nexcede pas trois Hgnes. 
Valeriane celtique. Valeriana celtica. Lin. Sp. 46, 

Valeriana celtica. Tournef. 131. 
Sa racine efl odor^nte^ nolratrcj un pen horizontale. 



(358) 

garnje de Beaucoup de fibres , & divlfee ^ communemeTit 
vers Ton collet en plufieurs fouclies qui poullent des paqucts 
de feuilles , & ks tiges qui portent ies fleurs ; ces tiges font 
, folitaircs fur chaque fouche , hautes de trois a cinq 
pouces , quelquefois nues, mais plus ordinairement chargees 
ou deux paircs de feuilles fort petites , etroites & 
ies : Ies feuilles radicales font ovales-oblongues , lege- 
it obtufes & retrecies vers leur bafe; eiles font glabres, 
t a peine un pouce de longueur fur deux lignes de largeur, 
Les fleurs font petites , rougeatres , & difpofees en un petit 
rymbe terminal ou quelquefois en deux ou trois efpeces 
'. verticiiles un peu ecartes ; les etamines font plus longues 
le la corollc. Cette plante croit dans Ies montagnes du 
lauphine , T^ ; fa racine eft anti-fpafmodique , carminative 



</<? /a tige la plupart aiUes 
pinnatifdes. 



Feuilles radicales, 

feuilles inferieures de la tigj 

6c point decoupees. 



Toutes Ies feuilles 



XIV. Feuilles radicales, 

•-fimples , ir point dcccupees. 

Tige fleurie ayant a fa bafe 

des feuilles fimples; 

fleurs hermaphrodites. 

X V. '^ 



540. 



(359) 

XV. T'tge purie ay ant a [a hafe des fetiUks fimpks ; 

feurs hermaphrcdites. 
Valerianc des jardins. Valeriana liortenjis. 

Valeriana hortenfis , phu folio olujatyi Diojcoridis, Tourncf. 

13a. 
Valeriana phu. Lin. Sp. 45. 
Sa tlge eft haute de trois ou quatre pleds, line, cylindrique, 
creufe & un peu branchue; ks feuilles radicales font petiolees, 
ovales-oblongues , les unes tout-a-fait finiples , & les autres 
;iyant une couple de pinnules a leur bafe ; les ftulUcs (upe- 
rieures de la tige font ailees, compofees de folioles lanceolees, 
pointues & un peu decurrentes : les fleurs font blanclies ou 
rougeatres, & difpofees au fommet de la tige & des rameaux, 
en panicule peu etalee. Cette plante cioit en Alface, % : on 
ja cultlve dans les parterres ; fa racine eft anti-rpafmodique , 
diuretique, emmenagogue & cephalique. 

XVI. Auame faiillc fimple a la bafe de la tlge purie ; 

feurs vnlfexuelles. 
Vaierlane dioTque. Valeriana didica. Lin. Sp. 4^. 
Vnlmana palufris, minor. Tournef. 132. 
racine eft odorante. Si. poufte tate'raleraent qnelques 
garnis de feuilles fimples, ovales-oblongues, lifles , & 
portmrur de longs petioles; fa tige eft haute d'un pied ou 
un peu plus, droite , prefque fimple , mcnue , icuillee & 
' "Ife; fes feuilles font ailecs ou profondement pinna- 
, & Icur foliole tcrminale eft plus grande que les autres r 
2urs font purpurines ou blanchatres , & difpofees au 
ct de la plante en une panicule compofee & un peu 
; elles ne font qu'impartaitement unifcxuclles , felon 
s Haller. On trouve cette plante daas les marais. '3p 



XVIT. Tcutcs les feuilles de la plante ailees cupimatifids 

Valerianc officinale. Valeriana officinalis. Lin. Sp. 45. 

Valeriana Hyhefiris . major. Tourncf. 132. 

.fl. Valeriana J[}'li'eJIrts, major alrera folio kddo. Ihid. 

Sa tige eft haute de trois a cinq pieds ^ prefque fimple 



(960) 

eufe , cannelee & un peu veTue ; Ccs feuilles font toutcS 

[ees, & kurs folioles font pointues, legerement velues , Sc 

uentees en leurs bords : Ics fleurs font rougeatres, tenninales, 

& di/pofees comme celles des efpeces precedentes. La variete /3 

-emarquabie par fes feuilles lulfantes & d'un vert fonce 

lOJratre. On trouve cette plante dans les bois & les lieux 

lides, Tff; elle paffe pour anti-epileptique, anti-hlfterique, 

fudorifique, diuretlque & i 



XVIII. Ti'^e interrompiic dans fa diredion 
plufieurs fois fourchue. 



Tige fourchue ; 
{tmtr\ccs nues 

; par des dents 
caljcinales. 
X I X. 



Tige quadrifide; 
femences couronnees 
ir une aigrette de poils. 



XIX. Tige fourchue ; femences 
des dents calicinalcs. 

Bouquets de fleurs Bouquets de fleurs 

portes fur des peduncuJes portes fur des peduncules 
uniformes , coniques & epaiflis 

(Sc par -rout d'egaie grofleur. vers Icur fomniet. 

XX. XXI. 

XX. Bouquets de fleurs portes fur des pcdunculcs uniformes, 

ir par-tout d'cgale groffeur. 
Valeriane mache. Valeriana locufla. Lin. Sp. 4-7- 

«. Valniantlla an'tnfs , ymcox , hwnilis , ftmine (.omf4^ 
Tourncf. ,j3. 
V, locufla olitoria. Mache potagerc. 
/3. Valerianel/a femine flellato. Tournef. 133. 

V. locufta coronata. MSche couronnce. 
5.. VaUria^dla arvrnfs.fcrotina, altior , fmine turgldiorfi 



(36i) 

K hcufta dentata, MSch* dcntee. 

eT'. Valerianella jemine vmbilicato , nudo , rotunda, ToUrn. 132; 

Valerianel/a Jemine wnliikaio , nudo , ohbngo. Ibid. 133. 

V. loctijla pumih. Mache nainc. 

Sa tige eft haute de cinq a dix pouccs, greic , foible, cyfin- 

drique, un peu cannelee , feuillee , communtment tres-glahre , 

& fe divife par biturcations divergentcsi fes Ftuilles font alon- 

, prefque linealres «Sc entieres ou dentees : fes fleurs (ont 

fort petites, de couleur blanche ou rougeatre , & ramaflces 

r petlts bouquets au fommet de la plante. La variete a fc 

lingue par fon fruit fimple & comprime : on la cultive 

nj. les jardins , & Ton mange fes jeunes feuillcs en falade 

pendant Thiver & dans le carenie. La variete (h a fon fruit 

nne par fix dents. Celui de la variete y n'eft couronne 

que par trois dents. Enfin la variete S' eft: remarquable par 

fes femences nues & ombiliquees ; fes feuilles inferieures font 

dentees , & les fuperieures font tres-decoupees & lineaires* 

Ces plantes croiffcnt dans les lieux cultives , les vignes, & 

fur le bord des champs. 



XXL Bouquets de ficurs portes fi 


rdesp 


duncules coniques 




ir cpaiSis vers 


leur fcmmet. 


Valoriane h 


^rlftee. Valeriana ec 


linata. 


Lin. Sp. 47. 


Vakmnella cornucopioldes. 


echinata. Tournef. .33. 


Sa tige eft 


piufieurs fois fourchue, & 


garnie de feullles 


fefl^iles, lancec 


lees, dentees «3c u 


uC;: 


dfl^es a leur bafe. 


Ses fleurs font blanchatres & reg 


& fes fruits font 


charges de trc 


Is dcfnts, dont une 


recourl 


ee & plus grande 
dans les cha.nps 


queries autre 
des provinces 


. On trouve cette 


piante 


meridionales. © 






XXIL Tige 


quadrifde ; fcmen 


'■es ecu 


cnnees par une 




aigrette 


le poils 




Valeriane n 


ixte. Valeriana mi 


Kta. LI 


. Sp. 48. 


VaUrianeila Jemine umbUkato , hirjuto 


, minore. Tournef. 


Sa tige ne 


s'eieve que juf^u'a 


fix 01 


huit pouces , & 



•940. K^ ^ivife, prefque des fa bafe, en quatre rameaux qui fe 
jbifurquent enfuite chacun une feule fois ; fes feuilies infe- 
; font bipinnatifides. Cette plante croit dans les champs 
■evinces meridionales. O 






tifides 



Corolle prefque plane 
roue; trois fligmatcs feffile 

Corolle infundibulifor 
campanulee; ftyle fermine 
flrgmate fimple ou bifide. . 



Corolle prefque plane & en roue y tms 

pgmaus feffiles. 

Viorne. Viburnum, 

Les fleurs de Viorne font difpofees en maniere d'ombcllc , 

fur des peduncules rameux ; elles font compofees d'un calicc 

tres-petit & a cinq dents , d'une corolle quinquefide plus 

ou molns reguliere & legerement campanulee ou prcfq^e 

plane , de cinq etamines & de trois rtigniates. Le fruit e^ 

une bale arrondie , comprimee & monofperme. 

ANALYSE. 



'P43. IT- FeuUks dentees en Icurs borJs f r'ldies en-dc^us, 

Vihurnum matth, Tourrief. 607. 

Viburnum iantnna. Lin. Sp. 3 g-j-. 
ArbrifTeau de quatre a fix pieds , rameux , & dont I'ecorce 
dit% jeunes pouHes eft comme farineufe ; fes feuilles font op- 
pofees , petlolees , afTez larges , ovales , denticulees , blan- 
chatres & cotonneufes en-deflbus. Ses flleurs font blanches , 
terminent les rameaux , & font difpofees en maniere d'onibelle 
fur des pcduncules cotonneiix ; il leur fuccede des baies , 
d'abord verdatres , rouges enfuke, & enfin de Qouleur noire 
lorfqu'elies font mures. On trouve cet arbriffeau dans leS 
hales & ies bois , F? J ^es feuilles & fes baies paffent pour 
rafraicluffantes & aftringentes. 

[I. Feuilles tres-entihcs , lifes ir luifantcs cn-de(fus. 
Viorne lauriforme. Viburnum lauriforme. [ Laurier-tin ]. 
Tinus 1 , 2, /, Chifj, Tourhef. 607. 
Viburnum tinus, Lin. Sp. 385. 
Arbriffeau de deux ou trois pieds, rameux, & dont Ics 
?unes poufTes font quarrees &. fouvent rougeatres ; fes feuilles 
'■ " ' --• ----^ perfiftantes , 

"; garnics en- 

i peu rougeatres , aupoiees en maniere n ombclle, & durcnc 
fort long -temps. On trouve cet arbriffeau dans les lieux 
pierreux & couverts des provinces meridionales > fy ; on le 
cuitive dans les jardlns pour fa bcaute. 

IV. Feuilles a trois ou cinq lobes; petioles glanduleux, 
Viorne lobee. Viburnum lob atum. [Obier]. 
Ojyulus ruellii. Tournef. 607. 
Viburnum opulus. Lin. Sp. 384.. 
Arbriffeau de quatre a cinq pieds , rameux , 6c dont le 
bois eft blanc & fragile ; fes feuilles f.nt oppofees , pttiolees , 
glabres & ordinalrcment a trois lobes un peu pointus & 
dentes. Ses fieurs font blanches, tcrminales, <5c difpofees 
en manitred'ombelie j les fleurs de la circonfercnce de i'ombelle 



(364) 

-fait planes , irregulici js 
; cet arbriffeau dans !es 
bois & ies haies , f? ; on en cultive dans les jardins une 
variete , dont Ies fleurs font ramalTees en boule &: prefque 
toutes fleriies : elle eft connue fous le nom de rofe de 
Guddre. 



Corelle infundibiiliforme , 'c 
camvaimlee ; fiyle tennit 
par unjhgmate Simple, 
bifde. 



Calice fimple ; fleurs a cinq 



double ; fleurs a quatrc 



Calke fimple ; fieiirs a cinq it amines, 
Chevre-feuille. Caprifolium. 



1 elles font compofees d'un calke a cinq dents 
petit, d'une corolle tubulee, quinquehdc 

& plus ou moins irreguliere , de cinq etamines , & d'un flyic 

fimple : le fruit eft une baie polyfperm^. 
ANALYSE. 



difpofees plus de deux 
enfemble. 




p4 5 • ^^' ^^iiill<!^ du fomnwt conn^es ir per f dices, 

Chevre - feuille i.t% jardlns Caprifolhim hortenfe. 
Caprijotium i/a/icum.TourncL 608, 
Lonicera caprifoliim, Lin. Sp. z^6. 
Arbrifleau grimpant, dont les tiges font cylindriques, IIlTes 
feuiilecs & s'entortillent faciiement autour des arbres de foi 
ifinage ; fcs rameaux font greles , verdatres & fiexibles ; fe 
feuilles font oppofees , felTiles , ovales , la plupart obtufes 



tres-entieres , glabres & d'un vert-glauque en-deilbus : 

; ie fommet des tiges font 
; chacune en une* feule feuille arrondie & pcrfolieo : les 



deux ou trois couples pla^ 



fleurs font grandes, fort belles, d'une odeur fuave , 
en dehors & difpofees en bouquet terminal, conipofe d'un 
ou deux verticilles feuilles ou colletes. Ce qui diftlngue cette 
efpece de chevre-feuille toufours vert , dont fes verticilles de 
fleurs font lout-a-fait nus. On trouve cet arbrifleau dans les 
haies & les vignes des provinces meridionalcs , b 5 "" lecultive 
dans les jardins pour la beaute & Todeur delicicufe de fes 
fleurs : il a les memes vertus que le fuivant. 

1 1 J. Toutcs les feuilles litres ir point per f dices, 
Chevre-feuille des bois. Caprifollum Sylvaticum. 
Ciiprifolium germanicmn. Tournef. 608. 
Lonicera ptrclymenum. Lin. Sp. 247. 
Cet arbrlfl"eau reflTcmble beaucoup au precedent , mais fcS 
feuilles font toutes libres , pointucs , &: jamais perfoliees ; 
fes fleurs font grandes, terminalcs &. d'une odcur agreable: 
leur corolle a un tube fort long; elle efl: rougeatre en-dehors, 
jaunatre a fon entree , & prefque lablee en fon limbe : il cd 
conimun dans les bois & les haies , F? ; fes fleurs & fes baies 
font diuretiques , its feuilles font vulneraires & deterfives, <Sc 
I'eau diflillee de fes fleurs efl ophtalmique. 

IV. Fleurs axillaires ir geminces fur chaque pe dune ale. 



'leurs rouges 
purpurlnes , 
ns exterieurement. 



V. FleuTS llanchcs ir fo'mt rouges extcneurement. 


Un feul ovaire 


Un ovaire 


par couple de Heurs; 


pour chaque Heurj 


bale d'un bleu noiraire. 


baie rougeatre. 


V I. 


V I I. 


V I. Vn feul owire par couple de purs ; bale d'un 


blcu-noirdtre. 


Chcvre-feuUIe bleuatre. CaprifoUwn c^rukwn. 


Chamaferajus montana, fru^u fwgulari , cmuko, Tournef. 


609. 


Lonktra mrulen. Lin. Sp. 349. 


ArbrifTeaii de trois ou quatre pieds , rameux & dont I'ecorcc 


efld'un jaune-rougeatre ; fes feuilles font oppofees , ovales, 


tres-entieres, emouflees aleur fommet , un peu fermes, 


glabres dans leur parfait devcfoppement & portees fur de 


courts petioles; Ics fleurs font blanches , geminees fur chaque 



ovaire & foutenucs par diti peduncules fort courts ; clles Tont 
t prefque regulieres & remplacces par une bale ovale & bieuatre. 
^ irbriffeau croit en Provence, h 



nil. Feuilles glabres. 

Chevre-feulHe des Pyrene'es. Caprifolium Pyrendicum, 
^yb/lfum Pyremkum. Tournef. 609. 
Lonlcrra Pyrenaica. Lin. Sp. zi^'i. 
ArbrifTeau de trois pieds a peu-pres , branchu , ^ 
ecorce eft grlfatre & le bois caflant ; ^ts feuilles font op 
Ctes, {H-efque feffiles, oblongues, un peu elargies vers I 
fommet , d'un vert glauquc & vcinees en-dcflbus : ffs H' 
font blanches, prefque rcgulieres, & out une pctiie boli 



T^rt 



:. Feuillcs vdues. 

Chevre-feuille des builTons. Capri folium dumetorum, 

ChamaceraJ'us dumetorum , frudu gemno ruhro. Tournef. 
609. 

Lonicera xylojltum. Lfn. Sp. 248. 
Arbrlfleau de fixpieds, droit, branchu , dont le bols efl 

grife ou cendree; fcs feuillcs font oppofecs , petiolees, ovalcs- 
obiongues , pointucs , molles , d'un vert bianchatre , pubef- 
& prcfque cotonneiifes en-deflbus; fes fleurs font 
petltes , blanches, & difpofees deux enfemble fur le meme 
peduricule : il Icur fuccede deux bales rouges, reinplles d'un 
"nier & defagreable. On trouve cet arbriffeau dans lc« 
montagneux & couveris, dans les hales. }j 



X. Fleurs rouges ou purpurines , au mains c 


«Ma.ran.,.. 


Feuilles plus larges 

dans leur part'ie moyenne 

qu'aUbare; 

. bales rougeatrcs. 

X I. 


X 


lus larges 

r bafe 

artle moyenne; 

I I. 



XI. Feuillcs plus larges dans leur panic vwycnnc qua 
leur bafe ; bales rcugeatres, 
Chevrc-feuiUe des Alpes. Caprifoliwn Alpimim, 

Channxcerafus Alpina , fru£lu gemlno rubro , duohis funilit 
Lonicera alpigena. Lin. Sp. 248. 
ArbriiTeau de trois pieds , dont le bols eft caflant , & Ics 
rameaux un pen epais & feuilles ; fes feuilles font oppofees , 
petiolees, fort grandcs, ovales-lanceolecs, pointues, legerement 
veiucs en leurs bords dans leur jeunefle, & un peu luifantcs 
en-deffous: fes fleurs font geniinees , labiees , jaunatres inte- 
'" - d purpurines en-dehors; il leur fuccede deux 



(368) 
ales reunies & rougeatres. On trouve cet arLriffeau dans 
;s iieux couverts & montigneux de I'Aiface & de la Pro- 
ence , F? ; Tcs bales font emetiqucs. 

CII. Feuillcs fills Urges a leur bafe que dans leiir paytk 
mcyenne ; bales iwir aires. 
Chevre-feuille rofe. Caprifolium rofeum. 

Chamacerajus Alpina , fmdu nigra ganino, Tournef. 6o<)i 
Lonkera nigra. Lin. Sp. 247. 
ArbrKTeau de quatre a fix pieds , dont les rameaux font 
affez droits, feuifles & plians; fes feuilles font ovales, pointues, 
prefque en coeur a leur bafe, tres-entieres, glabres , partagees 
par line ncrvure blanche, & portees fur de courts petioles: 
fes fieurs font deux a deux fur chaque peduncule , garnies 
■ me d'une bradee fineaire , & d'une couleur rofe fort 
ble : il leur fuccede deux baies noiratres & diftinfles. 
rouve cet arbriileau dans les montagnes de la Pro- 

• b 



Calke douhic ; fieurs a quatre et amines. 

Linnee boreale. Linncea houalis. Lin. Sp. 880. 
Campanula ferpyllifolia. Tournef. 112. 

Scs tiges font longues de huit a dix pouces , perfiftantes , 
tres-greles ,legcrement vclues rameufes, fcuillees & couchees 
fur la terre ; fes feuilles font petites , arrondies , garnies de 
quelques dentelures , petiolees , oppofees & un pcu velues r 
fes flcurs font blanches ou rougeatres, &: geminecs fur chaque 
peduncule; elles font compofces de deux calices , dont un 
eft diphyle & inferieur a I'ovaire , & i'autre fuperieur a a 
cinq divifions; d'une corolle campanulee , a cinq dccoupures 
obtufes (Sc un peu inegales , de quatre etamincs , & d" 
ftylc fimpfe : ie fruit eft une bale seche & trifperme. U« 
trouve ce fous-arbriffeau dans Ics Iieux pierrcux & couverts 
des provinces meridionalcs. fj 



(369) 
P47* Feuilles mlees & a foibles dentees ou tnuhtfides. 
Sureau. S&mhucus. 



Les fleurs de Sureau ont beaucoup 
des Viornes ; elles font compofees d'l 

\ dents, d'une corolle en roue ou legereni 
i cinq decoupures obtufes, de cinq etamii 
fligmates feffiles. Le fruit eft une baie trifpei 

ANALYSE. 

Fleurs difpofees Fieurs 



?pp°"/ 






Fleurs difpofees 
Tige ligneufe , 



III, 



II. Tige ligneufe s'elevant au-dela dequatre picds, 
Sureau commun. Sambucus vulgaris. 

Sambucus fru£lu. in umbella nigro, ToUrnef. CqC, 
(h. Sambucus fruclu in umhella viridi. Ibid. 
Samhucus nigra. Lin. Sp. 385. [a, ^]. 
Arbrifleau de dix a quinze picds , dont le bois eft caflant 
<Sc les rameaux creux ou pleins de moelle ; fes feuilles font 
oppofees , ailees avec une impaire , & compofees de cinq ou 
fept folioles ovales-Ianceolees , pointues & dentees en fcie. 
Ses fleurs font blanches , odorantes , petites , nombreufcs , 
:rniinales & difpofees en maniere d'ombelie fur dcs pedun- 
ufes particuliers rameux ; il Jeur fuccede dts baies d'abord 
rouges & cnfuite noiratres lorfqu'elles font mures. Cat ar- 
briffeau eft commun dans les haies & k^ teneins un peu 
Tome III, A a 



(370) 
■^ . 7 humides , T? ; <"es feuilles & fes fleurs font refolutlves , ant'>= 
>^/' ervlipelateufes «Sc diaphoretiques : fa feconde. ecorce eft pui- 
rative & hydragogue , & fes bales font anti-dyfenteriques. 

III. Ti^e herbacee ne sekvant que jvfqu'a twis pieds. 

Sureaunain. Sambucus humilis. [Yeble]. 

Samhcus humilis five ehulus. Tournef. 606. 
Sambucus ebulus. Lin. Sp. 385. 

Sa tige eft droite , un peu rameufe , verte , cannele'e , pleine 
de moelle, fcuUlee, & perit tous les ans ; ^cs feullles font 
oppofees , ailees , & compofees de fept ou neuf folioles plus 
iongues & plus etroites que celles de I'efpece precedente, 
& pareillement dentees en fcie : fes fleurs font blanches & 
difpofees en ombelle terminale. On trouve cette plante fur 
le bord des chemins & des fofles humides , % ; f^ racine , 
fon ecorce moyenne &; fes feuilles font purgatives & anti- 
hydropiques : 'a I'exterieur, fes fieurs & fes feullles font 
refolutives &: anti-oedemateufes. 



\^ Fkurs difpofees en grappe cvak. 

Sureau a grappes. Sambucus racemofa. Lin. Sp. 386. 
Sambucus racemofa, rubra. Tournef. 606. 

Arbrifteau de cinq a huit pieds , &: aftez femblable au 
lireau commun par fon port ; fes feuilies font oppofees , 
ilees & compofees de cinq ou fept folioles lanceolees & 
lentees en fcie : les fuperieures font quelquefois fimplenient 
ernees. Scs fleurs font terminales , difpofees en grappes prefque 
iroites, & remplacees par des baies de couleur rouge. On 
rouve cet arbrift"eau en Alface & en Provence dans les licu« 



048. Feullles venkillies , & plus de deux a chaqus 

Rubiacees. 

Les fleurs des Plantes rubiacees font petites , quelquefojs 

incomplcttes , & ont co ' " ''^''^^ 

& quadritidc; quatre 



5)4S- 



fommet. Le fruit eft compofe de deux femences > 
capfules rapprochees & prefquc reunics; ces pfantes en 
font remarquables par leurs fcuiiles dlfpofees par v 
ou par des llipules oppofees <Sc intermediaires : hs 
de la plupart donnent une telnturc rouge. 
4 N A L y S £. 



^^^^ ^ Vanceolees. 

""^^^ ) Calice a quatre dents ou prefquc 

Cnuf cj^i 

P50. C/7/ke compofe de deux feuilles lanciolks, 

^ Croifette. Crucianella, 

Les fleurs de Croifette font ordinairement difpofees en 
pi terminal; leur corolle eft infundibuliforme, & fon tube 






ANALYSE. 



reffcn 



:. Fleurs en epl grele , non interrompu , ir embriquS 
iticailles referrees centre fon axe. 
Craifette a epi. Cruciamlla fpicata. 

a. Rubeola angufiiore folio. Tournef. 130. 
Cruc'mnelk angujUjolia^ Lin. Sp. i 57. 
/S. Rubeola latiore folio. Tournef. 130. 

Cruciamlla Ltifolia. Lin. Sp. 158. 
y. Rubeola fupina , JpicS. longiffwuu Tournef. 130. 
Crucianella rnon/peliaca. Lin. Sp. 158. 
Sa tige efl rameufe, difFufe, feulllee, rude en fes angles, 
droite ou couchee dans fa partie inferieure, & s'eleve jufqu'a 
un pied; fcs feulHes font plus courtes que les entre-noeuds, 
pointues & verticlllees au nombrc de quatre a fix : les. ep.s 
font Picks, longs de deux a quatre pouces, & agreablement 
panaches de vert & de bianc La plante a fe diRingue par 
tomes fes feuilles etroltes, lineaircs & aigues. La feconde (h 
a f^s feuilles un peu plus elargles , <Sc les infericures font 
ou lanceolees. La troifieme y a fa tige plus couchee 
;s deux autres. On trouve ces plantes dans les heux 
j & incultes des provinces meridionalcs. O 



I. Fleurs cppofees , & ne formant que des epis laches < 

intcrrcmpus , dojit les ccailles [ont tres-cuvertes. 

Croifette maritime. Crucianella markima. Lin. Sp. l')^ 



Ses tiges font dures, ligneufes , perfiflantes , un peu cpu- 
chees, & longues de fix a dix pouces; ks feuilles iont 
quaternees , lanceolees , rudes & pointues : fes Acurs ^ 



peu rougeatres en-dehors : leur corolle 
■ ' :haci ■ """" '"' 

plan 



cinq divlfions, terminees chacune par une 
nuable. On trouve cette plante dans ies 



provinces 



meridionales. h 



(373) 

^ ^ I. C Fruit couronne par les denw 

Calice a quatre dents ou<^ . 95^ 

prefque ml f Fruit nu & point couronne. 

^^ ^^ 9^"^ 

P52. Fruh couronne par les dents du calice. 

Sherard des champs. Sherardia aryenfis. Lin. Sp. 
14^. 

Aparinejupina, pvmila , flore carulco. TourneC i 14.. 
Ses tiges font longues de cinq a fix pouces, plus ou moins 
droitcs, rameufes, feuillees , tres-grcles , & rudes en leurs 
angles; fes feuilles font lanceolees, tres-aigues, verticillees 
quatre a fix a chaque noeud, & heriflees de poils roides r 
fes incurs font bleuatres ou purpurines, terminales & ramaflees 
en ombelle, garnie d'une colleretie en etoife. On trouve 
cette plante dans les champs. 

^^j. C Coroilc tubulee <Sc infundihu- 

rv ., j^ • . . lilfornie ; fruit fee q?4. 

Hint rat if point couronne. < ^ ^ ^ 

^P^^ 

9 5 4- Corolle tuhulee & mfimdihuliforme ; fruh fee. 

A(|:)erule. Afperula, 
Les, fleurs d'AfperuIe ne different de ceJIes dss caillc 
ue par Icur corolle, dont la forme reflemble a celle a un 
" . Le fruit eft compofc de deux femences globuleufcs. 

ANALYSE. 







Tous les verticil fes 
au moins les fupericu 
compofe's de moins 



554- 



(374) 

Tous Us venicilles compofh de fix feuilles , , 




GaUum arvenje, fion caruleo. Tournef. 115. 
Sa tree eft haute de fix a neuf pouces , feuillee , plus ou 
loins lilTe & rameufe ; fes feuilles font linealres, un peu 
mouflfees a leur fommet , & au nombre de iix ou de huit 
lar verticilies : fes fleiirs font terminales , feffiles , ramaliees 
k: envlronnees de feuilles floraies ciliees & difpofees en 
toiles. On trouve cette plante dans les champs. © 

If. Fleurs blanches. 

Afperule odorante. AJperula odorata. Lin. Sp. 150- 



Aparine /atlfelia, humilior . tnontana. Tournef. n 
es font hautes de fix a fept pouces, fimpl", 



ifTes. 



de lix a fept pouces, limpies, i-"» 

anguleufes; fes feuilles font ovaiej- 

Keokes, un peu cmees en leurs bords , & au nombre dc 

lit par verticilies. Les fuperieures font plus grandes que les 

ferieures : les fleurs font blanches , pedunculees , termi- 

les, «Sc remplacees par des fruits un peu vekis. O" "°";; 

plante dans les bois & les lieux couverts , %^ >«J 

verte & a deml fanee , a une odeuf agreable ; elle ch 

raire , tonlque & emnienagogue. 



herb, 




(375) 

554* V» ^^^'^-^ ^^^ P^^^^^^ ^" ^^^ '"^^''^^ '^'^^^^-^ ^^ ^"^ "'^''^'<^' 

fuperieure de la t'lge , etr cites ir lineahes, 
Afperule rubeole. Afperula rubeola. 

Rubeola vulgaris , quadnfolia Uvis , forihus purpurajcentihut 
[ir allisj. Tournef. 130. 
tt, Afperula cynanchka, l.in. Sp. 151. 
/S. Ajpenda tindoria. Ibid. 150. 
y. Afperula Pyrendtca, Ibid. 151. 

Je ne connois aucun caraflere conftant qui puifle fervir 
i diflinguer fans erreur les plantes ct, (h,y. J'al eu beaucoup 
I'occafions d'obferver la premiere , & je i'ai trouvee , fcloa 
les circonftances locales , tantot avec les caraderes qu'on 
.li attribue , <5c tantot avec ceux de la feconde (h. La def- 
rlption de G. Bauhin fProdr. 146 , n." VI 1 1 J j ne 
I'apprend rien de particulier fur ia troifieme y. 

Les tiges de la plante que j'ai obfervee , font menues , 
,n peu dures, rameufes , anguleufes <Sc fculllees ; dans Ics 
lieux fees <Sc montagneux , elles font couchccs &. longues de 
cinq a huit pouces ; dans les lieux fcrtiles & cultives, elles 
font aflez droires , & s'elevent jufqu'a an pied & dcmi : fes 
feuiiles font etroltes , lineaires, glabrcs, fimplcment oppofees 
dans le voifmage des flcurs , ordlnalrement quaternees a la 
plupart des verticilles , & quelquefois fix a fix felon leS 
* rconftances que je viens de citer. Lts fleurs font petites, 
rminales, de couleur rougeatre ou quelquefois blanches, 
<X trifides ou quadrifides. On trouve cctte plante fur Ics 
collincs arides & dans les prcs lees , % ; elle eft un peu 
' ' " fquinancie. 

VL Pre (que tomes les feuiiles ovalcs ou lanceolees , b" 
point lineaires. 



(37«) 

VII. Touted les feuilUs pointues if a tro'is nervurcs. 
Afpe'rule a trols nerfs. Afperula trinetyia. 

Cruciata Aljnna . latifotia , lavis. Tournef. 1 1 j, 
AJperula laurina. Lin. Sp. 150. 
Ses tiges font droites , ranieufes , & s'elevent, jufqu'a un 
pied ; ^ts feuilles font toutes quaternees , larges , ovales- 
lanceolees , pointues , chargees de quelques poils en-deflbus , 
& marquees de trois nervures difpofees comme celles des 
plantains. Les fleurs font blanches, terminales &: fafciculees 
ou verticillees ; les unes font hermaphrodites, & les autres 
males ou fteriles. Cette plante croit dans les environs de 
Montpellier. % 

VIII. Laphipart i/es feuilles ohtufes , ir point iiervenfes. 
Afperule liffe. Afperula Icevigata. Lin. Mant. 3^' 

Crudata hftanica , ktifolia , glabra , fort alho, Tournef. 
.15. 
Ses tiges font hautes de fix pouces , menues, feuillees , 
jmeufes & un peu difFufes ; fes feuilles font petites , toutes 
quaternees, ovales, la [plupart obtufes , liffes , <k legerement 
accrochantes ou rudes en leurs bords. Ses fleurs font blanches, 
fort petites, pedunculees & terminales. On trouve cette 
plante dans les environs de Montpellier. % 



95 y _^Corolle campanulce ; fruit pilpeux ou Jitccident. 
Garance des Ttinmriers. Ruhia Tindorum, Lin. Sp. 



Rulia Tihvlorum , fatii'a. Tournef. 114. 

Rubia fylvtfris . Motifs effulan a. Ibid. 
Sa raclne eft longue , rampante, & poufTe plufieurs tlgeS 
hautes de deux ou trois pieds , rameufes, feuillees, & don 
ies an.:les font herifles de dents crochues ; fes feuiHes lont 
verticiilets au nombre dc quatre a fix, ovales, pointues , 
& garnies en Jeurs bords & en Icur nervure pofterieure, a 



(377) 
Qr<r, dents dures, crocliues & blanchatres. Ses fleurs Com petiteS, 
y^^* jaunatres , & naiffent fur des peduncules rameux , difpofes 
dans les aiffelles des feuilles faperleures ; il leur fuccede des 
bales noiratres. On trouve cette plante dans les provinces 
meridionaies , T/J ; fa racine donne une teinture rouge tres- 
employee ; elle eft aftrmgente , diuretique , aperitive & 
emmenagogue. 



Fleurs terminales ; ellcs naiffent 
^dans les ailTelles des feuilles fupe- 
eures, & au fommet des tires 
u'elies terminent tres-dlftinde- 
ient 957 

Fleurs laterales; elles naifTetiC 

ins la plus grande partie de la 

>ngueur des tiges, fans malgre 

f cela les terminer 958 



F/eurs terminales. 
Caillelah. Galium, 

Les fleurs de Caillelait font petites , difpofees en panicule 
quelquefois alongee en matiere d'epi , &: compofees d'une 
" ; plane , ordinairement a quatre divifions , de quatre 
les, & d'un ftylc legerement bifide. Le fruit eft com- 
pofe de deux feraences globuleufes. 

ANALYSE. 



rougeatrcs ou jaunatres. 
X J V. 



(378) 

Verticilles de quatre feuillei 



I. Feuilles a pcu-pres egales f a trcis 
Caillelait nerveux. GaUum nervofum. 


Cruclata ereda. anguflifolla , glabra. Va 

Galium horeak, Lin. Sp. .56. 

;S. Galium rubioUes. Ibid. .52. 

Satige eftdroite, menue, glabre , un p 

igles, feuiKee, rameufe, & s'elcve jufqu'a u 

s feuilfes font quaternecs , lanccolees , d'u 



glabres , riides en leurs bords , & remarquables par 
fes fleurs font blanches &: difpofees en par 
il icur fuccede des fruits un peu velus. La vari 
que par ks fruits glabres. On trouve cette [ 

dans les pres montagneux. % 



V. Feuilles inegales ir a une feule nervure, 

Caillelait Aes marais. Galium paluflre. Lin. Sp. 153' 

Crucinta palujlris , alba. Tournef. 115, 

Sa tige eft grelc, filifornie, anguleufe, un peu rude en ki 

ngles, feuillee, rameufe, (Sc haute d\in pied a peu-pres ; 

ks feuilles font petites , inegales cntr'elles , un peu obtufes, 

kies a leur bafe, <Sc communement quaternecs: fes tleurs 

pedunculees , fort petites & de coulcur blanche, t'n 

ve cette plante dans les marais, % 




!P57- 



( 379) 
VI. Verticiltes ccmpvfes de cinq a fept ftuilles. 




VII. Feuilles d'line cculeur glfluquc renu 
Caillelait glauque. Galium glaucum. Lin. Sp. 156. 

Gallium JaxatUf. glauco folio. Tournef. nj. 

/J. Galium foUis Hnearibus , Julcatis], remrjum fcabris , pediceUls 

capillaril'us. Ger. Prov. 226. 

Ses tiges font ilffes , greles , anguleufes , rougeatres a leurs 

articulations , tres-rameufes , dlfFufes , un peu couchees dans 

leur panic inferieure , & s'elevent prefque jufqu'a un pied 

6c demi ; fes feuilles font lineaires, communement au nombre 

de fix a chaque verticille , & de couleur giauque , particu- 

lierement en-deffous; elles ont environ fix lignes de longueur, 

& font a peine larges d'un tiers de ligne. Leur fommct eft 

' charge d'une pointe tres-petite : les fleurs font pedunculees & 

, de couleur blanche. On trouve cette plante enProvence. % 

VIII. FeuiiUs vcrdatres f point de couleur glauque. 



X. Feuilles aigues ir point cmou^ees, 

Caillelait couche. Galium fupinum. 

Gallium allum . fupinum, multicauk. Mapp. Alfat. 1 
Gallium faxatik mmmum , fupinum it pumilum, Toui 

0. Aparine paluftris , miner. Parifienfs . fore So. Ibid. 1 
Galium uliginofum, Lin. Sp. 153. 



fur ia terre ; k% feuilles font lanceolecs-hi 



(380) 

petltes, ruJeS ou accrochantes en leurs bords , d'line roIJ r 
remarquable , & ordinairement fix ou fept a chaque verticil:-. 
'^eurs font blanches, pedunculees (Sc fort petltes. On 

: cette plante dans les lieux arides & pierreux. La 

e (h croit dans les lieux humides. 'JP 



X. Feuilles emaufees a leur fcmmet. 

Caillelalt de roche. Galium faxatik. Lin. Sp. 154. 

Gallium Jaxatile , Jupinum , molliore folio. JufT. ad. ^Ji^t 
P-^92. t. 15. 

Ses tiges font nombreufes , tres-garnies de feuilles , & 
longues a peine de fix pouces ; fes feuilles font oblongues , 
retrecies vers leur bafe , fans pointe aigue a leur fommet, 
moins roides que celles de I'efpece precedente, & au nomhre 
de fix a chaque verticille ; ks fleurs font blanches & portees 
fur de courts peduncules. Cette plante a ete obfervee en 
Dauphlne par M. de Villars. 



{- 



illes compops de huh feuille 



Tige quadrangulaire. Tige cylindriqui 

XII. XIII. 



CI I. Tige quadrangulaire. 

Caillelalt blanc Galium album. 

Gallium album vulgnre. Tournef, 11 J. 
Galium molaigo, Lin. Sp. 155. 
Ses tiges font foibles, lifTes, quarrees, noueufes , TameufeS 
c s'elevent jufqu'a deux ou trois plcds ; fes 'feuilles font 
vales - oblongues , glabres , tres -ouvertes , chargees dune 
etite pointe a leur fommet, & au nombrede huit a la P]"R^^^ 
cs verticilles ; fes fleurs font blanches , pedunculees & O"- 
lofecs en une panlcule oblongue & tres - ramifiee. <^^"5 
.[ante eft commune le long des haies & fur le bord des pfes 
& &t% chemins humides , T/: j fa racine teint en rouge ; eiie 
eft defllcative & aftringente. 



(38i) 
Xllf. Tigc cylindrique. 

Caillelait des bois. Galium fylvaticum. Lin. Sp. icj. 

C allium montamm , latifolium , ramojum, Tournef. 1 1 j. 

Ses tiges font hautes de deux pieds , liflTes , fans angles 

remarquables , rougeatres a leurs articulations <Sc tres-rameufes i 



fes feuiiles font larges-lanceolees , plus grandes que celles de 
Tefpece precedente , d'un vert prefque glauque, un peu rudes 
en leurs bords (Sc en leur nervure, & au nonibre de huii aux 



nferieurs ; les flei 
& portees fur des peduncules capillairesi Cette 
It en Alface & en Dauphine. % 



XIV. Fleurs rougeatres cu jaunatres. 


Fruits glabres; tiges liffes 

& point accrochantes. 

X V. 


Fruits heriffes; tiges rudes 
XVIII. 


XV. Fruits glabres ; tiges lijfes iy -point acerochantcs. 


Fleurs jauncs. 1 Fleurs rouge?. 
XVI. 1 XVII. 



XVI. Fleurs jauncs. 

Caillelait jaunc. Galium lute wn. Tournef. 115. 
Galium verum. Lin. Sp. 155. 

Ses tiges fontgreles, quarrees, rameufes, un peu couchees 
[ans leur parrie inferieure & s'elevent jufqu'a un pied & demi; 
es rameaux f^euris font fort courts ; fes feuiiles font etroites , 
ineaires , pointues , lilies , partagees par un fillon , fouvent 
reflechics pendant la floraifon, & au nombrede fix ou de huit 
a la plupart des verticillcs : les fleurs font petites , portees 



ules <5c ramaflees en grappe droite , 
, , On trouve cette plant ' ' 
le long des haies & fur les bords des chetnin 



ngee prefque en epi. On trouve cette plante dans les pres , 
' ' ' ' -:; elle ell 



?57- cephaiique', anti-eV.leptique , anii-fparmodique & anti-hyil 
fique : fes fommites fleurles font aifement caiUer le la.t. 



XVII. Fleurs rouges. 

Caillelait rouge. Galium rubrum. Lin. Sp. 156.' 
Gallium ruhro fort. Cluf. Hift. II , p. i^J- 

Ses tlges font greles , anguleufes , tres-rameufes & hautes 
d'un pied ou un peu plus ; fes feuiiles font longues , lineaires , 
etroltes, Vertcs & au nombre de cinq ou fix par verticiile. 
Ses fleurs font petites, terminales «Sc^portecs l;;5jJ^^^?V,'"^^ 

de la Provence. 



plante fur les collines fteriles 



XVIII. Fruits half's; tigcs mdes t accrochantes, 
Caillelait Parifien. Galium Parifienfe. Lin. Sp. IJZ- 



Ses tiges font hautes de fix 

ingulaires , 

feuiiles font un peu elroites, Uneaires, poinmc., —-- 

particullerement en leurs bords , & verticillees fix ou lept 

■ chaque noeud. Ses fleurs font petites , pedunculees « 

ougeatres. On trouve cette plante dans Ics lieux Iteriles t^ 



Fleurs lateraks. 
Valance. Valantia. 

,'en different que par \i difpofidon de leurs "eurs M- 
ne terminent point les tiges , mais font toutes axiHaires 
difpofecs par bouquetslateraux. On trouve fouvent des Heurs 
males ou itcriks parnii les fleurs hermaphrodites. 



^58. 



(585) 
ANALYSE. 



1. Verticilks compofh de c'uiq feuilles ou d ax ant age. 



Fleurs blanches; tiges rudes ir accrochantes 
en leurs angles. 



plus longs que ics feuilles ; 

toutes les fleurs 

hermaphrodites. 



muns , plus longs que les feuilles ; 
toutes les fieurs hermaphrodites. 
Valance grateron. Valantia aparine. 
Aparine vulgaris. Tournef. i i ^. 
/3. Ayarinc vulgaris . Jtmine minori. Ibid. 

Galium aparine. Lin. Sp. i 57. [a , /S/, 
y. Aparine femine Itxvi. Tournef. 114.. 
Calium fpurium. Lin. Sp. 154., 
Ses liges font foibles, quarrees, rameufes, feuillees dans 
)ute leur longueur , herifTees en leurs angles de petires dents 
es-accrochantes , & s'elevent depuis un pied jufqu'a trois ; 
fes feuiJIes font longues, lanceolees-Jineaires , vertlciilees fix 
chaque noeud, terminees par une petite pointe 
particuliere, & garnies en leurs bords & en leur nervurc 



(384) 

jflerieure, de peutes dents rudes & crocKues. Ses fleurs 
nt tres-petites , blanches , & nalffent lateralement fur des 
"duncules tres-divifes & alonges en rameaux ; il leur fuccede 
:s fruits herlflts & portes fur des peduncules alors refiechis 
I bas. La variete /& fe diftingue par fes fruits tres-peths 
legerement velus. La variete y eft remarquable par fcs 
..uits entierement glabres. On trouve cette plante dans les 
haies ,|les champs & les lieux incuhes, Q ; elle palTe pour 
' ' '[ve & un peu fudorifique. 

IV* Pedimcules commims , a peine aujfi longs que Us 
feuillcs ; des jkurs males ir des purs 
hermaphrodites. 
Valance triflore. Valaritia triflora. 

Aparine Jemine coriandri Jaaharati. Tourncf, n^. 
Valandn aparine, Lin. Sp. ii{-9i. 
Ses tiges font longues d'un pied , greles, foibles, feulllees 
dans toute leur longueur, & garnies en ieurs angles de pejites 
dents , crochues conune celles de Tefpece precedente ; les 
feuilles font prefque lineaires, un peu rerrecies vers leur bale , 
rudes & comme dentees en Ieurs bords , & fix enfemble a 
chaque verticille. Les fleurs font ai^ombre de trois li^ 
chaquc peduncule; les deux laterales Unt trifides , n^'^^j 
pedunculees : celle du milieu eft hermai)hrodIte , quadnftde 
& fans peduncule propre ; ies fruits font legerement heriHes. 
^ trouve cette plante dans les champs des provinces 
meridionales. 

V. Fleurs jaimdtres ; tiges non accrochantes. 

Valance des rochers. Valantia rupeftris. 



Sqs tiges font greles , fort petites , plu 



; droites 



& feuillees dans toute leur longueur ; fes feuilles font peutes. 
■ • es , lanceolees & difpofees au nombre de fix a la plupa" 

erticilles. Ses fleurs font jaunatres , axiHalres & prdque 
feffiles; il leur fuccede des fruits un peu herifles. Cette piante 

en Provence dans les lieux pierreux & fur li-'S vitu 
murs. G 

^ • vT. 



5,58. 



VI. Vewcilles compofes 


de quatre feuilles. 


Peduncules fimples, 

& charges 

d'une ou deux flcurs. 

V I I. 


Peduncules rameux, 

& charges 

de plus de deux fleurs. 

VIII. 



yil. Peduncules fimplcs ir charges d'une on d 
Valance dts murs. Vcdantia muralis. Lin. Sp. 
quadrifolia , venicillata. Tournef. a 



. 86. 



font quaternees , petit 
1 ieu ' " 



petiole a ieur bale, vertes & tres-glabrcs : It 

t courts , axillaires , fimpIes & portent c< 

deux fleurs d'un vert-jaunatre , dont une cfl ftc 

& i'autre quadrifide cSt fertile. On trouvc f.i 

Provence parmi les rothcrs & fur los murs. n 



VIII. Peduncules rameux f charges de plus de deuxfieurs. 
Valance croifette. Valantia cruciata. Lin. Sp. 1491. 

Crucmta hkjuta, Tournef. 1 1 j, 

Ses tfges font longues d'un pled ou environ, foihleS, 

quarrees , tres-velues , ordinairemcnt fimpks & feuiilecs dans 

toute Ieur fongucur ; fes tcuilles font quaternees , ovales , 

values , feffiles & marquees de trois ncrvures ; fes fleurs 

font petites , d'un jaure-verdatre , toutes quadrifides & dif- 

s par bouquets peduncules , comniunement plus courts 

es feuilles ; ces bouquets font au nombre de quairc ou 

)ar verticiUe & garn?s chacun dc dtux bradees tres-pcritcs- 

rouve cctte plantc le long dts haies &. fur le bord des 

ns , %; fon odeur ell afftz forte ; elie eft aibingcnte 



^5P' 






etatnineS. , 
de fix e 



o 5 1 . Lhn^e de la coroUe ent'ier & termini en lanpiette. 

Ariftoloche. Ariftolochia. 

Les fleurs d'AridoIoche ont une corolle tubulee , ventru 

a fa bafe, & remarqiiable par Ton Iinibe termine en languette 

feurs etamines font compofees de fix antheres felTiIes, portec 

fur le %Ie, un peu au-defTous du ftigmate qui eft a fi 

divifions, Le fruit eft une capfule a fix loges & polyfperme. 

ANALYSE. 



Aiffelles dcs feullks 
pluriflores. 



AiiJ}llcs des feuillcs unipi 



II. FeuiUes prefque fejfdcs ; racine rondc. 

Arlftoloche ronde. Arifiolochia rotunda. Lin. Sp. l^(>^* 
Artflohckia rotunda , fort tx purpura mgro, Tourn. i6zi 

Ses tiges fpnt foibles , anguleufes , feuillees , & s'elevcnt 
jufqua unpicd & demi; fcs feuilles font alterneS; touted 



(387) 
^6 1. Pi'e%e reffiles , cordiformes & un peu obtufes a leur fommet » 
fes fleurs foat axillaires , folUaires , fort grandes , & leur 
ianguette eft ordlnairement d'un rouge noiratre. Cette plantc 
croit dans les champs & les vignes des provinces meridio- 
nales, 'JP ; fa racine efi: emmenagogue & toniqu 



III. Fcuilles pctioUes 


racine longue. 


Feuilles tres-entieres ; 
racine longue & tres-fimple. 

I V. 


Feuilles denticulees; 

racine tres-divifee 

& fafcicuiee. 

V. 


IV. Feuilles trks-mtmes ; raeine longue f tres-funpk, 
Ariftoloche longue. Anjlolochia longa. Lin. Sp. 1364. 



Ses tiges font ■^ . ^ 
longues d'un a deux pieds ; ^ti feuilles font 
obtufes , petiolees & ahernes : ^t^ fleurs font 
folitaires, longues, <Sc ont leur Ianguette d'une cou 
foncee que celles de I'efpece precedente. On tr 
plante dans les provinces nieridionales. % 



K Feuilles denticulees; racine trcs-divifee ir fafcicuiee, 
Arifloloche fafcicuiee. Arifiolochia fafciculata. 
Arijlolochia pijlolochia Jula. Tournef. 1 6a. 
Arifolodiia pijlobdiia. Lin. Sp. 1 3 <J^. 

Sa racine eft divifee en portions nombreufes , cylindrl'queS, 
& difpofees en faifceau; eile pouffe plufieurs tiges, greles , 
foibles , anguleufes, feujllees, <Sc hautes d'un pied ou un peu 
lus; fes feuilles font petites , petiolees, cordiformes, cre'- 
elees ou denticulees en leurs bords , & d'un vert pale : fes 
eurs font folitaires , jaunatres en leur tube , & unpeu noidtres 
ti leur Ianguette ; les peduncules font prefque auffi longs que 
I corolle. On trouve cette plante en Provence <Sc en Lan- 
guedoc dans Ics lieux incuhes. % 



(3S8) 
^6u VT. Aiffelles ^es f<^mlles pluripres. 

Ari^olodie cUmnite,Ari/lo/ocfiiackinatltis. Lin. Sp. 1364.. 

Ariflolochia clematitis , reda> Tournef. 162. 

Sa tige eft haute de deux pieds, affez droite, mojns foible 

]ue celle des efpeces precedenies , fimple , feuiliee & angu- 

eufe ; it% feuilies font alternes , petioiees , cordiformes , 

^labres, & remarquabfes par des nervures tres - ramjfiees & 

•eticulees dans leur furface inferieure : fes fleurs font d'un 

.aune pale, pedunculees & ramaflees trois a cinq enfemble 

dans les atfTelles des feuilies. On trouve cette plante dans 

eux pierreux , fterlles , &: dans les decombres , ^f? ; ellc 

ulneraire, emmenagogue & deterfive. 



o6x» ( Limbe de la corolle fimple; 

limbe deiacoro/kdlviflijrY'^"';;''' ^"^^rees au fond de la 

point termineen /anguette.h'^^^' 9^3 

\ Limbc de la corolle double; 
letamines inferees fur la corolle. 
f 964. 



^6^. Limbe de la corolle fimple ; et amines inferees aufond 

de la corolle. 

A^ave d'Ameiiqtie. Agave Amemana. Lin. Sp. 
461. 





Ahefolkr 


-oUongum acuhum 


cbfuntr. 


Tourne 


f. ^66. 


dellbus 


feuilies font 
, charnues, 
& tres-du 
& bordees 


radlcales, nom 
lanceolees, ter 
re, concaves er 
de dents epineufe 


breufes 
minees 
-deffus 
s; fa ti 


, fort 
'eeZ 


nrpoiU 
'ne^'hampe 



cylindrique , epailTe , rameufe a fon fommet , chargee d 
grand nonibre de fleurs, & qui s'eleve jufqu'a quinze 
vingt pieds : ki fleurs font d'un jaune verdatre , compofec 



olle cylin 
de fix ( 



faillantes hors de ia corolle, & 



^64. 



(389) 

un (lyTe termine par un fligmatfi iimple. Le fruit tfl un* 
ipfule a trois loges polyfpermes , T? : cette plante originaire 
Amerique , eft maintenant naturalilee dans le Rouffillon & 
Provence. 



I'lmbe de la corolle double ;) 
etamines inferees fur /A 



hiprees fur le hffni dii limbe inttfieur de 

la corolle. 
I maritime. Pancratium maritimum. Lin. Sp. 



Narciftis maritimus. Tournef. 357. 
Sa tige eft une hampe nue, un peu anguleufe d'un cote, 6c 
haute d'un pied ou un pcu plus ; elle porte a Ton fommet cii.q 
ou fix fleurs hldnchcs fort grandes , 6c difpofees en maniere 
d'ombeiie; leur corolle eft divifee dans ia partie fuperleure 
de Ion tube en deux limbes, dont un exterieur eft compofe 
de fix pieces lanceolees & un peu etroites, & I'autre Interieur 
eft moins grand, monophylle, & partage en fix decoupures 
terminees chacune par une eramine longue & faillante. Le 
ftyie eft un peu plus long que les etamines : les feuilles font 
radicales , longues , planes , & larges prefque d'un pouce. 
On trouve cette plante dans les lieux niaritimcs des provinces 
merldionales. 1^ 

Etamines inferees dans le tube de la corolle, 
& point en fon lord. 

INarcilTe. Narcifus. 
Les ffeurs de Narclfl'e font affcz grandes, fort belles, <Sc 
naiftent rcnfcrmees dans un fpathc ; leur corolle eft un tube 
long, cylindrique, & dWife, dans fa partie fupericure, ea 



T,66, 



(39°) 

deux limbeS, ddnt Texterieur eft de fix pieces lanceolees/ 
° "■ ' ■ monophylle , en anncau ou en cloche , & frange 



ou un peu deeoupe en fon bord. Les etamines font au 
nombre de fix, & le %le eft termine par un ftigmate legere- 

ANALYSE. 


Hampe uniflore. 1 Hanipe pluriflore. 
i. 1 IV. 


I. Hampe 


unifwre. 


Limbe interieur trcs-petit , 
& rouge en fon bord. 

I 1. 


Limbe inrerieur fort grand , 
campanule & jaunatre. 


II. Limh interieur tres -petit, en anneau ir roug^ 
en fon herd. 



Narcifle de Poet^. Nnrcijfus poeticus. Lin. Sp. 414. 

Narcifus albus , circuh purpurea. Tournef. 353. 
Sa trge s'eieve un peu au-dela dun pied , &: foutient a 
fon fomniet une belle fleur blanche, dont le limbe exterieur 
eft compofe de fix pieces afTez grandes , ovales , prefque 
obtufes & d'un blanc de lait, & I'interieur forme un anneau 
•cs-court, crenele & d'une couleur purpurine en fon bord; 
■s fcuilles font radicales , enfiformes , verles , liflcs , prefque 
uffi longues que la lige , c^ larges de pres de deux ligncs- 
)n trouve cette plante dans les pres des provinces meri- 
dionales. % 

Limbe interieur fon grand , campanule ^r jaunatre* 
ircilTe fauvage. Narciffus fylveflris, 

A. Narajus fylveflrU palltdus , calice luteo. Tournef. 35^, 

Narcijfus }feudo-narcijfus, Lin. Sp. 4.14. 
^. N&rcijfus allms, tuho luteo. Tournef. 3S<J. 

Naixifus hicolor. Lin. Sp. ^15. 
tige eft haute prefque d'un pied; & porte a fon 



^66, 



(390 

fommet une fleur fort grande , & remarquablc par le \\mh4 
interieur de fa corolie, qui eft auffi graml que I'exterleur 
campanule , legerement frange en Ton bord & de couleur 
jaunatre ; le limbe ejcterieur eft compofe de fix pieces ian- 
ceolees d un jaune pale dans ia plante a, & de couleur 
blanche dans la variete H : fes feuilles font radicalcs , enfi- 
formes, lilfes , & un peu moins longues que la titre. On 
trouve cette plante dans ks bois , % ; elie fleurit de tres- 



Hampe plurijiore. 

FeuUies femi - cyiindriqueS. 



Feuilles plajies. 
NardlTe muhiflore. Narcijfus multiforus. 

Narcifis medio hteus, copiojofierr, odore gravi. Tourn. 3 54. 
Narcijfus taxetta. Lin. Sp. 4.16. 
On^ peut rapporter a cette cfpece beaucoup dc varietes 
que Ton ne pourroit dlfilnguer que rres-lmparfaiiement , & 
qui! eft inutile de citer ; fa tige s'eleve rarement au-dela 
d un pied , <5c n a communement que huit ou dix pouces 
de hauteur; elle porte a fon fommet fix a dix fleurs , dont 
les peduncules i;..i{lent d'un meme point, & font incgaux 
en longueur. Ccs fleurs font rcmarquables par le limbe interieur 
de leur corolie un peu jaunatre , legtrement campanule , 
tronque , & deux ou trors fois plus court que rexterieur, 
qui eft compofe de fix pieces ordinairement de couleur blanche; 



Ics feuilles 
\ 
les. % 



. rauiLdies, iiues, pianes, un peu moms longues 
& larges de deux lignes ou environ. Cette 
ns les iieux humides & mari times dts provinces 



^' Feuilles femi-eylindriques. 

Narclffe jonqullle. Narcijfus junquilla. Lin. Sp. ^17. 
Narcijfus jmcifoiius , luttus , ttf^nor. Tournef. j 5 5 , 
i&. Narcijfus juncijoiius . oblongo calyce , /metis , major. Ihid 

Sa tige cfl liffe , & s'eleve jufqu'a un pied ; cllc fouticn 



p66.y^ jon rommet troh a fix fTeurs jaunes, dont le tube cfl 
I grcle Sc fort long , & le limbe interieur un pcu campanule 
|& tres-court. Ces fleurs font peiites cSc odorantes ; cellcs 
'de la variete /S ont ie Ilmbe interieur de Icur corolle un 
J peu molns court & d'un jaune rougeatre ; les feuilles font 
jradicales, menues , en alene, prefque cylindriques avec une 
j gouttiere , & reflemblent en quelque nianiere a celles de 
I plufieurs efpeces de jonc. On trouve cette plante fur les 
jcollines en Provence, % ; on la cultive dans Ics parterres, 
ImaJs les Fleurifles font peu de cas de la variete &. 



Plus defix etamines . . , 


C Tige herbacee , 

"\ Tlgeligneufe 


. 968 
. 976 


P^8. 


C Feuilles fimples 


. 969 




/ Feuilles compofees 


. ^7^ 


Feuilles fimpks 


( Corolle a trois dlvifions 
"j Corolle 2 plus de trois di^ 


;. 970 

.ifions. 
971 



Corolle a troh divifions. 
Cabaret d' Europe. Afarum Europo^um. Lin. Sp. 
635. 

Afarum dod. Tournef. 501. 
Sa tige eft une fouche rampante , longue de deux a cinq 
pouces , & qui fe divife , & pouffe a diff^rens intervalles , les 
feuilles & les peduncules dts fleurs ; les feuilles font reni- 
f^rnies , un peu coriaces, vertes «Sc liffes en-deffus, legercment 
velues en-deftbus & en leurs bords , & portees fur des petioles 
Jongs de trois pouces. Les fleurs font petitcs , campanulees , 
trifides , un peu velues en-dehors , d'un rouge noiratre inte- 
rieurement; foutenues par 4e courts pc4uncule§, folitaires 



(393) 

&: fituees a la bafe des fcuilles : dies font compofe'es d'une 

dont le lligmate efl a fix divillons , il leur fuccede une 
capfule coriace, couronnee & a fix logcs polyfpermes. On 

eife efl emenquc, purgative, emmenagogue, anii-hypocon- 
Feuilles fcffiles; plus de dh 



Feiiilles fejfiks ; plus de dix etamines, 
Cytinet hypocifte. Cytinus hypoiifiis, Lin. Gen. 
1232. 

Hyiwcifiis fore lutco, Tournef. cor. ^.tf. 
Sa tige efl haute de trois ou quatre pouccs, epalfTe, fuc- 
culente , rougeatre ou jaunatre , & couverte de petites feuilles 
ou decailles charnucs & commc cmhriquecs. Ses fleurs font 
terminales , compofecs d'une corolle campanulee & quadrifide, 
& de fcize etaniines fefTiles , attachecs fur le ftyle , un peu 
au-deffous du ftigmate; le fruit ell unc 



FeuUles pethlees ; huh ou dix 

Jeulement. 

Dorine. Chryfofplemum. 

Les fleurs de Dorine ont une corolle a quatre ou cinq 

decoupures obtufes ou arrondies, huit ou dix etamines tres- 

courtes , & deux llyles un peu divergens. Le fruit efl une 

capfule a deux comes.., uniloculaire , bivalve & polyfperme. 

ANALYSE. 



(39+) 
^/j. !• Feiiilles cppofees. 

Donne a feullles oppofees. Chryjofplenium oppqfitifolhtm, 
Lin. Sp. 569, 

Chryjofpltmum foHis amplioribus mrkulath. Tournef. 14^, 
Ses tiges font menues , hautcs de trois ou quatre pouces , 
feui'lees & iin peu rameufes; fes feuiHes font oppofees, 
petiolees, arrondies «Sc un peu crenelees en leur contour. 
Ses flours font faunatres , portees^ fur de tres-courts pedun- 
uies <Sc garnies de bracflees a leur bafe'. On trouve cette 
>lante dans 'les terreins humidcs & couverts , % \ eile eft 



I^« Feiiilles alterncs. 

Dorine a feuUIes alternes. ChryfofpUniwn alternifoUum. 
Lin. Sp. 569. 

Chryfojpknium foliis pedkuUs ollongU Infidemilus, Tournef. 
146. 

Cette efpcce reffemble beaucoup a la precedente ; fes tiges 
(ont hautes de quatre ou cinq pouces , menues , feuillees 

. peu rameufes a leur fommet; fes feullles font alternes , 
petiolees, arrondies, reniformes, crenelees & chargees de 
quelques poils courts : les inferieures font portees fur de 
longs petioles. Les fleurs font jaunatres , un peu ramalTees 
-■■ '■'mmet de la plante tSc comma pofees fur les feuilles. 
■ouve cette efpece en Alface. % 



974^* V Feullles oppofee 

Feuilles compofee 

Feuilles alternes. . . 93 » —^I 

Feuilles oppojees. 
Adoxe mofcatelline. Adoxa mofchatellinn. Lin. Sp. 
527. 

Mojchatelina folds fumaria bulhoja. Tournef. 15^. 

Sa tige eft haute de trois a cinq pouces, herbacee^ menucf 



(395) 
fimple, (5c diargee d'une ou deux paires de feuHles; elle 
porte a Ton fommct quatre ou cinq fleurs feffilcs , ramafleeS 
en une petite tete , d'une couleur pale ou herbeufe. CcS 
fleurs ont un calice bifide felon M. Linne, ou trifide felon 
M. de Haller, une corollc a quatre ou cinq divifions , huit 
ou dix etamines & quatre ou cinq ftyles. Le fruit eft une 
bale a quatre ou cinq logcs monofpermcs ; les feuilles font 
petiolees, deux ou trois fois ternees , a foiioles incifecs, 
lobees , tendres , & d'un vert un peu glauque- On trouve 
cette plante dans les haies & les lieux couverts, %; eile a 
une odeur de mufc. 



5?/^. Tz^e ligneiife, 

^ Airelle. Vaccinium. 

Tipofees d'un calice 

corolle campanulee 

grelot , dont les bords font a quatre ou cinq dents , 

t etamines inferees fur le receptacle , &: d'un ftyle 

fimple. Le fruit eft une bale umbiliquee, quadriloculaire & 

polyfperme. 

ANA LY S E. 

droite. Tige couchee <Si rampante. 



<- 



Airelle myrtille. Vaccinium myrt'iUus. Lin. Sp. 498. 

Vitis idaafoliis oblongis crenatis , fruilu nigrUanie. Tourn, 

Sa tige eft glabre, verdatre, anguleufe, rameufe, & s'eleve 

''"""'" pied & denii ; fes feuilles font alternes , ovales , 

peu nerveufes , legerenient denizes en leurs bords, 

porieej fur des petiole? ires -courts; fes ileurs font en 



jufqu'a 
giabres, 



(596) 

^J^' grelot, d'un bfanc un peu rougeatre, & font remplacees par 
des baies d'un bleu noiratre dans leur maturite. On trouve 
ce rotis-arbriiTeau dans les bols & les lleux couverts , f? ; fes 
baics font aftringentes & anil-dyfenteriques : leur fuc teint en 



bleu 



V. Feuilles ponduces en-ilepus ir perjiflantes. 
Airelle poncluee. Vaccinium pundatum. 

Vitis idaa foils juhrotundis , urn irtnatis . itccis ruko, 

J^.ccl.iu,n rl^s 1.1c.. Un. Sp. soo. 
Scs tiges font hautes d'un pied, cylindriques & rameufes; 
s feuilles fontovalcs, dures, lilTes , poncluees en-deflbus, 
: entiercs ou garnics de quelques denteiures peu fen fib les : 
fes tleurs font rougeatrcs , & difpofees au fommet des ti"es 
ites grappes penchees ; ii leur fuccede des baics rouges 
leur niaturlte. On rrouve cette efpece en Alface & en 
Dauphine dans Ics bois- f? 

V. Feuilles veinees en-c/efous , ir point perfiftantcs. 
Airelle fangeufe. Vacdniam ul'iginofum. Lin. Sp. 499. 

Vuis Idaa magna quihjdam , five myrrillus grandis. Tourn, 

Sa tigeefl haute d'un a deux pleds , rameufe & feulllee dans 
fa partie fuperieure ; fes feuilles font ovales, obtufcs, lid'es, 
glabres dans leur parfait developpement , veinees, & un peu 
blanchatres cn-delfous : fes fleurs font blanches , queiquetols 
i\x couleur de rofe , & ont leur corolle ovale, a quaire 
nq dents refiechics en-dehors ; il leur fuccede des baieS 
trcs dans leur maturite. On trouve ce fous-arbriircau 
dans les lleux fangeux & humidcs. F? 



'^y6. 



(397) 

T/ge couchce b* rampante, 
leberge. Vacchiium oxicoccos. Lin. Sp. joo. 
7ccusfive vaccmia falujlris. Tournet 655. 
Ses^ tiges font^tres-menues, filiformcs, rameufes, fouvent 
'ees fur la terre ; ^q% 
„ , quelquefois pointues, 
moms contradees en leurs borcis , vertes en-dcfTus &: 
xts en-dcffous : fes fleurs font rouges, profondement 
quadrifides , non polypetales , a decoupures pointues , & 
portees fur de longs peduncules ; il leur fuccede des bales 
rouges dans Icur maturlte. On trouve cette efpece dans les 
humides & marecageux. fj 



977' 

CcroUe polypetale 


C Cinq petales ou moins.. 97S 
^ Six petaFcs ou plus... 1090 


978. 

Cinqpetaks ou moms. . 


V Cinq etamines ou moins. 979 
^ Six etamines ou plus. 1069 


979' 

Cinq etamines ou inoins 


^ Cinq p^tales 980 

^ Moins de cinq petales. io6z 



Semences nues & 



J Semences contenues dans une 
Lbaic ou dans une capfule. 1059 



(398) 
'^8 I. Sentences niies & geminies, 

Ombelli feres. 
Lcs P'antes Ombelliferes portent des fleurs en rofe, com- 

aufTi longues ou pius longues que la corolfe , & de deux 
flyles courts plus ou moins perfiftans ; ces fleurs , dans ie 
plus grand nombre , ont vine dirpofition particuliere tres- 
remarquable : elles font foutenues par des peduncules qui 
partent tous d'un point coinmun, divergent comme les rayons 
d'un parafol, & forment ce qu'on nomme une cmbelle. 
Voyez les principes , n," jj/. Dans quelques plantes de 
cctte divifion , les fleurs ont un calice propre , mais dans la 
plupart , elles en manquent entlerement. Le fruit efl conftam- 
ment compofe de deux femences nues , reunies avant leur 
maturitc, mais qui a ce terme fe feparent, & ne font alors 
foutenues que par un filet qui s'insere dans la partie fupe- 
ricure de leur furface interne ; les tiges font ordinairenient 
creufes, & Jes feuilfes toujours alternes, & communement 
engainees ou amplexicaules. 

ANALYSE. 



Fleurs felTiIes 



i non dlfpofees 
ceptacle coram 
de paillettes. 



Fleurs Jejfiles & dijpojees fur un receptacle commun , 

garni de paillettes, 
^ Panicaut. Eryngium. 

Les Panicauts reffemblent un peu aux chardons par leur 
port, aux fcabieufes par la difpofition de leurs fleurs, &; 
aux plantes ombelliferes par leur frudlfi cation. Leurs fleurs 
font ramafTees fur un receptacle convexe ou conique, & 
entourees par un calice commun, prefque toujours epineux : 
elles font compofees d'un calice propre dc cinq pieces , de 
cinq petales oblongs, de cinq etamines & de deux llyles. Lc 
fruit fc divife en deux femences j||k & oblongues. 



(399) 
ANALYSE. 




II. Feuilles infc. 



pliffees, 
epincufes. 
arin. Eryngium imritlmum. Lin. Sp. 337. 

ryllndrique, epalfle , blanchatre, feuillee , ra- 
te d'un pied & demi; fes feuilles inferieures 
, arrondies , larges , nerveufes , blanchatrcs , 
es , un peu decoupees ou lobees , & bordecs 
ufes : les autres font feffiles, courtes , angu- 
fes & legerement trilobees , ies foliolcs du 
font fort larges , angulcufes , epinfeufcs & 



:ort larges , angu 
Tibre de cinq ou fix. Cette p!ant« 
; des provinces meridlonales. ip 






III. Feuilles inft 




982, 



(400) 
IV, Calice commun de cinq a huh foibles ; tetes de jieurS 
ovales. 
Panicaut plane. Erynghmi planum. Lin. Sp. 336. 

Eryngium ktifoHum planum. Tourncf. 327. 
Sa tige eft haute de deux picds , drolte, cylindrique , 
feuiliee & fimple , ou legerement rameufe a Ton fommet; 
fes feulUes inferieures font petiolees , ovales - oblongues , 
obtufcs , planes , vertcs , deniees en leurs bords , & un peu 
en coeur a leur bafe ; Its fuperieures font petltes , feffiles , 
ouelques-unes fimples , & Ics autrcs trifides ou digitees : les 
fleurs font bleuatres , & forment de petites tetes arrondies 
ou ovales; les folioles de leur calice commun font etroites. 
'On trouve cette plante dans les montagnes de la Provence. % 

dice commun de plus de dix folioles ; tetes de purs 

coniques. 

nicaut dcs Afpes. Eryngium Alpinwn. Un, Sp. 33/' 

Eryngium Alpinum . caruleum . capitulls diffad. Tournef. 

3V- , . . 

/S. Eryngium Alpinum , fplnis horridum, dipJacUapituh hngiori, 



Sa tise -a haute d'un pied & demi , drolte, fimple » 
feuiliee: & chargec a fon' fommet d'une a trols tetes de 
fleurs cvlinlriques & fort belles. Ccs tetes fon^ remarquables 
par.lrur calice commun, compofe d'un grand nombre de 
folioles longues, etroites, legerement pinnatifidcs , d'un bleu 
violet mele de vert & de blanc, non epineufe , niais agrea- 
blrmcn^ ciliees dans toute leur longueur ; les fcuiUes de la 
racinc font cordiformes , portees fur de long<; petioles, oC 
-bordees de dents terminees chacune par un filet foible : ceiles 
du milieu de la tige font prefque felTiIes, trilohe^s & ciliees; 
enfin les fuperieures font digltees. La plante /S dlttcre par fa 
ti.e plus epaiffe , plus ferme, blanche & plus rameufe; fts 
feuilles font plus fenfiblement epineufes, <Sc fes tetes de fleurs 
ont leur calice commun compofe de folioles roides iSc piquantes. 
Ces plantcs croifTent dans les montagnes du Dauphine ou 
dies ont etc obfervees par M. de VUlars. % 
' — — yV, 



f4oi) 

de la tige dea^upc'es Jufqu\ 




T. Tige fimple, ir char gee de trois a cinq 

defcurs. 
Panicaut amethyfle. Erynghim amethyfllnum. 

Eryngkm montanum . amfthyflinum. Tourncf. : 
Erjngium bourgati. Gouan. Obf. p. 7, t. 3. 



( Kq"' 






^ eft cylindrique , glahre , 
'un bleu violet dans fa parti 
pied & dcmi; fes feuille 



ua^s , 



font portee 



lur de_ longs petioles, prcfque arrondies , & 
prelque Idiiles d parcillement decoupees. Les tetes de 

etroites & epineufes. On irouve cette plante dans Je rn • 
de MontpellJer. % r ci environs 



^ufe.ir chargee de plus dec 



I'anicaut commun. Eryngium vulgare, Tournef. 327. 

Eryngium campeflre, Lin. Sp. 337. 
_Sa tige eft haute d'un pled ou un peu plus, drofte, cyfln- 
fJncjue, ftnee, bbnchatre, & parnre dans fa moitie fupericurc 



Tacin 



bbnchatre, - 

'eufe, epineufes 
femi-pinnees 



Ices «Sr a foh'olcs decurrcntes. 
leur fommet : fcs tctcs dc 



(4.02) 

petltes , terminales & tres-nombreufes ; les folloles 

iice commun font etroites, roides & epineufes. On 

te plante fur le bord des chemins &. dans les iieux 

incultes' %; Ta racine palTe pour aperitive, diuretiquc, 

' idiUaque. 



nagogue &. aphrodif: 



Feuilles fimples , entieres 
digitees; • 
; ramifie. 



'3- jT r r. \lobees, ou digitees; leur petiole 

Flein^ non difpcfees juf "« ^^.^^ ^^^^^^ ramifie 984 

receptacle comim 

de paillettes < p^^.^j,^^ compofees , plus ou 

Imoins ramifiees , & dont les fo- 
# Holes ne font point difpofees ea 
( digitaiions 991 



P84, 

Feuilles 



r Feuilles palmees ou digitees. 



585. 

Feuilles palmees 



J Fruit non herifle de pointes; 
ffolioles des collerettes partielles 
debordant leur ombcllc. . 9^7 



p8^. Fruit herijje de pointes nomhmijes ; folioles des 
collerettes partielles ne debordant point 
leur ombelle. 
Sanicle omdaale. Sankula qfficindrum. Tournef. 
326. 

Sanicuk Europcca, Lin. Sp* 339. 
Sa tige eft droite , picfque nue, grele, & s'eleve juiqu 



C4-03) 

un pled & demi; fes feuilles font lifTes , luifantes, verte. 
palmees & a tro.s ou anq lobes profbnds, dentes , ZS* 
ou trifides : celles de la rac he font portces /].?^ ^ 
petbfes. Us fleurs font blanches, fLrpeStes & %t ^%"^' 
en ombeliufes giobuleufes ; ks rayons de I'ombelle nnlvlrr (f 
font longs & communement au nombre de rina i 
quatre font trifides^ leur fon...et , & portent c£n tmis' 
ombelfes particles. On trouve cette plante dans les bo"s X 
elle efl tres-vulneraire , aftringente & diterfive. ' 



^Sj, Fmh non /imffi de pointes ; folhles des colkrettes 

partielles debordant leur ombdle. . 

Radiaire. Ajhantia. 

Les Radiaires ont quelquefols leur ombelle fmiple & 

lorfquelle eft conipofee , I'ombelle univerfelle n'a nn'.m 

petit nombre de rayons ; Jes ombelles partlelfes paroifTent 

radiees, kur collerette etant compofee de^olioies /Slian tcs 

colorees & ordinairement tres-nom*rcufes. ' 

ANALYSE. 




r. FeutlUs composes de cinq folicles fin^ples ou bihhecs. 
ir larges de trois lignes ou. davantage, 
Radiaire majeure. Ajhantia major. Lin. Sp. 339. 

Jtranna major, corona florls purpurajcente. Tourncf. 5 14. 

^He^es & d un"' " ^'' "'' font palmees, digitees, dLtls! 
-iliees & d un ver noiratre : celles de la racine font Jaroes 
^ portees fur de longs petioles. U% fleurs font terniin^Ie/ 
)etites & difpofees trente ou quarante par ombellules • L\ 
ombelles paruelles paroiffeni former chacune une belle ti.nr 



(404) 

•adlee , rou&eatre ou, blanchatre : la collerette , qui forme 
eur couronne, eft compofee de qulnze a vingt folloics 
:>oIntues Si a trois nervures. On trouve cettc plante dans 
les montasnes du Dauphine & de I'AIface , If? j fa racine 
eft purgauve. • 

II. Feuilles compofees de fept folioles fimples , dmt la 
largeur ii exude pas me ligne. 
Radialre mineure. Aftrantia minor. Lin. Sp. 34.0. 

Cette efpece eft beaucoup plus petite que la preccdente 
dans toutes ks parties; fes tiges font hautes de huit a dix 
Douces, sreles & prefque nues : fes feuilles font digitees 
& compofees de fept folioles tout-a-fait diftindes, fmiples , 
tres-etroites & dentees. Les fleurs forment des ombellules 
tres-petites, & dont la collerette ne deborde que legerement. 
On trouve cette plante dans les montagncs du Dauphine 
& de la Provence. % 



"9^^* Veurs blanches 9^9 



Feuilles ; 
legerement ( 



- entieres ; 



Feuilles legerement crenelees ; purs blanches. 
Goblet -d'eau cominun. Hydrocolyk vulgaris, 
Lin. Sp. 338. 

Hydrocotyle vulgaris. Tournef. 3z8. 
Scs tiges font greles , rampantes & longues de deux 
cinq pouces ; fes feuilles font orbiculaires , crenelees , vertes 
glabres & portees fur de longs petioles qui s'inserent oa 
fe n^llieu de leur furface inferieure. Les fleurs na.ffent da 
les aiffelles des feuilles , le long des tiges, ou quelqueto.s u 
des hamnes courtes qui partem immediatement de la racine 
elles font fort petites & ramaifees cinq a huit enfemble e 
uneombclle ftmple, glomeruleeou en une tete tres-petite^^^ 
fruit eft comprinie & compofe de deux femences ienT|- 
culaires. On trouve cette plante dans les marais. % 



( 4on 

FeuWes trh-entihes ; fieiirs jaunes. 

Buplevre. Euplevrum. 
Les fleurs de Buplevre ont leiirs petales cntlers & jau- 
atrcs ; Jes ombelles partieiles fl)nl garnies chacune d'une 
collerette de cinq feuilles remarquables par ieur grandeur, & 
Le fruit eft coniprime & charge de ftries 



faillan; 



"I" 

N A L Y S E, 



t-a-f^it ; 



Collerette univ 
de plufieurs folio les; 
feuilles de la tige 
amplexicaules. 



II, Collerette univerfelle nulle ; feuilles de la tjge perfoliees, 
Buplevre percefeuille. Buplevrum perfoliatiim. 

BupUvmm perfoliatum, rotmdifornm , camuum. Toumef. 

310. 

Buplevramperfoliatam, hiig^oUum . amiuum. Ibid. 

BuplevYum rotundifolium. Lin. Sp. 34.Q. 

Sa tige eft rameufe, glabre , & s'eleve jufqu'a un pied & 

demi ; fes feuilles font ovaics , arrondies dans Ieur partie 

inierieure, chargees d'une tres-petite pointe a Ieur fommet, 

glabres, d'un vert glauque , & la plupart percees par la tige; 

les mteneures font fimplement amplexicaules : les colierettes 

partielles font compofees chacune de cinq folioles ovales, 

petite pointe argue. On trouve cette plante dans les champs, 
les terreins fees, O; elle eft vulnerairc & aftringente. 



Colleretts imiverfeHe de plufieurs folioles ; feuilles de 
la tige atnplexicaules, 

"■^ XV ^1 !■■ A 

Tige fimple ; Tige rameufe ; 

5 caulinaires alongees, feuilles caulinaires courtes 

peu cordiformes. & cordiformes. 



I V. Tige fimple ; feuilles caulinaires alongces ir peu 

cordiformes. 
Buplevre a feuilles longues. Buplevrum IcngifoHum, Lrn. 
Sp. 341. 

Buplevrum montnmm , htifoUum, Tournef. 310. 
Sa tige eft feuillee , fimple , & s'eleve un peu au - dela 
d'un pied; fes feuilles font longues, glabres & pointues ; 
\ts inferieures font un peu retrecies en petiole a leur bafe, 
6c routes ies autrcs font amplexicaules : la collerette univer- 
felle eft compofee de trois a cinq feuilles inegales , & la 
partielfe en a cinq ovales , pointues & de la longueur At% 
rayons de Kombellule. Cette plante croit dans Ies montagnes 
du Dauphine & de la Provence. % 

V. Tige rameufe; feuilles caulinaires courtes ir 

ccrSformcs. 
Buplevre anguleux. Buplevrum anguhfum. Lin. Sp. 34^* 
Buplevrum alplnum , angujlifollum , 7najus. Tournef. 3'<^' 
/2. Buplevrum alpinum. aKgufifolium . winus. Ibid. 
Sa tige eft cylindrique , mediocrement garnle de feuifles, 
& s'eleve jufqu'a un pied & demi ; fes feuilles radicales font 
longues , etroites , & particulierement retrecies vers leur 
bafe; celles de la tige font un peu diftantes, cordiformes, 
)ointues & amplexicaules- La collerette univerfelle eft com- 
jofee ^(1 deux ou trois folioles ovales - oblongues, & la 
)articlle en a cinq ou fix difpofees en etoile, & terminees 
:hacunc par unc petite pcinte particuliere. On trouvc cette 
plante en Langu^oc &, 4ftfi5 le RoujTilIon. %. 



ppo, 



Obs. Le buplevrwn ranunculoides de M. Linne eft 

ariete de cette efpece, felon M. de Haller. 



VI. Fet^illes de la tige fcfilcs ou jcmi-amplexicaules. 



monophyllts & en 
VIII. 



Coilerettes partielles 

de plufieurs pieces 

tres-d,ftindes. 

I X. 



VIII. Ccllerettes partielles moncphylles f en baffm. 
Buplevre e'toile. Bupkvrum flellatvm. Lin. Sp. 340. 

BupUvrumfoliis gmnineis , involucro pecuUan odus maraU 

naio,WA\.WM,. n." 77, , t. XV 111. ^ 

Sa tlge eft haute d'un pied, cylindrlque & fouvent fimple; 

i feuilles font iongues , prelque toutes radicales , vertes & 

aminecs : les coliereties partielles font en forme de baffin 

decoupe en fes bords & I'univerfelle elt de trois pieces. Cettc 

plante a etc obfervee en Dauphine par M. de Viilars. % 



IX. Collercttes partielles de plufieurs pieces trcs-dijlindes, 
Tige fimple & prefque nue. I Tlge rameufe &. feuillee. 



^ige fimple & prefque nue, 
Buplevre des tochers. Bupkvrum petmum. Lin. Sp. 34c 

Seiiumfttraum, hupUvri folio. Pon. BaU. J4.7. 

Sa tige eft haute de fix a huit pouces , cylindriquc, nu 

u chargee dans fa partie fuperieure d'une petite teuille feffile 

troite ^ aigue; fes feuUles radicales font nombieufes, tres 

Cciv 



(4o8) 

3ites , aigues , <& longues de quatre a cinq pcuces : la 

!crctte LinlvciTcIIe eft compofee de cinq folioles etroites & 

inegales, <Sc la partielle en a fix ou huh fort peutes, ne de- 

bordant pas leur ombelle , <Sc entlcftnient diiHn<flcs. Cette 

a ete obfervee en Dauphine par M. de Faujas de 

fond qui m'a cnvoye I'exemplaire dont je me fuis iervi 

pour cette defcription. Tp 



Xr. Tige rameufe ir feuiUee. 



debordant de beaucoup 
X V. 



debvrdant pas leur cmhelle* 



Toutes les ombelles 

compofees & terminales. 

XIII. 



rs ombelles firnples 
Sc latenles. 
X I V. 



?CIII. Tomes les ombelles compofees ir terminales. 
Buplevre fauciilier. Biiplevnim falcatum. Lin. Sp. 34-1' 
BupUvrum folio fubrotmdo . five vulgatiffinmtn. Tournef. 
309. 
/3. Buykvrum folio rigido. Ibid. 

Buflevrum rigidum, Lin. Sp. 342. 
Sa tige eft haute d'un a deux pieds , cynndrique , cannele'e, 
^ure , un pcu flechie en zig-zag & tres-rameufe ; fes feuiHes 
nferieure's font elliptiqucs - lanccolees , retrecies en petiole a 
cur bafe & nerveufcs ; les autres font etroites - lanceolees , 
■olntuei & fouvent courbees en faucille ; les omhellules font 
brt petires ; la collcrctte univerfelie eft oMiipofce d'une a trois 
"oliolcs inegales, & la partielle en a ordinairement cinq petitcs 
& aigues. La varietc ^ a fes fcuilles un pcu plus elargies, 
3lus roides c^ plus nerveufes. On trouve cette efpece dans 
es lieux fees & pierreux ; fa variete crou dans les provinces 
neridionaies. % 



(409) 
XTV. Pbficurs cmkcUes fimples ir lateralcs, 

Buplevre menu. Biiplevrum tenuijjimwn. Lin. Sp. 34,3, 

Bupltvrum anguiiiffimo folio. Tournef. 310. 

Sa tigeefl grele , uii pcu dure , feuillee , haute d'un pled 

c demi , & garnie dans la plus grande panic de fa lonpucur, 

de rameaux alterncs & pen alonges ; fc^ feuiiles font etioitcs , 

itues & prefque llncaires ; les ficurs formcnt des omhel- 

5 extrcmcment petites ; les ombelles qui termincnt la tige 

[cs rameaux font compofecs , & eel les qui font a h hafe 

<fes rameaux font la |51upart fimplcs. La coilerette unlverfelle 

eft formee par quatre ou cinq folioies trcs-courtos & polntues. 

ouve cette plante dans les lieux fees & pierreux. Q 

X V. Collcrettes partielles debcrdant de beaucoup 
leitr ombelle. 



Fleurs dont les pedunculcs 
propres 
r--v—'^ ont plus d'une ligne 

^ V L X V I L 

XVL Ficurs prcjque Jeffdt's $r dont les pcduncules prcpres 
nont pas une ligne de longueur. 
Buplevre joncier. Bupltvrum juncewn. Lin. Sp. 34.3. 

Buvlfvrum m'o'ucris & invokctWs pentai^hyllis , foKIs linea- 
rijulfulatis. Ger. prov. 23 3. t. o, 

Sa tige eft tres-grele , un peu anguleufe , divifee en rameaux 
prefque droits, & s'eleve jufqu'a un pled; Ccs feuilles font 
Imeaires, etroites , argues & chargees de trois nervures tres- 



XVII. Fleurs dent ks pedunciiles propres ont plus d'une 
ligne de longueur. 
Buplevre etale. Buplevrum divar'icatum. 

Bupltvrum anmum minimum , angujlifolium. Tournef. 3 i o. 

Bvplevtum odontites. Lin. Sp. 34.2. 

/3. Buptevrum femi-coinpofjum. Ibid. 

Sa tige eft grele, ftriee, haute de fix a fept pouces, (5c 

garnie de rameaux etales «Sc tres - ouverts ; fes feuilles font 

prefque ilneaires , fongues de erois ou qiiatre pouoes , iar^es 

d'une llgne & demie, pointues & cha^ees de irois nervures 

fines: lea collerettes , (olt univerfelles , fok partielle.s , font 

compofees chacune de cinq folioles longues - lance'otees , 

aigues & a trois nervures : les ombellules font portees fur 

dts pedunciiles ties - inegaux , <Sc forment de belles etoiles 

'tres. ^ La varie'te /3 s'eleve un peu moms ; i'ts, feuilles 

flargles vers feur fomtnet & prefque obtufes avec une 

^ petite pointe ; hs etoiles que forment (ti ombellules font 

» plus petites & implement verdaf" '^- -" -r_i-^ 



les. O 



XVIII. Tige lignevfe. 

Buplevre ligneux. Buplevrwn frutkofum. Lin. Sp. 343- 
Buplevrum frutefcens , Jalicis folio. Tournef. 310. 

Sa tige eft haute de trois pieds, droite, rameufe, cylin- 
drique & d'un rouge noiratre; Ces feuilles font ovales-ob- 
longues, un peu retrecies vers leur bafe, coriaces, liHes , 
<5c traverfees par une nervure longitudinale. Ses fleurs font 
tcrminales & difpofees en ombelle compofee, garnie de col- 
lerette unlverfeile & partielle. On trouve cette efpece dans 
les environs de Marfeille & de Narbonne , F? ; ^« femences 



! Fleurs blanches , ou rougeatres, 
ou verdatres 99^ 
Fleurs fenfiblement de couleur 
jaune ^ °4-4 



(4") 

Fruit ou comprime , ou charge 

Fhms blanches, ou roz/- ^l^^"!" ^'mP ^''^" membraneufes 
"X tres-iaiiiantes. . , ^o? 

Fruit non comprime, & point 
harge d'ailes membrancufcs ; il 
efl; plus ou moins ftrie. . , i 002 

/? Fleurs tres-irregulieres ; les pe- 
Fruit ou comprime , oz^X^^Ies exterieurs font beaucoup plus 

charge de plufmrrs ailes H'^''^^ q"^ ^es auircs 994, 

rnembraneufes iX tres\ 

faillantes. i Fleurs prefque regulieres ; tous 

^les petales font a peu-pres egaux. 
9 

Fleurs tres-irregutie) 

j Fruit plane , elliptique 




5)^5. Fruit entoiiri dim rehord parti culler heriffe de poils 

ou dun bourlet creneli. 

Tordyle. Tordylium. 

Les fleurs de Tordyle font inegulicrcs , fur-tout celles 

de la circonference de^ Tomb^lle , <Sc font remplacees par 

des (emences comprimees , plus ou moins velues , ovales ou 

iies , (Sc garnies d'un rebord. 

ANALYSE. 



in rebord blanc 
& crenele. 



(412) 

. Semences entourees d'lin rehord hlanc if crenelL 
Tordyle officinal. Tordylhim officinale. Lin. Sp. 345. 

Tordylium Narbonenfe , minus. Tournef. 320. 
Sa tige eft droite , velue , rameufe , & haute de Hult a 
lix pouces ; Tes feuilles font ailees , & leurs folloles font 
)vales , incifees & crenelees : fes fleurs font blanches & 
lifpofees en ombelle plane ; il leur fuccede des fruits orbi- 
:ulaires & garnis d'un bourlet. On trouve cette plante dans 
les provinces meridlonales , fur le bord des champs , © ; 
'" racine eft incifive , &. ks femences font diuretiques & 



I. Semences entourees dun rebord rougedtre f tres-velu, 
Tordyle majcur. Tordyl'm. 



Sa tige ell: haute de deux a trois pieds , tres-velue , ftrlee 
& rameufe; {ti feuilles font ailees, & leiir foliolc impaire eft 
beaucoup plus longue que les autres. Lts ffeurs font blanches, 
& les exterieures font rougeatres en-deflbus ; il leur fuccede 
des femences ovoides , comprimees , velues , iSc garnies d'un 
rougeatre. ^ 



^p6. Fruit plane, elliptique & fans rehord pankidier , 
heriffe ni crcnele. 
^ Berce. Heradeum, 

Les fleurs de Bei^e font grandes , tres-irregiiliercs , & 
leurs petales exterieurs font prufondement bifides. Lts colic- 
font caduques, & manquent quelquefois. 
ANALYSE. 



5?p^. 



(413} 

Tige drone, & haute de plus d'un pied, 
Berce branc-urfinc. H crack urn fpJwndy Hum. Lin. Sp. 358, 
Sphondylium vuigare , hirjutum. Tournef. 320. 
/3. Sphondylium hirjutum, foliis angu(lioribus. Ibid. 
J-. Sphondylium alpinum , glahrum. Ibid. 

Sa tige eft haute de trois ou quatre pieds, e'paifTe, cannelt^e, 
cylindrique, crcufe, rameufe , & plus ou moins velue- fes 
feuilles font fort amples, ailees, a pjnnules lobees , & velues 
particulierement en-deffous. La variete (h a k, feuilles un peu 
plus finementdecoupees, & ks fleurs quelquefois d'un blanc 
fale. Cette plante eft commune dans les pres, %; fes feuilles 
paffent pour emollientes ; fa racine & ks femences font inci- 
fives & carminatives. 



n. Tige couchee, cu ne s'elevant pas au-dda d'un pied, 
Berce mineure. Heradewn minimum. 

Hnackum foliis blfdnnatis. folioUs lanccoMs, glahris, cnuk 
proflrato. Viil. Delph. * 



; eft longue de fix a 



glabre, 



cnec ou lerpentante parmi les cailloux ; 
tes, deux fois ailees , & compofees de 
entieres ou un peu confluentes'; les om- 
, , J "i^^"^ ^" nombre de deux , foutenues par 
duncules redreffes , & n'ont que quatre a fix rayons - 
.rs font blanches & irregulicres, c\ iacollerette manqu; 
r-T ^"^IX'' P"^ P'^^^^ ^ ^^^ obfervee en Dauphine par M. 
Clappier, Medecmde Grenoble, & par M. Liettardneveu. % 



^* C Fruit a huit ailcs menibraneu/e: 

fleurs prefque YcQuUeres. ..Y^ ^^illantes 99 £ 

) Fruit comprime, & n'ayant pa: 
Vhuit ailes remarquables. ... 99c 



9^8. Fruit a huh ailes memhraneufes & faillantes. 

Lafer. Laferpitium. 

Les flcurs de Lafer forment communement des onibelfes 
affez grandes & fort garnies, <Sc leurs petales ont un pli qui 
les fau paroitre echancres en coeur; les femences ont chacune 
quatre ailes ou feuillets remarquables qui font une faillie fur 

ANALYSE. 

Feuilles dont les folioies 
font fimples , 

en leurs faords. 



II. Folioies unpeu en cceur ir dentees en leurs bords. 

Lafer a feuilles larges. Laferpitium latifoUuni. Lin. 5p. 
356. 

Laftrptdum foliis latioribus, hhaih. Tournef. 324. 
Sa tige eft glabra, ftriee, rameufc, & s'eleve jufqu'a deux 
pieds ; fes feuilles font amples , divifees en trois parties qui 
foutiennent chacune trois ou cinq folioies, affez larges, ua 
peu fermes , glabres , obliquement en coeur & dentees : les 
fleurs font blanches & difpofees en ombelle terminale fort 
large & tres-ouverte. On trouve cette plante dans les mon- 
tagnes des provinces meridionales. % 



(4^5) 

[I. Fffliclcs lanccclecs f trcs-entihes. 

Lafer de montagne. Laferpkium montanuin. 

LIguJIicum quodjejdiofclnarum. Tournef. 3^3; 
^. LigupcumfvefM^nomanum. a.gu(lifolium. Ibid. 
Lajerphium filer. Lin. Sp. 357. ^a, ^7 
Sa tige eft haute de deux a quatre pieds , cyllndrlque, 
nee & un peu rameufe ; fes feuilles font fort amples , deux ou 
ois fojs ailees, & compofees de foiioles lanceolees entieres 
abres, un peu fermcs , & d'un vert pale : fes fleurs foni 
lanches & difpofees en ombelles larges, terminales & tre - 
garn.es. On trouve cettc plan.e dans les montagnes des pro- 
vinces rieridionales, %; elk eft incifive, carminative, ^'u- 
retique & emmenagogue. ' 



' IV. Feuilles dent les folicles font fourchues ou trifdes^. 
Lafer trifurque. Laferphiim trifurcatwn. 

Lafrphium gallicum. Tournef. 32^. Lin. Sp. 357. 

^. Laferpinum alpmum, extremis hlulis brevher muhifjh, 

Hall.enum.p.44,,n.°;z,Hift.n.'>795. ^ 

Sa tfge eft haute d'un pied & demi , glabra, ftriee & un 

peu rameufe; ^.^ feuilles font extremement ampfes, furcom- 

pofees, & troisou quatre fois ailees: leurs foiioles font 

nombreufes, petitcs , cuneiformes , fa plupart trlfidcs ou 

-•"luefides, pointues en leur.s angles , lift^es , glabres , un 

_ lures & d un vert fence. Les fleurs font blanches & 

^rnjinales; leur ombelle eft tres-garnie <3c un peu ramaftee , 

& les femences, qui leur fuccedent , ont leurs alles tres- 

ondulees & comme frifees. La variete ^ ne differe un- 

quement que par ^^^ proportions de grandeur ; elfe eft 

beaucoup plus pet.te, & fa tige eft quelquefols fimpie <Sc 

prefque nue. On trouve cette plante dans \.. proVinces 

honales, %; elle eft incifive & carminative. 



pas huit ades reinarqiiables.j 



lOOO. Gaine des petioles fort large & ventrue ;^ folioks 
dcs feuilles , larges , fimples ou lobees , & 
dentees en fcie. 
Imperatoire. Imperatoria, 
\ Iniperatoires refTemhlent beaucoup aux Angellques par 
leur port; mais dies en different par leurs fruits comprimes, 
itoures d'un rebord ou feuiilet mince, & charges de trois 
itites flries dans leur milieu. 

Obs. Oneprouve, en feparant les impe'ratoires des feHns , 
des difficultes a peu-pres femblables a celles que prefente la 
reparation des angeiiques d'avec les liveches. 
ANALYSE. 



Rameaux alternes, 
u quelquefols oppofes. 



Rameaux alternes , ou quelqiicfois opposes. 

' ■■■ -^ 

Feuilles , 1 Feuilles , 

dont les folioles dont ics folioles ^ 

font la plupart irilobees. j font fimples & point trilobees. 



II. Feuitlcs, dont les fclicUs fcni la plupart trilcb^es, 
Imperatoire majeure. Jmperatoria inajor. Tournef. 317. 

Imperatoria uftruthtim. Lin. Sp. 371. 

Sa raclne eft afTez grofTe , Un peu noueufe , & pouiTe 

le tige epaifle, cylindrique & haute de deux pieds; fes 

feuilles font petiolees & divifees communement en trois folioles 

larges , trilobees & deniees : I'ombelie des fleurs eft fort 

grande , & pre'' * " - .- 



III. Feuilles , dont les folioles font fimples f point 
trilobees., 
Imperatoire fauvage. Imperatoria fyheflris. 
Imperatorta pratenjis major. Tournef. 3 17. 
Angelica fylvefris. Lin. Sp. 361. 
Sa tige eft haute de trois a cinq pieds, cylindrique, ftrie'e 
&. un peu rameufe; fes feuilles font deux ou trois fois ailecs 
compofees de folioles ovales-lanceolces, & dentees en 
" : leur pctble comn)un forme a fa bafe une gaine ventrue 
rougeatres , 



Les fleurs font blanches 



& difpofees en une ombelle tres-garnie, tres-ample , & fouveni 
fans collerette ; il leur fuccede des femences aplaties <Sc Ramies 
de chaque cote d'une aile ou d'un feuillet tres-mince % 



IV. Ramcaux , la plupart vcrticillcs, 

Impe'ratoirc nodiflore. Imperatoria nodiflora. 

Angelica alpina . ad nodos forida. Tournef. 313. 
Sa tige eft haute de quatre ou cinq pieds, drolte , cylin- 
drique, ires-glabre, & garnie dans fa moitie fuperieure 
de beaucoup de rameaux ires-ouverts , la plupart veitjcilles 

le fommet dc la plante ; ces rameaux fouliennent eux-memes 
es petits ramcaux egalement verticille's , & qui portent 
nbelles composes, nombreufes & trej-peiites : les leuilles 



{font tres-grandes , 
' de folioles ovales 
liires , minces & 
montagnes du Dai 
\jiilars. X 



(418) 

grandes, deux ou t 

' , pointues , 

tres-glabres. 

Dauphine , oil e 



ois fois ternees , compoft'es 
fortement dentees , vcrtcs , 
Cette plante croh dans les 
[e a ete obfervee par M. de 



Gaine des petioles etmte ou mediocre ; femlles , ou 

nay ant que des decoiipurcs Strokes, ou dont les 

folioles font incips profondment. 

Selin. Selinum. 

Les Selins different beaucoup des imperatoires par leur 

port , mais prefque point par leurs fruits ; leurs fleurs font 

regulieres ; la collerette univerfelle eft compofee d'une a 

quinze folioles: les femences font comprimees, elhptiques, 

& charg4es de 1 ' ' ' " ' 



ANALYSE. 



ou d une a quatre pieces ; 

folioles des feuilles 
larges de molns de deux lignes. 



Collerette univerfelle 
de plus de quatre pieces; 

folioles des feuilles 

ayantpUis de deux, lignes 

de largeur. 



J. Tige laitcufe, 

Selin ladefcent. Selinum laBt-fcens. 

TkyfUnttm palaftre. Tournef. 319. 

Selinum palujire, Lin. Sp. 350. 

;3. Thyfelinum Pl'mii. Tournef. 3 1 9. 

Selinum fvlveflre. Lin. Sp. 350. 

Sa tige eft haute de deux ou irols pleds; 



cyllndrlqui 



•^A vdriete f6 a fes feuilJes 



plus amples 
pfufieurs tigi 
fejelieeft 



^eue piante dans les pres humides . 
diuretique & emnienagogue. 



Selin anguleux. X.-//'™//! angulatwn. 

feuUles fuperieures on? leurs folloles plus alo o^ f ^",,,^- 
/ compolees; les fleurs font blanches , repullere. If- "^ 
au fcn^n^et de la tige &'des rameau; , des Tn^f^-lU ^rf"' 

aux InvL'n 'h"p' ""^^ P'^"^*^ ^^"^ ^^^ ^ols de Saint- P^ 



IV. Mererte tmiverfelle de plus ds quatre pieces' foli^l., 
desfcuillcs ayantplus de deux ligncfd^tj^!;^ 



Feullles d'un vert glauqu, 

& dont les foliofes 

font larges - lanceolees. 



V. Fcuilles d-u 



FcLiIiles 

nond'un vertglauque, 

& dont les folioles 

font cuneiformes & inciTe'es- 

V I. 



glauque, ir dent les folioles fouL 
larges-lanceolees, 
Selin glauque. Selimtm glaucum. 

Oreojdmum apii folio , niajus. Tournef. 3 r 8. 
Athamanta cervarla. Lin. Sp. 353. 
Sa % eft haute de troij ou quatre pieds, ferme, Uk 






& rameufe ; fes feullles font deux , . - .., 

folioles ^randes, lanceolees, pointues, dentees, pinnacihdes, 
> couleur glauque, un peu fermes <Sc veinecs en-deflous. 
Les fleurs font blanches & difpofees en ombelles lerminales. 
)uve cette plante dans les montagnes de la Provence. If? 



ir dont les folioles 




VII. Feuillcs 



Selln perfille. Selimim oreofelinum. 

Oreofdinum apii folio . minus. Tournef. 318. 
Aihamanta oreojeUnum. Lin. Sp. 352. 
Sa t'.ge eft glabra , cylindrlque , rameufe , & haute dc 
eux ou trois pieds ; fes feuiiles font trois fois ailees , & ont 
ies folloIcs cunelformes , inclfees , trifides ou pinnatifides , 
k afTcz fcmblables a celles du perfd : les petioles communs 
& leurs divlfions font un peu plies, & comme brrfes ou 
interrompus dans leur diredion : les fleurs font blanches, oc 
forment des ombelles termlnalcs alTez garnies- On trouve cettc 
plante dans les bois & les Ileux montagneux, % ; fa racme eii 
" ■" e , diutetique & fudorifique. 

VIII. Feuilles deux fois ailees; tige prefque fimpl^ * 
ayant des cannelures hiifantes. 
Selin nolr. Selinam nigrum. 

Dauci tertium genus, Fuchf. p. 2 J 3. 
Stlinum Aupiacum. Jacq. Vind. obf. 220. 
Seliaum jyrenaum, Gouan. obf. 2 , tab. 5. 
Sa tige eft haute d'un pied & dcmi , gl^J " " 

chargee de deux 



feuillcs diftantcs, ^ 



rolioles elargies , part; 
ncifes : ces foiioles foi 
:?n-de(rus , d'une couh 



t d'un feul rameau ; fes feullles radlcafe* 
ngulaire, font deux fois ailees, portecs 
inneles &: prefque luifans , & oni leurs 
en trois lobes cuneiformcs & 



lifil-s 






aleur pale en-deffous , & oi 
•ar une petite polntc blanche 
brme oblongue , & font plus peti 
ne feule fois aiiees. Les flcurs font blanches, reguli 
k forment une ombelle plane , compofee d'une vingtai 
lyons ; les foiioles de Ia,collerette univerfelle font pe 
leurs bord's , & au nombre de huit ou 
eie obfervee dans ie Rouffillon pai 



dTh'l 



Cettt 



M"Goua"n' 
veifeile eft 



L'lndividu vivant, d'apres leque 

bien rendu par la figure qu'a doi 
lluftre Auteur dit que la collerette 



I mon obfervation. 



^ruU nan comprime ^ point)^^^,^^ 

charge d niles membra' ( 

neufes, \ Fruit plus ou^ , 

icrenele, mais pom 
f heriffe, ni velu. . , 



ruit couronne par Ie caVice , 
heriffe de pointes roides , 
fenfiblemeM velu. 



\ Feuill 
'"/ Fcuil! 



*^°4- Feuilles ipineufes. 

Echinophore epineufe. Echinophora fpinofa. Lin.Sp. 
344- 

Echinophora marinma , Jpinofn, Tournef. 65 (J. 
Sa tige eft epaifTe , cannelee , feuillee , haute de huit 
ou neuf pouces, & rameufe dans fa partie fuperieure; fe$ 
D d ii) 



JIOO4. feuilles font alongees , prefque deux foJs ailees, d'un 
blanchatre , & a decoupures etroites , algues & epincL 
Les rieurs font blanches, irregulleres , & difpofees en omb( 
tres-ouvertes ; la collerette univerfelle efl compofee de ( 
folloles afTez longues , & Ja partielle de fix , dont les t 
exteiieures font beaucoup plus grandes que les autrcs : 



terniinees i 



rave 



pomte epin 



meridionales. % 




1005. 

Feuil/es non epineufes . . . 


C^I..H.ennedepoin.soud.g 


'L^^:^::-r-rlJ:: 







^6. 

Fruit hmJfS de pom 
char^ees de poils , . . 



Folioles de la collerette, fimples. 
Folioles de la collerette , mul- 



Folhles de la collerette ,fmples 



Fruits ffmpiement velus , & do 
fcs polls n'ont aucune roldeur 1 
niarquable i oc 



Fruh charge de pointes ou de poils trh-mdes. 

Caucalier. Cmcalis. 

Les Caucaliers ont beaucoup de rapport avec Jcs Carottv ' 

3nt fouvent fleriles : la coikTeuf " ''lorfquXlirexiib , ^ 
ompofc'e d'une a cinq folioles non decoupees & membr 
cufcs en Icurs bords ; les pointes font eparfes, ou quelqiK 
ois dlfpoftes par rangees fur les coles dcs femences. 



ANALYSE. 


Omhclle univcrllllc, 
conipofee dc cinq rayons 


Ombelle univerfelloounulle, 

ou compofee 

de moins dc cinq rayons. 

I V, 


I. Ombelle wiiverfelle , compofce dc cinq rayons 


Fleurs extcrieures 

& ayant chacune un pc'tale 

extremement grand , 

& fendu en deux. 


Fieurs routes fort petites, 

les exrerleures 

legerement irregulleres , 

<Sc leurs petales 

un peu en coeur. 

I I I. 



tres-'megulVeres , b" ayant chacune 
un petale extremement grand ir fcndii ' 

Caucalier grandiflore. Caucalis grandifcra. Lin. Sp. 346. 
Caucalis arvenfs , tchinata , magm fiore, Tournef. 32}- 

Sa trge efl haut 
feuilles font deux f 
pale (Sc Icgeremeni 

leurs petalcs fort petit 
circonference ont chacune un petale bihde, long dt 

lignes , & qui fait paroitre rombclle radl 

' L collerette font sechcs &: blanchatres en 
femences font heriffees de poi 



■tiquc & € 



leurs bords 

^^ 1^^...... .-..^ .-ngues. On t, 

ies champs , O ; elle paffe pour apeii 
'nagogue. 



celles de ia 
dc quat,^ 
foHoles dc 



ioo8. 



II. Fleurs t mites fort petite s , les ext^rieiir 
irregidieres , <r lews pitaks un pe. 
Caucaller apre. Caucalis afpera. 

^TournTJog ""'"'' ^"^"'^' ""^'""^ 
^. Daucus fegetum] 



[tr alius]. 



• ir ramofwr. Vail. Parif. 46. 
Tordyllum amhrijcus. Lin. Sp. 346. 
Sa tige efl haute de deux a quatre pieds , ramcufe , grelc, 
re & apre, ou rude au toucher; fes feullles font ailecs, 
leurs folioles font ovales-lanceolees , profondement pinna- 
ides , incifees & denrees : les feuilles fuperieures ont leur 
foliole terminale fort alongee & pointue. Les fleurs font 
rougeat'es ou fimplement blanches , &. forment 
npofees de cinq a dix rayons ; W 
perites , ova les & herlfTees de polls 
ides & quelquefois purpurins. On trouve cette 
les lieux Incultes. 



Om belles fmiples, 

prefque fefliles, 

Jifpofees le long de la t 



Ombelles compofees , 

<5c toutes dillinflement 

pedunculees. 



V. Ombelles Jimples, prefque feffiles, ir dlfpofecs le bug 
de la tige. 
Caucaller nodlflore. CaucaVn nodifiora. 

Daucus anmus. ad nodos fioridus. Tourncf. 308. 

Tordyllum nodofum. Lin. Sp. 346. 

Ses tiges font longues d'un pied ou environ , greles, dures, 

\n peu rudes au toucher, rameufes, &: plus ou moins droites; 

es f'euiJles font allees & compofees de folioles profondement 

pinnatifides, donr les decoupures font etroites & pointues: 



fes fleurs font blanches , petltes , & naifTent a roppofitloU 
des feuilles, ramaflees en une ombelle fm.ple & prefque 
feffile. Les femences font petitcs, ovales & heriffees la plupart 
d'un fcul cote. On trouve cecte plante dans les lieux Lultes 
& fur le bord d^s champs. Q 


VI. OmMes ccmpofees, 
pedun 


& toutes dipndement 
rulees. 


Ombelle univerfelle 

a deux rayons. 

V I J. 


Ombelle univerfelle 

a trois ou quatre rayons. 

VIII. 


VII. Ombelle univerfelle a deux rayons, 
Caucalier nain, Caucalis pumila. 

«. Caucalis rumUa. marhma, Tournef. 3.3. 



) Ger. prov. 



7 mlperfali diphjllo , 2>artiaBus pentaphj'Uis, 

(h, Caucalis an-enfs , echinata, parvo fore & frudu, Tourn, 

323. 

Caucalts kptophylla, Lin. Sp. 34.7. 

Sa tjge eft haute de quatre ou cinq pouces , rameufe , plus 

u moins droite, & chargee de polls rudes , mais tres-courts 

& peu apparens ; fes feuilles font deux fois ailees , «Sc leurs 

folioles font petites & decoupecs tres-menu : I'ombelle eft 

compose de deux rayons courts qui foutienncnt chacun cinq 

a fept fleurs petitcs , aflez regulieres & prefque feffiies. La 

collerette univerfelle eft diphylle , felon M. Gerard, mais 

lue j'ai obferves & qui appartiennent bien deci- 

font herifles de poils roides , lon^ 
. - , . 'les champs & les iieux fabloni 
vinces meridionales. Q 



: entierement : les fruit 



(426) 
verfelle a 

Icrette univerfc'le , 
He ou monophylle; 
; petites & regulieres. 
I X. 



erfeUc nulle c 
ir rcg:u 



onophylk : jleurs peine s 



:alis daucoides, Lin. Sp. 54.6. 
t haute de fept ou huit pouces , 



ufe,diffuf 



ftriee & chargee de quciqi 

vertes & d^coupees tres-menu : ieurs de- 
coupures font etroltcs <5c linealres , & les pinnules inferieures 
. Les fleurs font pctites , 
blanches ou rougeatres , prefque point irregulieres , <Sc naifTent 
latcralement a roppofition des feuilles ; leur ombelle uni- 
verfelle efb trifide , fans collerctte ou garnie feulement d'unc 
foliole etroite. Les ombelles partielles n'ont que trois a fix 
(Ieurs auxquelles fuccedcnt des fruits charges de pointes fort 
grandes & un peu crochues- On trouve cette piante dans les 
lieux marltimes <Sc les champs des provinces meridlonales. O 



X. CoUercttc 



• qua^tre foUolcs ; pi 



Caucalier a feuilles larges. Caucalh latifoha. Lin. Syfl. 
Nat. ^05. 

Cmcalis arvenfis. tchinaia. latifolk. Tournef. 523. 

Sa tigc efl: haute d'un pied, anguleufe, ramcufe, &: chargec 

e quciques poils ecartcs ; fes fbuilies font brges , vertes, 

eux fois ailees, & Ieurs foiioles font ovales & pinnatiftdcs: 

les ombelles font portees fur de longs peduncules qui nailTci^-t 



a roppoHtlon des feuilk^s ; dies ont trols ou quatre rayons, 
& un pared nombre de follofcs pour collerette : hs flours 
one un peu rougeatres en-dehors ; il,leur fuccede dcs fruits 
aliez. gros & heriffes de porntes longues & purpurincs. On 
i^rouve cette plante dans Ics champs & les licux incultes. O 



c 

Jiinp/ement veins ,^)<Joi 

les poils n'ont aucune) 
ur remarquable. C. ' 



verfellcnune. 1022 



a//eretie umverjelk de une a dou^e folhks. 
^ Turbit. Libanotis. 

Les Turb;« ont quelque rapport avec les carottes; leurs 
fleurs font afTez reguJicres , & ferment dcs ombelies bien 
garnies & point concaves : les fruits font oblongs , llrles &. 
legerement velus. 

A N A LY S E. 




'^c-s dc folioics jujqii 



Turbit de men 



Lihanotls mo, 
^, alf^ii folio , m 
^notis, Lin. Sp. 



Bauh. prod, y^. 



J>a tige eft droite , cannelee, plus ou moins glabre , un 
peu nmeufe, cSc s'eleve depuis fix pouces |ufqu'a un pied 
Cc dtm. ou meme davantage , Jorfque la plante eft cultivee; fes 
feu.Hes font grandes , deux fois ailees , & leurs pmnules ou 
prcm.crcs divifions font garnie. jufqua Jcur ba/e , de toiioies 
oblonijues, pinnaUfides & a decoupures po.ntues. Les ficurs 



(4^8) 
blanclies , dirpofees en ombelles denfeS , tres-garnieS 
:onvexes. Cette plante croit dans les montagnes du 



Pinnules des feuilles nues a leur bafe. 
Turhlt velu. Libanotis hirfuta. 

Ligujikum Alpinum. muit'fdo iongoque felio. Tournef. 324^ 
Aihamania Cretenfis, Lin. S^. 352. 
Sa trge eft droite , llriee , puhefcente , peu gamie de feuilles 
dans fa partie fuperieure , & s'eieve jufqu'a un pied ; '^ns, 
feuilles font legerement vefues , trois tois ailees , & leurs fofioles 
font partagees en decoupures planes , eiroites , pointues & 
lineaires : ieur petiole embrafTe la tlge par une gaine un peu 
irge & mcmbraneufe en fes bords ; lombelle univerfelle eft 
ompofee de huit a quinze rayons pubefcens & blanchatres, 
c les folloles de fa collerette , dont le nombre varle d'un a fix, 
font blanchatres en leurs bords. Cette plante croit dans les 
montagnes du Dauphine & de la Provence. % 



Foihles de la collerette, muhijides. 

^ Garotte. Daucus. 

Les fleurs de Carotte font un peu Irrregulieres , &i forment 
dts, ombelles qui deviennent concaves a mefure que le fruit 
fe developpe. La collerette univerfelle eft grande , polyphylle 
& tres-decoupee; les femences font heriflees de polls un peu 
roides. 

ANALYSE. 

Ombelle univerfelle [ Ombellc univerfelle 

de dix a douze rayons : de plus de douze rayons ; 

fruit herifte fruit charge 

de pomtes longues de polls roides , 

&L rougeaires, non rougeatres. 

I. I I. 



uie rayons; fiu 

rougedtres. 

Lin. Sp. 34<^. 
-rif. fe<fl. n . t,b. , 



(4^9) 

I. Ombdle rmhcrfclle de dix , 

hcrife de pointcs longut 

Carotte herifiee. Daucus imtr'u 

Caucalis daucoides , tingltan. 

L ^, ' 

Sa tige ell rameufe , chargee de polls blancs un peu rudes 
k ecartes, & ne s'eleve que jufqu'a un pied; ics feuilles 
font longues , etroites , decoupees tres-menu , a peine deux 
fois ailees , & n'<)nt pas plus d'un pouce de largeur. Les 
fleurs font irregulieres , blanches ou un peu rougeatres , & 
jmbelleuniverfcile, quoiqu'aflez lache, n'a jamais moins 
de huit ou dix rayons , dont les interieurs font beaucoup plus 
:ourts que les autres. Cette plante croit dans les champs d£% 
)rovinces nieridionales. © 

Obs. Les fynonymes de Bauhin , de Columna , de M. 
Gouan & de M. Gerard , rapportes dans le Syfi. veg. de 



la plante 



que je ^ 



IL Ombelle univcrfelle de plus dc douie rayons; fru 
charge de polls roides , non rougedtres. 



plus ou moins grande, 
ais dont les rayons s'inserent 
en un point commun, 

I V. 

JIL Ombelle fort grande, dont les rayons s'inserent 
fur un receptacle commun , charmi 
& hemifpheriqiie, 
Carotte d'Efpagne. Daucus Hifpankus. Gouan. Obf. 
p. 9. 

Daucus Hifpankus, umhdlH maximS, Tournef. 308. 
Daucus Mauriiankus. Lin. Sp. i^'i. 
Cette plante n'efl prefque qu'une varie'te de I'efpece ful- 
ante , mats elle eft plus grande dans loutes fes parties ; fa 





(430) 


tige eft I 


ante de quatre ou cinq 


fes feuille 


s font fort amp}es,lulllin 


a foiioles 


elargies,ova[cs,inciree 


Us Heu, 


font blanches , & for 




es , au centre defqaelle 
rouge , fteriJc & charm 
de Perplgnan. Q 




environs 



V. Ovibclle plus ou nwins grange , m^ry/j- <y<?;iY les rayons 
s inserent en im point commun jimple. 
Carotte commune. Daucus vulgaris, Tournef. 307. 

Pajlinaca tenuifoBa. Jybeftris. Diofcoridls. Bauh. p. 15,. 

Daucuscarora. Lin. Sp. 348. 

Daucus folygamus. Gouan. Ohf. p. 9. 

Daucus gengidium. Lin. Sp. 348. 
Sa tige cfl: haute de deux a quatre pieds , rameufe, un peu 
heriffee de poils courts &. rudes au toucher; fes feullles font 
grandes ,^ iegercment velucs , deux ou trois fois ailecs , &: 
leurs foiioles font partagees en decoupures aflez etroites , 
ipointucs & prefque lineaires ; les fleurs font blanches & 
forment des ombcKes tres-garnies , dont le centre ell fouvcnt 
remarquable par une fleur rouge & fterile : les Aries dcs 
lemences font lierlflecs &: comme cilices. On trouve celte 
plante dans les pres cSc fur le bord des champs ; la variete ^ 
croit dans les provinces meridionales j & I'on' cultive dans 
les jardins , pour I'ufage de la cuifme , une variete que tout 
le monde connoit fuffiflimment , <f ; [t% femences font car- 
minatives & diuretiques. 



[ o 1 2. Fruits glahres , mah couronnes par le calice. 



Les fleurs d'CEnanthe font un peu irregulleres & forment des 
rollcrette 



relies mediocrcmenr garnics : dans quelques efpcc 
c font fefldes & avortent ordinairement. La * 



erfellc eil nullc ou compofee a un petit nomDre de roiioies. 
truits font oblongs , couronnes par le calice & par Ics 
s qui font perfiflans. 




. Omkllc wiiverfelle compojee de trcis a cinq rayons. 

(Enanthe finuleufe. (Euanthe fiflulofa. Lin. Sp. 365. 
(Enanthe aquatka. Tournef. 313. 
(Enanthe aqvatka ttlfiora. Morif. fee. 9. t. 7 , f. 8. 

Sa tlge eft cylindriquc , iiflb , ilriee , fiftuleufe & haute d'un 
led ; {t% feullles font alongees , deux fois ailees & a decou- 
ures petltes & pointues ; les fuperieures ont ^t^ foliofes 
iicaires : les fleurs font blanches & forment une ombelle 
)mpofee ordinairement de trois rayons qui foutiennent chacua 
ne ombellule tres-ramaflee , mais plane : la collerette univer- 
Ile manque tres -fouvent. Cette plante ell commune dans 



ir. Collerette univcrfslle dune cu pluficurs fo Holes. 
(Enanthe plmpinelliere- (Enanthe pimpinelloides. Lin. Sp. 



a folio. Tournef. 3 i 



jufqu 



& compofe'es de folioles un peu cuneiformes , inciTees & 
aifez fcmblables a^celles du perfil ; celles de la lige font dif- 
' "^ '' ' tu decoupures font plus etroitcs , 

nbreufes : i'ombelle eft compofee 
I trouve cette plante dans les pre's 



& leurs folic 



peduncules des ombelles peduncules des ombelles 

plus longs que les feuilles plus courts que les fcuilles 

qui leur font oppofees. qui leur font oppofees. 

V. V I. 

V, Sue jaunijfant ; peduncules des ombelles plus longs 
que les feuilles qui leur [out oppofees, 
(Enanthe fafranee. (Enanthe crocata. Lin. Sp. 365. 

(Enanthe charoph}lli foliis. Tournef. 313, 
Sa tige eil haute de deux pleds , cannelee , rameufe Si. 
fouvent d'un vert-roufTatre ; fes feuilles font deux fois ailees, 
liffes, glabres, &; compofees de folioles elargies , incifees & 
\ decoupures obtufes : I'ombelle eft compofee de quinze a 
nngi rayons, & eft ordinairement depourvue de colierette. 
)n trouve cette plante dans les lieux marecageux de la Pro- 
vence , %; eile pafte pour un poifon tres-dangereux. 

H. Sue non jauni^ant ; peduncules des ombelles plus 
courts que les feuilles qui leur font oppofees. 
(Enanthe phellandri. (Enanthe phellandrium, 
* Phdkndrhm Dod. ' Tournef. 3 o 6. 

Phdlandmm aquancum, Lin. Sp. 1^6. 
Sa tige eft haute de deux ou trois pieds , tres - epaifl^e , 
:reufe. cannelee & rameufe; fes feuilles font fort amples, 
tois fois ailees , vertes , glabres , a pinnules ecartees & a 
olioles extremement petites : les pinnules ou principales rami- 
fications ^t% feuilles, font fouvent relevees de chaque cote, 
& font paroitre les feuiile. un peu pliees dans leur longueur; 
les fleurs^ font petites , & leurs ombelles font portecs lur de 
courts peduncules. On trouve cette plante fur le bord des 
etangs & dans les foftes aquatiques , % ; elle eft tres-vem- 
meufe. On la croit utile centre Ic fchirre , le cancer c^ la 
gangrene. 



(435) 

i O I 3 • ( Collerette unlverfelfe ou milk. 

Fruit plus ou moins flrie , ouV" ^implement monophylle. . . 

crenek, inais point couroime,( I o 1 4. 

ni hmjje ni velu. j Collerette unlvcrfelle compofee 

(deplusdWfoliolc... 103 1 

1 014. /- Collerette iinlverfcllc ou par- 

Colkrette imlverfdle ou mdle S ^h T"'^"'''' ^^"''"' "" '''''''"■' 

cufunplanent monophylU.r^'''^'' ^ ^ ' 5 

/ Collerette unlverfelle&partlelle 

10 I 5. • Semenccs alongees , & une ou 

Collerette unherfelle ^zAf'"/'!"''^ ^°'^ P'"^ '^^"8"" ^"1 

vartielle, corrrpofee d'uneV^'^^' ' ° * ^ 

ou plufuurs folioles. \ 

i Semences courtes , cSc dont la 
f large ur approche de fa longueur. 

2 '""^^ 

I O I O. C Semences une fois plus longues 

Semences alongees, if une oX^^'l^^'^^^ ^ ^ ^^"' P^'"^^ P^"i- 

plujleurs fois plus longuesr''^'^'^ ^0^7 

que larges / 

\ Semences trols fois ou davan- 
itage plus longues que larges , & 
# terminecs par une pointe ou corne 
V.partlculiere i o 1 9 

^017- ( Feuilles decoupees tres-menues, 

Semences une fois plus longues Y^ P*^'"^ compofees de folioles 

que larges, if fam pointeh'^^^ '0^8 

particuhere. \ p^^^.„^^ ^^^^ ^^^^^^ j^^ ^^j.^^^^ 

/font larges, fimples ou lobecs (Sc 
f dentees en fcie. , . . 1035 — H 



(434) 

^0 1 8. Feuilks dicoupies tie s -menu , & point compcjees ds 

fol'wks larges, 

SefelL 

Lcs fleursde Sefeli font petites&regulieres; leurs ombellules 

font fouvent un pcu ramaflees ; la collerette umverfelle manque 

le toujours , & la partielle eft compofee d'une ou plu- 

folioles lineaires. Les femences font alongees & 



prefqu* 



lelees. 



ANALYSE. 



Feuilles radicales 
ayant leurs pinnules 
garnies de foliolcs 
jufqu'a leur bafe. 



I. Feuilles radicales ayant leitrs pinnules garnies de folio i 
jufqtta leur bafe. 



ir. Gaine des feuilles echancree a fon fommet. 
Sefeli annuel. Sefdi aimuum. Lin. S^. ^y^- 

Fanicukm fylveflre annuum . tragofeiitti odore , wdella aU' 
Vaiil. fchij^.t. lX,f.4.. 
Sa tige eft haute d'un pied, cylindrique. ftriee, articulcc. 



glab. 



'& legerement rameufe ; fes feuilles font deux fois 
ilees/llircs, d'un vert un peu fonce, & leurs folioles lont 
iflez roides , trifides ou pinnatifides. L'ombclle univei 



verfelle 



eft un peu convexe, & les ombellules font denfcs & prefq^e 
glomerulees. On trouve cette plante dans les pies fees & iur 



Lord des bois. O < 



verge ntes , 



(435) 

[11. GMfie des feuilles tres-entVere ir point Mancycc. 

Colkrette unlvcrfelle nulle; i Collerette univerfelle 

lige d'un pied. moriophylle; 

tigc de deux pieds. 
IV. I V. 

IV. Collerette univerfelle nulle; tige d'un pied. 
Sefcli de montagne. Sef*:li montanum. Lin. Sp. 372. 

Camfolla. Vaili. Parif. tab. V, f. 2. 
Sa tige eft haute d'un pied, cylindrique, iiOe & un p 
rameufe; fes feuilles radicales font petitcs , alongees , de 
fois ailees & a decoupures ou folioles courtes & divi 
qui reffemblent un peu a celles des feuilles de < 
feuilles de la tige font diftantes, plus petites & moins coni- 
ees; fes rayons de rombelle font courts, & fouiiennent 
ombellules denfes & en petit nombre. On trouve celte 
piante dans les lieux fees &. montagneux. Tp 

J, Collerette wiiverfelle moncphylle ; tige de deux pieds^ 
Sefeli carvi. Sefdi carum. 

Carvi cafalp. Tournef. 506. 
Carum carvi. Lin. Sp. 378. 
Ses tlges font hautes de deux pieds, lifTes, flrie'es «Sc ra- 
rieufes ; fes feuilles font alongees , deux fois ailees , & 
ompofees de folioles ou decoupures lineaires & pointues : 
es fleurs font blanches, petites (Sc difpofees en ombelle lachej 
lies ont leurs petales bifides. On trouve cette piante dans 
es pres montagneux, cf ; fa racine , & fur-tout fes femences, 
ftomachiques & diuretiqucs. 



roide , tres-iortueufe , 
& dont les enire-noeud; 



(436) 
'II. Tige dure, rcidc , tres-tmueufe , & Jont Ics 

entre-nmids font courts. 
Sefeli tortueux. Sefeli tortuofuin. Lin. Sp. 373. 

Faniculum toituofum. Tournef. 311. 
Sa tlge eft lide , ftriee , dure , prefque ligneufe Infericu- 
mient, tres-rameufe , tortueufe , a entre-noeuds courts , & 
blanchatre a fes articulations ; fes feuiilcs inferieures font 
grandes, deux fols ailees , & leurs folioles font partagees 
en decoupures iineaires : ies feuilles de ia lige font parcii- 
lement divifecs , mais beaucoup moins grandes , & leur game 
eft bordee d'une membrane blanche; Ies ombelles font portees 
fur des pedunculcs longs d'un pouce & demi tout au plus. 
On trouve cette plante dans ies provinces meridionales , % ', 
fes femences font carminatives, diuretiques & emmeiiagogues. 



Feuilles glauques ; 

Ies radicales font amples , 

!c ont plus de trois peaces 

de largeur. 



Feuilles vertes j 

Ies radicales 
pas plus de deux pouces 

de largeur. 
X. 



IX. Feuilles glauques; Ies radicales font amples, (T 
ont plus de trois pouces de largeur, 
Sefeli glauque. Sefdi glmtcum. Lin. Sp. 37^- 

Faniculum fylveflre , gkuco folio. Tournef. 3 i r. 
Sa tige eft cyllndrique , articulee , le'gcrement ftrie'e , r; 
neufe, haute d'un pidd & demi, <Sc s'eleve jufqu'a quat 
oieds dans Ies jardins ; fes feuilles font deux fois ailees , « 
leurs folioles ou' decoupures font longues & Iineaires : ell 
ont fouvent ieur gaine un peu tchancree 



denfcs. On 



[ leur fommet. 
Ies lie 



(437) 

X. FcuUles rates ; Us radicates riont pas plus de dcuH 
fences dc largcur. 
Scfcli elevc. Sefeli elaiwn. Lin. Sp. 375. 

Faniaihm Jylveflre , datius . ftrula folio longlorU Tourncf. 
311. 
Sa tlge e(l haute de deux pieds , grele, cylindrique, lifTe , 
a peine llriee , articulee & legerement rameufe; ks articu- 
lations font un pcu noucufes & hianchatres : fcs feullles font 
deux fois allees , & compofees de folioles etroites & lineaires : 
cellcs de la tige font diibntcs, & les fupcricures fur- tout font 
fort petites & peu compofers. Les fleurs font blanches, 
rougeatres avant leur cpanouiflement , & forment dcs ombelles 
qui ont a peine un pouce de diametre. On trouve cettc 
piante dans les lieux montagneux & fur le herd des bois. 



, \ OmbeTIe univerfelle de deux ou 

t age plus ivnguesqve larges,! 

ir termlnees par une pointe\ QmbeHe iinivcrrdle de quatre 

ou come particuliere. / ra onq ou d^ a ta^ io?r 



Omhelle nmverfelle de deux ou mis rayms, 
Peigne de Venus. Peden Veneris. Cam. Epit. 
302. 

Scardlx Jemine rojlrato , vulgads, Tournef. 326. 
Scandix peden. Lin. Sp. 36??. 

Sa tige efl haute d'un pied , grtle , lifTc & un peu r; 
meufe ; fes feuilles font finement decoupecs , vertes & que 
qucfois legerement velues : fes fleurs font petites , blanches 
irregulieres , & forment des ombelles peu gamies; il lo' 
fuccede des fruits termines chacun par une come tpes-Ionguc 
qui imite une aiguille ou une dent de peigne. La variete 
ell fort petite, <Sc ki fruits font legerement velus. Get 
piante eft commune dans les champs parmi les bles j 



Ec i 



(4-38) 
■ I • Omhelle tmiverfelle de qiintre rayons ou davantage» 
^ Cerfeuil. Chcerophyllum. 

Les fleurs de Cerfeuil font iin peu irregulieres , & forment 
des ombelles communement affez laches, Les fruits font 
alonges , greles , iifles , & quelquefois canneies. 
ANA L Y S E. 



Ombelles , 
la plupart de quatre 

lalSaleTVfcffiles. 
I. 





Ombelles, 


■" 


la 


plupar 


de 


.lus 




e cinq 








& tern 


linales 





, I. Ombelles , la plupart de quatre ou cinq rayons , 
laterales if feffiles, 
Cerfeuil cultive. Chaerophyllwn fativum. Tournef. 314. 
/ Scandix cerefoUum. Lin. Sp. 368. 

^ Sa tige eft haute d'un a deux pieds , rameufe & ordinai- 
ement glabre ; ks feuilles font tendres , deux ou trois fois 
ailees , & compofecs de folioles un peu elargies , courtes , & 
incifees ou pinnatifides. Lts fleurs font petltes , blanches , 
: les exterieures un peu irregulieres ; les colierettes partielles 
•nt compofees de deux ou trois folioles tournees du meme 
)te. On cultive cette plante dans les jardins potagers,©; 
le eft incifive , aperitive , diuretique , anti-hydropique , em- 
enagogue & refolutive. 

[. Ombelles , la plupart de plus de cinq rayons , 
ir tcrminales. 

Tige prefque fimple ; 
bmences de couleur jaune. 




, Scmcnccs profondement cmmclces , f longues dc 

ijuatre ou cinq lignes. 
>erfeuil odorant. Chjerophyllum cdoratum. 

Mprhh jnajor, vel cicutar'ia odorata, Tournef. 315. 

Scandix odorata, Lin. Sp. 3<)8. 
•a tige eft epaiffe , creufe , cannelee , un peu velue , ra- 
ife , <Sc haure de deux ou trois pieds; fes feuilles font fort 
ides , larges , moiles , trois fois ailecs , legerement vefucs , 
fouvcnt niarquetees de taches blanches : "fes femences font 
antes, & remarquables par Icur grandeur & par leurs pro- 
dcs cannelures. On trouve cctte plame dans les pres Ats 
iiragnes de !a Provence , % ; clle a une odeur agreable qui 
udquc rapport avcc celle de I'anis; die ell incifive <Sc 
::K'nagogue. 



V. Semences liffcs 




t les folloles 
It partagecs 



mcmc fur leur d...... 

& dont les folioles 
font partagees 
en decoupures ' 



►btufes. 



(4-4-0) 

VI. Fcidlles gUibrcs cu y elites en leurs lords ir en leurs 
nervurcs , ir dont les folioles [out partagees 
en dccoiipures pomtites. 
Cerfeuil fauvage. Chxrophyllwn fylvcflre, Lin. Sp. 369. 

Charophyllim fylvejlre , perenne , cicuta folio. Tourn. 3 [4. 
jS. Myrrhis paluflris , latifolia, aiha. [ ir rubra] Ibid. 
Charophyllum hirjutum. Un. Sp. 37 r. 
Sa tige eft haute de deux a quatre pieds, fiftuleufe, rameufe, 
velue dans fa partie inferieure , itriee & un peu enflee fous 
chaque articulation ; fes feuilles font grandes , deux ou trois 
ibis ailees , ordinaircment glabres , & a folioles alongees , 
pinnatifides & pointues : fes flcurs font blanches , & forment 
des ombelles mediocres , compofees de huit a douze rayons. 
La variete /3 a fa racine fort longue ; fa tige & fes feuilles 
font plus fenfiblement velues. Cette plante eft commune dans 
les pres , le long des haies & dans les montagnes. % 



VII. Feuilles velues des deux cotes, meme fur leur difque , 
ir dont les folioles font yartagees en 
dicoupiires obtnfes. 
Cerfeuil penche. Chcerophyllum temulum. Lin. Sp. 370. 

Myrrhis annua, feminc ftriato Lxvl. Toumef; 31 J. 
Sa tige eft haute de deux pieds , rameufe, enflee fous feS 
articulations , vcIue & un peu rude au toucher ; fes feuilles 
font deux fois ailees , & leurs folioles font elargics , incifees , 
<Sc a decoupures obtufes : les ombelles font laches , fouvent 
penchees & compofees de fix a dix rayons. On trouve cette 
plante dans les haies & les lieux incultes. cf 



nil. Tige prefque fimple ; femcnccs de coideur jaunc 
Cerfeuil dore. Cha^rophyllum aarewn. Lin. Sp. 370. 



Sa tige eft haute d'un a deux picds, ftrice , tachee , & 
egerement yclue^ fes feuilles font deux fois ailccs, un peu 



(4+1) 

velues, & compofees de follolcs profondement plnnatlfidcs, 

difpofeesen ombelle ample, compofee de dix a quinze rayons 

dehors. La collerette parlielle eft remarquable par fix ou fcpt 
folioles ovaies ianceolees &. pointucs. Cctte plante croit en 
Dauphine, felon M. de ViUars. % L'indivldu que j'ai obferve 
au Jardin du Roi avoit les petales & les coUerettes panielles 



a/kreite wuverjelle mile. 
Myrrhis. 

Les Myrrhis ont beaucoup de rapport aVec les cerfeuils , 
-' ils en different par leurs fruits velus & point lifTes nl 

ANALYSE. 



Tige he'riffee de poils blancs, 

& enHec 

fous fes articulations. 



Tlge liffe, 

glabra & point enflec 

fous fcs articulations. 



r. Tlge hcriffee de pells blancs, & enjlee fous fes 
articulations, 
Myrrhis noueufe. Myrrhis nodofa. 

Charophyllum Jylvtjlft . alterum , genicuUs tumtntihus, 

Toiirnef. 3 14.. 
Scandix nodofa. Lin. Sp. 369. 
Sa tige eft haute de deux pieds, rameufe, herilTee de polls 
droits & diftans, & enflee fous chacune de fes articulations; 
|es ieuilles font deux fois allees , & leurs folioles fom larges, 
mc.fees & a decoupures prefque obiufes : les fleurs font 
blanches; I ombelle univerfelle n'efl compofee que de deux 
a quatre rayons , & les femcnces font cylindriques , longues 
de deux lignes ou davantage , & couvertes de polls qui 
vont en montant. On trouve cette plante dans les haies & 



(440 ^ 

L Tigc life, glabre , f point enjice fous fes 
articulations, 
Myrrhis cerfeuilliere. Myrrhis charophyUcea. 

Ch<xro]>hylhm Jylvrfire , Jeminibus hnvibm hhjutis. Toiirncf. 

3'4- 
Scandix anthrijcus. Lin. Sp. j68. 
Cette plante reffemble beaucoup an cerfeuil cultive ; fa 
ige eft haute d'un pied & demi , lifle , ftriee & tres-rameufe : 
Pes feullles font molles , legerement velucs , trois ou auatre 
fbis ailees , & compofees He folioles tres-petites & incifees ; 
les ombelles font la plupart laterales , portees fur de courts 
peduncules , &' formees par quatre a fix rayons fillfornies. 
Les fleurs font petltes , prefque regulieres , '& les femcnccs 
It pas plus d'une Hgne & demie de longueur. On rrouve 
: plante dans les haies & fur le bord des champs , Qj ^o" 
odeur ell defagreable. 



I 02 J . ^ Semences ovales & canneiees, ou 

Semences courtes , iT dont /^\profnndement fdlonnees. . 1024. 

largeur approche de la lon-l Semences fpheriques & fans ftries , 

^"^"r. 1 ou avec des ftries legeres , mais point 

(_ canneiees 1029 

1024. ( Toutes les feuillcs ayant dt% 

\dccoupurcs tres-menues , & point 
Semences males if canneiees, K'largies en folioies fimples . . 1 02 5 
cii pr&fondement fdlonnees. J 

•^ \ Toutes les feuilles , ou feulement 

ayant des folioles 



ffimples , elargies , &. cuneiformcs 



;eoIees. 



25. To tiles les feuilles ayant des decoupmes tres-menues, 
C & point elargies en folioles fimples. 

^thufe. ^thufa, 
I Les -/Ethufei ont quelqucs rapports avec la clgue & la 



(4«) 

corlandre ; leurs fleurs font petltcs & un pcu Irregtilieres , & 

leurs femences font courtcs , ovales-arrondies & cannelees. 

ANALYSE. 



L CcUerettes pardelles dehor dant de beaiicoup les ombellules, 
-/Ethufe perfiilee. ^Ethufa cynapium. Lin. Sp. 367. 

Cicukt minor , petrofeSno fmiKs. Tournef. 30 5. 

Sa tige eft haute d'un pied & demi , rameufc , glabre & 

cannelee ; f^ts feuilles font deux ou trois fois ailees , & leurs 

folioles font polntues & pinnatlfides , ou profondenient de- 

coupees. Ses fieurs font blanches, & ferment des ombelles 

; , tres-garnies , & depourvues de collerette. Cette plante 

mmune dans les ileux cuftlves , ©; on I'emploie a I'ex- 

ment elle elt tres-dangereufe. 



II. Ccllerettes partielles ne dcbcrdant pas les ombellulcs., 
-iCthufe mutelline. j^thufa miitelUna. 

Fhtllandrium Alpinwn , umhella purpurajcente. Tournef. 

307. 
Fhelkndnum mutdlina. Lin. Sp. 366. 

Sa tige eft nue dans toute fa moitie inferieure , haute 
de huit a dlx pouces , & porte communement a fon fommct , 
une couple d'ombelles , dont Its tieurs font rougeatrcs ; les 
feuilles font prefque touies radicales , deux fois aileps , & 
leurs folioles font partagecs en decoupures tres-etroites 6c 
pointues. Cette plante croit en Dauphine , ou eile a ete 
obfervee par M. de Faujas de Saint-fond. % 



(444) 

^ FeulIIes 

Toutes ksfeuiUes, oufeulen 
les hferieures, ay ant 
folioh'sfimples,elargles,(tr\ Toutes les feuilles ayant des 
/ lanceoUes. i folioles lanceolees & dentei 



1027. Teuilks inferieiires ayant des folioks court es , ovales 
ou cumiformes, 
Perfil. Ap'ium. 

Les fleurs cfe Perfil forment des ombclles medlocfemfnt 
garnies; la coilerette univerfeUe eft nuHe ou monophylie , & 
la partielle eft comporee d'une ou pkifieurs folioles tres-peiites. 

; femences font ovales & canneJecs. 

ANALYSE. 



Toutes les omlelles peduncuUes. 
Perfd commun. Apimn vulgare, 

Afmm hortmje Jeu -pttrojelinum vuIgOt ToUrncf, joJ- 
Apium pctroj'etmum. Lin. Sp. 379. 
Sa tlge eft haute de deux ou trols pieds , glabre , ftrlec <5c 
imeufe ; fcs feuilles inferieures font deux fois ailees , «5c 
ompofees de folioles ovales ou cuneiformes & incifees : jes 
fleurs font blanches ou d'une couleur pale , & leur ombellc 
ft fouvcnt garnic d'une coilerette monophylie. Cette plante 
:roit en Provence dans les licux couverts; on la cultive dans 
cs jardins potagers , <f ; elle eft aperitive , emmenagogue , 
■efoiutive , diaphoretique &: propre pour diftiper le I'lit "^^ 
namcUes. 



I. La phpan dcs ombelL's feffiles, 

Pei-fil odorant. Apium gnmolem. Lin. Sp. 570. 
[Ache, celeri). '^ 

Apium paliijire ir apium officir.arum. Tournef. 305." 
^. Aptum paiuftre minus , caulicuHs prccumbentihs , ad alas 

Sa tige eft haute d'un a deux pieds, un peu epalfTc, ftriee 
& rameufe; fes fcuilles font une ou deux fois ailees, & Icurs 
fbiioles font larges , liffes , prefque luifantcs , incifees , lobecs 
ntces : la piuparr des ombeiles font axillaires <Sc feffiles. 
"ouve cettc plante dans les marais & fur le bord des 
iux : la culture en a forme une varitte fuffifaminent 
le de tout ie monde fous le nom de ceUri , ^ fa racinc 
eft diuretlque , fudorifique <Sc emmenagogue. 



Toutes les feu'illes ay ant des folioles lanccolks 

& denies en fde, 
Cicutaire aquatique. Cicutaria aquatka. 

Siumpalufire ahtrum , foliis Jerratis, Tournef. 308. 

Cicura virofa, Lin. Sp. 366. 
Sa tige eft haute d'un ou deux pieds , cylindrique , fiftuleufe 
5: rameufe ; fcs feuilles font grandes , deux ou tro'is fols 
ailees & compofees de folioles lanceolees , un peu etroites , 
pointues & dentees en fcie ; les fleurs font blanches , prefque 
regulieres & difpofees en ombcllcs laches : la collerette uni- 
verfelle eft nulle ou monophylle, & la partielle eft compofee 
de plufieurs folioles qui debordent les ombellules. On trouvc 
cette plante fur le bord des etangs (Sc des fofles aquatiques , % ; 
elle eft un poifon tres-dangereux. 



%QZ^. Semcnces fpheriques & fans fines , 
- leferes , inais point cam 

I Coriaiidre. Cor'iandtii 



: des fin 



ilverrelle efl nulle ou monophylle. Les femences font 
adcment fpheriqucs. 

A N A L r S E. 



Tt^utes les fieurs peihes tr prefque regulieres, 
Coriandre didyme. Coriandrium tefliculatum. Lin. Sp. 



ttjticulatum, Tournef. 3 i C. 

ufqu'a 



pied & demi ; fes feuilles font une ou deux fois 4le( 

'' '' ' '' •; toutes partagees en decoupures etroites oc 

belles font petites & fouvent fimplcs ; les 

coherentes , un peu ridees, 

plante dans les champs dts 



folioles font toutes partagees en d( 
tues ; les ombelles font petites & 
' femences font geminees, prefque coherentes, un peu ridees 



; merldionaks. Q 



II. Fieurs exterieures , grandes tr trcs-irn'gidicres» 
Coriandre cultive'e. Coriandrium fativwn. Lin. Sp. 367. 

Coriandrium majus. Tournef. 3 1 6. 
Sa tige eft glabre , rameufe <Sc haute de deux pleds ou 
quelquefois davantage ; fes feuilles inferieures font deux fois 
*" i (Sc compofees de folioles affez larges , ovaies ou arron- 
lobees & dentees dans leur contour : toutes les autres 
feuilles font decoupees ires-nienu : les fieurs font blanches ; 
I'ombelle efl compofee de cinq a huit rayons ; & les femences 
font chargees de ftries legeres. M. Vaillant Indique cette 
plante dans les environs de Paris , vraifemblablcmcnt comme 
'e, ; fon odeur efl forte 6c defagreable , mais celle 



(447) 

Colleretie unmrfelk & parttelie nitlle. 

Les Boucages ont ies fleurs prefque regulleres ; leurs um- 
belles font tout-a-fait depourvues de collerettc, & leurs fruits 
font ovales-oblongs & T " ' 

ANALYSE, 




Feuillcs fupericures fimples ir lineaires. 
Boucage ralneur. Tragofelinum minus. Tourncf. 309. 
P'mfineUa Jaxifraga. Lin. Sp. 378. 
^.. Tragpfdinum fotiis duplicnto pinnatU . finnulh profundi (fiuw 



lobath. Hall. Hift. I 



'787- 



Sa tige eft grcle , medlocrement ranieufe , peu garnle d 
feuilles, & haute d'un pied ou quelquefois un peu plus 
"^ celles de la plmprenelle 



^^^ feuilles radicales 



: fouvent trilobee ; c^ feuilk 
: de bonne heure , (Sc fe trouvent rarenient lorfqu 
la planre fru(5iifie ; Ies feuilles de la tige ont leurs foliolo 
dccoupees tres-menu , &: Ies fuperieures ne font que dc 
games alongees & depourvues de veritables feuilles. Les fleui 
font blanches , <& Icur ombelle eft penche'e avant la fioraifor 
Oh tiouve cette plante fur les peloufes & dans les pruu 
rages fees. 



FatUIes fupcrieures pinnati fides on incift'es. 
oucage inajeur. Trasofelinum majus. 

Tragofelinum majus, umbella Candida [ iT ruhnte ]> 
Tourncf. 309. 

/S. Pimpinella peregma. Lin. Sp. 378. 
a tige e(l flrlee , rameiife , & s'eleve jufqu'a deux ou 
5 pkds ; les premieres feuilles que pouflc la racne , font 
olees , fmiples , ovalcs - arrondies , dentees & trilobees : 






nfiii les 









feuH 



font pareillement ailees , mais leurs foiioles font moins larges , 
" " ' ■ , que les feullles, dont elles font partie, 

lont plus pres au lomniet de la plante. Les fleurs font 
blanches ou rougeatres, & leurs ombelles font penchees avant 
la floraifon. On trouve cette plante dans les lieux incultes 
& fur le bord des bois. % 

IV. Feuiiks infericures plus d'um fois ailees, ou plufmirs 



Feuilles decoupeestres-me I 
ai dont les foiioles 
font llneaires. 



Feuilles , dont les foiioles 

font ovales ou lanceolees, 

& dentees en fcie. 



V. Feuilles decoupees 



linca 



Boucage nain. Tragofelinwn pwnllum. 
Scfeli pu.dIum.Un.Sp.^j^. 
P>. TragoJ^rmum caule craffo . fulcato , dkavkato , foUis ml- 
trfidis cafnllaribus. Hail. Hift. n.° 7H8. 
Pimpinella glauca, Lin. Sp. 378. 
Cette efpece eft fort petite ; fa tige efl un peu cpaifle , 
^labre , anguleufe , droite , ramcufe, paniculee, & ne s'eleve 
communenient quetjepuis fix jufqu'a neuf pouces ; Cei feuilles 



(449) 



lOjO. <^nt partagees en decoupurcs ou folJoTcs Hnealres, vertcs 
r "" P"i ^'^'■•"«- ^cs Hturs font blanches ou rouijeatres , & 
- t des ombeiles peutes & extreme 
uvrent prefque loute la plante- ( 
intagnes du Dauphine & de la P 



- -_ rougeatres , ^ 

^ _ extrcmement nombreufes . 

.P;!'^^!.!l"5'lPj^T-.0" '^ t-uve dans 



VI. /V«///Vy, dont les foliolcs font cvalcs on lanciolces , 
& denties en fde. 
Eoucage angelique. Tragofellnum angelica. 

Angelica Jylveflm minor, feu erratica. Tournef. 313. 
y£gppodium podagraria^ Lin. Sp. 379. 
Sa raclne eft longue , rampante , tra^ante , <5c poufTe line 
i^Mroite , glabre , un peu rameufe , & haute de deux ou 
rois pleds ; fes feuilles inferieures ont leur petiole divife en 
rois parties , qui foutiennent chacune trois folioles ovales , 
ointues & dentees : les fuperieures font fimplement ternees 
k ont ieurs fofioles plus etroites. Les fleurs font blanches! 
leur ombelle eft lache & compofee d'une vingtaine de 
rayons. On trouve cette plante dans les vergers 6c le Jong 
des haies. % ^ ^ 

S. Cette plante fe rapproche 6t?. Angellques par Ton 
port ;^ mais comment la feparer du Tragofelinum par fa 
fruc^ihcation \ oj i 



'°3'- ( Folloles ^t la collerette tres- 

Collerette vnherfelk compoae\T^¥ ^ emigres, ou feuiement 

de plus d'une folioU, .^ . .T'"''" '°^^ 

''oliolcs de fa collerette profon- 
leni decoupees en Janieres tres- 



Tome HL 



(450) 

( Feuilles decompofecs , ou pTu- 
1032. % l-j^^i^j fols ailees , & dont le petiole 

foJioks de la collerette trisAn'tVi point fimple 1033 

fimples if entieres oufeu-J 

lement dentees \ Feuilles une feule fois ailees, & 

Jclont ies folioles font oppolees ou 
/verticillees fur un petiole fimple. 



, ^ ^ ^ ^ Fruit dont Ies ftrles font entieres. 

1033. C j03^ 

Feuilles decompofees oil plu-) . „. r 

fieurs fois ailees , if dont le\ Fruit dont les ftries font crenelees. 

petiole n'cfi point fvnpk, C ^°4'^ 

, . f Feuilles dont Ies folioles font 

J°34- Vfimples, anguleufe^u lobees , ou 

. ^ Identees , & ont au moins fix lignes 

Fruity dont Ies Jlnes font J ^^, largeur 103 J 

*^^^"''" \ Feuilles decompofees , tres-de'- 

jcoupees , ou dont les folioles n'ont 
: largeur dans ieut 



rpas 1 



1 03 5. Feuilles dm les folioles font fimples , anpileufes on 

lobees, ou dentees, & ont au moins fix lignes 

de largeur. 

Angelique. Angelica, 

Les Angellques ont beaucoup de rapport avec Ies impe- 

oires, n." 1000; inais elles en different fortement par 

leurs femences qui , au lieu d'etre comprimees (St bordees 

'• le alle mince , font oblongues , folides , convexes fur leur 

, & chargees de ftries plus ou moins profondes. 

)BS. En ne confiderant que Ies parties de la frudification, 

'eil pas polfibic de feparer Ies angeiiques des liviches. 



f4n) 

A A/ A L rs E. 

Folioles des feuilles 1 Folioles" des feuilles 

lanceolees , arrondipc 

ou cuneiformes, | lobe'es, <Sc [ 
& pointues a leur fomniet. 







II. F^/ii;/es ovales-lanceolees , ir dentees en Uurs 
Angellque archangelique. Angelica archangelica. Lin. Sp. 



^. Angelica raiulii. Gouan. obf. p. 1 3 , tab. VI, 
racine eft afTez longue, grofTe, Jirune , & poufTc 

hauteur de trois pieds , 

^ts, feuilles font grand.., _, 
compofees de folioles ovales - lanceolees 
on fcie , 6c fouvent ' " ' 



nge creufe, rameufe^, un pbu rougeatre a fa bafe , & qui 

ir de trois pieds , ou quelquefois beauconn 

vantage; fo^ftuilles font grandes , 5eux fois afe & 



'ont verdatres; leur ombelle eft fort grandc & xrh-\^!^it 
^.ette plante croit dans Ics montagnes d.s provinces merfl 
dionales. On la cuh.ve dans les jardins , % ; ,\k a une odeur 
c^ un gout aromatique; die eftcordiale, ftomachique, fudo- 
ntique , carminative & emmenagogue. 



II. Folioles cuneiformes ir incifees, ou angukufes. 
Angelique a feuilles d'ache. Angelica paludapifolia. 
Angelica montana, prrennfs, pakdapii folio, Touriief. 
Liguflicum leviflicum. Lin. Sp. 359. 

Sa tige eft haute de trois a cinq piecfc, c/Iindnq,ie 
Ffi; '^ 



mexife ; fes feuillcs font grandes , deux ou trois 
: compofees de foliofes planes, lifles, luifantes, 
incifees ou lobecs vers leur fommet, & eniieres 
■-•' ■— '^-rieure : Ics fleurs font terminales , & 
d'une grandeur mediocre. Cette piante 
s provinces meridionales, %; elie 
jrifique & emmenagogue. 



IV. Folioles des feuilles arrondits , lobies , f point 

Angelique a feuilles d'ancolie. Angelica aqwlegifolia. 

Angelica montana, peremis. aquilegia folio, Tournef. 313; 

Sa tige eft cylindrique , ftriee, legerement rameufe , & 
haute de deux picds ; fes feuilles out leur petiole divife en 
trois parties , qui foutiennent chacune trois folioles arrondies, 
lobees, Incifees, &. d'un vert glauque en-deflbus : ies (ieurs 
font blanches , & leur ombelle ell lache , mais fort ample. 
Les femences n'ont certainement point de reftemblance avec 
celles des lafetpitium, On trouvc cette piante dans Ies patu- 
rages des montagnes de la Provence. % 



^3^' I Fruit profondement cam 

Feuilles decompofees , ?rcV jcharge de fdlons enfonces. . 
decoupecs , ou dnnt les fo-J ^ 

Holes n'ont pdi fix lignes de\ Fruit n'ayant que des ft 



lO^y, Fruit ]^wfondement cmnele ou charge de fUori 
enfonces. 
Liveche. Ligujlicum. 

SLes Liveches ont beaucoup de rapport avec Ies angeli 
ien garnies; leurs fruits ont des cannelures un peu plus 
3ndes que ccux des angeliques, cSc n'ont pas dcs ailes feu 
t membraneufes comnie ceux des lafcrs. 



I. Ombcllc fort ample 



Folioles des feuillcs 



Foiioies des fci 
elargies vers leur 



I I. 



II. Folioles des feuilles a decoitpurcs line air es , ccartees b* 

diyergentes , cu difpofees en tout fens. 
Liveche ferulacce. Ligujiicum fenilaceum, 

Liguflkmn Fynnaicmn, ainpliffimo tmdquf folio. Tournef. 

32.. 
L'igupcum P^rencuim, Gouan. Obf. p. 14. 
Sa tige efl; haute dedeux ou trois pieds, ferme, ftriee, angu- 
leufe & tres-ranieu(e; fes feuilles font fort grandes, decoupees 
menu comme celles des ferules , & quatre fols ailecj 
rconi{K)fees ;\leuis folioles ou decoiipures font terniinees 
ne petite pointe particuliere : les ileurs font blanches 
6c forment des onibcllt;, tres-amplcs. Cettc plante croit dans 
les Pyrenees & dans Ics montagnes du Dauphine. T^ 

III. Folioles des feuilles a decoupures Maygies vers leur 

bafe , conjluejites dr point divergentcs, 
Liveche cicutalre. Ligufiicum cicutarium. 

Cicutaria la'.lfolia ^fat'iJa. Tournef. 322. 
JUguftuum Peinponnfftacum. Lin. Sp. 360. 

Sa lige eft haute dc tiois ou quatre pieds , tres - groflc , 



(454) 

nnelee, creufe 6c rameufe ; fes feuHleS font € 
mdes , tres-decoupees , furcompofees & a folioles longues- 
iceolees , pointues & leml - ninnees ou a decoupures con- 
lentes: I'ombelle eft fort ample , & les folioles de la collerette 
nt eiargies & membraneufeb. On trouve cette plante dans 
i montagnes du Dauphine & de la Provence. TP 



I V. Ombelle mediocre n ayant pas ph 




V. Semences alongees ; decoupures des feuilles capillaircs, 
Liveche capillacce. Ligufiicuin capHlaceum. 
Mfum foliis anethi, Tourncf. 3.2. 
/ Athamantha mam. Lin. Sp. 353, 

\ Sa tlge eft cannelee , un peu rameufe & s'eleve a la hauteur 
pied ou quclquefols davantage ; fes feuilles font deux 
ois fois ailecs & remarquables par leurs folioles ou decou- 
5 ires-nombreufes , courtes & capiUaires : les fleurs font 
inales : la collerette univerfelle eft quelquefois nuile , 
on la trouve plus fouvent compofee d'une a cinq folioles 
tes. Cettc plante croit dans les provinces meridionalts , %\ 
eft diuretiquc , incifive & emmenagogue ; on reniploic 
fucces dans les fievres i 



^I. Semences tres ~ courtes ; decoupures des feuilles non 

Sdktim monnieri, Lin. Sp. 351. 

Sa tigeeft cannelee, tres-rameufc &. ne s'eleve que jufqu'a 
n pifd ; ft'S feuilles rcftemblent un peu a celle de I'oethufe 
.trfillcc; elles font deux ou trois fbis ailees, ik ont des de- 
,coupures aftcz menues, planes & traverfces par un fiHoti 



i-fin : les petioles font bordees d'une membrane blanclie & 
ifparcnte : ks flcurs font blanJies , petites <Sc forment 
■ ombeitc refTerree & peu ouvirtc. Les fblioles de la colle- 
e iinivcrfclle font fouvcnt reflechies centre ie peduncule. 
trouve cctte plante dans les provinces meriridionales. Q 



jQ->g^ /' Semences lifTes , ayant fur leut 



Fruit n'n 



e tranchant & deu: 
petits ; teuillcs char 



Semences I'lffes , ttyant fur leiir dos iin ahgU 
tranchant & deux iathaux plus petiis ; 
feuilles charnues. 
Grille marine. Crhhmum mmtimum. Lin. Sp. 3 J4. 

Criihmum five fanicuhm marinum , minus, Tournef. 3 1 y. 



Sa tige eft haute d'un pled, cvlindrique, lifTe , vert^ 


feuillee cSc fouvent fimple ; fes feuilles font aflez grandeT? 


deux fois ailees , (Sc compofees de folioles etroites, iineaires , 


un peu apiaries & charnues. Les fleurs font tcrminales, & 


forment des ombelles mediocrcs , portecs fur de forf courts 


peduncules ; fes fruits ne font certainement point comprimes^ 


On trouve cette plante dans les iieux voifins de ia mer. 


parmi les rochers , TfT ; elle eft aperitive & diuretlque : or. 


fait confire k^ feuilles dans Je vinaigre pour I'ufage de 




mtis de cc ceiebre Auteur. 



(4-56) 

1040. Semences charge cs ^e pies Ugeres & rappwchees, 
nidis fans angle particuiier ; 
feuilles mn charnues. 

Terre - noix buibeufe. Bunium bulbocaJ!anum> 
Lin. Sp. 349. 

Bulbocaflanum majus , afii folio. Tournef. 507. 
Bunium majus [ix minus], Gouan. Obf. p. .0. 

Sa racine efl une bulbe arrondlc, noiratre, & poufTe 
tine tige haute d'un pied & demi , cylindrique , ftriee & un 
peu rameufe; fes feuilles font deux ou trois fois ailees , & 
partagees en decoiipurcs etroites & lineaires : Ics inferieures 
font portees fur de longs petioles , & Jes radicales ont des 
decoupures un peu plus elargies & moins longues. Les fleurs 
• font blanches, & forment At% ombelles alTez amples. On 
trouve cette plante dans Jes champs , !^ ; on mange fa 



Truit, dont les ftries font crenelees. 

Cigue majeure. Cicuta major. Tournef. 30^. 
Conium maculatum. Lin. Sp. 34.9. 

Sa tige efl haute dc trois ou quatre pieds , epaiffe , fi^u- 
:ufe , rameufe , feuillec , & chargee inferieurement de taches 
oiratres ou purpurines; ks feuilles font grandes , un peu 
lolies , trois fois ailees , & leurs foliolcs font pinnatifides , 
ointues, d'un vert noiratre & un peu luifantcs. Les fleurs 
>nt blanches , & forment des ombelles tres-ouvertes On 
•ouve cette plante fur le bord des haies & dans les terreins 
n peu humides, <f ; fon odeur eft forte & fetide : eHe pafle 
our refolutive , anti-fcbirreufe , anti-ulcereufe <Sc aoti-can- 
ereufe ; on Teraploie auffi dans les catarades naiffantes & 
ontre la goutte & les rhumatifmes. 



(457) 

Fcuilles line feule fits aUees , & dont les folioles 

Jont oppojks oil venicillies fur iin 

petiole Jimple. 

Berle. Slum. 

reguliercs , & forment des 

>arnies; les colleKttes font 

oblong 

ANALYSE. 



Les fleurs de Bcrle 
ombelles laches , plus > 
communement polyphyiles , & le fruit eft ovale 




Collerette univerfelie , 
icompofee 
de trois ou quatre folioles 



Collerette univerfelie , 
compofee de cinq folioles 

ou davantage , 
dont plufieurs font dcntees. 



(45S) 

'verfelle , on mile mi comvcfee de i 
quatre folioks tres-entieres. 





V I I. 


IV. Ombelles tout-a-fait ter 


minales , f pom feffdes. 


Feullles n'ayant jamais 
plusdeneuffoUoIes. 
V. r 


Feuilles Inferieures 

ayant onze a quinze foliules. 

V I. 



plus do neuf folioles. 



rameufe , & s'eleve 
font aiiees , & com- 
■:iCic% de cinq ou fept folioles ovales-ianccolees, pointues 
L bordees de dentelures afTez fines : ics folioles des feullles 
fuperieures font quelquefois un peu incifecs; les ombelles 
font petltes, & n*ont que quatre a fix rayons. On trouvc 
5 humldes & glaifeux ; fcs racines 
& ^es femences font odorantes , carminatives & dluretiques. 

VI. Feuilles inferieures ayant onie a quinie folioles. 
Berle des bles. Sium fegetum. 

Slum an'enje five fegftum. ToUrnef. 3 08. 

Stfon fegetum, Lin. Sp. 362. 

Sa tige eft droite , rameufe , &; haute de fept a ^ neuf 

polices ; fes feuilles inferieures font longues , compofees de 

folioles nombreufes , petltes , ovales ,. pointues , dentces «X 

quelquefois un peu incifees : les ombelles font terminales , 

' ■ " n'ont que cinq ou lix rayons. 

ies champs un peu humides- d*, 



(4T9) 
Vir. Ombelles axilUmcs^ ir prefque fe{fdes, 

Berle nodlflore. Siwn nodiforum. Lin. Sp. 36. 

Sium aquatkum ad alas forUum. Tournef, 308. 

Ses tiges font longucs , fouvent couchees , feuille'es (5c 
rameufes; {cs feuilJes font ailecs , compofees de cinq ou fept 
lolloles o vales -lanceolees, pointues & dentees en fere: les 
fleiirs font blanches ; le#s ombelles n'ont que fix ou huit 
rayons , & naifient a I'oppofition des fcuilles 
^cs peduncules iongs d'une a trois ligncs. La 
verfede manque prefque toujours. On trouv 
dans les ruiffeaux & fur le bord des rivieres. 



£Z 



VIII. Collerette imiverfelle , compofee de cinq f elides cu 
davantage , dont plufieurs font dentees. 
Ber[e a feuilles etroltes. Sium anguflifolium. Lin. Sp. 



n verum Maw 



, Lugd. 



Sa. trge eft longue d'un pied & demi , rameufe, & ordi- 
nairement droite ; fcs fcuilles inferieures font compofees dc 
treize ou quinze folioles , ovales - ohlongues , affez iarges , 
dentees , un peu incifees , & lobecs ou auricuiees a ieur 
bafe. Les fupeHlures font beaucoup plus petites, Si. Icurs 
folioles font prefque laciniees : Ics fleur.^ font blanches; kurs 
ombc jks font pedunculees , compofees de huit a douzc 
rayonOgc nailTent dans les aia'elies fupericurcs a roopofition 
-"- ^^Tis. On trouve cette plante dans Its ruilTeaAx & les 
piatiques. 



fofles , 



!X. Te>uics les feuilles, cu feuUment les infemure 
des folioles ou des decovpures capillain 




(460) 

X. Ombelles axillaires ; feuilks fupcru 



Berle inondee. Sium 



. Parif. ,87. 
. Sp. 363. 



S^fon inundamn 

Cette efpece efl fort p|^ite; fa tige cfl rampante; {t% feuilles 
Inferieurcs font partagees en decoupures caplllaires , &. Ics 
fupericures qui font communement hors de I'cau, font ailees 
& compofees de cinq folioles f 






& n'c 



nbcllc; 



, elargie 



: fouvent que deu 



I rayo 



mbellules font 
olles aquatiques 


res-petites. On trouve 


cette plante dan^ 


les 


U, Ombdles t 
Berle verticille 


rminales ; 
e. Sium ver 


ernes les 
res capil 
icillatwn 


feuilles a fdioles 


en 


Carvifoliis tenuiffimis 

Sijon vmidllatum. Li 

Sa tige eft tres-greie, un 

k s'eleve a la hauteur d'un 


ajphodeli radic€, Tournef. 30^. 
.Sp. jfJj. 

peu rameufe vers Ton fommct, 
pied ; fes feuilles radicales ont 



folioles capillaires tres-court*, tres-nombreufes , & qui 
urent le petiole dans la plus grande partie de fa longueur , 
me fi elies etoient verticillees ; les tej[Mks de la tige font 
diftantes entr'elles, & leurs folioles (<9m peu plu^ ^lon- 
gees, & n ont point un afped verticllle^Les ombcHcs font 
'lales , <Sc compofees de fix a dix rayons : la coHerette 
rfelle eft formee par cinci folioles tres-courtcs. On trouve 



Omhelle compofee de plus de doiiie rayo, 



lilies dont les folioles 
font fimples 
point decurrcntes 



Feuilles dont les folioles 

font partagees 

en plufieurs lanieres 

nfluer.tes a ieur bafe- 



XIII. Feuillcs dont Us folwles font fimpks ir point 
dccurrcntcs ni confluentes. 
Berle a feuilfes largcs. Shim latifdium. Lin. Sp. 361. 

Slum. Dod. pempt. 5S9. 
Sa tjge eft droite, rameiife, cannelee , 6c s'efe- 



foiioles TanS 



, & dentees en fcie : les flci 
& forment des ombellcs af 
trouve cette plante dans la 



^e ,u,qu 
neiif o 
; de dcu 



XIV. Feuilles dent les foiioles font partagces en plufiei 
lanieres confuentes a leur bafc, 
Berle faucilliere. Sium fakaria. Lin. Sp. 362. 



n(. Tourr 



• 305' 






Sa tige eft haute de deux pleds , cyllndrlqne <Sc rameufc. 
Pes feuilles font compofees de foiioles longues , etroites , 
es , ^labres , un pen dures , & fouvcnt partagp- -- 
plufieurs Janiercs, fur-tout la terminale , qui " 

nt trifide , & dont les lanieres laterales fon 
les flcurs font blanches, les ombelles font amples & bieii 
garnies. On trouve cette plante en Alface cSt en Provence fc 
g des haies. % 



Foiioles de la colkrette pwfondiment dkoupces 
lanieres etroites. 



Les flcurs d'Ammi font un peu irre'gulleres & forment des 
ombelles ordinairemcnt bien earnies. Leurs fruits font lilies 
& plus ou niolns ftries. , 



(4-62) 
ANALYSE. 


FeuUies interkures 

ayanidestblioiesfimples, 

non lineaires , 

oudesdecoupuresUnctolees. 

I. 


Toutes les feuilles multifides 

& dont !es folioles 

ou decoupures 

font lineaires. 


r. Fadllcs infaia.res ayant dcs foUolcs fimplcs , non 
lineaires , oil des dccoupures iaiic colics. 



i.mmi majeur. Ammi majiis. Lin. Sp. 34.9. 

Ammiwajus. Tournef. 304.. 
;a tige ell haute d'un pied & dcmi , cylmdrique , glabre 
ut rameiife; ks feuilles inferieures font ailees , compofees 
de cinq folioles ovales-Ianceolees , dentecs en fcie & ia plu- 
Ipart fimples, ou quelquefois ayant un lobe a leur bafe ; 
les feuilles fuperleures lont moins grandes , plus divifees , <X 
' parta2;ees en decoupures-lanceolees , dentecs , alTez etroites , 
mars point lineaires : les fleurs font blanches , ieurs ombelles 
r-nr ^mples & les folioles de la collerette unlverfelle n'ont 
unement que trols decoupures. On trouve cette plante 
fur le bord des champs. 

Obs. Vammi glaudfo/ium dc M. Llnne croit en France, 
[ans les environs dc Lu<jon , felon M. Guettard. Je ne 1 ai 
.oint analyfe , ne le connoiffant pas fuffifammcnt. M. dc 
-laller le rapportc aux tragofelinum. Hall. enum. p. 43 °' 
1." 5. 



I. Toutes les feuilles multifides if dont les folioles oil 

decoupures font lineaires. 

Ammivlfnage. Ammi vifnaga. [Herbe aux cure-dents]. 

F<xniculum annmm umbdl^ contrad& . oblong'^. Tournef. 

Daucus v'fnaga, Lin. Sp, 34.8. 

Sa tiA-e eft droite , cylindrique , cannclce , HlTc , un peu 

rameufCfl'uiileecScs'ele^e juiqVa deux pieds ; fes feuilles Ton 

> dccoupecs tres-menu, ik Icurs decoupures font eiroitcs 



(4.63) 

Tl 043 . I & lineairfs '. les fleurs font blanches & forment au fommet Jc 
la tlgc & dcs rameaux , dcs omhelies compofees de rayons 
nombreux , qui ie contractent dans la maturation des fruits. 
K3n trouve cette plante en Languedoc & en Provence. Q. 



X 044. C ^, 7^i>t ou compnme , 01 

r, r rLi J J )a ailes remarquables . . , . 

Fleitrs fenfihlement de couleuri^ _ ^ 

Jaune J Fruit non comprlme & 

Caucune aile bien fenfible. 



1045. 






^mprime 



d' ailes remarquablt 



C Feuilles dent les folioles font 

, )tout-a-fait lineaires 1 04.6 

hies. . . . . / Feuilles dent les folioles ne font 
f-point lineaires lOj^S 



J 04^. C Ombelle arrondie ou globuleufe. 

Feuilles^ dont les folioles font\ ' °^7 

Ombelle evafee & point arrondie. 

1058 -iir. 



'i047. Ombelle arrondie ou globuleufe. 

Ferule commune. Ferula communis. Lin. Sp. ■» 55. 

Ferula faminaPlln:i. Tournef. 3a.. 
Sa tige eft haute de quatre a cinq pi eds , epaide, ferme . 
cylmdnque c^ un pcu rameufe; fes feuilles font fortgrandes. 
plulieurs fo,s ailees , decompofees & a folioles longues & 
& Imeaires : ks fleurs forment des ombelles tres-garnies.. 
diTpofees ordinairement trois a trois , dont une intermediaire 
allez grande & deux laterales plus petites , foutenues par dcs. 
peduncufes oppoles. On trouve cette plante dans les licux 
montueux & maritimes des Provinces meridionales. % Sa 
lemence eft carminative (3c fudorifique. 



(^64) 
uilles dont ksfoUoks nefont) 



rebord large, mince iScfeuUle. 

1049 

rult elliptique & fimpkment 



^pnn 



105c 



1049. Fruit oblong & alls, on entoure d'lin rehord large , 
mhice &femllL 
Thapfie velue. Thapfm villofa. Lin. Sp. iJh 

Thapfa latifolia. villofa. Tournef. 332. 
Sa me eft haute de deux ou trois pieds , cyllndrique & 
prefque fimple ; fes fcullles font grandes larges , ve ues , 
blanJhatres en-deflbus , deux fois allees & a fol.oles dentees , 
pinnatifides' & coherentes a leur bafe : Ics flcurs torment des 
Lbelles laches fort amples , & compofees d'une vingtainc 
deravons On trouve cettc plante dans les lieux montagneux 
du Languedoc & de la Provence, %i fa racine eft acre es. 
purge avec violence. 

1050. FriiU elliptique & [implement comprlme. 

Panais. Pnpnaca. 

Les fleurs de Panais forment des ombelles eyafees , & 

jmmunement afTez Wen garnies. Les collcrettes font nulies 

u polyphylies, felon les efpeces , cSc les fruits font aplal.s 

c entoures d'un rebord etrolt , non feuille. 



Collerettes nulies , 
ioles des feulHes glabres 
: point htriiTes de polls. 



Collerettes 

de plufieurs foUoIes; 

petioles des feuUleslnfeneureS 

heriffes de polls blancs- 



(4^5) 

. Ccllerettes miles ; petioles des feuilles glahres 
ir point hetips de poils. 
Panals cultive. Paflinacafativa, Lin. Sp. 376. 
Pajtinaca jylveflris , latifolia. Tournef. 319. 
^. Pajlmacafatiua, krifolia. Ibid. 

Sa tjge efl haute de trois picds , quclqucfols un peu plus, 
^lindrique, cannelee & rameufe; fes feuilles font gtabres, 
ne fois allees , & compofees de folioles aflez larges , lobees 
u incifees : Jes fleurs font petites , regulleres, & forment 
cs ombclles tres-ouvertes , depourvues de collerette. On 
oLive cette planre dans les lieux incultes , & le long de$ 
hares ou des chemins , cf J on cuitlve la variete /S, dont la 
dure, & d'un ufage aflez 



II. CoUerettes de pluficurs folioles ; petioles des feuilles 
inferieurcs heri^fes de poils blancs, 
Panals eleve. Pafiinaca altiffima. 

P4maca fybe^ris . dtijfirm. Tournef. 319. 
Pafiinaca opoponax. Lin. Sp. 57(5. 
Laferphium chironium. Ibid. 358. 

Sa tige eft haute de cinq a fix picds, tres-drohe, cylin- 
drique , glabre dans fa partie fuperieure , & un peu rameufe ; 
fes feuilles font tres-amples , deux fois ailees, heriflees en 
leur petiole & en leurs nervures poftericures , compofees 
de folioles ovales , dentees , & remarquables par un lobe a 
leur bafe , ou par un de leurs cotes beaucoup plus court 
que I'autre , ce qui forme un vide ou une echancrure unila- 
terale : les ombelles font affcz petites , toutes garnies de 
collerette , & les laterales font portees fur des peduncules 
verticiiles trois ou quarre enfemble vers le fommet de la 
tige; les fruits font tout-a-fait planes. On trouve cette plante 
fur le bord des champs dans !cs provinces meridionales. % 



(466) 

( Collerette univerfelle <Sc partielle 



CoIIerett( 



Feuilles dont les folioles font 
Margies & arrondies ou ovales. 



Feuilles dont les folioks font elarpes & arrondies on 
Maceron commun. Smyrnium olufatrum. Lin. Sp. 

Smyrnium MatiMoli. Tournef. 316. 
Sa tlge ea haute de_ deux ou trois pieds, cylindrique & 



rameufe; fes feuilles ^ 

compofees de foiioies ovales - arrondies , dentees , lobees, 
clabres & luirantes. Les fuperieures font fimplement ternecs: 
les fleurs font d'un jaune pale , & les fruits font compofes de 
deux fcmences cannelees & un peu en forme de crolffant. On 
trouve cette plante dans les paturages humides & couverts 
de la Provence , cf ; fa racine & fes femenccs font diuret.queS 
& emmenagogues. 

[034. Feu'iUes dont les folioles font toutes etrohes & lineaires, 
Anet fenouil. Anethum ffeniculum. Lin. Sp. 377' 

FanicuJum duke, majore if ol'jo femine. Tournef. 3 i '• 

/S. Faniculum vulgare , germatiicum. Ibid. 

Ses tiees font cylindrlques , liflfes , ramcufes , & s'eleveiit 

lufqu'a quatre ou cinq pleds ; fes feuilles font deux ou tro.s 

fol^ailces, tres-divifees, & leurs folioles ou decoupure 

font iprefque capillaires : les fieurs font rcgulieres , le^rs 



;i0 54. Jpetalesrontentiers, & les ombelles font ampfes & 

^^ On trouve cette plante dans Ics lieux plerreux. J 

ell agreable, & Ton gcnit eft doux & aromatique 

^aperitive, diuretique , carminative & (bmachique. 



tcrminaleSi 
matique ; elle eft 



^^>>' C Tige & feuilles glabres. 

Collerette univerfelle ou par -J ^. „ ^ .„ 

tielle , compofee d'une ou) ^'S^ ^ ^^'''^^^ un pe 
pliifieursfolioles. C. lozi 

Tiges iffeuilks glabres ...J 

\ Fruit oblong , fln^ , entoure d'urt 
Irebord plus ou moins fenfible , & 
#compofe de deux femences nues. 

V^ 1058 

1057. Fruit ties-gros, ovale - armidi , miguleiix , fonpieuji 
& dijpenne. 
Amarintelibanotide. Cachris libanotis. Lin. Sp. 3 5 5, 

Cachrisjcmimfungojo, laviJoUisffrulaceis.Tomntti. jaj. 



Sa tige 
pieds; fes 



eft cylindrique, ftrlee, rameufe & haute de deux 
feuilltr ^ - ' '• • ' 



tcrminales, 6c formei 

fuccede des fruits liflbs , fillonnes & "qui fe dn 

portions fongueufes, dans chacune defquelles eft "rcnferml^c 

une efpece de r-"'"" '^" ♦ - - ^' t . ,. 



1058. Fruit ohlong,jlrii, entoure d'un rebord plus ou ?noins 
r Jenfihle & compofe de deux femences nucs. 
j Peucedfan. Peucedanum. 

I Les fleurs de Peueedan font jaunatres, leurs pc'tales fon| 



(468) 
iers oblongs & egaux , 6c Ics rayons de leur ombelle 
verfelle font dans quelques efpeces remarquables par leur 

'^"'"'' ANALYSE, 

Feuilles ailees 






deux ou, trois fois , 

& point divifees trois par trois. 

1 I. 



. Feuilles quatre ou cinq fois de fuitepartagees en trois. 
Peucedan officinal. Peucedanwn officinale. Lin. Sp. 353. 



Sa tige eft haute de deux ou trois pieds , cylindr?que & 
rameufe vers Ton fonimet ; i:ts feuilles inferieures font amples, 
leur iieiiole efl divife trois ou quatre fois de fuite trois par 
& fes dcrniercs divifions fe terminent chacune par trois 
es etroitcs , planes & Hneaires; lesonibelles font un pen 
J, ouvertes <Sc difpofees au fommet dc la tige & des 
oblongs , non comprimes & n'ont point 




1 1. Fruits planes; caller ette de trois folio Ics ou davaJitagi 
Peucedan alfatique. Peucedanwn alfaticiim. Un.S^. '^'i^- 

Oreojelinumpratenje , cicurafo/io. Tournef. 3 i^* 
Sa tige eft haute de quatre ou cinq .pieds, llriee & un pe 



1058. 



Atface. 



nfuite ont leurs decoupures 
longees & plus diltantes ; enfin ce!les de la tige 
; folioles etroites, iineaires, pointues & : 
pouce. Les pt-tloles ont Ics bords de leu 
:atres. Les ombeiles font amples & compofees 
^e de rayons fort greles. Cette plante croit en 






[ V. Fruits prefque point ccmprimh ; collerette univerfcUs 
d'une on detix folioles, 
Peucedan des pres. Peucedanum pratenfe, 
Angelica jiratenfis , apii folio. Tournef. 313. 
Peucedanum films. Lin. Sp. 354.. 
Sa tige eft haute de deux ou trois pieds , ftriee , prefqufi 
ingufeufe & mediocrement rameufe vers fon fommet ; Pes 
feuilles font d'un vert noIrStre , trois fols ailecs, & leurs 
folioles font petites & lanceolees-iineaires ; les foliolt-s du 
fommet des pinnules font un peu confluenies a leur bafe; 
les ombeiles font laches, tres-ouvertes & terminales; les 
fruits font oblongs (Sc canneles. On trouve cette plante dans 
pres humides, %; ciiz pafTe pour diurttique & anii- 
uleufe. 



1050. C Tige Hgneufe ; feuilles petiolees. 

Semences contemies dans une<^ 

bale, ou dans line capfule.) Tige herbacce ; feulHes amplexl- 
Ccauies. I 109 

106^0. C Style fimple; petales non infe'res 

) Style bifide; petales inferes fui 



(470) 
to^o.* Style fimple ; fit ales non infircs fur le calke. 
Lierre rampant. Hedera helix. Lin. Sp. 292. 

Htdrra arhorea, Tournef. 6 j 3 . 

;g. Hedrra major. Jlrriils. Bauh. pin. 305, 

>, Hedfra humi repens. Ibid. 
Arbrideau dont les tiges font farmenteufes , rampantes on 
grimpantcs , & s'attaclient aux arbres ou aux vleilles murailles 
par des vrllles qui s'y impiantent en maniere de racine; dans 
lin age avance , il prend fouvent ia forme d'un arbre , & fe 
foutient alors fans appui ; fes feuilles font petlolees , fermes 
ou corlaces , luifantes , partagees en plufieurs lobes anguleux 
fur les individus jeuncs ou fteriles , & ovales , pointues & 
entieres fur ceux qui font aduUes : les fleurs font difpofees 
en corymbe ou en maniere d'ombelles ; elles font compofees 
dun calice tret^-petit, de cinq petales oblongs & charnus, 
de cinq etamines & d'un flyle fimple. Le fruit efl une baie 
a cinq femences. On trouve cet arbriffeau dans les bois, les 
haies & centre les vieux murs , I7 ; il efl: vulneraire. & 



I o 6 1 , Style bifide ; pit ales infiris Jut le calke. 

Grofeillier. Rihes, 

Les fleurs de Grofeillier ont un calice a cinq divifions, 

nq petales fort petits inferes fur le calice , cinq etamines , 

& un ftyie bifide. Le fruit ell une baie fpherique , fucculente 

<Sc polyfperme. 

AN A L Y S E. 

Tige epineufe. I Tige non epineufe. 



Tige epweu^e. 
Grofeillier epineux. Ribes fpinofum. 

Grojfulnria fmpnd acino . vel Jpnofa fybefrh- ToUrnef, 

Ribes uva crlfpa. Lin. Sp. 292. 

Ses Uges font hautes de deux a quatre pieds, ramcufes & 



(470 

garnies d'epines ou d'aiguillons, dilpofes communement deux 
ou trois enfemble; fcs fcuillcs font petites , petiolees , arron- 
dies, creneiees, inclfecs, a tro'is ou cinq lobes, & un peu 
vclucs en-dcfTous : les fleurs naifTent des boutons a feuilles , 
attachees Line ou deux cnfemble a des peduncules courts & 
pendans ; il leur fucccde des bales verdatres , un peu vclueS 
dans leur jeuncfle , mais qui blanchiffent ou jaunifTent , <Sc 
deviennent glabres dans leur maturite. Cet arbrifleau eft 
commun dans les haies , I7 ; on en cultive une variete dans 
les jardins , dont les fruits font aflez gros. Ccs fruits font 
aflringens <Sc rafraichiffans lorfqu'ils font verds; lis deviennent 



Grofeiir.( 



Croful 



'tres ; grappes de feurs yelues. 

Ues nigrum. Lin. Sp. %^i. [caffa], 

non Jpinofa , frudu nigra , majore. Tournef, 



Ses tiges font hautes de quatre k fix p'leds, droites Sc 
meufcs ; fes feuilles font petiolees | aflez graudes , angu- 
ufes , a trois ou cinq lobes pointus , dentees , glabres , <Sc 
It une odeur forte : les fleurs font oblongues & difpofees 
I grappes. Cet arbriffeau croit en Languedoc , I7 ; on le 
iltive dans les jardins ; fes fruits font ftomachiqucs & diu- 
tiques : fon ecorce 6c fes feuilles font anti-hydroplques. Or> 
mte fei feuilles centre la morfure des betes venimeufcs Sz 




(4-7^) 
V. Gutppes de purs tomes pendantes; hadecs molnS 
longues que Ics fieurs, 
Grofeillier rouge. Rihes rubrwn. Lin. Sp. 290. 

Grofularia tmltiplici acim, five nonfpinoja, hortenfis mhdi 

five ribfs cftcinarum. Tournef. 

Arhriffeau de quatre a fix pleds , droit & tres-rameux; 

fes feuilles font petioiees , anguieufes , lobees & dentees ; 

Ces fieiirs courtes , dlfpofees en grappes , & remplacees par 

des fruits ordinaircment rouges dans leur maturite , blancs 

il croit dans les montagnes de la Provence , fj ; on le cultivc 
dans les jardins ; fes fruits font rafraichiflans & temperans. 



VI. Grappes de feurs la plupart dr cites ; bradees 
auffi longues que les fieurs. 

GrofeiHier des Alpes. Ribes Alpinum, Lin. Sp. 291* 
Grofularia vulgaris , frudu dulci. Tournef. 61^. 

Ses tiges font hautes de trois pieds , rameufcs & recou- 
vertes d'une ecorce blanchatre ; fes feuilles font petites, 
petioiees, glabres, trilobees , dentees , vertes en-deffus &: 
un peu pales en-deflbus. Les fieurs forment de petites grappes 
redreffees , verdatres & garnies de bra^ees^ alTez longues ; 
il leur fuccede des baies d'un blanc rougeatre , douces oc 



d'un gout agreable. On trouve cet arbrifleau dans ics 1 
en Alface & en Provence, f? 



1062. ^ C Deux e'tai^ines 1^63 

Moms de cinq petales < 

(J Quatre etamines 1064. 

'10^5- Deux etamines, 

f Circe'e- Circcea. 

I Les 0eurs 4e Circec ont un calice de deux pieces, detis 



10^3 



(473) 

petaTes echancres en coeur , deux etamines & un ftyle fimpTe. 

Lcur fruit eft une capfuie pyriforme , heriflee & biloculaire. 

ANALYSE. 



Tige de plus d'un pied ; 

feuilles un peu velues , 

& point en coeur 

a leur bafe. 



Tige -de moins d'un pied; 

feuilles tres-glabres , 

6c fenfiblement en coeur 

a leur bafe. 

• I I. 



\, Tige de phis d'un pied; feuilles wi peu yelues , & 
point en coeur a leur bafe. 
Circec majeure. Circcea major. 

Circaa Lutedana. Tournef. 301. Lin. Sp. rl. 

Sa tige eft droite , rameufe , un peu velue , & haute d'un 
pied & demi; fes feuilles font oppofecs, petiolees, ovales, 
pointues , & a peine dentees en leurs bords- Ses fleurs font 
bianches ou rougeatres , portees fur des peduncules velus , 
& difpofes au fommet de la tige & des rameaux , en longs 






les bois. % 



font reflechies. On trouve 



II. 77^*? de moins d'un pied ; feuilles tres-glabres ^ b" 
fenfiblement en cam a leur bafe. 
Circee mineure. Circcea minima. Tournef. 301. 

Circaa Alpina, Lin. Sp. 12. 
Sa tige eft longue de quatre a fix pouces, glabre & 
quelqucfois couchee; ks feuilles font oppofees, petiolees, 
tres-glabres , cordiformes & garnies en leurs bords de dents 
bien marquees : les fleurs ne forment fouvent qu'un feul 
epi ; elles ont leur calice rougeatre. On trouve„cette plante 
en Aiface ; elle croit auflTi en Dauphine, ou elle a ete obfer- 
vee par M. Liettard ; %. 



[0^4* 



\ Tige herbacee 
( Tlge llgneufe. 



T/ge herbacee. 
Macre flottante. Trapa natans. Lin. Sp. 175. 

*• Tribuloides vulgare, aquis innajcens, Tournef. ^55, 
Sa tige eft longue, rampe dans Teau , & jette ^a &: la 
quelques feuilles capHIaires , garnies vers leur bafe de filets 
iateraux, ^Ifpofes en forme dVile ; elle s'eleve jufqu'a la 
furface de I'eau, & produit alors beaucoup de feuilles flottantes 
difpofees en rond , & qui forment une belle rofette a la 
fuperficie de ce Huide ; ces feuilles font glabres en - defllis , 
triangulaires ou rhomboidales , dente'cs & portees fur de longs 
petioles : Jes fleurs font prefque feffiles , compofees d'un 
calice quadrifide & perfiftanc /de quatre petales blancs, de 
quatre etamines , & d'un ftyle fimplc. Le fruit eft monof- 
perme & herifle de quatre pointes formees par le callce. On 
trouve cette plante dans les etangs & les fofles aquatiques- O 
On mange fon fruit ; il eft aftringent & anti-diarrhoique. 



Tige llgneufe. 

Cornouiller. Cornus. 

Les fleurs 'de Cornouiller ont un calice fort petit & a 

, quatre petales pointus , quatre etamines & un 

par un ftigmate epais & obtus. Le fruit efl 

liqu' " • .., , . 



3X 



arrondi , ombilique & contient un noyau biioculaire. 
ANALYSE. 



Fleurs jaunes Fleurs blanches , 

paroiiTant avant paroifTani apres 

le developpement des feuilles. le deveioppement des fei 



(475) 

. Fleurs James , paroiffant avant le dcveUppement 
des feuillcs. 
Cornouiller male. Cornus mas. Lin. Sp. 17 1. 

Corms Jyheflris , mas. Tournef. 64.1. 
Arbriffeau de dix a douze pleds, rameux, & dont le bols 
eft dur ; fes feuliles font oppofees , portees fur de courts 
petioles, ovales , pointues , chargees de quelques polls en- 
defTous, & garnies de nervurcs paralleles & convergemes : 
les fleurs forment de pctites ombelles , compofees de dix a 
quinze rayons tres- courts & uniflores. Ces ombelles ont 
chacune une coHerette de quatre folioles ovales , pointues , 
& auffi longues que les rayons ; les fruits font d'un beau 
rouge dans leur maturite. On trouve cet arbrilfeau dans les 
bois & les haies, ftj ^cs fruits font bens a manger & un peu 



II. Fleurs blanches , parciffant apres le dheloppement 
des feuilles. 

Cornouiller fanguin. Cornus fanguinea. Lin. Sp. 171. 
Cornus fxmina. Tournef. 64.1. 

Cet arbrilfeau s'eleve un peu moins que le pre'cedent; 
fes rameaux font longs, droits & recouverts d'une ecorce 
lifle , qui devicnt fouvent d'un rouge vif pendant I'hiver ; 
fes feuilles font oppofees , petiolees , ovales , pointues , en- 
tieres , & garnies de nervures convergentes : les fleurs forment 
des ombelles aflez grandes, fans collerette, & dont les rayons 
font rameux ; les fruits font noiratres dans leur maturite. Oa 
trouve ceite cfpece dans les haies & les bols. f? 



I 06 J, C . Tige ligneufe , & de plu 

& de ] 



r Tige ligneufe, & 

)p'e^s 

J Tige herbacee, 
Cdeux pieds 



(470 

Tige ttgneufe , & de -plus trois pleds. 
Olinet blanchatre: Elceagnvs imams. 



Elaagttus angujlifolius, Lin. Sp. lyC. 
Grand arbrifTeau dont les jeunes rameaux font couverts 
d'un duvet hlanc & cotonneux ; fes feuilles font altenies, 
ovales - oblongues , molles , blanchatres , cotonneufes en- 
deffous , & portees fur de courts petioles : fes flcurs font 
petires , prefque feffiles , & difpofees dans les aifTelles des 
feu'lles, fouvent deux ou trois enfemble , elfes ont une corolle 
campanulee , quadrifide & jaunaire inierieuremcnt ; il leur 
fuccede un fruit a noyau qui a la forme d'une olive. On 
trouve cet arbrifTeau en Provence, fj 



lo6^, ^ Tige herbacee. 

Tige Ilgneufe. . 



V Cinq petales lo/' 

/ Moins de cinq petales. . 1073 

( Calice ou double , ou herifTe de 
Ipointes roides a fa bafe , & portant 
]la corolle loyz 

J Calice tres-fimple, non heriffe 
#de pointes, &L ne portant point la 
Vcorolle . * * ^^ 



(477) 
10/2. Calke on douhle, ou herijfc de pomes roides a fa haje, 
& port ant la corolle. 
Aigremoine officinale. Agnmonia qfficinarum, 
Tournef. 381. 

Agrimonia eupatoria, Lin. Sp. 6j^\» 
Sa tige eft haute de deux pieds , plus ou moins , un pea 
dure , velue , & ordinairemeni fimple ; ^es feuilles font al- 
ternes, allees avec une impalre, & compofees dc fept ou neuf 
fo[io!es ovales-fanceolees, dentees en fcie, velues, & entrc 
lefquellcs on en trouve d'autres extremement petites : les 
folioles vont en augmentant de grandeur vers le fommel des 
feui[les : fes fleurs font jaunes , petites , prcfque fcfTiies, & 
forment un epi grele , alonge &; terminal ; les fruits font 
difpermes, & tres-heriftes de pointes crochues. On irouve 
cette plante le long des haies, des clieniins, & dans les bois, 
7P ; elle eft vulneraire , aftringente , aperitive & deterfive. 

»V3- ^ ^ Troispetales ,074. 

Moins de cinq pet ales <^ 

( Quatre pe'tales 1075 

1074. Tms petales. 

Stratiote aloide. Stratiotes aloides. Lin. Sp. 754. 

Sedum aquat-le fu'f Jlratiotes potamlos. Dod. pcmpt. 58?. 
Ses feuilles font nombreufes , longues, etroites , pointues, 
bordees de cils durs & piquans , & difpofees en un falfceau 
ou une large rofette qui eft communement enfoncee en grande 
partic dans I'eau. Ue la bafe de cette rofette partent plufieurs 
fibres deliees , cylindriques , vermiformes , & que Ton peut 
regarder comma des racines ; fes tiges font de petites hampes 
fimples , unlHores , & a peine de la longueur dts feuilles : les 
fleurs font blanches , compofees d'un calice a trols divifions, 
de trois petales arrondis & plus grands que le calice , d'une 
, &; de fix ftyles fimples; II leur fuccede 



Fieurs jaunes j femences nues. 



aigrette 



1077 



, Scop. 



feuille. 



FleuYs jaunes ; Jem 
Onagre bifannuelle. Onagra 
p. 2.(>^. 

Onagra ladfoUa, Tournef. 302. 
Oenothtra biennis. Lin. Sp. 492. 
Sa tjgc eft haute de trois ou quatre pieds , 
& un peu rameufe vers Ton fommet; ^ts feuilles font ovales- 
lanceolecs , dentees en leurs bords , 6c remarquables par une 
nervure blanche qui les traverfe dans leur longueur; fes fieurs 
font grandes , pedunculees , terminales , & compofees d'un 
calice a quatre divifions reflechies , de quatre petales jaunes 
& un peu echancres en coeur , de huit etamlnes , & d'un 
ftylc termine par un ft'igmate quadrifide. Le fruit eft unc 
capfule fort longue, pointue , quadriloculaire & polyfperme. 
Cettc piante eft etrangere , mais elle s'eft naturalifee dans 
plufieurs provi 



elle eft 



Fieurs rouges ou blancJmtres ; femences a aigrette* 

Epilobe. Epilobium. 
Les fleurs d'J^pilobe ont un calice de quatre feuilles, quatr 



tragone, &; rempli 
placenta libre &: iin 



fans fa jeunelfe paroit quclquefois entier. 
rule tres-longue, grele, commur "-""*■ 
de femences a aigrette, attachee; 



ANALYSE. 



Fieurs regulicres;, 

la plupart dcs. feuil 

oppofces. 



5 les feuilles alternes. 



(+79) 

Fleurs rcgulieres ; la plupart des feuilles oppofec. 



prefque petiolees , 
& ne formant point 
formant a leur bafe a leur bafe 

une gaine decurrente. une gainc decurrente. 

III. IV. 

III. Feuilles touies ampkxicaules, ir les inferieures farmant 
a leur bafe une gaine decurreJite. 

Epilobe amplexicaule. Epilobium amplexicaule. 

Chamanerion vilhjum , tnagno fore purpureo, Toum. 303. 

Sa tige efl: haute de trois a cinq pieds, cyllndrique, feuHlee, 
velue 6c un peu branchue dans fa partie fuperieure ; fes feuilles 
font grandcs, lanceolees, pointues , d'un vert noiratre, toutes 
amplcxicaules, & ont leurs bords un peu decurrens , & qui 
fe reuniflent pour former une gaine plus ou moins diflin<51:er 
les Heurs font purpurines , fort grandes , & ont leurs petales 
echancres en coeur. On trouve cette plante fur le bord dti 



IV. Feuilles prefque petiolees , f ne fcrmant point a leur 
bafe me gaine decurrente. 
Epilobe mollet. Epilobium molle. 

Chametnerion hirfuium , patv& fore, Toumef. 303. 

Cette efpcce me paroit fuffi(amment diftinguee de la pre- 
cedente; fa tige efl haute de deux ou trois pieds, velue 
& cylindrique; fes feuilles font lanceolees , denriculees, n^a 



1077- 



(48o) 
nplexlcaules , d'un vert blanchatre , tres - molles & pubef- 
;ntes : Ces fleurs font petltes , compofees de quatre petafes 
;hancres, peu ouverts, & d'une couleur de chair affez pale. 
>n trouve cette plante dans les ileux humldes & couverts. % 



Tige glabre ou prefque glabre. 





Feuilles ovales - fanceolees , 
& la plupart 
entierement fefliles. | diftindement petlolees. 

V II I. 



VII. Feuilles etroitcs-lanceclees , f toutes entierement 
feifdes, 
^pilobe tetragone. Epilobium tetragonum. Lin. Sp. 4.94' 
Chaman f Hon gkbrum . minus. Tournef. 303. 
/3. Chamanerion anguflifolhim . glahrum. Ibid. 
Epilobium pahijlre, Lin. Sp. 4.9 5 . 
Sa tige eft haute d'un pied & demi , glabre & un pcu 
iranchue ; fes feuilles font longues de deux pouces , & ont 
- -, li^nes de largeur; elles font feffiles , glabres 
' ' n leurs bords , meme celjcs de la 
nt petites , leurs petales font echancres, 
a fe developper , paroit fouvent tres- 
e plante fur le bord des ruiffeaux. 5f? 






Vnr. F^uilUs o->.ks.lancccUes , Ir laplupart d!pnaa„M 

petiolees, 

^pllobe de montagne. Epilobium 7nontammi T ;. c 
4.p^. """"^' -Lin. i>p. 

Chamanerlon gUrum , tnajus. Tournef. 303. 
Sa tige eft cylindrique, branchuc , t\ s'eleve iufm.'^ ^...^ 
p.eds; fcs fe.I|les fon't ovales-lanceolees pJmies^ denS 
en leurs bords , g abrcs , & ont b nl.m.lf f j clentees 
lignes de largeur :^nes ronrop^ofee S^"^,"li* LS^ 
ma,s cdles du foramet Ton. illernes. Les^fle3n fom Dc.it// 
ouve cette plante dans les lieux montagneux & fcs 



i 



IX. Ttgefvuvent couch^e i fa baf^ , ^ haute de mains 

^pifobe des Alpes. Epilobium Alpinum, Lin. Sp. 49;. 
Cha^anerion Al.inum , minus, brunella fo'iis. Toumef. 



.^ .w^M^^^ a .cur lommet : les inferieures font ovafes & 
un peu petiolees. Les fleurs font petites , purpurrne & 

fait" O P""' "°"^''' ?" ^""^^''^ d;?a ?ige S'd« 
rameaux. On trouve cette nlante Wane I.c r„- r^ 



le bord des ruifU 



plante dans les montagm 




(48^ 

CI. Peduncules nus , ir fortant de I'ai^elle d'une , 

fetite bradee. 

lEpilobe a epi. Epihh'mm fpicatum. [ Laurier S.' Antoine]. 

Chamantrion latifolium , vulgar e. Tournef. joa. 
Sa tige efl haute de trols ou quatre pieds, fimple, glabre 
& fouveni rougeatre ; fes feuilles reflemblent un pen a celles 
' "" landier : elles font iongues , lanceolees , pointues , 
dentkulees , glabres , traverfees par une nervure 
blanche & longitudlnale , & d'un vert blanchatre en-de0bus. 
Ses fleurs font grandes , fort belles, d'une couleur rouge 
" ' : , & forment un epi fuperbe au fommet de ia 
ont leur calice colore & leur ovaire cotonneux. 
; cette plante dans les bois de Bondy, aux environs 
de Paris. % 

XII. Peduncules charges dune petite feuille ou bra£lee 
etrcite. 
^pilobe a feuilles etroites. Epilobium anguftifoliwn. 

Chamanerlon anguftifolium , Alpimm , fore purpureo* 

Tournef. 30a. 

Sa tige eft haute de deux pieds ou environ, cylindrique , 

glabre & rameufe ; fes feuilles font alternes , eparfes , iineaires , 

rarement dentees. Ses fleurs font affez grandes, 

, & ponees fur des peduncules charges a leur 

: bradee longue & lineaire ; elles ont leurs petales 

ntiers, oblongs, & moins larges que ceux de 

i'efpece precedente. On trouve cette plante dans les mon- 

tagnes du Dauphine & de la Provence. % 






1078. 

Tigeilgneufe. 



C Un feul ftyle. 
^ Plufieurs ftyles 



Unfeulflyh. 



(483) 

FeuiJIes trcs-cntieres. 
FeuIIIes de'coupees. \ 



Fleurs rouges ; Trait multlloculaire 
^polyfperme loSz 



Fleurs blanches; bate h deu: 
Myrte commun. Myrti 



! tms fen. 



n. Sp. ^73. 

-f^^rrej minor , vulgaris, Tournef. 640. 
4. ^r/iw >i/^7?w , /o/,tf acutiffimis. Ibid. 

de rameaux flexibles, feuilles , & d'un port tres-a^reable • 
U^ feuiiks font petites , nombreufes, fort rapprocKes fes 
unesdesautres. lanceolees, pointues, vertes ^^Iifrer& ua 



a cinq a.viiions , ac cinq petales inferes fur le calice de 



i7^m rouges; fruit muliihculaire & pofyfperme. 
Grenaaer epineux. Punka fpinofa, 

Pmica Jylveflr'is. Tournef. 636. 
/'awftf granatum, Lin. Sp. 67^. 

Arbriffeau eleve , epineux, & dont les rameaux foiit re- 
couverrs d une ecorce rougcatre; fes feuilles font affez petites 
lanceolees, po.ntues , tres-liffes & rougeatres dans leur £ 
Oelle. 5es fleurs font grandes , fort belles , d'un rouffe ecFatanr 
composes d'un calicc monoph^^Ie , campanule ^ colorr& 
Hh ij 



(484) 
to82. qulnquefide , Je cinq petales infe'res fur le calice, de beau- 
coup d'etamlnes affez courtes & d'un ftyle fimple. Le fruit 
eft fort gros , arrondi , ombilique , & renferme beaucoup de 
'^n trouve cet 
nguedoc , fj ; fon fruit eft 



1083. 



1084. 



r Deux % 

.)«'- 

) Plus de ^ 
Cles fleurs. . 



io8j 



Deiix fyles dans la plupart des fleurs. 
Alifier. Cratsegus, 
Les fleurs d'Alrfier font compofe'es d'un calice a cinq 
ivifions, de cinq petales infercs fur le calice , d'une vingtaine 
'ctamines , & communement de deux flyles droits. Les 
uits font des baies couronnees & difpermes ; les feuilles 
)nt rarement deux fois plus longues que larges. 
ANALYSE. 



Tige; 



Tige & , 



Tige on rameanx garnis depincs, 
Aiifier aubepin. CratiXgus oxyacantha, Lin. Sp. 683. 



/3. Mrjpilus apii folio, laciniato. Ibid. 

Cratagus aiarolus. Lin. Sp. 683. [ Azerolier]. 

ArbrifTeau efeve , dont le bois eft dur, le tronc tortueux, 

les rameaux nombreux , diffus & amies de tbrtes epines; 

fes feuilles font alternes , petiolees , lifles, vertes des deux 

cotes, profondement decoupees , incifees, eiargies vers ieur 

<Sc emouftees ou obtules a Ieur fommet. Ses fleurs 

font blanches , dilpofees par bouquets corymbifomies , n'ont 



1084. jouventqu'un feul %Ie, & ont une odeur tres-a^re'able ' 
uits font rouges & quelquefois monofperm^s Get 
fpc f -f r ^''"'™"" ^t"? ^« h^'es & autour des bois , 5; 
les truits font un peu aflringens. 




III. Feuilles oyales /implement dentces , ir point incifi'es 
nl anguleufcs. 

Feuilles vertes Feuilles blanchatres 

des deux cotes; & cotonneufes en-dcflbus ; 

leurs rougeatres. fleurs blanches. 



I V. Feuilles vcnes des deux cotes; fieurs rougeatres. 

Alifier rain. Crataegus humilis. 

Cratagus folio obhngo , Jm-ato . utrinque virente. Tournef. 
Meli>ilus chamamffpilus. Lin. Sp. 685. 

ArbrifTeau dc deux ou trois pieds , rameux, tortueux, & 
dont I ecorce eft noiratre; fes feuilles font ovales, dentees ea 
foe, un pcu dures , d'un vert fonce en-deffus , pales en- 
deffous , glabres des deux cotes dans leur parfait develop- 
pement , & portecs fur de courts petioles : les fleurs font 
rougeatres, difpofees en corynibe au fommet des rameaux , 
& nont que deux ftyles , felon M." de Haller, Jacquin <Sc 
5copoh. On le trouve dans les montagnes dc la Provence, fj 



Hh iij 



1084. 



V. Fmlles blancUtr 



eufes en-depus;pu 



Lin. Sp. 681 



Cratagus folio fubrotmdo , jerrato , juhus 
633. 



. Tournef. 



Arbriffeau communement de dix a quinze pieds , & qui 
eleve en arbre jufqu'a la hauteur de trente a quarante pieds, 
iorfqu'on le cultive; fes feuilles font petiolees, ovales, den- 
tees , un peu fermes , veries en-deiTus , & gamics en-deffous 
"" coton blanc tres-remarquable : fes petioles, fes pedun- 
cules & fes calices, font auffi tres-cotonneux. Ses fleurs font 
difpofees en corymbe, & portees fur des peduncufes rameux; 
il leur fuccede des baies rouges dans leur maturite, & bonnes 
a manger. On trouve cet arbriffeau dans les bois. fj 



VI. Feuilles i 



cifees , fenfiblement angideufes , b" dentees 
€71 lews angles. 



Feuilles ovales-arrondies, 

on en coeur a leur bafe, 

& dont les angies 

font mediocres. 



Feuilles un peu en cc 

a leur bafe, 

^& a fept angles 

font fort grands. 



VII. Feuilles oyales-arrondies , non en caiir a leur iafe, 
b" dont les angles font mediocres, 
Alifier a feuilles larges. Crataegus latifolia. 

Cratagus folio Jubrotundo Jerrato if kciniato. VailL Parif.42 . 

Arbre eleve, tres-rameux, dont I'ecorce eft grifatre & le 

bois blanc, majs affez dur; fes feuilles font petiolees, larges. 



; leur bafe 






cotonneufes en-deffous : fes fleurs font blanches , & difpofees 
en corymbe; leurs peduncules & leurs calices font cotonneux; 
{t% fruits font d'un jaune-rougeatre , & d'un gout amer. On 
trouve cet arbre dans la foret de Fontaincbleau. fy 



1084. 



(487) 

VII L Feuilles un pcu en cam a leur haft , Ir a fept 
angles , dent les infcrieurs font fort grands, 

Alifier torminal. Crataegus torminalis. Lin. Sp. 681. 
Cratagus folio kcinhito, Tournef. 63 j. 

ArbrifTeau , ou arbre mediocre , ranieux &. dont I'ecorce 
eft rougeatre ; fes feuilles reflemblent un peu a celle de quelques 
efpeces d'erable; elles font petiolees, affez larges , courtes, 
tres-anguleufes, incifees , dentees & remarquables par leurs 
angles inferieurs , ecartes & divergens : elles font legerement 
velues en-deflbus , mais prefque point cotonneufes : Ics fleurs 
font blanches & difpofees en corymbe. On trouve cet arbre 
dans ies forets. I7 



1085. 

Plusdedem 
les fleurs. 



r Feuilles ailees ou profondement 

^plnnatifides 1086 

J Feuilles tres-fimples , entieres ou 
Cfeulemenr dentees 1087 



Feuilles ailees ou profondement pinnatifides, 
^ Sorbier. Sorbus. 

Les fleurs de Sorbier ne different de celles des alifiers que 

parcc qu'elles ont toujours plus de deux iiyles , & les fruits 

font des bales ombiliquees qui contiennent plus de deux 

femences. ^ ^ f 

ANALYSE, 



Feuilles ailees , 
cotonneufes en-deifous, 

& n'ayant jamais 
plus de treize folioles. 



II* Feuilles ailees , glabrcs des deux cotes, ir la plupart 
a plus de treiie folioles, 
Sorbier des Oifeleurs. Sorbus aucuparla, Lin. Sp. 683. 
Sorbus aucuparia. Tournef. 634. 
Arbre droit, rameux & mediocre; fes feuilles font ailees, 
Hh iv 



U88) 
compofees de trelze a dlx - fept folJoIes ovales - lanceoIeeS - 
poimues, dentecs en Icurs bords , glabres des deux c6t«, 
mals d'une couleur pale en-deffous , & memo un peu velues 
dans leur jeuneiTe ; fes fleurs font blanches & difpoCees ea 
corymbe , fiir des peduncules rameux : ii Icur fuccede des 
truits d'un beau rouge, contenant trois ou quatre femences. 
Get arbre eft commun dans les bois. h 



II. Feuil/cs ailees , cotonneiifes eji-deffous , ir n'ayant 
jamais plus de treiie folioks, 
meflique. Sorhus domejiica. Lin. Sp. 684. 



nef. 63 J. 



Sorbler 

Sorbus Jativa, 

Qtl arbre eft plus eleve que fe precedent; fon tronc eft 

II & fort droit , & fes branches forment une tete afTez 

guJiere : Jes folioles de ^t^ feuilles font ovalcs , dentees, 

un peu obtufes , blanchatres & legerement velues en-deftbus, 

memedans leurdeveioppementparfair. Ses fleurs font blanches, 

difpofees en corymbe , & remplacees par des ft-uits pyri- 

formes & d'un rouge jaunatre. On trouve cet arbre dans 

Alface (St en Provence , f, ; fes fruits font 

aftringens. 



[087. 



JsnonoSes^ndrLes'', & 
nomme pepins 1089 



o« Fruit contenant trois a cinq femences ties-dures 

& offeiijes, 

Neflier. Mefpilus, 

Les Nefliers ne different At% Alifiers que par le nombrc 

des ftyles de leurs fleurs , & par celui des femences que 

fruits. Leurs feuilles fimples les diftinguent 



ANAL r S E, 

Fleurs pedunculees 

& point rolitaires. 

I I. 

f. Fleurs falitaires ir pnfque fcjfdes. 

Neflier germanique. Mefpilus gerrnanica. Lin. Sp. 684. 

Mffpilus germanica . folio laurino non Jerrato , five mef^ 

pilusJylvefim.Toutnd.6^1. 

Arbrlfleau ou arbre mediocre , dent le tronc efl: tortueux , 

&: les rameaux ordinalrement garnis de fortes eplnes , qu'Hs 

perdent lorfcju'on le cultive ; ^ts feuilles font ovales-lan- 

ceolees , legerement dentees en leurs bords , vertes en-deflus, 

d'une couleur pale, & un peu velues en-deflbus : leurs 

petioles font tres-courts. Les ileurs font blanches ou un 

peu rougeaires , folitaires , terminent les, rameaux , & font 

remarquables par les decoupures de leur calice , alongees 

& pointues ; il leur fuccede des fruits connus fous le noni 

de^ nefe. On trouve cat arbrifleau dans les bois & ies 

haies, I7 ; les nefles font un peu aflringentes. 



Fleurs pedunculees ir point folitaires. 



Tige ^pineufe; feuilles dentees. 



[Bui 



Mefpiks acukata. amygddi folio, Toumef. <f-j.i. 

ArbrKTeau tres-rameux, diffus , difpofe en builTon , & 

garni de fortes epines ; fon ecorce eft rougeatre ou noiratre : 

ie^ feuilles font ovales-lanceolees , legerement dentees , un 

-■ fermes, lilfes en-deffus, nerveufes , & quelquefois un 

velues cn-deflbus. Ses fleurs font d'une couleur pale 

)ugeatre , & font remplacees par des fruits petits, obronds, 

rouge ecarlate, & qui, par leur grand nombre, font 



I O 8 8 . ^^"^^"* paroitre 



('490 ) 
t arbrlfTeau comme en feu j 



/. Tige fans cpines ; feuiiles tres-entie:. s. 

Neflier cotonnier. Aiefpilus cotoneafier. Lin. Sp. 686. 

MeJpUus folio fubrotundo , frudlu rubra, Tournef. f^z» 

Arbriffeau peu eleve, lortueux, rameux, & dont IV .rce 
^.i d'un rouge noiratre ; fts feuilles font peiiol es , o ales- 
arrondies , tres-enticres , vertes en-deflus , b'ancharros & 
cotonneufes. en-deflbus. Ses fleurs font petUes , d- cmlcur 

rbacee , <5c dilpofees deux a cinq enfenible par bouquets 
axiliaires; elles n'ont fouvent que trols ftyles, & leurs fruirs 
font des baies rouges, obtufcs iSc trifpermes. On trouve cet 
nrbrifleau en Provence. I7 



Fnth contenant ctnq a dix Jemences ?wn ojfeufes, 

noiratres , & qu'on mmme peplns. 

Poirier. Pyrus. 

Lc grand rapport, <Sc meme la refTembfance prefque parfaite 

udns toures les parties de la frucft.fication des poirlers pro- 

prenicnt dits, des pommiers & du colgnafller, exige que Ton 

reiinirTe ces differens arbres fous un feul genre , comme I'a 

^.- _/I. Linne; leurs fleurs ont un calice monophylle a cinq 

divifions , cinq petales arrondis ou oblongs , inferes fur le 

caiice, une vingtaine d'etamines & cinq %les. Les fruits 

font ordinalrement charnus, divifes interieurement en cinq 

petites loges membraneufes ou cariilagineufes , qui renferment 

prefque toujours chacune deux femences oblongues , noi- 

, & connues fous le nom de pepim. 

ANALYSE. 



Fruit tres-charnu, 
& d'une couleur verdatre, 
ou jaunatre, ou rougeatre. 



Fruit peu 
& d'un blei 



loSp. 



- d'lme coiilew •verdatre, c 



Fleurs folitaires. 



Fltiirs difpojces par bouqu 



6c point 



•nique , 
LJiiu y.on\,CL^~: a I'infertion 
de Ton peduncule. 



I I I. 



;de fleurs ombelliformes j' 

fruit obrond , 

& concave a I'infertion 

de fon peduncule. 



III. Bouquets de fieurs corymb if or me s ; fruit conique , 
ir point concave a I'infertion de fon peduncule, 
Poirier commun. Pyrus communis. Lin. Sp. 686. 
Pyrus fyh'ejlris. Tournef. 632. 
/J. Pyrus fativa [ir varit tales] Ibid. 6a 8, &c. 
Les nombreufes varietes de Poiriers que Ton cultlve dans 
les jardins , paroifTent la plupart provenir du poirier fauvage 
que la culture & la greffe ont avec le temps perfedionne. 
Get arbre eft mediocre , rameux & epineux ; ks feuilles font 
petiolees , ovales - lanceolees , pointues , glabres & un peu 
dentees ; fes fleurs font blanches , & leurs peduncules s'in- 
ferent en maniere de corymbe fur un peduncule commun; 
'I leur fuccede des fruits qui font tres-acres. On trouve cet 



u leur lucceae des fruits qui lont tre 
arbre dans les forets, }} , fon bois eft 






Bouquets de fieurs ombelliformes ; fruit obrond 
b" concave a I'infertion de fon peduncule. 
irler pommier. Pyrus malus, Lin. Sp. 686. 

Maks fylveflrls , frudu valde acerbo. Tournef. 634. 
fi. Malus fatha [ ir varietatts]. Ibid. 634, 635 , &c. 

Pommier fauvage paroit etre aufli Ic type de toutes 



les varietes de pommier que Ton cultive dans les jardins, <Sc 
dont le nombre eft prodigieux. Cet arbre eft d'une moyenne 
grandeur , etale , & quelquefois epineux ; Qs feuilles font 
petiolees , ovales , pointues , un peu denrees , d'un vert 
trifte, nerveufes, & legerement veiues en-deftbus; fes fleurs 
font d'un blanc melange de couleur de rofe , Si. remplacees 
par des fruits fort acerbes. On trouve cet arbre dans les bois 
& les haies, F? ; on s'en fert pour greffer les pommiers que 
'on veut cultiver en plein vent. 

^. Fleurs folitaires, 

. Poirier coignaffier. Pyrus cydonia. Lin. Sp. 687. 

Cydonia angupifolla, vulgaris. Tournef. 633. 
Cet arbre reftcmble au coignaflier cultive , mais II eft plus 
petit dans toutes fes parties ; Ton tronc eft tortueux , & ne 
"" e qu'a une hauieur mediocre; fes feuilles font petiolees, 
i, tres-cntieres , molles , vertes en-dcftus, blanchatres 
(Sc cotonneufes en-dcftbus : fes fleurs font aflcz grandes, d'un 

< blanc mele de rofe, & ont les diviftons de leur calice dentees; 
il leur fuccede des fruits jaunatres, odorans , & couverts d un 
duvet fin. On trouve cet arbre en Provence, f^ ; les varietes 
'on cultive ont leurs fruits en general allez gros. Ces 
font aftringens , fortifians & ftomachiques. 

VI. Fruit peu charm, petit ir d'un bleu noiraire. 
Poirier amelanchicr. Pyrus amelanchier. 

Mejpilus folio rotundiori, fntdti nigra , JuhdukL Tournef. 

Mcfviks amelanchier. Lin. Sf. 685. 
ArbrifTcau de quatre a fix pieds, rameux, & dont I'ecorce 
ft d'un rouge noiratre ; fes feuilles font petiolees . ovalcs , 
prefque obtufes, dentees, glabres , fouvent rou^catrcs, & 
pubefcentes en-deffous dans leur jeuneffe : ks "fleurs font 
blanchatres , & remarquables par leurs petales alonges & 
'anceoles ; ^ il leur fuccede des fruits liflTes , d'un bleu noi- 
ratre, ombiliqucs, d'une faveur douce, & qui renferment 
IX a dix fcmences femblables a des pepins. On trouve cet 
irbrifl^eau dans les lieux montagneux. F? 



^^9^' ^ ^ Six etamines ou molns. 109 1 

Six petaks ou plus / 

/ Plus de fix etamines. . . mo 



lopi. 

Six etamines ou moins. . . 


V Trois ou fix etamines. . 1092 
"^ Moins de trois etamines. iioi 


JOC?2. 

Trois oufix etamines. , . . 


\ Trois etamines. 1 09 3 




C 9 


105,3. 


r Coroile reguliere & fymetrique. 
) 1094. 




) CoroHe irre'guliere & point ^y- 
Cmetrique. . 1007 







I0p4. ( Trois ftigmates grelcs, roule's , 
/- ;/ ' ;•- j^ r '\^ ^"' "^ recouvrent point les 
Coroile reguliere df fyme- Jetamines 1 095 

Trois ifllgmates largcs , petaii- 

formes , &. qui recouvrent Ics 

■^« »°96 



^P5>5- Tms Jli^mates greles , rouUs , & qui 
point les etamines. 
Safran cultive. Crocus fativus. Lin. Sp. 50. 

a, Crocus autumnalis. 

Crocus Jativus. Tournef. 350. 
^, Crocus vernalis. 

Crocus vernus [ir varietatts]. Tournef. 351 , ^-c. 
Les feuilles 4e cette plante font radicales, trcs-etroices. 



(494) 
I op 5* ''"^^''■^s ' pointues, glabres , divifees dans leur longueur 
-^ '' par une ligne blanche , & enveioppees a leur bafe par une 
gaine compofee de membranes seches & tranfparentes ; fa 
tige efl une hampe a peine haute de quelques pouces , 6c 
termlnee par une Heur qui reflemble un peu a celle du 
colchique : la corolle de cette fleur forme a fa bafe un tube 
etroit & fort long , qui fe dilate infenfiblement vers fon 
fommet , &. fe termine en un limbe partage en fix decou- 
pures redreflees & ovales - obloiigues ; cette coroile varie 
beaucoup dans fa couleur , niais elle efl fouvent d'un violet 
plus ou moins fonce , & quelqucfois melange de pourpre : 
les etamlnes font au nombre de trois ; le ftigmate eft a trois 
divifions roulees en cornet, communemcnt affez longues, 
& un peu incifees a leur extremite. La variete a. fleurit en 
automne , 6c eft cultivee pour I'ufage , dans plufieurs pro- 
vinces 6c particulierement en Gatinois- On trouve la variete jS 
dans fes lieux Incultes 6c montagneux de la Provence 6c du 
Languedoc; elle fleurit au printemps , % : les ftigmates du 
fafran font anodins , alexiteres , ftomachiques , carminatlfsi 
emmenagogues , refolutifs 6c ophtalmiques. 

10^6' Twis Jligmates Urges , phaliformes , & qui 
les hajiiines. 



^ 




Iris. 




Les fleurs d'Iris font grandes, fort belles, compofec* 
de fix petales, dont trois interieurs font rcdreffes, 6c les 
trois autres tres-ouverts ou rericchis , de trois etamlnes cachees 
fous les divifions du ftigmate , 6c d'un ftyle fimple , termine 
par un ftigmate a trois divifions petaliformes 6c bifides a 
leur extremite. Le fruit eft une capfule oblongue, a trois 
angles 6c a trois loges poiyfpermes. 




ANALYSE, 




Petales refiechis 

charges d'une rale 

tres-baibue. 


Tous les petales nus, 
6c fans barbc. 


^' 




I V. 





I0a6, 



(495) 



Petales refiechis charges dime 

Tige pluiidore , 

& haute 
n pled ou davantage 



Tige pluiidore , Tige uniflore , 

& haute " ■ 



n. Tige plunflore , ir haute d'un pied ou davantage. 
Iris germanique. Iris germanka. Lin. Sp. 55. 

Iris vulgaris, germamca . fae fybtjiris. Tournef. 3 5 8. 
Sa tige eft haute d'environ deux pieds , droite , fouvent ua 
3eu rameufe , & feuiUee dans fa partie inferieure; {ts feuilles 
font enff formes, pointues, planes, un peu epaifTes , moins 
^ ^s que fa tige, amplexicaules , & difpofees fur deux 
cotes oppofes : les fleurs font grandes, d'une couleur violette 
ou bleuatre & peu nombreufe. On irouve cette plante dans 
Ics lieux incultes & fur 'Ics vieux rtiurs , %; fa raclne eft 
purgative, diuretique, anti-hydropique & errhine. 



III. Tige unipre , f haute de moins d'un pied. 
Iris naine. Iris pumila. Lin. Sp. 56. 

Ins humilis. minor, fiort purpurea, Tournef. 3^1, 
/S, Iris humilis, fiore pallida & albo. Ibid. 362. 
y. Iris humilis, fore luteo. Ibid. 
J". Iris humilis , Jaxatilis , gallica. Ibid, 
Sa tige eft ordinalrement tres-baffe, & sV'Ieve rarement 
au-dela de fix ou huit pouces; elle porte a fon fonimei une 
fleur fort belle, mais dfe couleur differente, felon les varietes 
de cettcefpece qui font affez nombreufes: les feuilles font 
petites , un peu etroites , amplexicaules , & excedent quel- 
quefois la hauteur de la tige , comme dans la varlere f] On 
trouve cette plante dans les lieux fteriles «Sc montueux des 
provinces meridionales. % 



10^6, 



(496) 
T^us les petales ?ius ir fans harhe. 



plus petits que les divif: 
du ftigmate. 



V. Flcurs jaimcs ; petales interieurs plus petits que ^ 
divifions du Jiigmate, 
s jaune. Iris lutea. 



Iris pfeudo-i. 



Lin. Sp. 5 6. 



Sa t/ge eft haute de deux a quatre pieds , un peu flecliic 
en zig-zag vers Ton fommet , & chargee d'un petit nombre 
defleurs; ks feullles font iongues, enliformes , pointues, & 
excedent quelquefols la hauteur de la tige : fes fleurs font 
remarquables par les trois petales interieurs de leur coroile, 
<^ qui font extremement petils. On trouve cette plante fur le 
herd des etangs & des folfes aquatiques , % ; fa racine eft 
aftringente & delTicative. 



VI. Fleurs bleuatres ; petales interieurs plus grands qu* 
les divifions du ftigmate. 




tige a peine plus haute 

que les feuilles. 

V I I. 



V I I 



'ir. Petales interieurs tres-cuverts ; tige a peine ph 
haute que les feuilles. 
Iris fc'tide. Iris fa'tidijfnna. Lin. Sp. 57. 

Iris fatidifma , feu xyr'is, Tournef. 3 Co. 
Cettc plante eft un peu plus petite que la prece<jfente 



laqueilc 



io^6. 



U97) 
laquel^ elle^^refTe.ble^ par Ton port; f.s feuilFes font plu. 




IX. PJtalcs extcrleurs etrehs , ir terminSs chacun par w 
nppendice arrondi ir echancre. 
Iiis maritime. Iris maritima. 

Ms angvftfsUa , yratenjis , folio fxt'ido. Tournef. ■^f.o. 

Iris angujl} folia, mamma, major [& minor ]. Ibid. 3^1 

Sa tige eft haute de deux pieds , fimple , fcullJee , & ur 

peu flechie en zig-zag dans fa partie fupericure ; fcs feuille< 

font^enfiformes, etroites, polntucs , & la plupart afTez droitei 






ales font un 



•quablcs par leurs 



dehors. Us fleurs font grandcs, i 

pctales longs & etroits ; les trois p( 

dreOes, <Sc d'une helle couleur bleue ou violette; les trois 
res font reflechis ou fimplement ouverts, & dilTingues par 
append.ce arrondi & echancre qui les termine. Ces petales 

font agreabfcment panaches de veines jaunatres, violettes & 

purpunnes. On trouve cetie plante en Languedoc. '3^: 



(498) 

X. Fctales extaicurs ielargi[fant pay degres r. 
jommet, qui ejl entier ir fans appendk 
Iris des pres. his pratenfis. 

Iris pratenjis, nnguflifolia, non fatida, cltlor. ' 

' hisfmica. Lin. Sp. 57. 
Sa t\«(t eft haute de trois pieds , dr< 
6c prefque ""p dans fa partie fupei 






yllndrlque, gvcle, 
I fes feuliles font 
s : fes fleurs^ font 
font panaches de 
blanc"S"de"iaune a leur'bafe; les fpathes font fcarieux_& 
deffeches. On trouve cette plante dans les pres en Dauphine 
& en Alface. % 

CoYolle meguliere & point Jymemque. 
Glayeul commun. Gladiolus communis. Lin. Sp. 52. 

Cladlolm fioribus mo verju dijpofnis . major if procerior , 

fiore purpuro-rukente [if candkante]. Tournef. 365. 

/i. Gladiolus utrinque forldus. Ibid. 366. 

Sa tlge eft haute d'un a deux picds , iilTc , feuillee , tres- 

fimple & terminee par un epi communemcnt unilateral ; les 

feuilles fontenfiformes, Polntues,,nerveufes& ampl^^^^^^^^^^^^ 

Ses fleurs font ordlnalrement purpunnes fefllles, un peud Itan tes 

entr'clles, tournees fouvent d^an feul cote, & g^rn'^f ,'"' 

cune a leur bafe d'un fpathe affez long , lanceole & de deux 

pieces : leur corolle eft partagee en fix decoupuros V^^^^^^f' 

^ inegales, & forme a fa bafe un tube court & un pea 

courbe? On trouve cette plante dans les champs des provinces 

merldionales. — 



le compofee de fix petaleS 
rqu'egaux& entiers.. 1099 

Corolle compofee de fix petafes » 
dont trois intericurs font cordi- 
formes & beaucoup plus petifs 



(499) 

, opp. arMc cmpofie 'ief'^phaUs prefyu'igau. ^ emim. 

^ Perce -neige. Leucohim. 

^ Les fleurs de Perce - neige font blanches, reWlere. 8. 

capfule en forme de poire, & a trois io^ges polyfp'LTs. ' 
ANALYSE. 



Tige chargee d'une ou deux f curs, 
Perce-nelge printanniere. Leucoium verninn. LJn. Sp. 414. 

Narciffo-kucolum vujgnre. Tournef. 387. 
Sa tige eft haute de fix a hult pouces , liffe, nue & ordi- 
aircment umflore ; k^ fcuillcs font radlcales & reffemblent 
n peu a celles de la plupart dcs narcifTes , mais cE f^nt 
lus courtes .• la fleur ell terminale , penchee k ^rt d'lm 
)athe alonge etroit & blanchatre en fes bords : elle a f x 
etamines dont fes aniheres font jaunarres , & un rtvfp ^^ 

ts, %, elle Heuru a la fin de fevrier. 



I. . Tige chargee de plus de d^ux ficurs, 

Perce-neige d'^te. Leucoium o'Jiivwn. Lin. Sp. 414. 
Nardfo^Uucoiumprntenf,. multifiorum. Tournef. ^^j. 
ti.Pc'-r ^P^" reffembFe beaucoup a la precedents, mais fa 
fommet c.nq ou fix fleurs pcndantes , & qui fortent d'un 
mun; fes feuilles font radicales , longues , lifi^es 
deffous & emoufiees a leur 
provinces meridionales r^pVelTe fleurk en' 



■ Pf?,"fe flans les pres couverrs ^^% 



(50O) 
1 100. Corolle compofee de fix petales , dont tms intmcun 
Join cordiformes & beaucoup plus petits 
que les autres. 
Galaiit d'hiver. Galmthas nivalis. Lin. Sp. 413. 

Narcifo-kucoium trlphyUum , w/«w. Tournef, 387. 
Sa tige eft une hampe grcle , lifl"e & haute de cinq ou fix 
pouces ; elle porte a Ton fomniet une feule fleur pendante , 
compofee de trois petales exterieurs obiongs , prefqu obtus , 
hiancs & legereinent rayes , & de trois autres interieurs plus 
epais , plus courts , vcrdatres & echancres en coeur , de 

& pointaes , & d'un llylc terniine par un iligmate finiple : 
les feuillcs font radicales, planes, lifles & etroites.On trouve 
cette plante dans les pies couverts & montagneux , % ; elic 



Moins de tms eiamines. 

Orquides. Orchideos. Lin. 

Les plantes orquides ont beaucoup de rapport avec les 
liliacees; Icurs fleurs ont une corolle compofee commu- 
nement de fix petales , dont I'inferieur ell prefque toujours 
plus grand que les autres , & d'une forme qui varie confide- 
rablement : il eft fouvent garni pofterieurement d'un eperon 
plus ou moins alonge , <5c qui reffemble a une come ou a 
une petite bourfe : les etamines font au nombre de deux , 
& ont une forme <3c une fituation tout-a-fait particulieres. 
Dans la plupart de ces plantes on trouve au centre de la Hear 
un corps membrancux que Ton dit etre le ftigmate , & qui 
forme en avant deux petites loges droites , dans lefquelles 
font nichees les antheres dts etamines : les filamens qui fun; 
tiennent ces antheres, s'inserent en un point commun , fitue 
antericuremcnt a la bafe de la cloifon qui forme les loges de 
ce ftif^mate ; les antheres font compoftfes de fpirales noni- 
breufes , lerrees & formees par la pariie fupericure dcs filamens 
qui ell contournce & roulee en tlre-bourre. Le fruit cit uue 






ANALYSE. 



ayant pofterieurement 

plusoumomsalonge, 
mais tres-fcnfible. 



aucun eperon remaiquabic 



Eperon aionge & relTemblant 



Fleurs ayant poflerieuremen 

ahngcmais tres-fenjible. (a une petite bourfe ,,o^ 



Eperon aiongS & rejfemhlant a ime come. 

Orquis. Orchis. 

Les Orqurs ne different des Satirions que par I'eperon de 

ur corolle qu. eft communement grele . corniforme & dont 

.^ iongucLir excede tou,ours une ligne : les etamines dans 

prefque toutes les efpeces ont des fiJamens tres-fenfibles. 

ANA L Y S E. 




II. Pctale infer. 

Orquls blanc. Orchis alba. 

Orchis alha , bijolia. minor, calcari ohlongo. Tournef. 433. 
/S, Orchis trifoiia minor. Ibid. 

Orchis bifolia, Lin. Sp. 1331. [<t. {hj 

Sa tige eft liHc , garnie de deux ou trois petites feuilles 

lanceolees & s'eleve jurqu'a un pied & demi ; fes feuilles 

radicals font au nombre de deux ou de trois , fort longues 

Sc larges de deux ou trois pouces ; fes fleurs font blanclies 



re & obtus a fon extremite , & leur eperor 
y niement long & tres-grele. On trouve cette plai 
\ pres converts , les bois. % 



Pctale infc 




M. Paale injerieur a trois divifwns j?ointues, 

Orquls punais. Orchis coriopJiora. Lin. Sp. 1332. 

Orchis odort hirci , minor. Tournef. ^35. 
Sa tige eft haute de fept a dix pouces , lilTe & garnie de 
nuelques feuilles lanceolees - Hneaires ; fes feuilles radicales 
n'onc que trois ou quatre lignes de iargeur ; fes fleurs font 
aflbz petites , nombreufes , d'un rouge - faie mtle^ de vert , 
&difpofees enepi un peu ferre : les necales ^upeneurs JonJ 
ramalTes , connivcns & rougeatres ; 1 infeneur elt veraaut. 



& reflechi vers la tlge , & fes "di vifions lateralcs font un pei ~ 
dentecs: I'eperon eft cnurbe & regarde en bas. On irouve 
cettc plante dans les pres ,% ; fes fleurs ont une odeur forte 



■ tlivifwfis arrondks cu obtufes, ■ 



Petale inferieur 

a troisdi virions 

egales & tres-cntieres. 

V I I. 


do 
eft 


Petale inferieur 

trois divifions 
nt celle du milieu 
an peu echancree. 
VIII. 


VII. Petale infer icur a trot 


dmfwj 


s egales & ires- 



Orquls pyramidal. Orchis pyramidalis. Lin. Sp. 1332. 

Orchis vnlitarh montana , /pica rubente congbmerata, 
Tourn. 4.32. 

Sa lige efl haute d'un pied ou environ , & garnie fur-tout dans 
fa partie inferieure, de quelques feuilles oblongues-lanceolees , 
dont la largeur egale a peine un pouce; elle fe termine par 
un epi un peu denfe, court, & d'une forme pyramidale dans 
fa jeuneffe : fes fleurs font purpurincs , & remavquables par 
leur eperon trcs-alonge &i tres-grele. On trouve cette plantc 
dans les paturages fees. % 




X. Fleurs d'une couleur pale ir Jaimatre, 

Orquls pale. Orchis pallms. Lin. mant. 292. 

Onhr's radicihus Juhroturdh , petnl/s galea. Uneo 

Sa tige efl lifle, peu garnie de fcullks, «?c hsut 



(504) 

polices; fei feuilles font lance'olees, po'mtues , & Fes 
Icb ont quclcjuetbis plus d'un pouce de largeur : fcs 
font jaunaires, & forment un epi lache & peu garni. 
Leur petale Inferieur eft d'un jaune plus marque que les autres, 
<Sc ieur eperon eft un peu courbe & rcgarde en haut. On 
; cette plantc dans les buis, % ; fon odeur eft defa- 



[. F/eiirs purpurincs ir prefque yiolettes. 

Orquis a fleurs laches. Orchis laxifiora. 

Orchis moriofamina procerior, majorifion. Vail. Parif. i 



Sa tige seleve un peu au-dela d'un pied; ft% feullles font 
aflcz etroltes, pointues, & ordinaircment pliees en gouttlere; 
ft% fleurs font grandes, d'un pourpre fonce ou prefque violet, 
& difpofees en epi tres- lache; leur petale inferieur eft large 
& a trois lobes, dont les deux lateraux font grands, creneles, 
& s'avancent da vantage que celui du milieu qui eft fort petit, 
court & legerement echancre. \.q% petales fuperieurs ne font 
fuffit pour diftingucr cette efpece de 



ia fuivante. On la trouve dans 


les pres montagneux. % 


XI. Petale inferieur a quatre cu cinq divifions lien 
dijlinacs. 


Petale inferieur 

a quatre dividons. 

X I I. 


Petale inferieur 

a cinq divifions. 

XYIL 


Xn. Petale inferieur a quatre divifions. 


Eperon aulTi long , Eperon de moitie 

ou prefque aufti long au motns plus court 

que Tovalre. que i'ovaiie 

XIII. XVI. 




(505) 

tp^n auffi long, cuprefqu'auffi long que Vovc 



Deux petales late'raux 
tres-ou verts , 



& redrefTes ou rcflechis. 
XV. 

XIV. Petales later aux b' fuperlenrs, ramaf's f connive ns, 
Orquis bouffbn. Orchis morio. Lin. Sp. 1333. 

Orchhmor-uufamina, Tournef. 453. VaiH. tab. 31. 

Tept pouces , IllTe & garnle de 
feuilles radicales font lanceoiees 
. ^ e ^r"^^'^ °" *^'"'^ ^^^"^^ ^^ '^'"g^"*-- Ses fieurs font 
purpunnes & forment un epi afTez lache ou peu parni : elles 
ont les lobes Iate>aux de leur petale inftrieur crenele's , <3c 
communement reHechis fur les cotes ou en arriere • I'toeron 
eft obtus ou quelquefois echancre a Ton extremlt^ & va 



XV. Z>^/^^ petales lateraux tres - ouvcrts & redreps 
cu rejlechis. 
Orqufs male. Orchis mafcula. Ltn. Sp. 1333. 

Orchis tmrio. masfoUis maculaiis. Tournef, 432, 
^ Orchis morio. foliis Jefilihus , non vuculatis. Ibid. 

fcs femlfes font oblongues-lanceolees , pianes , pointues & 
?Z1 '"^r? ^ f"".^^"^^ ^°"* grandSTp^urfn & 
eu petale inferieur eft large, quadrifide , crenefe , cSc re- 
marquable par les deux divifions du milieu plus avancees 



-...V ^a. ici ueux Giviiions du 
s prolongees que les deux laterales 



,,.^ ^..g , ^ s Q^y^ laterales exterieures : 1 epe 
at obtus <Sc prefque droit. On trouve cette plante dans les 
\Zl ' ♦ 'jr^.""'"^ P^^e pour ftimufante & aphrodifiaque : 
lorfqion la fa.t bouillir dans Teau & enfulte fechcr/elle 
le change en une efpece degomme farineu/b, que Ion en nioie 
avec fucces pour adoucir ks aaetes cans la phthifie a 



[10 5. (Jy^ent^f'e > ^^' ^^"^ derniere vertu paroit etre la feule que 
^* I'experience confirme , & efl a peu-pres commune a routes 
les plantes orquidcs. 



XVI. £per<?n de mchU an moins plus court que L. 
Orquis pi(5le. Orchh uflulata. Lin. Sp. 1333. 

Orchis militaris I pratenfs , huwilior. Tournef. 4^; 
Sa tige eft haute de fept a huit pouces^, HIT 
'' uilles ofalongues-lanceolees " 
1 denfe 



fleurs fbrment 






font pctltcs : leurs petales fupericurs 
prefque connlvens , & I'lnferleur eft pendant , blanchal 
|charc;e de points rouges. Ce petale eft partage en tro 
Ivifions principales, dant celle du milieu eft plus along 
Idivifee en deux lobes; les bradees font plus courtes 
les ovaires. On trouve cette plante dans les pres. % 



, XVII. 



PJtalc infci 



font fort largcs^u 
X V I 1 I. 



divifio, 

fPetale inferieur alonge 
&. a cinq divifions , 

& prefque llnealres. 

X I X. 



XVIII. PJtale infer ieur peu ahnge ir a cinq divifions , 
dent les deux latcrales intcyieures font 
fort larges, 
Orquis militaire. Orchis militaris. Lin. Sp. 1333* 

Orchis viiiharh , major. Tournef. 4.32. 
Sa tige eft haute d'un pied & demi ou quelquefois (la- 
/antarre , &. garnie de quelques feuilles droites c^ lanceolees, 
fes feuiilcs inferieures font fort grandes , longues au mot 
1 deml-picd, & larges de deux ou trois pouces. bes fleurs 



(507) 

font granJes, mclangecs de pourpre & de blanc , & dlf- 
"' 5 en iin epi long de trols ou quatre pouces ; ies petalcs 
fuperieurs font tous rapproches & coftnivens , & exterieu- 
rement d'un pourpre ferruo'tneux ou noiratre : I'inferieur cfl 
large , blanchatre & charge de points pourpres ; fes deux 
dlvifions laterales exterleures font etroites , Ies deux laterales 
;ures font larges d'une ligne au moins & fouvent dentees , 
& celle du milieu eft fort petite <Sc pointue ; I'eperon eft dc 
moitie plus court que I'ovaire. Oa trouve cette plante dans 
ies pres & Ies lieux couverts. % 

XIX. Petah infc'ricur alonge ir a cinq divifions , 
toutes fort ctrcites ir prefque I'meaires. 
Orquis finge. Orchis fimia. 
Orchis lanfoUa , 1 
Vail. PariC 148 
/3. Orchis fore fmiam 



cucuUo ma)or> Tournef. 432. 
XXXI, f. a I. 
'tis. Vail. Parif. 1^8, t. XXXI, 



Sa tige eft haute d'u 

' ' ^^^ \^^^^ ^^^ 

, tachees de pourpre , & difpofees c 
npad dans fa jeunefTe ; Ies petales fuperi 
pointus , &. I'inf ' * rr , , ^ 

Ies deux divifions la 
qui terminent le corps du finge : toutes ces 
fort etroites & d'une couleur rougeatre 
; la cinquieme n'eft qu'une fpinuie ou un 
guette fort petite <Sc aigue , mais tris-apparente, On 1 
cette plante dans 'Ies pres. IP 






XX. BuiSes de la 




fafciculee 

Petale inferieur eniler ; 
tige non feuillee , 

ecailleufe. 
XXVIII. 



(5o8) 

nferieur a trols dhifw^ 
de feuilles. 



que lo 
X X 



Eperon^,p!usJ 
XXVI 



Divifion moyenne 
du petafe inferieur, 

tige firtuleufe. 
X X 1 I J. 



Divifion moyenne 

du petale inferieur , 

un peu pointue ; 

tige pleine. 

XXIV. 



X X II 1 . Divifion moyenne du petale inferieur , obtu 
fiflulcufe, 
Orquis a feuiUcs larges. Orchis lat\ folia, Lin. Sp. 
latifoHa , longis 



Tournet 

Orchis pair, 

Sa tige eft haute ' 



434- 



, pratenfis , nmculata. Ibid. 435. 
pied ou un peu plus, crtufe, lifle 
irme dans toute fa longueur de feuilles oblongucs- 
olecs (Sc pointues ; fes feuilles inferieurts font Urges 
pouce & demi , & fouvent tachees. Les Heurs iont 
jrincs & forment un epi dcnfe & cylindricjue : leur 



[obes , dont les deu> 
&: denies en leur conto 
braclees font plus longucs 
commune dans les pres h 



ndue 



FIcurs panacliees de blanc 

& de pourpre; 
feuilles etroites-lanceole 
(Sc prcfque toujours tach^ 
X X V. 



irs tout-a-fait purpurines; 
feuilles lineiires 
& point tachees. 



(509) 

XXV. FletiTS panachces de hlanc f de pourpre; feuilles 

dtroites-lanccolccs f prcfque toujours tachccs, 
Orquls tache. Orchis maculata. Lin. Sp. 133 j. 

Orchis palmata , mpntana , maculata. Tournef. a.-, A 
Sa tige eft pleine , feulilee (Sc s'eleve Jurqu'a un niM %■ 
Jen.; fc feuilles font ordinalren.enr charts de uZf.^, 

foment un epi con.que , pointu «Sc mediocre t leur petale 

[Ldrx^afe^"'T^p'"" ? n'"-' ^" ^^-^ lobes -t: 

les deux lateraux feulemcnt font dentes , & cclui do m!!;^,, 
pent entier<Sc pointu: les bradlees ne font pas !us Ion ues 
que les fleurs. On trouve cctte plante dans^ei pre nC 
tagneux & les bois %. ^ 

XXVI. Fleurs tout^^-fait purpurines ; fcuillcs lindanes 

ir point tachees. 
Orquis odorant. Orchis odoratijjlma. Lin. Sp. 133c. 

Orchis palmata, angufiifolia , minor odoratif^ma. Tournef. 

Sa tIge eft haute d;un pied, grefe, feuillee & un peu dure- 
les feuilJes font tres-etroites, Jineaires , pointues <Sc les inf'' 
rieures ont au moins cinq pouces de longueur. Ses fleurs font 
lune coulcur uniforme, d'une odeur tres-agre^ble & dif 
^oleesen un epi long de deux pouces <Sc alTezPrele- IcurtWrnn 
.ft court , les bradees font aigues & plus^ongues ZTe" 
ivaires. Un trouve cette plante dans les ' 



pres des pre 



Orquis conopfe. Orchis cortopfi a, Lin. Sp. 1335. 

Orchis palmata, minor, cakarihus ohlongis. Tournef. ^j 
Sa tige eft grcfe, feuillee & haute d'un pied & demi ; f 
teurijes font etroHes cSc pointues : les inferilures font foncn,, 
ae cmq ou hx pouces , & les fuperieures font fort petite 
Ses fleurs font purpurines , non panachees . odoran'^^c , 
difpofees en un epi long de trois pouces ; k, iJTlllvl 



eurs font ramaffes , les deux lateraux font tres-ouverts , 
(ScVinferieur eft a trols divifions egales : I'eperon eft fort long 
fetace. On trouve cette plante dans les pres montueux 'Jff. 

XX VI 11. Petale infericur enticr ; age ncn feuillce , 
mais ecailleufe, 
Orquls avorte. Orchis abortiva. Lin. Sp. 1336. 

Limodnrum aujlriacum. Tournef. 4.37. 
Sa tiee eft haute d'un pied ou davantage, & garnie d'e- 
:ailles courtes , lanceolees 6c vaginales ; die eft , alnfi que 
es ecailles & fes fleurs , d'une couleur vlolette plus ou 
moins foncee , & fe lerniine par un epi lache. Ses fleurs 
font grandes & ont un eperon prefque auffi long que I'ovaire; 
leur petale inferieur eft ovale , un peu concave & pointu : les 
racines font des bulbes fafciculees, longues, greles & prelque 
filiformes. On trouve cctte plante dans les licux couverts & 



1 104. Eperm tres-court , & rejfemblant a ime petite bmfe, 
Satirion. Satyrium. 



^ Les Satirions ne different des Orquls que par leur eperon 




. Bulbes dc la rac'tne , arrondics & tres-enderes. 
Satirion bouquin. Satyrium hircinum. Lin. Sp. 1337' 
Orchis harhata odore hirci . brtviore ktioreque foUo. Tourn. 

4-3 3- _ 

Orchis barhdta . fatida. Vail. 14.9 , t. XXX , t- 6. 
Sa tige eft haute de deux pieds , cylindrique ferme ; 
euiilee & tcrmince fuperieurement par un long epi de "<=" 



(5'0 

blanchatres <3c d'une odeur de bouc tres-defagreaMe ; ft^s 
feuillcs font largcs , lanccolt'cs , pointucs & tres-fiires ': f^^s 
fleurs font nombreufcs , & naillent chacune de railTcHe d'une 
bradee etroke , prefque Ilnealre & aigue. Les cinq petales 
(uperr^rs de leur corolle foni ramafTes en cafque , & Je 
(ixleme ou I'lnferreur efl fort grand, tache de pourpre a fa 
bafe , &: partage en trois laniercs , dont les deux lateralcs 
font petites, fubulees Si. onduiecs , & cellc du milieu efl 
longue d'un a deux pouces , iineaire & comme ronc^ee ou 
dechiree a Ton extremite ; cette laniere eft roulee fur eile- 
meme avant repanouiffement de la ileur. On trouve cettc 
plante dans ies pres montueux &. fur le bord des bols. T^ 



Petale inferieur 
lanccole , 

un peu crenele. 



^ Petale inferieur 

dont les deux laterales 
font polntues. 



Satlrion noir. Satyrium nigrum. Lin. Sp. 1338 

Orchis pahiata, , angujlifolia , alpiaa . nigrofiore, 

4.36. 

Sa tige efl grele , feuillee , & haute de fix ou fcpt 

fes feuilles font eiroites & lineaires : fes fleurs font 

tres-odorantes, d'un pourpre fonce ou noiratre, <Sc ( 

en un epi court, denfe & ovale-conique j ces fie 

fouvent dans une fituation renverfee. On trouve ceti 

dans les pres des montagnes. % 



Tournef. 



IV. Petale infiiieur a trois diyifions , dent les deu 
latirales [cnt pointues. 



Divifions laterales 
du pt'talc inferieur , 

plus longues 
que celle du milieu. 



(51^) 

V. Divifions laterales du petale infeneur , plus tongues 
que celle du milieiu 
Satirion verdatre. Satyrivm viritJe. Lin. Sp. 1337. 

Orchis palmata.fiore viridi. Tournef. 4.3 ;. Vail.t. XXXf, 

Sa tlge eft haute de cinq a fept pouces ; fcs feiiilles infe- 
ieures font aflez laiges, prefque ovales , & les fuperleures 
ont lanceolees & en petit nombre. Ses fleurs font d'nn 
■ert pale ou quelquefois un peu jaunatre ; les petales fuperieurs 
bnt ramaffes en cafque : I'inferieur eft etroit , pendant , & 
Pes divifions laterales font prefque lineaires & point ues , les 
bradees font plus longues que les ovaires. Cette plante croit 
dans les pres humides. % 



VI. Divifwns laterales du petale infcrleur 
que celle du milieu. 


nwitis longues 


' Satirion blanchatre. Satyrium albidum. L 


.Sp. 1338. 


Orchis radkihus confertis . teredlus , 
lalello trifido. Hail. Hift.n.°,270, 


akare brevijfimo, 
.XXVI. 


Sa racine eft divifee jufqu'a fon collet , 


en fix ou huit 



portions cylindriques & ramaftees ; elle poufte une tige 
d'un pied , garnie de feuillfs lanceolees , & terniinee f 
epi alonge 6c un peu dcnfe. Ses fleurs font pctites , 
vert blanchatre ou quelquefois legercment purpurlne; 
trois petales fuperieurs font ramafles , les deux laterau> 
ouverts , & I'inferieur eft court & trifide. Cette plante 
en Provence. % 



Pctalc inferieur pendant , &pofte' 



J Petalc inferieur cone 
Frcment; feuilles dont 
Mont tres-faillantes. , . . 



1 10 6. Pitak inferieur pendant , & pfffterieuremem concavt 
ou en goiituhe ; femlles lijfes. 
Ophris. 
Les Ophris fe diftinguent aifement des Orquis &: deS 




buFb«' 



r. Racine compofce d'une feuU bulbe. 

Ophris unlbulhe. Ophris monorchis. Lin. S^. i^^i. 

Orchis odorata mofchata , far uwnorchis. Bauh. pin. 84. 

Sa tige eft haute de trois a cinq pouccs, grefe, nue , ou 
largee d une petite fcullle linea.re & fe tcrniine par un 



Scs fleurs font 
petales font pointiis, t 
po(ees en forme de cr 
pres montagneux.* % 



(5H) 
[lO^. ^^^* Rt:idnes campofees de deux bulbes'^ 



Ophrls des Alpes. Ophns alpha. Lin. Sp. 1342. 

Ofchs humilis Atpina, graminto folio. Tournef. 432. 

Sa tige eft haute de trois ou quatre pouces, nue & terminee 

)ar un epi de cinq a dix fieurs ; fes feuilles font radicales , 

"troites , lineaires , graminees , & prefque aufTi iongues que 

a tige; 'iQS. fleurs font verdatres ou un peu jaunatrcs; leurs 

petaies font ramafll's <Sc I'infcrieur eft entier. Cette plante croit 

ns les paturages des nionfagncs des provinces meridionalcSi 

elle a ete obfervee par Doni Fourmault. % 



Tige faiillce. 



Petales fuperieurs 

ramafles en cafque; 

rinferieur tres - etroit , 

& a quatre divif.ons lineaires. 


Petales fuperieurs 

rinferieur elargi 
& a divifions non lineaireS. 


V I. 


V I L 


V I. Petales fuperieurs ranwffe's en cafque ; rinferieiil 


tres-etxoit, ir a quatre divifions lineaires* 




Orchis fiore vudi Jwminis effigim rejirejentans , f^mitia, 
Tournef. 433. Vaill. t. 3 i. f. i 9, 20. 


Sa tige eft haute d'un pied <S 
fes feuilles radicales font longu 
celles de la tige font petites 
reprefentent en quelque forte 
cette partie eft forniee par 
d'un blanc-jaunatre : le petal 
quatre mcmbres; fa couleur 


c terminee par un epi afiez long; 
es-Ianceolees&unpeuetroites, 
& peunombreufesrfesfleur 
unUime pendu par la tete . 
es petales fuperieurs qu. fo" 
infericur forme Ic corps & leS 
tire fur le foufre dore; maii 



celle de fcs d'lvifions ou des memtres eft d'un fouge ferru- 
gineux. On trouve cette plante dans les pres. 7/? 


VII. Petaks fupemurs tus- ouverts ; I'inferkur ilargi , 
}T a div'ifions non lincaires. 


Petale inferieur 

un peu retreci 

dans fa part'ie moyenne , 

& lerminepar une echancrure 

tout-a-fah nue. 

VIII. 


Petale inferieur large, 
ovale & termine par un lobe 

en faillie, 
ou place dans une echancrure. 

I X. 


VIII. petale inferieur un peu retreci dans fa panie moyenne, 
ir termini par une echancrure tout-a-fait nue, 
Ophris mouche. Ophris mufcaria. 

■ Orchis mufca corpus refercns . minor , gale H if alls hetUdis. 
.Tournef.^5^.Van.t.5,.f. ,7.,8. 



fes feuil 
I peine un pouce de largeur ; 
k% fleurs font difpofees en epi lache , peu garni & reiTemblent 
touches bleuatrcs : fes trois petales fuperieurs font d'un 
blanc-verdatre ; les deux Interieurs font tres-petits , extreme- 
; <Sc rougeatres ; I'inferieur eft pendant , forme le 
corps de la mouche , & cfl charge d'une tache bkue , remar- 
* par une fourche formee par deux lobes 
pointus , qui laifTent entr'eux un vide ou une echancrure dans 
le trouve ni lobe ni appendice quelconque. Cette 
t dans les paturages montueux. % 

IX. Pkale inferieur large , ovale ir termine par un Icbc 
en faillie ou placi dans une echancrure* 
Ophris araignee. Ophris arachnites. 

Orchis fucum refer ens, major , foliolis fupettorihus candid! s ix 
purpurafcemibus. Tournef. -j.3 5 . Vail. t. jo.f. lo , 11, 



r refen 



ruUginofo. Tournef. 4.54,, 



(5iM 

quelquefols un pen davantage; fes feuilles font lifles, lanceoleei 
"l pointLies ; Ces fleurs font grandes , dirtantes , en petit nombre , 
£ fbrment a peine I'epi : les trois petales fuperieurs & exte- 
eurs font lanceoles & rougeatres : les deux inteiieurs font 
■es-petlts & herbaces : I'infeneur efl pendant, large, convexe , 
elu, d'un rouge -brun , marque vers fa bafe, de quelques 
gnes jaunatres , & termine par un lobe pointu , place en 
3rme de faillie , ou dans une echancrure : la polnte de ce lobe 
efl repliee vers la partie pofterieure & concave du petale, 
de forte qu'on ne I'aperqoit qu'en la redrelTant : le corps 
membraneux qui foiuient ou recoit les etamincs , fe termine 
ant par un bee tres remarqUable. On trouve cette plante 
dans les pres & les paturages montagneux. % 



X. Bulh's dc la 



nncu[es, ' 



fafciculees , 



Petale inferieur entier, 

u denticule a fon fommet. 

X I V. 



Petale inferieur bifide afonfc 




XII. Tige garnie de deux feuilles ovaks f cppofies, 
Ophris doubk-feuille. Ophrh bifolia. Tournef. 4'37- 

Ophris ovata. Lin. Sp. 134.0. 
Sa tlge eft pubcfcente & s'eleve jufqu'a un pied <Sc demi; 
elle eft garnie dans fa partie inferieure de deux feuilles targes , 
ovales , un pcu nerveufes <Sc qui paroifTent entlcrement oppO" 
fees; ks fleurs font d'un vert-pale & jaunatre , nonibreu es 
& difpofees en un epi grele, lache, & affez long : les petaie* 



f 10^. 



(V7) 

fuperleurs font courts & a dem!-( 
pendant , etrolt <Sc bifide. On t 



XIII. Tige non feuilk'e b- n'ayam que dcs ecailles 

ahcrnes. a 

Ophrls nid-d'oi/eau. Ophris nidus avis. Lin. Sp. 1339. « 
Nidus avis. Tournef. -^j8. I 

Sa racine eft compofee de fibres charnues , cylindriques , 1 
lombreufes , & ramaflccs prefqu'en Ibrme de nid d'oifeau ; 1 
a tige eft haute d'un picd ou environ & garnie de quclques | 
■caiilcs pointues , amplexicaules , deftcchees & d'un blanc- -3 
Tale ou roufiatre ; fcs fieurs font aflcz nonibrcufes , dlfpofees 1 
epi cylindrique , & d'une coulcur fcmblable a cello de "■ 
Ige , c'eft-a-dire jaunatre ou roufnifre: les cinq pctales 
erieurs font courts & un peu ramalVes en cafquc; I'infericur 
pendant & fe tcrmine par deui divifions divcrgcntes. On 
ive cette plante dans les iieux couverts & Ics bols. '' 



iXIV. Petale infcrieur entier 


ou ilcmiadc a jon fcn-met. 


Petaleinferieurdenticule; 

epi grele , 

difpole en fplrale. 

X V. 


Petale inferieur 

eniier a Ton fommet; 

e|)i non en fpirale. 

X V J. 


XV. Paale infer icur denticulc ; epi gcclc , difpcfc 


en Jpiude. 


Ophris en fpirale. Qphmfpiralis. Lin. Sp. 134-0^ 


Orchis Jpiralis. alia, odoratm Tournef. 433. 


^. Orchis Jpralh, alba, odorata , bngp cngujloiue foh. 


Sa racine eft compofee d'u 
prefque cylindriques; elle po 
queiques feuilles courtes & e 
fix pouces jufqu'a un pied : 


ne a trois bulbes alongecs & 
liJe vine tige grele , garnie de 
croites, t\ qui s'ele\c dcpuis 
fes feuilles r^iicJcs font an 



nombre dfe trois ou quatre, ovaTes ou lanceolees, lifles dt 
■u fucculentes. Ses fleurs font petites, blanchatres, & 
ees en une ferie imparfaitement unilateraie , formant 
fenTiblement Ja fpirale autour de" I'axe de i epi. On trouve 
t piante fur les peloufes & les coUines seches- La variete /3 
t dans les lieux humides : fa tige ne nait point a cole des 
iles , comma cela arrive fouvent a la premiere. 

XVI. Faa/e inferieur entier a fon fommet ; epi non 

Ophris corallorife. Ophr'is corallorhiia. Lin. Sp. 1339. 
Orobanche radice coralloide, Bauh. pin, 88. 

Les bulbes de fa racine font tres-rameufes , tortueufes , 
c refFemblent par leur forme a dcs morceaux de corail; fa 
ge ell haute de cinq a fept pouces , nue & garnie de 
uelques ecailles vaginales qui tiennent lieu de feuilles. Ses 
eurs font petites , d'une couleur herbacee ou blanchatre , 
eu nombreufes , & ont quatre etamines felon M. de Haller. 
>n trouve cette piante dans les bois en Languedoc % 



107* C Six petalcs tres-diftinds, dont 

Fetale infe'rieur concave /W-l"" inferieur legerement concave a 

rieurement; feuilles dont /e-J^a bafe 1 108 

nervwresfont tris-faillantes\ Cinq petales, dont un inferieur 
/ f >rt grand , ventru & creufe en 
I fabot 1 109 



Six petaks ires - diJlinSls , dont un inferieur 

legerement concave a fa bafe. 

Helleborine. Serapias. 

Les ffeurs d'Helleborine font compofees de fix peta^cJ 

prefque egaux , mais dont Pinferieur , un peu en nacelle vers 

fa bafe , a ordinairement fon fommet plus ouvert ou rejete 

en-dehors en forme d'appendice pariiculiere. 



ANALYSE. 



Petaie infericur^ 

bulbes de la racine 
longues & fibreufes. 



Petafe 

a trol 

bulbes d. 



' e chancy e ; bulbes de t 
t fibreufes. 



• feffile ir jamais pcndai 



Fieurs blanches ; 
petaie interleur 



III. Fieurs blanches ; petal infer ieur court d' vn peu 

Helleborine grandifiore. Serapias grandifora. Lin. mant. 
4-91. 

Hdlfbor'mr fore albo , vd damafonium montamm , MifoUum. 

Sa tige efl haute d'un pled ou iin peu plus, & garnie 
ans toute fa longueur , cle feullles ovales-lanceolees , ner- 
eufcs , (Sc dont les inferieures font cngiinees ou ampiexicanlpc. 
Ses fleurs font blanches , aflez grandes , au nombre de 
! dix ou environ , & difpofees en epi terminal , g; 
braflees affez longues; Ieur petaie inferlcur eft jaunaii 
extrcniite , & char£;e de trols lignes faillantes. On 
:pla> 






paturages montagneux 



Kkiv 



TV. FleuYs rouses ; petale infcnewr alongi if pointu, 
Helleborlne rouge ; Serapias rubra. Lin. niant. 490. 

jufqu'.! un pied & demi , & eft garnie 
lanceoieos , poinmes , & plus longues que 
)recedente. Ses flei.rs font aflez grandes, 
lombre de huit ou dix fculement ; elks font 
leur petale inferieur eft charge de lignes 

dulees tres-remarquables. Cettc plante croii dans les iJeux 

uverts des montagnes. % 



le feuilles 
:elles de 1 
purpurines 



Ovai 



piduncule ir im pen pendah 



Petale inferieur , 
par une appendice faillante, 



Petale inferieur , 

tcrminc 
une appendice courte, 



V L VII. 

VI. Petale inferieur, termini par une appendice jaillanic, 
ilargie , f obtufe ou echancree a fen fommet. 
Helleborine (its marais. Serapias palufiris. Scop. earn. Ih 
p. 205. 

Helleborine angufiifolia , pakp. 



Serapias hngifoVa. Lin. mant. 490. 
Sa tige eft haute d'un a deux pieds , feuille'e & le'ge- 
rement pubefcente; fes feuilles font etroites-Ianccolees , tm- 
formes , glabres <Sc nerveufes : les inferieures font engainees , 
<5c les fuperieures fcfliles. Les fleurs font d'un vert blanchatre 
un peu mele de pourpre , & difpofees au nombre de dix 
quinze, en un epi aflez lache: leur ovaire eft un peu 
- ' '^' • • "'• - • ,|us faiiiant 



tenfis. Tournef, 



, <5c leur petale inferieur eft 1 



que les autres , marque de lignes pourpres a fa bafe , ts 
lernUne par une appendice obtuic; prefque en coeur , & pUff'^c 



Cette plante eft commune dans 



poi7itue, ir reccurbee ai-dehors. 
Helleborine a feullles larges. Scraplas latifolla, Lin. mant. 
^90. 

Hellelwrinf latifolla . tnontana. Tournef. 43 tf. 
Sa tige eft haute d'un pled & demi , feuillce <Sc termine'e 
par un epi long de quatre a fix pouccs; fes feuilies font 
ovales-lanceolees, nerveufes & engalnees ou amplexicauies: 
les mferieures ont pres de deux pouces de largeur, & font 
terminees par une polnte emoulTee ou obtufe ; les fuperleiires 
font plus etroites & aigues. Us fleurs font d'un vert blan- 
chatre dans ieur jeunefle , & devieiinent rougeatres ou pur- 
purines en vieillifTant ; dies font plus petites que celles de 
I'efpece precedente : Ieur petaie intericur n'eft pas plus grand 
ni plus faillant que les autres, & fon appendice ou fon fommet 



:ft fenfiblcn 



bois. % 



lite, plante dans les 



VIII. Pctale inferieur a trois lobes; bulbes de la racine 
arrondies, 
Hellebormc a languette. Sernpias lingua.- Vin. Sp. 134.4.. 
Orcjns momana . italka , fore ferrugineo , llngu^ ohlongS, 
Tournef. 434. 

Sa tige eft haute d'un pied , creufe , & garnie dc feuilies 
un peu etroites & pointues ; fes Heurs font dune couleur 
ferrugineufe, & difpofees , au nombre de cinq ou fept, en 
un epi lache (3c afTez long : elles font remarquables par Ieur 
petaie mferieur , garni a fa bafe de deux lobes lateraux, 
courts & obtus , & termine par une languette etroite , pen- 
dante, & bngue de fix ou huit lignes ; les antheres ne 
font point fefTiles comme celles des autres efpeces de ce genre. 
Cette plante croit dans ks lieux montagneux dts provinces 
mendionales. % 



I Op. C'wq petales, dont tin infmeur fort grand, ventni , 
& creuje en faboi. 
Sabot de Venus. Cypripedium calaolus. Lin. Sp. 

.346- 

Calctohi marlanus, Tourncf. 4^7. 

I , feuillee & cliargee 



petales lanceole 

reffemblani en quelque maniere a un fabot : fes feuilits f 
hrges , ovales-Ianceolecs , pointucs , nerveufes &. cngain 



I 1 1 o. Plus de Jix et amines, 

Cadlier aux raquettes. Ca^us opuntia. Lin. Sp. 

Opumla vuJgo herhariorum. ToUrnef. 239. 
Cette plante eft une efpece d'arbrKTeau qui s'eleve jufqu'S 
fix ou huit pieds ; il eft cntierement compofe de feuilies 
epaifles, charnues 6c articulecs, ou qui nalfient toutes les 
unes fur les autres ; ces feuilies font grandcs , ovales , aflez 
femblables a dcs raquettes par leur forme , & chargees 
d'epines fetacees , difpofees par petits faifceaux. Les Heurs 
font jaunes &, naiflTent fur les feuilies ; elles ont un calice 
inonophyIlc(Sc garni d'ecallles, une dixaine de petales, beaucoup 
d'etammes & un ftyle termine par un ftigmate multifide. Le 
fruit eft une bale ovale-oblongue , ombiliquee & uniloculaire. 
Cette plante croit en Provence parmi les rochers , h'> ^^^ 
feuilies pailent pour anodines & rafraichiffantes- 

II II, ( Calice tres-fimple , non herifie de 

Npointes & ne portant pas la corolle. 

Cinq petales / iii^ 

I Calice double, ou herifle dc 
Vpointcs Si portant la corolle. i ^7^ 



r 525 ) 

C FeuHIesarternes,ouemBriqueey, 
:alice tres-fimple, non hirlff^'' ^^^^icales ^, , ^ » 

de pointes isr ne portant pas\ Ticre aarnlp Hp -fp,,:!?^ ." 

/. corolle, ^ ^ (!& diftames ^^"'"^^^-PPoreej 



/'^y/^.f ahernesou embriqutes , on radicates, 
^ Saxifrage. Saxifraga. 

Les Saxifrages font e^Q% plantes herbacees , la plupart 
charnues & fucculentes ; leurs fleurs font composes d'un 

bn:cutir& potyTerme.""^ capfule a deux comes, prefqu, 

^ ^ ^ z r J- £^. 








en rofette denfe. 
I I. 


Tige feullle'e 

par-tout a peu-pres egaiement, 

& n'ayant point a fa bafe 

de rofette denfe. 

X I X. 


IL Tigc prcfque nue ; les feuilles font la plupart ramajfecs 
a fa bafe en rofette denfe. 


Calices droits. 1 Calices refleciiis. 

1 



Calices droits. 



V. 



Tige chargee 
d'une a fix flei 



IV. Tige panicuUe & chargee de plus dc fix flcurs , 
dont les peduncides font rameux. 
Saxifrage cotyledone. Saxifraga cotyledon. Lin. Sp, 570. 
a. Saxifraga ft di folio nngufiore , ftrrato, Tournef. z^x. 
(h. Saxfraga foliis ful>roiundis , ferrath. Ibid. 
y. Saxfagafedi folio . fore cibo , muhifora. Ibid. 

Ses feuilfes radicales font dures , charnues , d'an vert un 
peu glauque, bordees de dents cartilaglneufes &i blanchatres, 



<8c ramaffees en rofettes ferrees & etalees f 
de ces rofettes s'eleve une tige prefque nue , paniculee dans 
partie fuperieure & haute de fix pouces a un pied : les 
fleurs font blanches , fouvent ponduees & portees fur des 
peduncules charges de poiis vifqucux. La 



eft fort 

petite & fe diftingue par fes feuiUcs alongees & etroites. La 

"' ' " s'eleve davantage; ks feuilles font plus larges, plus 

rfquearrondies. Lavariete> eft unepiantc fupcrbe, 
par fa tige tres - rameufe dans prefque toute fa 
forme une belle panicule pyramidale , garnie 
leurs. On trouve ces plan tes dans les lieux 



remarquabli 
•>ngueur,6cqui 

e ueaucoup de 

lontagneux & pierreux des provir 



V. Tige charged d'une a fix fieurs foh 
peduncules fimples. 







Fleurs blanches^ 



Feuiiles glauques , pointues 

& dont le fommet 

eft recourbe en-dehors. 

V I I. 



Feuillcs vertes, obtufes, 

& n'ayant point 
ieur fommet recourbe. 



I I. 



VII. Feuiiles glauqiies , pointues , ir dont le pmmct 
efl recourbe en-dehors. 
Saxifrage bleuatre. Saxifraga ccefm. Lin. Sp. 571, 

Saxifraga alfina , minima , folUs cafns , deorjum incurviak 

Cette plante eft fort petite ; le coilet de fa racine fe divife 
en plufieurs fouches garnies de beaucoupde feuiiles ramaftees , 
& difpofees en rofettes tres-denfes; ces feuiiles font tres- 
petites, oblongues, pointues, recourbees, ciliees a leurbafe, 
legerement ponduees en-deftbus, un peu dures & d'une couleur 
glauque : ies tiges font grcles , prcfque nues , hautes de 
deux a quatre pouces , & foutiennent une a cinq fleurs d'ua 
blanc de lait. On trouve cette plante dans Ies montagnes, 
parmi Ies rochers. % 



VIII. Feuiiles vertes, obtufes , ir n'ayant point Ieur 
fommet recourbe. 
Saxifrage androface. Saxifraga androfacea, Lin. Sp. 571. 

Saxifragafoliis ellipiicis ix ir'tdrntatis , hirfutis , (aule pauci- 
pro. Hall. Hift. n.° 584.. 

Ses feuiiles font petites, oblongues, obtufes, planes, ordi- 
nairement entieres , velues, & ramaflees fur la tcrre en rofettes 
ou petits gazons bien garnis ; ^ts tiges font tres-menues , 
hautes de deux ou trois pouces , chargees de quelqucs 
feuiiles etroites & diftantes , & portent a Ieur fommet une 
ou deux fleurs blancliatres. Cette plante croit dans Ies lieux 
pierreux des montagnes. % 



Saxifrage bryoide. Saxtfraga bryoides, Ltn. Sp. 572. 

Saxlfraga pyrenaica . minima. lutea , vuijco fitnilis. Tournef. 

Ses feullles font tres-pethes , lanceolees, d'un vert jau- 
natre , lulfantes & ciliees ; eiles ont a peine une ligne de 
longueur, & les inferleures font ramaflees en rofettes dcnfes 
ou en petits gazons compa<5ls , qui reflenibfent a dc lamouffe r 
les tiges font filiformes , hautes de deux pouces, garnies de 
quelques petites feuilles etroites , & chargees d'une ou deux 
affez grandes ; les petaks font oblongs , jaunes , & 
sues par des taches roufiatres. Cette plante croit dans 



obfer 



^ du Dauphir 
>aint-Fond, ^ 



ellea 



Feuilles tres-obtufes. 



Feuilles tres-obtufes. 



Feuilles courantes 

fur leur petiole , 

k crenelees feulement 

1 leur bord fuperieur. 



Feuilles non courantes 

fur leur petiole, 

& crenelees 




fur leur petiole , 
en leur bord fuperl 

Feuilles 

tout-a-fait cuneiformes, 

6c a crenelures peu diltanteS* 

X I V. 



IIIIj. 



XIII. 


Femlles fpatuUes , ovoUes h ieur fmmet , d* 




a crinehires dijlantes. 


Saxifrage ombragee. Saxlfraga umbrofa. Lin. Sp. 574. 




Ceum folio Jubrotundo minori . fijUllo fioris rubra, lournef. 


Sar 


icinepoufTe, outre les tiges fleuries, des re jets fte riles , 


rougea 


rofctto 


afTez largos & etalees fur la terre : elles font fpatulees . 


arrondies a leuf fommet , canilai^ineufes & blanchatres 'en 


leurs b 
foiiven 


ords, glabres, chargees de points argentes tres-petits, 
t rougeatres en-deffous , & un peu dures ou coriaces. 


La tig 


eft haute de fix ou fept pouces , nue, trcs-grele, & 
ine par une panicule mediocre, compofee de cinq k 
eurs portees fur d,s peduncules courts & rameux ; les 


fe teni 


huit H 


petales 


font blancs & un peu jaunatres en leur onglet. Cette 


pianre 
^hine. 


croit dans ies lieux couverts des montagnes en Dau^ 


XIV. 


Feuilles tm-a-fait ameifarmes , ir a crenelures 



Saxifrage cuneiforme. Saxifraga cuneifoUa. Lin. Sp. ^J^* 
Geum folio fubrotundo , minima, Tournef. 251. 

Cette plante refTemble beaucoup a la precedente, mais 
elfe eft plus petite, & fcs feuilles font plus etroites, moins 
arrondies & parfaitement cuneiformes ; elles font coriaces , 
chargees de points argentes, &; entourees d'un rebord carti- 
lagineux & blanchatre : la tige eft grele , nue , & haute de 
cinq a fix pouces ; les petales font blancs , & les antheres 
d'un rouge ecarlate. Cette plante croit en Provence , dans 
ies rochers &; les lieux couverts. % 



XV. Feuilles tion cour antes fur leur pet hie, tr creneUes 




XVI. Tetales blancs , ir charges de points rouges. 
Saxifrage velue. Saxifraga Kitjuta. Lin. Sp. 574. 

Geum folio cirdnato . acute crenato , pifiUlo fioris ruhro, 

Tournef. 251. 
Geum folio circinato, pijWo foris pallida. Tbid. 
Sa tige eft haute de fept a huit pouces , nue , rougeatre, 
rameufe & paniculee dans fa partie fuperieure ; ^cs feuilles 
font radicalcs , ovales - arrondies , crenelees affez egalement 
dans IcLir contour , fouvent rougeatres en leurs bords ,^ & 
portees fur des petioles velus & longs d'un pouce au moins ; 
fes fleurs font petites cSc portees fur des peduncules velus & 
d'un rouge-noiratre : leurs petales font blancs &i agreablement 
pondues. Cette piante croit dans les montagnes des pro- 
vinces meridionales. % 

XVI I. Petales tout - a -fait blancs ir fans points 
remarquables. 
Saxifrage mignonette. Saxifraga geum. Lin. Sp. 574. 

Gfum rotundifolium, minus. Tournef. 251. 
Cette efpece a beaucoup de rapport avec la precedente, 
mais elle eft plus petite; fes feuilles font radicales , vertes , 
arrondies , crenelees & portees fur des petioles veins & alTez 
longs ; fa ilge eft haute de cinq ou fix pouces , rougeatre vers 
fon fommet , nue , grele , &. porte huit a douze fleurs dil- 
pofees en une panicule mediocre : leurs petales font pctits , 
oblongs & tout-a-fait blancs. On trouve cette piante dans 
":ux couverts des montagnes. % 



XVIII. Feuilles pointues a leur fommet. 

Saxifrage etoilee. Saxifraga flel/aris. Lin. Sp. 572- 

Gemn paluflre , minus , foBs oHongis , crenatis, Tournef. 

Sa racine poufte plufieurs fouches couchees & garnies at 
feuilles difpofecs en gazons ou en rofettes laches ; ces feuilles 
font oblongues , un peu cuneiformes , elargics vers leur 
fommet , & garnies en leur bord fupericur de quelques anj^les 
ou de dents pointues & diftantes; elles font un peu charnu^ 



LII3 



munement affez glahres : la tige efi; 
a fix pouces , <Sc ' '' 



? , Iiaute de 



IX pouces , ex un peu rameuie ou paniculee a Ton 

..et : /es fleurs font petites & leurs petales font lanceoies 

blancs, & diflingues par deux taches rouffatres, placets dans 
jifinage de leur onglet. On trouve ccttte pfante fur le 
bord des ruifleaux , dans Jes montagnes des provinces nieri- 
dionales. 'Jf^ 

XIX. Tige feuillee par-tout a pen-pres egalcment irn'ayant 

point a Ja bafe de rcjctte denje. 

Feullfes fefJifes , petites Feuilles petiole'es , 

& ovales ou lanceolees. aflez grandes & renlformes. 

XX. X X V I 1. 

XX. Feuilles fejfiles , petites b' cvaks ou lanciolees. 



feuilles pointucs 

& eparfes ou altemes. 

XXI. 



feuilles obtu fes & embrlquees. 
X X V I. 



XXT. Flexirs jaunatres ; feuilles pointiies b" eparfes. 



Cajice reflecW ; 

d'une ou deux fleurs. 
XXII. 



Calice non reflechi ; 

tige chargee 

de plus dc deux fleurs. 

XX \ \ I. 



XX 1 1. Calice refJchi ; tige ckargee d'une cu deux fi^urs. 
Saxifrage jaune. Saxifraga fiava. 

Saxifroga foliis elUpiicis , cauk umforo. Hall. hift. n." 972. 
Saxifraga hirculus. Lin. Sp. 576. 
Sa ti^e ell droite , fimple , feuiilee , un p? u veloe 6ini 
.. voifinage de la fieiir, & s'elcve jurqu'r. im Died; i« ii-iullp^ 
font eparfes , j 
bords: lafleux 
Tome ///. 



inceoiees & point ciliees en \i 
tf grandc <St4'un beau iaune; 



(530) 

tales font larges, marques de 
a leur bafe. Cetre pi: 
montagnes des provlnc 



■ridionales , c 



lelquefoi! 



XXIII. Calice non repchi; tige chargee de plus de deux 



XXIV. 



Feullles bordees de cils d 
fleurs d'un jaunc-pal 
& point tachees. 
XXV. 



XXIV. Feuilles niiesou legerement cilices; 
^ dijlingiices par des tackes j, 
Saxifrage d'automne. Saxifraga auturivialh 
575- 

Geum anguJlifoUum , autumnak , pre luteo , ^ 



0, Saxifm, 



aijoides. Lin. Sp. 576. 
►eaucoup de rapport 
chees dans leur parti 



efpcce a beaucoup de rapport avec la preceder 
e(l plus petite; fa racine poufle plufr 



fimples , un peu coiichees dans leur 
<5c hautes de cinq a fept pouces ; 
feffiles , Lticeolees & mediocreme 



de chaque tige , fur des peduncules 1 
ieurs petaies font lanceoles , jaunes 
tachcs de coulcur de fafran. On troi 
vence , fur le bord des ruiffeaux. ^ 



feuiliees 
feuiUcs font eparfes , 
t-es en Ieurs bords ; 
difpofees au fommet 
les d-un peuveius; 
smarquabics par des 



XXV. feuilles bordees de cils durs ; fairs d'un jauncj 

S2Lx\fn^c rude. Saxifraga afpera. Lin. Sp. 575. 

Saxifraga alpina , foliis crenads & ajpem. Tourncf. : 
Ses tigcs font hautes d'un demi-pied , foibles , fcuiliec: 



(no 

un peu rameufes ; fes fcuiUes font etroitcs-lanceolces , poln- 
— un peu dures & bordees de cUs rudes & prefque pi'quan/; 
urs font au nombre de trois ou quatre fur chaque the 
,ucs par des peduncujes nus , limples & affez ion|s : 
■one elt luperieure a I ovaire. On nouve cette plante tn 



XXVI. fieurs purpurines ou blevatres ; fcutllcs cbiufc^s 
b- embnquccs. 
Saxifrage embrlquee. Saxifraga imbrkata, 

Saxlfragaalpina, trimdes ,fon piirpurajcer.te (f caruleo], 

Tournef. 253. 
Saxifragaretujii. Gouan. obf. 28.1. XVIII , f. i. 
Sa racine eft Irgneufe & poufTe un grand nombre de n'ges 
couchees, ramaffees en un gazon denfe, <Sc Jongues de deux ou 
trois pouces ; ces tiges font couveries dans prefque toute leur 
longueur , de feuilies exiremenient pei/tes , ovafes , un peu 
dures , lifles , legerement ciliees a ieur bale , tres-rapprochees 
Ics unes des autres & enibriquecs fur quatre faces : ks fleurs 
font terminales , folitaires ou geminees , purpurines dans feur 
jeuneffe &: enfuite bleuatces : lacapfule du fruit cW remarquable 
--xx deux pointes longues &l tres-aigues. On trouve cette plante 
1 Provence parnfi les rochers t elle a ete aulTi obfi rvee en Dau- 
phine par M/* de Villars <Sc Faujas de Saint Fond. % On 
ne doit pas la dlftinguer du Saxifraga cpycf.tific de M. 
Linne, ni du Saxifraga, n."9go de M. Hallcr, hifl.p.^20, 

XXVII. Feuilies pdiioU't 



XXVIIT. Phales pointus ir pcnaucs. 

Saxifrage a feuilies rondcs. Saxifmgarotundifolia,. Lin. Sp. 
576. 

Sa lige eft haute 4'un pied ou un peu plus, fcuille'e, 
LI i; 



(53^) 

•gerement rameufe &: chargee de polls blancS i 
=s uns des autres ; fes feuilles font arrondies 
ordees de grandes crenelures , ou de dents 
ont la pointe eft fouvent glanduleufe & rouges 
portees fur de longs petioles : les fleurs au forr 
font difpofees en une panlcule mediocre : leu 
lanceoies & charges de points rouges. On trou' 
dans les montagnes des provinces meridionales. 



let de la tige 
; petales font 



XXIX. Petales obtus f non ponduh. 

Saxifrage granulee. Saxifraga granulata. Lin. Sp. '^'yS. 
Saxifraga rotundifolia, alha. Tournef. 252. 

Sa racine eft fibreufe , garnie de plufieurs grains ou tuber- 
cuies bulbeux , & poufte une tige cyiindrique , velue , 
mediocrement rameufe , peu feulllee & haute d'un pied & demi 
ou environ; ^i% feuilles inferieures font reniformcs, bordees 
de grandes crenelures & portees fur de longs petioles : les 
cures font petites , a peine petiolees , incifecs & prefque 
palmees: les fleurs font aflez grandes, terminales &: de couleur 
blanche : Icurs calices & leurs pedunculcs font charges de 
poils courts & vifqueux. On trouve cette plaqte dans les 
pres fees & fur le bord des bois , % ; elle eft diuretique , 
& pafte pour lichontriptique. 



XXX. Feuilles infer ic 

Feuilles inferieure 

toutes palmees, 

cinq dividons ou davantage , 

& portees fur des petioles 

ongs de plus d'un pouce. 

XXXI. 



; la plupart divifct 

Feuilles inferi...... 

toutesou plufieurs, 
fimplcmcnt trifides , 

de plus d'un pouce. 
XXXI V. 



(533) 
XXXr. Fe^uUes infcrieures, toufes palmUs, k cinq ^ivific. 
cudavamagc, ir ponces fur des petioles 
longs dc plus d'lin ponce. 



<Sc prefque lineaircs. 
XXXII. 



Feuilies vefuts, 

& dont les divifions 

font elarfjies 

& point lineaires. 

X X X i I I. 



\ 



XXXII. Feuilies glabres , ir dont les dixifions font tomes 
tres ~ etroites tr prefque lineaires. 
Saxifrage quinquefide. Saxifraga quinquefida. 

An faxifmga geranioides. Lin. Sp. ^j%. 
Sa tige eft grele , rougcatre , chargee de quelques poiFs 
cs-courrs, quelquefcs tout-a-fait glahre, un peu couchee 
- fa bafe, prefque nue, & haute de huJt on ncuf pouces ■ 
les feuilies naiflent pour la plupart du collet de la racine ; 
ou font difpofees fur les jeunes pouffes noa fleurlcs : elles 
fontgabres & quinquefides, ou a trols divifions principales . 
dont les iaterales font bifides. Leurs petioles font ere cs cS: 
longs d un pouce c8c demi ; celles du foni " 

courtes & trifides , & \t% fuperleures font t 
Les fleurs font blanches «Sc difpofees fix a oouze au lommet 
de Ja tige en une panicule fimple & mediocre; leurs petalcs 
lent un peu obtus & charges de trois lignes verdatres Cctte 
plante crolt dans les montagnes des provin^'ces nieridlonales %. 



XXXin. Feuilies 



t de la tige font 



, b" dont les divifions font elargies 
ir point lineaires. 
Saxifrage de roche. Saxifraga pctrt^a. Lin. Sp. 578. 
Saxiffoga alba, jietma ponce. Toumef. 25*. 
^ Saxifruga Pyrenaica. triJadylites , laufoHa. Ibid. 25^. 
Sa tige eft haute d'un pied, rameufe , rougeatre & charoee 
nil que \^s petioles, les pe'duncules &i les calices , de poils 
^urts & vifqueux; ^ti feuilies Inferieures font nombreufcs 
L i ili 



f534) 

& formcnt un gazon epals : elles font palmees , dlvlfees en 
trois lohes prmcipaux 6c elargis , dont celuidu milieu efttrifide, 
" ' lateraux font parrages chacun en deux autrcs lobes 
ou decoupes : cos feuilles font portees fur des petioles 
longs •prefque de deux pouces ; ies feuilles de la tige font un 
"iftantcs Ies unes des autres, plus pctites , & foutenues 
;?s petioles plus courts. Les fleurs font blanches , & 
forment , au fommet de la tige, unc panicule courte (Sc un 
leu reflTerree ; Ics pedunculcs font charges de deux ou trois 
fleurs : les petales Ibnt obtus , & vont en fe retreclfiant vers 
onglets. La variete /S s'eleve moins , & fa tige eft 
oup moins rameufe. Cctte plante croit en Languedoc 
les rochcrs. La variete /S a ete obfervee par M. Riviere, 
les environs de Paris , aupres de Montlherv. % 



XXXIV. Fe:^ 



es , tomes ou plufieurs fimple- 
ir point longues de plus 



\ fa bafe 
& couches 



along( 

fur la terrc. 
XXXV. 



Tige fieurie , 
n'ayant a fa bafe 
cun rejet particuller 
couche fur la terre. 

X X X V L 



XXXV. Tige ficuric , ayant a fa bafe des rcjets nom- 
breux , alcnges ir couches fur la terre. 
Saxifrage hypnoide. Saxifraga hypnoides. Lin. Sp. 579* 

Saxifraga wufcofa , trifido folio. Tournef. 252. 

Sa racine poufTe un grand nombre de rejets ou de tiges 

fleriles , feuillees , couchees , & tellement entrelacees les 

dans les autres, qu'elles forment un gazon tres-denfe, 

& femblable a une moulTe cpaiffe; ks feuilles font petites, 

res , pointucs , Ies unes fimples , Ies autres trifides , &. 

; d'un vert jaunatre : Ies tiges fleuries font hautes de trois 

ou quatre pouces , greles , prefque nues , droltes , &: portent 

' r fommet une a quatre fleurs alTez grandes, dont les 

petales font ovalesj obtus, blancs, & marques de trois lig"eS 



?, pales ou verJatre! 
Ics rochers , dans 



(535) 

Cetre plar 



Provence, parmi 



XXXVI. Tige purie, n'ayant a fa ba 
particulier , couche fur h 



!• aiiciin rejet 



yart pc 
de lo 



longueur 



lignes 



?n rofctte denfe ; 
tige prcfque nue. 
X X X V I 1. 



Feuiilcsinferiemc. 

ongues de fix ligncs 

ou davantagc , 

& point ramaffecs 

en rofette dcnfc ; 

tige feuillee. 
XXXVIII. 



XXXVII. Feuilles infericures n'^iyant pas trois ligfu 

de longueur , ir ramaffcxs en rofctte 
N denf^ ; tige prefque ?iue. 

Saxifrage dcs gazons. Saxifraga cefpitofa. Lin. Sp. y, 
Sitxifraga tridaSiylites , Pjrenaica , yallhU lutea , mini 



^. Sa^lfniga Pyr 



.fin. 



_.tte efpece eft une d^t% plus pctitcs dc ce £^cnre ; le 

colfet de fk racinc eft tres-divife , & poune un grand nombre 

rofertes de feuilles denfl>s & fort petitcs , mats qui , par 

ir affcmhlage, formcnt dcs gazons tros-garnis; les feiiifles, 

i compoicnt ces rolcttcs , font ttn.ircs , ligulecs , tritides 

leur (ommet qui eft conime tronquc, glabres ou un peu 

- iees a leur bafe , 6c d'un vert tenure : ics ligcs font grelcs, 

hautes de deux pouces , garnies d'une ou deux feuilles fimpies 

I trifidcs , 6c portent deux ou trols fieurs petites , d'un bjanc 

unatrc , 6c fourenucs par des pedunculcs fimples. On trouve 

tte phinfe dans les lieux pierreux & couvcrts des mon- 

B-nes. % ^ 



($36) 

XXXVIII. Fem/ks infeiieuY^s longties de fix I'lgnes ou 
davantage , ^ point rainajfees en rofette 
denfe; tige f evil lee. 
Saxifrage tridadyle. Saxifraga tridadylites. Lin. Sp. 578. 

Saxifrage annua , vema . humidor. Tournef. 252. 
Sa tige efl haute de trois a cinq pouces , grele , plus ou 
loins rameufe , fouvent rougeatre , & chargee , ainfi que 
les peduncules &: les calices , de poils courts & vifqueux ; 
fes feuilles inferleures font afTez longues, retre'cies en petiole, 
& partagees en trois lobes a Icur fommet : celles de la tige 
font moins longues , pareillement trilobecs ; mais leurs lobes 
lateraux font fouvent charges d'une decoupure , ce qui les 
fait paroitre quinquefides : les fleurs font blanches, petites, 
& terminent les ranieaux & la tige. Cette plante eft com- 
mune fur les tolts & les vieux murs , Oj elle fleurit de 
bonne heure. 



1 I 14 a I 145. Numeros de rejle. 

I 1 4^. f Fleurs tout-a-fait nues, & n'aya"^ 

\aucune enveloppe propre , bien 
Idillinde...... ..:.... 1^7 

Fleurs wn petakes / 

Fleurs enfermees dans des ecaijles 
u paillettes, infcrees par oppofition 
u par embrication i ^57 

I i^j, ( Fleurs difpofees fur un chaton 

Fleurs totit-h-fait nues , (^V" ^^5?^^^^^^ commun, cylindrique 

n' ay ant aucune envehppel^'^ \mt^\xt I H» 

j>Topre , bien dijlinde. j Fleurs libres , & point difpofees 

f fur un receptacle commun. . 1 1 5 5 

I 148. ( Chaton cylindrique, & garni 

r/..,^, ^:n..rj.. n.^ ,.„ ^i^*. \d*un fpathe membraneux , tres-dil- 

^'r fi^rjt:::^rh^'^'''^ f--'"« "*: 

Vque ferment les feuilles. . ^ '5^ 



(537) 

149- ( 

Chaton cylindrique if garn'A 
d'un fpathe membraneux ,< 
' -difliugue de la gaine) ^^^^^^ pj^„^^ 



Spathe < 



quefon 



t lesfeuilles. 



Spathe en cornet. 
Pied-de-veau. Arum. 



braneux, 

& caduc 

partie moyenne du 

": tetragon( 






ille d'ane , plus 

nombreufes , difpofees dans la 
•n & conipofees d'aniheres felTilcs 
ferieure de ce receptacle efl: occupee 






par les ovaires , dc Ton fommet efl; nu , colore & fe fl 
de bonne heure. Les fruits font des bales rondes, ordi 
polylpermes. 

ANALYSE. 



Feuilles fimples 



V 


Feuilles 


pedlaires 


& 


a cinq ou 


IX digUations 




protc 
I 


ndes. 



I I. 



I. Feuilles fagittees ; fpathe f chaton droits. 
Pied-de-veau commun. Arum vulgare. 

^ Arum vulgare , maculis candiJis [ ir nigrisj. Jbid. 

Arum maculatum. Lin. S^, 1370. [tt^]» 

Sa racine eft lubereufc; charnue, garnie de fibres & poufic 



(538) 

le tige nue , cylindrique , haute de fix a hult ponces , & 
-minee par le charon qui potte les fleurs ; fes feuilfes font 
iicafes , petiolecs , fagittees , tres-Ilfles & fouvent tachees : 
rpathe eft fort grand , polntu & colore en -dedans. Le 
atori eft bianchatre , & Ton fommet reprefente une mafluc 
li fe colore , fe fletrit , & tombe avant la maturation du 
lit ; les baies en nnirifTant acquiercnt une couleur rouge 
latante. On trouve cette plante dans les bois , les baies & 
; lieux couverts , % ; Ta faveur eft acre <Sc brulante. Sa 
cine seche eft incifive , deterfive & expeaorante. 
Obs. Lorfque le chaton fleuri eft dans un certain etat 
de perfedion ou de developpement , il eft chaud au point de 
paroitre brulant , & n'eft point du tout a la temperature des 
'■-'--- corps ; cet etat ne dure que quelqu 



obfervc ce phenomene 
M.deTcurnefortnon 
mum. Inft. ,58. 


fur 


une varietede cette plante,' 
rwnvenisalbis,uadcum, m 


?x"- 


IIP. Fa^I/ks CO 


■difcr 


^ 


fpathe ir chatoj 


curhcs. 




Pied-de-veau 


coarbe, Arwn incurvatum. 






Arifaru 


I latifollum. 


majus. Tournef. 16 






Aru,n . 


T'jarm 


. Lin 


. Sp. IJ70. 






Sa raclne eft r 

fc^luit^Lnndlc 
terieurs arrondis 


onde 

efes , 

ales , 

lifTe 


charnue , alTcz petite 
hautes de deux ou tr 
petiolees, cordiformes 
s 6c un peu epailTes : 


& pouffe une 
is pouces; fes 
^ angles pof- 
le chaton dts 



fleurs eft incline & cnvironne par un fpathe 

^ fabafe, ouvert d'un cote dans fa moitie fupericure , & 
^jrmme par une languette courbee en maniere de coqueluchon. 
On trouve cette plante dans les lIcux pierreux & couvects 



IV. Fcuillcs fcdiahes ir a c'lnq ou fix dighations 
p-ofondes. 
Pied-de-veau ferpentaire. Arum dracuncuhis. Un, Sp. 



curxuhs potyphyllus. Tournef. 160. 
aute de deux ou rrois picds , opa' 
rique , lifte , tachcc & comrae 



(n9) 

feuilles font petiolees , li flies , vertes , fouvent tschees de 
btanc, & compofees de cinq oa fix lobes lanceoles , dlf- 
pofes en maniere de digitations , fur la bifurcation de leur 
petiofe : le fpathe eft fort grand , verdatre en-dehors & d'un 
pourpre noiratre cn-dedans : le chaton eft pointu & rougeatre 
a fon fommet. Cette plante croit dans les lieux ombrageux 
<Sc incultes des provinces meridionales IP- 



Spathe plane. 
Calle des marais. Calk palufir'is. Lin. Sp. 1373. 

Anm falufln , radice arundinaceu. Mapp. Alfat. 30, 
Sa racine eft une fouche couchee, rampante , d'unegrofltur 
mediocre , longue de fix ou fept pouces , & qui produit a 
ditferens intervalles , les feuilles & les hampes qui portent les 
fleurs ; ks feuilles font petiolees , cordiformes & terminees 
par une pointe courte : les hampes font longucs de trois pouces, 
cylindriques , & foutiennent a leur fommet un chaton court 
& fleuri dans toute fa longueur. Les etaniines font blanches 
& femecs entre les ovaires , fans nombre determine ; le fpathe 
eft ovale , plane , tcrmine par une petite pointe , verdatre 
en-dehors & de couleur blanche en-dedans. On trouve cette 
plante en Alface dans les marais & les lieux humldes %. 



I I 52, Z' Chaton portant les etamines d'un 

Chaton Uneaire , n W/rr V/^"/'" "" ^'"^ ''"§ ' ^ '" °''''''" 

auam fpathe fe.fble d^ffe-}^"^ ' ^"""^ ^ ^ 5 3 

rent dela gaine queforment\ Chaton portant Ics etamines & 

les feuilles. ilcs ovaires fur les memes cotes, & 

f fans fcparation remarquable. 1154- 

[ I 5 3 . Chatm pert ant les itammes d'un eke fm un Jeul 
rang , & les ovaires de I' autre. 
Algue marine. Alga marina. Lob. Ic. II, p. 24S. 

Alga miguJJifoUa vitnariomm, Tournef. 569. 
Zoflera marina. Lin. Sp. ,374.. 
Sa racine eft articulee, rampante, & poufte , a differens 



f54o) 
intervalTes , dcs paquets de fcuilles dirpofees en faifceau ; ccs 
feuilks font longues , etroites , planes & pointues : la tlge 
elt nulle, & le chaton qui porte les fleurs, nait du centre 
de chaque faifceau, porte fur un peduncule grele & fort 
court. Ce chaton eft long d'un demi-pouce , & charge d'un 
cote de huit ou dix etamines alternes , & de I'autre, d'urj 
pareil nombre d'ovaires, qui deviennent des fruits m6nof- 
permes. Cetie plante croit au fond des eaux ; on I'obferve 
dans les etangs , les rivieres & fur les bords de la mer. % 



[ 5 4. Chaton port ant les etamines & les ov aires fur les 
memes cotes, &* fans feparation remarquable. 
Ruppie maritime. Ruppia maritima. Lin. Sp. i 84. 

CorjU'ma funiculi folio loiigiore. Tournef, 57 1 . 
Sa tige ell grele, herbacee & tres-rameufe ; it5 fcuilles 
font affez longucs , etroites , lineaires , aigues & alternes : 
les chatons nailTent dans les aiffelles des fcuilles ; ils portent 
des fleurs nues, compofees chacune de quatre anthercs feffiies, 
& de quatre ou cinq ovaires qui fe changent en femcnces 
foutenues par des peduncules longs & filiformes. Cette plante 
croit dans les etangs & fur les bords de la mer. O 



J )' * V Tige herbacee 1 1 5 6 

Fleurs lihres if point dlfpojees) 
fur un receptacle commun. ) Tige ligneufe. . . . 543*-- H 



5 * 77^(? herbacee. 

PcfTe commune. Hippurls vulgaris. Lin. Sp. <^. 

Limnopeuce. Vail. Parif. 117. 
Ses tiges font droitcs , fimples, fcuillces , & s'elevent au- 
dclTus dc la furface de I'eau jufqu'a huit ou dix pouces; 
eifes font garnies dans toute Icur longueur de feuilles verti- 
cillces, etroites & lineaires : les verticillcs font nombreux, 
tres-rapnrocht's, & compofes dc dix a douze feuilles ; Ja lon- 
gueur de CCS IcuiHes ell d'autaiu nioindre, que les verticillcs 



(HO 

lelliles, & n ont qu une etamhe: '- . - - * 



ale &. monofpei 



fe change c 



, VVr- . '""""'P'^^^e. wn trouve cette pfanie dan$ 

les fofTes aquatiques & fur le bord des etangs. g^ 

f/^m enfertnees dajis des k miles ou paillettes^ 

infirces par oppofition 0u par emhrleation, 

Gramine'es. 

Les fleurs ^, Plantes graminees font petltes , d'ane couTeur 

herbeufe, ordmairenicnt hermaphrodites, & conipofees coni- 



o /- r^ , . -' santheresfontoblontues, 

& fouvent fourchues a leurs extremites, & d'un ovaire 
charge en general , de deux flyles velus ou plumeux; ccs 
neurs loot renrermees dans des ecaiifes ou paillettes mincp 
coriaces, pointues, perfi ftan tes , prefque touJours un ueu 
, inegales entre dies ,^ & fouvent chargees d'un fifet plus ou 
moins terminal , qu on nomme barbe : ces paillettes aiiv 
quelles on donne le nom de valve,, tiennent lieu de c^rolle" 

orfqu elles font contre es fleurs ou lorfqu'eiles fes enveloppen 
,mmed.atemen_t, & celles qui font fecondaires ou exterie^Ls 
font cenfees fa.re les fondions de calice ; les premieres formen 
la bale immediate ou florale, & les fecondes, la bale cali- 
cinale. Le fruit eft une femence nue, qui contient ime 
fubftance farineufe. ' ^ ""^ ""^ 

Ces plantes font monocotyledones , & ont beaucoup dc 
rapport avec les I.Iiacees; leur tige eft grele , communement 
articulee, & pprte fe nom de cJmmne : Icurs feuilles font 
fimples entiercs, alongees , pointues, a nervures parallels, 
& embraftent la t.ge par une gaine fendue d'un cote dans 
toute fa longueur, dans le plus grand nombre. 

Obs. N'ayant pas etKore eu occafion d'examiner fur Ic 
ym, les parties de k fruclification de toutes ces plantes 
& trouvant la plupart des Auteurs partages fur les caraderes 
qu.Is leur attnbuent, & fur la maniere d'en determiner les 

M. Linne , & felon I'ordre de fes clafTes. Je ne les analyfcrai 
pas , parce que leur imperfedion rend ce travail impraticabie 
la p upart d'entre eux n'ayant que des caradercs values ' 
con ijmites, & fujets a beaucoup d'exceptionj. Je me bornerai 



(540 

dans cet ouvrage a fixer fa diflindion des efpeces , en atten- 
dant que j'aie acheve la nouvelie formation des genres, 
qui me paroit indlfpenfable. 

Clafs de M. Limiee. 




I I 58. DianJrie. 

Flouve odorante. Anthoxanthum odoratum. Lin. Sp. 

40. 

Gramen anthoxanthum , Jpkatum, Tournef. 518. 
Sa tige eft haute de huit ou dlx pouces , 'fimple & ^arnie 
dedeux ou trois articulations; eJfe fe termine par un epi lache, 
long d'un pouce ou un peu plus , legerement jaunatre & 
compofe de fleurs oblongues , pointues , chargees de barbes 
courtes , & mediocrement pedunculees ; fes feuilles font 
un peu velues <Sc aflbz courtes. On trouve cettc plante dans 
les pres , OfT; fa racine eft odorante. 

1159. C Triandrie monogynie ; trois eta- 
Triaodne Ws & u„ feul ftyle ..60 

y Triandrie dvpinie ; trois etamines 
C&deuxftyles 1 166 

I 160. Triandrie t7wnos;ynie. 

Bales univalves . ) ^°"^"^^- 

Bales vues l^ hh 



(543) 

Choj'n. Schanus. 



r L,s ffeurs de Choln font compofees de paillettes ramafiees 
^ou'T'Tufieu' 



femences rondes «Sc lolitaires cntre Its bales. 

^ A^ ^ z r J- £•. 



: terminee par des fleur^ 



Tige terminee par un feul ipi , ou par vluficurs iviilcts 



CoIIerette 

dc deux ou trois feullles 

fous I'epi de fleurs. 



CoIIerette d'une feufe feull! 
lb us I'epi de fleurs. 



I. CoIIerette de deux < 



& plus longues que Tepi. 



CoIIerette de deux fcul 
dont une feuie 
eft plus longue que Tt 

I V. 



III. CoIIerette de deux ou trois fcuilles prejqu'cgalcs 
ir plus longues que I'epi. 
Choin maritime. Scheenus maritimus, 

Scirpus maritimus , capitt glomerate. ToumeC ^ z S. 

Schanus tmicronatus. Lin. Sp. 6j. 

Sa tige eil haute d'un pied , nue , liffe & cylindriquc ; fcs 

feuilles font radicales , nombreufes , difpofees en faifccau , 

'■"uverit plus longues que la tige , remi-cyiindriques , canali- 

ilees & un peu rudes ea leurs bords ; les epiJkts font 



(544) 
un faifceau terminal , glomerule , rouflatr 
trouve cette plante dans les lieux markimej 
eridionales. %. 



IV. Cffllerctte de deux feuilles , dont me feule ejl plus 
longue que tepi, 
Choln noii^tre. Schcenus nlg^ans. Lin. Sp. 64.. 

Gramen fpicatum , junci facie , lithofpermi femine, Tourncf. 



Sa tige eft haute d'un pied ou un peu plus , grele , nue 

& cylindrique ; fes feuilles font radicales , nombreufes , dif- 

fees en faifceau tres - garni , longues , etroites , prefque 

indrlques , un peu roides & aigues ; fes fleurs forment une 

e brune ou noiratre , fur-tout avant leur developpement, &i 

npofee de quelques epillets ferres & fafclcules : les folioles 

la collerette font elargies & noiratres a leur bafe ; i'une des 

deux eft fort courte, & I'autre eft terminee par une polnteen 

alene , longue dc pres d'un pouce. On trouve cette plante 

dans les pres humides- % 



r. Collerette dune feule feuille fffus Vipi de fieurs 

Choin comprime. Schcenus comprejfiis. Lin. Sp. 65. 

Scirpus planifolius , fpica ttrm'inante dijlkha, Hail. 1 



font planes , un peu en gouttiere , larges d'une Hgne 
environ , & longues de quatre ou cinq pouces ; fes He 
forment un epi terminal , d'un brun-rouflatre , comprime , 
compofe de cinq a fept epillets , felTiles , aiternes & flifpo 
fur deux cotes oppofes. On trouve cette plante en Proven( 
dans les licux humides. % 



(545) 

nee par des fieurs en panictde , cm par 
cpillcts laches ir . " 



& bordees 

de dents tranchantes. 

V I I L 



Fcuilles fa 



Choln blanc. Schcenm albus. Lin. Sp. 65. 

Jmcus pahjlris , glaber , fiorlhus albis. Va 



bouquets de fleurs , dont 
deux autres axillaires & ecarte's entn 
■npofes d'epillets cylindriqii 

he, d'unecouleur blanche c ^„ ^ ^ ^ ^„ 

iflatre lorfqu'ils vicillifient. Les fcmences 'rontlarnie"rieur 
e de pluheurs filets blancs qui (cs ( ' 



epiante dans les lieux humides & fangeux. % 

■lilies targes de plus dune ligne , ir her decs 

de dents tranchantes, 
larifque. Sclmnm marifcus. Lin. Sp. 62. 
^drpvs paluflrfs altifunus , foliis ir caring Jertaus, 
lournef. 52^. 

1 cinq pieds, feuilFee & cylin- 
, ' , , , --. .,ues , iriangufaires , pointues , 

largcs de deux a quatre lignes , & garnies de dents aigues en 
bords & fur le dos. Scs fleurs forment une panicule 
rameufe , alongee & compofee de beaucoup d'epillets courts, 
"'-^^■"^'« & rouflarres. On trouve cette pfante fur fe bord 



& dans Ics liei 



aquatiqu 



(546) 
Souchet. Cyperus. 
"out remarq 
& dont les ecailles paroiff 
oppo es. ANALYSE, 



Deux ou trois feuille: 

formant une collerette 

fous les peduncules comm 



ipillets d'une couleur pale 



Plus de trois feuilles 

en collerette 

fous les peduncules commui 

dts epillets. 



une collerette fous les 
des epillets. 



J^piUetsd' 



couleur brui 
I 1 I. 



II. Epillei 


f d'une couleur pale 


mi jaunatre. 


Souchet jaunat 


e. Cyperus fiavefcens 


Lin. Sp. 


68. 


Cyptrus 


.inimus. ranicurajparra 


,fia.ejccntr. 


Tournef. 


Sa raclne pouffe ^c% tiges nombreufes , dlfpofees en gazon , 
friangulaires , nucs ou feuiHees feulement a leur bafe , & 
hautes de deux a cinq pouces ; elles portent chacune a 
leur fommet une panicule ou une onibelle compofee de 
quelques peduncules inecjaux , qui fouiiennent chacun cinq 
a dix epillets feffiles , ramafles, lanceoles <Sc jaunatres : les 
feuiiles font aflez longucs , etroites & pointues. On trouve 
cette planre dans les pres humides. % 


IIL Epillc 


ts dune couleur brune 


ou noirat 


.. 


Souchet brun. 

CyptYUs 

Cette plaque re 


Cyperus Mens. Lin. Sp. 69. 
mmimus. pamcula Jparf^, nigrkant 


. Tournef. 


fTeniblc beaucoup a la 


precedente 


; fes t'^es 



( H7 ) 

font nombreufes, triangufaires, prefque nu«, & Fiaute^ tf- 
& none pas plus d'une l.gne de largeur; celles qui FormfnJ 
a colierette font au nombre de trois , dont deux font brt 
longues: les epiilets font noiratres, petlis erroir. fit ^ 
VinA-^'irf^c rtr. tr.^ . '>-»j pcuis, erroits oc p cfque 

l.neaires. On trouve cette efpece dans les lieux humides & 






! colierette fous les peduncuUs 
des epiilets. 



tres-inegaux , 
& les plus longs 



Ombelle ramaflee ; 
tous les peduncules communs 



>^ V. Ombelle lache ; peduncules ccmmuns tres-inigaux , ^ 
les plus longs ratneux a leur fommet, 
Souchet long. Cyperus longus. Lin. Sp. 6j, 

Qperus odoratus , radice longlx , five cyperus ofidnarum 

Sa tlge eft nue, trlangulalre , & haute d'un a deux pieds on 
quelquefoisdavantage; fes fcuilles fontafTez fongues, carinees, 
Itnees, pointues & radicales : les peduncules communs font au 
nombre de cinq a dix , tres-inegaux , & difpofes en ombelle : 
les mterieurs font fort courts, & ies autres ont trois a cina 
pouces de longueur; les epiilets font extremen 
neaires, pointus «Sc roufTatrcs : la colierette i 
teuilles fort longues : les autres font petites & 
quables. On trouve cette planre dans les mai 
it alongee , 6c a une odeur agreable : d\t el 
enimenagogue , ftomachique & deterfive. 



: petits , li- 



/I. Omlelle ramafe; tons les peduncuUs communs fimpks, 
ir point rameux. 
Souchet comeftible. Cyperus efciiknUis. Lin. Sp. 67. 
Cj'perus rotundus , ejcukntus . angtijlifolhis. Tournef. 

Sa racine eft compofee de fibres menues , auxquelles font 
ittaches nlufieurs tubercules arrondis ou oblongs , d'tine 
roulcur brune en-dehors , & d'une fubftance blanche , tendre 
St comme farlneufe ; fes tigcs font hautes de fept a huit pouces, 
lues, dures & trlangulaires : fes feLilUes font radicales , prefque 
auffi longues que les tiges , etroitcs , pointues , un peu rudes 
en leurs bords , carlnees <Sc d'un vert glauque. Ses ^ flcurs 
ferment une panicule ou une ombelle denfe &. Ipeu eparfe ; 
epiliets font d'un brun roulTatre , longs de deux ou trois 
cs , fcffiles & ramaffes fur les peduncules communs , 
dont la longueur furpaffe rarenient un pouce_. On trouve 
ntQ plante en Provence, dans Ics lieux humides , % ', les 
iberculcs de fa racine ont un gout aflez agreable, & paflent 
our adoucifTans & diuretiques. 

Scirpe. Scirpus. 

Les epiliets des Scirpes font molns comprlmes que ceux 

dcs Souchcts, & font compofes d'ecailles embriquees aflez 

de tous cotes. Le fruit eft une femence nue , 

mais fouvent nichee daus un faifceau de poils fort courts. 

A N ALYS E . 

ufieurs epiliets raniafles , 



Un feul epi fimple 



Un fcul epi fimple ir terminal. 



Tige feu II 



[[. Tigh fcmllc _ 

Scirpe flottant. Scirpus fuita/is. Lin. Sp. 7 I . 

Schfus f,juijeti Cdjiiiulo mbiori. Tournef, 528. 
Sa tige eft grele , rampante ou floltants, & pouflTe a different 



Intervalles plufieurs falfceaux cTe feullles planes, Ilnealres & 
ois pouces, .\ na.Hent chacun du m.l.eu des falfceaux de 
?s : lis font ia plupart redrefies en maniere de ham )cs 
■mines par un epi exircmement petit & pauciflore.'^ On 
e cette plante dans les mares & les lieux aquatiques. 



I'F. Tigcnuc 


ir tres-fi^nple. 


Epico„,p„re 

de trois a cinq flours , 

& dont la longueur 

ne furpalfe pas deux llgnes. 

I V. 


Epl compofe 

debc^.coupplus 

decmqfleurs, cSc long 

dcquatreafixlignes. 

V I I. 


IV. Ej^i compofe cle tnyis a cinq fleurs , f dont la 
longueur ne furpa^e pas deux llgnes. 


Epl ayant a fa bafe 

icny^ vaivesfortpetites, 

& qui ne I'egalent point 

en longueur. 

V. 


Epi ayant a fa bafe 

deux valves , 

dont line i'egale 

ou le furpaffe en longueu^. 

V I. 



V. Epi ayant a fa bafe deux valves fort pethcs , 
(r qui ne Cegalent point en longueur. 
Scirpe en epingle. Sdrpus acicularis, Lin. Sp. 71. 

Sarpus omnium minimus, caifuuh breviore, Toumef. 525. 

Ses tiges font hautes de trois pouces , nues , capillalres, & 

erminees chacune par un epi fort petit , pauclflore <Sc ver- 

Jatrc ou panache de blanc & debrun; fes feuilles font radicaies, 

aulfi mcnues que des cheveux , & forment avcc les tiges , ua 

n trcs -fin. On trouve cette plante dans les lieux humides 

ir ie bord ^t% etangs. 



(55°) 

VI. ]^pi ay ant a fa bafe deux valves, dont une Vegale 
ffu le jurpaffe en longueur. 
Sdi-pe des gazons. Scirpus cefpitofus. Lin. Sp. 71. 
Scirpus montantts , capitulo breviore. Tournef. 528. 
Ses tiges font h^utes de trois a fix pouces , nombreufes , 
res-greies & difpofees en gazon; fes feullies fontcylindriques, 
menues , aigues, un peu dures & moins longues que les tiges; 
epi elt d'un hrun-jaunatre , tres-petit 6c compofe de deux ou 
ois tieurs. On trouve cette plante dans les lieux humides & 
lontagneux , & les allees des bols. % 

^\\. Epi compofe de beaucoup plus de cinq fieurs , & long 

de quaire a fix lignes, 

Scirpe ^t% marais. Scirpus paluflrls, Lin. Sp. 70. 

Scirpus equijet' capitulo majori, Tournef. 528. 

/S. Scirpus equifeti capitulo rotundiori. Vaili. Parif. 179. 

Ses tiges font nues , cylindriques , & s'elevent depuis hult 

ouces jufqu'a un pied & dcmi; elles font terminees par un 

[)i cylindrique, pointu , & embrique d'ecailles rouflatres & 

carieufes ou blanchaires en leurs bords. La variete 3 a fon 

pi ovale, obtus & prefque arrondi, Cette plante eft com- 

iiune dans les marais & fur le boid des etangs. % 



VIII. Plufieurs cpillets ramafes 


ou peduncules , ou 


^pillets feffiles . 

ramafles & point dlfpofes 

en panicule. 

I X. 


Epillets, 

oupeduncules, 

ou difpofes en panicule. 

X I V. 


IX. £filUts felfiles, ramaf 
pan 


■cu'le 


ir point difpofes en 


Tige filiforme 

oucylindnque. 

X. 


Tige triangulaire 
& point filiforme. 
XIII. , 




XI. Deux Oil trois eplllets extrcmement petits, ir comprimes 
latcralemcnt* 
Scirpe fetace. Schpus feraceus. 

Sdrpus omnium minimus, capltuh IrtviorU Schcuch. 

Gram. 358. Non vera Jynonytna^ 
Jmcellus omnium minimus. Morif. Hift. 3 , p. 23 2 , t. X ' 

^. Scirpus Juphius , minimus, capitulis congJobatis , foUU tomuio- 
terftibus. Tournef. 528. 
Scirpus Jupinus. Lin. Sp. 73. 

Ses tiges font capillaires , tres-foibles , &: longues de trois 
-1 fcpt pouces; ^cs feulllcs font fetacees, & moins iongues que 
Ics tigcs; ^c^ epiliets font au nombrc de deux ou trois, feffiles, 
yes-pctits,,ovaIes, ramafTcs , & difpofes toujours a quelque 
iiltance au-deffous du fommet dts tiges, fans jamais Ics ter- 
niiiner; d'ou il fuit que I'obfervation de M. Linne [fcirpus 
Jftaceus. Mant. 321 ] ne convient point a cctte plante. La 
v;.r.Pfe H a fes epiliets difpofes prefque au milieu des tiges. 
efpece eft co^imune dans ics lieux couverts & ies 



XII. F/us de trois cpilkts glomerules , f point comprimes 
lateralement, 
Sciq)e glomerule. Scirpus glomevatus. 



Sdrpus romanus, Lin. Sp. 72. 
Ses tiges font greles , cylindriques , 



11^3- 



chaque tige , 



un pied & dem'i ; {qb feullles font radlcales , pare'il- 

cylindriques , prefque auffi longues que i.-s tigcs &. 

termlnees par une pointe algue &' un peu dure : les epillets 

iffes a quclque diftance au-delTous du iommet de 

en un glomerule denfe , ferre , d'un brun-rouf- 

^_^ a fa bafe d'une bradee fouvent reHecWe en bas. 

Cene~plante c roit dans les Heux marltlmes dt- la Provence. % , 
Xni. Tige mangulaire f point filiforme, 

Scirpe piquant. Scirpus viucronutus. Lin. Sp. 73. 

Cyverm mariiimus , cafnulis glonieratis, Tournef. 5 17. 
Scirpus glomeratus. Scop. earn, i , p. 47. 
Ses tiges font nues , triangulaires , molles , hautes d'un 



quelque diit. 
finage de la 



Ilets font oblongs , fefliies & ramafles cinq a v 
-deflbus du fommet des tiges. Cette 
ur le bord des ruiffeaux & dans I 



XV. 



Tige cylindrique. 



lEpillets globuleux ; 

la bafe Ag& peduncules 

& dlftinguee 

de la continuation de la tige. 

XVI. 



cules, 



Epillets ovales 

point dc bra<5tee fa 

a la bafe des pedun 

mals feulement 

une ecallle courte. 

XVII. 



XVI. Epillets globuleux ; une bradee faillante a la baf^ 
^cs peduncules , ir difiinguee de la continuation 
de la tige. 
Scirpe juQciforme. Scirpus holofchxnus, Lin. Sp. 7^* 



St% tiges font hautes de trois ou quatre pieds, cylindnques, 



.1^3* 



lues, vertes &: pleincs d'une moelle fpongieufe & blancKatre; 
:!Ies font enveloppees inferieurement par des gaines rou(Iatres, 
}ui fe tcrmlnent chacune en une pointe dure & aigue. Les 
?pillets font arrondis ou fpheriques , d'un hrun roiifTatrc, la 
ilupart peduncules, &. difpofes un peu au-dcllbus du fonimet 
les tiges, dans I'aiflellc d'une bradee afFez longuc & lineaire. 
Jn trouve cette planie dans les lieux aquatiques des provinces 



XVII. £fIMs ovales; point de bradees failhntes a la 
bafc des pcdunades , mnis feidcment une 

Scirpe des etangs. Scirpiis laciiftris, Lin. Sp. 72. 
Scirpus palujiris , altiffimus. Toumef. 528. 
efl haute de quatre a fix pieds, nue, cylindrlque, 
grofle, molle, pleine d'une moelie blanche, & 



fa bafe de gaines remarquables ; fcs epillets 



MX 



iroulTatres, ovales ou un peu coniques, la plupart pedu 


cules. 


/ &^ tournes fouvent du meme cote. Lts peduncules font 


inegaux ; les plus courts ne po'tent ordinairomcnt qu\ 


nfeul 


epillet, <Sf les autres en portent deux ou trois. Cette 


plante 


ell commune dans les etangs. % 




XVI ir. Tigc triangulaire. 


Peduncules communs 


Peduncules comn 


uns 


des epillets tres-fimples. 


des epillets rame 




& point panicules. 


«Sc panicules. 




X I X. 


X X. 




XIX. Peduncules communs des epillets tres-fimples 


& 


point panicules. 




Scirpe cyperoide. Scirpus cyperoides. 




Qperusvulganor.-paniculH/parp. Toumef. 517. 




^. Cyperusrotmdiis.inodoTus, gemankus. Ibid. 




y, Cyperus rotundus , vulgaris. Ibid. 




Scirpus marivmus. Lin. Sp. 74- l^' ^'1 






eportdesfouchetsjfa 


tigeeft 



(554) 

haute dun a trois pieds, triangulaire , &. feutllee dans la 
panic jiiferieure; fes feuilles font longues , pbnes , & ont 
une cote faillanie fur leur dos ; fes epillets font aiTez gros , 
ovales - coniques , d'un brun rouflatre, barbus a leur extre- 
mite, & difpofes par paquets de trois a fept, au fommct de 
chaque peduncule : iU font embriques d ecailles seches , ob- 
tufes, ou comme tronquees, mais termlnees par trois dents, 
dont celle du milieu s'alonge en une barbe tortue , & longue 
; ligne. Les pcduncules variant dans leur longueur depiiis 
lignes iufqu'a deux pouces, & fe reunii][ent en une 
ombelle garnie a fa bafe de trois ou quatre feuilles, dont une 
" quelquefois longue de plus de fix pouces. Cette plan*-- 
; commune par -tout fur le bord des 






XX. Pcduncules 



des epillets, rameux d* 



Sclrpe des bois. Scirpm fylvaticm, Lin. Sp. 75. 

Cyperus gramiKeus. Tourn. 527. 
Sa tigeeft haute d'uu pied & demi , triangulaire, feuiilee, 



;s epillets font ovales , tres-nombreux , extre- 
mement petits , d'un vert fale ou rouflatre , & ramafles deux 
a cinq enfemble au fommet des divifions des peduncules : 
les feuilles font planes, larges de deux ou trois lignes, & 
rudes en leurs bords lorfqu'on les glifle entre les doigts de 
haut en has. L'ombelle en a deux ou trois a fa bafe, difpofees 
en maniere de colleretic. On trouve cette plante dans les 
bois & Ics lieux humides & couverts. % 



^ ^ "4* Linaigrette. Linagrops. 

Les Linaigrettcs fe diftinguent des fcirpes par des po"S 

-• ncs fort longs & tres-fins , qui naiflent du receptacle, 

^ironnent chaque femence. & font une faillie confiderablc 

forme de panache ou d'aigrette, difpofee fur les epiS. 



ANA LYSE. 



Un feui epi terminal. 



Plufieurs epis pedurcules. 



f. Un fcid epi terminal, 

Linaigrettc a gaine. LinagroJ}'} vaginata. Scop, cam. 4.7, 

Jn/icus alpinus . cafimlo Imuginojo. Bauh. Prod. 13. 

Eriopfiorum vnginatum. Lin. Sp. ^Jy. 
Sa tige eft haute d'un pied, grele , cylindrique , feuillee 
feulement a fa bafe , & garnie de quelques gaines courtcs \ fes 
feuilles font menues , cylindriques, ou un peu comprimees, 
& difnofees en un faifceau qui enveloppe la bafe de la lige : 
I'epi eft foliiaire, ovale, droit & terminal; {t% ecailles font 
oblongifes , pointues & fcarieufes. Cette plante croit dans les 
iieux humides & montagneux. % 



Plufieurs epis pediincules, 
Linaigrettc paniculee. LinagroJIis paniculata. 

I.itwgroffis pankula ampliore, Tournef. 664,. 
jS. Linagroflis panicula m'ttorr. Ibid. 

Er'wphorum polyflachion. Lin. Sp. j6. f t , (i ] 
eft cylindrique, feuillee, <3t haute de deux pieds; 
font planes, larges d'une ou deux lignes, & em- 
la tige par une gaine enticre & longue d'un pouce; 
bnt au nomhre de quatre a fcpt , la plupart pedun- 
cules , pendans ou ftottans , & difpofes en une efpece de 
panicule fimple & terminale. On trouve cetie plante dans les 
pres humides & marecageux. QfT 



fes feuiiles 



1 165. Nard. NarAus. 

I ou unilateral 



Les fleurs de Nard font difpofees en un epi fimple, lineaire 
les bales font M\\i%i nues, bivalves & uniflores. 



i6y 



(556) 
ANALYSE. 



Tiges fimples ; epi grele & imilateral. 
Nard ferre. Nardus flrida. Lin. Sp. 77. 

partem fpedante. Tournef. 5 1 7. 
Ses tiges font tres-menues & hautes de cinq a fept [> 
[les fonr tcrniinees par un epi long de deux ponces , 
ert fouvcnt un peu violet, & compofe de fleur> toui 
ofees d'un feul cote. Les bales font fefllles ; ecroltes ; 
Its &L chargees de barbes courtes : les feuilles font capi 
)n trouve cette plante dans les lieux fees , niontagn 
eriles. %. 



\. Tiges rameufes ; epi artiadd cT point ujiuatcraU 
Nard courbe. Nardus incurva. Gouan. Monfp. 33. 

Gramm loliaceum , mantinmm , Jpicis artkuLuis, Tournef. 

S'7- 
Nardus arijiatus. Lin. Sp. 78. 
/S. Cramen loliaceum Jflds attkulofis , treais. Tournef. 517. 

Sa racine pouffe plufieurs tiges longues de fix a huit pouces, 
couchees dans leur partie inferieure , ramtufls vers feur ba e, 
feuillees <Sc artlculees; fes feuilles font planes & un peu ^'^oit^^i 
fcs radicales font affez longues & difpofees en un gazon bien 
garni ; celles des tiges ont rarement plus de deux pouces ae 
lonoueur; les e pis -font lineaires , articules , d'un vert ban 
cha?re, un peu courbes ; & ne font pas plus epais que JeS 
tiges : les fleurs font alternes , & ferrees contre I'axc de tu 
epi : elles ont deux ftyles felon M. Scopoli. On trouve cctie 
plante dans les provinces meridionales. % 



(S57) 
Triandrie. D/^j'n 



Vulpin. 
Fleau,. 


1168 


Phalarls 


1169 


Millet.. 


I 170 


Agroftis 


I 171 


Stipe... 


1172 


Lagurler 


1173 


Sucre. . 


I 174. 


Panic . . 


1 175 



/■/sy 




f^/ 


Foin.... 1 


176 


Cynofure. 11 


Melique. 


177 




fyJ 




Yvroie.. 11 


Brlfe . . . 


178 


Eiime... 11 


Paturin.. 


179 


Seigle... ,1 


Fetuque. 


180 


0.-ge... M 




181 


Froment. 11 


, Avoine.. 


182 




Rofeau.. 


183 




Dadyle. . 


i«4 





[ J Bales caiicinales , biffores & difpofees en panicule plus oa 
moins lacfie. 
,.r^^J ^^'^^ calicinafes, muitiflorcs dans le plus grand nombrc ,& 



1^7- ^ Viilpin. A/^j?enirus. 

Lts fleurs de Vulpin font compofees chacune de trois 
e'cailles, dont deux exterieures & oppofees , font fes font^ions 
de calice , & une feule enfermee avec Jes etamlnes & le piitil 
les deux valves caiicinales , ci\ regardee corame leur 
corolle. Ces fleurs font difpofees en epi cylindrique, garni dc 
barbes aflez iongues. 

ANALYSE. 



(558) 

tpi fmple, fcne if cyandrique. 




I, Bales glabre:-. 

Vulpin At& champs. Alopecurus agreflh. Lin. Sp. 89. 

Cramen fykatum. Jj>ica cylmdracea , tem'fm& , hngion, 
Tournef. 519. 
Sa tlge ellgrele, droite, <5c haute d'un pled o" environ; 
die eft chargee de deux ou trois feullhs glabres & un peu 
etroites, & fe termine par un epi grele , long de tro.s oa 
Iquatre pouces, d'une couleur verdatre ou un j^eu P"'-p"'-i"e, 
& garni de barbes longues de deux ou trois lignes. Un trouv 
plante fur le bord des champs. O 



Bales yel 




V. Racine bulheufc ; epi grele ir pcintu a ^n fitnmet. 
Vulpin bulbeux. Alopecurus bulbofus. Lin. Sp. 1665. 

Gramen myojurolde, , nodojunu Raj. fynopf. ^97''^-^ ' 

Sa tige eft haute d'un pied, grclc 6c garnie ^e deux^^" 
trois articulations; fesfeuilles font etroites, glabres 6c pomtue 



1 1 ^7. 



f 559) 

celTes de la tlge ont a peine deux pouc« de longueur: I'ep'i eft 
terminal long d'un pouce, cylindrique, velu , & garni de 
barbes. On trouve cette plante dans les environs de Mont- 



VI. Racine non bulbeufc; epi un peu denfe , molUt, 

ir fouvent obtus. 

Vulpin des pres. Ahpecurus pratenfis. Lin. Sp. 88. 

Jpica cylindracea, longiorihus vHlh donata^ 



Crawenjpiu 



' Jf^<^^ cyUndracta , tnoUi ir denja. 



Sa tige efl haute de deux pieds , glabre , & garnie de troii 
ou quatre feuilfes , larges d'une ligne , &. un peu rudes en 
leurs bords, irials point velues, comme celfes de fa plante 
dont parle M. de Haller f Hifi. n.' 1^39] ; fon epi eft 
terminal, cylindrique, un peu denfe, moflet, velu, d'ua 
vert blanchatre ou cendre , & long de deux pouces. Oa 
trouve cette plante dans ks pres. 'JP 



VII. Tige couchee dans [a panic inferieure , ir coudec 
a fes articulations, 
Vulpin genouille. Alopecurus geniculatus. Lin. Sp. 89. 
Gramm Jpicatum , aquat'icum , Jpka cylindrace^ hrevL 

Scs tiges font longues d'un pied, glabres, a deml-couchees , 
& phees a leurs articulations , qui font rougeatres & fre- 
quentes dans leur partie inferieure ; '* '^ •" -- ' ' 

drique, grele, ferre, & j 

font fort petites, comprimees, un peu velues, & terminees 
par deux petites comes , comme celles dcs fleaux. On trouve 
cette plante dans Its fofles aquatiques & fur ie bord dti 



(56o) 

VI I r. £pi lache , compose if pre f que panicuU, 
Vulpln panice. Alopecurus paniceus, Lin. Sp. 90. 

Panicum maritimum . Jfica Jonghn , villoja. Tournef. 515. 

^, Alopecurus Monfpelunfis. Lin. Sp. 90. 

Sa tige efl haute d'un pied plus ou moins, feuillee, glabre, 

k: un peu coudee a fes articulations, dont la couleur eft 

; fes feuillcs font larges d'une ou deux lignes , & celles 



du fommet < 
blanch( 
verdSti 
compol( 



lache , mollet 



, long de deux a trois pouces , 
es- garni de barbes foyeufes , & 
, charges de beaucoup de fleurs 
'flees comme par paquets. Les bales n'ont chacune que 
deux ecailles^ & une membrane blanche extremement petite 
qui envcloppe rovaire. Chaque ecaille porte fur fon dos, a 
peu de diftance de fon fommet , une barbe blanche , longue 
de trois lignes. On trouve cette plante dans les lieux incultes 
& lleriles des provinces meridionales. (^ 

Fleau. Fleum. 

Les Fleaux font remarquables par leurs epis ferres , ordi- 

nairement cylindriques & un peu rudes; la bale caiicinale de 

chaque fleur paroit tronquee , & terminee par deux dents 

ligues ; eile efl compofee de deux valves egales, oppofees, 

i ont chacune leur angle exterieur prolonge en une 

aigue «Sc aflcz roide. La bale intericure ell courte & 






ANALYSE. 




Epi cylindrique , 

blanchatre, 

& long 

de plus de deux pouces. 

1 I I. 



Epi ovafc-cylindrique , 
de moins de deux pouces. 



II. Epi cylindrique, blanchatre , ir bng de plus 
de deux pouces, 
Fleau des pres. Phkum pratenfe. Lin. Sp. 87. 

GramenSpkatum,Jpicilcylindracr&, hngifflm^, ToUmtf. 

artfcul^^l'i-fr'' \'T °" ^"'^'^ P'^^^> tres-drolte, 
articulee & feuillee; elle fe termme par un epi cvlindrique ! 
/ "" P^" S""^'^ ' ^^"^ ' ^ Jong de rrois a cinq pouces • fee 
< ^''" ^^"^ f°" jpetites, nombreufo, blanches fur leur dos 
\ vertes fur les cotes, crliees , & tcrmfnees par deux dents 
\retacees, longues d'une demi-ligne. Cette plante eft com- 
Imune dans les pres. 'jp ^ ^ 



IV. JEpi vvale-cylindrique , noiratre , f long de moins 
de deux -pouces. 
Fle'au des Alpes. Phkum Alpinwn. Lin. Sv>. 88. 

Cramrn typhoides Alyinum Jpic^ Ircn . dcnfa ir veM 
vdloja. bcheuch. AgrofL 64. 

Sa tige eft haute d'un pled, glabra, articulee & feuilfee - 
eile fe termme par un epi long a peine d'un pouce, un pei 
denfe yelu &dune coufeur prefque noirLe : les bales 
uiees, & veucs meme fur leurs cornes , qui font 
-.. ^.u longues ; les feuillcs font larges d'une ligne , & 
longues de trois ouquatre pouces. Cette plante eft commune 
dans \(t% montagnesdu Dauphine & de la Provence. % 



Tome 1 1 J. 



Tige couchee dans fa part'ie inferieure ; r 
bidbeufe. 
iau noueux. Phleum nodofum. Lin. Sp. 88. 



Tourncf. 520. 
Sa tige eft longue d'un pied > 
fa panic inferieure, glabre, feui 
" - ^-ulles font large- ^ 






rvi , radice nodoja, 
; , couchee dans 
Z Tun 



les bales font tres - pcti 
chatres ou un peu purpurlnes & cUiees tres;ant.na.n,c 
^te (h eft beaucoLip plus petite; fon epi eit preic 
\ n'a que cinq ou fix lignes de longueur^ les He 
de fa hafe font imparfaites & < 
; plante far le bord des chem 



t des fofles humides. % 




11. £pi nuafa bafc ; bales velues & cilices. 
'Pieau des fables. Phlann arenarium. Lin. Sp. 88. 

C men fncarwn maritimum , minimum , Ji'icd cylindracti. 

Ses ticves font hautes de quatrc a fix pouCes , /euife ' 
nieufes dans ieur partie inteneure , 
a leurs articulations; fes ^^^"'"f.'^J^"'^'", 
ifjrsejSmi^s bts^d" fi^a dbc'll'^^' 



fabronneux & 1 



. Ont 






J^pi emeloppc a fa bafe par deu. 
glabres ir po'intiie. 



"I'dt?. 



ifplierjqu 



X. i^pi plus long quf large , & d'une forme cyaU. 
Fleau couche. Phlewn fupimnn, 

Phkum fchanoides, Lin, Sp. 88. 

Scs tiges font longues d'un pied , couchees , feuiflees , 
arnics d'artlculatlons affez frequentes & rougeatres , glabres 
c plus ^ou moins rameufes ; fes feuiiles font longues de trois 
a cinq pouces , larges d'une Ilgne & demie , <Sc d'une couleur 
un peu glauque : leur galne eft lache & ftriee; fes epfs r.ailTcnt au 
fommet de la tige & dcs ramcaux , & dans les aifTelles des 
feuiiles fuperieures : lis font ovales-obtus , un peu denfes &L 
lings de cinq ou fix lignes. Je n'ai pu aperccvoir que deux 
■ les dans chaque ficur, ce que j'ai attribue au mauvais 
t I'indlvidu fee que j'ai obferve ; les bales font pointues, 
blanches fur leur dos , & vertes en leurs bords. On trouve 
: plante dans les lieux humides en Languedoc. 



:. £pt plus large que long , tr hcmifphcriquc, 

Fleau piquant. Phlewn acideatiun, 

in capirulum folktum congejl's. 



Tourncf. 519. 
Schamti actikatus. Lir 






Ses tiges font 1 

loins droites,arti 

^nt d'un vert gla 

ourtes & tres-aigties : elles ont leur gaine lache , glabrc 

c ftriee ; les epis font arrondis , tres-courts & cnveloppes 
chacun par deux feuiiles courres. roides , aigues a leur fommet , 
prefque piquantes , & qui reflembknt a des epincs. Les fleurs 



lelles de Tefpece prece- 



fabionneux de la Provence & du Languedoc Tf? 
O B S. II faut faire un genre a part de ces dei 



I i6cf. 






; de Phalarls font difpofe 
:n panicuie ; leur bale e^^^'^^' 



leure eft compoiee de 



fur les coies , & p 
Obs. Ladcrn 



lie ; leur Daie exterieure eu compuifc uc 
oppofees , concaves , fouvent comprimees 

„j grandes que celles de la bale intericure. 

ere efpece trouble le caradere de ce genre , 

le dans la compreffion dcs bales. 

ANALYSE. 




Phalarls phleoide. Phalaris phleoides. Lin. Sp. 80. 
Gramtn Jpkaltm . /pica cynndraceii , tentiiori , longa. 

Sa ilge eft droite, haute de deux ou trois pi eds , feuiH/e, 

glabre, <Sc d'un vert fouvent un peu rougeatre; fes feuiHes 

'; peine une ligne <Sc demie de largeur : Ics fuptricures 

courtes , & ont une game fort longuc. Les fleurs for- 

un cpigrele, long de trois qu quatre pouccs, ^ ^"^''' 



(5^5) 

femWable a celui du fleau dcs pre's , mals fes b5Ics font 
portees fur des pedunculcs laches cSc ranieux , que J'on apercok 
aifement en gliffant I'epi entre les doigts , de haut en has. bn 
trouve cette plante dans lesprcs & fur le bord des bois. Tfi 



pointucs ; cp'i mediocre ir affci 




IV. £pi ovale ou cylbidrique , ir point dilate a Jen 
itcs les fieurs fcniles. 



V- fyt nil f fans barbes. 

Phalarls de Canarie. Phalaris Canarienjls. Lin. Sp. 79. 
GramtnJincatum.Jmlne miliacto . aJbo. Tournef. 5,8. 
^. F/mlaris pankula orato-cylindrica, fpidforinl , glumU ciliaus. 

Ses tiges font hautes de deux pkds ou environ, artlcule'es 
feuiIJees cSc conimunemcnt afTez droites; [ts feuilles font farces 
dedeux ou trois llgnes , molies , quelquefois un peu puhcf- 
• > <x ont leur game alTcz longue, & garnie a Ton 
: d une petife membrane blanche : la gaiue de la feuiUe 
cure eft un peu ventrue ou enflc'e ; i'epi eft terminal , 
ou cyhndrique, epais & panache de vert & de blanc. 
a es font glabres , c^ portees fur de courts pedunculcs ; 
cclles de la variete (h font legerement veiues. On trouve ccttte 
plante dans les lieax niaritimes de la Provence c^ du Lan- 



I i6p. 





(566) 










Epi garjii de harhes, 






a vefTies. 


Phalaris utri 


ulata, Lin 


Sp. 


80. 


c;^^..,^...^ 


>/V^ r;. Wiculo 





Ses tiges font articulees , fcuillees 6c hautes d\in pied ou 
viron ; fes feuilies font larges d'une ligne ou un peu plus , 
remarquabks par leur gaine , lache , glabre & ftriee : la 
ine de ia feuille fupericure ell tres-enflee , ventrue & reffemble 
une veflie ou une efpece dc fpathe qui enveloppe i'epi 
'' jeunefTe : cet epi eft ovale , long de fix a neuf Ugnes , 
' de bavbes qui naiffent de la bale interne de chaque 
iche de vert & de blanc , ou quelquefols un peu 
rougeatre. On trouve cette plante dans les pres humides , en 
Langucdoc , aux environs de Lyon , & en Bourgogne. O 



'-i't 



VI L 



Epi oblong , etroit 
finnncn fears 



'. fa bufe, ir dilate a fon 
iiferieures , imparfaites 



Phalaris ronge. Phalaris prcemorfa. 

Phalaris panicula ovato-ohlonga , apice dilatata, Ger. prov. 

75- 
Phalaris paradox a, Lin. Sp. 166^. 
Cette efpece a beaucoup de rapport avec la pre'cedente, 
mais elle s'eleve un peu plus , fes feuilies font plus longues 
& plus larges, & fon epi, qui nait auffi dans la gaine oblongue 
& ventrue de la feuille fun' " 



^ barbe. On irouve ■ 



'in. Fleurs difpofees en panicule ample f ahn$o 

Phalaris rofeau. Phalaris anmdinacea. Lin. Sp. 80. 

Cramm paniculatum . aquatkum , phalaridisfmine. Tou 



fh. Cramen paniculatu 

Sa tige eft haute de trois 



, folio varifgato, 
OU quatre pi< 



1 1 6p, 



garnle de feuilfes affez (ongues, 



femblei 



panic 



aFgue & 
t melangee de violet : 



me couleur blanche , 
bales font pointues , f;Iabres 1 
. Li ramafTees par peloto'ns. La variete fi eft remarquaWe 
par fes feuillcs rayees de ven & de blanc, & femblahles k des 
Libans panaches. On trouve cetteplanie dans les lieux humides 
c les bois. % 
Obs. Lerludm 



re , pankula fpec'wfa de Bai 
; veritablement ie fynonyme; 
ia defcription de Scheuchzer , p' i 



i refferi 



difpofees en panicule tres-Iache ou 
::^ieurba!e inierieure eft bivaivc 
"iHore & compofee de deux 



n leurs bords. 
Obs. Ce genre eft mal diftingue des Agroflis 
ANALYSE. 






> <Sc flms barbes. 



Fleurs garnles de 



J .. J^Av/r^ «.v^^ ir fans barbes. 

A Millet e'pars. Milium effvfum. Lin. Sp. 90. 

Gramenjyh'ctkum. pamcula tniiiaceajparp. Toiirnef. 5 2 
Sa tige eft haute de trois pieds , grele & garnie dequefqu 
feuilles aHez longucs &: larges de deux ou frots l?gnes ; f 
fleurs font difpofees en une panicule rerniinale , longue > 
pres d'un pied , tres-Iache & peu garnie. On trouve ccuq i)Ian 
dans les hois. % 



Panicule etalee, 

& dont ies rameaux 

font longs de plus 

de deux pouces. 



III. Panicule en epi , f dont Us rameaux n'ont pas 
vn pouce de longueur. 

MHIet lendier. Milium lendigerum. Lm. Sp. 91. 

Pankum Jtrotimm , arvenfe , Jpica pyramiJata. Tourncf. 
5'5- 

Sa tige eft haute de fix ou fept pouces, articulee, feuillee 
(Sc ordinairement rameufe dans fa partie inferieure ; fes feullles 
font longues de deux ou trois pouces, & a peine larges d'une 
ligne; ks fleurs font petites , d'un vert-jaunatre & difpofees 
au fommet de la tige & des rameaux en une panicule refTerree 
en epi , pyramidale , longue d'un pouce & denii, & large de 
trois ou quatre iignes a fa bafe. Cette panicule reffemble un 
peu a celle du vulpin panic n." 1 1 67 — VIII, mais elle 
eft plus petite & Ies barbes dts fleurs font moins longues. 
Cette plante croit dans Ies environs de Montpellicr ; elle a 
ete aiifti o[)rervee aupres dfe Grenoble dans ies champs, par 
M, Liottard, neveu. © 



IV. Panicule etalee, f dont Ies rameaux [ont longs dt 
plus de deux pouces. 
Millet noir. Aliiium nigrum. 

Cramen panlculatum . latifoUum, locuflls crajfwrlhus , f<m. 



igro aquikgm ftmili. Tournef. 522. 


^ 


i'.liumfaradoxum,UxK.S^.^o, 




font hautes de deux ou trois 
ees&articulees;ellesfe termin 


leds, droites, 
entfuprieure- 



i, feuilie 

)ar une panicule tres-lache, do 

^ ^ & difpofes deux ou trois enfemble comnie par etages. 
tes bales font oblongues, un peu pointues; lifles, vertes a 



(5^9) 
leur bafe , blanchatres & prefque tranfparentcs vers let 
fommct, (Sc chargees chacune d'une barLe longue de quati 
ou cinq ligncs , qui nait d'une des valves interieurcs : h 
femences font ovales , noires & luifantcs. On irouve cet( 
plante en Provence le long des chemins Si. des haies. % 



171. Agr<,jns. 

Les Agroftis ont bcaucoiip de rapport avcc I 

fleiirs font petites , nombreufes , & difpofei 

^nt en panicule finement ramiliee : la bale ex 

bivalve, unifiore , & un peu plus graiide que I'ln 

ANALYSE. 



Fleurs garnies de barbes, 

[<ameaux de la panicule Kameaux de la panicule 

prefque fimples , ires - divifes , 

& charges de deux & charges de plus 

a cinq fleurs. de cinq fleurs. 

II. III. 



II. Rameaux de la panicule prefque fiuplcs , ir charges 
de deux a cuiq fieurs. 
Agroflis bromoide. Agrof}is bromoides. Lin. mant. 30. 
Agrofits panicu/a lineari fnjplhiffma , fojculis bmatis terna- 
tifque altera Jr^ili. arijla reda foJcuHs triplo longiore, 
Gouan. obf. 8, tab. i , f. 3. 
Ses tiges font droites, JifTes , un peu roldes, & hautes d'un 
deux pieds; fes feuilles font tres-etroites , canaiiculecs , ou 
yant leurs bords roules en - dedans , & paroiflent fouvent 
cylindriques ; fcs fleurs fbrnient une panicule droite , fimple, 
alongee & etroite : la bale interieure eft legerement pubef- 
cenie, d chargee d'une barbe fort longue, & I'exterieure 



(570) 

eft compofee de deux valves 
rougeatre- On trouve cette 
Montpcllier. ip 


t^ 


tues, lifTes, & d'uti jaune 
te dans les environs de 


III. Rameaux de la paniciile 
de plus de c 


tres-divifcs , ir charges 
nqjlenrs. 


Bale interieure tres-velue 

& foyeufe. 

I V. 


Bale interieure glabre 

& point foyeufe. 

V. 



IV. Bale interieure tres-velue ir foyeufe. 

Agroflis argente. Agroflis argentea. 

Cramen nrundinaceum, pankula denja, viridi argentea , 

Jpiendente. Stheuch. Gram. 14.6. 
Agroflis cakmagroftis. Lin. Sp. 92. 
Ses tiges font hautes de deux a trois pieds , articule'es, 
feuillees, & fouvent rameufes a !eur bafe ; fes feuifles font 
afTez longues , largcs de deux ou trois Jignes , & un peu 
rudes en leurs bords : Ics Heurs font difpofees en une pani- 
cule terminale, un peu reflcrree, denfe, & iongue de qiiatre 
a fix pouces ; leur bale calicinale ell: ovale-pointue , verte a 
fa bafe , bianche , iuifante , & argentee en ks bords & a fon 
fomniet. On trouve cctte plante dans les environs de Mont- 



fflabre f point foyeufe. 




<Sc dont les rameaux 

ont plus d'un pouce 

de longueur. 

VIII. 



(570 

VU. Panicule trh-emite, interrmpue, f dont les rameaux 
n'ont pas plus d'un pouce de longueur. 
Agroflis interrompu. Agrqflis intemipta. Lin. Sp. 92. 

Gr/mien capUlatum, pankulis intenuptis. anguflioribus. Vail. 
Parif. 88, t. XVII,f. 4.. ^^ 

Ses tiges font hautes de fix ou fept pouces , greles , arti- 
:ulecs, feuillees, & plus ou molns droites; fes feuilles font 
;labres, un peu rudes en leurs bords, & a peine larges d'une 
[emi-ligne : ^ti fleurs font tres-petites , & difpofees en une 
panicule reflerree , etroite , interrompue ou entre-coupee , <Sc 
longue de deux a trois pouces. On irouve cette plante dans 
ivirons de Paris. 

. Pa7ikule ample , bien garnie ^ & dont les rameaux 
cm plus d'un pouce de longueur. 



Gramm cquilatum , paniculis vhidanUhus [iX ruhtntihus], 
Grumen fegetwn , panicula arund'macea. Ibid. 
tiges font articulees , feuillees , prefque entierement 
s , & s'elevent jufqu'a deux ou trois pieds ; fes feuilles 
font larges de deux a trois lignes , un peu rudes en leurs 
bords, <St ontleur gaine ftriee. Les Heurs font tres-petites, 
tres ou roiigeatres , extremement nombreufes , & dif- 
s en panicule ample , quelquefois longue d'un pied , & 
ofee de rameaux foibles, prefque capillaires & tres-dlvifes; 
la bale callcinale eft giabre , lilTe, &. rintcrieure efl chargee 
-^'— - barbe capillaire & fort longue. On trouve cette plante 
: bord dcs champs & parm'i les bles. 

IX. Barbes une fois feulement plus longues que les jleurs. 



Tiges cc 
dans leur plus ^ 



a leurs articulations. 



(572) 

X. Tiges couchces dans leiir plus grande partie , f 
tres-coudees a leurs anicnlations, 
Agrodis genouilie. Agroftis geniculata. 

Gramen caninum , fupinum , pankuiatum , folio varims, 

Bauh. pin. i, theatr. 12. 
Jgroj'iis canina, JJn. Sp. 92.. 
Ses tiges font longues d'un pied ou environ , rre'es , 
feuillees, prcfque emierement couchees d piiees a Icurs arti- 
culations; fes feuiiies font glabres, affez courtes , & iars^cs 
d'une ligne ou quelquefois beaucoup moins. Ses flcurs font 
peiites, d'un pourpre un peu violet, & difpofees aux extre- 
mites des tiges, en pamcule reffcrree, etroite', & longue de 
deux ou trois pouces. On trouve cette plante dans les 
lieux humides. % 



XI. Tiges prefque entmemcnt droites , f point coudics 
a leurs articulations, 
Agroftis miliace. Agroftis imliacea. Lin. Sp. 91. 

l>amm arijiatis differens. Schcuth. gram. 143. ' 
_ Ses tiges font articulees , feuillees , & hautes d'un a deux 
pieds; fes feuiiies font affez longue?, larges d'une a deux 
lignes , gfabrcs & ftriees. Ses fleurs font petiies , trcs-nom- 
breufes , un peu rougeatres , garnies de barbes courtes , & 
difpofees en una panicule un peu refferree , iSc longue de 
'■' a fix pouces ; les peduncules font prefque capillaires & 
livifes. On trouve cette plante en Languedoc dans les 



^11. Fleurs fiues ir fans barbes. 

Tiges rameufes , I Tiges fimples , 

& couchees "& droites 

ins leur plus grande partie. dans leur plus grande partie. 

XIII. XIV. 



(573) 
Xlir. Tiges rameufes, ir couchees dans leur plus 
grande partie. 
Agroftis tra^ant. Agrofth ftolonifera. Lin. Sp. 93. 
Gramrn cmkum , Jafinum , minus, VaiL Parif. 8^. 
Poa (iohniftm vwnamha , calycibus kviter txafvcratls. 
Hall. Hift. n." 14.73, ^'^ 

Ses tiges font longues d'un pied, rougeatres, feuillees, 
ranipantes , & coudees a leurs articulations , qui font alTez 
nombreufes , & poufTcnt fouvent des racines ; fes feuilles 
font glabres , un peu courtes , & larges d'une demi-ligne ou 
quelquefois un peu plus. Ses fleurs font difpofees en ^ne 
panicule un peu refTerree , longue de deux ou trois pouces, 
& d'un vert rougeatre. On trouve cette plante fur le Lord 
^ hemins & dans ies lieux iabbnneux. ^ 



XIV. Tiges fmples f dmtes dans leur plus grande 
panic. 




XV. Fleurs en panicule finement ramifiee, 

Agroftis chevelu. Agrojlis capillar'is. Lin. Sp. 93. 

Grainen montamm , panicula fpadicea , ddicatiort, 
Tournef. 523. 

Sa tige eft gvele , feuillee , prefque entierement droirc, 
& haute d'un pied plus ou moins ; '^its feuilles font larges 
d'une ligne ou environ , glahres , ftriees fur leur gaine <5c un 
peu rudes en leurs bords. Ses fleurs font tres-petites , nom- 
breufes , d'un vort-pale dans leur jcunefle , enfuite rougeatres 
& difpofees en -une panicule etendue , compofee de ramcaux 
tres-divifes & capiilaires. On trouve cette plante fur le bord 
des champs (Sc des chemins. O 



(574) 

XVL Flews prefquc fcftcs, ir en cpi filifvrme, 
Agrollis mineur. Agrofiis minima. Lin. Sp. 93. 

Gramen loliactum, minimum, elegandjftmum. Tournef. 
Cette efpece efl; fort petite ; fes tlges font hautes d'ur 



t pet 
.UA ^^L.,.co, ..^.iv^.^afes, droites, ..., 
,1 leur bafe , & terminees chacune pa 
geatre , & long de quatre ou cinq 
prefque feffdes , difpofees alternativ 
I'axe de I'epi, & fouvent tournees d'l 
font courtes , a peine larges d'une de 
ia bafe des tiges, & f 



ilfes, 



: les fleurs font 

'cot'e; lesfeuilles 
e , naiffent de la 



fablo 



, %; elle fle 






Stipe. St'ipa. 



N A L Y S E. 



Barbes velues & plumeufes. 
I. 



Barbes velues f plumeufes. 
Stipe empenne. Stipa pennata, Lin. Sp. ii^* 

Gramen fpicatum , arifH* pennatis. Tournef 5 i 8. 
Scs feuilles radicalcs font droites , fafdculecs , glabres , 
•es-etroites , roulees en leurs bords, junciformcs, & longues 
e fix a dix pouces; fes tiges font hautes d'un pied & <^5"'"' 

tTokc &^plKiflore"' q'uYnait deTgalne driaTuille fupe- 
eure. Chaque fieur eft char.;ee d'une barbe lon-ue de prf 
'un pied, plumeufe, & torfe ou en fpirale dans fa pa^"^ 
iferieure. On trouvc cette plante dans Ics iieux fees , mo"' 
igneux (Sc pierrcux. % 



'ufes. 



(S75) 

r. Barnes nues ir point plm 

Stipe joncler. Stipa juncea. Lin. Sp. 

FeJluAi junceo folio. Bauh. Pin. 9, Theatr. i 
^. Ftftuca longifmis arljlis. Bauh. Tin. 10, 1 



i font hautes de deu 



leurs bords, prefque C) Imdriques ' 
rt un peu glauque; en_ les Repliant, 



i de d< 
affez longues, roulec 

:iformes , &; d'un vert un f 
les aper^oit fenfiblemcnt vt 

rs forment une panlcule mediocrement eparfc 6c lo'noue 
prefque d'un pied; elles font chargees chacune d'une ba^'rbe 
capillaire longue de quatre a fix pouces, d'abord droite, mais 
qui fe courbe & fe tortiile enruite en tout fens. Lts deux 
valves exterieures de chaque ba!e font longues, tres-ajoues 
verdatres fur leur dos , blanches & lulfantes en leurs bords! 
: panicule moins alongee , & fes fleurs rou- 
geatres dans leur parfait developpement. On trouve cettc 
dans les ileux pierreux des provinces merldionales. % 



Lagurier. Lag urns, 
Les ffeurs de Lagurier ont leur bale caliclnale tres-velue 
: font difpofees en epi cotonneux, mollet & affez fem- 
lable a une queue de Jievre. 

ANALYSE. 




r. Flcurs chargees de longu 
des poils qui 
Lagurier ovale. Lagunis cvatus. Lin. Sp. 119. 

Gramen fpicatum , tomentofum, longijjimis ar'ifis donatum, 
Tournet. 5 i 8. 
Sa tige eft haute de Ik ou fept pouces , grele & garnic 



(576) 
'une ou deux feuilles larges d'une a trols Ilgnes , & dont 
L gaine efl pubefcenie & blanchatre ; elle porte a Ton fomnieC 
n epi ovale ou oblong , tres-velu , blanchatre , quelquefois 
'une couleur rouflatre , & charge, de barbes tres-faillantes. 
-es valves calicinales font plumeufes , niais les barbes font 
■es-glabres dans toute leur longueur. On trouve cette plantc 
dans les champs des provinces merldionales. © 

II. Fleurs enmofiJiees de beaucovp de polls , mais point 
chargecs de barbes. 
Lagurier cylindrique. Lagwvs cylindr'icus. Lin. Sp. 120. 

Cramtn tomentofum . fpkatum. Tournef. 5 1 8. 
Sa tige efb haute d'un a deux pleds , articulee , feuille'e 
: communement glabre ; fes feuilles radicales font aflez 
longues , <Sc ont une nervure un peu faillante : celles de 
tige font plus courtes que les entre-noeuds ; I'epi eft long 
cinq a fept pouces , cylindrique, pointu , tres-velu & 
tonneux. On trouve cette plante en Provence. % 



174. 



Les fleurs de Sucre ne different de celles dt% rofeaux que 

par leur bale calicinale , qui eft tres-velue en-dehors. 

Sucre de Ravenne Saccharum Ravenna. Murr, 
Syit. veget. 8 8. 

Ses tiges font^ hautes de trois ou quatre picds , fermes, 
artlculees, feuHlees & fouvent rougeatres vers lour fommei; 
fes feuilles font longues de pres d'un pied , larges de trois 
ou quatre Ilgnes , garnies d'une nervure blanche , ftriees , 
rudes en leurs bords , <Sc plus ou moins velues a I'entree de 
leur gaine. Ses fleurs font difpofees en une panicule rameufe, 
longue de fix a huit pouces , un peu denfe , luifante, & 
foyeufe ou phimeufe. On trouve cette plante en Provence, 
fur le bord des ruilTeaux. ^ 



(577) 

1 175- Panic. P^mcim, 

liets fetaces qui naiffent des peduncules propres 

^ iv ^ z r i- £•. 




II. P^dimcides charges de flets fa...^^ 
ir prcfque fmple. 



Filets 

5c tres-accrochans , 

lorfque I'on glifTe I'epi 

de bas en haut 



« cylindriqus 



les dolgti 



e les dcigts^ 



II. Filets rudes f tres-accrccha, 
I'epi dc bas en haiu t 
Panic rude. Panicum afperwn. 

Panicu,n vulgare , Jpic& fmpM & afpa'a. Tournef. 5,.. 
Panicum vmkitlatum, Lin. S^. %i. 



(578) 

ent jufqu'a un pied Sc demi ; fe^ fcullles font Targes dc 
deux ou trois llgnes , un peu veiues a I'entree de leur gaine, 
& garnies d'une nervure blanche ; Ton epi eft long dc deux 
a trois pouces , cylindrique , verdatre & remarquable par les 
filets tres-accrochans , dont il eft garni; cet epi eft compofe 
de petits rameaux ou paquets de fleurs , qui font fouve-nt un 
peu ecartes & diftinds , mais ce caradere s'obferve aufti dans 
I'erpece fuivante. On trouve cette plante dans les champs. Q 

I V. FilcHs point accrochafis , lorfque Ion gliffe I' epi de 
has en haut , entre les doigts. 
Panic Ilffe. Panicum Idevigatum. * 

Pdnkiimvulgare , filca fMpiici f mofliori. Toumef. 515. 
Panicum vulgare .Jpicafmplid vejlihs non adharente. Vailf, 
156. 



Cette efpece a beaucoup de rapport avec la precedente; 
fcs tiges font aflezdroites, articulees , feuIUees & s'elevent 
depuis huil pouces jufqu'a un pied & demi ; fes feuilles font 
larges de deux a quatre lignes , & un peu vclucs a I'entree 
de leur gaine ; fon epi ell cylindrique , long d'un a deux 
pouces , verdatre & point accrochant : ii eft compofe de 
paquets de fjeurs plus ou moins ferres ou dlilinds , felon le 
degre de fa floraifon. Pendant la maturation dcs fruits , les 
filets fetaces acquicrent de la roideur , mais ils ne s'_accrochent 
a ce qui les touche. La variete ^ a ' 



aflez longs. On t 



garnics tie pons uw" 
r'le borddes champs. O 



\ Ptduncuks 7ms; epi rameux ir point cylindrique. 
Panic pied-de-coq. Panicum cms galli. Lin. Sp. S3- 

Panicum vulgarc . JpicCi mulupUci , cjperiujculil. Tournef. 



/3, Pinicum vulgar t ,Jplca multipUci , hngis 

Ses tiges font longues d'un a deux pieds , articiilecs , 
feulliees?c^ couchees dans leur partic infcricure ; fes feu.Hcs< 
font glabres, planes, «Sc larges de deux a quatre Hgnes. i-« 



117^. 



(579) 

ffcuri font difpofees en une efpece de panlcule con 
depis akei-nes, vcrdatres , rudcs au toucher, & do 
inferieurs font plus Ioi;gs & plus ecartes entre eux qi 
autres ; les bales font un peu heriaees d'afjwites , & 
numement chargees de longues barbcs. On trouve cette i 
dans les champs & les lleux cultives. Q 

VL P/ufi,urs epis linu 



Feuilles velues 

en ieur fuperficie ; 

fleurs la plupart gemlnees 

le long de I'axe 



V I I. 



de feur er 



J. 



VII. FeuilUs velues en Ieur fupetfieie ; feurs la plupart 

geminecs le long de I'axe de Ieur epi. 
Panic fanguin. Pankum fanguinak. Lin. Sp. 84. 

Cramen dadylon . folio latiorr. Tournef. 520. 

Ses tiges font longues de fix k dix pouces , oreles , artl- 

culees , feuillees , & un peu couchecs dans ieur partie 

inferieure ; fes feuilles font molles, fenfiblement velues de^ 

deux cotes, & larges de trois llgnes ou environ: fes epis 

nombre de cinq a fept , longs de plus de deux pouces 

5, &i difpofescn dii>ii • 

pla. 

VIII. Feuilles velues feulement a I' entree de Ieur gaine ; 

purs prefque toutes felitaires le long de I'axe 

de Ieur epi. 

Panic datflyle. Pankum da^ylon. Un. Sp. 85. 

Cramen dadjlon , radice repente , five o^dnarum, 

Tournef. 520. 

Cctte efpece eft remarquable par cfej re/ets ou das fouches 



(58o) 

-npantes , cyiindriques , artlculees 6c ecailleufes ; fcs tiges 
font fonoues de cinq a huh pouces, artlculees, feuillees , 
■ement couchees , & difpofees fur la terre en 
rofette large <Sc bien garnie : elles font en partic redreflees , 
lorfqu'elles fleunfTent ; fes feu'illes font larges d'une on deux 
lienes , glabres , excepte a I'entree de leur gaine , ordmaire- 

^ - —■ ^'—.^f - d'un rouge oblcur & prefque 

nibre de trois a cinq , com- 
)nt pas plus de deux pouceS 
planie dans les champs cSc les 



.76. 



Foin 

r Les fleurs de Foin font 
qu.lqueMs un peu reffer 
renternie deux fleurs , entr 
de corpufcuie partlculier cc 
Obs. Les Avolnes , dent 
pas diftinguees de ce genre. 
ANA 


. Aira. 
dTpofeesenpn 

e^^'lerquelL'on n 
mme dans Ics M 
les bales font bl 

L Y S E. 

1 Fleurs charge 


cule lache ou 
bale calicinale 
trouve point 
liques. 
Sores, nefont 


Fleurs nues 


&fansbarbes. 
L 


cs de barbes. 
L 


T. 

Foin aqu 


Fleurs nues 


ir fans barbes 
qvatica. Lin. Sp 


9S- 



VaH. paril. 8<y , t. XVII, \.j, 
Sa racine eft rampante , artlculee, & garnie de beaucoup 
dc'tibres; fes tiges font hautes d'un pied ou un peu plus: 
uilles font glabres , larges de deux lignes , & ont unc 
membrane blanche a I'entree dv- leur gaine. Ses Heurs 
peiitcs, difpofees en une panicuie lache, oblongue, & 
les rameaux font verticllies ; elies font d'une couletir 
rre , fouvent melangee de violet : la bale calicinale elt 
ourte , & ne contient que deux fleurs. dont une eft plus 
ou moins faillante que Tautre. On trouve cette plantc 



■ 17^. 



IT. Flems chargies dc larhes. 


Panicule tres-iache. 
II I. 


Panicule reflerree en epi.' 
VIII. ^ 


in. Panicule tres-lache. 


FeuilJes planes; 

barbes 

n'etant pas plus longues 

que Jes «eurs. 

I V. 


FeuHlcs fetacees; 

barbes 

d'une ligne au moins 

V. 


IV. Feuilles planes ; barbes 

que le 

Foin eleve. Aira ahijjlma. 

Gramen-pratenfe, panic 

, J,k.dennl>us. non ^ 


n'etajit pas plus longues 

datum, alu(fmum, locuflis -panns . 
jiat:s. Tournef. 5z^. Vaii, Parif. 



8<J. 




Aira ccfpitoja. Lfn. Sp. 96. 


Satlgc eft haute de deux a trols pleds , ou meme quel- 
ouefoKs davantage ; ies feuilles font aflez longues, larger 
dune hgneou un peu plus , & rudes au toucher lorfqu'on 
Ies glifie entre Ies doigts de haut en bas. Scs fleurs font 




en une panicule tres-ample , longue de huit a dix polices. 


& con^pofee de bales lilies, luii:.ntcs & d'un vert argcnte , 


[ouvent melange de violet ; Ies bales flovales font velues a 


eur bafe. On trouve cette plante dans Ies pres couvcrts ^ 
ies bois. % 


V. Feuilles fetacks ; barbes dune ligne au moins plus 


Ivngucs q 


e Ies purs. 


Bales Morales 


Bales florales 


velues a leur bafe. 


tout - a - glabres. 


V I. 


V I I. 




OoH| 



Bales prales velnes 
montagne. Aira montan 



Aira flfxuoja. 
(h, Gramcn rnxna 



Aha montam. Lin. Sp. 95. 



Sa tige efl grcle, ^ 

jilles font glabrcs , jundformes', tres- 
piilaires; ics fleurs forment une panici 
bien etaiee , peu garnie , & dont les rameaux , & fur - to 
> pedunciiies, font tortucux : les bales font luifantes, d'u 



les ileux montagneux 


eur bafe. On trouve cette pla 
& fur le bord dcs bois. % 


nte dans 


VII. Bales 


prales tou 


-a-fait glabrcs. 




Foil! cellletc. Aira 


caryophylUa 


Lin Sp. 97. 




Gramen panic 


ulamm, minimi 


m . molk. Tourncf. 


52a. 


Cette efpece eft bca 
fes feuilles radlcales f 
gazon; fes tiots font 
feuilies, & hautcs de 
a leur fommet une pa 
les bales font fort pe 
leur extremite , cSc qu 
On trouve cette plar 
des bois. 


onTmenue's 
"rLgrlleT! 
quatre a hu 
nicule lache 
ites, verdat 
slquefois un 
te' dans les 


petite que la precedente ; 
, courtes & ramaffees en 
chargees de deux ou trois 
t pouces; clles foutiennent 
, tres-eta!ee & peu garnie; 
es, blanches & luifantes a 
peu rougeatres a Icur bafe. 
lieux fees & fur le bord 



176. 



line de la f( 
fpathacee c 



I X. 



Barbcs non en maffue ; 
gaine de la feuijle fupericuM 

& diriante de la panicule. 



IX. Bar be s en majfue ; gaine de la fcuille fvpericure 
fpathacee f peu diftante do la panicule, 
Foin blanchatrc. Aira cancfccm. Lin. Sp. ^j. 

Grawen foliisjunceis , radice alba, Schcuch. p. 2^2. 

Ses tiges font hautes de fix a huit pouces , menucs , arti- 

Lilecs , feuillees , nombreufes & difpofees en gazon; fes feuilles 

font fetacees , junciformes , glabres , ' un peu dures & d'un 

t-blanchatre ; ceile du fommet de chaque tige a Line gaine 

ample , fpathacee , rougeatre en fcs bords & embraffe la bafe 

' de la panicule dans fa jeunelTe; cette panicule efl longue d'un 

pouce & demi, reflerree en epi, compofee dc bales pointues. 



& d'une CO 
Ics barbes ^0 
On trouve c 


uleur argc 
n fort coi 
ette plante 


tee , melangee de rofo on de vio 
rtes (Sc un peu epailTes a leur fom 
dans les licux flihlonncux. © 


.et. 


X. Barbes 


non en v 


#..; 


gaine dc 


la feuillcfupcr 


cure 


71 


VI fpatha 


Je ir 


dijiante a 


e la panicule. 




Foin prec 


oce. Aira 


pnecv^ 


. Lin. Sp. 


97- 




G 


R^rSynop 


/'P- 


rox.JpkUa^ 


m^cancjecnu. 




Cette efp 
mais eile e( 
feuillees, ar 
feuilles font 
ell longCie a 
paucillore &. 


cc. a beaucoup dc rapport avcc la precedente , 
beaucoup plus petite ; fes tiges font nionucs , 

ticulees & hautes de deux a cinq pouces ; fcs 

glabres , vcrtes , courtes & fetacees ; ^ panicule 
peine d'un pouce , tour-a-fait refferree en epi , 
d'un vcrt-blanchatre, melange de pourpre. On 

plante dans les iieux fablonneux c\ humldes. O 



rii77- 



Meiiqiie. Mel'ica, 
; de Mciique font difpofecs conimunement < 



ngee , peu etalee ix. mt 
iin corpufcule paiticul 

ANALYSE. 



bales 
fleurs , entre lefquelles 
ul paroit etre Telement 



Bale fio) 



ayant une de fes valves 



Melique ciliee. Melica ciliata, Lin. Sp. 97. 

■ Gramen avenaceum , ffica fimplid , iocuflis denffimls , can- 
dicantibus ir lanuginofs, Tournef. 524.. 
Ses tiges font hautes d'un pied tSc (Jemi , droites , menues, 
: garnies de quelques feuillcs tres-etroitcs , glabres & un peu 
roulees en leurs bords ; fes fleurs font difpoYees en une pa- 
nicule longue de trois ou quatre pouces , ctrolte & tout-a- 
fait refferree en epi : Jes bales callcinalcs ont leurs valves 
pointues, lifTcs, Fuilantes , & d'un blanc pale prefque jau- 
natre. On trouve cette plante dans les lieux iteriles & 
pierreux des provinces meridionales. % 



Bale fior ale ayant fes deux valves e. 



Bales ovalcs; 
panicuie pauciflore. 



0laht 



ovalcs ; paniaile paucifiore. 

ues, Feuilles planes, 

mes ; & point junciformes ; 

:. panicuie penchee. 



\ Feudlcs tres-mcnues , roulees ir juncifomes ; 

paniciile drone, 
M clique pyramidale. Melica pyramidalis. 

Angramenavenaceum. ^ngufllfolium , lankul^ pjramt- 
aali. bcheuch.gram. 173, 
Sa tige efl haute de fept ou huit pouccs , trcs-grele , drolte, 
rameufe a fa bafe , & garnie de quatre ou ciuq feuilles un 
peu courtes, fetacees , junciformes , glabres & d'un vert 
glauque. Ses fleurs font difpofees en unc panlcule droite , 
*'°' hche, d'une forme un peu pyramidale , & compofee 

dilbns, ouverts, a angles dioh? TcrdeuVcsS' dTl'axe 
de la panicule , & d'autant plus courts , qu'ils font plus pres 
du fommet de la plantc ; les bales calicinales font compofees 
de deux valves alfez grandes, un peu inegales , lifles , blan- 
ches en Jeurs bords , & brunes ou roufiatres fur leur dos : 
le corpufcule, place entre les deux fleurs, eft pedlcule & 
ronque a fon fommet. Cette plante croit en Dauphine , 
I'ou elfe m'a ete envoyee par M. Liottard, neveu. 



V. Feuilles planes f poifit jimciformes ; pamcule 
Mellque penche'e. Melica nutans. Lin. Sp. 98. 



Ses tigcs font grcles, foibles, fcuillees, & s'elevent a peine 
jufqua un pied <Sc dcmi ; fes feuilles font planes, nerveufes , 
aflez longues, larges d'une a deux lignes, & un peu rudes 
lorfqu'on les gliife de haut en bas entre les doigis : la pa- 
nicule eft oblongue , peu garnie , retrecle prefque en epi , 
& communement penchee fous le poids des fleurs; les bales 
font d'un rouge brun fur leur dos , ecartees les unes des 
autres , tournees d'un meme cote , & portees par\des pe- 
■ cette plante dans les bois 



(58S) 

1. Bales cylindriqites ; pankule muldjlcr 

Mellque bieue. Alelica ctjerulea. Lin. mant. 3. 



'rkante. Tourn 



Ses 



tjges 



cylindrtques , garnies de quelqiies feuilles longues & erro'n 
& n'ont qu- unc feule articulation placee fort pres de la raci 
elles fe termment par imt pariicule longue de pres d'un pi 
& communement reflbrree & fort etroite : les bales 1 
tres-petitcs , cylindriqiies , pointues, droites, afTez nombreu: 
& panachees de vert &. de bleu ou d'un violet noiratre. 
e cette [>Iante dans les bois taillis &l dans Ics pres c 
, 1^ ; elle fleuric en Aoiit & Septembre. 



lyS, Brize. Briia. 

Les fleurs de Brize font difjiofe'cs en panicule tres - lache 
: plus ou moins garnle , Ics bales calicinaies font multiflores; 
s epiilets font communement ventrus <Sc compofes de deux 
ngs de bales fioralcs , dont les valves font un peu obtufes 
: prefque cordiformes. 

Obs. La derniere efpcce rompt la limite de ce genre, 
eja trcs-imparfaitement etablic. 

A JV A L V S £. 



■made con:pcfJe de deux h fept cpUlcts, 

^^ramen panicuUtum . wajiis , locujis maxiiuis , candicaHliks, 

tremuHs. Tournef. 523. 
'liy^i MonJpejJ'uhim. Gouan. hort. 4.5. 



I quelquei 



^178. 



de dLUx a (ept , fort grands , Ilffes , panaches de vert & Je 
limples. On trouve cette plante en Provence & en Lan- 



Epilletsderept flours ou mo: 

Si. prefque aufii larges 

-que longs. 



Epillets de plus dc dix fleurs 
& beauconp plus longs 



III. £piUas de fept jkurs cu moins ir prefqiu 
que iSigs. 
Brize tremblante. Briia tremula. 



Briia minor. Lin. Sp. 



Sa tlge eil: haute d'l 

rougeatre dans fa par . ^ ^„ . 

feullles glabres, & larges dune a deux lignes : la panlcule 



pled plus ou molns, grcle , fouvent 
fuperieure & garnie de quclques 
giaDres, OC larges dune a deux lignes : la panlcule dans 
la jeunefle ea un peu enveloppec par la gainc de la feuillc 
fuperieure ; cette panicule eft lache , tres-ouverte & compofee 
de ramcaux gemines , dont les ramifications font ondulees , 
capljlaircs <Sc laiffent facJlement trembler les epillets qu'elles 
foutiennent : ces epillets font ovales-arrondis ou un peutrian- 
gulalres, dun vert mele de blanc , fouvent de couleur violette 
« leur bafe, & compofes de cinq a fept fleurs ; la variete /S 
ne s'eleve que jufqu a fept ou huit pouces ; fes epillets font 
plus petits (Sc plus fenfiblement trlangulaires , mais Icurs valves 
calicinales nc fourniffent aucunes proportions fuffifantcs pour 
la diftinguer comme une efpece. On trouve cette plante dans 
fees , fur les peloufcs & les collines. © 



1 178. 



(588) 

IV. £pillets de plus de dix purs , f beaucoup plus longs 

Brizc amourettes. Brija eragrofiis. Lin. Sp. 103. 

Gramen imniauis elcgmtifftm's , five eragrofiis trnjus. Tourn^ 



, dont les inferieurs font i 



fur le bold des champs. © 



dans les lieux fablonneux & 



Les Paturlns ont beaucoup de rapport avec les Brizes, & n'en 
font qu'imparfaitement dHVmgues : leurs epillets font ovales, 
comprimes Si. compofes de deux rangs de bales , dont les 
valves font fcarieufes en leurs bords & un peu pointucs. 



ANALYSE. 



de deux a cinq fleurs 
feulement. 



La plupait des epiilets 

compofes 
de plus de cinq fleurs. 



£pilets de deux a ciiuj purs feulement. 



Bafe des feuilles radicalej 



Bafe dts feuilles rac 
non bulbcAife; 

& point prolifei 



(5^9) 

Ijp. n. Bafe des feuilks radicaks , renfie, en manih-e de 
bulbe ; yanicule prolifere, 
Paturin bulbeux. Pea bulhofa. Lin. Sp. 102. 

Gramen vernmt , radice afca/onica. Vail. Parif. 91,1. XVII, 
0. Gramrn pankuhttum , proliferum. Tournef. 523. 
;bL ^F-'^r ' f^-rree & refTembie a une bulbe; dies fbnt 

les epillcts font verdatres , & compofe's de trols on niiatre 
fleurs , dont les valves s'alongent communement en manlere 
de feuilles, ce qui fait paroitre la panicule feuillee. che- 
velue & comme frifee. On trouve cette pFanre dans es X 
turages montueux & fur le bord des chemins. T^^ 

III. Bafe des feuilles radkales, non bulbeufc ; panicule 
■ & point prolifere. 

Panicule non en epi , 

&: dont les ramcaux 

font beaucoup plus longs 

que les epillets. 

V. 

IV. Panicule en epi, ir dont les ramcaux nc font pas 
plus longs que les epillets. 

Paturin a Crete. Poa criflata. Murr. Syft. ykg. 9c,. 
Gramrn fpicH cviftat^ , Juhhvfutum. Tournef. 5 , 9. 
^^Sa tjge eft^haute d'un a deux pieds, drolte , grele , garnle 

fes feuilles font iegerement vclues en ieurs bords. Les fieurs 

'^"t difpofees en un epi terminal, long de deux pouces & 

li, un pcu intcrrompu a fa bafe, luifant & panache de 

C & de blanc ou quelquefois d'un afped jaunatre ; les 



(590) 

epillets font compofes de deift ou trois fleurs , dont les 
valves font tres-aigues: la bale calidnale eft charge'e de 

tres-courts, ainfi que les peduncules & I'axe de I'epi. 

rouve cette plante fur les collines seches. 'JP 

V. Panicide non en epi , ir dont les rameaux font beaucoup 
plus longs que les epillets. 



ut-h-fait glabres. 
Ill II 

Tige inclinee , coniprimee , 

& n'ayant pas 

uii pied de hauteur. 



Tige droite , cylindrique , ir haute d'un pied _, 
ou dayantage, 
turln des pres. Poa pratenjis, Lin. Sp. 99. 

; tiges font hautes d'un a trois pieds , greles , cylin- 
es , <Sc garnics dcquclqucs fcuilles un peu \udcs en leurs 
bords , & a peine largcs d'une ligne & drmie ; la panicule 
eft lache, muhiflore, & compofee dc rameaux prefque ver- 
ticilles , & quatre ou cinq enfemble par etage : les cpille« 
)nt fort petits , verdaires , quelquefois un peu violets , & 
'ont le plus fouvent que deux ou trois fleurs. On trouve 
;tte plante dans les pres. % 



Paturin annuel, Poa annua. Lin. Sp. 99. 

Gramen pratenfe , paniculatum , minus , album [ if ruhrttmj' 
Tournef. 521. 
Ses tlgcs font hautes de quatre a fept pouces , comprimees, 



(590 

fcuillees , un peu coudees a feiirs articufatlons , & nrment 
tout-a-falt droitcs; fcs feuillcs font glabres, & lar^u-s prefque 
d'une ligne & demle : les radlcales font nombreufcs & dif- 
pofees en gazon ; les rameaux de la panicule font ouveri5 , 
a angles droits , & communement gemines : les epillets font 
verdatres ou rougeatres , & compofes de trois ou quatre 
tieurs. Cette plante eft commune par-tout , fur le bord des 
chemins, des champs, dans les lieux cult'ives & incultes. Q 



IX. Ba/cs jlorales \clii8S ou pubefcentes fur lew dos 



^ige tres*foible & pench 

prefque tous les epiilet 

Liflores. 

X. 



la plupart des epillets 

compofes 
de plus de deux fleurs. 



X, Tige trh -foible ^ penche'e; prefque tous les epillets 
biftores, 
Paturin des bois. Poa mmoralis. Lin. Sp. ro2. 

radice rq'enle. Vaif, 

; tiges font hautes d'un a trois pieds, tres-grelcs, foibles. 



peu etalee , longue de c^uatre a fix lignes , & compofee de 
rameaux capiilaires , trois a cinq enfemble par etage : les epillets 
font tres-petlts ^ d'un vert blanchatre. On trouve cettc 
plante dans les lieux couvercs & ks bois. % 




(59^) 

XII. FeuUles targes d'line ligne ir demle ou davantage, 

Paturln dcs marais. Poa palufiris. Lin. Sp. 98. 

Gramen /i.ilujlre, pankulu Jpecioja. Bauh. Pin. 3, thcatr. 313. 
Ses tiges Tont articulees , feuillees , & hautcs de deux ou 
ois picds ; fes feuilles font afl'ez longucs , arides & remar- 
Liables par leurs nervures pofterieures , garnics de petites 
ents, qui les rendent tres-rudes au toucher: la panicule 
{\. terminale , diirufe , d'une forme pyramidale , & longue 
de li/ ou fept pouces : ies eplliets font oblongs , pointus , d'un 
mele de 'rouge ou de brun, & compofes de deux ou 
fleurs. On trouve cette plante fur le bord des foffes 



XIII. Feuilles a peine larges d'une ligne , f -point rudes 
en-depus. 
Paturln a feuilles etroites. Poa anguJI/folia. Lin. Sp. 99' 

Grmnen yratenfe , pankulatum , majus , angufliore folk. 

(X. Gramen pratenfe . pankulatum . medium. Ibid. 5Z1. 
Pm trivialis.. Lin. Sp. 99. 
Ses tiges font greies , feuillees, garnics de quelqucs arti- 
culations, & s'elevcnt depuis huit pouces jufqu a un pied & 
denfi ; fes feuiHes font affez longucs , glabres , tres-etroites, 
& prefque fetacees : la panicule eft terminale , lache , mais 
pea etalee , &i longue de trois a cinq pouces ; les epillets 
font petlts, vcrdatres , quelqucfois un peu violets, & com- 
pofes prefque tou jours de trois fleurs , (Sc rarement de quatre. 
La varicte /S a fa panicule plus ouverte , plus garnie , <X 
fes feuilles moins fetacees & plus diiVmflement planes- 0" 
trouve cette plante dans les lieux incultes , picrreux , cc 
les pres fees. "" 



XIV. Laplupan des epillets ccmpofes de plus de cimjpiirs. 



de plus de deux pieds. 
X V. 



Tige n'ayant pas deux pieds 
X V I. 

''xv. 



(593) 
^V. Tige haute de plus de deux pieds, 

Paturin aquatique. Poaaquatka, Lin. Sp. 98. 

Gramen aquaticum . pankulatum, lat, folium. Tournef. 512 
Sa tige eft haute de quatre a fix pieds, cylindrique , arti- 
ulee , feuillee & afTez ep"=^- - /- - ^ •>> - ^■ 
;uatre a huit Irgnes , glaJ 
une tache briine a Torigi 
lerminale , ires-ampIe , longue prefque^d «.. ..^cu , u^ R^im^ 
de beaucoup d'epiilets along^s, compofes de fix a huIt ffeurs, 
couleur pale ou d'un rouge-brun mcle de vert. On 
ixxz plante fur le bord des etangs & dans les folTcs 



fes feuilies font larges de 
< , liffes , flriees & marquees 
de leur gaine ; la panicule eft 






Tige n' ay ant pas deux pieds de hauteur. 




Tige cylindrique & longue 

': quatre a fept pouces. 

X V I 1 1. 



'III. Tige cylindrique ir h?2gue de quatre 

a fcpt pouces, 
*aturln duret. Poet rig ida. _Un. Sp. lor. 

Gramen minus , vulgare , ■panicular'igida, Tournef. 522; 
/5. Gramen Yaniculatum , minus, radice repente , panicula duriore, 

- es tiges font aflez droites, nombreufes, un peu dures, feuillees 
<x fouvent coudees a leurj aniculatiops inf^ricures ; fes ftuiUc* 



Tome II J, 



font gfa&res <5c farges d'une demi-IIgne ; h panicule efl termU 
nafe , longue de deux pouces , un peu efroitc, pointue & a 
uneroidcur tres remarquable; fes ramfaux font courts, rudcs, 
aiternes & foutiennenr chacun quelques epillcts etrolts <5c 
prefque lineaires. On trouve cette plame dans les Jieux fees 
& fablonneux. 



XIX. 71^^ comprimee ir longue da plus dc fix pouces, 
Paturin comprime. Poa compreffa, Lin. Sp. lor. 

Ses tiges font fongues d'un pled ou un peu plus, Kutlfe'cs, 
apiaries , coudees a feiirs articufations & a demi-couchecs ; 
" feuiffes font glahres & (arges dune Ifgne reultment ; fa 



larojes > 
pfusc 



; reffer 



& longue dc deux 
fenfihk , mals molndre que cellc de I'efpece precedenfe : les 
epHlcts fontpomfus, verdatres & ont leurs valves rouge^fres 

tbmmet ; ce qui leur donne un afpedl tres - agreable. 

ouve cetfe plante fur Ics murs & dans les lieux 



^c/ie , mat's dont les epillets 
d'un fcul eke. ^ 




pled; fes feulllcs font glabres molles , larges d'une Ilgne & 
demie, <& couvrcnt prcfqu'entleremcnt la &e par Ioi,r al , 
la panicule eft denfe, ramalTee <Sc compofee de ramcau. oel 
mines , qu. fout.ennent chacun quelques epillcts afTez grands 
& agreabfement panaches. Cette plante m'a ete eovoy 4 da 
Dauphine par M Llottard neveu : on ia trouve auffi dans ks 
montagnes de la Provence. %. ^* 

/ XXII. Panicule ahngee , tres - lac he , tyes - rameufe 
ir point panachce. 
Paturin elegant. Poa eragroftis. Lin. Sp. 103. 

Gramen paniculis e hgantif, mis , minimum. Tournef. 53^. 
Ses tiges fonthautes de fix a dix ponces, un pcu folhles, 
teuillees <X garnies de deux ou trois articulations, fes feuilles 
n'ont qu'une ligne de largeur : fa panicule eft' fort belle , 
longue de tro.s a cinq pouces , compofee de rameaux fili! 
formes , tres-d,vifes . laches & qui foutiennent des epille s 
etroits & de couleur brune ou d'un violet-noiratre • rp<: ^niir 7 
:ompofes de fept a dix fleurs. On trouve cette plante 
dans les provinces meridionales , ©; elle a Ic plus grand 
■apport avec la brife amourettes, /?." ij;rS~iy. 



Fetiique. Fe/Iuca. 

Les Fetuques ne different des Parnrlns que 
oblongue, pointue <Sc prefque cylindrique de 
elles ont aufti beaucoup de rapport avec 
peuvent s'en diftinguer que par Icurs epi, 
'les, ou qui n'en ont que de terniii 
de bromes font dans ce dernier c; 
ANALYSE 



bromes, & ne 




Pplj 



les epillets ou la phpart nus if fans barhes. 

Bale calicinale 

beaucoup plus com 

que I'e'piilet. 



II. Bale calicinale auffi longue que I'epillet. 

Fetuque incllnee. FeJIuca decumbens. Lin. Sp. i lo. 

Gramen avenaceum , pamim , procumhens pmadis noH 
ariftatis. Tournef. 255. Raj. Syn. 408. 
Ses tiges font hautes de fix a dix pouces , garnles de deme 
ou trois articulations, feulllees, & en general affez droites, 
excepte pendant la maturation des femences ou elles font 
fouvent inclinees : Ics feuHies font un peu velues & larges 
d'une llgne; la panlcule eft reiferree prefqu'en epi & compofec 
petit nombre d'eplllets courts, ovales, durs, liflTes & 
vert>blanchatre , quelqUefots un peu violet : ces epillets 
ne coniiennent que trois ou quatre fleurs. On trouve cette 
piante dans les lieux fees. 



III. Bale calicinale beaucoup plu. 



: que I'ipillcl 



Rameaux de la panicufe , 

ou nufs ou plus courts 

que les epillets. 



IV. K 



de lapanicule, ou mis cu plus courts que 
les epillets, 
Fetuque piquante. Fejlnca pungens. 

Gramen loltaceum , maritimum , foliis pun^entilms. Toujrnef, 

516. 
Fejiuca phenicoidts, Lin. mant. ^^, 
Ses ti^es font droites, feuidees, & hautes de deux pleds; 
fcs feuilles font d'un vert glauque , roulecs en leurs bords, 
inccs par une poinu un peu roide & piquante; fcs 



(597) 

epillets font altcrnes, prefque fclTlfeS, alonge's, cyllndriques , 
fleurs. Cetie plante croit 



V. Panicide ayant des rameaux plus longs que les epillets, 

^ - imi-liene 

de largeur. 






VI. Feuillc!, 



capilUh 



Fetuque chevelue. Feftuca capUlat 
Cramen capillatum, hcufiis pet 



Fefluca amethyflina. Lin. Sp. i 09. 

Ses feuilfes radlcalcs font nombreufes, aufTi menues que des 
hevcux , & longues de fix a neuf pouccs; fes tigcs font hautes 

un a deux pieds , filifoimes & nues dans toute Icur moitie 
iperieure; la panicule eft longue de d^ux cu trois pouces, 
eu garnie, & plus ou moins unilaterale; fcs epillets font 
etits, diftiques , d'un vert pale ou jaunatre, & compofes de 
inq ou fix fleurs. La variete (h eft un peu plus grande dans 
^utes fes parties , & remarquable par fa tlge & fa panicule 

un rouge iivide tirant fur le violet. On trouve cette plante 
3ns Ics lieux montueux Ik fur le bord des bois; /a variete 
:oit dans les lieux fees. % 

II. Feuilles non capillaires , ir larges de plus d'une 



La plupart dt^ epillets 

compofes 
die plus de cinq fleurs. 



(598) 

^fillets composes dc quatre fieurs , if rarement 



Frpca 



i^}6. 



Sa tige eft haute d'un ried & demi , cylmdrlque, fcuillee, 
£?c garnie dc deux ou trois articulations; ft-s feuillu^s font larges 
d'une ligne &: demie , ton longues, ires-giabres , &. point 
rudes en Icurs bords; leur gaine elt un peu lache & ftriee : 
!a panicule ell; loni^ue de trois pouces, peu ouverte, (ouvent 
penchee d'un cote, & d'un jaune rougeatre ou d'unc couleur 
rouffe rcmarquahle. Ses epillcts font compofes de quatre 
fleurs, dent las hales font roufTes , longues de deux iignes, 
trcs pointues & giabres ; la bale calicinale de chaque epiilet 
eft formee par deux valves un peu inegales, pointues, lifTes, 
luifantes & blanchatres en leurs bords. Cette belle planfe 
m'a ete communiquee par M. Liottard neveu, qui I'a trouvee 
dans ies pres des montagnes en Dauphine. 



Panicule tres-ouverte ; 
pillets ovales-cyiindriques , 

& dont Ies valves 
font toutes tres-pointues. 



Panicule longue &. e'troltei 

epillets greles 

tout-a-fait cylindriques, 

<Sc dont Ies valves 

font emouflees. 

X I. 



X. Panicule tres-omerte; epillets cvalcs - cylindriques , if 
dent Ies yalves font toutes trcs-pointues. 
Fetuque elevee. Fejluca elatior. 

Gramen hUaceum.fpic^ multiplki , pratenfe . rttajus. Morif. 



f 4'eris , hcujlis 
•r. Hail. H 



St% tiges font hautes de deux a quatre pieds , feuHlees & 



("599 ) 

cylindnques; fes feuillcs font glahres, un peu rudes lorfqu'on 
les giifTe entre Ics dorgts, & lar:;es de deux ou trois lloncs. 
uriicule eft ample , ties-laclie , & louvent tournee ^d'un 
cote ; fes {'"pillets font mediocres , d'un vert mele de 
■ ou de violet, & compofes de fix ou fept fleurs, dont 
alves font blanches & fcarkufes en leiirs bords. On 
e rete plante dans les licux incultes & les paturages 
montagncux. 'JP 



KI. Panicide longm 

cylindriques 

Fetuque flottante. 



f et^ 



Vfait 






?s , feuillees , & g. 
uillcs font glahires, 
I leurs nervLires , & large 



■u'atum, aquaricum , fiuhar 



ngues 



■lies , 



1 peu rudes ci 

poftfe d'epillets alonges , greles, cjdindriques , 
vert blanchatre , & portes d'abord fur dcs pec 
courts, mais qui s'alongent enfuice & fe raniifient 
Les fleurs du fommct des epiilets tombent de 1 
On trouve cette plante fur le bord dcs ruIlTcau) 
fbfles aquatiques. 



XII. Tens les epiilets garnis de barbcs. 


Barbcs molns longues, 

ou leulemcnt auffi longues 

que Ics epiilets. 

XIII. 


Barbcs 

beaucoup plus longues 

que les epiilets. 

X X. 


XIII. Barbcs mains longue 


, cu fculement aiiffi longues 
Ics epiilets. 


Tigc haute d'un pied 
X I V. 


Tigen;^a..p.u.pied 
XIX. 



Feuilies radicales Feuilles radicales 

larges de deux lignes n'ayant pas une lig: 

ou davantage. de largeur. 

XV. I XVI. 

;V. Feuilles radicales larges de deux lignes cu 
davantage, 
Fetuque des pres. Fefluca pratevfis. 

An fefluca locufiis terttlhus , muhifcrts , ghimh Je. 

branaceis, breviter ariftatis. Hall. Hift. n." 1433 

Gmmen arundinaceum , locufiis viridi-Jpadkeii , k 



lus arifiatis. Scheuch. 
mte de t 
fes feuilles font larges de 



Sa <u 



!ge eft I 
lies Ton) 



pleds, feulllee & cylindrique; 

: ou trois lignes, ou quelquefoJs 
davantage , glabres , & rudes au toucher lorfqu'on les gliffe 
de haut en bas cntre les doigts. La panicuie eft lache, longue 
de fix a neuf pouces , un peu unilaterale , & compofee de 

les epillets font un peu comprimes , diftiques , longs de cinq 
fix lignes , & n'ont pas plus de fept fleurs : ils font com- 
nement verdatres , & quelquefois un peu rougeatres vers 
le fommct At^ bales. Les barbcs ont a peu-pres une ligne de 
longueur; dans les Indivldus que j'ai obferves, toutes les fleurs 
en etoient garnies. Cette plante croit dans les pres «?£ les patu- 



XVL Feuilles radicales n'a 



' ligne de largei 



Feuilles caulinaires Feuilles caulinaires 

plus larges que les radicales. aufli etroites que les radicales. 

X V 1 L I X V 1 I L 

XVU. Feuilles caulinaires plus larges que les radicales, 
Fetuque heterophile. Fefluca hetercphylla. 

Gramm avenacfwn , minus, fcUis infcriorilm caftlhcth i 
Juptr'ioribus vera latioribus. Tournefi 525. 

Ses feuilles radicales font tres- etroites, capillaires, alTez 



longi 
ded^ 



(6oi) 

dirpofees en gazon tres-fin ; fcs tiges font Iiautejf 
trois^pieds, grelcs, & garnies de quelques feiiilles 
demi-lignej ou quelquefols un peu plus; la pani- 
cuie eft lache, verdatre, peu garnie, & longue de trois a cinq 
pouces. Les epiikts contiennent rarement plus de cinq flours. 
Si. leurs harbes font longues d'une ligne ou environ. On 
trouve cette plante dans les bois & les lieux couvcrts. TfT 

XVIII. Feiiilles caulinaires aujji ctr cites que les radicales* 
Fetuque ovine. Feftuca ovina. Lin. Sn. io8. 

Gramen follis jmceis, hevihus , vm^us , radict nigra. 
Scheuch. 279. 
jS. Gramen afplnuw. pratenje , pmkula dtirhre, laxa , fpadicea , 
locujUs majorihus. Scheuch. 287. 
Fejluca rubra. Lin. Sp. 109. 
Ses tiges font hautes d'un a deux pieds , greles, IlfTeS, 
ues dans leur moitie fuperieure , & un peu anguleufcs ou 
nparfaitement cylindriques ; ks feullles font tres-menues, 
peine larges d'une demi-ligne, & fouvent beaucoup moins: 
la panicule eft lache, quelquefois tout-a-fait refferree, longue 
de deux ou trois pouces, & un peu unilaterale ; fes rameaux 
"nferieurs font les plus longs, & fouvent ouverts a angle 
droit; fes eplilets font diftiques, <5c compofes de cinq a fept 
fleurs, dont les bales font d'un vert Jaunatre & tres-pointues. 
"cte /3 fe diftingue par la couleur de fes tiges & de ks 
eplilets, qui eft d'un rouge obfcur, tirant un peu fur le violet. 
'^ - : plante dans les lieux fees &: montagneux. % 



XIX. Tige nay ant pas un pied de hauteur. 

etuque durete. FeJIuca dwiufcula. 

Gramen foliis junceis, brevibus, minus. BaUh.PJn. 5 , thcatr. 

ss raclnes font chevelues & noiratres; ^es feullles radicales 
nombreufes, tres-erroites , canajiculees ou pliees dans 
leur largeur, courbees , roides, un peu dures & d'un vert 
pale , prefque glauque : elJes n'ont pas plus de trois pouces 
de longueur, & font ramaffev-s par faifceaux difpofes en 
gazon alfez denfe ; \cs tiges font hautes de cinq a fept 
pouces toutau plus, garnies chacune d'une couple de feullles 



epi, unifaterale , & longue d'un pouce & der 
ies epillers Tom fort petits , ovalcs-coniquP! 
vert melange de heaucoup de violet , & i 



XX. Barbes beaiicoup plus longiies que i 



& tout-a-fait refferree 
en epi. 
XXL 



Panicuie un peu lache, 



X X 



XXr, Panicuie longue dc plus de fix polices , tres-etroue , 
& tout-a-fak nferree en cjL 
Fetuquc queue-de-rat. Fefluca myuros. Lin. Sp. 109. 

Grawen nmrorum , Jpica longijjma. Vaif. Parif. 94. 
Ses tlges font greles, plus ou moins drokes, articulees, 
feuillees , & longucs d'un pied ou environ ; fes feu'iHes font 
glahres & a peine lar';es d'une ligne : la panicuie eft longue 
de dnq a dlx pouces, tres-refferree , & reffemble a un epi fort 
'ong, grele <St penche par la toihleffe de fon axe : Ies epiHets 
font diftiques , verdatres , garnis de barbes droitcs , longues 
le fix a dix lignes, <Sc n'ont que quatre ou cinq fleurs. La bale 
:aliclnale de chaque epillet ell compofee de deux valves tres- 
ligues , dont une eft beaucoup plus petite que I'autre. ^'^ 
rouve cette plante fur Ies murs & dans Ls iieux fabonneux. 

XX IL Panicuie un peu Idchc , ir nayant pas plus de 
fix ponces de longueur. 
Fe'tuque bromoi'de. Fefluca bromoides. 

partem fpedantibus. Tourncf. 518. Raj. Synup. 'l-'5* 
Cttte: plante a beaucoup de rapport avec la precedent^, 
'en efl; peut-etre qu'une variete, niais ne reifenible poii^* 



(6o5) 

^ f Lin. A^ant. ^2^ J. Sestigtsfor\tdro\tes, 
greles , artlculees , feuillees , & ne s'elevent pas au-deia d'un 
pied & demi : fes feuiiles font glabres , non rudes en Iturs 
bords, & larges dune demi-ilgne ou quelquefors un peu 
plus; la panicule efl longue de deux a cinq pouces, lache 
dans fa partie inferieure , reflferree vers Ton fomniet , uniia- 



npofee d'eplllets verda 
barbes longues de cinq a huit 
nunenient cinq Ijeurs Sc rarem( 
cinaJe efl; compofee de deux valve; 
plus petite n'eft qu'un filet fetace . 






irquables par 
i epillets ont 
ur bale cali- 



^ue. On ' 
fabionneu^x. Q 



auffi 



efpece dans les licux 



Brome. Bnftnus. 

Les Bromes ont Jeurs epillets alonges, multiflores, & 
tous garnis de bathes ; dans beaucoup d'efpece.s , ces barbes 
ne font pas tout-a-fait terminales , majs s'inserent fur le dos 
I peu au-deflbus du fommet de la valve florale exte- 
: parmi les efpeces , dent les barbes font terminales , 
celles qui ont leurs epillets feffiles ou prefque ftffilcs, i 
pas diiiino^uees des fromens , ° ' " 
es etuques. ^ j^ ^ j^ y ^ ^^ 



les autres fe confondent 



Barbes inferees 

un peu au-deflbus 

du fommet des valves 



I. Barks infem 



Epillets tres-greles , 
& compofes la plupart 
de quaire a fix Heurs. 



s du pmmet des valves, 

Prefque tous les epillets 

conipofes 

plus de fix fleurs. 



(604.) 

IT. £pUlets tres-greles ir composes la phipart de quam 
fixficurs. 




III. La plupart des epilkts compojes de (juatre fieiirs ; 
rameaux de la panicule gemines par it age. 
Brome grgantefque. Bromus giganteus. Lin. Sp. 114. 



Sa. tJge efl: haute dc trols a cinq pieds , feuIJIee , articulee 
& aflez ferine ; ks feuillcs Tont larges de fix ou fept lignes , 
fortlongues, garnies d'une nervure blanche, tres-marquee , 
prefque glabres des deux cotes , velues fur leur gaine , & 
rudes lorfqu'on les glilTe enrre les doigts de haut en bas ; 
fa panicule efl: tres-lache , longue d'un pied au moins , com- 
pofee de rameaux gemines , fort longs & qui foutiennent des 
epiilets extremement petits ; ces epillets font cylindriques , 
prefque glabres, & verdatres ou un peu violets vers le fomniet 
de leurs ecailles. On trouve tette plante dans les iieux humides 
& les pres couverts. % 



t des epillets compofcs de fix purs , rameaux 
de la panicule plus de deux enfiemble par etage. 
Bromc a grappe. Bramm racemofvs. Lin. Sp. 1 14. 

Gramen avenaceum , Jpicls flrigofiorths . glahis, TourneC 

Cette efpece a beaucoup de rapport avec la precedence; 
eft haute de deux ou trols pieds, articuie'e & garnj 
vefues , nerveufes en - deflbus , «x 



de feuilfes molles 1 



longue de huit a dix pouces , mediocrement ouveite & fo^*"* 



(605) 

une efpece de graf 

nombreux & qui i 

les uns des autres & verdatres. On trouve cette plante fur'ie? 

bold des champs montueux & plerreux. 



appe , compofee de i „ „^^ .j.^.^u* 

i fouiiennent des epillets fort petlts, ecari^s 



V. Prefque tons les epillets compofes de plus de fix fla 



epillets longs d't 
V I. 



Rameaux de la panicule 
plus de deux enfemble 

, .„ ^Paretage; 

epillets n ayant pas un poucff 
de longueur. 



VI. Rameaux de la panicule g^mities par etage; epillei 
hngs d'un pouce au moins, 
Brome des bulflbns. Bromus dwnetorum. 



25, Vaiil. Parif. 93. An, br. c 



, paniculafparfa. Toumef: 



s , longues & larges de cinq ou fix lignes : fa panicule 
js-lache , compofee de rameaux fort longs, folitaires ou 
gemines , foibles & qui laiffent pendre les epillets ; ces epillets 
ont grelcs , un peu velus , d'un vert fouvent melange de 
Aiolet, & formes par neuf ou dix fleurs chargees de barbes 
noins longues que leur bale. Cette plante eft commune dans 
les lieux couverts & les bois, & ne croit point dans les champs. 

VII. Rameaux de la pa?iicule plus de deux emfembk par 
etage; epillets n ayant pas un pouce de longueur. 



Bales florales 
ayant leurs valves velues 

fur leur dos , 
blanches en leurs bords 
<Sw prefque point ciliees. 



(6o6) 

[I I 8 I . VIII. Bates forales ayant leurs valves glabresfur leur dos, 
b" ciliees en leurs bords, 
Brome rude. Bromusfquarrofus. Lin. Sp. 112, 

ampHorihus , candicantihus , 
iiatis, louri '" 

Sa tlge eft haute de deux pieds ou quelquefois davanrage ; 

feuilles font larges de deux ou trois lignes , velues en- 

deflbus , & un peu rudes lorfqu'on les gliffe entre les dolgts; 

'^ e(l lache , penchee dans la Vnaturite dts femences 

uable par fes epiilets ovalcs , aflcz gros & compofes 

de fept a'neuf fleurs dont les bales <5c leurs barbes divergent 

1 peu a mcfure que la maturation des fruits fe perfedionne; 

ais ces babes ne font point reflechies comme le pretend 

[. de Haller [avena, n.° i 501 /, m auffi fortement rejetees 

,- dehors , que le prefentent \&^ figures de Schcuchzer & de 

Barrelier. On trouve cette plante fur le bord des champs, & 

i les bles. O 



IX. BMes forales 


ayant leurs valves veil 


es fur leur dos, 


blanches en 


IfUYs bords , 


erprcfqu 


point ciliees. 


Brome feglin. Bromus fecalinu 


s. Lin. Sp 


. 112. 


Gramen ai 


enaanm. locufils vlllofrs , cr 


ajfiotilus. Tourncf. 


Bromulmo 


lis, Lin. Sp. 






Sa tlge eft haute de deux pieds 


ou fouvent moins, droite, 


&i garnie de quelque 


s feuilles plan 


es,moiIes, 


velues, nervcuks 
s; fapaniculeeft 


cn-deftbus, & larges de deux ou 


trois lignc 


droite, un peu refle 


rree, & long 


ue de deux 


ou trois pouces: 


fcs rameaux font la 


plupart fjmp 


es, les un 


s allez longs , oc 


les aurres plus court 


que les epill 


ers. Ces e, 


ibcts font ovale^- 


point us, velus, pa 
de huit ou dix fleu> 


laches de ve 
. On trouve 


t & de bla 
cette plan 


riUr Ic bord des 


champs, des chemir 


s & fur les 


murs. 





X. 



(6o7) 

Barbes fejifiblement terminaks. 



Fleursen panicule; 
les epillets font portes 

fur ^ts peduncules 

ui naiirentplufieurs enfemble 

par etage. 

X I. 



Fleurs en ma 

les ep-illeis fo 

& la plupa 

X J 


niered'epi; 
V. 



Baibes 

beaucoup plus courtes 

que les ecaiiles qui les portent. 



XII. Barbes leaucoup plus tongues que 

les portent. 
Brome fte'rile. Bmms fterUis. Lin. Sp. 

,'anicula fp 

arijhtis. Tournef. 
Ses tiges font hautes d'un a deux pieds, feuillees & garnles 
!e deux ou trois articulations; fes feuilles font larges de deux 
quatie ]i,2;nes , veliies & un peu rudes lorfqu'on les glide 
ntrc les doigts. La panicule efl fort lache , compofee de 
ameaux aflez longs, menus, foibles, & qui lailTent fouvent 
pendre les epillets. Plufieurs de ces rameaux font fimples ; les 
epillets font compofes de cinq a fcpt flours, dont ks valves 
font verdatres , blanches & fcarieufes en leurs bords , & les 
barbes droites, roides & fort longues. Cette plante eft com- 
mune le long des haies , fur les niurs & dans les beux 

XIII. Barbes beaucoup plus courtes que les ecailles qui 

les portent. 
Brome des champs. Bromus arvenfis. 

Gramen hmno\des,Jtgftum. latme yankul^u Vail. Parif. 95. 

/3. FePuca avinacea .flnih . fpkis etedis. Raj. fynopf. 4., 3. 

Sa tige efl haute de deux ou trois pieds, articulee, & i^arnie 



larges d'une llgne & dem'ie , Ieg§- 



peu rudes lor 



qu on 
til me 



de quelques feullles a 

quelquefois en leurs boras , a. v 
glifle entre les dolgts de haut en ] 

'"che, longue de trois ou quatre pouces , & com- 
•ameaux tous un Deu redreHes , la pkipart fimples, 
:ment longs de plus de deux 
huit a dix fjeurs, & font panaches 
ou de pourpre. La varrete /S ne difFere 
que par ies rameaux de fa panicule fort courts; elle eft bien 
rendue par la ligure qu'en a donnee Morlfon [fee. B, tab. j, 
f. i^ J. Cette plante eit commune dans les champs & les 
pres fees. O 

Obs. La defcrlption du gramen bratmides, pratenfe , foU'is 
prceter citlmum arigu/lijfunis , ram lanugine viilojis , de 
Scheuchzer, p. 255, convient beaucoup a cette plante. 



&. dont les plus grands foi 
pouces ; les epillets ont I 



XIV. Fleurs 






cylindnques 

I forme de corn 

X V. 



Epillei 



XV. £pillets grcles , cylindriques ir en for 






Barbes aufli longues , 

ou plus longues, 

que les ecailles qui les portent; 

epillets trls-velus. 

X V I L 



XV I. Barbes me fois plus courtes que les ecailles qui ^^^ 
portent; epillets prefque glabres. 
Brome cornicule. Bromus comiculatiis. 

Cramen hUaceum , corniculatum , fpids glahris, Toy^ jicf 



Bromus finnatus, Lin. S^. 1 1 j, 
eft droitc , articulee , feuiliec 



haute de deux a 



f6o9) 

velies , partlcul|en.ent fSr leurga^eT itlplffe^. STo"- 
dun pouce, greles verdatres tous redrcfTes , quelquefols 
LZ 1'? man.ere de corne, & la plupart feffiles. On louve 
cette plante fur le bord des champs, ^p 



XVrr. Barbesauffi longues , ouplus Icngues que les icailles 
■ qui les portent ; epillcts tres-yelus, 
Brome ^t^ bois. Bronms fylvatkns. 

Gramtn bhaceum . amicukmn . ffids viUofis, Tournef. 



Sa tige cfl haute de deux ou trois pleds, grele, un peu 
mofles, velues, d'un 



c-a i,gc ca naure ae aeux ou trois 
foible, & garnfe de quelques feuillcs mofli 
vert grifatre, afTez Icngues, & farges de deux ou tro-s li^n 
les epillets font alternes, feffi/es, vdxxs , verdatres, grel 
toujours droits , & a peine longs d'un pouce • ils n' 
prefque toujours que huit ou neuf ffeurs, & font garnis 
barbes longues de quatre ou cinq lignes. Cette plante 
lune dans les bois, TCf 



s-comprimes , dijliqu 






us, fpka hriia perJotiga , arifth 



XVIII. EpilletS 



Brome cilie'. Bromus cilia 



Bronms dijJacliyos. Lin. Sp. 1 1^. 
Sa tIge s'eleve depuis fix peaces jufqu'a un pled; elfe eft 
feuillee, quelquefois rameufc a fa bafe, cSc un peu coudee 
1 ies articulations , qui font pubefcentcs ; fes feuilfes font 
arges d une a deux lignes , & ciliees en leurs bords : Ics 
epilleis font grands, comprimes , diftlques, roides , durs , 
clun vert blanchatre, garnis de barbes (on lon^uQs , &i au 
aibre de deux yinq. J'c„ al dans man herbler plufieurs 

-Jividus qui font dans -" -* -' ' ' X . 

chaque bale florafe ert ; 



5 fes bords de cih 
les. LJctte plante croit dans les provinces 
e bord des champs &: des cheniins. Q 



•ridionaks 



Qq 



(6io) 
jg^. Avoiiie. Avena. 

C Les Avoines ont leurs epillets compofes de deux a fix fleurs j 
leurs barbes font tortUIees , & s'inferent fur le dos des valves 

ANA LY S E. 

^ 

Pedunculcs des epillets, 

& prefque point courbes. 



florales. 



I. Pedunculcs des ipilkt 


s cYOchus ir courbes en hameqon. 


Bales florales glabres. 
I I. 


1 Bales florales tres-velues. 
1 ill. 



1 1, Bales fcrales glabres » 

Avoine cultivee. Avena fdtha, Lin. Sp. ii8. 

Avena vulgaris, alba. [& mgraj Tournef. 514.. 

Ses tiges font droites, feuillees , & hautes de deux ou trois 
pieds; fes feuilles font larges de quatre ou cinq lignes, glabres, 
& un peu rudes lorfqu'on les glifle entre les doigis. La pani- 
cule til tres-lache, quelquefois unilaterale, & longue de fix 
a huit pouces; fes epillets font Inclines ou pendans fur leur 
peduncule , &: ont leur bale calicinale compofee de deux 

' s lifles , ftriees , vcrdatrcs , blanches en leurs bords , 
ues, & plus longues que les fleurs. Les valves florales 
font chargees de barbes fort longues, rouflatres a leur bafe, 
": qu'elles perdent fouvent par la culture : les femences font 

ongees, fifles & noires ou blanches, felon les varietes- Ceirc 
plante eft cultivee dans les champs , © ; fes fcmcnces font 
rafrakhilfantes, adouciifan'tes & refolutives. 

H. Bales prales tres-velues. 

Avoine follette. Avena fatua. Lin. Sp. 118. 

Cramen aveiuuemn , locuflls lamigine fat^e/centlhs. 
Tournef. ji4.Scheuch. p. 239. 
0. Afem Jlerilis. Un. Sp. 118. 
Scs tiges font hautes dc deux ou trois pieds, art!culi;c$> 



(6r 



: quelques feuilles fez fongues . farges de 
uefauefois n us . c'k r.rHma;r^^^„. '' . r 






iignes ou quefquefois plus , & ordln 

blables a ceux de I'avoine cul.^ee , & coSt.. de I™: 
trois fleurs garnies de barbes fort loneues • Ips h5[« « r 
font remarquables par des polls roux Tres abondans ' 

couvjent toute leur moitie inferleure. La varieie /S dl XI 
grande dans routes fes parties » & fes cpillcts contlenn t 
Jiifqu'a cinq fleurs. On trouve Cette plante dans ies chamns- 
fa vanete crort en Languedoc. Q ^ '' 



V. Peduncules des epilkts , c 



nub cu droits, ir prefque 



ell parfalte & fertile, 
V I. 



trois fi 


urs feulancnt. 


'It 


ets de trois fleurs, 
t deux au moins 
font fertiles. 
V I I. 



ime feule ejl parfaite 
Ir feuilc. 
elatior. Lin. Sp. llj. 

, elaiius, juba longa .JptenJente. Vail. 89. 



Y\. fyiUets de deux ^i 

Avoine efevee 

Gramrn avenaceum, e 
(h. Gramen nodojum , an 

Sei racincs fort fibreufes, ranipantes , & pouflent des tiges 
hautcs de trois ou quatre pieds , garnies de feuilles glabres, 
, <Sc larges de trois lignes ou environ ; la panicule eft 
fongue de fix a dix pouces , alTcz lache , mais fort etroite 
&i pointue : Ies epilfets font compofes de deux fleurs , dont 
une fertile efl chargee d'une barbc courte , & I'autre impar- 
faite ou fterile, en porte communement une' fort longue j 



la bale calicinale eft lifle , prefque lujfante , & verdStre < 
quelquefois i 



fes epillets n'ont fouvent qu'une feule bai 
cette plante dans les pres & fur le bord 
des bois. % 

VII. £filUts de trois fieurs , dont deux , 
fcnilcs. 



I I. 



Panicule ayant des rame: 

de plus de quatre epillet 
I X. 



VIII, 



feuilles 



X de la panicule ne pcrtant pas plus 
de quatre epillets. 
Avolne pubefcente. Avena pubefcem. Lin. Sp. 1665. 
Gramen avenaceum , pankula purpuro-argeniea , JpkrJait 
Tournef. 525. Scheuch. 226. 
Sa tige eft haute de deux pieds ou ei 
font velues , particulierement les inferieures , & ont a peu- 
pres deux ou trois lignes de largeur : la panicule eft un peu 
refTerree , & fongue dc trois ou quatre pouces ; fes epillets 
font tous aflez droits, lifTes, luifans , rougcatres ou violets a 
leur bafe , & d'une couleur argentec a leur fommet ; les 
peduncules propres de cliaque bale fiorale , font tres-velus. 
On trouvc cette belle plante dans les pres fees & nion- 
tagneux. % 



Panicule ayant des rameaux charges dc plus di 

quatre •tpilleis, 
olne jaunatre. Avena flavefcens. Lin. Sp. 118. 

Gramen aumaceum . jjjatenjf , ektius , pmicula favejecntt^ 
lociijiis parvis. Tournet. 525. 

tiges font grcles, feuillccs , & |iautes de deux oU 



(613) 

^rois pJeds; fcs feuHIes font legerement velues, garnles d'uner 
nervure l)lanche en-defious , & ont a peine deux lignes de 
largeur : la pankule eft longue de trois a ciirq pouces , 
fouvent un pcu etroite , d'un vert Jaunarre , & compofee 
d epillets trcs-nombreux , fort petits , lifTes & luifans ; ies 
bales florales ont leurs peduncuies propres un peu velus, 
& leurs valves interieures font argentees. On trouve cettc 
plante fur Ies colines & dans Ies pres fees. 



X. La plupart des cpillcts composes de plus de t 



Piufieurs des eplllct 

peduncuies. 

X I. 



Tous Ies epiilets feffiks. 



XI. Piufieurs des epiilets pedunadis, 

Avoine ^t% pres. Avena pratenjls. Lin. Sp. 119. 

Gramcn avrnacfum , locujiis Jvkndtmibus ir bicornibtii. 
Vail. Parif. t. XVllI , f. i. 

Tournef. 525. Raj. Synopl". 4.05 , t. XXI , f. i. 
^ Avtna bromoides. Lin. Sp. 1666. 
Sa tfge efl haute d'un pied & deml , fouvent rougcafi-e 
vers fon fommet , & garnie de quelques feuiiles a peine /arges 
d'une llgne, glabres & un peu rudcs; la panicule eft etroite, 
fout-a-fait en epi , longue de deux ou irois pouces , & com- 
pofce d epiilets cylindriques , redrefles, ferres contre la trge, 
&: qui contiennent quatre ou cinq fleurs : Ies deux valves 
de la bale caiicinale font lifTes , purpurines ou d'un violet 
pale &: ai^ente en leurs bords. La variete /S a fes epiilets 
fort longs <3c en petit nombre. On trouve cette plante dans 
Ies pres lees ; fa variete croit dans Ies provinces meridionalcs. 

XI r. Tous Ies epiilets fcffiles. 

Avoine fragile. Arena fmgilis. Un. Sp. 119. 

Cyamen loliactum , lanugmofum , [pica fiagili , aructtlata, 
glumis pt'fojb , arfiatum. Scheuch. ji. 

Ses ilges font rameufes a leur bafe , feuiUecs , coudces 

Qq "J 



Bales calicinales tinifio\ 

FeuHles planes. I ' Feuilles roulees 

} & junciformes. 



J- Feuilles planes. 

Rofeau plumeux. Arundo calamagroflls . Lin. Sp. 12 r. 

Cramm panlculntum , arutidinacmm , yankulu denjd , jpO-' 

/3. Arundo locujlis mifims . Jerkeis , mmcis , pankula firiila. 

Arundo epigejes, Lin. Sp. 120. Scop. cam. 87. 

Ses tiges font hautes de deux a quatre pleds , articulees , 

feulllees & tres - fouvent fimples ; eiles font rameufes Telon 

M,'* de Halier & Linne , mais je ne leur ai point encore 



(6rO 

obferve Ce caraflere ; fts feulllcs font afTez Tongues , larges dc 

, glahtcs des deux Cote's , seches , aridcs , 

& rudes lorfqu'on les gliffe entre les doigts ; la panicule eft 

gue de lix a dix poucfs , fort etroiie , prefque en epi , & 

,i[)oree de rameaux muItiPiores , refferres centre Ton axe : 

fleurs ont leurs bales tres-algues, panachees de vert & d'un 

let - noiratre dans leur jcuncfle , deviennent enfuite blan- 

jaunatres , & parolffent alois plumeufes par la 

'ils foyeux dent elles font garnies. La variete /S 

le , & Pes feuilles font un peu velues en leur 

:e fuperieure. On trouve cctte plante dans les pres cou- 

& les bois. % 



quantite de polls i 
eft moins t^rande , 



II. Fvul/les mdu-s & jimcifcrmes. 

V^okd^n dts hh\es.Arundo arenaria. Lin. Sp. 12 1. 
Cramen Jpkatum . fecalinum . marit'mm . maximw 
longiore. Tournef. 518. Schcuch. 138. 
Ses feuilles radicales font nombreufes , droites , d 
ar falfceaux , roulecs, prefque cylindriques , aigues, piq 

<ci'un vert glauque ou blanchatre , & iongues d'un 
demij.fes tiges font droites , a peine plus hautes que les t 
& terminees par une panicule tout - a - fait rcfierree c 






Iongues & etroites , & les poils qui font a la bafe des tleu 
fort courts. On trouve cette plante dans les lieux fablonnai 
& maritimes des provinces meridionales. T- 



Bales calicinales multifvr 



y i. 



Bales calicinales nc cantenant que trcis Jieurs ; 

pa?2icule Iciche. 
fcau comnuin. Anindo vulgaris. Bauh. theatr. 69. 
Arundo vulgaris, f.ve phragmites Diojcor'tdh. Tournef. 
Arundo phragmites. Lin. Sp. !»''• 
racines font Iongues> rampantes & pouffent des 



iiSj. 



& hautes de quatre a frx pleds ; Tes j 
; par une feuille non developpee & r 



droite? , feulllces , Si. hautes de 

en une efpece de cone tres-pointu; les feuilles font longue 
larges d'un pouce , glabres, coupantes & comme dentlculees 
en^leurs bords; la panicule eft grande , longue de huit a dix 
pouces , lache , tres-garnie & d'un pourpre noiratre ou fonce; 
fes rameaux font foibles <Sf fouvent penches ; fes bales font 
tres-aigues & Itts polls qui environnent les fleurs font longs & 
foyeux : les indivldus que j'ai dans mon herbier ont toutes les 
bales calicinales trlHores. Cette plante eft commune fur le 
bord des etangs & dans les fofles aquatiques ,%;{€$ racines 
font deterfives , diuretiques & emmenagogues. 



V I. Bales calicinales contenant la plupart cinq purs ; 
panicule difufe, 
Rofeau cultlve. Artindo fativa. Bauh. theatr. 271. 

Arundo fativa qua donax Diojcoridis iy Theophrajli. ToUrn.' 

526. 
Arundo donax, Lin, Sp. i a o, 
Ses tiges font hautes de fept a neuf pieds, dures, ligneufes, 
aflez groiles , creufes & garnies de feuilles & d'articulations 
nombreufes & peu diftantes entr'elles ; fes feuilles font larges 
de deux pouces , affez longues , un peu rudes en leurs bords , 
glabres & llffes en leur fuperficle , d'un vert un peu glauque 
& quelquefois prf'iache'es ; k% fleurs formcnt une panicule 
grande , un peu dcnfe , purpurine & fort belle ; je n'ai pas 
encore eu occafion de les ob(erver. On trouvc cette plante 
en Provence , % ; on la cultive dans les jardins : fes vertus 
font les memes que celles de la precedente. 



I I 84. Dadile pelo 



Dadyllsglomerata. Lin. Sp. 

■.ulatum, fpicis craffioribus if brevb 



ede troispieds; 
[uatre lignes , & 



paroifTent rudes lorfqu'on les gliffe de haut .,. ^a. v 

doigts ; la panicule ell compofec de quelques rameaux laches, 
charges d'epiiietj affez petitS; nomBreux, compriraes, ferres, 



ramafTe's par pelotons , & tournes la plupart du meme cote t 
la bale calicinale de chaque epilitt eft formee par deux valves 
tres-inegales &: algues ; elle renferme. trois ou quatre fleurs , 
dont les valves font chargees de barbes courtes. Cette plante 
eft commune dans les pres &. le long des chemins & des 
haies. % 



Cyiiofure. Cynofurus. 

Les fleurs de Cynofurc font difpofees en epi ou en grappe 

plus ou nioins fenee : les bales calicinalcs font bivalves, mul- 

tiflores & ordinairement accompagnees de bractees uniiaterales-. 

A N ALYS E, 



r^ 


Braftees ailees 
ou pinnatifides. 


Brade 
1 


s nulies 
- fimples. 
V. 


I. 


Bradees ailees 


ou pinnatifides 

Epinongar 
I 




Ep 


garni de longues barbes. 


ni de barbes. 



£pi garni de longues harbes, 
Cynofure herlffee. Cynofurus echinatus. Lin. Sp. 105. 

Gramtnfpicatum , echlnatum , loaijlis mam yartmjpca.m- 

tibm, Tournef. 5.9. 

Ses tiges font articulees , feuillees & hautes d'una deux 

pieds; ^^% feuilles font glabres , Jarges de deux ou trois lignes, 

~ ,t leur gaine un peu lache , particulierement .'J.!y Vfjff > 

eft denfe, court, unilateral , rameux & henfte de barbes 

eu roides , longues & fouvent rougeatrcs : les brattees 

des champs des provinces meridionales. % 



.85. 



nr. tpi non 


§ar7ii de harles. 


Cynofure a crete. Cymfun 


s cri flatus. Lin. Sp. erg. 


Cramenjpicatum , glumh crijlath. Tournef. y r?. 


Sa tiae eft grele , prefquc nue & haute d'un a deu% nr^cT.- 


fcs feuiilcs font glabres , afTe 


courtes & larges d"une ligne 


ou environ : I'epi eft long d' 




lateral ou prelque diftiqne & garnJ dans toute fa longueur 


d'epillets caches fous At, bradees courtes , pinnatlfides , c& 


cretelees ou pecliniformes. Les epillets font un peu comi rimes 


& compofes de trois a dn y fleurs^ On trouve certe pbite fur 
Je hord des chemins & dans les pres fec^. % 


IV. Braaccs nuUes cu ms-fimplcs. 


Epillets pendans 


ipillets non pendans 


& garnis de harbes 


& fans barhes , 


ou n'en ayant 
que de tres-courtes. 



V. Epillets pendans ir garnis de barbes longucs deplus 
de deux Ugnes. 

Cynofure doree. Cynofurus aureus. Lin. Sp. 523. 

Gramen haycinoncnji . paniculfi denja , aurea. Tournef. 523- 

Ses tlges font articulees , feulllees & hautes de qnatre a k^t 
pouces; fes feuiiles font glabres , larges de deux lignes ou 
quelquefois plus , &garnies d'une membrane blanche a i'entree 
c^e leur gaine : I'epi eft une c^pece de paniculc etroife , longue 
de deux ou trois pouces , unilaterale , cSc compofee d'epillets 
menus , nombreux , la plupart pendans , luifans , d'un jaune- 
pn.e , ies tins fertlles & les autres fteriles. On trouve cette 



VI. Epillets non pendans ^ far, 



VIT. tpl UJiilateral, ir tout-a-fmt prhe de hmhes, 
Cynofure rude. Cynofurus dunis. Lin. Sp. 105. 

Grnmen arvenje . poljpodu paniaila crajfiore. Barr. Ic. 50. 
Poa dura. Sc:p. earn, n.° 1 , p. 70. 
Ses tiges font nonibreufes, en gazon, plus ou moins droites, 
-...!_!- feuiljees, & hautes de trois a cinq pouces ; 'Ces 



uilles font glabres , plus longues que leur gaine , & large; 

panai " ' ' 
;-remarquable ; fes epillets Ibnt glabre.> , triflo 



a une ligne & dcmie ; I'epi elt droit , compn 
fpatule, unilateral, panache dc vert & de bjanc, & d'une 
roidcur tres-remarquable ; fes epillets Ibnt glabrc.> , triflorcs , 
redrefles , ferres , & comme embriques d'un cote de I'epi. 
Cette plante croit en Dauphine , d'ou elle ni'a ete commu- 
niquee par M. Liottard. Q 



VIII. Ej?i non unilateral, ir garni de quclques baxhcs 

Cynofure bleue. Cynofurus cceruleus. Lin. Sp. 106. 
Gramen Jpicatum , glumis variis. Toumef. 5 19. 

Sa tige eft haute de fept a dix pouces, grele, prefque 
entieremcnt nue , & garnie de quelques gaines courtes ; fes 
feuilles font glabres, larges d'une ligne & dcmie, un peu 
rudcs en leurs bords , & naiflcnt de la racine & de la partie 
inferieure de la tige. L'epi eft a peine Jong d'un pouce, ferre 
(Sc un peu cylindrique; fes epillets font biflores ou triflores, 
portes fur de tres-courts peduncules, & d'un blanc bleuatrc 
ou tirant fur le violet- On trouve cette plante dans les lieux 
montagneux. % 



Yvroie. LoUimi, 

Les Yvroies font remarquables par leurs epillets feftiles, 
ordinairement comprimes, & dif])o!es alternativenient le long 
d'un axe commun , de nianiere qu'un de leurs cotes tranchans 
eft appuye contre cot axe, & I'autre forme une faiihe qui lui 
eft oppofcc. La bale calicinalc de chaque epillet eft torme'e 
par une fcule valve placce en -dehors, la valve interieure 
avortant prefque toujours, entierement, ou en grande panic. 



Epillets compofes 
de plus de dix fieurs. 




fleurs ordinairement garnies 
de barbes. 



I 

/ Yvroie vivace. I 

1 ^. Gramen i 



[IJ. K^/r(? calicinale un peu plus court e que Vepilkt; purs 

toujour s nues ir fans barbes, 

Yvroie vivace. Loliumperenne. Lin. Sp. 122. [Raigraff.] 

, angujliore folio & Jpicn. Tournef. 5 i (J. 

> Jfkis hnvibus iy ktioribus , compreffis, 

VaiH. Parif. 81. ' i i/ 

Ses tiges font hautejd'un pied 6c demi ou environ, arti- 
ulees & chargees de quelques feuilles a peine larges d'une 
gne & demie , glabres & ,iin peu rudes lorfqu'on les glifle 
ntre les doigts; I'epi a prefque un pied de longueur; i'ts 
pillets font glabres, comprimes, dlfpofes altcrnativement fur 
qui les pone, & quclquefois 
rquable par fes 



deux cotes oppofes df 
afTcz ecartes entr'eux. 

pillets un peu larges 

ers le fonimet de I'ej 
des chemins , fur les peloufes & 



des : 



jieurs ordinairement garnies ds barbes, 
Yvroie annuelle. Loliwn annuum. 



^^^ tigcs font 



. a quatre plcds; 

& larges de deux oi 

■ le , iQng de huit 

rts & paucifl 

^^..s tous ies inc 

pi 



s champs f 



Liilles font glabrcs, afTez longues, 
lignes; i'epi efl droit, iin peu 
pouces, Si cotnpofe dVpllIets 
epillas etoient garnis de barbes 
e j'ai obferves. On trouve cette 
ni Ies bles, ©; its femenccs font 



£filUts compops de plus de dix feu 
le rtiultiflore. Loliwn multiflcrum. 

e folio irjpica, i 



Cramen hlidceum , 



.7,f.3. 



tiges font articLilees , feulllees , & hautes de trois pleds \ 
iilies font glabres , longues , & larges de deux lignes 
vantage : I'epi efl Fong d'un pied «Sc demi, un peu 
courbe & compofe de vingt a vingt-cinq epjilets glabres , 
verdatres , & deux ou trois fois plus longs que leur valve 
calicinale; ces epillets conticnnent chacun douze a quinze 



dont Ies fuperieivres feulement font c 

La figure de Vaillant , que j'ai ci; 
litement ma plante ; Ies barbes des 



fleurs , 



font irop longues & trop 



fables. Efymus 



:. Lin. Sp. 



. Tourn. 5 



glauqui 



Cette plante efl d'une belle cc 
chatre dans toutes fes parties ; fa 
poulTe bcaucoup de feulllcs longues d'un a deux pieds , 
larges de trois lij^nes oudavantage, quelquefois roulecs en leurs 
bo?ds, & blanches en leur furtace fuperieure : ks tiges font 
droites, articulees, feuillees , & ne furpairent que medio-, 
creraent la hauteur dcs feuilles radicales : ellcs le tcrminenc 



(622) 
T T f? T P^^ "" ^^^ ^P* t)Ianchatre , pubefcent ou 

'^' garni de barbes , & long de trois pouces ou un 
Fes bales calidnales font laterales , & compofee 
valves plus longues que les fleurs qu'elles accompagn. 

des provinces meridionales. 



fablonneux 



liSS, Orge. Hcrdeum. 

Les fleurs d'Orge font ramaflecs trois a trois par paquets 
faifceaux ferres centre I'axe comnuin qui les portc , & 
difpofees fur plufieurs rangs ; elles fovment un epi comprime 
ou quadrangulaire , & abondamment garni dc barbes : a la 
bafe de chaque paquet de fleurs., on trouve fix paillettes en 
alene , qui tiennent lieu de bale calicipale ; ces paillettes 
font un peu ecartees par paires , & difpofees deux enfemble 
au cote exterieur de chaque fleur. 

ANA LYSE. 






les fcurs garnics de barbc. 



Fleurs laterales 
de chaque paquet , 
males ou imparlaites 



II. Fleurs laterales de chaque paquet, males ^cu imparfai 
ir Jleriles. 



Paillettes calicinales^ 

intermediaires tres-ciliees ; 

barbes ^^s fleurs 

longues de plus d'un pouce. 




III. Paillettes calkinalcs intermidiaires tres-cilues ; baxbei 
des feurs longues de plus dun pouce. 
Orge des murs. Hordeum murinum. Lin. Sp. 126. 

Cramen Jpicatum , vulgare , Jecalimm. Tournef. J17. 

Ses tiges font articulees , feulHees , & hautes d'un pied 

ou un peu plus; fes feuilles font molles, velues, & larges 

de deux ou trois lignes : I'epi eft denfe, long de deux 

pouces, & garni de barbes fort longues. Cette plante eft 

" les murs & le long des chemins. O 



IV. Paillettes calicinales toutes pre^que glabres; barbes 
des purs longues de mcins dun pouce, 

Orge feglin. Hordeum fecalinum. 

C ramen Jpicatum, Jecalinum, minus. Tournef. 518. 

Ses tiges font tres-greles, peu garnics de feuilles, &s'clevent 
jufqu'a deux pieds ou quelquefois davantage ; ^ts, feuilles 
font glabres , & a peine larges d'une ligne &: demie : i'epi 
efl menu , long d'un pouce & demi , & garni de barbes 
courtes & tres-fines. On trouve cette plante dans les lieux 
incultes &. les pres fees. % 



V. Toutes les feurs hermaphrodites if fertiles, 

Orge ordinaire. Hordeum vulgare, Lin. Sp. 125. 

a Hordfum -polyflkhum . vernum. Tournef. 5i3.[Epaui 

Efcourgeon]. 
^ Hordeum polyjlichum , liyherjium, Ibicf. 
Hordeum hexaflkhon, Lin. Sp. 125. 
Ses tiges font articulees , feuillees , & hautes de deux 
trois pieds; elles portent a leur fommet un epi long de ( 
pouces ou environ , & garni de barbes fort longues : 
epi eft un peu comprime , (Sc paroit diftique dans la plant( 
cclui de ia plante 3 a une forme carree & fes barhes 1 
rudes. On cultive ces plantes dans les champs , Q; 
farine eft rafraichifTante & deterfivc. 



(624) 

VI. Fleurs later ales , nues f fans larhes, 

Orge dilllque. Hordewn diftichon. Lin. Sp. 125. 

Hordeum diflichon, quod Jyica linos or dines habeat , Pliniot 
Tournef. 5 i 3 . [ pameie ] 



Hordeum ^eocrhhon, Lin. Sp. 125. 
Ses tiges font hautes d'un pied &: demi , ou deux tout au 
plus, articulees , & chargees de feuilles glabres, larges de 
trois a cinq iigncs. L'epi eft comprime 6c garni en fes cotes 
faillans, dc flours fcrtiles, chargees de barbcs tres - longues ; 
!es fleurs fl;eriles ou imparfaites font difpofees en fes cotes 
planes, & n'ont point de barbes. La planie /S efl: remarquable 
par fon epi fort large , aflez court , & dont les barbes 
font ouvertes en eventail. On cultive ces plantcs dans les 
champs. 



Seigle commun. Sec ale cere ale. Lin. Sp. 124. 

Secak fiyhrrmm. vel majus, Tournef. 513. 
/S. Sccak vcrnum vel minus. Ibid. 
Ses tiges font articulees, garnies de feuilles affez etroites, 
& s'elevent jufqu'a cinq ou fix pieds; elles portent a leur 
fommet un epi un peu grele , ' ' ' '' 



.On 






fetacees, dont la longueur 
1 variete (h ell plus petite 
te plantedans les champs, 

pain nourrilTant, mais un peu lourd, 

■foluiive & deterfive. 



^ Froment. Trhicimt. 

Les fleurs de Froment font ramaflx^es deux a cinq enfemble 
par epillets felfiles. difpofes en un epi commun fur un recep- 
tacle fmeaire & alternativement dente; ccs epillets font fouvent 
un peu comprimes , prefcntent un de leurs cotes plats au re- 
ceptacle, & ont Icur bale calicinalc compolee de deux valves 
plus 



iip©. 



plus ou moins concaves. Les biles fforales ont fouvent 
de Icurs valves terminee par une barbe, quelquefoJs 
ioiigue. ^ 



ANALYSE. 



3alescaliclnales tres-vcntrues. 






Bales calicinales tres-vejitrues. 
Froment cultive. Trkicum fathwn. 

a. Trticum hyhernum , ariflis carem, Tournef. 51a. 

Trnkum hyhtrmm. Lm. Sp. 126. 
(h. Tritkum ariflh longioriLus , fpicH aM. Tournef. 512. 
Triticum afiivum, Lin. Sp. 126. 

rata, hremrt iy tiirgid'wrd 



Vaill. Parif. 



Tournef. 



Ces quatre plantes font, je crois, la plupart ^^?, varlt'tt's 
obtenucs par la culture ; on peur malgre cela fes diflinguer 
conime dcs efpcces , <Sc je nc les al reunies que pour eviter 
d'alonger inutilement cct Ouvrage. La premiere ell celle que 
''"- -■••=- le plu; ^ -^>' '■ ' • ' • ' 






quede 



Ton epi n'a 



de la fl^conde ea 
a communement d'aflfez longues ; celui de la troifieme efl 
carre, velu, & pareillement garni de longues barbes; enfia 
celui de la quatrieme eft fort gros, compofe, rameux, &: 
charge de barbes fort fongues. On cultive ces plantes dans les 
champs fous le nom de bU , & leur utilite les rend fans 
les plus precieufes du regne vegetal , O ; la farine 



[ble( 



■ & refolu 






ft adouciflant , laxatif & deterfif. On prepare avec la farine 
ne pate seciie que I'on nomme amidon : elle eft pedorale , 
adouciflantc & incraflante. 



(626) 

Bales calicinales prefyue point ventms. 



; calicinales 
pointe terminale 
suneechancrure, 



qui paroit tronque. 



Valves calicinales 

fe ternjlnant infenfiblcmen 

& fans interruption , 

en pointe tres-fimple. 

VIII. 



III. Valves calicinales ay ant lew pointe terminale difp^fee 
dans une ickancrwte , cufur tin herd qui par oh 
tronque. 




lordeum dijlichum 



, fpica nitlda , -^ajtu hixp. 



Ses tiges font hautes d'un pied <Sc demi , articuk'es , ^^ 
.chargees de quelques feuilles glabres &: un peu etroites; elies 
portent a leur fomniet un epi diftrque , long d'lin pouce ou 
un peu plus, & garni de chaque cote, de barbes fines ^ 
fort longues : les epiilets font iiffes , luifans , & compofes 
de trois iieurs , dont une feule eft fertile. On trouve ceite 
plante dans \t% provinces meridionales. Q 



(627) 

rpO. V. £pillets de plus de trcis purs ; harhes t 

ou plus courtes que 




VI. fylUts de quatre purs; feuilles vertcs , ir point 
rcidees en leurs lords, 
Froment epautre. Tritkum fpelta, Lin. Sp. 127. 

Zea dicoccos vel ■^ea major. Bauh. theatr. 4.15. 
Ses tiges font articulees, feulllecs, & hautes de deux a 
trois pieds ; elles portent a leur fommet un epi un pcu 
comprime & depourvu de barbes , ou n'cn ayant que de 
courtes , difpofecs dans fa partie fuperleure ■; ks epilfets font 
' compofes de quatre fleurs , dont deux ou trois tout au plus 
k font fertlles. On trouve cette plante dans les provinces 
mendlonales. Q 



VII. Epilkts de cinq feiirs; feuilles glauques , roulces 
ir juncifcrfnes, 
Froment joncier. Triticum juncewn. Lin. Sp. 128. 
Gramtn angufiifoUum , Jfka tritici tr.iaica ftd 

Cette plante eft d'une couleur glauque dans 
parties ; fes tiges font hautes de deux pieds a 
& garnies de quelques fcuiUcs etroltes , blanchai 
befcentes en-deffus , un peu roides , aigues , 
; les epillcts font alterncs , feffiles^ 
cinq ou fix fieurs communemcnt dt'pourvues 
valves caiicinales font chargees fur leur dos , ue c; 
ou ftries faUlantes. Oa trouve cette plante dans les 
de Paris. 



: compo 
5 de barbe: 



8f. 






iipo. 



VIII. Va/v<fS caticinales fe temhiant in^enfihkment i/ 
fans interruftlon , en pointe tres-fimple. 







Tigcs 


"^ 


n'etant pas une 


fois 


plus longues 




que leur epi 




XII L 





X. Tiges deux fois on ciavantage plus longues que 



FeuIIIes velues 
en leur fuperficie; 
epillets fans barbes , 

que de plus courte 

que leurs valves. 

X 1. 



illets garnfs de b< 

aulTi longues 

ou plus longuc 

que leurs valves 



r harhes , 



XI. Feuillcs velues en leur fuperficie; epillets f 

ou nen ayant que deplus courtes que leurs valves. 

Froment rampant. Triticum repcns, Lin. Sp. J 

[Chiendent]. 

Gramen Maceum , radice repente, five gramen 



ngues , cylindriqucs , greles , 
" ^ " ; pouflent ^es tigv. - -, 

trois pieds ; fes feuiiles font 
longues, larges de deux ou trois lignes , molles, vertes, <^ 
velues en leur furface Aiperieure : I'epi dl long de irois 
ou quatre pouces; fes epillets font aflcz peiitS; & compo'^^s 



Je quatre ou cinq fleurs, dont les valves font aigiies , ma7s 
communement depourvues de barbcs. Cette plante croit le 
long 6es haics, & dans les jardim qu'elle infelle Touvent, 
au point qu'il eft tres-difficile de la detruire, "^f; fa racinc 
eft aperitive , diuretique & rafraichiflante. 



XII. Feuilles glabres en km fuperficie ; epillets garni s 
de barhes au^i longucs ou plus longues que 
leurs valves. 
Froment ^t% haies. Triticum fepium. 

Gramen hliactum , radia pr&ta , arifis donatm. Tournefil 

Sa raclne eft compofee de fibres nombreufes aflez longues , 
mais point articulees ni rampantes; elle poufle des tiges droitcs, 
articulees, feuille'es, & haures de deux a quatre pitds; fes 
feuilles font longues , larges de deux ou trois lignes , glabreS 
<Sc un peu rudes lorfqu'on les glifte entre les doigfs de baut 
en bas : I'epi eft long de quati'e a fix pouccs , & compofe 
d'epillets affez rapproches les uns des autres, mais tous alternes 
: point gemines ; ces epillets contiennent cinq fleurs chargecs 
lacune d'une barbe longue de quatre a fix lignes. On 
ouve cette plante dans les haies , Ics buiftbns &. les lieux 
n peu cou verts. % 



XIII. 


Tiges 


netant 


pas 


une fois 
leur epi. 


plus 


longue 


S quo 


Froment delica 


t. Tri 


icum 


teuellum 










Crmvm 


loliaceu 


^:,fol 


Isirjpids 


unuiff. 


7?/V.Tournef.j.7. 



Sa racine eft fibreufe , & pouftb des tiges menucs , feuillces 
<Sc hautes de trois a fix pouces ; fes feuilles. font glabres , 
vertes, & ont rarement plus d'une demi-ligne de largeur : 
les fuperieures font plus courtes que leur gaine ; i'epi eft 
grele, filifornie, prefque entierement^ unilateral , & commu- 
nement aufli long que la tige; ^t^ epillets font tres-petits , 
fefiiles , comprimes , compofes de trois ou quatre- licurs , & 
difpofes d'un feul cote fur leur axe commun , qui eft quel- 
quefois un peu tors en fpiralc : ces epillets font preCquc 



, les epillets inferieurs 
point Si. font quel- 



(630) 

urs garnis <Je barbes. On 

bord des cliemins un peu humide 

Obs. Lorfqu'on cultive cette p 

aiflent fouvent plufieurs d'un 1 

quefois peduncules. 

XIV. JSfi ccmmun rameux. 

Froment maritime. Triticum maritimum. 

Gramen maritimum , paniculu loriacea> Toumef. j 

Cette plante, felon la defcrlption dcs Auteurs , mi 
avoir beaucoup de rapport avec la precedente ; fes tij 
mcnucs , hautes de cinq a fept pouces , coudees a lei 
cuiations infericurcs, & garnics de quelques feu i lies ; 
I peine larges d'une ligne; I'epi elb greie (Sc un peu r; 
I fa bafe : fcs epillets font lanceoles , comprimes & 
oideur affez remarquable. On trouve cette efpece c 
lieux fablonneux & marltlmes des provinces meridion 



[pi. Tolygamie. 

Fkurs en un epi trh-fimple}}^^^^^' * ' ' 
pgllope. . 

Flevrs en vanicule on en episS^^^^^^' • 
JHouque, 






IJP2. 



Les Racles c 
les epillets font compofes de deux fleurs dont une c(l hernia; 
phrodite & I'autre male ou llerile : leur bale exterieure 1 
laciniee & heriflee. 




£pi court ir arrcndu 
Racle capitee. Cenchrus capitatus. Lin. Sp. 1488. 

Gramen Jpka Jubmunda , echinata. Tournef. 5 tj>. 
Ses tlges font menues , feuillees dans leur partle inferieure, 

& hautes de quatre a fix pouces; fes feuilles font glabres, 

' -ges d'une ligne ou environ & nalflent de la bafe dcs ligcs 
de ia raclne ; elles ferment un gazon aflfez garni ; I'e'pi ell 

verdatre , herifle , court , ovale - arrondi , & n'a que quatre 

ou cinq I'g ' 

plante dans les lie 

r. Epi alonge ^ lineaire* 

Racle lineaire. Cenchrus linearis. 

Cramen fpic&mm , locuflis echinatis. Tournef, 519. 
Cenchrus racemofus. Lin. Sp. 1^87, 
Ses tiges font hautes de fix a huit pouces , feuilfees , un 
:u coudees a leurs articulations inferieures, & que^quefois 
rameufes a leur bafe ; fes feuilles font iarges d'une ligne ou 
; , glabres en ieur fuperficie & ciliees en leurs 
bords ; Tepi eft grele, lineaire, lache, long de deux ou trois 
pouces <Sc rougeatre dans fa maturite ; fes epillets font un peu 
I portes fur de tres-courts pedun- 
culcs & n'ont point de bale commune ou calicinalc, Les bales 
f]ora!cs font ciliees. On tfouve cette plante dans les lieux 
fablonneux. Q 



Egilope. jEgibps. 

Les ^gilopes ont leur epi dur & crdinalrement garni de 
longues barbes ; les epillets font fcffiles , a hemes , plus ou 
moins ferres les uns contre les autres , & difpofes fur un 
receptacle dente ; ils contiennent deux ou trois Heurs , & ont 
leur bale callcinale fort grande & cartilagineufe. 



ANALYSE. 


Epi fort court ; 

valves callciriales 

detouslesepillets, 

chargees de trois barbes. 


Epralonge; 

valves callcinales 

^^^ epillets inferieurs 

n'ayant que deux barbes. 


I. Epi pre court ^, valves calicinales de tens les epillets , 
chargees de trois barbes, 
fgilope ovale, ^^ilcps cvata. Lin. Sp. ^89. 

Cramm frkatim, durioribus iX craffwrihus locuflis , Jpid 
^im/Tournef. 519. 



"N boi 



Ses tiges font articulecs , feuilfees, & hautes de {vn a huit 
pouces; ^ts feuilfes font larges d'une llgne & demie, un peu 
velues en leur fuperficie, & ciliees en Jeurs bords. L'epi ell 
court, d'une forme a peu-pres ovale, & herifle de barbes 
fort longues; les bales calicinales des epillets font ftriees & 
peu velues fur leur dos. On trouve cette plante fur Ic 

d des cheniins dans les provinces merldionales. d* 



II. £.pi alongi;^ valves calicinales des epillets inferieiiTS 
n'ayant que deux barbes, 
J^gilope alonge. yEgilops elongata. 

Cramen ffkanim , durioribus ir crafwrihus locvjlls , fpic^i 

hngi^ftma. Tournef. 519. Vail. tab. 17, f. «. 
Aigilops triuncia/is, Lin. Sp. 1489, 
Ses feuilles radicales font nombreufes, affez longues, largcs 
d'une a deux lignes, molles , ciliees & difpofees en gazon; 
fes tiges font longues de fix ou fept pouces, articulees, 
feuillees & couchees dans leur partie inferieurej l'epi eft long 
dc trois pouces ou environ , moins epais 6i moins ferre que 
celui de I'efpece precedente : les epillets fuperieurs ont des 
barbes tres-longues , & font fouvent lleriles. On trouve ceitc 
plante dans les environs de Paris. Tff 



(633) 

Barbon. Andropopn, 

Les Barbons om leurs bales calicinales uniflores; Ics bales 

..orales font chargees d une barbe inferee a la bafe exterieure 

d'une de leurs valves. Les fleurs hermai^lirodites font ordinai- 

it fefliles , & les males ou fterlles font pedunculees. 

ANA L Y S E. 



Flours difpofees 
1 un feul epi lache, 
)u en une panicule. 



Fleurs difpofees 

plufieurs epls fitu 

aianiere de digitail 

I I. 



Fleurs difpofees en un feul epi lache ou en une panicule, 
Barbon panicule. Andropogon pmiculatum, 

jEgilops bromoides , julia furpurafcente. Scheuch. p. z6-j. 

Andropogon griUus. Lin. Sp. 14.80. 

Sa tige eft articulee , feuiilee , & haute de deux ou trois 

picds; fes feullles font legerement velues, & larges d'une a 

iignes. La panicule eft alTez longue, plus ou moins 

& rougeatre : les peduncules ou rameaux font longs 

a deux pouces , & portent chacun trois fleurs , dont 

celle du milieu eft fefiife , hermaphrodite, velue a fa bafe, 

: garnie d'une longue barbc j les deux fleurs laterales font 

ales & pedunculees. On trouve cette plante dans les envi- 

)ns de iVlontpclIier. 



I Plus de deux epis e 
I IV. 



[I. £pis gcmincs. 

Barbon double -epi. Andmpogon diflachymn. Lin. Sp, 
14.81 



Andropogon hirtum. Lin. Sp. 14-82. 

Sa tige eft haute 4e 4cux pieds, anlcuiee, feuiUee, fouvent 



fimple, mais quelquefois rameufe; fes feullles font glabreg, 
affez longues , & larges de deux ou trois lignes : les epfs font 
'■nines,' longs d'uh pouce & demi, velus, un peu inclines, 
terminent la tige & fes rameaux lorfqu'elle en ed gainie: 
les fieurs font difpofees deux a deux !e long de i'axe de leur 
I'une feffiie &. hermaphrodite, & I'autre pedunculee & 
ft'erile; elles ont leur bale calicinale velue. La variete ^ a fa 
)Ius communement rameufe. On trouve cette piante ea 
Provence. % ^_____ 



Plus dc deux 
Barbon velu. Andropogon 



ep'is ensemble. 



P>. Gramen da^ylon , vtllofum , ratrofttm , eiMf'ths, v 
Andropogon ifchamum. Un. Sp. r+S^. f<t.(K; 
Sts tiges font hautes d'un pied & dcni <hi (\cuy. 
& garniesdefeuillesmolles, un peu veiucsc>c iar.^f'so 
iviron ; les epis font difpofes trois a iipt cnl. 
faifceau ou en digitatlonspcuouvertcs : it? li'.ur, ow 
paquct de poils blancs a leur bafe. Ctllos (UJ (('i.t tistn 
point de peduncule propre , mais les aurrc^ i r ont tres-.. 
ment. La plante (h a fa fige rameufe cx i aiui- '!e rru 
On trouve cette efpece fur le hord dc3 champs cc ( 
fterilcs; fa variete croit en Provence. % 



Houque. Hole US. 

Les Houqucs ont leurs flours difpofees en paniculo pftis 
u moins lache ; les bales calicinalcs contlenncnt deux ou 
ois Heurs, dont une ett male ou impaifaite & ilerile , & 

une barbe inferee fur le dos. 

O B S. Si la fleur imparfaite, que Pon obfervc dans chaque 
ale, fuffit pour feparer ccs plantes des avoines, pourquoi 
avenaelatm,Vavenafefquncnia de M. Linne , & quelques 



ANALYSE. 



; Ics bales florales. 



Bales calicinales tres-vclucs 
barbes peu apparentes , 

&: nioins longues 
que les biles florales. 



II. Bales calicinales fref que glabres; barbes tres-apparentcs, 
ir au moins aujfi longues que les bales fiorales. 
Houque molle. Holcus mollis^ Lin. Sp. 1485. 



un paquet de polls a chacune de leurs articulations : les feuilles 
font larges de deux lignes , & leur gaine paroit glabra a la 
vue fimple; la panicule eft un peu refterree en epi , & deviant 
a mefure que la frudification fe developpe , d'un blanc fale , 
prefque rouflatre , & melange de violet : les valves calicinales 
font tres-aigues , legcrement ciliees fur leur dos &: en leurs 
bords , <Sc prefque lifles en leur fuperficle. On trouve cette 
plante dans les iieux fees ; elle n'eft peut-etre qu'une variete 
de la fuivante. 



II, Bales calicinales tres-v clues ; barbes peu apparentes^ 
b- mains longues que les bales pr ales, 
Houque laineufe. Holcus lanatus. Lin. Sp. 14.85. 
Gramm praunje , panlculatum , mile, Tournef. 522." 
Ses tiges font droites , articulees , feuillees , & s'elevcnt 
jpuis un pied & demi jufqu'a trois; fcs feuilles font largos 



(«3«) 

Je deux ou trols lignes , molles , velues , & panlculi^remfent 
remarquables par le duvet cotonneux dont leur gaine efl 
chargee : la panicule eft longue de quatre a fix pouces , ref- 
ferree dans fa jeunefle , & d'une couleur blanche plus ou 
moins melee de violet; les hales caiidnales font velues, 
laineufes , plus courtes que celles de I'efpece precedente , 



IV. Bales calicinales trifores ; articulations nulles 
OIL glahres. 

Houque odorante. Holcus odoratus. Lin. Sp. 1485. 
Gramen panuu'atum , odoratim. Scheuch. p. 2 5 6. 

Ses tiges font grele<: , foibles , hautes d'un pied & demi, 
feuille'es dans leur moitie inferieure, <& n'ont fouvent qu'une 
feule articulation peu diflante de la racine ; les feujlles font 
glabres , largcs d'une ligne & demie, & un peurudes lorfqu'on 
les glifle entre les doigts ; les radicales font aflez longues : 
!a panicule eft petite , peu garnie , a peine longue de deux 
pouces , & d'une couleur brune melee de jaune ; les bales 
calicinales font luifantes. On trouve cette plante dans les 
environs de Montpellier. % 




^'9^' SUPPLEMENT 

Contenant quelques Plantes ouhliees dans le corns 
de cet Ouvrage, & d'autres recemment decou- 
yertes en France, on qui m'ont ete communiquees 
trop tard pour pouvoir itre placees dans leur 
genre. 

ANALYSE. 

Tige herbacee. I Tige ligneule. 

1197. I 12.^2., 

_ C Fleurs conjointes; etamines reu- 

y/' )nies par leurs antheres .... 1 1 98 

Tige herbacee < 

J Fleurs disjointes; etamines non 
Creunies :.... 1207 

jiq2» C ^^^"""^ flofculeufes ou radiees. 

Fkurs conjointes, ^ 

J Fleurs fenil-flofculeures . 1206 

I I^5?» V Scmences a aigrette. .. . 1200 

Fleurs flofculeufes ou radiees J 

J Semences nues 1205 

^^2.0 0, C ^^"''^"^^ petiolees , cordiformcs 

Sanences a aigrette j'^pj^;;™," Mies'," ^.roU«'& 

Clineaires i:!OZ 



(638) 

Temlles phwlees , cordiformes & pohitues. 

Sarrete , n," 34, 

Sarrete des Alpes. Serratuk alpina. Lin. Sp. 1 145. y. 

Cirfmm alpinum , boni henrici folio. Tournef. 488. 
Sa tige efl haute d'un pied ou un peu plus, prefque fimple, 
cylindrique, feuillee& blanchatre; fes feujlles font la plupart 
petiolees , cordiformes , legerement dentees en leurs bords , 
tres-pointues , vertes en-defliis , cotonncufes & tres - blanches 
en - deflfous : les tetes de fieurs font difpofees cinq ou fix 
cnfemble en un corymbe terminal : les corollcs font purpu- 
rines & les ecaiiles du calice commun font un peu velues & 
noiratres en leurs bords. Cette plante croit dans les montagnes 
du Dauphine, ou elle a ete obfervee par M. Liottard neveu 
qui m'en a communique un exemplaire. % 

Teuilles feffiles , kroites & line aires. 
Jace'e , n.' 46. 

Jacee a fculiles de gramen. Jacea graminifolia. 

Qanus angvpore folh if hngiore, hlgkus. ToUrnef.44J. 

Sa tige efl haute de fix ou ^t^l pouces , feuillee, tres- 
fimplc , cotonneufe <5c uniflore ; {t% feuilles font iinealres , 
longues de trois ou quatre pouces , a peine larges de deux 
iignes , toutes tres-entieres , point decurrentes , cotonneulcs 
& blanchatres des deux cotes ; celles de la partie fuperieure 
de la tige font un peu plus courtes & moins rapprochees jes 
uncs des autres : la flcur eR terminale , grande & d'une beHe 
couleur bicue; elle efl remarquable par les ecaiiles du calice 
commun qui font glabres , verres a leur bafe , noiratres en 
leurs bords , & garnies de cils fort grands , palmes & argentes. 
Cette plante m'a ete envoyee par M. Liottard neveu, qui 
I'a trouvee dans les environs de Gap. % 

Obs. Cette efpece differe effentiellement de la Jace'e allee, 
n." ^6 — XII, par la couleur & la grandeur d« cils de J« 
ecaiiles calicinales , par fcs fleii ' * 'J-—-C . 

par fes feuilles lineaires & non 



(^39) 

Fleurs fTofcuIeufcs ; receptacle 

" 1^04- 

Fleurs radiees ; receptacle charge 



•) Fie 

Cde pal 






f/eurs ffffculeufes ; receptacle niu 

Tanaifie , «." j 8. 

Tanaifie annuelle. Tanacetmn annuum. Lin. Sp. ii^S, 

Ahfmtkium cojymhiferum , annuum. Tournef. 458. 
Sa tige efl: haute d'un pied ou un peu plus , grcic , dure , 
rameufe & fcuillee; ^it% rameaux font rcdrefles, (Sc ies inferieurs 
font prefque |aufli longs que la tige ; Ies feuilles font afl'ez 
petires , nomoreufes , odorantes , falanchatres , une ou deux 
fois pinnatifides & a decoupures linealres & polntues : Ies 
fleurs font jaunes , terminales & forment dts corymbes 
cotonneux. Cctte plante croit dans Ies environs d'ArJes, ou 
die a ete obfervee par Dom Fourmault. O 



1205. Fleurs radiees; receptacle charge de paillettes, 
Achilliere, n." /J -2. 
ANALYSE. 




I. Feuilles vertes , prefque glahres , ir larges dc plu. 

Achilliere a grandes feuilles. Achillea macrophylla, Lin. Sp. 
1265. 

rrannica alpma, matricarut foliis. ToUrncf. 497. 

Sa tig« efl haute d'un pied & denii , droiie , fmiple , 

feuillee , rougeatre dans fa partie inferieure , & prefque 



(640) 

glabre ; fes feuHIes font planes , afTez larges , allees ,^ & 
"n-npofecs de pinnules alongees , pointues , incifees, dcntees, 
_: dont les fiiperieures font confluentes. Ces feullles font 
elabres, chargecs de quelques polls courts en leurs nervures, 
t un peu de rapport avcc celles de la matricaire odo- 
_ . les fleurs font blanches, termlnales & difpofees en un 
corymbe un peu lache : les ecailles de leur calice commun 
font brunes en leurs bords. Ceite plante eft commune dans 
;s montagnes du Dauphine, & m'a ete communiquee par 
/I. Liottard neveu. % 

I. Feuilles blanchatres , laintufes , & a peine larges di 
trois lignes, 
Achllliere lalneufe. Achillea lanata. 

Milkfomm alplnum. incmum , fiore Jpeciojo. Tournef. -}<?<. 

Cette plante ell tres - differente de I'aclillHere name que 
j'ai decrite au n." mj2 — 1II,' Cette demiere, qui ne me 
paoir pas avoir ete connue de M- Linne, eft un vrai ptarmica 
de M. de Tournefort, dont il faut par confequent fupprimer 
les fynonymes. Celle dont il s'agit ici a fa tige longue de 
quatre a fix pouces, ftmpie, feuillee, & couverte d'un cotou 
laineux & blanchatre ; fes feuilles font lon^ues de deux ou 
pouces , etroites , allees , cbargees d'un duvet laineux 
bondant <Sc comuofecs de pinnules trespetitcs, pointues, 
fimples ou incifees <Sc prefque egales : les feuilles inferieures 
font petiolecs; les fleurs font blanches, tcrminales, & dif- 
ofees en un corymbe tres-ferre & glomerule. Cette plante 

ans les montagnes du Dauphine. 

Obs. L'Achilliere naine, n." 1^2 — III, a fes feuiHeS 
erd-irres , prefque glabres , un peu fpatulccs <Sc legercnient 
crenelees a leur fommct ; fa tigc eft haute de trois pouces. 



FleuYs femi -jiofculeujes. 

Piflenlit, n: ^s- 

Piflenllt de montagne. Leontodon montanu 

An hierncium taraxaci. Lin. Sp. 1 1 2 5 . 

Sa raclne eft noiratre, rongee ou tronquee ; 



(6+1) 

&• garnie de fibres alTez longues ; elle poufTe trois ou qmtrt 
hampes nues, plus ou molns drolres , longues de trois pouces, 
uniHores , glabres <Sc menues a leur bafe , vclues , & qui 
vent en s'epaiffifTint vers leur fommet;les feuilles font toutes 
radicales , prefque auffi longues que les hampes , glabres , k 
peine larges de trois lignes, decoupees comme celles du pifTenlit 
commun, & termlnees par une polnte un pcu eniouflee : fa 
fleur efl: jaune & remarquable par Ton calice velu, compofe 
d'ecailles toutes tres - droltes , prefque egales enti'elles, & 
point fenfiblement embrlquees : I'aigrette dcs femenees efl 
felTde, & Ces filets font iegerement plumeux. Cette plante 
croit fur les montagncs du Dauphine, &. m'a ete commu- 
niquee par M. Liottard neveu. j^; 



C Ov 



Ovaire dans la corolle.. 1208 
fous fa corolfe. ,. 1226 



[20 8. C Fleurs hermaphrodite 

? dans la corolle, 

lifexuelles . 



nop, 

Fleim hermaphfoditi 



C Cin<5 



Fleurs complette 
Fleurs incomplet 



Corole monopetale. 
Corolle polypetale. . 



Corolle monopetale. 



(642) 

V Corolle regullc 



Corolle irregullere 1 2 i 5 



Tiges de molns de fix pouces , 

|& point laiteufes 1 2 1 4 

) Tiges longues d'un pled ou da- 
vaniage, & laiteufes. . . 1214.* 



1 2 1 4. Tiges de moins de fi:i pouces , & point laiteufes. 
Androface , n' 2jg, 
Androface des Alpes. Androface Alplna. 

Aretia folii's evatis , repandis , Jcapis uniforis, Hall. Hif^. 

Artda Alpina. Lin. Sp. 203, 
Cette plante eft fort petite; fa racine fe divlfe fuperieu- 
rement en un grand nombre de fouciies couveries de beau- 
coup de feuilles tres-petUes , oblongues , emouffeesa leur 
fommet , verdatres , legerement velues , prefque embriquees , 
& ramaflees en gazons bien garnls. Les fleurs font d'un blanc 
bleuatre ou un peu violet , & naiiTent chacune fur une hampe 
iongue d'une ou deux lignes ; elles ont leur corolle partagec 
en cinq decoupures obtufcs & tres-entieres , ou garnics de 
Guelques petltes dents , mais point echancrees. Cette planfe 
croit en Dauphine fur le mont Ccelo, & m'a ete commumquee 
par M. Liottard, neveu. % 

1 2 1 4. * Tiges longues dun pied ou davantage , & laiteujes. 

Scammonee , «/ ^j? <?. 

Scammonee aigue. Cynanchium acutuin. Lin. Sp. 3 

Periploca AJonJpeliaca , foliis acutiariius. Tourncf. 93- 

Ses tices font greles , farmenteufes , grimpantes , feuillees, 

& pleines d'un fuc laitcux; fes feuilles font affez petites, 



12 1 4«* 0PP°^^^s , pedolees , Cordiformes , oblongues , polntues , & 
d'une coultur grifatre on cendroe : fes fleurs font jxtltes , 
blancharres, <Sc difpofees par bouquets p*^duncules & axillaircs. 
On trouve cette plante dans les environs de Montpcllicr & 
de Narbonne. TfT 

12 I J, Corolle imguliere. 

Muflier, n' ^p^. 

Mufller glauque. Antirrhinum glaucum. Lin. Sp. 8)" 6. 
An linar'afoliis caniofs , cinereis, Tcurntf. 170. 

Sa tige efl haute de fept a hult pouces , d'une coufeur 
glauque, garnie de beaucoup de rameaux grelcs , & prefque 
paniculee ; ks feuilles font lineaires , trcs-eirohes , aflcif: 
fongues, glabres, d'un vert glauque, 6c un peu churnues : 
les fuperieurcs font alternes & eparfes , & les intcricures 
font verticiKees trois ou quatre enfembfe a chaque nceuJ. 
Lts fleurs font plus pctites que cclles du MuflFcr commun , 
& difpofees en epis courts & peu garnis ; Icur cafice eft 
glabre : leur corolle eft d'un faune un peu paic , mais fon 
palais eft d'un jaune fonce <Sc prefque rougcatre; eiie a un 
eperon alonge , tres - pointu , jaunatre , & charge de quelques 
lignes d'un vert bleuatre. Cette plante crott en Dauphlne, 
& m'a ete envoyee par M. Liottard, neveu. 

12 I 6, Corolle poljfitale, 

Sibbaldie couchee. Sibbaldia procumbens. Lin. Sp, 
40^. 

Fragaria foliis Urnatls , retufs . trJe»ta!b , for, calyci 

aquali. pentujlemone. Hail. Hift. n." i i r 6. 

Sa racine fe divife en plufieurs fouches garnies d'e'callles 

hruncs ; fes tlges font longues de deux ou trois pouces , 

ties-greles , foibles , feuillces , legercment velues , & portent 

a leur fommet deux ou trois fleurs affez petites : ces fleurs 

font compofees d'un calice a dix divifions , de cinq petalcs 

fort petits, inferes fur le calice, de cinq etamincs & de 

cinq ovaires qui fe changent en cinq femences nues ; les 

feuilles radicales font peiiolecs, & compofees de trois folioie* 

Sfi] 



(64.4-) 

111 6. cune'Iformes , tronquies a leur fommet , & termlnees pat 
* * trois dents verdatres , un pcu velues, & legerement foyeufes 

dans leur jeunefle : celles de la tige font prefquc felTiles «& 
en petit nombre ; chaque fleur a une petite bradee a fa 
bafe. Cette plante croit fur Ics montagnes du Dauphine , & 
m'a ete communiquee par M. Liottard, neveu. % 



Fleurs incomplettes. 
Pied-de-Iion , w/ 89 9, 
Pied-de-IIon quinte-feuille. Alchemilla pentaphylka. 
Lin. Sp. 179. 

Akhhnilla Alpina , minor. Tournef, 508. 
Sa raclne efl fibreufe , noiratre , & pouffe plufieurs tigeS 
nenues, glabrcs, feuillees , & longues de quatre pouces; 
fes feuilles font petiolees , vertes , chargees dans leur jeu- 
neiTc , de quelques poils ecartes les uns des autres , deviennent 
glabres en vieilliflant , & font compofecs de trois folioles & 
non de cinq : ces folioles font profondement divifees en 
decoupures etroites & prefque lineaires; les deux lateralcs 
font quelquefois partagees en deux , au-dela de moitle , cc 
qui fait paroitre les feuilles quinces , mals elles ne le font 
pas reellement. Les fleurs font verdatres , & difpofees ft'pt 
a neuf enfemble en ombelles extretnement petites , garmes 
d'une ou deux feuilles feffiies , fituees en maniere de coHe- 
rette. Cette plante croit en Dauphine fur le mont C(£h$ 
& m'a ete communiquee par M. Liottard , neveu. 



petales. 
: petale< 



3 ..... 

^ Six petal 



Qiiatre -petales. 
Moutarde , n° ^ i p, 

Moutarde d'Efpagne. Sinapis Hifpanica. Lin. Sp. 934,, 
Sinapi Hifpanicum , naflurtu folio, Tournef. 227. 

Sa tige eft ramcufe , chargee de polls extremement courts 
dans fa partie inferieure , & ne s'eleve pas beaucoup au-dela 
d'un pied ; ^^^ feuilles radicales font fimplement en lyre , 
^largies vers Icur fonimet qui eft arrondi, & remarquables 
par Jeurs finuolkes & leurs decoupures toutes arrondies & 
obtufes ; les feuilles de la tige font profondement pinnatifides, 
& ont leurs pinnules un j)eu etroites , mais leur fommet & 
Jeurs angles font toujours enioufles ou obtus : les fleurs font 
jaunes, leurs petales ont des onglets tres-etroits , & les folioles 
de leur calice font colorees & a deml-ouvertes. Les filiques 
font pedunculees, la plupart redreflees , glabres, tres-greles, 
longues d'un pouce, & lenninees par une come fort petite. 
Cette plante a ete obfervee dans Ms environs de Paris par 
M. Riviere , qui a rapporte au Jardin du Roi I'individu 
d'apres lequel jVi fait cette defcription. 



Six j)Ctalcs, 
Narthec, n," Bjff. 
Narthec offifrage. Narthecium cjjlfnigum. 

Phalanghm mglicum, faiujire , indis folio. Tournef. 3 <; 8. 

Anthericum offragum. Lin. Sp. 44^. 

Sa tige eft i^reie, prefque nue , ou garnie de quelques 

feuilles fort courtes, cSc s'eleve a la hauteur dun pied ou 

environ; fes feuilles radicales font droites , nombreufes, alfez 

longuesl etroices, poimues, d'un verl fonce, & s'engainent 

S f U j 



(646) 

12 22. par Te cote comme cellcs cles iris ; fes fleurs font petites , d'un 
vert jaunatre, prefque feflTiles , & difpofees en epi terminal: 
les filamen'i de leurs etamines font velus. Cette plante a ete 
obfervee dans les environs de Liile par M. Leftiboudois; eilc 
croit dans les lieux humides. % 



Fhisdefix 
Potemille , w." y^g, 

Potentille laineufe. Potentilla lanata, 
PotentUla valdixia, Lin. Sp. 7 1 4,. 

Sa racine eft ligneufe & divifee en plufieurs Touches garnlcs 
d ecailles brunes ou rouflatres ; fcs feuilles , fa tige , 6c par- 
ticuHerement ft% calices, font converts d'un duvet fin, fale, 
prefque rouffitre, laineux & tres-abondant; fes feuilles radi- 
cals font portees fur de longs petioles , &; compofe'es de 
cinq ou fept folioles aflez petites, ovoides, obtufes, prefque 
arrondies a leur-fommet, molles, laineufes, foyeufes en leurs 
bords, & terminees par des dents fort petites, tres-rapprochees 
les unes ^t% autres. La tige eft droite, haute de cinq ou fix 
pouces, grele, fimpfe, chargee de deux ou trois feuilles, & 
porte a fon fommet quatre a fix fleurs ratnaffees en un bouquet 
corymbiforme. Les petales font plus courts que le calice , & 
m'ont paru blancs, mais }e ne les ai vus que fur un individu 
lee : la feuiHe fuperieure eft remarquable par fis ftipules plus 
grandes que ^t% folioles. Cette plante croit en Dauphine fur 
Ja montagne d'Uriage dans les fentes Ats rochcrs, ou die a 
ete trouvee par M. Liottard neveu. % 



CoroUe irregulihe, 

Aconit, n° p i j. 

Aconit panicule. Aconitum paniculatum, 

Acomumcarmnarum,Un.S^.y^,. 

Cette plante a beaucoup de rapport avec TAconit nape!, 
mais fa tige eft moins ferme , quelquefois penchee , garnie 
dc feuilles plus iaciics, rameufe & paniculee dans fa panic 



(64-7) 

1224* %"'5"''^> & s'eleve jufqu'a quatrepieds; Tea feullles font 
petiolees , grandes , palmees , a decoupurcs qui vont en s'elar- 
glffant vers !eur fommet , lifTes, & d'un vertfonce ou noiratrc 
en-defllis : fcs flcurs font ordinairemcnt de couleur bleue, 
pedunculees, & difpofecs en unc panlcule afll-z lache & 
alongee. Cettc plante a ete obfervc'e dans Ics provinces nieri- 
dlonales par Dom Fourmault. % 

1225. F/eurs tmifexuelles. 

Rhodiole odorame. Rhodiola odorata. 

Anacampfms mdke rofam fprante . tiuzjor. Tournef. i^^; 
RhodoHa rojca, i.in. Sp.' 14.65. 
Cette plante a beaucoup de rapport avec les Orpins, 
n' 72.^ ; fa racine efl charnue , a une odeur agreable , & 
pouffe plufieurs tiges fimples , iongues de fept ou huic pouces, 
cylindnqucs , tcndres , & feulffees dans toute ieur fon^ueur : 
fes feuilies font peiites , nombrtufcs , ej^arfes , oblongues , 
pointues , un peu elargies cSc dentees vers icur fommet , liflcs , 
& d'un vert prcfque glauqiie. Ses flcurs font ternunales > 
vougeatrcs , & dlfpofees en un bouquet ferre <Sc ombelli- 
forme ; elles font dioiques , 

femelles quaere 1 
cbangent en capfules polyfpernies. On trouve 
fur Ics montagiies des provinces meridionalcs , 
rochers <S: dans les lieux cou verts , %; fa racine 
& refolutive. 



1227. 



I feuillets 



'^^ ^ '" \ Semences flmplement ftrlees 

Vpoint aiiecs i. 



Semejices char^ees de qiiatre ailes fiu feuiUet$ 

Lafer, n." ^^S, 
ANALYSE, 



I. Fcuilles yelues , Urges y ir trois on quatre fois ailees* 
Lafer velu. Laferpitium hirfutum. 

Panaces afclfpium alterum Dalechanipli, Lugd. Gail. I , 
p. 636. 

Sa tige eft haute d'un pied ou environ , nue dans fa panic 
fuperieure, &: fimple ou quelquefois divifee en deux rameaux 
nus, inegaux, & charges chacun d'une feule ombelle; ies 
feuilfes font^ au nombre de deux ou trois , 6c difpofces dans 
Ja partie inferieure de la tige : elles font larges , trianguiaires , 
prefque quatre fois ailees , velues , & compofees de pinnules 
extrememcnt petites , pointues & trifides ou pinnatifidcs. 
Les fleurs font blanches, regulieres , & dlfpofees en une 
ombelle denfe , compofee de quarante a cinquante rayons J 
la collerette univerfelle & les partielles font formees chacune 
par huit a douze folioles elargies, blanches en leurs bords, 
pointues, velues & ciliees : les femenccs font glabres , longues 
de trois lignes , & chargees de quatre feulllets minces , faillans 
& blanchatres. Cette piante croit dans les montagnes du 
Dauphine, & m'a ete envoyee par M. Liottard, neveu. % 

ObS. M. de Yillars donne a cette piante le nom de 
Laferpitium Halleri , <Sc y rapporte le Laferph'iwn Aipiimm, 
extremis iobu/isbrevitermultifdfsde M. de Haller. Enum. Helv. 
p. ^4.1 , t. XI; & Hifl, n." ygs; mais je crois qu'il fe 
trompe. La piante de M. de Haller eft tres-glabre en toutes 
^ts parties ; fa tige porte plus de deux ombelles , & fes feuilles 
font dures, d'un vert noiratre & luifantes. [Voye-^ la /•[ 
Edition] . Ccs car^dleres ne conviennent qu'au Lafer tri- 
furque de cct Ouvrage, n." p^S'^ JKi la figure, que jc 



(<+9)' 

cite de Dalechamp , eft fort bonne , fi I'on en excepte leg 
ombelles qu'il reprefente fans collefette : il dit mal-a-propos 
que ies fleurs font de couieur jaune. 

II. Feutlles glabres , etr cites , f une cu deux fois 

Lafer fimple. Laferpitiwn funplex, Lin. mant. 5 6. 
An lajcrpitium humilius paliidapii folio, Tournef. 325. 

Sa racine eft groftc prefqiie comme le petit doigt, ligneufe^, 
noiratre, & fouvent divlfee a fon collet en deux ou trois 
fouches afTez courtes, & couvcrtes d'ecaillcs ou de filets 
bruns ; fes feuilles font toutes radicales , petiolees , longues 
d'un pouce & demi ou deux tout au plus, glabres, iiftes , 
a peine larges de cinq lignes, & prefque fimplement ailces : 
leurs foJioles font au nombre de cinq ou fept , oppofees , 
incifees & pinnatifides; la tige eft nue , fimple , haute de 
quatre ou cinq pouces , & foutient a fon fommet une 
ombelle glomerulee , denfe , & compofec de douze a quinze 
rayons , donr ies plus longs n'ont que fix lignes de longueur; 
la collerette univerfelle ell formee par cinq ou fept folioles 
prefque auffi iongucs que Ies rayons de I'ombelle. Les fleurs 
font blanches ou purpurines , 5c remplacees par des femences 
affez petites , ovaies , chargees de quatre ailes , & d'un 
pourpre noiratre a leur fommet. Cette plantc eft commune 
dans Ies montagnes du Dauphine , & m'a ete communiquee 
par M. Liottard , neveu. "^ 

Obs. Les folioles de la collerette, foit univerfelle, foit 
partielle, font fouvent biiides ou trifides. 



tJ 2 2 p . Semences fimplement Jlriees & point atlees, 

^Ethufe , /T." J 2y. 
iEthufe de montagne. y£t/iuja montana. 

JEihufa bmius. Murr. fyft. vcg. p. 23^. 

Sa tige eft haute d'un pied, menue, glabre, un peu foible 

& rameufe; ks feuilles inferieures font deux fois ailees, & 

ont leurs folioles un peu elargies, iegerement cuneiformes, 

incifees & pinnatifides. Celles dc la tige ont des decoupures 



(650) 
etroites & llneaires ; les fleurs font blanches, regulleres & 
difpofees en ombelles mediocres , compofees de liuit ou dix 
rayons a peine longs d un pouce. Ces ombelies font pencliees 
dans leur jeuneiTe , & ont une collerette univerfelle de deux 
ou trols folioies llneaires, afTez longiies & inegales; Ics foHoIes 
des collereltes partielles font fetacees & longucs d'une ou 
deux lignes. On irouve cette plante dans les fieux montagneux 
& pierreux des provinces meridionales; elle a beaucoup dc 






; les fefeiis. 



5.30. \ Feullles oppofees. 

Mains de cinq etarninej < 

* Feuilles alternes. . 



Feuilles oppojees. 

Valeriane, n," ^40* 

Valerrane tubereufc. Valeriana tuberofa. Lin. Sp. 46. 

Valemna a/pina, minor, Tournef. r ? 2. 

Sa raclne eft tubereufe , arrondie ou oblongue , <Sc poufTc 

une tlge fimple , garnie d'unc ou deux paircs de feuilles , & 

haute de fix a huit pouces ; fes feuilles radicales font ovalcs- 

lanceole'es , retrecics en petiole a leur bafe , lillts , limpits & 

tige font etroites & pinnatifides ; les tleurs font purpuriti^ 
& difpofees en un bouquet ombelliforme , a (Fez petit «X 
terminal. On trouve cette plantc dans les montagncs du Dau- 
phine & de la Provence. OfT 

* Feitilies alternes. 

Orquis,«." 1 1 OS. 
Orquis globuieux. Orchis glcbofa. Lin. Sp. 133^' 

Orchis ghlojo fort. Tournef. 432. 

Sa racine efl compofee de deux bulbes ovales-oblongues, 

& poufTe une tige liffe , feuillee , & haute d'un pied ou u" 

peu plus; ^^% feuilles font ovales-lancc'olecs : fes fleurs iont 

d'un pourpre lirant fur la coulcur de chair, alTez petues; 



12 3 I.^f^maflees & difpofees en un epi denfe, tres - court & gTo- 
huleux ou legerement conique ; dies font fouvent , felon 
/ M. de Haller , dans une fituation renvcrfee. Les petalej 
fuperieurs fe terminent en une pointe particuliere cmouffee 
a fon extremite; rinferieur eft charge dc points pourprcs , & 
partage en cinq decoupures, a peu-pres comme celui de 
I'orquis militaire, n.' rioj — XVIII. M. I'abbe Hauy a 
obfcrve cette plante a Sceaux dans ies environs de Paris. % 



^5 2. { Arbres ou arbriffeaux dont 

^ Ifeuilics font iongiies d'un pouce 

idavantage i2 

Tige Ugneufe 



j-arbriffeaux dont Ies feuilles 
pas plus de trois ligncs de 



127 7, C Fefiilles lineaires & difpofees par 

Arbres ou arhrijfeaux dont /«y^'^"^"'' ^^34- 

feidlles font longues d'un^ Feuilles non lineaires & point 
pouce ou davantage Cfafciculees 1235 

1234. leuilles lineaires & difpojees par faifceaitx. 

Pin, n: ijj. 
Pin de montagne. Pinus montana. 

Pinm [ylrejiris , montana. tertia. Tournef. ;8<». 
Piiius cemhra. Lin. Sp. 14-19. 
Arbre mediocre , un peu difForme , & dont Ies branches 
font etalees & recouvertes d'une ecorce grifatre; ^t% feuilles 
font affez iongues , etroitcs , aigues , un peu roides , & ordi- 
rairement au nombre de cinq a chaque faifceau : ^^^ cones 
font un peu gros , couits, obtus & rougeatres. On trouve 
cet arbre fur tes montagnes du Dauphine & de la Provence, 
\^, W fournit une terebenthine abondante & d'une ocjeur 
agreable; {q.% femences font bonnes a manger. 



(^5^) 



1235. 



Femllesmnlineaifesif -po'inU ^ „ , , 

fafcicuUes ) ^e"'"« ^^"!P es, 

' -n leur fuperficie. . 



FeulIIes palmees & rudes e 
fuperficie 



[123^. Femlles jpalmies , & rudes en leur fuperficie. 

Figuier commun. F'lcus communis. Bauh. Pin. 
457- 

Ficus fatii'a, Tournef. 661, 66 ^^ 
Ficus carica. Lin. Sp. i 5 i 3 . 
Avbre mediocre, rameux, & dont I'ecorce eft grifatre; 
unie , mais chargee de polls rudes & extremement courts : 
fon bois e/1 blanc , fpongieux , moelleux , & fon fuc eft 
iaiteux & fort acre : fes feuilles font alternes , petiolees , 
palmees , obtufes en leurs lobes & en leurs angles , & 
couvertes particulierement en-delTous , de polls rudes au 
toucher. Ses fleurs font cachees , &: enfermecs dans una 
enveloppe commune, qui , fans s'ouvrir , fe change en un 
fruit charnu , d'une forme approchante de celle de la poire, 
d'un gout dellcieux , & connu fous le nom de Ffgue- Si 
I'on ouvre cette enveloppe avant le developpement dcs graines, 
on obferve dans fon interieur des fleurs dc deux fortes; 
les unes males font fituees vers fon fonimet , & ont chacune 
une corolle trifide & trois etamines ; les autres femelles font 
difpofees dans fa partie inferieure, ont une corolle a quatre 
ou cinq djvifions , & un piflil qui devient une femence 
arrondie. Cet arbre ell: commun dans les provinces meri- 
dionales , f? ; !es figues font pedorales & adouciflantcs. 

1 2^6,"^ Feuilles fimples , ovales , & liffes en leur fuperficie* 
Houx epineux. Aqmfolium fpinofum. 

Aquifolium five agrifolium vulgo, Tournef. 600. 

Ilex aquifolium, Lin. Sp. 181. 

Arbrilfeau mediocre, rameux, & s'elevant quelquefo'* 

. prefque a la hauteur d'un arbre ; fon bois eft dur , rtcorce 

de fon tronc, grifatre, & celle de fes ramcaux, verte <X 

affez liffe : fes feuilles font petiolees, ovales , ondulees , trcs- 

iiffcsj d'un beau vert; corlaces , perfiftantes, & hcnflee* 



(653) 

(123 d,"*^ d'epines dures ; les feuilles des indlvidus tres-vleux & elevej 
en arbre, font prefque planes, perdent leurs epines , & 
n'ont fouvent que leur pointe termmale. Les fieurs font 
blanches, petites , & naifTent dans les aiflelies des feuilles 
portees fur des peduncules courts & rameux ; elles ont un 
calicc a quatre dents , une corolle profondement quadrlfide 
& en roue, quatre etamlnes courtes qui avortent quelquefols , 
& un ovaire charge de quatre ffigmates : le fruit eft une 
baie rouge, ronde, & qui coniient quatre femences odeufes. 
Get arbriffeau eft: commun dans les haies & les bols , f? ; 
fa racine & fon ecorce font emoHientes & refolutives : fes 
bales font purgatives. On fe fert de fon ecorce moyenne 
pour faire de la glue. 

J 2 3 /• C Corolle a trois divifions ; feuilles 

Sous - arbriffhaux dont /.Jtres-glabres 1238 

feuilles n'ont pas plus dej Corolle a quatre divifions; feuilles 
trois lignes de longueur. . , Cdliees. . i^ 39- 



1 23 8. Corolle a trois divifions ; feuilles tres-glahres. 
Camarigne noire. Empetrum nigrum, Lin. Sp. 
1450. 

Empetrum montanuni , fruHu nlgro.T ouvntf. 579. 
Sous-arbrifTcau , dont les tiges font longues d'un pied , 
tres - rameufes , greles , recouvertes d'une t'corce brune ou 
rougeatre , couchees (Sc etalees fur la terre ; fes feuilles font 
petites, nombreufes, oblongues, vcrtes , tres-rapprochees les 
unes des autres & difpofees trois ou quatre a chaque etage 011 
efpece de verticllle ; fes fieurs font petites , d'une couleur 
herbacee, fefliles <Sc fituees dans les aift"elles des feuilles; elles 



un callce trifide , trois peta 

- - Jeftign 
les obfcrve fouvent unifexuelles & dioiques ; 



longues , & un piftil dont_ le ftigmate eft a neuf divifions : 



font des baies noires , qui renferment communemeiit neuf 
femences. Cctte piante croit dans Ics lieux pierreux , fur Ic 
Mont - d'or en Auvergne , & fur les niontagncs du Dau- 
phine. fj 



(^54) 
Corollea quatre divifans ; femtles cilices, 
Bruyere,^/^^/. 

Bruyere ciliee. Erica cillaris. Lin. Sp. 503. 
Erica hirfuta , avgllca. Tournef. 602. 

Sous-arbriffeaudont la tige eft tres - rameufe & s'^leve 
prefque jufqu'a deux pieds ; fes rameaux font greles , cyl.n- 
driaues <Sc velus; (cs feuiUes font tres-petites , ovales , 
t7Zls, feffiles; venes en-deffus blanchatres en-de(Tous 
contradees en leurs bords, gamies de cils remarquables , & 
dlfpofees trols a trois ; ks fleurs font grandes , purpurines ou 
un peu violettes, prefque feffiles & difpofees en grappes 
uml?terales : leur corolla eft ovale , endee dans fa partie 



moy 



> a Ton 



le ftyie deborde & fau - - 

ete obfervee par M. Richard a deux In 



jntree qui eft legerement inegal 
faillle tres-fenHble. Cettc piar 
bard a deux lieues au - deia ^ 



a ete obfervee par M. nicnara a aeux iieues <iu v.c.a -v. 

Mans , fur le chemin de Tours , a gauche dans les Landes. t? 

Nota. La cralnte de rendre ce Volume trop epais m'a engage 

r la dhifion des fleurs indiflinaes a la fin du premier 

. aui a 'I'aide de cette addition fie trouvera d'adleurs plus 

X deux autres. 



Volui 



proportk 

Fin du troifieme & dernier Volume. 



TABLE 

DES NOMS FRANCOIS DES GENRES. 






ABSINTHE... 
Acanthc . 


40 


Ancolie 

Andriale 

Andromede 

Ajndroface 

Anemone. ..... 

Anet . 


900 

97 

368 

279—1214. 

9^8 

'°54 


Achllllcre 

Aconit 


. 132-1205 

. 915 — 1224. 

. , 882 


Acroftique 

Adee 


1250 

778 


Adonis 






^S 




_ 






iEtufe 

Agaric 


1025-1229 

...... 963 

425 

''71 


Arboufier 

Ardion 


369 

... . 63 


Agave 






Agnpaume 

Agroftis. 


Ariftoloche 


..... 961 


Arnique 

Arroche 

Artichaut 




AH 


8 


.... 844 


Alrelle 


976 

. 760 


Alcee 






AI<rue 




Arnertfe 


.. .. ^6^ 


Aliboufier 


365 






Alifier 


1084. 




854. 


Aliflbn 




Afler , 




Amandler 




Aftragale 

Atragene 

Avoine .... 


.... 6,7 

791* 

118:1 




161 


Ammi 


.oil 


Azalier 


...... 480 



B 

AGUENAUDIER 


.... 629 
4^3 


FivfTp 


" ' " 1^ 


C 

Cabaret 




^ °'^ 


1194- 






ir on . . . 
irdane . . . 


29 




II 10 




.... ^7^ 






.c de t,rue. 


.... 286 




432 


e a^one. . 


. , . . 74^ 




. . . . I J51 


^"°'^^ 


996 


Callltrlc 


.... 806 


erce. . . . 






1238 


er e . . . . 


446 

37 


r r 


658 


ident. . . 


Can^eline . . . . ■ 


S09 




809 




13^ 




. ... 1282 




..... 874 






Campanule 


927 




2Q2 


Camphree .... 


8or 


• OUI 


180 




.... 1257 




^ 




78r 


Jourrache ^^' r^nniU'.pr S05 




/^58 




935 




Caret 


147 




. ... 1181 


15 




406 




67$ 




361-1239 








Caroubier 


259 




+ 


Carpefie 


56 


"* * • • 






'7 


^^^ 




Caucaller 


1008 


^S^*^ 




Cendrktte 


115 






.'. . . . 45 


^"^^ 




Centcnllle 


354 


Bunlevre 


990 


Ceraiae 





Dentalrc 5^4- 

Dentelaire 3°° 

Didame 650 

Digitale 387 

Doradllle 1256 

Dorine 973 

Double-fcie 616 

Dravc 495 

£cHlNOPHORE, . , 1004. 

JEdipnoide 88 

t^i\o^e I 193 

tlatine 666 

£lyme 1 I 87 

^pervlere 82 

^Pialre 4^6 

!IEpl-d'eau 798 

ipilobe 1 077 

lEpimede 54-^ * 

Epinards 236 

]|&rabe. 574. 

l^.rine 388 

E«^s 579 

Efparcette 623 

Eufraife 395 

Eupatoire 68 

F 

Fer-X-Cheval 633 

Ferule 104.7 

Fetuque. iiSo 

Figuier 1236 

Filaria, ,...., . . , , . » 344 



FJeau 1 168 

Flechiere 169 

Flouve 1158 

Fluteau 715 

Foin H76 

Fontinale 1267 

Fraifier 738 

Franquenne 671 

Frene 54.3* 

Fritillalre 869 

Fronient 1 1 90 

Fumeterre 644 

Fufain 543 

G 

Gainier 600 

Galant noo 

Galeope 412 

Garance 955 

Garidelle 7^9 

Genet 603 

Genevrler 2^f 

Gemiane 333 

Germandrcc 4-50 

Gelle 581 

Giroflier 53' 

Glaux 818^ 

Glayeul 1097 

Glecomc 4-39 

Globulaire 374 

Glouteron 47 

Gnavelle 833 

Gobclet-d'eau 989 

Graffttte 4^^ 



V) J ^ ^ 

Linaigrette 1 1 64. 

Linnee 94^ 

Lifcron 299 

■Lifimaque 3 3^ 

Littorelle , M 5 

Liveche 1037 

Lobelie 928 

Lotler 613 

Lunalre 4*94' 

Lunetiere 5°*^ 

w- «■■ 

Luzerne 59° 

Lycopode ^^59 

Lys S66 

M 

Maceron 1053 

Macre 1065 

Malope 758 

Marchante 1270 

Marronnicr 573* 

Marrube 4.19 

Marfile , 1244 

MafTcte H^ 

Matricaire 120 

Mauve 757 

Melampire 398 

Melilot 595 

Melinet • 3»' 

Melique ^^77 

Mellffe 440 

Mcnianthe 295 

Mcnthe..,, 454- 



riale. 



Meringine 54-5 

Micocoulier 827 * 

Millepcrtuis 770 

Millet 1170 

Mnie 1262 

MolfiiTure. . . 1290 

Momordique 159 

Monti 4^71 

Morelle 291 

Morenc 228 

Morgeline 681 

Morille 1284. 

Mouron 331 

Moutarde 519 — 122 1 

Muflier 393 — ^-^5 

Muguet 859 

Mm-ier 181 

Myrte 1 08 1 

N 

Naiade 227 

NarcifTe 9^'^ 

Nard 1 165 

Narthec. ...... 879—1222 

Neflier 1088 

Nenuphar 78'' 

Nerion 335 

Ncrprun 5^^ 

Nielle 9°- 

Non-feuillee 875 

ISoyer ^9^ 



D E S N M S 

O 

(E.ILLET 560 

(Enanthe 1012 

Olinet 1068 

Olivier 343 

Onagre I 076 

OjihioglolTe 124^6 

Ophris 1106 

Orcanette 3 ' ° 

Orge 1188 

Origan 4^9 

Orme 827 

Ornithogalc 86a 

Orobanche 3/8 

Orobe 580* 

Orpin 7-''-3 

Orquis I 103 — 123 I + 

Ortie 163 

Ormonde 1^4^ 

P 

Pain-de-pouuceau.. 280 

Panais 1050 

Pancracc 9^5 

Panic I 175 

Panicaut • 9^^ 

Paquerete 108 

Parietaire 803 

Parifette 667 

Parnaflie 7^8 

Paronique 836"^ 

Paficrage 5°^ 

Paairine 



825 



F R A N f IS. vi; 

Paftel P3* 

Patience 661 

Paturin 1 179 

Patte-d'oic 843 

Pavot 777 

Pedane. . . i^ 

Pedlculaire 401 

Peplide 5 54-* 

Perce-ncige 1^99 

Perliere 54 

Perfil IC27 

Pervenche 3 35^* 

Pefife 1287 

PefTe 115^ 

Pcucedan 1058 

Peiiplicr 242 

Phalarls 1*69 

Phafque 1261 

Phlomlde 4^2 

Picride 9° 

Pied-dc-lion.... 890-1217 

Pied-dc-veau njo 

Pied-d'oifeau 634 

Pigamon 897 

Plkilairc '-45 

Piment -4^ 

Pimprenellc 93 ^ 

Pin 175-1^34 

Piffenlit 93 — 1206 

Piftachier 260 

Pivoine 787 

Plantain 355 

Plaqueminier 3 -^^ 

T I iij 



Plumcau. . . 




, ^76 
. 842 

. 620* 
. 812 
. 680 
. 1^54. 
. 1264, 
. 287 
, 911 

. lOI 

- 1223 
. 767 
. 1245 
. 277 

' 7U 
. 606 
. 1252 
' 305 

• 553 

18 

. 1192 

• 987 
. pi 
. 9^6 
. 322 

• 725 
. 625 
. 789 
. 8^8 


Refeda 


..,.,. 79^ 


Polrler 






122J 


Pols . 




Riccie 


I27-> 


Policneme 




Roblnier 


. . . . 628 


Polycarpe.. 
Polypode. . 
Polytric. . . , 






Ronce 




Roaiipffp 




Pommette. . 




Rora'>c 


366 


Populage. . 


Rofeau . ... 


. . .. II83 


Porcclle. . . 


Rofier 




Poientllle.. 


. . . 739 . 


Roffoli , 




Pourpler. . . 






Prele 




rj , . 








Rue 




Prunier. , . , 




^W^ 

Sabune...' 




Pforalier. ... 






Pteris 




9 


Pulmonaire. 




Pvmlp 




677 




Q 

R ' 


Sabot 






Safran 


... 1095 


QuENOUl] 


Sagine 

Sain-foin 

Sallcaire 


<564 

636 

73 « 


Racle... 




.. 813 


Kadiaire. . . 








Kadis 




Samole 









Sanlcle 

Sanioline 


^11 


Kapette. . . , 




Karoncule. . 




3^__i2or 


KcHiiTb 




Sarrletc 


4.53 


Renoncule 




Satlrion 


. II04' 


Renouee... 


Sauge 


459 



D E S N M S 

Saule 241 

Savonaire 561 

Saxifrage. , i ' H 

Scabicufe 936 

Scammonee. . . , 338 — 1214.* 

Scheuchzerc 887 

Scirpe 1 163 

Scolyme 95 

Scorpionne 326 

Scorfonnere 78 

Scrophulaire 390 

S-gle MH9 

Seiln looi 

Sene^on , . 1 17 

Sefell 1018 

Sherard 952 

Sibbaldle 12 1 6 

Siliquier, 64.5 

535 

...*.... 1086 

1162 

^09 

.■ 8+^ 

691 

748 

1^63 

567 

701 

684. 

117^ 

J074. 



FRANCOIS, IX 

Succpin 892 

Sumac 7' * 

Sureau 947 

Surdle 69S 

T 

Tabac 28 J 

Tabouret 499 

Tamaris 7^^ 

Tamme ■^^J 

Tanalfie 58-1204. 

Targione 1271 

Telephe 7°^ 

Teligone 17? 

Terre-nolx 1040 

Thapfie 1049 

Thefion 930* 

Thym 431 

Thymclee 8^^ 

Tllicul 77^ 

Tim 7'4 

Tiihymalc 7^9 

Toque 4^8 

Tordyle 995 

TormemUlc. 745 

Tourelle 5'^ 

Toumcfol J 72 

Trefle 59^ 

Trcmeile 1^75 

Tribule 550 

Trigonelfe 5 9^ 

Troene 349 

TroIIe 9'^ 



» Table, ifc. 

Trofcart 660 Violette 64^ 

Tuiipe 883 Vlorne 94.3 

Turbit ,010 Vipcrinc 479 

Tuffilage 64 Vitet 405 

jr Volant-d'eau. . , 166 

^ Vulneraire (yx:i: 

Valance . ... 958 Vulpin 1167 

Valerianc 940 — 123 i r j 

^^^-^ 1^76 .. ^ 

Velar 53^ Ulve 1277 

Veleze 558 Utrlculaire 465 

Veratre 886 Uvette 248 

Verge-d'or 129 Uvulaire 870 

Vergerete i2.(, -y 

Veronique 470 ^ 

Verveine 402 IVROIE 1 186 

Vefce 580 ry 

Veffe-Ioup 1289 /j 

Vigne 564 ZanicHELLE 148 

Vineiier cyo 




TABLE 

DES NOMS LATINS DES GENRES. 



Absinthium. . . . 

Acer 

AcIuII^a 13. 

Aconitum 91 

Achrofiichwn 

Ac9xa 

Adiantum 

^fculus 

j£tln,fa loa 

Agaricus 



Alchemilla . 
Alga 

Allium, . . , 
Alopecurus . 
/ilfmc, , . . 



963 



Altluva . 
AhJJinn 



Amygdalus 

Anacydus 

Anagallis 

Anagyris 

Andromeda, ... . , . . . 

Androface 279 - 

Anemone, , 

Angelica 

Anthoceros 

AnthoxantJiinn , 

Antlrrhhuim 393 ■ 

Aphyllantcs 

Aqvifolnnn 

Aquilegia • 

Arahis 

Arbutus 

ArcTium 

Arenaria, 



908 



3c?; TAB 

Argentina, , , 741 

Arijlolochia . 961 

Arnica i i 5 

Artemfm 59 

Arum,. I 150 

Anindo I183 

Afanirn <)'70 

Afdepias 3 37 

Afparagus 863 

Afp^rugo ^^^ 

Afperula 954 

Afphoddus 854. 

Afplenium 1256 

After 117 

Aftragalus 617 

Aftrmtia 987 

Atragene 79 i * 

Atriplex 844. 

Avena 1 182 

A^aiea 4.80 

B 

^A LLOTA 423 

Belladona 286 

BeWs 108 

Berberis 570 

Beta 842 

Betonica 446 

Betula 180 

Bidens 37 

Bifcutelld 5°^ 

Bifcrrula 616 

Blitiim 809 

Boletus 1^82 



Borrago 32! 

Brujjlca 5 '5 

^-l^ -78 

Brcmus 1181 

Brumlla 4°^ 

Bryoma 1)8 

Bryum 1265 

Bufnla 5 39* 

BvgloQum 3^0 

Bugula 451 

Bulbocodnm 874 

Bunium IC)4^ 

Bupthalmum nj 

Bupkvrwn 99'=' 

Butovius 888 

Buxvs 178 

Byfus 1:^79 

c 

C AC A LI A 7^ 

Cachris 1057 

Cahik 5^3 

Calnmintha 43* 

Calendida , lO? 

Calla I '5* 

Callhrkhe 806 

Campanula 9-^7 

Camphorofma 80 r 

Cannabis •^34' 

Capparis , 7* * 

Caprifolimn 945 

Cardamine 5^^ 

Cardiaca 4'^^ 



f LATINS. xil; 

Circo'U 1063 

«'>'" -5 

cy'" 77^ 

Clandejliim 57^ 

Clathrus , . 1285 

Clavaria ,a88 

Clematis 896 

Ciinppcdium aa.2. 

^i'P''^'' ••••• 5»3* 

Cnicus 18 

Cockle aria C02 

Colchicum 878 

Colutea 629 

Conferva ,^78 

Convallaria 859 

Convolvulus 299 

Conyia 6j 

^"''i'^'"''^ ^44- 

Corifper.>mm.\\\ .WW 8m 

Ccrnus ro66 

Coroniila 635 

Corriaivla 707 

Ccrylus 186 

Cotyledon 697 

Craffula 722 

Cratde^us 1084. 

Crepis 91 

Cre(fa ^02. 

Crithmum 1039 

Crocus ^'^9% 

Croton 17-2 



C 'anella 




• 950 

• 675 

. 35^ 
. 280 
-1214* 

. 319 
. 1185 
, . .1162 
,. 1109 

. 972 
. 60J 

. 1184 
. 822 

, 914 

, . 524 

.. s6o 
.. 650 
. . 387 
.. 362 
■• 935 
. . 116 
■ • 495 
. . 700 
.. 74^ 

. . 1004 
. . 4.70 


Ela^agnus 

Elatine 


106 






.. 66 


Cunila 

Cvfcuta . 




Elymus 

Empetrum 




Cyclamen. . . 
Cynanchium . 
Cynara. . . , 
CynogloMum. 


.'.'338- 


Ephedra 

Epilcbium 


. . 2^ 


Equlfetum 

Erica 36 


. . 12^ 








Cypripedium, 




Erinus 






Erma 




Cytijus, . , . 


D 

IS 






Eryntrhim 


g 




Ervjhnmn 




Dactyl 


Erythronium 




Daphne 


Evonimus 


.. 39 


DelpMnhmi 






Dentaria. . . 




F 

Facvs 










Diaamnm. . 
Digitalis. . . 






Ferula 


104 


f^efluca 


. . 11^ 






Ficus 

F/a^o 

Fontmalis 

Fragaria 

Fraukema 

Fraximis 

Fritlllurla 

Emus . . 


.. 123 






5 


Draba. . . 






Droftra 




7' 


I^ryas 


E 


. . 6: 

. . 54: 


Echino^s 


Fumaria 


. 6. 


Echium,.., 







G 

Galanthvs, 

Galega. . , 

Galeopfis 

Galium 

Garidella. ..,.,. 

Cenifia 

Cent} ana 

Geranium 

Gladiolus 

Glaux. 

Glechoma 

G lobular ia 

Glycyrrhi-^a 

Gnaphalium 

Cratiola 

H 

Medera 

Hedypmis 

Hedyfarum 

Heliotropium . . . . 

Helleborus 

Helvdla 

HemerocaUis . . . , 

Herniaria 

Hefperis.,,.,,. 

Hieraciwn 

Hippocrepis 

Hippophoi 

Jriippuris 

Hordmm 



dzG 



8i8 



Hottonia, ....... ... 276 

Hyacinthus 860 

Hydrocharis 228 

Hydrocotyle 9B9 

■r*^ Hydnum 1285 

^^^ Hyofcyamus 478 

^ 9 Hypecown 64.5 

°3 Hypericum 770 

333 Hypochc^ris 101 

Hypnum 1266 

^M^pu' 43J 

439 I 

374 Jack A 46-1202 

^-5 Jafione 6 

54 Jafminum 348 

4-^9 Jberis 6^7 

Jmpatiens 642 

Imperatoria rooo 

60* Inula 130 

88 Iris ,096 

^3^ Ifatis 5^* 

325 Ifnardia 938" 

903 Juglans 190 

^86 j,,,,cus 876 

8S7 Jungernuinnia 1269 

834 Juniperus 251 

5^9 T 

6^^ Lactuca 79 

256 Lagurus J 173 

156 Lamium^ 411 

1 9 ^ Lampfana 85 

1 88 Lapathum% ......... 66 c 



"i 


T A 1 


f L i? 


. 462 


Laferphiam. . . . 
Lathyriis 


'..^.V. 581 


Lyjimachia 

M 

Malope 

Malva 

MarcJxantm 


. 33^ 


Lavatera , . 


755 


. 758 






.. 757 




J 3 


. . 1270 


Leontodon. . . . 
Lepidiwn .... 
Leucanthemum . 


. . 93 — 1206 
500 


Marrubium 




MarJiLa 

Matricaria 


. . 1^44- 




590 


^T''^""l 


1010 


Melampyrum 

AMica 


.. 398 


/ / 


1274- 


. . I ^17 






Melihtus 


595 


^^"-^ " • • • 


^'^ 


Mdijja 


. . 44-^ 








. . 295 


Liliwn 


866 


Mentha 


. . 454 


Limofella 

Linagrofiis 


384 

1164. 


Mercttrialis 


233 


Mefpilus 


.. 1088 


Milium 








Mnium 


. . 1262 


... ... 


''^ 


Mtrhringia 

Momordica 


.. 545 


It loj/e 




. . »59 








.. 89^ 




1186 


Montia 


.. 471 


Lotus. . . . 




Morns 


... 181 


Luna . . 


^ 




, .. 1290 




61 1 


Myao-rum 


. . 5^9 


Lupin , . 




Myofotis 


.. 3^6 


Lychnis 


.... 688 


Myofurus. 

Myrica 


, .. 725 




298 


.. 24^ 




1289 


Myriophylhm 


,66 




1259 

323 


, . . »02^ 


Lycopodium.. , 
tvcopfis 


Myrtus 


.. 1081 



DE S N M 

N 

Najas 2^7 

Narcijjiis ^dd 

Nardus 1 165 

Narthecium, . . . 879—1222 

Nepeta 436 

J^erium 335* 

JSicodana 285 

m^dla 002 

Nymphxa 7^0 

o 

(EnANTHE 1012 

Oka 343 

Onagra 1076 

Onobrychis 623 

Ompordum 12 

Onofma 310 

Ophioglojfum 124.6 

Ophris I 106 

Orchis 1103 — 1231'^ 

Origanum 4.29 

Ornithogalum 862 

Ornithopits 634 

Orobandie 378 

Orohus 580* 

Ofiris 257 

OfmunJa 1248 

Oxis , 698 

P 

P^NIA 7^7 

i'ancratiwn , . . ,. 96? 



• LATINS. Xv!f 

Panicwn » 1 1 75 

Papaver 777 

Parietaria 803 

Paris 667 

Parnajjia 708 

Paronychia 8 3 6 * 

Pajferina 823 

Paflinaca 1050 

Peden 1020 

Pedicular is 401 

^epU^ 5)4'' 

Pervinca 335 ♦♦ 

Peucedanum 1058 

PevXP 1287 

Phalaris 1 1 69 

Phallus 12.84. 

Phafcum I26r 

Phafeolus 588 

Phleum 1168 

Phlomis 42i 

Phyllirea 34* 

Phyfalis . . 290 

Picris 90 

Pilularia 1245 

Pimpinella 931 

Pinguicula 4^^ 

Pinus 175-1234 

Piflachia 260 

Plantago 35^ 

Plumbago 3^° 

Poa I 179 

Polycarpon . * • . 68a 

Polycnemum 8 i i 

Polygala 4^^ 



Polypodiwn 1^54- 

Polytrichum 1264- 

Populago 9 ^ ^ 

Populus 242 

Portulaca •7<^7 

Potamogeton 79*^ 

PotemUla 739— ^--3 

Primula ^77 

Prunus 733 

Pforalea 606 Sngha. . . 

Pteris ■ 1252 Sagittaria. 

Pulmonaria 3^5 ^^iiii<--arm, . 

Punka 1082 Salkornia, , 

P_yroIa 5 > 3 ^^^'^' • • • 

Pj'rus 1089 Sulf'la, .. 

QuMRCUS 185 Saimhs.. 

p S,nrc::h. . 

•T^- Santdina. . 

Ranunculus. . . . 789 Saponaria. 

Papluwus. .■ 52 r Satiireid. . 

Papiincuhis . 926 Satyr hiin. . 

Befida 79^ Saxifraga. 

Rhamnus 566 Scah'wfa. , 

Phaportticwn 33 Schuemis . . 

Phmanthus 397 Scheuchierh 

Rhodiola 1225 Scirpus, , , 

Rhododendron 3^'^ Sderantinn 

Rhus 7^f Scdymus,, 

Rites I 06 I Scvrplurus. 

Riccia 1^7^ Scor:iflncra, 

Robinia <J^8 Scrophulari, 



Rofmarums 457 

Rubia 955 



^V;^^'« • ^'54- 

Ri>f:us 254. 

Ruta i . . 55^ 

S 

Saccharvm liJi 



^^89 

7^3 

;:;;.' vh 

117 

..... 1 108 

. 34.— 1201 

.. ... 1018 

..... 1216 

519-1221 

S3S 

■ ^0^2 

^053 

• 291 

281 

^^9 

81 

1086 

^4- 

691 

1260 

99^ 

^36 

^F^'-'^^ 748 

Sp/ac/tm/m J263 

Stachys 4,26 

Staphylea 567 

Stance 701 

Stellaria 684. 

Stipa 1172 

Tome IIL 



LATINS. ^\x 

Stramonhim , . 287 

Stratiotcs 1074. 

•^0"-^^ 36J 

Symphytum . 317 

T 

Tamariscus, ... 71a 

Tanacetum <; 8 — 1204. 

Targionia. ;... 127! 

Telepluwn 706 

Teucr'ium 45 O 

ThdiSlrum 897 

Thapjia .'.■.■ , ^049 

Thelio-onum 17^ 

Thefium,. 930* 

Thlijfi'i , •. . 499 

ThymcLm. 820 

Thymus 43 t 

Tiiia 771 

Tillira ,... 714- 

Tithymalus 729 

Tordylhan 99J 

Tormeiuilla 'i^J 

Tragopogon 74* 

Tragofelinum 1030 

Trapa 'O^j 

Tremella i^7J 

Tribidus 5? 

Tnfolium 59^ 

Triglochin ^^O 

Tr'igonella 59^ 

Triticum I 190 

TroUius 9'^ 



XX Tab 

Tulipa 883 

Turrkis 5^6 

Tvjfdago 64. 

Typha 14-'^ 

. V 

Vaccinium 976 

Valantia 95 ^ 

Valeriana 940 —1231 

Vekiia 558 

Veratrum 886 

Verbafcum 292 

Verbena 4-°^ 

Veronica 47*^ 

Viburnum 943 

Vicia 580 

Viola 649 

Vifcum 252 



Vitex 40? 

Vitls 564 

Vulneraria 622 

u 

Ulex 639 

Ulmus 827 

Ulva 1277 

Urtica 163 

Utricularia 46 J 

Uvularia 870 

X 

X ANTHIUM 47 

Xeranthemum. 43 

Z 

Zanichellja,, , '4^8 



Fin its deux Tables, 



Errata pour les trois Volumes, 

Tome I." ^ 

xllij, ligne 2^ , aiofpyros, Ufei diofpyros. 

Tome I I. 

^2 J n." Xpfupprhnei epines caliclnales courtes. 
j^pr, n." Ill, inule chevelue , ajoutei en note, cette plantc 

eft une variete de Vinula britannica de M. Linne. 
i(}0, n." jj;, quelques-unes de ces hampes [ ajouteyj 

font fort courtes & 
:2.o2, n." IX, pinus excelAis, life-;^ pinus excelfa. 
Ibid, n* X, pinus pedinatus, lifei, pinus pedinata. 
J22, n," sji , quatre etamines fertlles 73^' ^'fix. 3/2. 
j^^, n° II, apres Eufraife jaune, lifei Euphrafia lutea. 

Sa tige iSc fes feuilles font velues , <5c fes fleurs ont 

leur corole d'un jaune pale. 
j^O, «////, Eufraife liniforme, Euphrafia linifolia. 

Cette efpece eft prefque glabre, un peu vifqueufe, 

& a ^ts corolles ^d'un jaune fonce. 

Tome I I L 

4^, n." VIII, Si difpofes, au fommet des tiges «Sc des 
Ufei dans les aiffelles des feuilles fuperieures. 
4.4$, n," i02p, Coriandrium, Ufei Coriandrum.